🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Austin Osman Spare
Yihoveaum

Données générales

PériodeLieu
GénéralXIX XXAngleterre
Naissance30 Décembre 1886, 13h53 Snow Hill, Londres
Décès15 Mai 1956 (69 ans)Londres, Stockwell, Lambeth Hospital, Angleterre
Cause
Inhumation
Anémie, bronchite

DomaineCourantOrdre
Magie
Occultisme
Symbolisme
Néo-occultisme
Surréalisme
Argenteum Astrum 🎓
Zos Kia Cultus 🎓

RelationsNom
Entourage
AmiKenneth Grant
Victor Benjamin Neuburg
CollaborateurAleister Crowley
Influence
SurOccultisme anglo-saxon

Repères biographiques

► Fils d’un policier londonien, Spare a servi dans la Royal Army Medical Corp durant la première guerre mondiale. Artiste, il exerce à la fois l’écriture, la peinture et le dessin. Il a mis au point un système magique basé sur des symboles graphiques, des sceaux.

■ Spare quitte l’Argenteum Astrum à cause d’un désaccord avec Aleister Crowley, en effet la magie cérémonielle et la structure hiérarchique lui déplaisait.

Œuvres choisies

  • Le livre du plaisir {The Book of Pleasure}, 1913.
  • The Focus of Life, 1921.
  • Anathema of Zos, 1927.

Citations

Vous ne croyez ni aux Esprits ni aux Dieux - parce que vous ne les avez pas vus ? Quoi! N’avez-vous jamais vu les fantômes moqueurs de vos croyances ? - l’asile rigolard de votre humilité ou Mammon - vos grotesques Idées sur le "Moi" ? Oui, vos facultés elles-mêmes et vos Mensonges les plus courageux sont des Dieux! Qui est l’assassin de vos Dieux - sinon un Dieu!
Le livre du plaisir
Quiconque étudiera un peu sa vraie nature, le "moi" enquêtera sur son extraordinaire conduite. Il peut contraindre toute chose sans l’offenser. De même que la tendance du plus lascif cesse devant la publicité et la mort, ainsi cessent morale et foi devant la parfaite béatitude. Un aperçu de la vérité est né de la pureté en amour : lorsque le désir est sans peur, lorsqu’il ne désire point la possession. Lorsque la pensée est comblée par la vision. Le feu qui est tout plaisir est licencieux selon sa volonté, il est attraction, le point de mire des femmes. Lorsque le principe de croyance est exempt de foi, laquelle est aussi stérile que posséder des idées de Dieu - il est indestructible. C’est seulement lorsqu’il n’est aucune peur sous aucune forme qu’il y a réalisation de l’identité avec la réalité (liberté).
Le livre du plaisir
Voici maintenant l’explication de l’amour de soi. Il s’agit de la perfection de la croyance. Le "moi" est le "Ni Ceci-Ni Cela", sans rien d’omis, indissoluble, au-delà de la préoccupation ; la dissociation de la conception par son propre invincible amour est seule vérité, seule sûreté et seule liberté. Le désir, la volonté et la croyance cessent d’exister de manière séparée. L’attraction, la répulsion, et le contrôle contenu deviennent l’unité originelle, inerte dans le plaisir. Il n’y a pas de dualité. Il n’y a pas de désir de l’unité. À ce moment, il (le principe duel) demeure en son état inaltéré. La croyance n’est plus sujette à la conception en concevant le "moi" comme tel par l’amour.
Le livre du plaisir