🔍
Bouton_Accueil

Dessins hermétiques

Amulette lourianique[DKB Cod.Heb.Add.105]

► Cette intéressante amulette lourianique polonaise du XIX mesure 877x40 mm et tient probablement sa source du Maroc ou d’Israël. Elle contient plusieurs configurations séphirothiques typiques, une description des palais {Heikhalot} et des 32 voies de la sagesse. Divers parties du texte figurent des correspondances avec le corps Humain. Le texte supérieur est une formule de bénédiction et d’adoration à Adam Kadmon.

Illustration : én. de l’Amulette Lourianique [Cod.Heb.Add.105], XIX | bs. Bibliothèque royale du Danemark (Copenhague, Danemark) Lien vers l’œuvre

séparateur

Schémas des Voies intérieures et de la Cultivation de la perfection {內經圖 (Neijing Tu) / 修真圖 (Xiuzhen Tu)}

► Ces schémas complémentaires sont les plus célèbres dessins représentant l’alchimie interne orientale, en l’occurrence le neidan de la secte du Portail du Dragon {Longmen (龍門)} de l’école de la Voie de la Parfaite Complétude {Quanzhen Dao (全真道)}, cette dernière étant dominante dans la voie du cinabre en Chine. Les copies qui circulent prennent leur source sur et un mur et une stèle de 1886 situés au Temple du nuage blanc de Pékin. Du reste, lui et le Xiuzhen Tu sont au moins tirés des dessins des Dix travaux sur la cultivation de la perfection {Xiuzhen shishu (修真十書)} datant du XII mais remonteraient à une date bien antérieure si on en croit la tradition.

► Il existe des traductions anglaises de ces deux schémas composés de poèmes et de citations : l’une de Louis Komjathy (qui a par ailleurs traduit beaucoup de textes taoïstes) pour le Neijing Tu et pour le Xiuzhen Tu, une de Mikael Ikivesi, libre de droits et datant de 2009, merci à lui. Nous les retranscrirons à l’occasion.

► Notez qu’il existe d'autres diagrammes taoïstes, les plus connus sont le Diagramme du feu interne et externe {内外火候图} et le Diagramme psychique de Wudang {心性圖}.

Illustrations : én. des Voies intérieures et de la Cultivation de la perfection, date et source inconnue.

séparateur

Tonalamatl Aubin [Mexicain 18-19], Culture aztèque, XVII.

► Ce tonalpohualli (calendrier religieux de 260 jours) auquel il manque vraisemblablement deux feuillets, est probablement originaire de la la région de l’État de Tlaxcala. Écrit en nahuatl, il se parcourt de haut en bas et de droite à gauche.

► Il était utilisé par les tlamacazqui afin de fixer les dates des fêtes, de monter des thèmes généthliaques et durant les rituels de divination.

Illustrations : én. du Tonalamatl Aubin, XVII. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France). Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France (Le codex n’est actuellement plus à la Bnf mais au Musée national d’anthropologie México)

𝕍 The Tonalamatl of the Aubin collection, Eduard Seler, 1900. | bs. Université de l’Indiana à Bloomington (Bloomington, États-Unis). Lien vers l’œuvre sur Internet Archive