🔍
Bouton_Accueil

La Dame à la licorne


AuteursDatesTypeLieuThèmes
fabr. 1484 1500Tissagefabr. Bruxelles (Belgique)Mysticisme
Alchimie

► La tenture, faite de laine et de soie et qui se place à une période intermédiaire entre le moyen-âge et la renaissance est visible au Musée national du Moyen Âge depuis 1882. Il est intéressant de comparer la tapisserie de l’ouïe à la Dame à l’orgue aux bs. du Musée de la Tapisserie au Château d’Angers.

► Sa première mention date de 1814 où elle est signalée au château de Boussac dans la Creuse. George Sand affirma qu’il y avait huit tapisseries et Prosper Mérimée parle d’autres tapisseries qui furent débitées par le propriétaire. On ignore néanmoins si elles faisaient parti de la série. Les armoiries permettent de déduire qu’elles furent commander par les Le Viste, bourgeois Lyonnais. Les modèles sont vraisemblablement de Jean d’Ypres, qui a déjà intervenu sur les Heures d’Anne de Bretagne.

► De part l’iconographie de ces tapisseries, notamment son bestiaire, on a voulu y voir un thème alchimique. La dernière tapisserie Mon seul désir représenterait le sixième sens ou plus généralement la spiritualité s’opposant aux sens matériels.

Photographies : tenture de la Dame à la licorne, ORAEDES, 2015.

séparateur