🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc

Historique

Fin XII : Édification de la cathédrale.

XIII : Élévation de la tour nord dit Tour Brieuc.

1353 : Incendie puis reconstruction de presque la totalité de l’édifice.

1394 : Endommagement profond de la cathédrale, ravagée par le siège d’Olivier de Clisson.

1431 1436 : Construction de la tour Marie côté sud.

XVIII : Reconstruction totale de la nef au goût de l’époque.

1789 1794 : Transformation de la cathédrale en temple de la Raison, puis servira d’entrepôt durant la Terreur.

1889 : Ajout du porche central occidental.

Spatialité

■ Cathédrale catholique gothique rayonnant | Saint-Brieux (Côtes d’Armor)



Largeur intérieureLargeur extérieureLongueur intérieureLongueur extérieureHauteur intérieureHauteur extérieure
74 28 m. (Brieuc) 33 m. (Marie)

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

◆ Dans cette cathédrale repose la relique de saint Guillaume Pinchon et son gisant. Fondateur de la cathédrale tel que nous la connaissons aujourd’hui et haut défenseur du pouvoir de l’église sur la Bretagne, il sera le premier saint breton canonisé. Le tombeau aurait été sujet à divers miracles. Quant au gisant il fut brisé durant la révolution et restauré ultérieurement.

◆ La chapelle des reliques abrite dit-on un fragment de la Vraie Croix et une épine de la Sainte Couronne. D’autres reliques sont conservées dont le crâne de saint Guillaume et une relique de saint Brieuc.

EnlumGVPhotographies additionnellesEnlumDV

Intérieur

👁

Vitraux

Vitraux de la chapelle de la Vierge

Vitrail du transept sud