🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles

👁 👁 👁

Historique

IX : Fondation d’une église dédiée à saint Michel.

16 novembre 1047 : En lieu et place de l’édifice précédent, fondation d’une église romane dédiée à sainte Gudule : on y déplaça les reliques de la sainte depuis l’église Saint-Géry non loin. L’édifice fut alors baptisé Collégiale de Saint-Michel et de Sainte-Gudule. Ses vestiges sont encore accessibles au public.

1226 XVI : Agrandissement de l’église, principalement par l’ajout d’un chœur gothique.

1470 1485 : Ajout de la façade.

XIV XV : Ajout de la nef et des transepts.

XV XVII : Ajout des chapelles du Saint-Sacrement puis de Notre-Dame-de-la-Délivrance qui sont face à face, de la Chapelle de la Sainte Vierge et enfin de la Chapelle Maes.

1579 : Destruction des reliques de sainte Gudule.

Février 1962 : L’édifice est sacré cathédrale.

► La cathédrale, qui constitue symboliquement la première église de Belgique, à été construit sur une colline nommée Treurenber, carrefour de deux anciennes routes importantes se croisant dans Bruxelles permettant d’aller des Flandres vers Cologne et d’Anvers vers Mons.

Spatialité

■ Cathédrale catholique gothique brabançonne | Bruxelles, Place Sainte-Gudule (Région de Bruxelles-Capitale, Belgique)



Largeur intérieureLargeur extérieureLongueur intérieureLongueur extérieureHauteur intérieureHauteur extérieure
54 106 64

► Les tours furent fabriquées par le célèbre architecte Bruxellois Jean van Ruysbroeck à qui l’on doit aussi la tour gothique de l’hôtel de ville de Bruxelles situé sur la Grand-Place. Il fit le choix de donner deux tours à l’édifice ce qui est exceptionnel pour une construction de style brabançonne.

► Les éléments les plus importants de l’édifice, sont son Vitrail du jugement dernier situé au dessus du portail central à la place de la rosace, la chaire de vérité (1699 1708), qui est sa chaire centrale, de style baroque, et datant du XVII (ce qui en fait la chaire la plus ancienne de Bruxelles), les statues des apôtres supportés par les colonnes de la nef et les vestiges de l’ancienne église romane situés dans la crypte.

► Une ruelle reliait jadis la cathédrale au palais ducal. Elle fut ordonnée par l’archiduchesse Isabelle. Elle disparut au début XX lors de la construction du Palais des beaux-arts.

► Le dallage près du maître-autel, de couleur monochrome est orné de symboles dont les signes de zodiaque, les arts et des sciences ou encore des chimères.

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

◆ C’est la cathédrale principale de Belgique, son rôle est de premier plan dans le pays pour les grandes cérémonies religieuses et les sacrements de la famille royale.

◆ Les bruxellois ont toujours nommé cette cathédrale "Sainte-Gudule". L’administration bruxelloise l’avait un temps renommé seulement "Saint-Michel". L’usage perdura néanmoins et on finit par la baptiser "Saints-Michel et Gudule".

EnlumGVPhotographies additionnellesEnlumDV

Intérieur

👁 👁 👁 👁

Chapelles

👁 👁 👁 👁 👁

Œuvres

Extérieur

👁 👁