🔍
Bouton_Accueil

Ésope
Ésope de Sardis, Le sage de Lydia

Données générales

PériodeLieu
Général-VII -VIGrèce
Naissance? -620Thrace (Cotyaion) ou Phrygie, Grèce
Décès? -564 (? 56 ans)? Delphes, Grèce
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
LittératureFabulisme

RelationsNom
Entourage
AmiSolon
Influence
SurAvianus
Babrius
Benserade
Charles Perrault
Djalâl ad-Dîn Rûmî
Jean de La Fontaine
Marie de France
Phèdre

Repères biographiques

■ L’existence d’Esope est quasi-légendaire : les sources que l’on possède à son sujet sont peut nombreuses et les anachronismes ainsi que des faits légendaires émaillent son histoire. Il est de plus certain que son nom a été utilisé par d’autres auteurs. Considéré comme le père des fabulistes, de nombreux auteurs à sa suite se réclament de son œuvre.

► Il aurait été esclave puis après avoir été affranchi, il se serait fixé à la cour de Crésus en qualité de diplomate et de conteur bien qu’il aurait également beaucoup voyagé. On raconte qu’il fut tué par les habitants de Delphes pour un vol qu’il n’aurait pas commis. On dit autrement que les habitants le précipitèrent depuis l’Hyampeia pour lui faire payer ses sarcasmes. On ajoute que Delphes fut d’ailleurs frappée de divers malheurs par la suite.

■ On lui prête un physique fort disgracieux : Petit, laid et difforme mais doté en revanche d’un esprit astucieux et jovial. Ésope ne transcrivait vraisemblablement rien et se comportait ainsi selon les anciens usages : il récitait les fables qu’il connaissait et inventait de mémoire en les teintant de sa propre personnalité.

Œuvres choisies

  • Fables d’Esope, -VII -VI (La version originale est perdue mais de nombreuses versions de ce recueil ont vu le jour.) Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France