🔍
Bouton_Accueil

Aurobindo Ghose
Sri (Aurobino)

Données générales

PériodeLieu
GénéralXIX XXInde
Naissance15 Août 1872 Calcutta, Inde
Décès5 décembre 1950 (78 ans)Pondichéry, Inde
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
Yoga
Poésie
Politique
Néo-VédantaAsharam de Sri Aurobindo 🎓
Mouvement pour l’indépendance de l’Inde 🎓

RelationsNom
Entourage
CollaboratriceMère Mirra Alfassa
Paul Richard
Influence
ParAdi Shankara
DiscipleNolini Kanta Gupta
Satprem
Sri Chinmoy

Repères biographiques

► Son père était brahmoiste. Pour accéder à la fonction publique de l’Indian civil service, il poursuit ses études au King’s College de Cambridge où il apprend le latin, le grec et plusieurs langues européennes. Il revient en Inde en 1893, étudie les traditions sanskrits et bengali et milite pour l’indépendance du Bengale. Il été emprisonné durant un an pour avoir écrit contre la colonisation anglaise et fomenté un attentat. Il fut néanmoins acquitté en 1909. Durant son incarcération, il indique qu’il obtint des expériences mystiques profondes. En 1910 il s’installe à Pondichery où il se fixera. Il travaillera dès lors dans la retraite, à faire connaître la philosophie hindoue aux occidentaux et à prêcher la religion universelle. Il est rédacteur de la revue mensuelle Arya durant 7 ans (1914 1921), revue qu’il fonde avec Paul Richard. Il fonde son ashram 1926, qui connaîtra le succès sous la direction de Mirra Alfassa.

◆ Il est le premier indien à avoir crée un corps de texte en anglais. Ses œuvres consistent essentiellement dans des commentaires des Upanishads et de la Bhagavad Gita, des ouvrages dédiés au Védas et au yoga. Il aura produit une pensée originale prétendant amener l’Homme à réintégrer sa condition spirituelle originelle par le biais d’une synthèse d’hindouisme et de psychologie moderne. Il accepte en outre les thèses évolutionnistes. Si son activité intellectuelle est saluée par les commentateurs occidentaux, qui l’ont comparé à Teilhard de Chardin pour l’ampleur de ses visions sur l’Homme et le monde, il fut critiqué par ses pairs qui, contrairement à ce qu’il affirmait, l’accusèrent de ne pas avoir atteint l’illumination.

Œuvres choisies

  • La Synthèse des Yoga, 1914 1921.
  • Lettres sur le yoga, ans. 1930.
  • La Vie divine, 1939-40.
  • Savitri, 1950-51. [poésie]
  • La manifestation supramentale sur la terre, 1909 1950. [recueil]

Citations

Le plus souvent, l’altruisme est seulement la forme la plus sublime de l’égoïsme.
Tu murmures : la raison ne me donne aucune base pour avoir cette foi. Imbécile ! Si elle le faisait, la foi ne serait pas nécessaire ni exigée de toi.
Le génie est la première tentative de la Nature pour délivrer le dieu emprisonné dans le moule humain ; le moule doit souffrir dans le processus. Il est étonnant que les fêlures soient si peu nombreuses et si peu importantes.
Si ton but est grand et tes moyens petits, agis tout de même, car c’est seulement par l’action que ceux-ci peuvent croître pour toi.
Quand tu te prends à mépriser quelqu’un, regarde dans ton cœur et ris de ta folie.
Quand tu entends une opinion qui te déplaît, étudie et découvre la vérité qu’elle contient.
Examine-toi sans pitié, alors tu seras plus charitable et plus compatissant envers les autres.
Aime et sers les hommes, mais prends garde de ne pas désirer leur approbation. Obéis plutôt à Dieu au-dedans de toi.
Méfie-toi de l’homme qui n’a jamais échoué ni souffert ; Ne t’attache point à son sort, ne combats pas sous sa bannière.