🔍
Bouton_Accueil

Notice (Œuvres)

Généralités sur la section

O.1 Droits d’auteur

▶ Si le besoin s’en fait sentir nous faisons notre possible pour entrer individuellement en contact avec chaque personne voyant du matériel lui appartenant être publié sur ce site (l’ayant droit ou un organisme intermédiaire). Cela dans le but de l’informer de la présence de son travail sur ce site.

↳ Lorsque aucune information sur la licence ne nous a été transmise, nous indiquons le travail comme étant soumis au droit d’auteur et au copyright standard.

Nous n’entrons jamais d’œuvre dont l’auteur interdit explicitement la reproduction. Lorsque aucune information claire et fiable sur la licence ne nous a été transmise (pour des raisons variées ces questions n’intéressant d’ailleurs pas forcément tout le monde, certains font aussi le choix de les laisser dans le flou afin justement d’être contactés), nous indiquons le travail comme étant soumis au droit d’auteur et au copyright standard.

▶ Nous remercions d’avance nos visiteurs de ne pas perdre de vue que chaque personne donne le statut qu’il désire à ses productions et que dans cette optique, le respect de la licence indiquée par cette même personne est indispensable : plus les visiteurs seront respectueux de ces droits, plus les ayants droit accepteront de libérer leurs œuvres de toutes contraintes techniques. Si vous voulez à votre tour citer leurs travaux, nous vous incitons donc à vous plier à ces règles de bienséance.

IcônesO.1.1

▶ Nous renseignons dans les cellules du tableau des ● de couleur à coté des titres. Ils permettent de donner des précisions sur le statut du droit de publication :

● Lorsqu’il est vert , cela indique que nous avons eu contact avec l’ayant droit et qu’il nous a permit la reproduction de l’œuvre.

● Lorsqu’il est orange , cela indique que nous n’avons pas eu contact avec l’ayant droit et que nous attentons sa réponse, le lien étant inactif durant ce laps de temps. Si nous demeurons sans réponse au bout de trois mois et une relance, nous publions l’œuvre à priori (dans la mesure où une large majorité acceptent la publication) mais en laissant l’icône orange.

● Lorsqu’il est rouge , cela indique que nous avons eu contact - rétrospectivement ou non - avec l’ayant droit et qu’il nous a interdit la reproduction de l’œuvre, le lien hypertexte est brisé et nous figurons un icône renvoyant à la source si elle existe.

↳ En effet, nous ne retirons jamais du tableau une œuvre que nous avons sélectionné, sauf demande de la part de l’ayant droit : que son auteur ne partage pas nos convictions sur la culture libre n’implique pas que son travail perde subitement son intérêt…

ContactO.1.2

▶ Si vous désirez figurer dans cette section, il suffit de nous contacter.

▶ À contrario et malgré le soin que nous prenons à contacter chaque personne individuellement, si vous êtes le propriétaire d’une œuvre et que vous estimez qu’elle est présente ici contre votre volonté, qu’elle n’est pas ou plus exposée de la manière dont vous désirez ou bien encore que vous voulez modifier ou ôter une information, merci de nous le faire savoir.


Sous-section Artistique

A.1 Généralités

▶ Cette partie du site contient des œuvres exécutées par des personnes ne pouvant entrer dans la catégorie des personnalités, généralement pour des questions de date puisque rappelons le : nous nous limitons aux personnalités dont le décès est survenu avant 2000.

A.2 Organisation

▶ Dans le tableau, nous indiquons tout d’abord le pseudonyme de l’auteur puis son nom civil entre crochets si l’information nous est connue. Dans tout les cas, un pseudonyme est toujours écrit en italique.

↳ Les fichiers sont quant à eux nommés prioritairement selon le nom civil, attendu qu’un pseudonyme est une donnée variable.

↳ Nous renseignons également un site internet s’il nous est connu, privilégiant les sites personnels aux réseaux sociaux. Un nom de site barré indique qu’il n’est plus disponible sur internet.

▶ Concernant les œuvres, la qualité du matériel fourni est indépendante de notre volonté et uniquement le fait des artistes eux-mêmes. Par exemple, certains mettent à disposition leurs œuvres en basses résolutions afin de protéger et/ou de conserver la valeur marchande de leurs productions.

↳ Pareillement et pour les mêmes raisons, certaines œuvres ont une signature numérique. Dans les deux cas nous faisons notre possible pour vous fournir du matériel dépourvu de ces désagréments techniques en communiquant avec les auteurs.

Les œuvres exposées ne sont pas exhaustives et résultent d’une sélection, si vous désirez en savoir plus sur le travail d’une personne en particulier, veuillez vous référer aux liens disponibles dans le tableau et la légende de chaque œuvre.


Sous-section Intellectuelle

I.1 Généralités

▶ Cette partie du site contient des travaux, articles, publications, conférences et extraits d’ouvrages ne pouvant entrer dans la catégorie médias.

↪ C’est notamment le cas de personnes qui étant en vie ou décédée après 2000 ne peuvent entrer dans la catégorie des personnalités (et donc pas non plus dans les médias). Sont donc concerné en premier chef, les articles de revues universitaires et billets de blogs, les mémoires et thèses.

■ Il convient de ne pas confondre avec la section sommaires dont l’objet est de lister les articles de revues à caractère spiritualiste. Si un article est retranscrit, il est en revanche stocké dans la partie "intellectuelle" bien qu’un lien existe évidemment dans le tableau des "sommaires".

↳ La sélection des textes répond, tout comme pour la partie médias, à un besoin de variété (voir d’exhaustivité) et de pertinence. Mais conformément à nos statuts, leur publication n’engage pas ORAEDES quant à d’éventuelles positions intellectuelles ou mystiques qui ne concernent que les auteurs des textes en question.

↳ Bien que certains papiers soient cités et dans cette liste et dans les articles, cette sous-section n’a pas vocation bibliographique consistant à lister les documents que nous avons mis en référence dans notre contenu. Elle a pour objet de rendre compte de l’ensemble des documents que nous avons pu consulter durant nos recherches.

▶ Outre son aspect informatif, notre intention est d’attirer l’attention du grand public intéressé par nos sujets sur certains chercheurs (professionnels ou passionnés, scientifiques ou mystiques), leurs travaux ainsi que les revues et organismes plus ou moins récents auxquels nous estimons que notre public pourrait avoir intérêt à prendre connaissance.

↳ Dans cette optique, nous sélectionnons un ou plusieurs texte qui nous semblent significatifs afin de faire la promotion de l’auteur ou de la revue concernée et nous en faisons une retranscription manuelle (un icône renvoie à une source externe lorsque la retranscription n’a pas encore été effectuée). Cet exercice, si utile qu’il pourrait être si tous les documents étaient retranscrits en plein texte, n’est pas prioritaire dans la confection de l’encyclopédie.

↳ Les extraits d’ouvrages présentent un ou des passages qui nous semblent intéressants mais demeurent accessoires comparées à la consultation de l’intégralité de l’œuvre.

▶ Le travail présenté ici et les informations en rapport dépendent des indications auxquelles nous avons eu accès en consultant leurs travaux ainsi que des sources tierces que nous avons pu récolter. Nous vous encourageons bien sur, à faire vos propres recherches tant sur les plates-formes qui agrègent des contenus que sur des serveurs plus spécifiques.

↳ Par exemple ceux des universités hébergent bien fréquemment au moins les thèses et mémoires récents (auxquels nous faisons systématiquement un renvoi étant donné leur longueur) : de remarquables documents passent souvent inaperçus et nous n’avons pour le moment pas les ressources nécessaires pour tous les répertorier.

I.2 Tableaux

▶ Il peut arriver que nous modifions quelque peu le nom d’un article dans les tableaux et ce afin d’augmenter la pertinence. Le titre d’origine est bien entendu inchangé dans la fiche le concernant.

▶ Dans le tableau, nous indiquons tout d’abord le pseudonyme de l’auteur puis son nom civil entre crochets si l’information nous est connue. Dans tout les cas, un pseudonyme est toujours écrit en italique.

▶ Nous renseignons également un site internet s’il nous est connu et lorsqu’il y a lieu, privilégiant les sites personnels aux réseaux sociaux. Lorsque la publication est trop ancienne ou que l’article ne possède pas de site officiel, nous communiquons l’adresse la plus adéquate (bibliothèque numérique ou éditeur par exemple).

↳ Étant donné les intentions présidant à ces organismes et leur excellent travail, nous faisons en outre en sorte de privilégier certaines sources : Gallica, Persée, Openedition et Hyper articles en ligne, nous renvoyons aussi fréquemment à l’Association internationale pour la préservation des périodiques spiritualistes et occultes dont nous tenons à signaler l’admirable travail.

↳ Un nom de site barré indique qu’il n’est plus disponible sur internet. Autrement, nous indiquons l’ouvrage d’origine d’où nous aurions tiré un extrait.

▶ Enfin et s’il est lieu de le préciser, les termes utilisés dans la catégorie "domaines" restent généralistes afin d’éviter la redondance. En sus, eu égard à l’orientation de nos travaux, il est évident que le terme "religieux" devrait s’y associer presque systématiquement.

IcônesI.2.1

▶ Afin d’être aussi précis que possible, notez encore que nous indiquons à l’aide d’un si l’article est ou non écrit dans un contexte universitaire : il s’agit seulement de donner une indication supplémentaire quant à la nature du texte lui-même, s’il se veut extérieur et neutre ou pénétrant et engagé.

■ Il ne s’agit pas d’indiquer l’éventuel cursus de l’auteur ou d’émettre un jugement de valeur.

I.3 Fiches

▶ D’une manière générale, nous reproduisons les textes (et les documents annexes comme les images) à l’identique en indiquant précisément la source.

↳ Les textes rapportés peuvent être plusieurs petits articles ou des citations mis bout à bout. Si tel est le cas, cela est indiqué en détail dans la partie "notes".

↳ Sauf justification contraire, nous reproduisons également les notes de l’auteur dans une sous-partie dédiée (et les renumérotons au besoin selon le texte entier tel qu’il est visible sur notre version), si elles sont négligeables, nous les insérons directement dans le texte.

↳ Les diacritiques étant également toutes reproduites, veuillez vous référer au Mémento des diacritiques (non consultable actuellement) si vous éprouviez des problèmes de prononciation à la lecture.

↳ En outre et lorsque ça s’avère nécessaire pour des raisons pratiques, nous remplaçons les abréviations qui y sont présentes par les noms complet des ouvrages.

↳ Notez aussi que lorsque c’est possible, nous proposons les documents annexes en qualité supérieure, notamment en piochant dans notre base de donnée.

AménagementsI.3.1

▶ Nous aménageons la mise en page des textes afin qu’ils correspondent à la nomenclature du site et soient plus lisibles. Nous pouvons utiliser en particulier la coloration des titres, l’ajout de paragraphes ainsi qu’au besoin, un chapitrage. Nous utilisons surtout la mise à niveau du texte par l’utilisation de l’Unicode et la sémantique html, mettant ainsi en valeur les langues étrangères, les citations, noms d’œuvres et autres éléments.

▶ Si nous pensons devoir signaler une erreur de fond, nous le ferons systématiquement dans les notes en ajoutant une entrée pour notre remarque et non dans le texte lui-même. Nous intégrons les erratum ajoutés par les auteurs directement dans le texte. Les corrections mineures comme les coquilles ou les erreurs de mise en page ne sont elles, pas indiquées dans la mesure où nous pensons que la correction de ces erreurs sont de l’ordre de la responsabilité collective. Enfin, nous pouvons adapter très légèrement le texte lorsque l’auteur intervient dans une citation afin de pouvoir utiliser correctement la balise de citation.

▶ Enfin, nous ne reproduisons pas les hypertextes internes aux textes afin ne pas dépendre d’une source extérieure pour maintenir la stabilité de nos copies. Nous ne rapportons pas non plus les sources bibliographiques et les illustrations négligeables (n’apportant rien au texte ni aucune plus-value visuelle) et ce afin de ne pas alourdir le document (si assez de visiteurs nous les demandent nous pourrons néanmoins trouver une solution convenable et les ajouter). VSO si vous souhaitez profiter de ces éléments.

ErrataI.3.2

▶ Dans la mesure où nous employons tout d’abord un logiciel de reconnaissance optique de caractères et malgré le soin que nous prenons à relire et annoter chaque texte, il se peut que des coquilles subsistent dans la transcription. En particulier dans les textes anciens où le document d’origine est déjà passablement corrompu, ce qui induit en erreur le logiciel.

➧ Aussi, nous serions reconnaissant à nos aimables visiteurs si ils voulaient bien nous signaler les erreurs qu’ils pourraient trouver durant leur lecture.