🔍
Bouton_Accueil

Marie Catherine Laveau
La veuve Paris, La reine du Vaudou

Données générales

PériodeLieu
GénéralXIXÉtats-Unis d’Amérique
Naissance10 septembre 1801 La Nouvelle-Orléans, États-Unis d’Amérique
Décès16 juin 1881 (79 ans)La Nouvelle-Orléans, États-Unis d’Amérique
Cause
Inhumation
, le corps était décapité? Cimetière Saint-Louis (La Nouvelle-Orléans, États-Unis d’Amérique)

DomaineCourantOrdre
Vaudou
Divination
Vaudou de la Louisiane

RelationsNom
Influence
SurCulture vaudou

Repères biographiques

Peu de choses sont assurées quant à sa biographie. Née dans le quartier français de La Nouvelle-Orléans, Laveau est fille de descendants d’esclaves, sa mère était créole. Analphabète, elle parlait français mais n’a donc laissé aucun écrit, ni manifestement, d’instructions orales. Elle exerçait le métier de vendeuse de liqueurs, peut-être de nourrice et assure la tradition : de coiffeuse dans les milieux riches blancs. On raconte aussi qu’elle possédait également une maison close dans laquelle elle pratiquait des rituels, on dit encore qu’elle fut une très belle femme. Elle s’est mariée une fois un homme nommé Jacques Paris, ce dernier décéda bien avant elle. Elle eut ensuite un amant duquel elle eut plus de sept enfants.

◆ Catholique, mais surtout mambo vaudou (Son serpent s’appelait "Zombie"), elle s’adonnait à la divination, à la guérison (notamment lors d’une épidémie de fièvre jaune), aux sortilèges et à la talismanie. Elle jouissait d’une grande réputation de son vivant, obtenant le surnom de "Reine du vaudou", c’est la personnalité du vaudou la plus célèbre. À sa mort, les journaux titrèrent tantôt que c’était une sainte ou une sorcière. Toujours est-il que sa réputation disait d’elle qu’elle était d’une grande humanité et d’une générosité sans limite. Même après son décès, on assurait qu’on l’aurait vu roder dans les rues. On raconte autrement que sa fille lui succédant, aurait endossé son identifié même, se parant et se faisant nommer comme sa défunte mère.