🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Abbaye Saint-Pierre de Jumièges

👁

Historique

654 : Grâce à un don de Clovis II, saint Philibert de Tournus fonde l’abbaye suivant la règle de saint Benoît.

841-940 : Le monastère carolingien est attaqué à plusieurs reprises par les vikings forçant les moines à quitter les lieux. Des bénédictins reviennent plus nombreux en 940, encouragés par l’attitude de Guillaume Ier de Normandie.

1020-1er Juillet 1067 : Après une reconstruction du monastère entre 1020 et 1052 où l’on finit le chœur, on inaugure l’Abbatiale Notre-dame en 1067.

1267 1278 : On reconstruit le chœur roman en gothique, l’abbaye est alors à son apogée, notamment au travers de son productif scriptorium.

1515 1530 : Construction du dortoir et d’un cloître.

8 Mai 1562 : Les huguenots saccagent l’abbaye.

1666 1671 : Les mauristes réforment l’abbaye et construisent le logis abbatial classique en 1666.

1796 1824 : Désertée et vendue comme bien national, on détruit le cloître, le dortoir puis le chœur, les lieux servent alors de carrière de pierre.

1852 : Rachat par la famille Lepel-Cointet qui sauve l’édifice d’une dégradation fatale à l’aide de divers travaux de consolidation.

1946 : L’état rachète l’ensemble, le parc de 15 hectares compris.

Spatialité

■ Abbaye bénédictine romane | Jumièges (Seine-Maritime)



Largeur intérieureLargeur extérieureLongueur intérieureLongueur extérieureHauteur intérieureHauteur extérieure
88 46

◆ On dit qu’un trésor serait enterré depuis la révolution, soit dans la forêt non loin, soit dans l’abbaye elle-même, précisément sous l’if du cloître. Il s’agirait d’une statue en or de saint Philibert de Tournus.

► On explique l’absence du cloître en question datant du XV par le fait qu’il aurait été démonté au XIX par l’ambassadeur d’Angleterre en France de l’époque. Il l’aurait ensuite fait transporté le tout outre-manche. Les archéologues et historiens ne purent néanmoins jamais en retrouver trace.

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

◆ Une légende locale datant du XII raconte que lors de la fondation de la première abbaye, elle eut à recueillir deux fils jumeaux du Roi d’alors, Clovis II. Ils tentèrent un coup d’état contre leur mère Bathilde lors d’une régence que le Roi lui laissa alors qu’il partit en guerre : ils eurent pour punition les tendons des membres coupés et furent laissés sur une barque au fil de la Seine. Saint Philibert de Tournus les aperçut et les recueillit. Ces Énervés de Jumièges (comprendre "sans nerfs") ont encore leur tombeau dans le chœur de l’Église Saint-Pierre.

◆ Une autre légende qui a cours sur celle qui est nommée depuis le XIX "La plus belle ruine de France", raconte qu’un âne avait été domestiqué par les nonnes de l’Abbaye de Pavilly, à cinq lieues de Jumièges. Il portait le linge sale de Jumièges et rapportait le propre jusqu’au pied de saint Philibert. Lors de l’un de ses voyages, un loup le dévora et l’abbesse Austreberthe qui le découvrit repus dans la forêt, le somma de remplacer l’âne. Le loup fit amande honorable et on représente cet épisode en figurant l’animal alors nommé le "Loup vert", une patte posée sur un genou de saint Philibert. Le "Loup vert" à ensuite donné lieu à une mascarade locale célébrée par la Confrérie de Saint-Jean le 23 Juin consistant à brûler symboliquement le mauvais loup afin de le transformer en bon "Loup vert".

► Le cœur d’Agnès Sorel, dite Dame de beauté, favorite du roi de France Charles VII fut enterré dans le cœur de l’abbatiale. On peut encore voir le mausolée de marbre qui contenait ce cœur qui appartenait à la meilleure cliente de Jacques Cœur dans le Musée lapidaire du logis abbatial de l’abbaye. Son gisant conservé à la Collégiale Saint-Ours de Loches aurait été fabriqué par Michel Colombe, sans certitude cependant.

Histoire de l’abbaye royale de Saint-Pierre de Jumièges, Jean Mabillon, 1882 1885. | bs. Bibliothèque Nationale de France. Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France

Site du Canard de Duclair, journal spécialisé dans l’histoire locale du canton de Duclair, une partie concerne Jumièges et plusieurs articles sont centrés sur son abbaye, 𝕍 surtout l’encadré Visitez l’abbaye en….

EnlumGVPhotographies additionnellesEnlumDV

👁 👁 👁 👁