🔍
Bouton_Accueil

La Cabale minérale
Cabala Mineralis


AuteursDatesTypeLieuThèmes
ecr. et Ill. Rabbi Simeon Ben Cantaraecr. XVIIDessinAlchimie

■ Comme il n’existe aucune traduction française, nous laissons les pages du traité telles qu’elle. Le texte étant très court, nous le traduirons DOPoFD.

■ Si on se réfère à l’extrait graphique qu’il en donne, il ne s’agit pas manifestement du manuscrit du British Museum signalé par Jung dans Psychologie et Alchimie, le trait du dessin étant différent. Il possède néanmoins une traduction en anglais. La source pourrait donc plutôt être un hypothétique manuscrit français signalé par Adam McLean mais cette information reste à vérifier dans la mesure où on n’en trouve nulle trace dans le catalogue général de la Bnf.

◆ Ce traité est l’un des rares à se présenter comme cabalistique et écrit de la main d’un rabbin mais contenant uniquement des propos alchimiques. Pour un autre (et le premier) texte mêlant kabbale et alchimie, 𝕍 surtout l’Aesch Mezareph.

Illustrations : én. de Cabala Mineralis, |

séparateur