🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Sources de la Seine

Historique

-I : Présence d’un sanctuaire celte aménagé de deux temples.

I V : Le sanctuaire est dédié à Sequana, nymphe des sources de la Seine. Les pèlerins venaient s’asperger de l’eau sacrée afin de guérir leurs maux.

VI : On construit une abbaye bénédictine non loin des sources. Nommée Sainte-Marie de Cestres, elle est ensuite connue jusqu’à nos jours sous le nom de Abbaye de Saint-Seine.

1288 : On installe plusieurs bornes à l’effigie de Saint-Seine afin de délimiter le territoire de l’abbaye. Les eaux étaient encore considérées miraculeuses particulièrement contre la sécheresse.

XVIII : Une chapelle est construite à l’endroit où jaillit la source. Aucune trace n’en subsiste de nos jours.

11 mai 1836 1843 : Premières fouilles mettant à jour des centaines d’ex-voto en bois, pierre ou bronze.

1864 1865 : Achat du terrain par la ville de Paris et construction du nymphée, d’une grotte artificielle et installation de la statue de Sequana.

1930 1967 : Quatre fouilles successives mettent à jour l’architecture du temple, deux statuettes de bronze ainsi que trois cent pièces de bois sculpté majoritairement à thèmes anatomiques qui aujourd’hui sont exposés au Musée de Dijon. Ils sont datés de -10 30 et demeurent une découverte archéologique exceptionnelle de par leur abondance et leur qualité de conservation.

Spatialité

■ Source d’un cours d’eau | Source-Seine, D103 (Côte-d’Or, France)



Bassin versantLongueur totaleAltitude de la source
79 000 km2 776km. 471km.

► La Marne, l’Aube et la Meuse prennent aussi leur source du plateau de Langres.

► On trouve sur place les vestiges d’un temple gallo-romain dédié à la déesse Sequana. C’est du nom de cette déesse que l’on a tiré le nom du plus célèbre fleuve français.

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

◆ Le site bien qu’il se trouve sur le plateau de Langres, en Côte-d’Or et à plus de deux cent kilomètres de Paris, appartient à la capitale française depuis 1864.