🔍
Bouton_Accueil

Marduk
Bêl


-IX
Culture Babylonienne (Babylonne)

-IX
Culture Babylonienne (Mésopotamie)

-885 -860
Culture Babylonienne (Nimrud)

-885 -860
Culture Babylonienne (Uruk)

Contexte
Religion Polythéisme Mésopotamien
Premières traces -XIX (Ère babylonienne)
Date de stabilisation -1200 (Enûma Eliš)
Zone de vénération Irak
Hauts lieux de culteBabylone
Esagil
Uruk
Fêtes consacrées Zagmuk
Jours Fastes Équinoxe de printemps
Œuvres choisies
où mentionnées
Enûma Eliš {Lorsqu’en Haut} (Babylonien)
EmpruntsP.Bab : Enlil (Supplantation)
InfluencesP.Rom. : Bacchus
Rapprochements
Véd. :Varuna
P.Égy. :Osiris
Tng.T. :Sandas
Statut
Ordre Dieu
Type Igné
Polarité Masculin
Qualité Domination
Demeure Esagil
Physique ➧ Homme d’age mûr
➧ Barbe épaisse taillée
➧ Pourvu de deux paires d’ailes
➧ Habillement royal
Véhicule Barque
AttributsMušhuššu {Serpent-dragon},
Jupiter (planète)
Tablettes de la destinée
➧ Nombre 50
➧ Bêche (Marru)
Foudre
Groupes Annunaki
Relations
Ennemis :Zou l’oiseau-tempête
Parèdre :Sarpanit
Mère :Damkinna
Père :Éa
Fils :Nabu
Ancêtre :Anu
Tiamat
Caractéristiques
Calligraphie localeAkk. : 𒀭𒀫𒌓
Romanisation ➧ Amar-Utu
➧ Addu
➧ Marutuk
➧ Mardochaios
Transcription
littérale
Veau d’Utu (dieu-Soleil) {Amar Utu}
Fonctions ➧ Protecteur de la civilisation
➧ Domine les eaux mystiques (Tiamat)
➧ Détenteur des secrets de l’agriculture
➧ Seigneur suprême
Caractères ➧ Ordre Végétation Connaissance
➧ Suprématie Exorcisme Lien
➧ Sauveur Autorité Patriarcat
Épithètes ➧ (Asharu) {Ordonnateur des destins}
➧ (Asarluhi) {Patron des exorcistes}
➧ (Bêl) {Seigneur}
➧ (Bêl bêlim) {Seigneur des seigneurs}
➧ (Dumu Duku) {Fils du saint Monticule}
➧ (Enbilulu) {Régisseur des cannaux}
➧ (Enkurkur) {Seigneur de tout pays}
➧ (Gibil) {Seigneur du Feu}
➧ (Gilim) {Créateur des céréales}
➧ (Gishnumunab) {Créateur de tous les hommes}
➧ (IrKingu) {Tueur de Kingu}
➧ (Kinma) {Empli du divin}
Suite ⇩ Fermer la liste ⇪
➧ (Lugal dimmerankia) {Régisseur des dieux}
➧ (Lugaldurmah) {Lieur des dieux}
➧ (Lugalshuanna) {Qui a le pouvoir sur les dieux}
➧ (Malah) {Le batelier}
➧ (Namru) {Le purificateur}
➧ (Namtila) {Le vivificateur}
➧ (Marukka) {Le Créateur}
➧ (Marutukku) {Qui soutien}
➧ (Muballit mîte) {Qui réanime}
➧ (Neberu) {Pont entre ciel et terre}
➧ (Pagalguenna) {Chef de tous les rois}
➧ (Shazu) {Qui connait le cœur des choses}
➧ (Sirzir) {La Montagne}
➧ (Zahrim, Zahgurim) {Qui anéantit ses adversaires}
➧ (Agaku)
➧ (Agilima)
➧ (Arannuna)
➧ (Asaralim)
➧ (Asari)
➧ (Asaralimunna)
➧ (Barashakushu)
➧ (Epadun)
➧ (Esiskur)
➧ (Gugal)
➧ (Irugga)
➧ (Lahmu)
➧ (Lugalabdubur)
➧ (Lugalugga)
➧ (Suhgurim)
➧ (Suhrim)
➧ (Tuku)
➧ (Tutu)
➧ (Ziku)
➧ (Zisi)
➧ (Ziukinna)
➧ (Zulum)

Mythes principaux

► Le nom de cette entité est attesté depuis l’époque de Sippar, bien avant le -XXX. Dès la pm.-XX il occupe une place éminente : dans une liste de dieux, il vient après Anu, Enlil et Enki, mais avant Sin, Shamash et Innana. D’abord dieu de Borsippa (à 20km de Babylone), il est favorisé par Hammourabi (Dans le prologue du Code, on lit : Lorsque l’éminent Anu, le roi des Anunnaki, et Enlil, le seigneur des cieux et de la terre, qui fixe les destins du pays, eurent attribué à Marduk, le fils aîné d’Ea, le pouvoir d’Enlil sur la totalité des gens, l’eurent rendu grand parmi les grands […]) et prend la tutelle de Babylone même. Au -XII il devient le chef du panthéon sous Nabuchodonosor Ier qui fit revenir d’Elam la statue du dieu alors tenue en captivité ; C’est aussi à cette époque qu’on rédige le texte cosmogénésique Enûma Eliš {Lorsqu’en haut} où la présence de Marduk est centrale.