🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Le sermon sur la montagne


AuteursDatesTypeLieuThèmesStatut
Jésus-Christd.q.ILittérature (reli.)IsraëlMysticisme
Morale
Religion
Non applicable

► Discours fondamental du christianisme reprenant la quintessence de sa théologie, le Sermon sur la montagne à été déclamé par Jésus-Christ sur une montagne près du lac Tibériade peu après qu’il fut baptisé par Jean-Baptiste. Les théosophes y interprètent un sens métaphysique et théurgique.

Traduction 1 : Augustin Crampon, 1904. Cette traduction est basée sur une comparaison de l’hébreu, du grec et du latin. Elle fait autorité dans les milieux catholiques. (Avec La Sainte Bible des moines de l’abbaye de Maredsous publiée en 1950.)

séparateur

Traduction 1 : Augustin Crampon, 1904.

séparateur

Chapitre 5

1 Jésus, voyant cette foule, monta sur la montagne, et lorsqu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.

2 Alors, ouvrant sa bouche, il se mit à les enseigner, en disant :

3 "Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

4 Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre !

5 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés !

6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !

8 Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !

9 Heureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu !

10 Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !

11 Heureux êtes-vous, lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

12 Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux : c’est ainsi qu’ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

13 Vous êtes le sel de la terre. Si le sel s’affadit, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes.

14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située au sommet d’une montagne ne peut être cachée ;

15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

16 Qu’ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes ; je ne suis pas venu les abolir, mais les accomplir.

18 Car, je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait de la Loi ne passera pas, que tout ne soit accompli.

19 Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera le moindre dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera grand dans le royaume des cieux.

20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

21 Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : " Tu ne tueras point, et celui qui tuera mérite d’être puni par le tribunal. "

22 Et moi, je vous dis : Quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par le tribunal ; et celui qui dira à son frère : Raca, mérite d’être puni par le Conseil ; et celui qui lui dira : Fou, mérite d’être jeté dans la géhenne du feu.

23 Si donc, lorsque tu présentes ton offrande à l’autel, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,

24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis viens présenter ton offrande.

25 Accorde-toi au plus tôt avec ton adversaire, pendant que vous allez ensemble au tribunal, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’appariteur, et que tu ne sois jeté en prison.

26 En vérité, je te le dis, tu n’en sortiras pas que tu n’aies payé jusqu’à la dernière obole.

27 Vous avez appris qu’il a été dit : " Tu ne commettras point d’adultère. "

28 Et moi, je vous dis que quiconque regarde une femme avec convoitise, a déjà commis l’adultère avec elle, dans son cœur.

29 Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il vaut mieux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il vaut mieux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

31 Il a été dit aussi : " Quiconque renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de divorce. "

32 Et moi, je vous dis : Quiconque renvoie sa femme, hors le cas d’impudicité, la rend adultère ; et quiconque épouse la femme renvoyée, commet un adultère.

33 Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : " Tu ne te parjureras point, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de tes serments. "

34 Et moi, je vous dis de ne faire aucune sorte de serments : ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu ;

35 ni par la terre, parce que c’est l’escabeau de ses pieds ; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand Roi.

36 Ne jure pas non plus par ta tête, parce que tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.

37 Mais que votre langage soit : Cela est, cela n’est pas. Ce qui se dit de plus vient du Malin.

38 Vous avez appris qu’il a été dit : " Œil pour œil et dent pour dent. "

39 Et moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant ; mais si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui encore l’autre.

40 Et à celui qui veut t’appeler en justice pour avoir ta tunique, abandonne encore ton manteau.

41 Et si quelqu’un veut t’obliger à faire mille pas, fais-en avec lui deux mille.

42 Donne à qui te demande, et ne cherche pas à éviter celui qui veut te faire un emprunt.

43 Vous avez appris qu’il a été dit : " Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. "

44 Et moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent :

45 afin que vous soyez les enfants de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre sa pluie sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains n’en font-ils pas autant ?

47 Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens même n’en font-ils pas autant ?

48 Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Chapitre 6

1 Gardez-vous de faire vos bonnes œuvres devant les hommes, pour être vus d’eux : autrement vous n’aurez pas de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.

2 Quand donc tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être honorés des hommes. En vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.

3 Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite,

4 afin que ton aumône soit dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

5 Lorsque vous priez, ne faites pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et au coin des rues, afin d’être vus des hommes. En vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.

6 Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre, et, ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est présent dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

7 Dans vos prières, ne multipliez pas les paroles, comme font les païens, qui s’imaginent être exaucés à force de paroles.

8 Ne leur ressemblez pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

9 Vous prierez donc ainsi : Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié.

10 Que votre règne arrive ; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

11 Donnez-nous aujourd’hui le pain nécessaire à notre subsistance.

12 Remettez-nous nos dettes, comme nous remettons les leurs à ceux qui nous doivent.

13 Et ne nous induisez point en tentation, mais délivrez-nous du mal.

14 Car si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

15 Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne pardonnera pas non plus vos offenses.

16 Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air sombre, comme font les hypocrites, qui exténuent leur visage, pour faire paraître aux hommes qu’ils jeûnent. En vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense.

17 Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,

18 afin qu’il ne paraisse pas aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est présent dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

19 Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la rouille et les vers rongent, et où les voleurs percent les murs et dérobent.

20 Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne rongent, et où les voleurs ne percent pas les murs ni ne dérobent.

21 Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.

22 La lampe du corps, c’est l’œil. Si ton œil est sain, tout ton corps sera dans la lumière ;

23 mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien grandes seront les ténèbres !

24 Nul ne peut servir deux maîtres : car ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et la Richesse.

25 C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez ou boirez ; ni pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?

27 Qui de vous, à force de soucis, pourrait ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?

28 Et pourquoi vous inquiétez-vous pour le vêtement ? Considérez les lis des champs, comment ils croissent : ils ne travaillent, ni ne filent.

29 Et cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux.

30 Que si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui est aujourd’hui et demain sera jetée au four, ne le fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi ?

31 Ne vous mettez donc point en peine, disant : Que mangerons-nous, ou que boirons-nous, ou de quoi nous vêtirons-nous ?

32 Car ce sont les Gentils qui recherchent toutes ces choses, et votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

33 Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus.

34 N’ayez donc point de souci du lendemain, le lendemain aura souci de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Chapitre 7

1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

2 Car selon ce que vous aurez jugé, on vous jugera, et de la même mesure dont vous aurez mesuré, on vous mesurera.

3 Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?

4 Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter la paille de ton œil, lorsqu’il y a une poutre dans le tien ?

5 Hypocrite, ôte d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras à ôter la paille de l’œil de ton frère.

6 Ne donnez pas aux chiens ce qui est saint, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.

7 Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira.

8 Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et l’on ouvrira à celui qui frappe.

9 Qui de vous, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ?

10 Ou, s’il lui demande un poisson, lui donnera un serpent ?

11 Si donc vous, tout méchants que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il ce qui est bon à ceux qui le prient ?

12 Ainsi donc tout ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le aussi pour eux ; car c’est la Loi et les Prophètes.

13 Entrez par la porte étroite ; car la porte large et la voie spacieuse conduisent à la perdition, et nombreux sont ceux qui y passent ;

14 car elle est étroite la porte et resserrée la voie qui conduit à la vie, et il en est peu qui la trouvent !

15 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous sous des vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravissants.

16 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits : cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des ronces ?

17 Ainsi tout bon arbre porte de bons fruits, et tout arbre mauvais de mauvais fruits.

18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre mauvais porter de bons fruits.

19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu.

20 Vous les reconnaîtrez donc à leurs fruits.

21 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux, mais bien celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé ? n’est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons ? et n’avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles ?

23 Alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, ouvriers d’iniquité.

24 Tout homme donc qui entend ces paroles que je viens de dire, et les met en pratique, sera comparé à un homme sage, qui a bâti sa maison sur la pierre.

25 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont déchaînés contre cette maison, et elle n’a pas été renversée, car elle était fondée sur la pierre.

26 Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

27 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison, et elle a été renversée, et grande a été sa ruine. "

28 Jésus ayant achevé ce discours, le peuple était dans l’admiration de sa doctrine.

29 Car il les enseignait comme ayant autorité, et non comme leurs Scribes.