🔍
Bouton_Accueil

Terence James Stannus Gray
Wei Wu Wei, O.O.O

Données générales

PériodeLieu
GénéralXXAngleterre
Naissance14 Septembre 1895 Felixstowe, Angleterre
Décès5 Janvier 1986 (89 ans)Principauté de Monaco
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
TaoïsmeZen
Advaïta védanta

RelationsNom
Entourage
AmiDouglas Harding
Hubert Benoit
RencontreArthur Osborne
Daisetz Suzuki
John Blofeld
Carlo Suarès
Influence
Maître Ramana Maharshi
ParPiotr Ouspensky

Repères biographiques

► Il a étudié dans sa jeunesse à l’Ascham Saint Vincent’s school puis à Oxford. Il nourrira un certain intérêt pour l’égyptologie ainsi que pour le théâtre pour lequel il sera producteur et auteur. Après une période trouble, il s’installe en France et s’investira dans la spiritualité taoïste et séjournera plusieurs fois à l’ashram de Ramana Maharshi lors de voyages en Asie. Écrivain sous pseudonyme, il produira plusieurs ouvrages délivrant une vision moderne du taoïsme. Son identité ne sera connu qu’après sa mort.

■ Il possédait un cheval nommé Zarathrustra qui fut gagnant de l’Ascot Gold Cup.

Œuvres choisies

  • Why Lazarus Laughed ; The essential doctrine Zen-Advaita-Tantra, 1960.
  • La voie négative {Ask The Awakened ; The Negative Way}, 1963.
  • Unworldly Wise ; As the Owl Remarked to the Rabbit, 1974. (Publié sous le pseudo : "O.O.O.")

Citations

Qu’est-ce que "je" si ce n’est une présence ? Je suis une présence si toutefois je suis quelque chose. Mais là où il y a présence, il peut y avoir absence. Par conséquent, si je suis une présence, je peux également être une absence. Mais alors bien entendu, une absence implique une présence. Une absence est aussi une présence, une présence une absence. "Je" est absence de je et "absence de je" est Je. La non-existence implique l’existence ; ainsi je ne peux pas ne pas exister sans exister. Non, on ne peut m’éliminer, car ce faisant, mon existence se trouve par là même énoncée. Je suis un concept et tous les concepts étant dualistes, mon inexistence ne peut ainsi être envisagée.
La voie négative
La méthode consiste à reconnaître ce que nous sommes vraiment, par la compréhension de ce que nous ne sommes pas, ou du fait que nous ne sommes pas ce que nous pensons être.
La voie négative
Quant aux Maîtres, il n’est aucun doute sur ce qu’ils voulaient dire. Ils disaient que Forme est "Vide" et rien d’autre que Vide, et vice versa, que Samsara est Nirvana et rien d’autre que Nirvana et vice versa. De la même façon Shen Hui apporte maints éclaircissements en disant que wu nien, non-pensée, n’est pas absence de pensée, absence totale de tout ce qui est "pensée", ce qui est rien, c’est à dire le vide de l’annihilation, mais au contraire, c’est une contrepartie exacte, quelque chose qui peut paraître "vide" pour nous ; mais il n’en est pas ainsi pour les Éveillés. Ce quelque chose ("L’absence véritable", "L’absence même") est la contrepartie négative du positif, sa contrepartie articulée avec précision, exactement identique à tous égards, sauf que ce qui est lumière dans le positif est ombre dans le négatif et vice versa.
La voie négative
Les mots ne sont pas seulement sans valeur, mais, qui plus est, en véhiculant des concepts ils constituent un obstacle. Une perception pure, ne serait-ce que celle d’un chêne dans le jardin, d’un figuier ou d’un pilier dans une cour, ou de tout autre objet, émane directement de la nature du mental-intégral.
La voie négative