🔍
Bouton_Accueil

Moïse Nahmanide
Ramban

Données générales

PériodeLieu
GénéralXIIIsraël
Naissance1194Gérone, Espagne
Décès1270 ( 76 ans)Acre, Israël
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
Kabbale
Philosophie
Poésie
Politique
JudaïsmeCercle kabbalistique de Gérone 🎓

RelationsNom
Influence
ParMoise Maïmonide
SurIsaac l’aveugle

Repères biographiques

► Issu d’une famille de rabbins, il est tout jeune, initié au Talmud et à la kabbale. Il étudiera également la philosophie et la médecine, cette dernière discipline devenant son métier. Déjà jeune, il était réputé pour son érudition et c’est à 16 ans qu’il commença à écrire sur la théologie. Déjà de son vivant, il revivifia l’étude du Talmud en Espagne en inaugurant une forme d’exégèse consistant à prendre un passage et à le commenter. De plus, ses lectures influencées par la kabbale imprimèrent durablement son influence sur le judaïsme. Il était un membre éminent du cercle kabbalistique de Gérone.

► Porte parole de la communauté juive auprès du Roi Aragon Ier, c’est à 69 ans que ce dernier l’invite à débattre avec Pablo Christiani, un ancien juif converti à la foi chrétienne. Cet épisode sera retenu comme La dispute de Barcelone. Il remporta le débat, mais sous les pressions dominicaines et la recommandation de Clément IV il fut banni de Barcelone. Il parti donc pour Saint-Jean d’Acre où il s’établit jusqu’à sa mort qui survint trois ans plus tard.

Œuvres choisies

  • Livre de la Délivrance {Sefer ha-Ge’ulah}, XIII.
  • Portail de la rétribution {Sha’ar haguemoul}, XIII.
  • La loi du Seigneur est parfaite {Torat ha-Shem temimah}, XIII.
  • Commentaire sur la Torah {Perush al haTorah}, XIII.
  • Commentaire sur Job {Perush Iyov}, XIII.

Citations

Chaque gloire et chaque merveille, tout mystère profond et toute belle sagesse sont cachées dans la Torah, scellé dans ses trésors.
Dès le début des temps, au travers les éternités, j’étais parmi ses trésors cachés. De rien, il m’a convoqué, mais à la fin des temps je serais rappelé par le Roi.
Tout individu devrait garder tout le temps conscience de Dieu et de son amour. Il ne devrait pas séparer sa conscience du Divin durant son voyage sur le chemin, ni quand il se couche, ni quand il se lève.