🔍
Bouton_Accueil

Jupiter
Porte-foudre, Fortune majeure

👁

Épithètes
Roi des habitants du ciel
Le grand seigneur
Le haut potentat
Le sacré
L’aérien
Générateur universel
Père secourable
Le magnanime
Le généreux
Le bon
Le doux
Le débonnaire
De bonne volonté
Le fulminateur
Le tonnant
L’effrayant
L’invaincu
Qui meut la terre
Qui agite le kosmos
Le meilleur de tous
Le propre
Le bien allant avec honneur
Le maître des richesses et de la sagesse
L’illustre
Le fortuné
Le sage
Le véridique
L’honnête
Le juge de tous
Le démonstrateur de la vérité
Le seigneur de la joie et des jugements
Strophes liturgiques pour chaque station, Au Ciel de Jupiter (Sohrawardi)

Je célèbre la liturgie en l’honneur du Dieu Lumière victoriale, le Fort, le doué de la beauté, le Dieu à la lumière d’Orient, à l’amour parfait, le très élevé, le générateur des influx bénéfiques, Source du bien, de l’équité, de l’amour, de la sympathie, archange seigneur de Jupiter qui est sa théurgie. / Et je célèbre la liturgie du fidèle serviteur de Dieu, Jupiter (Moshtarî), le Père éminent, le Triomphant, le Resplendissant, l’Éclairant, le Bénéfique majeur, maître en connaissance, en équité, en sincérité, investi de la Lumière de Gloire (Khorrah, Xvarnah), possédant la beauté, la force conquérante, la générosité sans rivale, la vertu d’ascèse, la réflexion attentive, aux des-seins et secrets grandioses. / Je glorifie sa personne lumineuse et son Ame vénérable. Je célèbre la liturgie de son haut et noble Temple.

Gustave Holts : Les Planètes, IV. Jupiter, pourvoyeur de joie, 1914. Int. United States Air Force Heritage of America Band

Données générales

Qualité Polarité Élément Orientation Domicile Exaltation Triplicités Joie Exil Chute Pérégrinité Orbe Révolution Apogée/Périgée Nœud boréal/austral Force gravitationnelle 🡓 Terre Amis Ennemis
Très bénéfique Masculin
Positif
Passif
🜁
Harmonieux
Septentrionale ♐︎ (🌞)
♓︎ (🌝)
♋︎ (15°) ♈︎ ♌︎ ♐︎ (🌝)P
♊︎ ♎︎ ♒︎ (C)PF
♋︎ ♏︎ ♓︎ (🌞)M
♈︎ ♌︎ ♐︎ (C)M
♈︎ ♌︎ ♐︎ (🌞)F
♐︎
XIE
♊︎
♍︎
♑︎ (15°) ♉︎ ♎︎ ♒︎ 9-12° ~ 12 ans ♎︎ / ♈︎ 8°49’38” ♋︎ / ♑︎ 7°22’8” 1,2×10^20N

Substance Correspondances
Symbolisme Principes Qualités Défauts Entités Perceptions Anatomie Humaine Santé (Troubles de la) Animaux Végétaux Minéraux Ambiances Société

Graphisme

ζ
Sceptre
Trône
Foudre


Héraldisme
Azur


Nombre
3J
4JP


Note
FaJ
DoC


Période
Âge mûr


Ange
Zadkiel


Jour
Jeudi


Tarot
Roue de la fortune 👁


Géomancie
Acquisitio
Laeticia
Élaboration

Protection
Préservation
Expansion
Grandeur
Générosité
Compassion
Sagesse
Intuition
Intellect
Idéalisme
Ordre
Organisation
Cohésion
Coordination
Hiérarchie
Jugement
Equité
Justice
Ascension
Pouvoir
Autorité
Législation
Père
Prospérité
Richesse
Chance
Bonhomie

Honneur
Noblesse
Moralité
Vertu
Foi
Optimisme
Jovialité
Amabilité
Franchise
Chance
Fortune
Prudence
Réalisation
Succès
Triomphe
Honneur
Richesse
Générosité
Libéralité
Tolérance
Philanthropie
Nombrilisme

Arrogance
Orgueil
Vanité
Ostentation
Hypocrisie
Mégalomanie
Excès
Exagération
Gourmandise
Gloutonnerie
Timidité
Imprudence
Illégalité
Dagda
Euterpe
Sucellus
Taranis
Varuna
Sachiël
Zeus

Sens
Odorat


Couleurs
Claires 🌞
Pures 🌞
Blanc
Bleu
Violet
Pourpre
Vert


Forme
Brutes 🌝
Organiques 🌝
Irisées 🌝
Grandes 🌞
Surplombantes 🌝
Touffues 🌝
Majestueuses 🌞


Appétence
Fruité 🌞
Inodore 🌝
Sucré-acide 🌞

Profil
Sanguin
Extraverti
Émotif-Actif-Primaire
dit Colérique


Psychologie
Esprit animique
Âme spirituelle
Intuition
Spiritualité


Fonctions
Distributive
Odorat
Pléthorisme
Apoplectisme


Organes

Contrôle (de)
↳Circulation artérielle
↳Grand sympathique
↳Foie
↳Poumons
↳Surrénales

Distributifs
↳Tête
↳Diaphragme
↳Cotes
↳Cartilages
↳Muscles
↳Veines
↳Oreille gauche
↳Cuisses

Foie
Congestion
Troubles hépatiques
Lithiase biliaire
Insuffisance biliaire
Cirrhose
Diabète
Goutte


Circulation
Aortite
Artériosclérose
Hypotension
Hypertension artérielle


Maladies de peau
Éruptions
Abcès
Furoncles
Tumeurs


Tissus
Apoplexie
Hyperémie
Adiposité
Engraissement
Hémorragie cérébrale
Myopie


Troubles pulmonaires
Asthme


Obésité
Rhumatismes
Sciatique
Arthrite


Psychologie
Mégalomanie
Narcissisme

Quadrupèdes
Cerf 🌞
Cheval 🌞
Éléphant 🌝


Aériens
Alouette 🌝
Aigle 🌞
Cygne 🌝
Hibou 🌝
Paon 🌞
Perdrix 🌞


Aquatiques
Baleine
Dauphin 🌝
Morse 🌞


Insectes
Bourdon 🌞

Arbres

Parties
↳Fruit

Bouleau
Chêne
Cèdre
Cerisier
Charme
Cognassier
Figuier blanc
Fraisier
Frêne
Mûrier
Olivier
Orme
Peuplier
Platane
Prunier


Plantes
Aigremoine
Aloès
Amarante
Arrête-bœuf
Bélin
Béloine
Betterave
Bourrache
Buglosse
Choux rouge
Centaurée
Eucalyptus
Colchique
Cormier
Épine-vinette

Fourrage 🌝

Germandrée
Géranium
Giroflée 🌞
Hysope
Jasmin
Jusquiame
Laurier
Lin
Marjolaine
Œillets
Oreilles d’âne
Pivoine
Sarrasine
Safouin 🌝
Seringa 🌞
Sésame
Thym 🌝
Violette

Pierres
Aigue-marine 🌝
Améthyste 🌞
Aventurine 🌞
Corail 🌝
Chrysolite 🌝
Émeraude
Grenat 🌞
Jaspe
Œil de chat 🌝
Opale 🌝
Pierre de lune 🌝
Pierre ponce 🌝

Rochers 🌝

Saphir 🌞
Sardoine 🌝
Serpentine
Soufre
Turquoise 🌞


Métaux
Airain
Bronze
Étain 🌞
Zinc 🌝


Objets
Commandement (De) 🌞
Instruments 🌝
Chimiques 🌝

Parfums
Benjoin
Bois d’aloès
Menthe
Muscade


Lieux
Étrangers 🌞
Risqués 🌞
Élevés 🌞
Naturels 🌞
Pouvoir (De) 🌞
Législatifs 🌞
Officiels 🌞
Administratifs 🌞
Secours 🌝
Guérison 🌝
Réception 🌝
Repos 🌝

Personnes
Fortunés
Luxueux
Représentatifs
Influents

En place
↳Nobles
↳Maître
↳Protecteur
↳Aristocratie
↳Magistrature
↳Administration
↳Banquier

Élevés 🌞
Éminents 🌞
Religieux 🌞
Aventureux 🌞
Hypocrites 🌞
Attrayants 🌞
Universaux 🌞
Aventureux 🌞
Curieux 🌞
Mobiles 🌝
Changeants 🌝
Généreux 🌝
Hospitaliers 🌝
Discrets 🌝
Paisibles 🌝
Dissimulés 🌝
Mystérieux 🌝
Sournois 🌝
Vicieux 🌝
Traîtres 🌝
Scandaleux 🌝


Proches
Oncle


Disciplines
Religion
Botanique 🌞
Droit 🌞
Médecine naturelle 🌞
Philosophie 🌞
Théologie 🌞
Musique 🌝
Mysticisme 🌝
Occultisme 🌝
Peinture 🌝
Pharmacie 🌝
Poésie 🌝
Prose 🌝

Interprétation

Jupiter était le dieu suprême, le maître de l’Olympe. […] Il prend toutes les formes: taureau pour enlever Europe, il est bélier afin d’indiquer une source à Mars, cygne pour charmer Léda, pluie d’or pour séduire Danaé, dont il a Persée, autre héros solaire, serpent afin d’enlacer la Terre; il fut même fourmi. Il est l’éther et la lumière, il manie la foudre tandis qu’il a confié le trident à Neptune et le casque à Pluton. […] Ce n’est pas un fils de la Terre qui peut être maître du Zodiaque et ses transformations en bélier, en taureau, en cygne ou en serpent, indiquent bien des signes zodiacaux : le Bélier martien, le Taureau vénusien, les Gémeaux, par les divins frères, Castor et Pollux, le Cancer par le serpent, le Lion par la pluie d’or solaire. Ses unions avec des déesses, qui ne sont jamais stériles, disent sa suprématie planétaire.

Ce qui caractérise donc Jupiter, astre magnifique, c’est la majesté et la grandeur, la puissance. Il commande à Tout. Son génie prend les formes, les aspects qu’il lui plaît. Il est religieux, fait régner l’ordre, impose sa volonté vigoureuse, se délasse du pouvoir par l’amour, exige l’application des lois, se donne des spectacles, châtie en père, afin de corriger, non par amertume. Il a des faiblesses et se trouve parfois enchaîné. Mais si Typhon le tua, Briarée aux cent bras le secourut. Magistrat et Pontife par excellence, il assure le gouvernement. Il est le maître des bienfaits, le Secourable. C’est aussi, sur un plan modeste, un président-né, amateur de banquets et qui flatte ses mains au contact des rondeurs féminines avec jovialité. Ces dons appartiennent à l’astre majestueux qui franchit le Zodiaque en douze années et est un exemple d’équilibre, de certitude, de beauté.

Astrologie scientifique (L’) (pp.60-63), Privat, 1935.

I. Symbolique

► Planète la plus dilatée et la plus lumineuse après le soleil, entouré de nombreux satellites, représente les forces de vie en expansion qui ayant absorbé les puissances environnantes, s’expriment dans l’étendue, l’aisance et l’opulence.

↳ Ces forces de vie, entrônées en un raffinement et un enrichissement harmonieux sont mues par un mouvement assuré caractérisant les ambitions satisfaites. Elles ont pour fonction de subsumer l’amour divin en foi, de translater l’intelligence en sagesse tout d’abord par le biais de l’observation et du respect des lois universelles, ensuite par l’incarnation de la bonté, de la joie et de la vertu.

Accordant ainsi forces terrestres et célestes, poussant la manifestation de tout ce qui est bon et juste, , paternel et nourricier, maintient les traditions et les bonnes mœurs, préside aux tentatives sociales et philanthropiques, conserve l’ordre cosmique.

↳ Par l’incarnation de ces principes, il frappe Sémélé de son foudre, lui ordonnant de se transcender corps et âme, de quitter la matérialité avec franchise et sans regrets pour s’unir à lui dans un mouvement doux mais impérieux, auréolé de ses faveurs.

II. Psychisme

a. Mental

► Comme représente l’ordre et le jugement, l’équilibre et la pondération, il dispose le sujet à posséder une intelligence homogène faite de synthèse et d’analyse, tournée vers les rapports concrets. Il dispose d’une mémoire moyenne mais fidèle et apprends aisément car il est capable de s’autodiscipliner en ordonnant sa méthode de travail d’une façon claire et nette. Ses vues sont larges, réfléchies et documentées.

↳ Intègre et équitable, doté d’un grand sens du devoir, il dispose en outre de bonnes facultés d’observation et d’assimilation ce qui le rend apte à devenir compétant dans tous les domaines. Il est plus particulièrement potent dans ceux qui demandent de mettre en relation et de hiérarchiser des grands ensembles de connaissance et d’exercer un fort discernement tels la religion, l’anthropologie et la philosophie ou plus communément le droit, l’administration ou l’économie. Dans ces domaines comme dans les autres, de nature conservatrice, il évitera l’innovation et il y préférera l’approfondissement et le perfectionnement.

Aventureux, ayant soif d’inaccessible, il est sage et idéaliste. Ainsi ses tendances religieuses sont marquées quoique cantonnée essentiellement à la tradition et au cérémonial, au domaine moral plutôt que métaphysique. Mais néanmoins, il s’y adonne sans sensiblerie ni morbidité, attiré qu’il est par les structures traditionnelles et l’esthétisme d’un ordre social sain et droit.

en revanche, le sujet fait d’une part des erreurs d’appréciation à cause de sa présomption ou de sa jalousie envers l’ordre établi et d’autre part, sa sensualité qui devient trop presciente le détourne de l’étude ou bien le rend trop entreprenant, le poussant alors à présumer de ses forces et à se surmener.

b. Sentiments

► Le sujet est naturellement bon et moral, droit et loyal. Paternel et protecteur, il est mu par de nobles sentiments teintés d’une pondération qui les magnifie et les rend palpables. Le sujet se prend au sérieux : il a soucis à faire reluire son prestige et son honneur et aussi évite-il tout ce qui pourrait compromettre l’ordre social dans lequel il évolue ainsi que sa place dans celui-ci. Il est d’une émotivité calme et discrète, large et humaine, sincère et immédiate, profonde et stable mais néanmoins peu passionnée.

↪ Favorisé par le destin, l’union légale est fréquente et précoce chez lui. Et par ailleurs, sa vie familiale est tranquille, produit une nombreuse descendance qu’il espère, en bon père de famille, voir gravir les échelons de la société. Signalons que l’enfant jupitérien, fort respectueux et obéissant, alerte aux questions de hiérarchie, est facile à élever.

, des unions d’intérêt et des dissensions concernant les sujets d’argent - leur obtention, leur thésaurisation et leur utilisation - peuvent intervenir. De plus ses appétits vitaux sont exacerbés et il s’astreint en conséquence difficilement à la monogamie.

► Extraverti, les forces vitales du sujet étant exaltées, il émane de lui un bien-être certain. Il dispose d’une cénesthésie soucieuse de confort, ayant atteint un équilibre organique. Le sujet est un bon vivant, il aime les arts de la table et le confort d’un foyer, les ambiances calmes et les distractions saines, comme le sport qu’il pratique dans sa jeunesse fréquemment mais sans violence.

► Il se révèle par ailleurs compétant en peinture et tout à fait civique et sociable, il n’hésite pas à participer à des œuvres philanthropiques voir à se sacrifier pour le bien être des autres. Son excédant de force est alors transmuté dans une transcendance artistique ou investi dans l’humanitaire.

c. Actions

1. Socialement

► Le sujet est fort disposé à s’entourer : poli et distingué, conventionnel et bon citoyen, il est respectueux des usages, des coutumes et lois. Plein de savoir-vivre, il est de bonne compagnie : sympathique et expansif, bonhomme et sincère, franc et compréhensif, il cherche à expliquer plutôt qu’a juger. Il est recherché pour son rayonnement moral, sa bonne humeur, son optimisme et sa jovialité. Il est en somme facile, aimable et gai.

Identifiant aisément les limites naturelles entre lui et les autres, il est capable d’interagir en symbiose avec son entourage. Il aime d’ailleurs recevoir ses amis avec grande hospitalité et s’occuper d’eux, observant méticuleusement leurs besoins. Ami précieux, il sait se montrer obligeant, généreux, fidèle et consolateur, faisant ainsi profiter de ses capacités financières ou de son réseau social aux personnes qu’il estime (et aux plus faibles). Inversement ou peut-être réciproquement, il bénéficie d’ailleurs lui-même de la protection de personnes plus puissantes que lui, comme et tout d’abord celle de sa famille avec qui il aime à entretenir une relation privilégiée.

Pacifique, le jupitérien n’aime pas les dissensions et les disputes, il se met lui-même rarement en colère, réservant sa fureur lorsqu’on porte préjudice à autrui ou aux principes qu’il défend avec une rectitude catégoriste et quelque peu envahissante. Il évite aussi la tristesse et le pessimisme qu’il considère comme des poisons. Ne supportant guère la solitude parce qu’il est très sensible à l’opinion d’autrui, aux compliments et aux reproches, il abhorre la grossièreté et est fort pointilleux en ce qui concerne son honneur, son prestige et son amour-propre.

↳ Il est ainsi tout à fait sensible aux critiques touchant à sa droiture ou ses capacités et il se complaît inconsciemment dans la gloriole et les louanges qu’il recherche dans l’interaction avec autrui. En définitive, il n’apprécie réellement que la compagnie de ceux lui ressemblant, aimant l’ordre et partageant ses conceptions : le solaire lui parait égoïste et le martien agressif, le lunaire fantaisiste et le mercurien insubordonné, enfin le saturnien, peu philanthrope ou divertissant. En définitive, il ne pardonne qu’au dilettantisme vénusien avec qui il partage les affects sensoriels.

, cet aspect s’accentue dans de déraisonnables proportions et le sujet devient insistant et sans-gêne, exigeant et injuste avec son entourage, il perd le sens des mesures et ses appétits sensoriels sont démultipliés. Il est susceptible et égocentrique, fat, vaniteux et m’as-tu-vu, avide de richesses et de gloire. Pensant que tout lui est dû, il peut être poussé jusqu’à l’esbroufe ou l’illégalité pour satisfaire ses besoins matériels et ses ambitions sociales : son énergie vitale gloutonne se dilate de manière déséquilibrée et phagocyte tout ce qu’elle croise.

2. Professionnellement

► Le jupitérien est ambitieux, il a le goût des situations officielles et des distinctions honorifiques. Poussé au labeur par ce soucis de prestige, il s’agit d’un profil travailleur, plein de méthode et doué d’une chance extraordinaire. Il est heureusement doué pour les réalisations de grande envergure grâce à son sens de la hiérarchie et de l’organisation. Son autorité pleine de tact, sa confiance sans arrogance et son éloquence persuasive savent mettre en valeur ce qui parait l’évidence dans son discours et il triomphe avec méthode et sans conflits. Il fait ainsi un excellant dirigeant qui saura faire preuve de compréhension envers ses employés et les régenter avec naturel.

↪ Inversement, même s’il saura toujours se faire apprécier de ses supérieurs, il se plaît difficilement dans les rôles subalternes, dans les travaux pénibles car outre le manque de rayonnement que ces places impliquent et bien qu’il résiste à la fatigue grâce à une constitution naturellement vive, il apprécie trop les plaisirs sensoriels et ainsi, les travaux pénibles lui sont fort désagréables.

↪ Le jupitérien est finalement apte à toutes les taches en rapport avec la mise en rapport d’éléments positifs et la répartition des forces, la direction et l’organisation, la représentation et la parlementation ce qui le signe naturellement pour les emplois dans l’administration, la magistrature et le clergé ou bien encore le milieu du commerce et de l’entreprise.

► Comme il s’agit de la planète ayant la plus forte influence sur les gains et qu’il sait aisément faire reconnaître ses mérites, la prospérité est aisée et le train de vie du jupitérien est toujours assez faste et opulent.

, le sujet à des gains plus aléatoires et des procès, engendrant incertitude et inquiétude. De plus son prestige est difficile à maintenir à cause de scandales souvent liés à l’argent, au pouvoir où à la chaire.

Carrières possibles du jupitérien en fonction de l’influence planétaire secondaire

Soleil Lune Mercure Mars Vénus Jupiter Saturne

Politique
Préfet
Conseiller
Gouverneur

Spirituel
Prélat
Prêtre
Philosophe

Légiste
Juge
Avocat
Magistrat
Greffier
Notaire

Commerce
Directeur
Patron
Import-export
Mercier
Industriel


Joueur
Parieur
Spéculateur

Artiste
Peintre
Compositeur
Orfèvre

Humanitaire
Sociologue
Mécène
Médecin

Administration
Administrateur
Comptable
Banquier

III. Apparence

Tête Corps
Traits Pilosité Front Yeux Nez Bouche Menton Forme Peau Main Écriture Attitude

Forme
Trapézoïdale renversée
l. Relevée


Expression

Heureuse
↳Joyeuse
↳Fleurie

Satisfaite
↳Noble
↳Accueillante

Couleur
Claire
Blonde
Rousse
Châtain


Cheveux
Fins
Plats
Ondulés
Calvitie précoce

Au vertex
↳Rares


Sourcils
Droits
Réguliers
Bien tracés
Développés
Fournis

Forme
↳Circonflexes

Apparence
Grande
Large
Vaste
Haute
Dégagée
Lisse


Transpiration
Facile


Forme
l. Convexe


Torus sus-orbitaires
Développés


Oreilles
Dessinées
p. Détachées

Forme
Grande
Ouverte
l. Saillante


Texture
Humide


Cils
Longs


Paupières
Épaisses
Larges


Couleur
Bleus


Regard
Franc
Assuré
Optimiste
Riant
Bienveillant
Chaleureux

Forme
Convexe-concave
Moyen
Court
Large
Charnu
Fin


Base
Forte
l. Convexe


Narines
Épaisses

Lèvres
a. Grandes
Fortes
Colorées
Arrondies
Sinueuses
l. Lippues


Dents
Grandes


Gencive supérieure
p. Apparente


Incisive centrales supérieures
p. Longues


Voix
Grave
Claire
Pleine
Timbrée
Sonore


Diction
Nette
Emphatique
p. Lourde

Joues
Pleines
Tombantes
Empâtées


Menton
Gras
Massif
p. Long
s. Fossette


Barbe
Abondante
Soyeuse

Couleur
↳Tirant au roux

Apparence
a.Grande
Large
Pleine
Charnue
Arrondie
Élastique
Corpulente
Massive
Puissante
Imposante
Sanguine


Courbes
Sinueuses


Cou
Élégant
Proportionné
p. Veineux


Ventre
Ventru
t. Embonpoint
t. Obésité


Jambes
Courtes

Texture
Charnue
Satinée


Teint
Blanc
Vermeil
Rosé
Frais
Épanoui

Forme
Grande
Large


Paume
Charnue


Doigts
Moyens
Coniques


Monts
Étoffés

Jupiter
↳Proéminent


Index
Développé


Lignes
Nettes
Larges
Incisées

Forme
Haute
Large
Espacée

Inclinaison
↳Moyenne


Style
Sobre
Agréable
Lisible


Traits
Épais
Nets
Arrondis


Majuscules
Grandes


T

Barre
↳Flottante
↳Concave

Impression
Ouverte
Sympathique
Bienveillante
Bonhomme
Digne


Gestes
Amples
Arrondis
Onctueux
Pontifiants
Mesurés
Lents
Autoritaires


Démarche
Entraînante
Modérée
Petite

IV. Indicateur astrologique

a. Généralités

signifie tout ce qui appartient à la religion, à la philosophie, à l’enseignement supérieur, au gouvernement, comme les offices ecclésiastiques, délégations de pouvoirs, charges professorales, commandements, bienfaits du Prince, emplois publics, magistrats et autres. Il s’intéresse, parmi les personnes, aux chefs religieux, ministres et chefs administratifs, magistrats et jurisconsultes, gouverneurs de provinces et villes, parlementaires, prélats, nobles et plutôt les hommes que les femmes. (Privat).

corrige la malignité de et celle de . (Cardan)

b. Prévisionnel

► Offre les richesses et les honneurs aux signes et ainsi, érode les influences néfastes et encourage nettement les bonnes. Ex. Privat note que VIIIe, puisqu’une planète retient et retarde, éloignera la date de la mort.

► Indique son conformisme à la société dans laquelle il évolue ainsi que sa position sociale au sens matériel du terme. Cardan note que ne donne de richesses que sur la fin de la vie, ceux qui ont ne seront jamais riches et d’ailleurs, qui a brûlé dans le ♌︎, n’est jamais pauvre, ni riche. En revanche dans la IVe Maison accroît le patrimoine. Junctin de Florence précise que ne peut accorder de richesses royales que s’il est assisté par ou . Renseigne aussi bien sur les richesses que l’honneur du sujet.

► Montre les faveurs de la fortune et la chance en général, les souhaits du sujet.

► On l’interroge sur les appuis éminents ou moindres, les satisfactions et déboires familiaux.

► Influence les finances et donne en outre des indications sur les biens immeubles.

c. Physiologique

► Indice de la durée de la vie, l’hygiène du sujet et surtout de la bonne santé. La planète favorise en effet l’assimilation, la croissance et l’épanouissement des tissus, si les aspections sont bonnes on doit toujours se garantir des excès de table. Ainsi Hermès dit que cause des digestions lentes, en alourdissant le sang. (il nous indique aussi que Ceux qui ont Jupiter dans les ♓︎ changeront souvent de chaussettes ou de bas) et Abenragel écrit que et bien disposés et en bon aspect de Asc et les luminaires en bon état céleste, prolongent la vie même contre le gré des seigneurs de la triplicité. Albert ajoute que , ou causera une maladie ou une indisposition tous les sept ans, et si la Lune est hyleg (i.e. en naissance nocturne, de minuit à midi) la maladie sera sérieuse. De même si , ou on sera victime d’une indisposition ou d’une maladie tous les douze ans, et qui sera grave si est hyleg (ce qui est le cas en naissance diurne).

Jupiter présidant aux lieux ci-devant dits, lorsqu’il est oriental, donne aux corps une blancheur agréable et colorée; il les pare d’une chevelure médiocre, il fait les yeux tirant sur le noir et selon une belle proportion assez grands; il donne dans les mœurs une gravité conjointe, avec une certaine grâce et un bon tempérament, tendant au chaud et à l’humide. Occidental, il donne bien une blanche, mais non une belle couleur; une chevelure rude, ou bien une calvitie sur le front ou seulement le haut de la tête; il donne une stature moyenne et engendre des tempéraments qui abondent en humidité.

Tétrabible, III ( Du tempérament et de la constitution physique), Ptolémée, II.

Quand il est occidental. D’un teint blanc, mais un peu foncé ; D’une chevelure très éparse ; Avec une calvitie commençant aux tempes et envahissant une partie de la tête ; D’une stature moyenne, mais plutôt haute ; D’un tempérament très humide ; Avec un signe sur le pied gauche. […] Parmi les humeurs, Jupiter commande au sang ; le tempérament sanguin lui est donc dévolu. […] Il agit naturellement sur les fonctions de digestion, de nutrition et d’absorption, qui demandent une chaleur tempérée et de l’humidité.

Des deux mondes, I ( De Astrologia), Fludd, 1617—1624.

Jupiter, qui est le sixième, gouverne la vieillesse pendant l’espace de douze ans, suivant sa révolution. Alors, il apporte la répugnance pour les travaux qu’on fait de ses propres mains, qui sont difficiles, fâcheux et dangereux; et de plus, il porte à ne rien faire avec précipitation, à conseiller, admonester et consoler les autres; il donne le souci de conserver l’honneur et la louange et fait avoir la libéralité, la révérence et la sainteté.

Tétrabible, IV ( De la division des temps), Ptolémée, II.

Influence principalement le foie, la circulation artérielle, les cuisses et secondairement les muscles et l’odorat, probablement aussi une certaine action sur les poumons d’après Morin qui lui attribue la circulation veineuse. Maladies : surtout du foie, des poumons, de la circulation. Tendance probable à l’obésité.

Dictionnaire astrologique (p. 394), Gouchon, 1935.

Jupiter, par esquinancie, aposthème aux poumons, apoplexie, convulsions, douleurs de tête et maux en l’orifice du petit ventre et par ceux qui arrivent d’une trop forte difficulté de respirer, ou d’une puanteur trop grande.

Tétrabible, IV ( Du genre de mort), Ptolémée, II.

:

♈︎ : Ulcère des gencives, congestion cérébrale, apoplexie, calvitie précoce.

♉︎ : Obésité par excès de table, anthrax au cou.

♊︎ : Pleurésie, congestion des poumons, souffle rauque.

♋︎ : Dilatation d’estomac, flatulences, foie délicat.

♌︎ : Dilatation du cœur, apoplexie.

♍︎ : Dilatation du foie, jaunisse, obésité.

♎︎ : Abcès des reins, congestion des reins, diabète.

♏︎ : Excès d’acide urique, dilatation des organes sexuels, hypertrophie de la prostate, enflures, éruptions aux parties génitales, abcès de l’urètre; pour une femme tumeurs de l’utérus; prurit pour les deux sexes et, par réflexion, saignements de nez.

♐︎ : Arthritisme, goutte, empoisonnement du sang, diabète et, par réflexion, apoplexie pulmonaire.

♑︎ : Clous, abcès, affections éruptives, eczéma et, par réflexion, troubles digestifs.

♒︎ : Chevilles gonflées, varices et palpitations de cœur par réflexion.

♓︎ : Pieds enflés, en perpétuelle transpiration, lourds et, par réflexion, foie sensible et faiblesses abdominales.

Astrologie scientifique (L’) (1, pp.), Privat, 1935.

d. Psychologique

► Incline à la tempérance et à la bénignité. vous fera toujours l’honneur d’accepter vos services et vos hommages. (Hermès) et Ceux qui ont ou Asc ou Mc, sans dépréciations, sont sympathiques à tous. (Al-Mansûr)

► Indique les possibilités d’expansion et le domaine d’épanouissement des besoins fondamentaux du sujet. D’ailleurs pour Schöner : Si et sont très maléficiés, on sera misérable, même si les autres indications sont bonnes. Mais Quand le XII se trouve avec il signifie richesses.

► Indique encore les aptitudes organisatrices, la précision du jugement et l’esprit d’équité. Hermès écrit que : ♐︎ fait que l’on s’accorde toujours soi-même, d’où certitude d’agir comme il se doit et sans avoir à se justifier mais que Si est dans le ♋︎ éloigné de Asc et sans mauvais aspects, on sera raisonnable et expert en science, sans toutefois recevoir de louanges pour son savoir, et l’on goûtera la vie solitaire.. Abenragel indique que La planète qui se trouve dans Asc étant bonne et avec et , les mœurs sont excellentes et louables ; est-elle heureuse mais débile : les mœurs sont honnêtes bien qu’obscures et fardées ; est-elle forte et bien disposée : les mœurs sont bonnes, honnêtes et sévères, avec un peu de venin et quelque marque d’impiété; est-elle mauvaise, faible, de peu de force et en fâcheux aspect avec les infortunes : les mœurs sont vicieuses et contrefaites.

Junctin de Florence dit qu’il rend honnête, religieux, de grand renom, juste, bienfaisant, humain, fidèle, chaste, magnanime, gouverneur splendide, entrepreneur de grandes choses, grave avec modération, soigneux de ses affaires, prudent, amateur de l’ordre, faisant fructifier ses biens et ceux de ses parents, bienveillant, ouvert, libéral. rend impropre à l’organisation et à la régularité. Rend le sujet prompt à la rébellion et peu concerné par le malheur des autres. Junctin ajoute : il donne des mœurs semblables (à sa position harmonieuse) mais obscurcies, amoindries dans leurs efforts et penchant aux extrémités. Au lieu de dévot, il fait superstitieux ; de fidèle il rend dissimulé ; la magnanimité devient vanité, le faste s’affaiblit en honte, la prudence se transforme en attente et négligence ; la modération se fait timidité, la libéralité obéit à la prodigalité. Hermès indique ex. que ou en autre aspect avec donne une extrême émotivité.

e. Influences en maître de l’ascendant ou gouvernant l’horoscope

► Le jupitérien ayant un fort est de type chironique, c’est le type le plus proche du Sagittaire, sa poussée organisatrice est dirigée coniquement vers les hauteurs emportant dans un mouvement mécène les alentours. Le jupitérien ayant un faible est de type océanique, c’est le type le plus proche du Poissons, sa poussée organisatrice est dirigée vers son propre centre occasionnant une poussée par gonflements. Par ailleurs, le type le plus puissant de jupitérien qui équilibre les deux profils pour faire émerger la qualité substantifique et reversée de sa nature, soit un profil combatif et sobre — c’est-à-dire un véritable roi —, doté d’une grande élévation théologique, est le plus rare de tous.

Les gens nés sous l’influence de Jupiter sont justes, honnêtes dans leurs pensées et dans leurs actions, vertueux, libéraux, obligeants et religieux. Ils sont ambitieux, fiers, aptes aux affaires et au commandement. Ils sont affables, mais impétueux et colères, et n’ont point de ressentiment. Ils sont joviaux, aiment la bonne humeur et la bonne chère et réussissent en général dans leurs entreprises.

Si l’influence de Jupiter est mauvaise, ils seront injustes, faux, indignes d’amitié, trompeurs, arrogants, fats, impudiques, débauchés, irréligieux et dissiperont leur patrimoine.

Les Jupitériens ont la peau blanche et le teint frais et coloré. Ils sont forts et de taille moyenne, bien en chair. Les yeux sont grands, humides et riants, le nez moyen et droit; les lèvres sont charnues et vermeilles. Les cheveux.sont châtains, bouclés et souples : les sourcils bien arqués. Les épaules sont fortes et larges, les pieds sont forts, les mains épaisses. En vieillissant, ils deviennent obèses et chauves de bonne heure, vers les tempes et sur le sommet de la tète.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.112), Julevno, 1912.

Lorsque le jovial, sympathique, généreux Jupiter, en bons aspects, est le gouverneur du thème, ceux qui sont nés sous son influence portent en leur âme la passion de l’honneur, du respect et de l’estime de leurs concitoyens, aussi aspirent-ils à devenir soutiens de l’Église, lumières de la justice et du droit, orateurs distingués ; autrement, ils choisissent soit la carrière d’avocat, soit celle de médecin. Leur cordialité, leur bon sourire, leur chaleureuse poignée de main font qu’ils sont partout les bienvenus ; soumis aux lois, d’une justice à toute épreuve, ils sont cependant enclins à tempérer cette justice de miséricorde, et tandis qu’eux-mêmes vivent une vie exempte de reproches, ils sont bienveillants, indulgents, miséricordieux envers ceux dont la moralité plus faible a entaché la vie de péché et de crime. Ce sont, par conséquent, des philanthropes toujours prêts à faire œuvre de bonté et de charité. Ces personnes sont non seulement respectées, mais aussi aimées dans leur milieu.

Lorsque Jupiter dissonant, indolent, pompeux, égocentrique, est le gouverneur du thème, le sujet est souvent un parasite de la société. Joueur, spéculateur, trafiquant, sportif, aimant le faste et l’ostentation, il porte des vêtements à la dernière mode, de faux diamants et des joyaux bon marché. On le rencontre généralement, dans les réunions sportives, aux courses ou autres lieux du même genre. Les cartes, le pari aux courses sont sa manière favorite de gagner sa vie. Il a le verbe haut, suffisant, toujours désireux d’attirer l’attention sur lui, n’importe comment ; il parait souvent devant les tribunaux de police correctionnelle par suite de ses procédés louches, de ses ténébreuses tractations, de sa conduite immorale ou de ses factures non payées, car il sait obtenir à crédit tout ce qu’il lui plaît d’acheter, sans jamais régler le prix de ses goûts dispendieux, s’il peut trouver le moyen d’éviter de payer ses dettes. Dans la classe ouvrière, cet individu sera un démagogue, un agitateur incitant aux grèves, aux émeutes, toujours prêt du reste à trahir, au profit des patrons, le groupe qui s’est mis en grève. Les exploiteurs de toute espèce se trouvent date cette classe.

Le Message des astres (pp.165,167-168), Heindel, 1913.

Éthique : Intégrité ; sens impeccable de l’équité ; idéal universel d’ordre et de hiérarchie ; acceptation délibérée du devoir.

Intellect : Le cerveau jupitérien est doué pour l’intelligence des rapports concrets, l’administration judicieuse des collectivités, des organismes gouvernementaux, financiers, industriels, commerciaux, etc. Les fonctions sacerdotales, royales, la magistrature, l’économie sociale et politique sont des domaines où excelle le jupitérien intellectuel nettement caractérisé. D’une manière générale, le tiers supérieur du visage signé de Jupiter indique une organisation cérébrale apte dans une acception plus ou moins large à régenter les hommes et les choses ; il signifie la sagesse, la mesure, l’équilibre parfait du jugement. La volonté jupitérienne, peu énergique en elle-même, sait apporter une telle méthode dans ses manifestations, qu’elle triomphe des antagonismes sans effort apparent.

Émotivité ; Sensibilité ; Subconscience : Le jupitérien vibre profondément aux émotions simples, mais saines et normales comme aux plus nobles et aux plus élevées ; le bon sens l’empêche de tomber dans la sensiblerie ; la rectitude l’éloigne du morbide. Naturellement bienveillant et saisissant spontanément l’ordre qu’il conviendrait d’apporter dans les sociétés, les familles, les existences individuelles pour les harmoniser, il ne peut réprimer son désir de chercher à imposer ses vues et s’immiscer d’une manière dominatrice comme recteur des unes et des autres. Le sens hiérarchique caractérise ceux dont le tiers médian du visage porte la marque de Jupiter ; aussi ont-ils le goût de la vie régulière, des situations officielles, des distinctions honorifiques. Ils entendent, d’ailleurs, non seulement obtenir, mais mériter ces dernières et il est vrai que chez eux le sens de l’honneur vit plus intensément que chez les autres hommes. Le jupitérien se « prend au sérieux » mais à juste titre, du moins si sa signature planétaire ne s’entache pas d’un alliage dissonant. Éminemment sociable, traditionaliste, jovial, hospitalier, ami du décorum, du cérémonial, du faste, ce type planétaire a quelque chose du dieu dont il porte le nom.

Instincts : Doux, pacifiques, sains quoique puissants. Le jupitérien, très sensuel, cherche avant tout le bien-être général le plus constant possible ; il est gastronome et dépasse peut-être, là, sa modération habituelle. D’où sa tendance arthritique. Ses sens ne recherchent leur assouvissement que dans une modalité rigoureusement normale.

Les Marques révélatrices du caractère et du destin (pp. 94-95), Jagot, 1922.

Modulations

Jupiter étant seul seigneur dans les lieux estimés, fait les hommes magnanimes, bienfaisants, religieux, donnant honneur aux autres, gaillards, humains, splendides, libéraux, justes, se mêlant de choses grandes, graves, s’employant pour leurs proches, miséricordieux, féconds, prudents, aimant leurs amis, propres à gouverner les autres. En lieux infâmes il fait des choses de même espèce, mais avec moins d’honneur, d’estime et de force. Par exemple pour la grandeur d’âme, il donne l’arrogance, pour la religion la superstition, pour la retenue la timidité, pour la majesté l’orgueil, pour la franchise la sottise, pour la propreté la superfluité, pour le soin des grandes affaires l’embarras, pour la libéralité la négligence et de même toutes les autres choses dégénèrent.

Tétrabible, III ( Des qualités de l’âme), Ptolémée, II.

I. Jupiter en Signes

Bélier

Accorde le succès dans les entreprises, la réussite dans les fonctions militaires ou politiques, protège le sujet dans les dangers par le feu ou par les armes qu’il peut courir ; il lui donne l’ambition, la volonté et l’établit généralement dans une position où il dirigera ou commander les autres.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.157), Julevno, 1912.

Donne une nature fière et énergique, ambitieuse, toujours sur le qui-vive pour de nouvelles méthodes utilisables pour l’avancement de l’œuvre mondiale ; il fait le vrai pionnier, ni trop conservateur, ni trop impulsif, au caractère réfléchi, sympathique, honnête, sincère, digne de confiance, d’inclination plutôt religieuse. Il donne des aptitudes pour la législature ou la littérature ; le goût des jeux de plein air ; il assure la popularité dans les milieux d’affaires et les cercles sociaux.

: La mentalité ne sera ni aussi conservatrice ni aussi bien équilibrée. Il y aura tendance aux actions téméraires, impulsives ; à l’impatience et à la colère devant les circonstances adverses, entraînant, en conséquence, la perte de l’estime publique et de la popularité.

: Donne tendance aux vertiges, à la congestion cérébrale, à la somnolence, à la thrombose, à l’évanouissement, aux ulcérations des gencives de la mâchoire supérieure et, par action réflexe dans la Balance, au diabète, à la dépression due au manque de sécrétion surrénale.

Le Message des astres (pp.126,223), Heindel, 1913.

Jupiter dans le Bélier donne une très grande ambition et de la volonté, il est ici un signe de protection contre le fer et le feu. Cette position donne les chefs autoritaires mais bons et justes; avec de bons aspects, cette lame élève le consultant vers une position en vue et c’est par son propre mérite que le natif arrivera. Dans le 10 du Bélier, Jupiter donne généralement, pour une femme surtout, la possibilité de faire un mariage assez tard mais répondant à ses aspirations, souvent ce sont des difficultés avec la famille du conjoint qui s’oppose à l’union, mais celle-ci a lieu quand même. Dans le 20 du Bélier, cette lame permet de triompher des embûches, elle donne la Foi et dans les moments difficiles on doit penser que Jupiter protège et sort d’embarras. La résistance physique est bonne, il peut y avoir des maladies, mais celles-ci seront de courte durée et, malgré leur gravité, le consultant s’en sortira.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.122), Muchery, 1927.

Santé : Accroît la robustesse de l’organisme. Congestion cérébrale : hémorragies.

Caractère : Fait ressortir toutes les qualités du Bélier : volonté, indépendance, ambition, audace, enthousiasme, etc. et y ajoute un trait de loyauté, de sincérité et d’altruisme. S’il est très affligé, il y a de l’orgueil, de la prodigalité et de l’impulsion.

Destin : Propice pour les postes responsables, pour la direction ou l’exploitation de grandes entreprises ou même pour des rôles de leader. Convient également aux avocats, aux médecins, aux militaires, aux banquiers, etc. Avec une telle position le sujet reste rarement dans des postes obscurs, il parvient presque toujours à s’élever. La réussite financière est aisée pour peu que le natif sache se montrer économe. Dans l’ensemble excellente position au point de vue destin. Si Jupiter est très affligé, de nombreuses possibilités subsistent, mais ce sont les coups de tête et le gaspillage qui peuvent provoquer les échecs. En général : indice de progrès dû aux initiatives et capacités.

Dictionnaire astrologique (pp.334-335), Gouchon, 1935.

Ne manque pas d’épanouir et d’humaniser le signe en le détendant quelque peu, mais en lui donnant de la puissance. Dans certains cas, c’est le côté boute-en-train et jovial du caractère Colérique (commun à l’astre et au signe) qui se développe; dans d’autres, c’est l’autorité naturelle du caractère qui s’affirme dans la maîtrise d’une force, d’une supériorité (Brahms, Descartes, Thiers). Le Jupiter de Louis-Philippe parle peu en raison de sa position faible.

Traité pratique d’astrologie (p.155), Barbault, 1961.

Constitue l’indice d’une nature fière, d’un esprit large, aux idées élevées et philosophiques. C’est également un signe d’emballement, d’optimisme, d’enthousiasme. Dispositions franches, honnêtes, sincères. Beaucoup d’allant, de fortes ambitions. Caractères généreux mais indépendants.

: Donne une forte tendance à l’exagération, à l’impatience, aux actes impulsifs. Cette combinaison donne le désir parfois exagéré de se faire valoir et fait agir au-delà des moyens dont on dispose, Tendance à la congestion cérébrale.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.239), Antarès, 1975.

Taureau (Pérégrinité)

Présage des amis puissants, la faveur des femmes, fortune par mariage ; il indique l’amour de la justice, la force de caractère, une nature sympathique et franche, fait aimer les arts, la nature et les enfants.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.157), Julevno, 1912.

: Donne une nature éminemment bonne et sympathique à l’égard de tous, mais un amour profond, vif et tendre pour ceux envers lesquels les relations familiales permettent cette expression. Cette position attire la fortune et donne de généreuses dispositions pour aider à des entreprises philanthropiques ; cependant Jupiter en deuxième maison ou dans le deuxième signe n’est jamais prodigue ni exagérément généreux, mais assez prudent et enclin à examiner soigneusement les avantages de toute proposition avant de donner son concours ; d’autre part, il est toute générosité pour les siens. Son foyer, sa famille sont tout pour lui.

: Il pousse à des dépenses excessives par ostentation ou pour la satisfaction de la nature inférieure. Le sujet sera très gourmand et enclin, comme résultat de sa gourmandise, à contracter des maladies indiquées par la nature des différents aspects planétaires. Il aura souvent des difficultés d’argent, des ennuis avec ses créanciers.

: Donne tendance à la gourmandise : de là, pléthore de sang et hémorragie cérébrale, teigne et anthrax, ulcération des gencives de la mâchoire inférieure et, par action réflexe dans le Scorpion, aux rhumes de cerveau et aux saignements de nez.

Le Message des astres (pp.126,223), Heindel, 1913.

Dans le Taureau, Jupiter donne un mariage bien au-dessus de sa situation, surtout du côté pécuniaire, l’union doit rester stable même sans que ce soit un mariage d’amour, le consultant ou le conjoint faisant tout pour que le foyer soit solide. Dans un horoscope masculin, le natif plaît aux femmes, ses nombreuses bonnes fortunes peuvent lui faciliter l’ascension car son art est grand en amour et s’il quitte une maîtresse il sait s’en faire une amie. Un mauvais aspect de Mars viendra tout bouleverser, particulièrement dans le 10 du Taureau, il y aura de la jalousie, des discussions très graves avec des hommes au sujet de femmes ou avec des femmes au sujet d’hommes, c’est une marque d’adultère, de discorde dans l’intérieur. Cette position cause aussi un arrêt dans la situation qu’un bon aspect de la Lune fera cependant très belle. Dans le 20 du Taureau, Jupiter est une marque d’ascension et d’élévation souvent avec difficultés, surtout dans les premières années de l’existence; cette position laisse toujours envisager qu’à partir de la trentaine le natif occupera un poste enviable dans lequel il aura de l’avancement; ce poste pouvant obliger à voyager, fait que l’intérieur ne se formera que très tard, le consultant ne songeant pas à fonder une famille avant d’avoir une situation nettement établie.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.122-123), Muchery, 1927.

Santé : Ne semble pas indiquer de tendances pathologiques particulières : se reporter aux maladies du signe.

Caractère : De la douceur, de l’amabilité, de la serviabilité et un certain besoin de confort. Si Jupiter est affligé, sensualité puissante et tendance aux excès (alimentaires principalement).

Destin : S’il est bien disposé, c’est une des meilleures influences pour la prospérité financière car Jupiter dans le Taureau ne permet pas eulement de gagner de l’argent, mais aussi de l’économiser et de le gérer d’une manière fructueuse. Réussite dans les commerces d’alimentation, dans la viticulture, l’horticulture, l’élevage. Même si Jupiter est mal aspecté il ne faut pas en tirer un pronostic trop pessimiste car les possibilités de gains subsistent, mais il faut prévoir alors des dépenses somptuaires pouvant compromettre l’équilibre de la situation ou même inciter le sujet à contracter des dettes difficiles à rembourser. Les biens immobiliers peuvent donner lieu à des procès onéreux. En général les mouvements de fonds sont importants.

Dictionnaire astrologique (p.335), Gouchon, 1935.
Épanouissement du tempérament sanguin (commun à l’astre et au signe) ; affirme la gourmandise des nourritures terrestres et l’appétit de vivre. Développement du côté terre-à-terre et de la nature propriétaire en inclinant vers les problèmes ou les profits matériels de la vie (tendance à profiter, à s’enrichir) ; sinon, ampleur des aspirations sensuelles ou artistiques (Delacroix, Matisse).

Traité pratique d’astrologie (p.156), Barbault, 1961.

Vous confère une disposition bienveillante et généreuse quoique conservatrice. Il est plus que probable que vous aimez vos aises, que vous recherchez la tranquillité, l’aisance, le confort. Vous avez pour cela d’excellentes aptitudes à gérer vos finances. Cette combinaison vous portera chance en matière d’argent et vous garantira contre la pauvreté; la prospérité est même certaine.

: Vous rend exigeant et dépensier, porté à l’ostentation, à vivre au-delà de vos moyens par vanité, C’est également un signe de gourmandise, d’excès dans les plaisirs. Vous serez inquiété par vos créanciers, et les questions d’argent vous donneront des inquiétudes mais vous ne serez jamais sans ressources. Prédisposition à la pléthore; il vous sera plus facile de grossir que de maigrir.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.240), Antarès, 1975.

Gémeaux (Exil)

Jupiter pronostique succès dans les entreprises avec des revers imprévus, le goût des mathématiques, réussite dans les inventions, les sciences, la littérature ou bien dans les affaires montées par société ou association.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.157), Julevno, 1912.

: Donne un talent littéraire de premier ordre et si celui-ci est appuyé par l’instruction nécessaire, le succès dans cette voie est certain. Cette position fait prévoir aussi la réussite dans les inventions, le goût des mathématiques et l’attrait de l’occulte. Jupiter dans les Gémeaux indique que les voyages procureront à la fois profit et plaisir. Il donne à la personne un caractère honorable, des manières courtoises et obligeantes.

: La personne pourra subir de grosses pertes et courir des dangers dans les voyages qu’elle pourra faire : elle n’y échappera qu’à la dernière extrémité. Elle aura des ennuis au sujet de la religion et de la loi, et des difficultés avec ses frères et sœurs et autres parents.

: Donne tendance à la pleurésie, aux affections du sang, à la congestion et à l’hémorragie pulmonaires, et par son action réflexe dans le Sagittaire, aux fractures, à la goutte et aux rhumatismes dans les hanches et les cuisses.

Le Message des astres (pp.126,224), Heindel, 1913.

Dans ce signe de Mercure, où il se trouve en exil, Jupiter n’est pas favorable aux affaires sentimentales qu’il trouble en faisant passer la question argent avant l’amour, aussi le consultant, dans sa jeunesse, gâchera-t-il les joies affectives au bénéfice des choses matérielles, ceci fait que dans la vieillesse ou, plus exactement, dans l’âge mûr, vers 45 ans, moment où la situation sera belle, — Jupiter dans les Gémeaux donnant l’ascension vers cette époque, — le natif subira des désillusions sentimentales et pourra souffrir par le cœur; matériellement n’ayant plus rien à désirer, il se trouvera pourtant malheureux, souhaitant une famille qu’il n’aura sans doute pas, à moins cependant que Vénus et la Lune ne viennent appuyer Jupiter, lequel est très mal dans le 20 des Gémeaux. Dans le 10 des Gémeaux, il fait les administrateurs de banque, les directeurs de grosses affaires commerciales, il donne de belles aptitudes pour les chiffres, de l’ordre et de la méthode qui permettent de réussir. Cette position fait le plus riche ou le plus en vue de sa famille, ici, encore, elle est peu heureuse pour l’union, amenant souvent le divorce et le remariage.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.123), Muchery, 1927.

Santé : Certaines données traditionnelles attribuent à Jupiter une influence marquante sur les poumons, de sorte que cette configuration semble prédisposer à l’asthme, aux congestions pulmonaires si Jupiter est affligé par les luminaires ou les maléfiques.

Caractère : C’est un bon indice pour l’équilibre cérébral, pour un développement harmonieux des facultés, de sorte que Jupiter dans les Gémeaux favorise aussi bien les travaux scientifiques que littéraires ou artistiques. Atténue l’éparpillement mental et donne plus de profondeur à l’esprit. Le sujet est serviable, très agréable à fréquenter et se distingue en particulier par sa délicatesse, sa franchise. Les aptitudes commerciales sont habituellement très développées. Si Jupiter est affligé, le sujet est trop intéressé.

Destin : Souvent il y a deux sources de revenus et les gains sont considérables si Jupiter est bien disposé. Dans le cas contraire les possibilités de gains subsistent, mais ils sont réalisés par des procédés fort discutables ou bien le natif subit de lourdes pertes par procès, maladresses commerciales, etc. Les frères, cousins, voisins, peuvent jouer un rôle bénéfique si Jupiter est bien aspecté. Voyages assez nombreux. Bonne position pour les emplois bancaires, pour les chefs de service appartenant à de grandes administrations, et pour renseignement. Souvent la seconde partie de la vie est beaucoup plus prospère que la première.

Dictionnaire astrologique (pp.335-336), Gouchon, 1935.

L’autorité et la puissance de l’astre sont affectées comme celles d’un pontife dans un milieu d’adolescents irrespectueux. Néanmoins, cette position est heureuse dans l’ordre de la diplomatie et de l’habileté manœuvrière (Waldeck-Rousseau). C’est la position même d’un Richelieu qui trembla constamment de tomber en disgrâce mais qui n’en réalisa pas moins sa grande œuvre diplomatique.

Traité pratique d’astrologie (p.156), Barbault, 1961.

Dénote chez vous un mental ayant une certaine ampleur. Vous profiterez des excellentes opportunités d’instruction et d’éducation que vous aurez eues. Votre champ intellectuel est vaste et vos aptitudes littéraires prononcées. Il est peu de domaines dans lesquels vous ne fassiez preuve d’un certain talent. Vos vues sont larges, philosophiques et vous ne vous embarrassez pas de détails. Vous aimez les voyages et ceux-ci vous seront profitables. Dans vos déplacements, vous serez protégé, En cas d’accident collectif, vous en sortirez indemne.

: Vous fait commettre des erreurs de jugement car vous avez tendance à vous exagérer l’importance de certains faits et à négliger l’essentiel dans l’examen d’un problème. Difficultés en voyage, surtout avec les autorités; vous risquerez souvent des contraventions mais, par contre, vous échapperez aux accidents comme par miracle. Quelques ennuis légaux sont possibles avec vos voisins et vos proches parents. Légère prédisposition à la congestion des poumons.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.240), Antarès, 1975.

Cancer (Exaltation)

Devient favorable et y compense les effets malins produits par les maléfiques. Il fait le sujet entreprenant, ambitieux, heureux dans les spéculations et les affaires, lui donne une certaine popularité dans sa résidence, une fortune, des héritages. Si Jupiter se trouve placé dans le ou près du i5e degré du Cancer, il indique que le sujet deviendra très puissant à un moment de sa vie.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.157), Julevno, 1912.

L’influence de Jupiter, soit en bien, soit en mal, ne se fait jamais sentir dans son plein avant le milieu de la vie, et ceci est spécialement le cas lorsqu’il est placé dans le quatrième signe ou dans la quatrième maison.

: Donne un caractère extrêmement paisible, bienveillant et courtois envers tout le monde ; une imagination vive, fertile en projets imaginaires qui n’aboutissent jamais ; un goût prononcé pour l’occultisme et le mysticisme. Il y a cependant un côté pratique dans la nature du sujet, car cet aspect lui donne l’ambition d’arriver à des succès matériels. Il sera heureux dans ses placements en maisons, terres ou mines, si bien qu’il amassera une fortune et sera très à son aise, surtout dans la seconde moitié de sa vie. Cette position indique aussi que la personne recevra beaucoup d’aide de ses parents durant leur vie, et un héritage après leur mort. Jupiter dans le Cancer rend la personne très portée aux plaisirs de la table ; si cet astre est en bons aspects, elle saura se tenir sur la réserve et sa santé n’en souffrira pas.

: Il porte à une gloutonnerie excessive, laquelle finira par corrompre le sang et causer des maladies et des excroissances pernicieuses.

: Donne tendance à la gourmandise, causant la dilatation de l’estomac, la dyspepsie, des maladies de foie, la jaunisse, l’anasarque et, par action réflexe dans le Capricorne, qui gouverne la peau, aux pustules et autres éruptions du même genre.

Le Message des astres (pp.126,224), Heindel, 1913.

Jupiter donne un gros appoint de chance dans ce signe, domicile de la Lune avec laquelle il est très ami. Il donne des profits inattendus, permet de gagner à la loterie ou dans des spéculations. Le Destin favorable annonce une réussite venant beaucoup plus de bonnes influences que du mérite personnel, le résultat seul comptant le consultant doit être parfaitement heureux et sa situation se stabilisera aussi facilement dans son pays qu’à l’étranger. Dans le 10 du Cancer, les voyages sont marqués, Jupiter se trouvant dans son exaltation. Dans le 20 du Cancer, la position est également très bonne; il y a un peu moins de chance mais plus de mérite, aussi la stabilisation vient plus lentement mais semble meilleure au natif qui aura à lutter pour obtenir ce qu’il désire. Jupiter dans ce signe, surtout dans la Maison IX, peut faire un administrateur des colonies, un directeur de comptoirs. Si, à la nativité, Jupiter tombe juste sur le 15 du Cancer, une très belle ascension est à pronostiquer.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.124), Muchery, 1927.

Santé : Ne semble pas bien dangereux au point de vue santé. Dyspepsie par suite d’excès alimentaires.

Caractère : Semble développer l’imagination et l’intuition. Le respect de la famille, l’amour du foyer et les tendances traditionalistes sont les traits dominants qu’on doit attribuer à cette position, qui fait d’ailleurs ressortir les bons sentiments jupitériens (bonté, générosité, etc). Sensualité excessive si Jupiter est dissonant.

Destin : Le natif ne semble pas avoir intérêt à s’éloigner de la région natale, ni à quitter sa famille de trop bonne heure, car cette position lui permet de trouver des appuis dans son entourage. Souvent elle peut indiquer des parents aisés. Les succès personnels du natif se situent de préférence pendant la dernière partie de la vie. Parfois notoriété dans la région natale. Indice propice aux exploitations agricoles et immobilières, mais cette position peut assurer le succès dans les voies les plus diverses en raison de la chance qu’elle confère. Il arrive parfois que le sujet ne tire pas parti de toutes ses possibilités par bonté, par laisser-aller ou indifférence. Même affligé Jupiter ne semble pas bien dangereux dans ce signe.

Dictionnaire astrologique (p.336), Gouchon, 1935.
Épanouissement particulier des valeurs familiales; fait le « pater familias », le gardien du foyer, le maître de maison, en affirmant les vertus domestiques, la gourmandise, le confort matériel (Chabrier, Dumas fils). Si cette position apparaît peu chez Henri III, elle est, par contre, saisissante dans la vie de Charles V.

Traité pratique d’astrologie (p.156), Barbault, 1961.

Semble indiquer que vous avez eu une enfance très heureuse dans un milieu aisé. Vos parents et votre entourage familial vous seront toujours d’un grand secours dans votre existence. Vous êtes sympathique et sociable, propageant la bonne humeur autour de vous. Vous avez confiance en l’avenir et cela facilite votre réussite. Vous êtes généreux envers ceux qui vous touchent de près. Votre imagination est vive et fertile. Vous êtes aussi un fin gourmet; manger est pour vous un plaisir. Cette note astrale favorise les biens fonciers, l’acquisition d’un immeuble ou de propriétés.

: Vous donne un appétit glouton. Si vous vous laissez aller à des excès de table, vous risquez une dilatation d’estomac et d’autres troubles digestifs, voire même des dérangements du foie. La recherche du confort se manifeste d’une façon exagérée et vous dépenserez beaucoup pour meubler luxueusement votre intérieur. Quelques erreurs compromettront votre patrimoine.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.240-241), Antarès, 1975.

Lion

Représente un homme courageux, magnanime, d’une haute intelligence, doux, ambitieux, amoureux des honneurs, qui occupera de hautes dignités ou fonctions dans l’Etat ou dans l’Eglise. Le sujet sera bon, loyal, prudent, prévoyant, sage et juste.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

Donne une noble nature, alliant la bienveillance au courage, la fermeté à la loyauté, à volonté à la compassion, la miséricorde à la justice. Il indique, en outre, un modèle de vertu qui ne peut être surpassé ailleurs. Il donne une abondance de vitalité et une forte constitution, aussi indique-t-il un « dirigeant » physiquement, moralement et spirituellement. Une telle personne ne se contente jamais de suivre, mais ambitionne des emplois de confiance, de grande responsabilités, et les plus élevés lui paraissent les meilleurs. Toujours à la hauteur de sa tâche, elle n’abuse jamais de la confiance de ceux qui l’ont placés à ce poste. Elle se montre magnanime, extrêmement intelligente, se passion pour tout ce qui tend à l’élévation de l’humanité ; elle a une nature essentiellement religieuse, sincère. Cette position présage le succès dans les placements spéculatifs.

: La personne est cruelle, sensuelle, passionnée pour les plaisirs et sujette à des pertes par mauvais placements, spéculations et jeu.

: Donne tendance à l’hémorragie cérébrale, à la dégénérescence graisseuse du cœur dont l’action des valvules est affaiblie : en conséquence, la circulation du sang est parfois ralentie, parfois précipitée et donne lieu à des palpitations et à un état fébrile ; par action réflexe dans le Verseau, à l’enflure des chevilles.

Le Message des astres (pp.127,224), Heindel, 1913.

Dans ce signe, domicile du Soleil, Jupiter donne une belle ambition, de l’intelligence et de la bonté. La sagesse est très grande, les idées sont sublimes, le Destin est favorable, aussi l’on peut se permettre de tout entreprendre et de tout oser, le résultat sera celui que l’on escomptait si les lames Mars et Saturne ne viennent pas troubler par trop ce bon équilibre. Dans le 10 du Lion, Jupiter octroie de nombreuses amitiés, une foule de gens sont dévoués et facilitent la tâche, une cour se forme autour du natif, ceci ne sera pas sans occasionner des racontars, ni donner prise à la médisance, ce pourquoi il sera nécessaire de ne pas confier ses projets et de ne pas se laisser influencer par son entourage, certaines gens étant les antidotes de la chance. Dans le 20 du Lion, Jupiter permet de triompher des difficultés qui ne manqueront pas de se dresser sous les pas du consultant du fait qu’il cherchera une position très élevée. En Maison VI, dans le Lion, Jupiter donne, avec une mauvaise influence de Mars, des troubles du cœur ou du sang.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.124-125), Muchery, 1927.

Santé : Peut accentuer le tempérament sanguin ainsi que les prédispositions aux troubles cardiaques ou circulatoires, mais bon signe de vitalité en général.

Caractère : Les tendances du Lion et de Jupiter s’harmonisent fort bien et font particulièrement ressortir la franchise, la magnanimité, le sens de l’organisation, le magnétisme personnel et surtout le souci de la réputation, de l’honorabilité. Le sujet désire des enfants et les aime. S’il est affligé susceptibilité et orgueil.

Destin : Facilite les satisfactions amoureuses et atténue la stérilité du signe. Il y a un attrait pour le jeu et les spéculations et les résultats peuvent être très bons ou très mauvais selon les aspects de Jupiter et l’ensemble du thème. Succès facilité dans les banques, dans l’industrie vestimentaire et les carrières officielles. Le sujet qui sait commander, réussit souvent à s élever et à réaliser des gains fort appréciables, tant en raison de ses aptitudes que de sa chance. Même affligé Jupiter ne semble pas a craindre dans le Lion, il provoque seulement des dépenses exagérées, ou des pertes spéculatives ou bien engendre l’insuccès en raison de projets trop grandioses par rapport aux possibilités. En général : Position heureuse.

Dictionnaire astrologique (pp.336-337), Gouchon, 1935.

C’est la puissance léonienne extériorisée, épanouie, gonflée ou boursouflée, mais humanisée. Le Moi s’impose d’une façon seigneuriale, hypertrophiée, exhibitionniste ou représentative; il exige le besoin « d’être quelqu’un », de représenter quelque chose, de régner ou de triompher (Vincent Auriol, André Breton, Edwige Feuillère, Montherlant, Raimu, Wagner).

Traité pratique d’astrologie (p.156), Barbault, 1961.

Dénote une disposition ambitieuse mais cordiale, démonstrative et loyale, une grande largesse de cœur. Vous avez confiance en vous-même et faites preuve d’un excellent caractère. Vous professez un dédain absolu pour tout ce qui est obscur et mesquin, car vous êtes la franchise même. Assez de chance au jeu, même de pur hasard. Succès par spéculations. Vous pourriez réussir dans l’enseignement d’un art. L’éducation vous intéressera et un enfant sera pour vous la source de multiples satisfactions.

: Vous confère une fierté hautaine. Orgueil et goût exagéré pour les plaisirs, jouissances et honneurs. Malgré ces défauts, vous pouvez faire preuve de bonté, de largesse vis-à-vis d’autrui, surtout quand ceux-ci contribuent à vos divertissements. Vous pouvez dépenser beaucoup d’argent pour agrémenter vos relations intimes. Vous subirez des pertes d’argent par le jeu et par spéculations. Hypertrophie cardiaque.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.241), Antarès, 1975.

Vierge (Exil)

Fait le sujet irritable, hâbleur, mais studieux et prudent, ami des sciences, de Injustice, de l’honnêteté, de l’indépendance. Le sujet deviendra plus riche que ses parents.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

Donne une nature prudente, analytique et pratique, avec la faculté presque infaillible de savoir discerner la réalité de l’apparence, la vérité de l’erreur et d’arriver aux faits. Ces personnes ne pourront pas, il est vrai, découvrir les secrets par des méthodes clandestines comme Saturne dans le Capricorne qui fait le détective idéal, mais si un juge a son Jupiter dans la Vierge, personne ne sera assez habile pour lui cacher la vérité.

: Est une marque de succès sous le rapport des serviteurs qui seront loyaux et fidèles, toujours prêts à exécuter les ordres de leurs maîtres : il présage aussi la prospérité dans les affaires ou dans la profession.

: Rend la personne sceptique, critique, méfiante envers tous et, de ce fait, l’expose à des pertes par ses employés et ses serviteurs : il annonce insuccès dans les affaires et une grande difficulté à trouver et conserver un emploi ; en tout cas, sa condition sera très inférieure.

: Donne tendance à l’hypertrophie du foie qui est souvent ulcéré ; à la jaunisse.

Le Message des astres (pp.127,224), Heindel, 1913.

Dans la Vierge, Jupiter n’accorde pas une position sociale en vue, c’est celle du commis voyageur, le caractère est bonasse mais prudent, rusé autant qu’hâbleur. Il annonce dans ce signe de nombreuses bonnes fortunes sans longues liaisons; l’esprit d’indépendance est le propre du natif, lequel étant travailleur la réussite peut venir de son labeur. Dans le 10 de la Vierge, il apporte des difficultés pour stabiliser la situation, celle-ci ne semble être définitive que vers 45 ans, car souvent existent des changements de métiers, du retard à percer, une vie difficile, mais l’on sait faire contre mauvaise fortune bon cœur, se donner les allures de l’homme heureux et ceci peut faire que l’on parvienne à l’être car les bonnes pensées attirent les bonnes choses. Dans le 20 de la Vierge, Jupiter apporte de la chance en amour, ou, plus exactement, permet de faire un mariage d’argent, c’est une position heureuse pour permettre au sujet d’épouser la fille ou le fils de son patron dont il prendra la suite et saura agrandir matériellement la maison.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.125), Muchery, 1927.

Santé : Tendance à la ptose, aux inflammations intestinales et à l’ictère.

Caractère : Nature studieuse et inventive, qualifiée pour les petites besognes d’organisation ou de mise au point. Précision du jugement et grande subtilité. Le sujet est respectueux de la hiérarchie et sait se soumettre s’il le juge nécessaire. Il peut faire à la fois un bon employé et un patron compréhensif.

Destin : Son sens pratique lui assure la réussite dans les carrières les plus diverses, mais plutôt comme collaborateur dévoué, comme homme de confiance, comme directeur, que comme patron. Les natifs qui ont Jupiter dans la Vierge n’ont pas intérêt à se mettre à leur compte. Les commerces alimentaires, les emplois administratifs, les gérances agricoles ou immobilières sont favorisés par cette position. Si Jupiter est mal disposé il peut indiquer des pertes occasionnées par les subalternes ou bien obliger le natif à changer souvent d’occupation. En général : travail facile, fructueux, ou conforme aux goûts du sujet.

Dictionnaire astrologique (p.337), Gouchon, 1935.

C’est le règne des valeurs classiques : ordre, mesure, contrôle, autorité organisée, ampleur contenue, puissance dans les domaines moral, intellectuel, culturel; la civilisation s’impose. C’est aussi celui des valeurs bourgeoises : sens des convenances, sens moral, vertus domestiques, ordre hiérarchisé …(Boileau, Buffon, Condorcet, Le Nôtre, Rameau). C’est, d’un côté, Louis XI, roi des bourgeois, des marchands, des métiers, et de l’autre, François Ier, monarque de la Renaissance française.

Traité pratique d’astrologie (p.156), Barbault, 1961.

Vous donne un discernement qui vous permet d’éviter les erreurs et de tirer de toutes circonstances des avantages pratiques. C’est pourquoi vous êtes doué pour les affaires. Que vous travaillez pour votre compte ou pour celui d’autrui, vous vous montrez habile et efficient. Vous faites un collaborateur d’élite, très dévoué. Votre logique et votre sagesse vous permettent de résoudre aisément tout problème épineux. Malgré votre habileté commerciale, vous n’êtes ni égo‹ste ni intéressé. Vous êtes scrupuleux et vous exagérez même la conscience professionnelle.

: Tend à vous rendre méfiant et pointilleux, exagérant l’importance des questions de détail, difficile à contenter. Vous risquez des insuccès en affaires par suite de quelques erreurs flagrantes, par manque de "flair" autant que par pure malchance. Méfiez-vous de collègues ou de subordonnés trop exigeants et ambitieux. Malgré vos efforts, vous sortirez difficilement des cadres subalternes, peut-être bien à cause d’injustices. Il vous faudra faire appel à la justice pour régler certains litiges avec vos employeurs ou employés. Affections du foie.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.241-242), Antarès, 1975.

Balance (Pérégrinité)

Accorde un caractère bon, obligeant, juste, se conciliant l’estime et la considération des personnes que fréquente le sujet. Jupiter ainsi placé présage un heureux mariage, protection des femmes, amitié de gens influents et succès dans les fonctions touchant à la médecine ou à la justice.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

: Donne une nature bienveillante, sympathique et affectueuse, consciencieuse et sociable, prenant grand intérêt à tout ce qui concerne l’avancement de l’humanité : musique, art, littérature, relations sociales, etc., aussi la personne est-elle très aimée. Cette position annonce réussite dans les affaires et succès dans la vie publique.

: La satisfaction des mauvais penchants de la nature inférieure amènera au sujet des ennuis, un scandale public, la perte de sa popularité et de son prestige.

: Donne tendance à la mélancolie par suite d’insuffisance surrénale, aux abcès des reins, au diabète, aux éruptions cutanées dues à l’activité ralentie des reins et, par action réflexe dans le Bélier, à la congestion du cerveau, au coma et aux vertiges.

Le Message des astres (pp.127,224), Heindel, 1913.

Cette position influence davantage les fonctions touchant à la magistrature, à la politique, à la médecine et aussi aux pontifes de l’Art. Avec de bons aspects elle se montrera très favorable en tout, après des débuts qui souvent auront été difficiles, et les trentième et quarantième années seront deux étapes ascensionnelles intéressantes. C’est aussi la marque d’amitiés nombreuses et utiles. Dans le 10 de la Balance, Jupiter accorde une intelligence synthétique qui permet de comprendre tout et de se faire comprendre des autres, cette lame donne beaucoup de logique, elle fera un professeur ou un magistrat remarquable, amoureux de la forme, c’est aussi une très bonne place pour un artiste, surtout pour les peintres et les sculpteurs; si le Soleil envoie un rayon mauvais sur la VIIe Maison ou qu’il s’y trouve, Jupiter, dans la Balance, donne une union malheureuse, le divorce. Dans le 20 de la Balance, Jupiter sera la marque d’une ascension très belle à partir de la quarantaine principalement, cette ascension, à compter de ce moment, sera très rapide, les biens matériels et les honneurs arriveront en même temps et causeront le bien-être désiré par le natif, tant pour lui que pour son entourage. Il faut, avec cette position, prendre garde vers la cinquantaine, au sujet de la fortune si Mars, qui se trouve en exil dans la Balance, est débilité ou en mauvais regard avec Jupiter, le natif, dans ces conditions, devra placer une partie de sa fortune en choses sûres et surtout ne pas spéculer.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.125-126), Muchery, 1927.

Santé : Probablement tendance au diabète et à l’albumine. Congestion rénale et utérine.

Caractère : Fait ressortir tout particulièrement les qualités de la Balance : amour de la justice, équilibre, bienveillance et bonne humeur. Sur le plan intellectuel, aptitudes pour la musique, la peinture, la décoration.

Destin : Le natif n’a pas intérêt à travailler seul. C’est un excellent indice pour le mariage et les associations, car souvent le natif se marie — ou s’associe — avantageusement. Toutes les carrières artistiques, y compris les organisations de spectacles, sont favorisées par cette position qui facilite également la réussite dans les carrières touchant à la justice, à la politique ou à la vie sociale. Si Jupiter est mal aspecté, les risques de procès sont particulièrement sérieux et quelquefois un scandale vient compromettre la réputation du sujet, mais il est rare Que le mal ne puisse pas être réparé, au moins partiellement.

Dictionnaire astrologique (p.337), Gouchon, 1935.

L’astre épanouit la sensibilité du signe (tend à l’extravertir) qui se montre encore plus souple, conciliant et adaptable, souvent jusqu’à l’opportunisme; position qui fait le collaborateur-né, le caractère facile et la nature heureuse. On reconnaît aussi bien Henri IV conciliateur des Catholiques et des Protestants et faisant son œuvre de pacification, et Louis XVIII qui aimait à se comparer à Henri son modèle et qui, comme lui, fut un arbitre libéral et un conciliateur, tenant l’équilibre entre deux extrêmes (les ultras et le peuple), faisant à son tour une œuvre d’apaisement (la Restauration). Quant au Jupiter-Balance de Louis XIII, il est tout dans l’étroite collaboration avec Richelieu qui fit son règne.

Traité pratique d’astrologie (pp.156-157), Barbault, 1961.

Constitue une garantie d’honorabilité et dénote chez vous un esprit d’équité prononcé mais qui ne manque pas de clémence. Vous êtes gai, sympathique, sociable, aimant briller dans un entourage sélect. Tout ce qui est beau, qui élève l’âme, vous attire: L’Art, la Musique, les Belles-Lettres. Vous êtes appelé à vous faire de belles relations qui vous serviront de tremplin dans votre réussite. Le mariage et toutes formes d’association pourraient concourir à la réussite sociale. Vous feriez un médiateur, un juge idéal, car dans l’arbitrage de toute espèce de conflit, vous savez ramener la paix et la concorde.

: Est l’indice d’un esprit badin et léger. Il faut vous garder d’excès dans la recherche des plaisirs, d’une certaine extravagance qui pourrait produire une fort mauvaise impression sur votre entourage. Apprenez à respecter vos engagements, à exclure le bluff de toutes vos promesses. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez éviter procès, démêlés avec la loi, toutes choses qui ne pourraient qu’amoindrir votre influence et votre prestige. Les associations, quelles qu’elles soient, vous amèneront des conflits d’intérêts. Prédisposition à la congestion des reins et au diabète.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.242), Antarès, 1975.

Scorpion

Révèle une nature orgueilleuse, ambitieuse, autoritaire, prudente, égoïste, cherchant à gouverner les autres. Le sujet se créera beaucoup d’ennemis, des querelles, des procès, s’enrichira par la violence. Il réussira particulièrement dans les arts mécaniques ou dans la médecine, la chirurgie.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

Donne une nature ardente, entreprenante, confiante en elle-même, un esprit enthousiaste, inventif, plein de ressources, avec le courage d’affronter sans faiblir toutes les circonstances possibles de la vie ; la faculté de s’assurer le succès par des occupations pratiques. Il annonce une grande famille et les moyens de pourvoir amplement à ses besoins. Cette position porte vers les recherches occultes.

: Indique dépravation sexuelle et goût pour une nourriture trop riche ; en conséquence, il pronostique pertes d’argent, graves ennuis et maladies.

: Donne tendance à l’hypertrophie de la prostate, aux tumeurs utérines, aux abcès de l’urètre, à l’anasarque, à l’hydrémie et à l’excès d’urée, à la difficulté d’uriner ; par action réflexe dans le Taureau, aux hémorragies cérébrales et aux saignements de nez.

Le Message des astres (pp.127,224), Heindel, 1913.

Dans ce signe, il donne un caractère autoritaire et querelleur qui cherche à gouverner et à assujettir son entourage, il y réussit généralement davantage par les moyens détournés et doucereux qui lui sont propres que par la violence de Mars; s’il reçoit de bons aspects des luminaires, il donne, dans ce signe, une réussite rapide. Dans le 10 du Scorpion, Jupiter donne une très bonne santé, de la résistance et de la force physique, il cause, surtout dans une Maison angulaire, des à-coups dans la situation du consultant qui peut souvent recommencer sa vie, ceci étant en rapport avec les significations de la Maison. Dans le 20 du Scorpion, Jupiter cause des troubles au sujet de la Femme ou de la Mère dans un horoscope masculin, du Père ou du mari en horoscope féminin, troubles provenant toujours de propos et de bavardages. Cette position est, toutefois, une assurance contre le vol et la tromperie, le sujet sachant se défendre des ruses et des mensonges.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.126), Muchery, 1927.

Santé : Troubles de la menstruation, orchite, prostatite, hémorroïdes.

Caractère : Accentue considérablement l’aptitude à la lutte pour la vie, accroît la confiance en soi et les aptitudes réalisatrices en combinant l’ordre et l’activité. Si Jupiter est mal aspecté, tendance à l’égoïsme à la méfiance, aux excès sexuels. Sur le plan intellectuel, attrait pour l’occultisme et aptitudes pour la médecine.

Destin : C’est un bon indice au point de vue héritages, bien que ceux-ci puissent susciter des contestations ou des discordes familiales. Bonne position pour une carrière libérale, surtout pour un médecin, un avocat, un ingénieur, un artisan. La situation est généralement stable et le sujet fait preuve de persévérance dans toutes ses réalisations. Il est capable de renflouer des entreprises qui périclitent. Si Jupiter est mal aspecté la réussite financière devient beaucoup plus aléatoire surtout en raison des coups de tête ou des prodigalités impulsives du sujet. Dans ce cas les héritages qui peuvent lui échoir sont rapidement dilapidés.

Dictionnaire astrologique (p.338), Gouchon, 1935.

C’est la puissance de l’aigle de l’astre et du signe qui s’affirme : magnétisme, volonté, autorité, ambition, instinct créateur, qualité souveraine (Jouvet, Rodin, Monet). L’intense pulsion vitale de Louis XIV et Napoléon est, en partie, dans cette position (chez eux dominante).

Traité pratique d’astrologie (p.157), Barbault, 1961.

Tend à vous donner beaucoup d’assurance et à vous rendre entreprenant. Vous avez de l’audace et vous savez obtenir ce que vous voulez en vous imposant, en réclamant agressivement. Vous avez un esprit constructif et réalisateur, plein de ressources et vous retirerez certainement des avantages matériels de vos occupations. Il est plus que probable que vous bénéficierez d’un héritage important.

: Indique chez vous des besoins très grands, des appétits démesurés, une tendance aux excès dus à votre tempérament sensuel. Vous vous montrez trop exigeant en toutes choses et vous confondez facilement vos droits et vos devoirs. Il faut que vous appreniez à tempérer vos désirs et à montrer plus d’égards envers les autres, Vous avez une puissance de volonté magnifique mais qui, mal orientée, peut vous amener plus de désagréments que d’avantages. Vous aurez des ennuis à la suite d’un héritage et peut-être aussi quelque procès relatif à des assurances. Prédisposition aux saignements de nez ainsi qu’à la congestion des organes de l’appareil urinaire.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.242-243), Antarès, 1975.

Sagittaire (Domicile 🌞, Joie)

Fait la personne juste, noble, courtoise, humaine, affable, amie des sports de tout genre. Il annonce honneurs, réussite dans les entreprises.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

: Annonce fortune et succès ; un esprit large, philosophique, philanthropique ; il donne le respect de la loi et de la religion ; aussi les personnes ayant cette position s’élèvent à de hauts emplois, soit dans l’Église, soit dans l’État, soit dans les entreprises commerciales, soit dans des institutions scientifiques ou philosophiques.

: Rend la personne dissipée, amoureuse du faste et de la parade, dépensière et prête à risquer la chance à n’importe quel jeu ; il cause la perte de la situation sociale, des ennuis avec la loi et des difficultés d’argent. L’esprit, s’il est incliné vers la religion, est étroit et sectaire.

: Donne tendance aux rhumatismes et à l’arthritisme ; par action réflexe dans les Gémeaux, à l’hémorragie pulmonaire et au sang vicié.

Le Message des astres (pp.127-128,224), Heindel, 1913.

Jupiter donne dans le Sagittaire, l’un de ses domiciles, un esprit sportif aimant la chasse, le cheval et les exercices violents. Amoureux de la campagne et du laisser-aller, dans cette position il est très favorable à l’élevage et à la culture dans lesquels le natif doit réussir. La vie sera simple et saine, aussi la santé s’en ressentira favorablement. Cette position laisse également de ce fait, envisager une vie longue mais dont la vieillesse sera solitaire du fait d’un veuvage. Dans le 10 du Sagittaire, Jupiter donne encore la réussite mais par travail manuel, le consultant n’a pas peur de mettre la main à la pâte; des difficultés pourront jaillir mais, si Jupiter ne reçoit pas de mauvais aspects de Saturne, la réussite se manifestera vers 38 ans. Dans le 20 du Sagittaire, Jupiter permet de savoir exactement ce que l’on veut et de faire ce qu’il faut pour l’obtenir, cette lame est ici une preuve de suite dans les idées, de persévérance, de travail et d’ascension lente mais certaine.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.126-127), Muchery, 1927.

Santé : Goutte et maladies du foie.

Caractère : Se reporter à la description de la planète Jupiter ou à celle du signe.

Destin : C’est une position qui semble favoriser les carrières religieuses, les missions lointaines ainsi que les hautes fonctions gouvernementales. Sur un plan plus modeste cette position prédestine aux changements de résidence, aux longs voyages — qui sont généralement avantageux. Les commerces d’importation et d’exportation conviennent fort bien à une telle influence. Même si Jupiter est affligé il n’est pas bien dangereux dans ce signe, il semble seulement prédisposer aux entreprises aventureuses et au gaspillage pour des raisons d’amour-propre.

Dictionnaire astrologique (p.338), Gouchon, 1935.

L’être éprouve un naturel penchant à irradier une chaude personnalité, faite de bonté généreuse, sinon à affirmer une autorité qui peut aussi bien être paternelle (cas de Louis XII), patronale (cas de Louis XV), qu’autoritaire (cas de Robespierre) (Calvin, Clémenceau, Édouard VII, Fallières, Pie XII).

Traité pratique d’astrologie (p.157), Barbault, 1961.

Constitue la garantie d’un esprit moral et religieux. Vous avez des dispositions pour la philosophie. Votre largesse de compréhension vous permet d’assimiler facilement tout ce qui touche au Droit, à la Théologie, aux spéculations philosophiques. Vous êtes très enthousiaste et communicatif dans vos convictions. Votre optimisme rayonnant est apprécié par votre entourage. Vous aimez les longs voyages à l’étranger, les exercices au grand air, la vie libre, les jeux sainement compris. Vous pouvez utilement donner des conseils aux autres, remplir des missions de confiance, occuper un poste de moniteur.

: Vous fait aimer immodérément le jeu, le risque et l’aventure. Vous devez réfréner le besoin constant de faire des paris, de commettre des imprudences et des extravagances par pure vanité, pour épater les autres. Il est probable que vous êtes un mauvais perdant; de plus, vous avez la manie d’emprunter, de faire des dettes, comptant toujours sur la chance pour vous renflouer. Vous êtes attiré par les horizons lointains mais à l’étranger vous risquez des ennuis qui accentueront vos difficultés financières et vous pousseront souvent à "changer d’air".

L’art de l’interprétation en astrologie (p.243), Antarès, 1975.

Capricorne (Chute)

Indique une personne ingénieuse, mais inactive et indolente, aimant à gourmander ses inférieurs. Il pronostique mauvais mariage, mauvais amis, pertes d’argent, par spéculations. Le Capricorne est très défavorable à Jupiter s’il n’y est point assisté des bénéfiques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

Donne une nature ambitieuse, indépendante, maîtresse d’elle-même, désireuse de s’élever à une position conférant de l’autorité sur les autres. Cette position donne le talent de commander bien et sagement, une nature soigneuse, économe, ennemie du gaspillage, ingénieuse, pleine de ressources, douée pour la mécanique. Les personnes qui ont cette position sont très dignes de confiance, sincères, honnêtes dans toutes leurs entreprises, et tiennent scrupuleusement leurs promesses, c’est pourquoi elles s’élèvent généralement à l’estime, à la popularité, aux honneurs. Le but de ces personnes, comme nous l’avons dit plus haut, est d’acquérir une position indépendante à la tête de quelque affaire ; mais si elles ne réussissent pas, et qu’elles doivent travailler pour les autres, il sera préférable pour elles de prendre un emploi gouvernemental. En raison de la confiance aveugle que ces personnes inspirent par leur caractère intègre, leur franchise et leur fidélité, elles sont souvent appelées à recevoir les secrets de gens qui éprouvent le besoin de faire part de leurs soucis à une personne sur la discrétion et le conseil sincère et désintéressé de laquelle ils peuvent compter.

: Fait l’avare qui thésaurisera tout ce dont il pourra se saisir, se refusant le strict nécessaire. Il sera, par conséquent, méprisé de tous.

: Donne tendance à diverses maladies de peau et, par action réflexe dans le Cancer, aux troubles digestifs, à l’anasarque, à la jaunisse et à la dégénérescence graisseuse du foie.

Le Message des astres (pp.128,224), Heindel, 1913.

Cette lame est très mal placée dans ce signe, elle laisse prévoir des ennemis nombreux dans tout ordre d’idées par un manque de fermeté, une indolence native qui empêche de réagir contre les gens et les événements, ceux-ci ne seraient pas toujours tellement néfastes si le consultant voulait se donner la peine de les envisager comme il le devrait et de réagir par le travail. L’hérédité est mauvaise, Jupiter dans ce signe donne également des enfants chétifs, il y a manque d’ambition, une vie plate et stérile. Dans le 10 du Capricorne, l’influence est aussi très mauvaise, pourtant il semble y avoir plus de ressort et la réussite peut venir avec une bonne influence de la Lune. La santé est meilleure, ainsi que l’hérédité, dans le 20 du Capricorne, cependant un danger menace le natif vers 43 ans, un accident ou une maladie qui influencera plus particulièrement les jambes au point de vue circulatoire.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.127), Muchery, 1927.

Santé : Maladies de la peau, en général.

Caractère : Accentue la prévoyance, la patience ainsi que le sens de l’ordre. Semble conférer quelques aptitudes pour l’organisation et le commandement, mais le sujet aurait tendance à devenir trop sévère avec ses subalternes. De la pondération et de la mesure en toutes choses. Mal aspecté : ambition exagérée, égoïsme, froideur.

Destin : Bien que Jupiter soit en chute dans le Capricorne il ne faut pas en tirer des pronostics trop pessimistes. Si Jupiter n’est pas trop affligé cette position facilite tout de même le succès dans une carrière indépendante et présage presque toujours une ascension lente, difficile, mais à peu près certaine. Si Jupiter est très mal disposé, risque de perte de situation par suite de scandale ou d’événements tout à fait indépendants de la volonté. Dans ce cas les gains sont difficiles et peu importants, et l’économie, qui est un trait saillant de Jupiter dans le Capricorne, peut se transformer en rapacité.

Dictionnaire astrologique (pp.338-339), Gouchon, 1935.

Ce sont surtout les ambitions sociales (de profession, de vocation) qui s’affirment avec la passion du pouvoir et le sens de l’organisation politique (Frédéric le Grand, Hitler, Marx). La puissance se développe souvent tardivement, comme chez Charles VII.

Traité pratique d’astrologie (p.157), Barbault, 1961.

Constitue un gage d’honnêteté scrupuleuse, de conscience professionnelle, de sens profond des responsabilités. Homme de parole, on peut compter sur vous sans réserve. Votre sagesse, votre sens de l’économie et la gestion prudente allié à vos dons d’organisateur vous feront accéder à une fonction importante. Honoré et estimé de tous vous y trouverez la juste récompense de votre intégrité, de votre tact et de votre diplomatie. Affligé. Vous ne savez pas suffisamment profiter de votre chance et saisir les occasions qui s’offrent à vous. Si d’ailleurs la fortune vous sourit parfois, ce n’est jamais de façon durable. A des périodes heureuses en succèdent d’autres où la malchance vous poursuit et que vous surmonterez difficilement. Gardez-vous pourtant d’une prudence exagérée. Ne vous imposez pas de restrictions inutiles et combattez votre tendance naturelle à l’avarice. Cette peur des responsabilités, ce manque d’audace ne peuvent que vous nuire et risquent de vous faire perdre votre situation au profit de personnes plus entreprenantes qui, elles, sauront s’imposer.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.243-244), Antarès, 1975.

Verseau (Domicile 🌝, Pérégrinité)

Dénote un sujet bon, obligeant, juste et charitable, industrieux, enclin aux études scientifiques, souvent indifférent aux intérêts de la vie, prudent, religieux, ennemi du bruit et des disputes, mais terrible dans sa colère. Jupiter dans ce signe fait les ingénieurs, les constructeurs de machines à vapeur ou à air comprimé, et les aérostatiers.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

: Rend la personne secourable, optimiste, originale, philosophe, amie de la compagnie des autres, particulièrement de ceux qui s’intéressent aux sciences, au mysticisme, à la littérature, à la musique. En conséquence, le sujet attirera à lui des personnes de cette nature qui lui seront d’un grand secours pour l’aider à réaliser ses espoirs, ses désirs et ses ambitions. Il est possible qu’il obtienne une situation importante dans une société secrète ou occulte. C’est une bonne indication de succès, en général.

: Il donne une nature inquiète, nerveuse, fantasque, avec des idées révolutionnaires, anarchistes, et une horreur de tout travail sérieux. De telles personnes inspirent l’aversion et la défiance.

: Donne tendance aux enflures pendant la grossesse, à l’enflure des chevilles et, par action réflexe dans le Lion, à l’hémorragie cérébrale et aux palpitations.

Le Message des astres (pp.128,224), Heindel, 1913.

Jupiter octroie dans ce signe un goût prononcé pour les sciences exactes, l’esprit est analytique, le natif aime la vie calme, loin du bruit, c’est l’homme du laboratoire ou de l’étude, cette position donne des possibilités très grandes d’invention, les mécaniciens en turbines ou en toute propulsion marine. Jupiter ne fournit pas ici, contrairement à la plupart des signes dans lesquels il se trouve, le goût des richesses, aussi la vie sera laborieuse par mépris des chose matérielles. Cette position donne un très grand calme ou une très grande colère, suivant les aspects de Mars. Elle donne la possibilité d’épouser un conjoint plus âgé que soi par amour de la paix, suivant les aspects, ceci réussit plus ou moins car il y aura des brouilles, des afflictions qui proviendront généralement de l’indolence du natif. Dans le 10 du Verseau, Jupiter amène la tromperie ou le vol, au préjudice du sujet, de documents, fruits de son travail ou de ses études. Dans le 20 du Verseau, la protection est grande; les sentiments nobles du natif font qu’il peut arriver à un poste honorifique très élevé, avoir un nom dans son pays, suivant les aspects de la Maison III et IX.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.127-128), Muchery, 1927.

Santé : Tendance aux varices, quelquefois empoisonnement du sang.

Caractère : Cette position semble accentuer l’obligeance, le désir d’être utile ainsi que les sentiments humanitaires. Sur le plan intellectuel : Position très favorable à l’érudition, attrait pour les idées originales ; le sujet est même qualifié pour la mise au point des théories nouvelles, pour l’application industrielle des découvertes scientifiques. Si Jupiter est très mal aspecté il peut y avoir des colères violentes ainsi qu’un sentiment de révolte.

Destin : Le rôle des amis peut être prépondérant et si Jupiter est bien aspecté de grands avantages, provenant de ses relations, sont réservés au natif. Le succès financier est souvent obtenu dans l’exploitation des découvertes modernes ou bien dans la grosse industrie. A un moindre degré cette position favorise aussi le succès dans les carrières administratives et dans les sciences. C’est aussi une. bonne position pour l’étude de l’occultisme. Si Jupiter est mal aspecté insuccès par suite de projets trop vagues ou irréalistes et danger de pertes par spéculation ou entreprises trop aventureuses. Amis trop intéressés.

Dictionnaire astrologique (p.339), Gouchon, 1935.

Ici, les tendances généreuses de la planète et du signe se renforcent et donnent de la bonté, de l’humanité et de la philantropie (Maurice de Hirsch). L’autorité de l’astre s’impose dans un esprit assez libre (Deschanel, Grévy, W. Mc.Kinley, Weygand). La dilapidation financière de Charles VI ne pouvait qu’être renforcée par cette position.

Traité pratique d’astrologie (p.157), Barbault, 1961.

Vous rend sociable et vous inspire des sentiments humanitaires. Votre amitié est sincère et fidèle. Vos relations avec des personnes fortunées et influentes vous serviront. Votre optimisme robuste vous donne une foi inébranlable en la réussite de tous vos projets et espérances, et cela contribuera puissamment à votre réussite.

: Vous voyez trop grand. Vos projets sont hors de proportion avec les moyens dont vous disposez. Vous manquez d’ordre et de méthode dans la réalisation. Votre esprit révolutionnaire et votre indépendance extrême vous font rejeter tous les conseils que l’on vous donne et vous ne sauriez admettre que vous avez tort. Votre caractère vous empêche de vous attacher longuement à quiconque. Vos relations d’amitié risquent de vous être défavorable et de vous entraîner dans toutes sortes d’excès.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.244), Antarès, 1975.

Poissons

Représente un sujet studieux, possédant beaucoup de talents, de nombreux amis ; il présage honneurs, haute fonction, mais un mariage peu heureux, troublé par quelque scandale, et inimitiés de gens influents.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.158), Julevno, 1912.

Donne une nature charitable, sympathique et hospitalière, aimant à rendre service aux parias de la société. Ces personnes sont de véritables anges de compassion, se penchant sur toutes les souffrances du corps, de l’âme et de l’esprit ; elles sont bien connues de ceux qui sont « malades ou en prison » (Matthieu 25 : 36). Étant douées d’une grande sensibilité et sujettes aux influences du monde invisible, elles ont fréquemment des manifestations psychiques, ce qui éveille leur intérêt pour les sciences occultes. Elles aiment la musique, les arts, la littérature, et si Jupiter dans les Poissons est en bon aspect à Vénus, il indique de grands dons de musicien.

: Donne un esprit irrésolu, une nature apathique, timorée, se complaisant dans le vice et la dépravation la plus honteuse ; il en fait les parasites de la société.

: Donne tendance à l’enflure et à la transpiration des pieds et, par son action réflexe dans la Vierge, à l’hypertrophie du foie, aux tumeurs abdominales, à la jaunisse et aux affections intestinales.

Le Message des astres (pp.128,224), Heindel, 1913.

Cette position de Jupiter dans les Poissons permet d’arriver par son mérite, par l’étude et le travail ou de nombreux talents. Il y a un appui certain de gens influents, mais pouvant troubler la paix conjugale, surtout dans le 10 des Poissons, car une rivalité peut se produire avec un chef, et amener une possibilité de divorce ou de perte de situation. Avec un mauvais aspect de Mars, Jupiter, dans ce décan, donne l’union double avec possibilité de veuvage et ceci assez prématurément. Dans le 20 des Poissons, Jupiter accorde un emploi stable, assez élevé, mais qui ne sera jamais indépendant. Cette position donne aussi une vie longue et calme à l’abri des soucis de l’existence pour peu que ce décan occupe une bonne Maison.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.128), Muchery, 1927.

Santé : Semble accentuer la fragilité des voies respiratoires ; mauvaise circulation dans les membres inférieurs.

Caractère : Fait ressortir tout spécialement les tendances charitables ou philanthropiques attribuées au signe des Poissons et paraît diminuer l’indécision ainsi que la timidité et l’impressionnabilité. Sur le plan intellectuel c’est une position qui peut conférer de l’intuition, faciliter la compréhension de la médecine, de la chimie, des sciences occultes et parfois même présager des dons de clairvoyance. Il y a également un penchant pour la peinture ou la musique. Si Jupiter est mal aspecté le sujet semble chercher au contraire à profiter des bons sentiments des autres ou bien il essaye de se faire passer pour pieux, charitable, compatissant, par hypocrisie. Dans ce même cas la sensualité devient puissante et peut donner lieu à des excès.

Destin : Il y a parfois des aventures très clandestines. La réussite, l’élévation, ne sont guère favorisées et c’est plutôt dans des situations subalternes, dans des postes qui n’ont pas de rapport direct avec le grand public que le sujet fait son chemin. Cette position confère cependant une certaine chance et atténue les risques de revers dus aux ennemis cachés. Favorable pour la médecine, tous emplois se rapportant aux cliniques, hôpitaux, maisons de retraite, prisons, et laboratoires secrets. Si Jupiter est très affligé, le sujet risque de végéter toute sa vie, mais même dans cette situation subalterne, qu’il ne peut dépasser, il lui reste un minimum de chance dans les petites choses, de sorte que Jupiter dans les Poissons ne doit pas engendrer de grandes catastrophes.

Dictionnaire astrologique (pp.339-340), Gouchon, 1935.

La puissance et l’ampleur de l’astre rayonnement dans toutes les directions ou dans une aspiration à l’expansion illimitée (Charles-Quint). Fécondité, abondance, générosité, mécénat. Pourrait correspondre à la ferveur de la popularité de Napoléon III à son ascension.

Traité pratique d’astrologie (p.157), Barbault, 1961.

Vous donne des dispositions charitables et hospitalières. Philanthrope, vous vous plaisez à secourir autrui, sans ostentation, souvent même en gardant l’anonymat. Pieux et même dévot de caractère, ces tendances religieuses ne vous empêchent nullement d’aimer la vie large et la bonne chère. Vous aurez de la chance pour tout ce qui concerne la mer, l’eau, les liquides, les fluides, la navigation. Vous êtes un fin gourmet et un hôte charmant, accueillant et généreux.

: Vous incline vers les excès de table, de boisson, vers la recherche d’une vie facile. Vous êtes indolent, profitant de l’activité et de la chance d’autrui. Vous pourriez passer pour un pique-assiette ou pour vivre en parasite. Vous manquez de franchise, de sincérité et vous avez une tendance à vous faire passer pour un mécène alors que vous êtes simplement généreux avec l’argent des autres. Vous aimez les agapes dans des endroits privés et discrets.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.244-245), Antarès, 1975.

II. Jupiter en Maisons

Maison I

Faille sujet d’une santé florissante, gras et vermeil, ouvert, sincère, généreux.heureux dans ses entreprises et favorisé de la fortune.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

: Est un signe de bonne santé et, en général, de prospérité. Il donne un bon naturel, un caractère aimable, une nature qui respire la cordialité, l’honneur et la droiture. Le natif aime les plaisirs, surtout de plein air, et les voyages. De grandes qualités d’administrateur le feront rechercher pour des positions éminentes. Il aura une tendance à devenir corpulent dans les dernières années de sa vie.

: Indique l’abandon à une passion quelconque, déterminée par le signe où il est placé. Dans le Cancer, il signifie un glouton invétéré faisant un dieu de son estomac avec le résultat inévitable, au cours des années, d’un embonpoint exagéré et de l’hypertrophie du foie. Dans le Sagittaire, il prédit un joueur enragé qui risquerait son âme à pile ou face. Dans les Poissons, il pronostique un ivrogne incurable. Dans le Scorpion, un sensuel de la pire espèce, et ainsi de suite avec les autres signes. On peut dire aussi que lorsque Jupiter est mal aspecté à l’ascendant, la santé s’altère par quelque intoxication du sang.

Le Message des astres (p.123), Heindel, 1913.

Elle apporte dans cette Maison de belles possibilités d’élévation en rapport avec le milieu social du consultant, elle donne aussi de l’ambition, le désir d’arriver rapidement par des moyens honnêtes, habituels et légaux. Sans mauvais aspect de Mars, la vie est longue, il y a beau-coup de chance et de respectabilité, des protections, des amitiés puissantes.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.117), Muchery, 1927.

Favorise le succès dans les affaires en général. Le né est généreux, gai et foncièrement bon. Il aime les honneurs et déteste la bassesse et toute action sordide.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Coefficient d’extraversion, de syntonie contribuant à créer autour de soi une atmosphère de chaleur, de sympathie, de confiance, d’ouverture à l’appel du monde; facteur d’aisance. Particularités jupitériennes d’autant plus accentuées que l’astre est proche de l’Ascendant. Charles VII (sur le tard), Napoléon Ier, Louis XVIII, chef suprême de l’émigration, pendant les vingt-trois années de son exil.

Traité pratique d’astrologie (p.176), Barbault, 1961.

Nature joviale, expansive, optimiste, bienveillante. Vous avez bon caractère; vous êtes franc, juste, équitable, généreux, faisant preuve de tolérance et de bonhomie. Vous agissez avec bon sens tout en étant dynamique; vous savez remonter le moral de ceux qui vous entourent. Extériorité imposante qui inspire la confiance et la sympathie. Tempérament sanguin; constitution forte; évitez les excès car vous avez une tendance à l’obésité ainsi qu’à l’arthritisme, aux maladies du foie; tension artérielle au-dessus de la normale. Vous êtes fait pour mener une vie large; votre existence sera heureuse et prospère, tant à cause de votre chance naturelle que par la confiance que vous avez en votre bonne étoile. Vos vertus de caractère vous attireront toutes les bonnes volontés et vous assureront de nombreuses protections.

: Vous faites preuve d’une expansivité tapageuse et d’une générosité ostentatoire. Nette propension aux excès, vous aimez jouir et paraître. Vos actes comportent une bonne part d’exagération; vous pêchez par orgueil, indulgence de vous-même, par votre arrogance et par vos démonstrations soi-disant vertueuses, mais qui cachent des mobiles intéressés. La soif de jouissances matérielles peut, éventuellement, vous pousser aux actions risquées, au jeu et à participer à certaines entreprises en marge des lois, dont vous sortirez tant bien que mal. Votre gourmandise vous prédispose à des coups de sang, à l’obésité, à un état général congestif, à des troubles du sang, à des maladies du foie, accès de goutte, formation de clous et abcès.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.306), Antarès, 1975.

Maison II

Il accorde richesses et prospérité, quand il est bien disposé et soutenu des bons aspects des luminaires car les regards des maléfiques diminuent considérablement ses faveurs.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

en particulier avec le Soleil ou la Lune : Pronostique une grande prospérité financière ; c’est, sous ce rapport, une position heureuse, même lorsque Jupiter est mal aspecté ; seulement, dans ce cas, la personne est susceptible d’éprouver des pertes par mauvaise administration.

Lorsque Jupiter n’a aucun aspect, il n’aide aucunement, et la personne peut alors être réduite à la profonde misère.

Le Message des astres (p.123), Heindel, 1913.

Cette lame est très bénéfique dans cette Maison, car elle y annonce des gains certains dans une profession de Jupiter, entre autres le gros commerce; elle permet également d’acquérir des terrains et des immeubles, l’accroissement pécuniaire étant en rapport avec la puissance des luminaires. Cette position, en signes heureux, laisse aussi prévoir une union avec un riche conjoint de la bourgeoisie. Cette place occupée par Jupiter peut donner un manque d’affection pour le consultant dans la jeunesse ou encore un manque d’entente dans la famille, les parents pouvant être divorcés ou séparés surtout dans des signes de feu.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.117), Muchery, 1927.

C’est la meilleure position pour la prospérité financière. Gains importants dans les occupations de Jupiter (banques, grosses affaires en général, postes publics ou gouvernementaux).

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

En raison des affinités de l’astre et du secteur, c’est la meilleure position qui soit pour la fortune. Signifie essentiellement une souple adaptation aux problèmes matériels, une aisance en matière de questions d’argent, le sujet se trouvant heureux de sa condition, apte à jouir pleinement de ce qu’il possède. Par cette disposition psychologique, il existe une tendance à affirmer ses instincts de propriétaire, à accroître ses biens, voire à s’enrichir. C’est donc plus ou moins une promesse d’expansion matérielle. Dissonant : dilapidation. On note qu’aucun de nos personnages ne possédait cette position, sauf Napoléon III dont le règne apporta l’expansion économique.

Traité pratique d’astrologie (p.176), Barbault, 1961.

Vous jouirez durant toute votre vie d’avantages financiers considérables. Si quelques revers occasionnels vous arrivaient, vous conserverez, malgré tout, une bonne aisance. Grands besoins financiers car votre situation nécessitera un certain train de vie. Votre goût du faste, du confort, du cérémonial, de la vie large, vous pousseront à dépenser avec libéralité; mais comme vous êtes généreux, vous faites profiter votre entourage de vos largesses. Vos occupations auront un rapport avec les affaires financières; vous êtes apte à la gestion, à l’administration de grosses sociétés; vous pourriez devenir administrateur, bailleur de fonds. Vous inspirerez confiance par votre honnêteté, votre sociabilité; c’est pourquoi vous aurez l’appui des banques et toutes facilités pour obtenir du crédit. Certains de vos revenus sont dûs à des affaires de gros, à du commerce d’importation et d’exportation. En résumé, vous avez de la chance et tout ce que vous entreprendrez pourra accroître votre capital.

: Vous serez large, généreux, dépensier à l’extrême; vous risquerez facilement dans l’espoir de bénéfices plantureux, ce qui vous vaudra des pertes financières importantes que vous parviendrez à récupérer partiellement. Quelques litiges financiers attireront des procédures légales. Possibilités de difficultés dans les rapports avec les banques et sociétés de crédit.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.306-307), Antarès, 1975.

Maison III

Il signifie concorde entre les frères, voyages d’agrément et la popularité due aux bienfaits. Il donne aussi, dans cette maison, Je goût des lettres, de la littérature et de la religion.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

: Donne une nature extrêmement optimiste, de sorte que quels que soient les obstacles que le natif pourra rencontrer dans la vie, il verra toujours le bord argenté du nuage, et en arrivera à oublier le nuage lui-même. Il jouira d’avantages exceptionnels pour son instruction ; et, mieux encore, il en retirera tout le profit possible. Il sera très aimé de ses frères et sœurs, et des personnes de son entourage dont l’aide lui sera très utile. Cette position indique succès par voyages, écrits et publications.

: La personne sera exposée à des naufrages et à des accidents au cours de ses voyages ; il ne lui arrivera aucun mal, mais elle l’aura échappé belle. Jupiter maléficié par Saturne rend insouciant et indolent ; la personne perd alors le respect et l’estime de ses proches et si Mars est adverse, ceux-ci n’auront plus aucune confiance en lui à cause de ses actes imprudents et téméraires.

Le Message des astres (pp.123-124), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Jupiter se montre favorable à l’éducation et aux choses de l’esprit, elle indique souvent que le consultant a été élevé dans des idées religieuses; cette place appartient fréquemment à ceux qui ont de nombreux diplômes universitaires. Cette lame donne ici une bonne entente avec les frères et sœurs, les parents, amis et voisins; dans cette Maison, qui est celle des petits déplacements, Jupiter se montre favorable aux voyages qui seront toujours faits dans des conditions confortables. Cette lame apporte encore la possibilité de contrat d’association avec les parents, le résultat, s’il n’y a pas un mauvais aspect de Mars, ne peut être que satisfaisant. Suivant les possibilités du consultant, Jupiter en Maison III indiquera le représentant d’une affaire importante, laquelle, d’après cette Maison, peut aussi bien être une firme commerciale qu’un Etat. Dans ce dernier cas, on a donc affaire avec un fonctionnaire, spécialement du corps diplomatique ou consulaire.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.117-118), Muchery, 1927.

Promet des gains dans les écrits et voyages ou toutes occupations analogues. Fortifie la moralité. Voyages agréables et rémunérateurs.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Favorise les relations avec l’entourage dans lequel on s’affirme ou duquel on tire d’heureux profits. Favorise également les études; succès aux examens. Peut permettre de réussir dans le domaine des communications, relations et déplacements ; protection sur la route, malgré le désir d’y affirmer sa puissance.

Traité pratique d’astrologie (p.176), Barbault, 1961.

Votre mentalité vous rend apte à la compréhension de vastes problèmes que vous étudiez avec enthousiasme. Vous considérez tous les sujets à un point de vue philosophique mais optimiste. Vous avez eu l’occasion d’avoir une éducation et une instruction soignées et vous avez récolté des succès par vos études. Vos branches de prédilection semblent être la géographie, le droit, la philosophie, les études commerciales supérieures. Vous êtes apte aux affaires, au commerce de gros surtout avec les pays étrangers limitrophes. Vous écrirez un ou plusieurs livres sur des sujets savants et retirerez des avantages intéressants de leur publication, car ils rencontreront un accueil enthousiaste. Chance dans vos déplacements, vos démarches, vos petits voyages. Vous bénéficierez d’une protection qui vous mettra à l’abri de tout accident de transports. Vous jouirez de la considération de vos voisins avec lesquels vous vous montrez bienveillant. Certains membres de votre famille, notamment vos frères, pourront être fortunés et vous entretiendrez d’excellents rapports avec eux.

: Vous aimez vous vanter et faire étalage de votre savoir. Votre sens des proportions est faussé et vous faire commettre des erreurs d’appréciation, La réussite de vos examens a pu être imméritée, dépendant de hasard ou de partialités, de favoritisme. Vous vous feriez du tort par la livraison de marchandises dont qualité ne répond pas à la publicité faite à leur sujet. Si vous écrivez un ouvrage, on en contestera la véracité ou la tenue morale. Vos démarches d’affaires et vos rapports avec vos frères et vos soeurs manqueront de sincérité et auront trait à des questions d’intérêts. Vous serez protégé dans vos voyages mais ne serez pas à l’abri de quelques incidents, dont vous sortirez indemne.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.307-308), Antarès, 1975.

Maison IV

Il pronostique fortune pour le père, de beaux héritages et une fin d’existence heureuse. S’il était déprimé ou maléficié, il annoncerait fortune perdue, compromise et vieillesse malheureuse.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

: Est l’augure le plus heureux du bonheur domestique, en particulier dans la dernière partie de la vie. Les personnes qui ont Jupiter dans cette position réussiront mieux dans le lieu de leur naissance que partout ailleurs. Elles recevront une grande aide de leurs parents et probablement un héritage venant d’eux. Leurs affaires reposeront sur une base solide et marcheront sans encombre, de sorte qu’à la fin de la vie, elles auront amassé une fortune considérable, en rapport avec leur situation et les occasions fournies par leur entourage. Leurs jours s’écouleront dans la paix et finiront au milieu d’un cercle d’amis dans la richesse et la prospérité.

: Le sujet devra quitter sa ville natale, tôt dans la vie, car les conditions y seront préjudiciables à son succès. Prodigalité, dépenses excessives, amour du faste et autres tendances coûteuses épuiseront ses ressources et l’acculeront à la ruine. En outre, un faux orgueil l’empêchera d’entreprendre la réforme radicale de son genre de vie, même lorsqu’il se trouvera en face du fait qui devrait l’y obliger et qu’il se rendra compte que le seul moyen d’en sortir serait de tenter la chance dans une autre ville.

Le Message des astres (p.124), Heindel, 1913.

Jupiter donne dans cette Maison une très bonne et souvent belle hérédité, c’est une marque de santé, de résistance physique, la lame donne encore et surtout un amour immense pour la famille et pour son intérieur, c’est aussi le goût du confortable. Elle révèle un homme d’ordre et de méthode. Elle implique l’idée d’un propriétaire; ce sont souvent des gains par immeubles ou terrains, fortune venant du père, si le Soleil est bien disposé, elle sera une marque d’héritage et d’accroissement de patrimoine. La vie sera très heureuse surtout à partir de la quarantaine, elle sera relativement longue. Cette position, si la Maison X est puissante, peut laisser envisager une très belle renommée et la puissance vers la fin de l’existence.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.118), Muchery, 1927.

Favorable à la famille ascendante et aux biens provenant de celle-ci. La dernière partie de la vie sera tranquille, heureuse et aisée.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Tend à apporter une généreuse protection de la famille un contact large avec les parents, et par suite un sens familial prononcé, avec l’amour du home et du confort matériel. Tendance à l’agrandissement du patrimoine familial et possibilité d’un chez soi confortable; chance en matière immobilière ou intérieur gai, large, accueillant, où l’on reçoit beaucoup, en maîtresse de maison ou en père de famille. Indice de réussite en fin de vie. Louis-Philippe entiché de propriétés et de vie de famille et vivant en bourgeois cossu; rentré en France, il bénéficie d’ordonnances qui lui permettent de récupérer les biens non vendus de son père; il s’installe dans une des plus belles demeures de Paris (le Palais-Royal) ; il mettra en outre vingt ans pour arrondir ses biens et finira par avoir le plus important domaine aux portes de la capitale.

Traité pratique d’astrologie (pp.176-177), Barbault, 1961.

Vous êtes d’une famille honorable, de parents aisés. Il se peut que votre père soit banquier, financier, riche commerçant ou occupant une carrière libérale rémunératrice. Vous connaîtrez un entourage prospère tant que vous vivrez auprès de vos parents. Vous jouirez de circonstances de vie aisée et confortable après l’âge moyen et surtout dans les dernières années de votre existence. Ayant été habitué dès l’enfance à vivre dans l’aisance, vous vous accommoderez difficilement de conditions de vie précaire, surtout en matière d’habitation et d’aménagement. Vous développerez, ou tout au moins, maintiendrez le patrimoine hérité de vos parents. Vous serez avantagé dans les questions foncières et immobilières. Outre la possession d’un immeuble de valeur, avec jardin ou parc, vous pourriez être propriétaire d’étendues de terrains, dont certaines boisées.

: Tendance à vouloir profiter de la fortune de votre famille, de celle de votre père en particulier. Par vos extravagances vous risquez de dilapider votre patrimoine; il pourrait être hypothéqué en partie pour payer certaines dettes. L’entretien de votre immeuble grèvera lourdement votre budget ainsi que le train de vie que vous devrez mener pour faire honneur à votre situation de famille; les réceptions coûteuses vous acculeront à la banqueroute.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.308), Antarès, 1975.

Maison V

Il accorde des enfants beaux et intelligents qui atteindront une position honorable ; il présage aussi une existence fortunée et un succès heureux dans les spéculations, succès social, heureuses liaisons.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

: Augmentera le nombre des enfants qui seront pour leurs parents une source de plaisir et de profit ; il assure la popularité de bons amis qui seront d’une grande aide au natif. Cette position donne un caractère sociable et l’amour des plaisirs, une grande intelligence. Elle pronostique des gains par spéculation, des succès dans l’enseignement, la publication ou le journalisme. Le natif fera un excellent professeur et aura une manière convaincante de présenter les choses.

spécialement dans le Sagittaire : Donne la passion du jeu, le goût des sports, l’aversion pour le travail. Il indique des ennuis avec les enfants.

Le Message des astres (p.124), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, la lame Jupiter donne généralement une nombreuse famille, de beaux enfants et des satisfactions à leur sujet. Cette position rend parfois volage, surtout s’il se produit dans le thème un mauvais aspect de Vénus et de Mars. Les liaisons sont toujours nombreuses, il y a l’amour dominant du plaisir, du jeu, des fêtes. Cette lame implique l’idée du banquier, du directeur de théâtre, de spectacles ou lieux de plaisirs. Dignifié, Jupiter donnera toujours ici un accroissement de situation, d’honneurs; le consultant vivra une existence de fêtes et de plaisirs, ses satisfactions seront nombreuses. L’égoïsme est certain, mais il va de pair avec de la bonté et une âme secourable qui rendra service avec ostentation. Jupiter dans la Maison V accorde toujours la suprématie que l’on désire. Si Mars envoie un mauvais regard ou qu’il soit débilité et maître de la Maison V, le consultant subira des renversements de situation, il fera plusieurs fois fortune. Dans cette Maison, la lame Jupiter donne encore la possibilité d’un mariage riche, dans lequel, l’argent ou la situation de premier plan compteront plus que l’amour.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.118-119), Muchery, 1927.

Les enfants seront respectueux et obéissants et aideront leurs parents. Favorise également les affaires d’amour, les jeux et spéculations.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.
L’expansion s’affirme soit dans le domaine récréatif : amour des jeux et distractions, des fêtes et agréments, succès dans un violon d’Ingres…, soit dans le domaine spéculatif : chance possible en matière de jeux de hasard, de placements boursiers et autres…, soit enfin dans le domaine des enfants : progéniture, satisfactions d’amour-propre, profits ou joies venant de ceux-ci. François Ier qui eut une vie récréative épanouie et fut un père accompli.

Traité pratique d’astrologie (p.177), Barbault, 1961.

Vous êtes avantagé par la chance pure et retirerez des gains considérables de jeux de hasard, jeux de courses, loteries, roulette et spéculations. Gains en bourse par les valeurs internationales, coloniales, le change, la conversion de valeurs. Bons placements dans les affaires d’alimentation, de textiles, laines, d’entreprises forestières, bois ou ameublement. Vous pourriez réussir dans l’enseignement, notamment dans l’éducation morale ou philosophique ou encore en géographie. Vous retirerez chance et honneurs de vos rapports avec les enfants; votre progéniture vous remplira de fierté; vos fils joueront un rôle honorable dans l’existence. Vous serez heureux en amour car vous aurez la chance de vous lier sentimentalement avec une personne de condition aisée, d’excellent caractère et de haute moralité. Vous ne recherchez que les plaisirs et les distractions saines. Vous aimez les jeux en plein air accompagnés de danses, les randonnées à cheval et les excursions forêt. Le sport vous apparaît comme nécessaire à la santé morale.

: Votre tendance à risquer votre chance au jeu et aux spéculations est exagérée; vous perdez parce que vous ne savez pas vous limiter et arrêter à temps. Vous financez des entreprises hasardeuses qui ne présentent pas toutes les garanties de réussite, vous recherchez les plaisirs coûteux et n’êtes jamais satisfait. Vos relations d’amour, nouées avec une personne au-dessus de votre rang social, vous obligeront à des dépenses onéreuses. Vos enfants, élevés d’une façon trop libre, vous causeront des déceptions par leurs excès et leurs extravagances.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.308-309), Antarès, 1975.

Maison VI

Il promet de bons serviteurs, une santé florissante, bonne situation comme inférieur. Mal disposé, il produit des a affections du sang, du foie, des poumons, selon le signe qu’il occupe.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.130), Julevno, 1912.

Donne une bonne santé et du succès dans les soins et la guérison des malades ; des serviteurs fidèles, le respect et l’estime qui seront en contact par le fait de ses occupations.

: Prédit des troubles hépatiques, l’hypertrophie du foi, l’obésité et autres désordres produits par les excès de la table.

Le Message des astres (p.124), Heindel, 1913.

Si Jupiter est dignifié, il accorde dans cette Maison une bonne santé, mais vers la cinquantaine il y aura toujours des désordres dans l’appareil circulatoire et digestif (foie, intestins, estomac), mais passagers. Moins bon ici au sujet de la situation, Jupiter laisse voir un fonctionnaire de deuxième ordre ou un employé ayant une position sûre mais jamais celle du chef. Il donne une vie domestique calme et souvent monotone.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.119), Muchery, 1927.

Des bénéfices par employés. Le natif est favorisé dans tout poste subalterne responsable.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Les chances de succès et de réussite sont concentrées dans la sphère du travail, dans le monde des rapports avec les subordonnés. On peut être bien secondé, bien servi, et en tirer parti. Sauf dissonance qui apporte des désordres de santé jupitériens, c’est une protection contre la maladie. Pour Louis XII et même Henri II, cette position paraît concorder avec l’essor du travail, de l’industrie, du bien-être et de la prospérité pendant leur règne.

Traité pratique d’astrologie (p.177), Barbault, 1961.

Vous jouirez d’une bonne santé et, en cas de maladie éventuelle, vous aurez la chance d’être bien soigné de récupérer facilement. Vous occuperez un poste élevé dans la hiérarchie, bien que restant dans le cadre subalterne. Votre travail, que vous accomplirez avec enthousiasme, sera lucratif et vous voudra l’estime de vos supérieurs, le respect de vos subordonnés. Vous pourriez entrer dans une banque, une grosse entreprise financière ou commerciale, un service social. Vous vous montrez charitable généreux, secourable envers les malades, les êtres de condition inférieure à la vôtre, les serviteurs, les animaux domestiques. Parmi ceux-ci, vous avez un faible particulier pour les chevaux. Un de vos oncles sera fortuné et vous aurez avantage à entretenir de bonnes relations avec lui.

: Votre santé risque d’être compromise par des excès de toutes sortes, gourmandise en particulier. Il en résultera une tension trop forte, des troubles hépatiques; votre circulation artérielle est défectueuse; vous êtes sujet à l’arthritisme, aux impuretés du sang.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.309), Antarès, 1975.

Maison VII

Il annonce le bonheur dans le mariage, réussite dans les associations d’affaires, une femme riche et vertueuse, à moins qu’il ne se trouve place dans les signes des Gémeaux, de la Vierge ou du Capricorne ; succès dans les affaires publiques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

Donne un conjoint sympathique, au cœur noble et généreux qui apportera à la personne faveur, fortune et prestige social. C’est une position idéale pour le mariage et aussi pour association en affaires, car le natif peut être assuré que son associé sera sincère, honnête, digne de confiance et que sa coopération contribuera, dans une grande mesure au succès commun. Pour un avocat, elle indique le succès en jurisprudence, et le don de réconcilier les adversaires.

: La personne perdra toutes ses propriétés ou souffrira d’une confiance mal placée dans son associé ; son mariage sera remis ou rompu, ou s’il est consommé, l’indolence et le laisser-aller du conjoint troubleront l’union. Par conséquent, le plus sage serait d’éviter ce genre de relations.

Le Message des astres (p.124), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Jupiter est très favorable aux associations d’intérêt, aux unions, en un mot à tout ce qui a trait à une coopération, que celle-ci soit matérielle, intellectuelle ou affective. Cette position donne une propension au veuvage et au remariage dans les Gémeaux, la Vierge ou les Poissons. Elle permet de réussir dans les affaires publiques, fait triompher de ses ennemis, donne une vieillesse heureuse mais pouvant être privée d’affection féminine, principalement dans le Sagittaire. Si les aspects sont mauvais, Jupiter donne de nombreux troubles surtout affectifs.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.119), Muchery, 1927.

C’est également une très bonne position pour le mariage. Gains par associations. Favorise l’action sociale du sujet et sa popularité.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Le sujet tend à rencontrer la bonne fortune quand il se marie, que le ou la partenaire lui apporte des biens, des relations ou d’autres atouts; ou encore lorsqu’il réalise une collaboration ou association, lorsqu’il signe un contrat, sinon à l’occasion d’un procès ou d’une rivalité par le succès qu’il en tire. L’un de ces points tend à constituer l’atout majeur de la réussite. Souvent, nombreuses fréquentations ou train de vie extérieur. C’est Charles V et le traité de Brétigny.

Traité pratique d’astrologie (p.177), Barbault, 1961.

Mariage heureux avec une personne fortunée, appartenant à la haute bourgeoisie. Votre conjoint exercera une profession libérale ou s’occupera de négoce avec l’étranger, d’affaires de gros. Il sera de caractère jovial, franc, généreux, optimiste et apportera dans votre vie un élément de chance et de protection. Vous trouverez en lui un soutien moral efficace. Il vous facilitera l’accès des milieux mondains. Vous fréquenterez des milieux cossus, des financiers, des magistrats, des membres du haut-clergé, des savants. Vous êtes avantagé par les associations car vous recevrez des propositions d’affaires intéressantes et vous pourrez vous lier par contrat avec un partenaire de grande valeur, un homme disposant de capitaux qui, par sa chance et sa confiance en lui-même, contribuera fortement au succès de votre entreprise. Protection contre les inimitiés, les conflits, les procès. En cas de différend avec autrui, vous vous arrangerez à l’amiable, et la plupart du temps, vous aurez gain de cause.

: Votre conjoint ou associé sera orgueilleux, extravagant, porté aux excès et comprenant le droit à sa façon. Des conflits d’intérêts et de prestige vous obligeront à entamer des procédures. Méfiez-vous des propositions d’affaires ou d’associations qui vous seront faites par des gens apparemment honnêtes, mais qui ne seront que des aventuriers. Procès avec des gens de mauvaise foi.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.309-310), Antarès, 1975.

Maison VIII

Il présage fortune par mariage ou par legs et testament, et une mort paisible.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

: Indique gains par mariage, par association ou par héritage ; une mort paisible à la fin d’une vie bien remplie.

: Il indique procès et pertes d’argent.

Le Message des astres (p.125), Heindel, 1913.

Cette lame recevant de bons aspects dans le Sagittaire, les Poissons ou le Cancer, donne de l’argent par legs, héritage ou union bien au-dessus de sa situation. La position dans la VIIIe Maison, occupée par le Capricorne, sera très mauvaise, c’est tout d’abord perte d’argent et ce signe devient significateur de la maladie qui causera la mort. Si Jupiter est dignifié, le consultant est assuré d’une mort paisible et naturelle.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.120), Muchery, 1927.

C’est la meilleure position pour les héritages. Favorise également les procès. La mort sera naturelle et douce.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Heureuse position assez semblable à Jupiter en II; ici, les principales acquisitions tendent à résulter d’un ou de plusieurs héritages, d’une union plus ou moins fortunée, d’une association plus ou moins fructueuse ou de spéculations, en particulier sur l’argent d’autrui. En disssonance, il faut craindre la dilapidation du conjoint ou des associés. Tel est le Jupiter de Louis XV (carré Soleil en XII), avec la prodigalité et les dépenses somptuaires de la Pompadour.

Traité pratique d’astrologie (p.177), Barbault, 1961.

Vous êtes protégé contre toute menace de mort violente; votre fin sera naturelle, douce, heureuse. L’argent vous viendra facilement par autrui et sans efforts de votre part, sous forme d’apports de capitaux, de dons, cadeaux, legs, héritages, de participations aux bénéfices, de partages quelconques, de récompenses, pensions, allocations, primes d’assurance, de dommages et intérêts. Vous aurez la pleine jouissance de ce qui vous est légalement dû. Vous bénéficierez aussi de la situation financière intéressante de votre conjoint ou de votre associé. Vous ne craignez pas la mort et adoptez à cet égard une attitude sereine et pleine de philosophie. Vos funérailles pourront se faire en grande pompe. Vous avez parfois des rêves prophétiques ou de caractère religieux.

: Votre conjoint ou associé sera prodigue. Vous éprouverez de grosses difficultés à rembourser les sommes empruntées et les dettes que vous avez contractées. Ce sera pour vous une source de graves soucis. Possibilités de procès avec des co-héritiers, droits de succession onéreux à payer. Votre mort pourrait survenir à la suite d’un coup de sang ou d’une crise hépatique.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.310), Antarès, 1975.

Maison IX

Il fait l’esprit généreux, prudent et moral, ami des sciences, de la vertu et de la religion, et rend les voyages dans les pays étrangers heureux et profitables.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

Donne un caractère noble, optimiste, pacifique ; une grande bonté, des tendances religieuses ; un esprit large et tolérant, mais favorise les idées les plus traditionnelles et les mieux établies. La personne est très estimée dans la société ; elle est capable d’occuper des situations éminentes dans l’Église, l’État, des institutions d’enseignement ou des associations philanthropiques. Cette position donne aussi l’amour des voyages qui procureront gains et plaisirs.

par signe ou par aspects : Il donne de l’arrogance, un amour de l’ostentation et de la dépense, d’un faste disproportionné aux ressources, d’où probabilité de poursuites judiciaires et de discrédit public. Cette position indique aussi des dangers au cours de voyages.

Le Message des astres (p.125), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Jupiter se trouve être très heureux à l’évolution morale et intellectuelle du consultant, elle lui donne de la prudence, de la pondération, du calme, elle le rend travailleur, lui octroie des conceptions philosophiques élevées, elle le fait s’occuper de religion ou de choses y ayant trait, elle fournit l’attirance vers l’occultisme. La position est favorable aux voyages, elle peut donner un chef d’entreprises fluviales ou des relations commerciales avec l’étranger, c’est encore cette position qui donnera des chefs d’Ecoles ayant des directives philosophiques ou religieuses. Les voyages seront heureux, elle apporte aussi de l’intuition et peut accorder des rêves qui se réaliseront.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.120), Muchery, 1927.

Esprit foncièrement religieux, sincère et moral. Les grands voyages seront agréables et avantageux au point de vue financier. Gains en pays étrangers.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Le sentiment religieux est empreint d’indulgence, de tolérance, favorable à l’orthodoxie et s’épanouit dans le cérémonial, le décorum, sinon il est tourné vers l’organisation de la foi, le temporel, la politique. Possibilité de réussite par ses qualités morales, ses opinions, surtout dans des organismes hiérarchiques : religion, magistrature, administration… L’expansion sociale peut aussi venir des voyages, de l’étranger ou des étrangers; incite à aller au loin.

Traité pratique d’astrologie (pp.177-178), Barbault, 1961.

Vous êtes une personne idéaliste, animée de principes religieux larges, bienveillants et tolérants. Votre sagesse et vos connaissances font de vous un homme de conseil. Il se peut que vous ayez fait des études supérieures dans le domaine du droit, de la religion, de la philosophie; en tous cas, vous avez des dispositions pour la magistrature ainsi que pour occuper des postes très représentatifs et honorifiques, surtout au sein d’institutions savantes. Vous aurez le maximum de chance dans vos rapports avec l’étranger; c’est en dehors de votre pays que vous récolterez le plus d’honneurs: aux colonies, par exemple. De toute façon, les grands voyages vous seront profitables; il en sera de même pour toutes les transactions commerciales avec l’étranger, le commerce de gros.

: Les opinions que vous exprimez ne correspondent pas à vos convictions intimes, sans doute par hypocrisie. A l’étranger ou aux colonies, vous encourrez la réprobation des milieux savants ou religieux et entrerez en conflit avec les autorités locales pour avoir contrevenu à certaines lois. Possibilités de procès avec des firmes étrangères au sujet d’affaires de gros, d’importation et d’exportation.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.311), Antarès, 1975.

Maison X

Confère au sujet les dignités, les honneurs et les riches emplois, et profite à la mère, mais à la condition d’être en bonne configuration avec les luminaires ; estime publique, dignités.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

: Présage une vie très prospère et vertueuse, spécialement s’il est en bon aspect avec Saturne, le Soleil et la Lune, car alors la personne s’élèvera à une haute position dans l’Église, l’État ou la jurisprudence, et y gagnera fortune, bonheur et estime publique. De plus, elle méritera tous ces avantages, car son caractère sera de la plus haute noblesse.

particulièrement par Saturne ou les luminaires : Indique un caractère peu honorable. La personne pourra s’élever, mais ses mauvaises actions la démasqueront et lui feront éprouver des revers de fortune et la perte de son prestige.

Le Message des astres (p.125), Heindel, 1913.

Cette position est l’une des meilleures du thème par rapport aux choses matérielles. Dans cette Maison des affaires en général, Jupiter donne, s’il est bien influencé, la possibilité de s’élever très haut et surtout de se maintenir au sommet atteint. Cette lame, en Maison X, est la marque la plus certaine de la renommée, de la richesse, du bonheur.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.120), Muchery, 1927.

C’est un des indices les plus sûrs du succès dans la vie. Le né peut parvenir à la notoriété ; dans tous les cas, il occupera des postes en vue.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Position assez analogue à celle du Soleil en X, significatrice d’ambition, d’autorité, de prestige, d’élévation sociale, souvent de participation aux affaires publiques, d’accès à un poste supérieur, de chef, de direction, d’organisation ou d’administration, sinon d’honneurs, de dignités, de distinction honorifique. On réussit principalement par la voie hiérarchique, dans la légalité, dans les sphères officielles. Possibilité de protection, de recommandation de personne influente, d’appui. Comme il en est aussi de toutes les planètes en X, la note jupitérienne est d’autant plus forte que l’astre est proche du MC. Louis XI, ce remarquable administrateur et rassembleur de terres, parvenant presque sans guerre à restituer sept grandes provinces à la France (l’expansion jupitérienne) et s’assurant une autorité monarchique absolue. Robespierre issu du bas peuple et devenant le chef du Comité de Salut Public (Sur les quatorze présidents de la IIIe République, quatre ont Jupiter au MC : Grévy, Fallières, Deschanel et Millerand).

Traité pratique d’astrologie (p.178), Barbault, 1961.

Vous êtes assuré d’une brillante réussite sociale dans l’exercice d’une profession libérale lucrative. La chance vous sourira grâce à l’appui de vos protecteurs, vous accéderez sans grands efforts à une position importante. Activités en rapport avec la haute finance où vous jouerez un rôle de premier plan, dans un organisme d’état à moins que vous ne deveniez administrateur d’une société. Crédit social élevé. Réputation d’un homme juste, honnête, généreux. Votre situation évoluera dans un sens favorable, la sphère de votre influence ne fera que s’accroître. Aucune chute de position n’est à craindre.

: Position sociale très en vue mais celle-ci se trouvera menacée par vos démêlés avec l’autorité légale et par vos échecs dans vos manœuvres financières. Vous ferez du tort à votre réputation par certains excès ou abus, par des actes d’injustice ou par un manque de probité dans l’exercice de vos fonctions.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.311), Antarès, 1975.

Maison XI (Joie)

Il accorde des amis puissants et riches et la réalisation des projets formes par le sujet, popularité sociale.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

: Annonce des amis riches et influents, sur lesquels le natif pourra compter pour l’aider à réaliser ses espérances, ses désirs et ses ambitions. Cette position donne aussi un caractère sociable et l’amour des plaisirs. Dans le thème d’un homme, elle signifie que le mariage sera fécond et que ses enfants lui feront honneur et l’aideront ; cependant, avant de porter un jugement dans ce sens, il est bon d’examiner la nativité de la femme afin de voir si elle concourt en ce sens, autrement les pronostics doivent être modifiés.

: La personne rencontrera des amis bons et sincères dans leur désir de l’aider, mais ils seront incapables de le faire, ou bien elle attirera des amis qui viendront à elle dans quelque but égoïste. Dans les deux cas, peu aidée par ses amis, elle devra compter sur ses propres ressources pour atteindre son but.

Le Message des astres (p.125), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Jupiter devient très favorable aux choses politiques, elle donne, en effet, de nombreux amis qui suivront la voie que leur indiquera le consultant. L’entourage est agréable et serviable, le sujet a horreur de la solitude, il aime la société, le bruit, la musique, les chants, les banquets. La popularité et l’ascension viendront des amis qu’il aura su conquérir par sa serviabilité, par sa jovialité et sa bonne humeur mises au service d’une grande ambition et d’une intelligence certaine portant sur les foules. Le mariage aura lieu de bonne heure, les enfants, si la Maison V est bien dignifiée, seront nombreux et donneront satisfaction aux parents, les garçons seront en plus grand nombre chez un homme avec la Lune en bon aspect, chez une femme, ce sont les filles qui auront la majorité. Dans un horoscope féminin, Jupiter, en Maison XI, se montre très heureux pour le mariage, celui-ci devant avoir lieu avec un homme occupant un poste élevé dans l’Etat ou avec un chef d’entreprise.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.121), Muchery, 1927.

Amis fidèles et dévoués dont les conseils seront précieux pour le sujet. Beaucoup de relations parmi les personnages officiels, les hommes de loi et les gens en place.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Ce qui constitue la réussite ou la fortune du sujet tend à résulter de ses relations amicales et de leur canal. L’amitié est éprouvée comme un essor, une force généreuse d’expansion qui ne manque pas de susciter les appels et les concours, notamment de personnes influentes, capables à l’occasion de « pistonner » ou de pousser le sujet dans la voie que lui trace sa nature. Les protections ne manquent pas. En dissonance, il est à craindre que les amitiés entraînent le sujet à vivre sur un pied trop élevé pour ses moyens, et que ses protections se révèlent onéreuses.

Traité pratique d’astrologie (p.178), Barbault, 1961.

Votre plus grande chance réside dans l’excellence de vos relations d’amitié, et plus vous les cultiverez, plus vos chances de réussite augmenteront. Vous compterez parmi vos amis des personnes riches, occupant une situation en vue. Vos amis seront généreux, de caractère jovial; leur amitié sera sincère; vous pourrez compter sur leur protection, sur leur aide financière et leur appui moral. Vous êtes foncièrement optimiste et cet optimisme se reflète dans tous vos projets; vous élaborez parfois de vastes plans avec la certitude de pouvoir les mener à bien grâce à l’appui de vos amis.

: Vous voyez trop grand. De ce fait, tous vos plans et vos projets sont difficilement réalisables. Optimisme à l’excès, vous risquez force déceptions. Vos amis et protecteurs sont riches mais leur aide est peu efficace, survient à contretemps ou d’une façon peu habile. Les mobiles des actes de générosité de vos amis ne sont pas désintéressés; il y a chez eux une part de calcul et d’ostentation.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.311-312), Antarès, 1975.

Maison XII

Il donne peu d’ennemis cachés ou de détracteurs, une vie calme, et s’il est placé près de l’horizon, il gratifie le sujet d’un extérieur agréable et de manières captivantes, c’est-à-dire qu’il fait que la personne vous est sympathique à première vue. S’il est maléficié dans cette maison, il cause beaucoup d’adversités et de dommages, et peut devenir fatal au sujet en se trouvant mal configuré avec les luminaires, avec Saturne, Uranus ou Neptune. Affligé dans la Vierge ou le Capricorne, il présage troubles et difficultés, mais bien disposé, il contribue à l’indépendance, à la liberté, au respect de soi-même.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.131), Julevno, 1912.

: Donne gains et succès par des occupations dans un lieu de réclusion relative ; par exemple travaux de laboratoire, emploi administratif dans les hôpitaux, les asiles, dans un ordre fraternel ayant pour objet le soin des malades, ou dans l’étude et la pratique du mysticisme ou des sciences occultes. Si les personnes qui ont Jupiter dans cette position sont personnellement indigentes, elles seront comblées de bienfaits par des gens charitables, des associations fraternelles ou des institutions de charité. Si elles sont à leur aise, elles seront généreuses et donneront sans compter à des œuvres de bienfaisance. Si elles ont des ennemis, elles les changeront en amis.

: Rend la personne indolente, imprévoyante, si bien qu’avec le temps, elle échouera dans une institution charitable où elle finira ses jours.

Le Message des astres (p.125), Heindel, 1913.

Dans cette mauvaise Maison, Jupiter viendra donner son appui et sa protection ce qui permettra de se défendre dans l’existence, de surmonter les épreuves, de se faire des amitiés de ses inimitiés. Le consultant est bon et généreux, il aime à faire plaisir et se rendra compte que, dans la vie, il n’obligera pas toujours des ingrats. Dans un mauvais signe, cette lame est préjudiciable au mariage et avec une mauvaise influence de Saturne, elle cause des renversements de positions ou des disgrâces, ce qui arrive toujours à Jupiter qui ne doit maintes fois sa situation qu’à des appuis, Mars, surtout, viendra causer des revirements d’opinion de ses chefs ou de la foule qui le rejetteront loin des honneurs, il pourra, par le fait des révolutions, retrouver l’emploi qu’il a quitté si de bons aspects se font sentir.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.121), Muchery, 1927.

Les épreuves sont peu nombreuses et facilement surmontables. Le né est attiré vers les œuvres humanitaires. Succès dans une occupation retirée.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Si l’astre est dissonant, c’est sur le plan financier, matériel, que les épreuves assiègent le sujet, sous forme de revers ou d’inaptitude à gagner. Harmonique, il tend à protéger le sujet dans les épreuves, en le faisant triompher sur ses ennemis, en le tirant de ses maux… les épreuves étant rares, bénignes ou l’occasion d’un accomplissement, d’un prestige. Possibilité d’autorité occulte, dans une société secrète par exemple, ou de réussite dans un univers clos (retraite, prison, hôpital…). Chez Henri III, Henri IV et Louis XIV, le Jupiter joue surtout en tant que conjonction à l’Ascendant. Henri III et Louis XVI n’ont nullement été protégés par cette position.

Traité pratique d’astrologie (p.178), Barbault, 1961.

Vous êtes attiré par les œuvres sociales et institutions charitables. Votre générosité vous porte à des actes de philanthropie envers les malades, les pauvres, les déshérités du sort. Vous secourez votre prochain d’une manière discrète, sans la moindre ostentation, vous recourez même aux dons anonymes. Vos principes religieux et moraux vous poussent au dévouement, à la charité, aux actes d’abnégation et de sacrifice. Vous aimez faire vos dévotions dans l’isolement, le calme, le recueillement. Peut-être avez-vous été tenté d’entrer dans les ordres religieux, car il y a en vous une note de mysticisme. Vous êtes bon envers les animaux et vous retirerez certains avantages en vous occupant d’élevage. Vous êtes aussi très hospitalier. Vous êtes assuré de la reconnaissance de ceux auxquels vous ferez du bien, vous aurez une foule de protections inconnues et pas d’ennemis.

: Tendance à vous laisser vivre dans l’insouciance et à profiter de l’hospitalité d’autrui. Vous faites volontiers bonne chère, surtout quand cela ne vous coûte rien. Possibilité de devenir pensionnaire d’une institution charitable et de terminer vos jours sans soucis grâce à la générosité d’autrui. Restrictions financières.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.312), Antarès, 1975.

III. Jupiter en aspects

Soleil
ou ou : Promet une vie longue et heureuse, fortune, élévation dans le monde,richesses, voyages profitables, spéculations avantageuses, mariage fortuné, succès dans les lettres ou les sciences ou dans la religion, hautes fonctions publiques, amis puissants, santé florissante. Toutefois la conjonction du Soleil avec Jupiter donne une tendance à l’apoplexie qui pourra causer la mort du sujet.

: Produit un caractère vaniteux, prodigue, extravagant. Ces aspects causent les maladies du sang, perte de position, de nombreux procès et font que le sujet dissipera sa fortune en folles dépenses et en plaisirs et qu’il finira ses jours dans une situation voisine de la misère. Le carré et l’opposition causent retards et obstacles, voir la qualité des signes. En horoscope féminin, ces configurations donneront un mari pourvu des meilleures qualités du cœur et de l’esprit mais peu favorisé des dons de la fortune.

Significateurs :

: Quand Jupiter est significateur, il indique que le sujet sera servile et crédule, exposé aux vexations de ses supérieurs, et à la mauvaise fortune. Il aura une mauvaise santé et se livrera facilement à des discussions antireligieuses. Si le Soleil est significateur, la bonne influence de Jupiter ne se trouvera point aussi maléficiée par celle du Soleil ; le sujet sera religieux et sincère, bon et fortuné. Mais Jupiter ou le Soleil se trouvant mal dignifié, le sujet sera fanatique, hypocrite et éprouvé par des changements de fortune.

Δ ou ou ou ou ± : Jupiter significateur désigne une personne bonne, courageuse, noble, magnanime cl très fortunée, si le Soleil est bien disposé. Le Soleil devenant significateur indique une personne douée des meilleures dispositions, bienfaisante, juste, honorée de tous et favorisée de la fortune.

ou ou ou : Jupiter étant significateur dénote un homme fier, arrogant, prodigue, recherchant l’approbation des autres et désireux de se faire admirer sans y parvenir, qui dissipera follement sa fortune avec ostentation et fausse bonhomie. Le Soleil étant significateur, rendra le sujet vain, orgueilleux, arrogant, dépensier avec extravagance.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.202,226,234,241), Julevno, 1912.

Jupiter en ou ou Δ ou : La conjonction donne tendance à l’apoplexie, surtout si elle se produit dans le Bélier; mais à cette exception près, on peut dire que ces configurations sont des indices certains de bonne santé, de fortune et de bonheur. Elles douent le sujet d’une abondance de vitalité qui met à l’épreuve les plus sévères assauts de la maladie, et même si de très maléfiques influences planétaires parviennent à briser sa force de résistance, la guérison sera si rapide qu’elle paraîtra miraculeuse. Cet état de santé presque inébranlable est d’autre part complété par un caractère gai et enjoué, ce qui ne contribue pas peu à faire aimer de tous ceux qui sont en rapport avec lui le fortuné possesseur de ces aspects. Chacun est heureux de voir son visage toujours souriant; mais il fait plus que de « sourire », il gagne l’amitié universelle par des actes de bonne volonté, des paroles de sympathie, de bienveillance ou d’encouragement, selon l’occasion qui se présente. Tous ont confiance en lui, car il n’a jamais trahi personne. Le natif a l’intelligence lucide, le jugement sain, des dons de dirigeant, aussi est-il bien fait pour aider les autres. Ces caractéristiques favorisent également ses finances personnelles; c’est pourquoi le sujet accumule la fortune. Mais son argent n’est jamais « entaché », car il ne provient pas d’une perte subie par d’autres. Il est religieusement conservateur; on peut justement le considérer comme un « pilier de la société ». Il brille spécialement dans une fonction gouvernementale.

ou : Mauvais pour la santé, parce qu’il donne une tendance à prendre de mauvaises habitudes. La personne aime trop ce qu’on appelle « les bonnes choses de la vie », et elle est très égoïste en ce qui concerne son propre confort. Ennemie de l’exercice, sa circulation se fait lente et, comme il y a surabondance de sang, cette paresse produit différentes excroissances pernicieuses et des désordres dans les fonctions de l’organisme. Parfois, un accès de colère amène la pression du sang dans les artères à un point tel qu’un vaisseau se rompt et provoque la mort de la personne ou la laisse comme une épave inutile. Ces aspects rendent le sujet suffisant, grandiloquent, lui donnent un amour désordonné de la parade qui le mène à la prodigalité, tant dans son milieu social que dans ses affaires, d’où il résulte qu’il se trouve parfois endetté. Un pas de plus, et c’est la faillite. Un faux orgueil empêche souvent ces personnes de travailler honnêtement pour les autres; ils préfèrent exploiter le public : ils sont joueurs, parieurs, fréquentent les courses et autres « sports » où il y a quelque occasion de gagner ce qu’on est convenu d’appeler une « vie facile » jusqu’à ce qu’ils tombent sous les coups de la loi. Les enfants nés avec ces aspects doivent être spécialement entraînés à la maîtrise de soi, à l’économie et à l’honnêteté. Ils auront une tendance à mépriser, à bafouer la religion, mais peut-être que le souvenir d’une mère dévouée les aidera à se maintenir dans le droit chemin.

Le Message des astres (pp.82-83), Heindel, 1913.

: Ne peuvent donner au natif que des satisfactions, en rapport avec les Maisons, où se trouvent ces planètes. La santé est très bonne, la famille et la richesse seront satisfaisantes.

: Viennent apporter des difficultés dans la famille, des troubles religieux ou philosophiques, de nombreuses discussions avec l’entourage et une santé souvent troublée par un sang vicié.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.221), Muchery, 1927.
ou : 1. Santé. La santé est excellente et les maladies peu nombreuses; la croissance est rapide et la vitalité très remarquable, donnant une impression de plénitude et de force tranquille; la stature est généralement élevée; la conjonction prédispose cependant à l’apoplexie et fait trop ressortir l’importance des sens.
2. Psychologie. Le sujet est sympathique, honnête, généreux; il est fier, son air est volontiers majestueux. Il recherche les honneurs. Il procède par idées générales, ses tendances synthétiques sont peut-être étroites en ce sens qu’il cherche à faire entrer l’univers dans le cadre de ses conceptions, plutôt que de conformer celles-ci à l’étude de ses lois. Sa morale est stricte et immuable; il y a chez lui un constant processus vers la stabilité et la sérénité.
3. Destin. Le destin est très favorable et sans à-coups, le succès social est certain; l’indépendance sera acquise, généralement de bonne heure, à la tête d’une administration, d’une industrie; cet aspect est très bon pour les acquisitions de biens; également pour les voyages et les occupations à l’étranger. Les amis sont nombreux et puissants, leur appui favorisera considérablement le sujet. C’est un aspect qui donne des aptitudes sociologiques et peut, partant, favoriser le succès honorifique, la notoriété.

: 1. Santé. La santé est moins bonne, car le sujet tend à engraisser hors de mesure, fait qui provient d’un amour immodéré de la table et de l’insuffisance d’exercices physiques. Certaines complications peuvent en résulter, comme des troubles hépathiques, de l’asthme; la circulation est irrégulière, et il y a danger de congestion.
2. Psychologie. Le sujet est vaniteux, orgueilleux, il manque de tact et parfois de franchise; ses jugements sont erronés, ou bien il est d’esprit trop étroit, c’est un puritain. Il peut aussi adopter des idées extravagantes, surtout en matière de religion; certain de lui-même, il est impossible de le convaincre même de ses erreurs; il est intolérant.
3. Destin. Pertes d’argent, spécialement à la fin de la vie, et soit par suite de procès, soit par le jeu. La vie est plutôt malchanceuse à cause des erreurs de jugement, le sujet est trompé et dépouillé par ses amis; il est incapable de faire face à ses responsabilités; il manque de discernement, et s’engage dans des aventures désastreuses, se ruine dans des procès, etc.

Dictionnaire astrologique (pp.57-58), Gouchon, 1935.

: Ne peuvent donner au natif que des satisfactions, en rapport avec les Maisons, où se trouvent ces planètes. La santé est très bonne, la famille et la richesse seront satisfaisantes.

: Viennent apporter des difficultés dans la famille, des troubles religieux ou philosophiques, de nombreuses discussions avec l’entourage et une santé souvent troublée par un sang vicié.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.221), Muchery, 1927.

Association de valeurs « Chaudes ».

: Aspect de maturité, de plénitude, d’expansion et de puissance vitale, qu’il oriente dans la voie d’une ambition réalisatrice, de l’affirmation d’une autorité assise sur des qualités d’organisation, sur une supériorité morale ou sociale, ou qu’il oriente encore vers un hédonisme euphorique, sinon vers une passion magnifique. Coefficient de réussite (chez François Ier, c’est le « roi chevalier »; chez Louis XIII le saturnien, c’est le règne de la grande politique de Richelieu qui conduit la royauté à sa toute-puissance. Chez Louis XVI, ce n’est que le fort appétit de table).

: Aspect de conflits avec l’autorité, paternelle, patronale, sociale. Est souvent l’indice d’une hypertrophie du moi (vanité, orgueil, ambition démesurée…), d’un organe (cœur, foie…), sinon d’une fonction psychologique. Constitue un facteur d’illégalité ou d’amoralité; peut donner un certain exhibitionnisme (Charles VI vécut la démesure des plaisirs; Henri II s’affronta à son père; Henri IV lutta contre Catherine, Charles IX et Henri III; Richelieu s’affronta à la noblesse et Louis XV eut ses problèmes moraux résultant de ses penchants instinctifs).

Traité pratique d’astrologie (p.197), Barbault, 1961.

: Vous donne une disposition joviale et optimiste ainsi que des tendances à la générosité, au goût du faste et du décorum. Il y a dans votre façon d’agir beaucoup de largesse, de dignité. Vous entendez profiter largement de l’existence et votre devise pourrait être « vivre et laisser vivre ». Votre excellente santé vous permet d’être exubérant, mais vous devez réprimer une tendance aux excès et ceci vous prédispose à une tension artérielle au-dessus de la normale. En destinée, vous êtes « protégé » et favorisé par la chance. La réussite professionnelle et l’aisance vous sont promises, Dans les circonstances critiques, vous vous en tirerez toujours avec le minimum de dommages, car vous êtes « verni ». Si vous avez des procès, vous les gagnerez. De plus, vous bénéficierez toujours vous-même de la protection de gens haut-placés et obtiendrez toujours facilement des crédits.

: Vous donne parfois une fierté exagérée et vous fait pécher par orgueil. Vous voulez trop obtenir de l’existence et vous avez une tendance très marquée aux excès, aux dépenses inconsidérées. Le risque et le jeu vous tentent toujours, mais vous êtes un mauvais joueur ou plutôt un mauvais perdant. L’ostentation, le besoin de paraître et de jouir vous feront commettre de lourdes erreurs. Votre tempérament étant hypersthénique, vous risquerez d’aboutir à un état congestif et apoplectique si vous abusez du boire et du manger De toute façon, votre tension artérielle sera toujours au-dessus de la normale. Troubles du foie et de la circulation artérielle. En destinée, l’excès d’ambition risque de vous perdre surtout si vous choisissez des voies déloyales ou illégales. Vous aurez des conflits d’ordre hiérarchique, des démêlés avec l’autorité qui vous vaudront quelques procès onéreux.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.191-192), Antarès, 1975.

Lune

ou : Annonce une grande prospérité dans la vie, une heureuse fortune, un mariage heureux, une bonne santé, une existence pleine de bien-être. Ces aspects tombant dans une maison quelconque de l’horoscope y apportent le succès dans les choses spécifiées par cette maison.

: Est très pernicieux à la santé en causant des affections du foie et de l’estomac ; il est aussi très préjudiciable à la fortune du sujet.

Significateurs :

: Si Jupiter est significateur, le sujet sera de caractère changeant mais bon, il aimera les voyages, qui lui procureront une honnête fortune et sera également heureux sous le rapport du mariage. Jupiter étant mal disposé, fera le sujet moins chanceux et moins riche. Si la Lune devient significateur avec Jupiter dignifié, le sujet sera bon et magnanime, s’attirera les honneurs, l’estime et l’amitié de tous ; il acquerra une grande richesse dont il perdra une partie par suite de sa générosité mal placée.

Δ ou ou ou ou ± : Jupiter étant significateur indique un homme très fortuné, aimé du beau sexe et respecté des classes pauvres de la société. Cet aspect peut indiquer aussi un grand voyageur, heureux dans ses expéditions lointaines. La Lune devenant significateur, rend le sujet charitable, sincère, sensible à la misère des autres qu’il soulagera autant que le lui permettront ses moyens.

ou ou ou : Jupiter se trouvant significateur rend le sujet mal équilibré, bavard, changeant, irrésolu, indiscret, peu sympathique généralement. La Lune étant significateur, la personne sera entêtée, orgueilleuse, peu sincère, toujours en dispute avec les autres.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.203,227,234,241), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Donne au natif une nature optimiste, noble, généreuse, un cœur ouvert, honnête, loyal, bienveillant qui le rendent très populaire. Ces aspects renforcent à la fois les facultés mentales et la constitution physique ; ils donnent une âme forte dans un corps sain, et par suite un puissant magnétisme personnel dont il peut se servir avantageusement pour la guérison des malades. Il aura un idéal très élevé et une imagination fertile, joint au pouvoir de s’enrichir. Sa fortune s’accroîtra sans cesse s’il l’emploie à fonder et à soutenir les œuvres philanthropiques auxquelles il est enclin à rêver. Ces aspects sont les meilleurs qui soient ; ils indiquent invariablement le succès dans la vie, tant au point de vue physique que spirituel.

ou : Agit au détriment de la faculté de raisonnement et cause des ennuis au natif par des litiges, par défaut de prévoyance, par indécision et par manque de droiture. Les personnes qui ont ces aspects dans leur thème sont portées à l’ostentation et à la prodigalité ; elles sont enclines à tenter désespérément la chance au jeu ou dans des spéculations hasardeuses en vue de rétablir leur fortune ; et, destinées à perdre, elles sont ainsi vouées à la ruine, à une mauvaise réputation, voire même la banqueroute. Ces aspects sont également néfastes pour la santé, spécialement dans la nativité d’une femme où ils indiquent une affection de l’estomac et du foie.

Le Message des astres (p.110), Heindel, 1913.

: Donnent une très bonne nature, rendent humain et sociable, permettent de réussir dans la vie publique si la XIe, IIIe et IXe Maisons sont importantes. Cette position accorde un mariage heureux, de beaux enfants, une vie calme, de nombreux amis, une félicité complète.

: Apporte des perturbations dans l’intérieur, des ennuis avec les femmes ou avec la mère, donne des tourments au sujet de déplacements, fait grossir de bonne heure et est la cause d’une circulation défectueuse et de troubles du foie.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.219-220), Muchery, 1927.

ou : 1. Santé. La vitalité est grande, la croissance rapide ; constitution bien équilibrée ; souvent une haute stature et une forte corpulence ; ces aspects peuvent déterminer certaines adiposités provoquées par une alimentation trop copieuse, mais sans exagération, sauf peut-être en ce qui concerne la conjonction qui, suivant les signes, produit parfois des phénomènes au point de vue de la taille ; cela peut être rapporté à l’activité thyroïdienne anormale.
2. Psychologie. Le sujet est sympathique, honnête, sincère, humain, très amical et très attaché à la vie du foyer ; il fait toujours un effort d’élévation, de perfectionnement moral et intellectuel. A un degré plus bas et plus matériellement, cela signifie un désir d’expansion des connaissances, d’où propension aux voyages.
3. Destin. La réussite sociale est généralement très large, surtout dans le commerce et l’administration. Dans le milieu où il évolue, le sujet est très estimé pour sa droiture, son équité, sa courtoisie, son respect des lois et des usages établis. Son attitude naturelle flatte inconsciemment et plaît, parce qu’elle épouse exactement les habitudes de chacun.

: 1. Santé. Les excès de la table amènent souvent la pléthore et la goutte, ainsi que des maladies du foie ; chez les femmes particulièrement, la santé peut être fortement ébranlée; ces aspects peuvent provoquer des épanchements sanguins trop abondants, ou bien, au contraire, par suite de pertes insuffisantes en regard de la richesse nutritive, des maladies du sang vicié. En général, anémie.
2. Psychologie. Ou bien le sujet est absolument détaché de toutes contingences matérielles, et c’est alors un parfait philosophe, ou bien il ne fait qu’en prendre le maintien et l’apparence : c’est un hypocrite. Dans ce dernier cas, le sujet est assez dangereux par la sympathie qui se dégage toujours de lui.
3. Destin. Troubles dans la famille, déceptions, souvent le sujet compromet ou détruit lui-même sa situation, par ses emballements imaginatifs qui provoquent de graves erreurs de jugement. Pertes d’argent par suite d’affaires légales ou de spéculations hasardeuses et dangereuses ; trop d’avidité de tout et d’argent en particulier.

Dictionnaire astrologique (pp.62-63), Gouchon, 1935.

: Apportent honnêteté, bon sens, loyauté, générosité, optimisme, réussite dans la vie publique, mariage heureux, beaux enfants, amis plaisants, félicité, chance financière. Pour la femme bonne constitution et qui la rend captivante.

: Ils accorderont jugement erroné, indécision, honnêteté élastique; maux de ventre, troubles du foie; on grossit de bonne heure en raison d’une circulation défectueuse ; goût immodéré du jeu et des spéculations menant à l’insuccès et à la banqueroute; espérances trompées; piques avec la mère et les femmes; complications dans les voyages et difficultés avec les autorités.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.415), Privat, 1935.

Aspect d’épanouissement et de maturité psychique.

: Constitue chez la femme une féminité généreuse, en général en liaison avec une heureuse influence maternelle; fécondité, qualités de maîtresse de maison, d’épouse et de mère; don culinaire ou gourmandise. Chez l’homme, tendance gastronomique et joie de vivre; relation heureuse, épanouie, généreuse avec la mère et la femme ; réussite affective et matérielle. Facteur de chance; abondance, largesse, aisance; caractère heureux, jovial, euphorique.

: Tendance pléthorique; excès sensuels, prodigalité, insouciance, laisser-aller, facilité, abus de confiance, dépense… (Louis XIV s’étalant dans l’abondance de ses besoins affectifs).

Traité pratique d’astrologie (p.200), Barbault, 1961.

: Vous confère une nature optimiste, généreuse et très hospitalière. Votre imagination et votre idéalisme font de vous une personne toujours disposée à faire le bien, à donner, à rendre service, à prodiguer de sages conseils. Votre bonté et votre expansivité, votre bonne humeur rayonnante vous rendent très populaire. Vous êtes également respecté et estimé parce que vos manières d’agir inspirent confiance. Votre optimisme naturel vous attire la chance. Aussi, vous pouvez espérer en une existence comportant de multiples satisfactions matérielles et morales.

: Tend à fausser quelque peu votre imagination et, par conséquent, votre jugement. Vous avez tendance à exagérer, à vous représenter les choses sous un angle qui leur donne une importance qu’elles sont loin d’avoir en réalité. Vous faites preuve aussi d’une largesse désordonnée ; vous êtes extravagant et vous dépensez sans compter. Vos exigences, votre tendance acquisitive, vos besoins illimités vous mènent souvent à vivre au-delà de vos moyens. Il arrive alors que pour satisfaire à vos désirs de jouissances vous en arriviez à choisir des voies peu orthodoxes, que vous vous laissiez tenter par le démon du jeu ou par des entreprises en marge des lois. Vous êtes prédisposé à des troubles digestifs et hépathiques.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.204), Antarès, 1975.

Mercure

ou ou : Rend le sujet franc, généreux, doué d’une vive pénétration d’esprit, et d’un solide jugement. Ces aspects présageront succès dans la littérature, les beaux-arts ou les sciences, dans la 2e, 3e ou 9e maison; ils indiqueront dans la 7e ou la 10e maison un emploi ou une fonction publique, artistique, scientifique ou littéraire.

: Produira un caractère tout à fuit opposé au précédent et dénotera insuccès dans les études et les carrières indiquées ci-dessus.

Significateurs :

: Jupiter étant significateur et Mercure bien disposé, le sujet sera sage,vertueux et religieux, sera éloquent, capable et instruit, pourra devenir un grand prédicateur. Mercure n’étant point dignifié, le sujet sera moins bien doué mais grave et sévère. Si Mercure se trouve significateur et Jupiter, bien dignifié, la personne sera bonne, aimable, agréable, capable et sympathique ; elle pourra être protégée par des personnes puissantes ou riches et sera favorisée de la fortune. Mais Jupiter se trouvant déprimé, ces présages, seront beaucoup amoindris.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Jupiter se trouve significateur, il accorde d’excellentes aptitudes, un profond jugement et un grand savoir, l’éloquence et un goût parfait. Jupiter mal dignifié, diminuera l’éclat de toutes ces belle qualités. Lorsque Mercure est significateur, le sujet possédera un raisonnement solide, une science profonde, un esprit doué de généreuses dispositions et se conciliera les faveurs de la fortune. Mercure étant mal dignifié, tous ces heureux présages se trouveront amoindris.

ou ou ou : Jupiter se trouvant significateur annonce ennuis, disputes, perplexités, vexations, procès et par conséquent vie tourmentée. Mercure étant significateur indique existence agitée par ennuis et conflits, jugement faible, idées peu justes, impressions fausses, querelles religieuses.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.203,226,234,241), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Est un des plus heureux présages possibles, car il donne un caractère gai ou optimiste, avec la faculté de toujours voir le beau côté des choses et de ne pas se laisser abattre aux heures de l’adversité. L’esprit est large, souple, apte à raisonner d’une façon juste, et à former un jugement sûr, après mûre délibération. Ces personnes ne prennent jamais de décision hâtivement ; elles demandent du temps pour réfléchir, mais la conclusion, une fois atteinte, est irrévocable. Le sujet a du succès dans la littérature ou dans la magistrature, et il est respecté pour son honnêteté et sa sincérité. Ces aspects sont particulièrement favorables aux personnes qui voyagent, soit pour leurs affaires, soit pour leur plaisir, car elles recueillent à la fois profit et agrément de leur vie nomade ; ils assurent santé, fortune, sagesse au-dessus de la moyenne, et l’affection de tous, à cause des vibrations vitales qui irradient de leur personne.

ou : donne un caractère instable, irrésolu, si bien que le sujet ne peut se décider à prendre parti lorsque plusieurs perspectives s’offrent à lui. Ses hésitations, son absence de jugement lui font souvent manquer des occasions qui se présentent. Les personnes qui ont ces aspects sont menacées de scandale et de médisances de la part d’associés perfides ; elles ne devraient pas voyager, car cela leur attirerait des ennuis et des pertes ; être extrêmement prudentes en signant des contrats relatifs à des livraisons promises pour une époque déterminée, car elles seront probablement incapables de remplir leurs engagements.

Le Message des astres (pp.101-102), Heindel, 1913.

: Apporte un jugement solide, souvent des idées matérialistes, l’amour de la vérité en tout. Position favorable pour les fonctionnaires, vie calme, rangée et longue.

: Donnent trop de précipitation, parfois de la méchanceté ou de l’envie, un mariage troublé par des querelles avec la famille du conjoint.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.222), Muchery, 1927.

ou : 1. Santé. Favorise et développe considérablement la croissance et les fonctions végétatives dans l’adolescence ; le système nerveux est solide, bien équilibré.
2. Psychologie. Accorde un jugement juste et rapide, une grande faculté de synthèse et de vulgarisation, de l’intuition et une grande force morale, en même temps qu’un sens pratique très précieux.
3. Destin. Si Mercure l’emporte en puissance, et suivant les signes, on peut espérer de fructueux succès littéraires ; si Jupiter prédomine, la situation est plutôt commerciale ou administrative ; de toute façon, la vie est large et facile, généralement heureuse ; c’est un des meilleurs aspects pour l’argent.

: 1. Santé. Menace de troubles de la circulation sanguine : irrégulière ou trop peu active.
2. Psychologie. L esprit est très superficiel, sujet à de nombreuses erreurs d’appréciation, sceptique, plaisantin, sans fond solide ; le caractère est bonhomme et mou, essentiellement versatile, sans volonté ; indique beaucoup de naïveté et peu d’opinions bien arrêtées.
3. Destin. La destinée est le reflet du caractère, la vie est déréglée, inconsistante, sans relief ; elle peut être celle d’un employé de bureau subalterne qui se sent prisonnier de son travail et esclave dans son foyer.

Dictionnaire astrologique (pp.66-67), Gouchon, 1935.

: Bon jugement, amour de la vérité, d’où honnêteté, succès en affaires légales car on possède le sens du droit qu’on exprime avec éloquence, existence longue et rangée, facilités en voyage.

: Conceptions un peu vacillantes, clair-obscures, jugement faux, ennuis avec la justice (d’autant que l’on sera tenté de s’adresser à un mauvais avocat, irréfléchi, qui emporte l’hostilité des magistrats) ; difficultés pour faire face à ses engagements; inconvénients en voyage : attention aux contrôleurs et douaniers ; querelles avec la famille de la femme, le père surtout (la famille de l’époux et le beau-père en thème féminin).

Astrologie scientifique (L’) (2, p.418), Privat, 1935.

Esprit social.

: Intelligence apte à l’organisation, à l’exploitation, aux échanges, contacts et affaires; esprit libéral, souple, habile, sachant tirer le meilleur parti des choses (Louis XI qui régla ses principales affaires avec du commerce; Louis XVIII, artisan de la Restauration par ses qualités de négociateur, d’arbitre, de médiateur et de libéral).

: Esprit enclin à la négligence, à l’insouciance, au désordre, à la légèreté ou enclin à « jeter de la poudre aux yeux » (Louis XII, alors duc d’Orléans, menant une vie dissipée; Henri IV avec son dégoût de l’administration; Louis-Philippe victime de son optimisme).

Traité pratique d’astrologie (p.202), Barbault, 1961.

: Vous confère un excellent jugement, de la sagesse et beaucoup d’optimisme, un esprit de bienveillance et de droiture, de la sincérité et de l’honnêteté. Vos paroles sont bien intentionnées et pleines de bon sens. Vous avez des aptitudes pour les études de droit, de religion et de philosophie. Vous êtes attiré par l’Étranger ; vous avez d’ailleurs certaines chances de vous y rendre et d’y prospérer. Si vous vouliez essayer votre chance dans le domaine des affaires, vous réussiriez dans le commerce de gros, d’exportation et importation. Vous entretiendrez d’excellents rapports avec l’Étranger et aurez à ce sujet une volumineuse correspondance. Au cours de vos voyages et démarches, vous entrerez en rapport avec des personnages très importants, des philanthropes et des savants.

: Donne une disposition mentale qui vous fait surestimer l’importance de toutes choses. Vous commettrez ainsi de grosses erreurs de jugements. Cette configuration vous pousse à vous engager très loin dans vos affaires, à promettre beaucoup sans que vous ayez la certitude de pouvoir tenir vos engagements. Vous risquez des ennuis par procès commerciaux, litiges, dus à l’inobservation des clauses d’un contrat. Abstenez-vous d’emprunter ou de prêter votre argent ; ces questions ne peuvent vous occasionner que des soucis. Méfiez-vous des conventions écrites ; prenez conseil avant de vous engager. Ne vous lancez pas dans des entreprises au-dessus de vos possibilités ou dans des études au-dessus de vos capacités mentales. Le jeu, le risque, les spéculations sont à éviter, car vous finirez par perdre en fin de compte, même si vous avez des gains momentanés.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.217), Antarès, 1975.

Vénus

ou ou : Fait la personne aimable, honnête, obligeante et vertueuse ; lui accorde le succès dans ses entreprises, l’amour du luxe et de la parure et lui procure la fortune par un beau mariage, par la laveur ou la protection de femmes riches et influentes.

: Donne au sujet un caractère vaniteux et orgueilleux, enclin à la vie licencieuse et dissipée ; il lui fera follement dépenser ses deniers avec les demi-mondaines.

Significateurs :

: Jupiter étant significateur promet au sujet une existence heureuse. La personne sera l’objet. des faveurs du beau sexe et arrivera par ce moyen à quelque situation importante. Elle sera riche, fortunée, heureuse, très respectée, et d’une puissante santé. Cet aspect planétaire accorde également à la personne, la régularité des formes et une figure très sympathique, la grâce et la séduction. Lorsque Vénus devient significateur, le sujet sera d’une beauté accomplie, si Vénus n’est point placée dans le Scorpion ou dans le Capricorne ; il obtiendra, les honneurs, la fortune, une position élevée dans l’Eglise ou la magistrature, sera vertueux, charitable, bienfaisant, aimé et estimé de tout le monde.

Δ ou ou ou ou ± : Jupiter étant significateur donne la beauté, l’amour, les richesses, la bonté du cœur, la séduction ; c’est un des plus heureux aspects qui puissent se produire dans une nativité. Vénus devenant significateur, la personne sera douce, honorable, vertueuse, de noble disposition généreuse, incapable de toute action méchante. Jupiter étant mal dignifié, amoindrira la noblesse du caractère.

ou ou ou : Jupiter étant significateur présage intempérance, extravagance, dissipation de fortune. Vénus devenant significateur indique que le sujet sera orgueilleux, prodigue, imprudent, adonné aux plaisirs.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.202-203,226,234,241), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Est un des meilleurs signes de succès et de bonne fortune, d’une façon générale. Il favorise l’accumulation de richesses et la jouissance de tous les luxes de la vie. C’est l’indice d’un beau et heureux mariage, d’un grand prestige social, du respect de tous ceux avec lesquels le natif entrera en relations. Le natif aura le caractère enjoué, optimiste, généreux. le cœur ouvert il sera hospitalier au plus haut point : il s’intéressera à des œuvres philanthropiques et y prendra une part active : il aura un esprit libéral et tolérant pour les vues d’autrui. même si celles-ci diffèrent radicalement des siennes. Il aimera les plaisirs, les voyages, et saura jouir pleinement de la vie. Ces aspects donnent aussi le goût de la musique. surtout si l’une ou l’autre de ces planètes est dans les Poissons.

ou : Donne les mêmes goûts de luxe que les bons aspects, mais limite les moyens de les satisfaire. Bien que le natif fasse des efforts désespérés pour faire bonne contenance aux veux du monde, on s’aperçoit bien que ce n’est qu’un simulacre. Son défaut d’habileté dans les affaires le conduit souvent à la faillite, et il est susceptible de faire de grosses pertes du fait de la déloyauté d’autrui. L’amour et le mariage sont aussi pour lui une source de chagrin il est exposé à être délaissé avant le mariage, ou bien le conjoint se montre infidèle et se sauve furtivement. Ces aspects donnent aussi un tempérament amoureux, enclin à se permettre des licences, sans égard pour les lois de la décence, et à se montrer infidèle aux engagements du mariage. Le laisser-aller de ces personnes est extrême : et, si l’aspect est dans les Poissons, elles seront prédisposées à boire.

Le Message des astres (p.92), Heindel, 1913.

: Ne peuvent donner que de belles satisfactions en rapport avec les Maisons qu’elles occupent. Favorables à la richesse, à l’amour, à la situation, aux enfants.

: Ils font que, par suite de sa nature ardente, le sujet se livre souvent au libertinage, qu’il a peu de fidélité, que la bonté se diffuse, existant pour tout le monde, mais jamais suffisante pour être utile à quelqu’un.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.223), Muchery, 1927.

ou : 1. Santé. La santé est excellente, surtout à cause de la bonne circulation sanguine ; les maladies sont rares ; c’est un indice de fécondité. La conjonction prédispose cependant à la gourmandise, d’où embonpoint exagéré dans de nombreux cas.
2. Psychologie. Le sujet est bon et juste, doux, aimable, bienveillant, courtois, mais assez égoïste et personnel (surtout dans le cas de la conjonction) ; il aime ses aises et sa tranquillité, il est gourmand et assez jouisseur.
3. Destin. La destinée est très favorable et bien protégée par la chance ; les occupations sont faciles, agréables, rémunératrices et se rattachent fréquemment à des travaux artistiques, la peinture en particulier; les associations et le mariage sont heureux.

: 1. Santé. La santé est délabrée par les excès de toutes sortes du sujet ; celui-ci est particulièrement menacé de la goutte et de troubles de la circulation sanguine.
2. Psychologie. Le sujet est prodigue, insouciant, orgueilleux, s’attachant aux choses brillantes et extérieures, à la toilette, au luxe ; dans un thème maléfique d’autre part cela indique : immoralité, débauche, etc.
3. Destin. La situation est menacée par les dépenses excessives du sujet par ses idées de grandeur et sa superbe qui exaspèrent et lui créent des inimités ; la position sociale peut être acquise rapidement et aisément, mais elle risque de s’effondrer par la faute du sujet ; danger de scandale.

Dictionnaire astrologique (pp.69-70), Gouchon, 1935.

: Merveilleuse et donne la barraka, une chance auguste, qui ne se dénient pas et devient éclatante par les directions.

: Douceur de caractère, bienveillance élevée, générosité, caractère heureux, fortune, bien-être, bon mariage, prestige social, sauvegarde dans les heures délicates, le mal tournant en bien, réalisation des espérances, indépendance.

: Fatuité, goût du clinquant, besoin de paraître, caprices, gaspillage et dans tous les ordres; coquetterie, infidélité en amitié, ennuis dans les amours, troubles sanguins, tendance à l’égoïsme.

Cependant ces deux planètes chaudes en signe de Feu pourront en conjonction donner une hypertrophie du moi, une vanité extravagante, le Feu exaltant leurs influences et les poussant à l’arrogance. Cette observation est d’ordre général.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.420), Privat, 1935.

Association de valeurs d’Air; sensualisme.

: Indice d’épanouissement des sentiments, de maturité affective, de générosité de cœur. Porte vers le mariage, les sentiments ayant besoin d’un ordre légal et d’un cadre social, souvent aussi d’une aisance matérielle, pour se déployer pleinement. Facteur de bonté, de chance, de réussite.

: Constitue souvent une incompatibilité psychique entre l’amour et l’argent, le sujet ayant tantôt l’un, tantôt l’autre, mais rarement les deux simultanément. Crée aussi des conflits affectifs résultant de questions d’intérêt. Peut apporter une rupture de fiançailles ou des irrégularités sentimentales. Incline vers le plaisir et son abus (Louis XIV).

Traité pratique d’astrologie (pp.203-204), Barbault, 1961.

: Constitue la marque d’un caractère heureux, généreux et optimiste mais cet aspect est également un indice de chance, de prospérité, de bonheur en amour, d’une vie de satisfactions et de bien-être. Vous gagnerez facilement votre vie et vos gains seront importants. Vous aurez des succès par l’art ainsi que par des relations très agréables, par la protection de femmes influentes. Vous aurez aussi beaucoup de sympathies à l’étranger ou de la part de personnes étrangères. vous aimez les belles choses et, en particulier, les fleurs et les parfums. Vous pouvez attendre beaucoup de la part de vos oncles tantes; vous avez peu d’ennemis et, en cas de conflit ou de procès, vous serez le vainqueur.

: Vous pousse à exagérer dans les plaisirs, à trop rechercher la vie facile et mondaine. Il entre dans votre caractère trop de fatuité, d’ostentation. Vous aimez le cliquant, vous manifestez trop de vanité dans vos apparences extérieures. En amour comme en d’autres domaines, vous êtes léger, insouciant. Vous vous dépensez en plaisirs, vous abusez des bonnes choses, vous menez une vie futile et superficielle. La gourmandise, la bonne chaire, vous prédisposent à l’obésité. Vous aurez probablement des procès et des litiges pour dettes.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.226-227), Antarès, 1975.

Mars

: Signifie générosité, honneurs, crédit, emplois importants, haute fonction publique; il promet aussi, étant ainsi disposé, heureuse fortune, beau mariage, réussite dans les entreprises^ et cela, en raison des maisons du thème que ces deux planètes occuperont.

ou ou : annonce une générosité excessive, prodigalité, dissipation du patrimoine. Le sujet sera indiscret, autoritaire et souvent ingrat envers ses amis ; il perdra beaucoup d’argent au jeu ou en mauvaises spéculations, pourra courir le danger d’être blessé ou de périr par le feu ou par explosion. Ces aspects tombant sur la 5e maison causeront la mort des enfants.

Remarque : Les bons aspects de Mars à Jupiter ne causent jamais une grande richesse. Si ces configurations frappent les maisons 1, 3 ou 9, elles influenceront le caractère et rendront le sujet courtois, bon, généreux et obligeant tout le monde. Jupiter en mauvais aspect à Mars dénote extravagance, indiscrétion, maladie de foie, désordre fonctionnelle, fièvre.

Significateurs :

: Jupiter, étant significateur, avec Mars bien disposé, rend la personne emportée, vive, fière, magnanime, entreprenante, audacieuse, présomptueuse, d’un caractère guerrier. Mars étant mal dignifié, le sujet sera intolérant, sans principes, enclin à la dissipation. Lorsque Mars devient significateur et que Jupiter est bien disposé, la personne est juste, honnête, pieuse, pouvant réussir dans la religion ou la magistrature. Mais Jupiter mal dignifié rend le sujet sans foi, sans cœur et sans conscience.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Jupiter est significateur il donne le caractère militaire et l’esprit d’aventure, fait le sujet bon soldat, chimiste habile ou célèbre médecin ; il accorde la franchise, la noblesse de sentiment, l’ambition et la générosité. Mars n’étant pas dignifié, ces qualités heureuses se trouveront diminuées. Lorsque Mars est significateur, le sujet sera noble, généreux, ambitieux, jovial, honorable, audacieux et courageux, un homme de valeur et vertueux.

ou ou ou : Jupiter étant significateur dénote une personne ambitieuse, querelleuse, résolue, violente, d’un mauvais naturel et sujette à mourir de fièvres pernicieuses. Mars se trouvant significateur, indique l’orgueil, l’ingratitude, l’audace, l’opiniâtreté, l’incrédulité, le dédain, une nature arrogante.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.202,225,241), Julevno, 1912.

ou : fortifie la constitution et, de même que les bons aspects, augmente la vitalité. Il indique aussi que la personne est capable de gagner beaucoup d’argent et d’en user libéralement, généreusement ; mais les défauts sont les mêmes que ceux conférés par les mauvais aspects : la personne est dissipée, fanfaronne, menteuse, fourbe, impulsive dans ses jugements, et l’on ne peut compter sur elle. Si la conjonction a lieu dans un signe d’eau, spécialement dans celui des Poissons, le sujet sera probablement adonné à la boisson, quoique cela ne soit pas aussi certain qu’avec le carré ou l’opposition.

Δ ou : La nature de Jupiter est conservatrice et digne ; alliée au feu de Mars, elle donne l’enthousiasme et la faculté d’éveiller chez les autres les mêmes sentiments. Cette position dénote une nature noble, sincère, honnête et sans détours ; elle est favorable aux opérations financières, car Mars et Jupiter en bon aspect donnent la faculté de gagner de l’argent et en favorisent l’accumulation. Jupiter est assez prudent sous le rapport des dépenses ; Mars un peu trop libéral ; mais quand un bon aspect allie les tendances jupitériennes aux martiennes, il en résulte une nature idéalement généreuse, ni trop prodigue, ni trop économe. Cet aspect accorde à la fois ingéniosité et habileté d’exécution, avec l’aptitude nécessaire pour mener toute entreprise à bien. Il assure popularité et succès, donne le goût des sports de plein air et celui des voyages. Mars gouverne l’hémoglobine du sang, important facteur de la santé et de la vitalité ; c’est pourquoi les bons aspects de Mars et de Jupiter augmentent les globules rouges du sang, si bien que les personnes qui ont cet aspect jouissent d’une santé florissante, d’une vitalité abondante et d’une grande endurance.

ou : Signifie un joueur invétéré et, si l’une des planètes est dans un signe d’eau, surtout les Poissons, il sera enclin à boire. Cette position donne un caractère astucieux, une nature déshonnête, agissant toujours impulsivement. Sous le rapport de la santé, le sujet souffrira principalement de maladies du sang et du foie ; sa circulation sera lente et, le sang étant riche, il y aura danger d’apoplexie.

Le Message des astres (p.129), Heindel, 1913.

: Laissent prévoir des honneurs qui seront en rapport avec les Maisons occupées par ces deux planètes; donnent encore de la générosité, du crédit, des emplois importants dans l’administration, souvent dans l’armée.

: Est tout d’impulsivité très grande ainsi que de parti-pris, est préjudiciable à la santé, apportant des fièvres et des pertes graves de vitalité à la suite d’excès.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.224), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Ces aspects signifient une croissance rapide ; le sujet possède avant l’âge habituel la vigueur musculaire, la résistance organique et, en général, toutes les caractéristiques de l’adulte. Aspect très heureux pour les sportifs, les athlètes.
2. Psychologie. Cela dénote du courage, de la franchise, de la générosité, de l’enthousiasme, de l’altruisme et la capacité de se dévouer pour ses idées ou ses amis.
3. Destin. La réussite est facile à cause de la chance et de l’aptitude combative inhérentes à cet aspect ; vers l’âge mûr, le sujet atteint une position sociale élevée dans une administration d’état, la magistrature ou l’armée.

ou : 1. Santé. Menace de fièvres et d’inflammations du sang ; l’activité fonctionnelle est trop grande, surtout dans le cas de la conjonction, et il y a danger de congestion et d’apoplexie.
2. Psychologie. Le sujet est extravagant et manque de jugement rassis; il est emporté, coléreux, présomptueux et insupportable, despotique, intolérant ; ses opinions sont exagérées comme sa manière de les exprimer.
3. Destin. Le sujet est souvent empêché dans l’exécution de ses décisions il manque d’autorité, de considération dans son entourage ; il abîme beaucoup ses affaires par sa légèreté d’esprit, dépenses inconsidérées fortes pertes d’argent dans les spéculations aventureuses ; il y a enfin une néfaste tendance au jeu. Il manque sa vie sur un coup de tête parfois…

Dictionnaire astrologique (pp.71-72), Gouchon, 1935.

: Décision, équité, droiture, certitude, enthousiasme constructif, attrait pour les sports, la vie en plein air, la chasse, succès en affaires, chance en argent, bonne vitalité, sang riche aux globules rouges vigoureux; hauts emplois dans l’administration et l’armée où l’on peut conquérir des dignités; fierté de posséder du crédit; besoin d’honneur.

: Douloureuse et rend le sang trop bouillonnant, d’où colères tempétueuses, risque d’attaque et de fin par apoplexie, surtout dans le Bélier représentant la tête. Les troubles circulatoires ne sauraient être évités. Trop de Feu et qui a besoin, pour être amorti, de l’influence d’un signe d’Eau.

: Nature tapageuse cherchant les bagarres et les sujets de conflit, adorant le bruit, le tumulte, faisant le diable à quatre avec délices et s’imposant de manière agressive. Le jugement est impulsif, donc irréfléchi, donc imprudent. On tente de forcer la chance et, étant joueur, seule une forte éducation empêchera de tricher. On est voué à l’artériosclérose, à l’hypertension, au sang crasseux, aux indigestions facilitées ; d’où perte de vitalité à la suite d’excès, tendance fiévreuse.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.423), Privat, 1935.

Association de tendances chaudes et primaires.

: Courage et générosité, pression et ampleur, fermeté et expansion; indice de vitalité, de force qui incite à réaliser de grandes entreprises, à donner sa pleine mesure dans des réalisations (surtout matérielles) d’envergure. Facteur colérique du caractère (Louis XIII réalisant avec Richelieu une grande œuvre).

: Défauts du caractère colérique : impulsivité, emportement, précipitation, autoritarisme, témérité (Louis XII dans sa jeunesse, Henri II).

Traité pratique d’astrologie (p.205), Barbault, 1961.

: Est l’indice d’une nature exubérante, enthousiaste et « entraînante ». Votre absolue confiance en vous-même vous donne de l’audace et une activité débordante. Votre caractère se distingue par une grande franchise. Votre puissante vitalité se manifeste par un dynamisme optimiste qui force le succès. Vous mettez beaucoup d’idéal et un peu de panache dans vos actions. Vous êtes appelé à faire des gains conséquents mais avec un écoulement constant des valeurs et remplacement immédiat. Vous êtes dépensier mais vous récupérez au fur et à mesure.

: Vous rend impétueux, imprudent dans l’action, apte à exagérer et à surévaluer les moyens dont vous disposez. Vous manifestez en tout un manque de mesure. Vous êtes incapable de vous occuper de quelque chose discrètement; il faut que vous fassiez du bruit et que tout le monde se rende compte que vous êtes là. Vous avez un tempérament aventureux et joueur. Vous gagnerez parfois par quelque coup de chance passager, mais vous aurez davantage de fortes pertes. Vous êtes dépensier vous aurez des ennuis par l’excès de risque ou par des actions impétueuses. Vous êtes prédisposé à des troubles circulatoires par excès de tension, à l’apoplexie, à des attaques (coup de sang). Au cours de votre existence, vous aurez plus d’un procès et serez souvent en conflit avec l’autorité.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.237), Antarès, 1975.

Saturne

ou ou Δ ou : Présage une grande fortune en numéraire, terres ou édifices par suite d’héritage, de dons ou de mariage, selon la signification des maisons occupées par ces planètes et à la condition que Mars ne leur jette point un regard défavorable. Si Jupiter était seigneur de la IIe maison, le sujet accroîtrait ses richesses par son industrie ou par des entreprises heureuses. Si Jupiter était maître de la Ve maison ou de la VIIe la fortune proviendrait de spéculations chanceuses à »la Bourse ou théâtrales nubien d’un mariage ou d’associations commerciales. Dans la Xe maison ces aspects promettent : honneur, crédit, élévation sociale ; dans la IXe : dignités ecclésiastiques ou fortune par voyages ou commerce exercé en pays éloignés.

: Annonce, tout le contraire, perles d’argent ou de propriétés par spéculations, par procès. L’opposition de Saturne ou de Jupiter pronostique toujours une longue série de troubles et de tribulations. Si cette opposition a lieu dans l’Ascendant occupé par Saturne et la VIIe maison occupée par Jupiter, le sujet pourra vivre assez heureux passé l’âge de trente ans et mener une existence paisible jusqu’à la fin de ses jours.

Significateurs :

: La conjonction de Saturne avec Jupiter (Saturne étant placée dans l’Ascendant ou dans le signe ascendant, c’est-à-dire étant significateur), présage possessions foncières ou fortune par exploitation du sol et par l’agriculture. Cet aspect planétaire rend le sujet sobre, honnête et laborieux si Jupiter est dignifié. Mais quand Jupiter se trouve mal dignifié, c’est-à-dire placé dans sa chute ou dans son lieu zodiacal d exil, le sujet sera vain, orgueilleux, entêté et moins favorisé de la fortune. Jupiter étant significateur, le sujet sera moins heureux et moins riche, et Saturne se trouvant dignifié le rendra peu énergique, soupçonneux, intéressé, envieux, cherchant à s’enrichir par des moyens détournés. Saturne se trouvant déprimé fait le caractère sournois, égoïste, trompeur et hypocrite. Mais se trouvant en quadrature avec le significateur et en aspect avec Mercure, il annonce que le sujet sera dépouillé de ses biens et mourra dans la pauvreté.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque dans ces aspects planétaires, Saturne est significateur, il dénote une personne sérieuse, discrète, religieuse et sage, d’une grande sobriété, qui acquerra une haute situation religieuse ou judiciaire, fera fortune par l’agriculture ou par des héritages considérables. Lorsque Jupiter devient significateur, la personne sera maussade, mélancolique, réservée, craintive, prudente, et recevra de fréquents héritages ou s’enrichira dans l’exploitation de mines quelconques.

ou ou ou : Lorsque Saturne est significateur, le sujet sera égoïste, d’un caractère vil, enclin à la folie ; il éprouvera beaucoup de déboires, de vexations et d’ennuis de la part des gens d’église ou de loi. Lorsque Jupiter se trouve significateur, la personne aura une vie éprouvée et peu heureuse, et sera peu intelligente, chagrine et méprisée.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.198-199,222-223,232,239), Julevno, 1912.

ou : Ces planètes exercent la même bienfaisante influence que le sextile ou le trigone, mais dans une moins large mesure ; de plus, si Jupiter est faible par signe ou affecté par d’autres planètes, les aspects compteront vraisemblablement pour peu de chose et, dans ce sens, leurs effets sur la circulation artérielle amèneront une obstruction donnant une tendance à l’artériosclérose, tout comme dans le cas du carré ou de l’opposition.

Δ ou : donne un caractère bien trempé, un esprit sagace, essentiellement philosophique, des dispositions bienveillantes, un sens profond de la justice et de la loyauté. Toutes les vertus de Saturne et de Jupiter sont combinées dans ces aspects, et les personnes qui les ont dans leur thème obtiendront gains, honneurs et estime dans leur sphère sociale. On les considérera comme des piliers de la société, et leur prospérité s’accroîtra en rapport avec le milieu dans lequel elles sont placées, car ces aspects donnent un jugement sûr en matière d’argent, la capacité de saisir l’occasion par les cheveux, une grande bienveillance, la consécration au devoir, à la religion et à tout noble objectif de la vie.

ou : Donne un esprit hésitant, fantasque, méfiant, incapable de prendre une décision, soupçonneux et incliné à se laisser aller au courant des événements. Le sujet sera souvent à la charge de la société, soit dans un asile pour indigents, soit dans une prison. Le caractère est foncièrement déshonnête. Ces aspects donnent, comme les précédents, une tendance à l’artériosclérose.

Le Message des astres (pp.119-120), Heindel, 1913.

: Annonce une augmentation certaine du patrimoine, de nombreux héritages ou donations, des bénéfices importants par l’exploitation de propriétés ou de maisons de rapport, des satisfactions générales et sûres. La conjonction de Jupiter est bonne avec toutes les planètes.

: Causent des troubles de famille très graves, surtout avec les parents de sexe masculin. Le caractère est égoïste et matérialiste à outrance.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.225), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Indique un bon équilibre humoral et donne de la résistance. Aspect qui développe aussi la stature et la corpulence.
2. Psychologie. Esprit constructif, profond et étendu, avec de larges connaissances et une grande puissance synthétique ; le sujet a un grand empire sur lui-même, du goût pour la philosophie, de sincères sentiments religieux.
3. Destin. Ces aspects accordent naturellement, généralement par héritage, des biens immobiliers que le sujet, par une sage économie et un sens inné de l’organisation, augmente largement ; la vie est calme, habituellement campagnarde. Dans des cas plus particuliers, cela peut signifier une haute position sociale, politique ou encore religieuse.

ou : 1. Santé. Menace de douleurs rhumastimales, d’impuretés du sang et de troubles hépatiques.
2. Psychologie. Le sujet est insouciant, intolérant, extravagant, égoïste et porté à mentir ; il attache beaucoup d’importance à l’opinion publique, mais sa vie privée est souvent très relâchée, obscure, dissimulée. Dans des cas plus graves, hypocrisie et malhonnêteté.
3. Destin. Le sujet possède encore des propriétés immobilières, mais son travail est improductif ; ses initiatives lui font perdre de l’argent et une partie de son patrimoine, qu’il est quelquefois obligé d’hypothéquer. Le sujet peut aussi avoir des ambitions politiques assez vastes, mais il est d’esprit trop étroit et insuffisant pour les réaliser. Danger de procès interminables. Peu de chance en général. La conjonction est intermédiaire entre le bon et le mauvais aspect. Dans le domaine financier elle est même assez favorable, surtout si elle reçoit de BA ou si elle se forme dans les domiciles de l’une ou de l’autre planète.

Dictionnaire astrologique (pp.73-74), Gouchon, 1935.

ou : Les conjonctions ont une importance capitale, elles président aux périodes historiques : Islam, Réforme, Révolution Française, par exemple. Elles sont, de même, essentielles dans les ciels de naissance, donnant toutes leurs significations aux aspects harmonieux entre les deux planètes rivales. Ils font sérieux, juste, honnête, d’esprit conservateur, respectueux des lois, de raison calme, apte aux recherches philosophiques, ils accordent l’esprit d’économie, l’ambition réalisatrice, la sagesse dans les désirs, la capacité d’orner et d’exploiter les propriétés, d’administrer, le sens financier et l’aptitude à saisir l’occasion ; ils donnent des chances pour être favorisé d’héritages et de donations.

: Avisent d’indolence et d’apparente indifférence faisant songer aux eaux dormantes ; ils rendent méfiant, font mentir, non par gloriole mais afin de dissimuler; ils font non seulement égoïste mais d’esprit grossièrement matérialiste, enlevant à Jupiter sa bienveillante courtoisie, sa dignité céleste et à Saturne son esprit élevé ; ils peuvent aussi annoncer des actes malhonnêtes suivis d’ennuis judiciaires; parfois ils certifient d’une perte de la liberté. Ils encouragent à l’avarice; ils attirent la malchance. Au point de vue de la santé, ils conditionnent l’artério sclérose. Si, dans le ciel d’un bébé, on remarque cette configuration, il faudra éviter de laisser marcher trop tôt le petit bonhomme, car ses os sont faibles et il souffrira des dents.

Astrologie scientifique (L’) (2, pp.425-426), Privat, 1935.

Association de valeurs liées aux qualités de l’âge mûr et de la vieillesse.

: Facteur de stabilité, d’ordre, de solidité, de conservation, de tradition, de principes établis, de pondération, de compétence, de profondeur, d’organisation, d’administration, de profondeur…

: Désaccord entre les deux principes opposés de dilatation et de rétraction; d’où le conflit de deux natures antinomiques (Louis XIV). Leur association conduit au statisme, au vieillissement, à la désorganisation, à l’encrassement, à l’usure.

Traité pratique d’astrologie (p.206), Barbault, 1961.

: Indique que vous êtes sérieux, juste, ayant un sentiment prononcé de l’honneur et des principes d’honnêteté. Votre jugement sain découle de votre droiture. Tôt ou tard, vous aurez la récompense de vos mérites, serez considéré avec bienveillance par les autorités, les pouvoirs publics, administratifs ou gouvernementaux. Vous récolterez les fruits de l’expérience que vous aurez acquise. Vous aimez l’ordre et la méthode, vous manifestez de la sagesse en toutes circonstances.

: Dénote une discordance entre votre apparence et votre conduite, ou entre votre moralité réelle et les vertus dont vous essayez de vous parer. Vous manquez de sincérité, d’enthousiasme et de foi en un idéal. Vous êtes un piètre organisateur, car vous manquez d’ordre et de méthode. Vous aurez des pertes d’argent assez conséquentes, de la malchance en affaires et plus que probable des procès qui tourneront en votre défaveur. Vos tentatives d’expansion rencontreront des obstacles. Prédisposition aux troubles hépathiques, à l’arthritisme, à l’artériosclérose et aux défauts de la circulation artérielle.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.245), Antarès, 1975.

Uranus

ou ou signifie en Maison :

1re : Heureuse influence sur le caractère ou la vie du sujet.

2e, 4e ou 8e : Fortune, héritages, successions.

6e, 10e, 11e : Mariage riche, associations favorables, protections, emplois importants dans la Religion, l’Etat, les sciences ou les arts.

: Signifiera tout le contraire.

Significateurs :

: Uranus conjoint à Jupiter dans l’Ascendant, la 11e maison, le milieu du Ciel ou dans la 7e maison, indique que le sujet deviendra riche d’une manière inattendue, soit par dons, héritages ou hasard, soit par protection de gens puissants ou association commerciale, ou bien par influences politiques qui en feront un personnage puissant. Jupiter étant significateur annonce que le sujet éprouvera beaucoup d’ennuis et de déception causées par de faux amis occupant quelque haute fonction.

Δ ou ou ou ou ± : Ces aspects dénotent un homme ambitieux, cherchant s’élever par tous les moyens au-dessus des gens de sa contrée ; qui sera généreux, bien doué, heureux souvent dans ses entreprises, sachant se faire beaucoup d’amis et se faire apprécier dans son entourage ; qui emploiera ses moyens et ses connaissances ainsi que son esprit libéral à améliorer autour de lui la condition sociale et morale de ses compatriotes.

ou ou ou : Ces aspects indiquent un réformateur politique, social ou religieux, qui rencontrera beaucoup d’obstacles et d’oppositions. Placées dans les signes cardinaux, les signes fixes ou dans les angles, ces planètes font le caractère grave, sérieux, méditatif, philosophique.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1 pp.196-197,220,231,238), Julevno, 1912.

ou : donne des indications semblables à celles de bons aspects, mais leur influence n’est pas aussi décisive, surtout si l’une ou l’autre des planètes est faible par signe ou mal aspectée. Dans ce cas, les tendances conférées sont plutôt celles des mauvais aspects.

Δ ou : Dénote un esprit large, une nature philanthropique avec une tendance à cultiver les arts et les sciences occultes. Il favorise l’association avec des ordres secrets, donne des promesses de prospérité. Le sujet est honnête, sincère, sociable, hospitalier et susceptible de bénéficier largement de l’influence d’amis occupant des situations officielles. Cette position fait prévoir le succès dans l’enseignement.

ou : Donne au sujet une nature impulsive, capable d’agir d’une façon soudaine, imprévue, préjudiciable à ses intérêts. Cette position présage des pertes par spéculations et des procès, beaucoup de changements d’occupation et de résidence, pertes d’amis et de réputation.

Le Message des astres (p.129), Heindel, 1913.

Au point de vue mental, la signification des aspects est la même que pour Saturne mais, au point de vue matériel, lorsque les aspects sont mauvais, les troubles sont plus inattendus, plus graves et plus durables.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.225), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Grand équilibre du système nerveux ; croissance corporelle rapide, par étapes ; en général, taille au-dessus de la moyenne et forte corpulence.
2. Psychologie. Donne du goût pour l’occultisme, la philosophie, les systèmes religieux ou sociaux ; le caractère est aimable, ouvert, mais irrégulier, sujet à des colères soudaines.
3. Destin. La destinée semble protégée par des circonstances providentielles pendant toute la vie ; les occupations se rattachent aux voyages, à l’exploration ; la vie est active, intéressante, originale, mais mouvementée.

ou : 1. Santé. Indique de l’instabilité thyroïdienne, des désordres de croissance, une taille exagérément grande ou petite (surtout le carré).
2. Psychologie. Cela dénote un manque de diplomatie, de sensibilité et de finesse d’esprit, de sorte que le sujet est trop brutal dans ses manières et ne sait pas entretenir de relations cordiales ; dans certains cas, c’est un excentrique, un maladroit ou un sauvage.
3. Destin. Les instincts de jeu, les spéculations souvent malheureuses, et l’inaptitude à un travail assidu menacent la stabilité de la situation ; le sujet, par son manque d’initiative et de contrôle sur lui-même vis-à-vis d’autrui, par son sens insuffisant des responsabilités et son peu de résistance morale, est confiné, malgré ses ambitions et une intelligence remarquable, dans une situation subalterne et incertaine.

Dictionnaire astrologique (p.74), Gouchon, 1935.

: Font l’esprit audacieux et réformateur qui ne craint par d’innover, mais se décide avec autant de prudence que d’énergie. Ils rendent des plus sociable et font aimer la politique où l’on peut jouer un rôle éminent; les amis ont une excellente influence et réciproquement. On est assuré de succès spéculatifs aussi imprévus qu’agréables.

: Souvent signe d’élévation originale, considérable et que rien ne permettait d’espérer. Elle illustre, par exemple, les horoscopes du Président Albert Lebrun et de Léon Blum. Pour le Président de la République qui succéda à Paul Doumer elle est en VIIIe Maison et en IIIe dans celui du chef du Parti Socialiste.

: Extravagance impulsive, troubles inattendus et brutaux dans le famille et les entreprises, pertes d’amis, atteintes à la réputation, pertes par spéculation ou krach financier, désagréments en procès, médisances contre lesquelles on ne peut guère.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.426), Privat, 1935.

Valeurs de jour, d’extraversion, des sommets.

: Autorité, affirmation, puissance, ambition, expansion.

: Hypertrophie, surtension, démesure, excès, aventure (Napoléon 1er).

Traité pratique d’astrologie (pp.206-207), Barbault, 1961.

: Indique un esprit large, sincère, ouvert au progrès, s’intéressant aux questions sociales. Vous aurez de la chance par vos relations, et surtout par vos amitiés. Vous avez une abondance de fluide, de courant, de magnétisme personnel. Vos idées et croyances sont en perpétuelle évolution. Vous aimez la vie libre et vous connaîtrez dans votre vie des revirements subits pour un mieux, des évolutions soudaines qui vous libéreront de certaines entraves. L’électricité, les ondes, les moteurs, la radio, l’aviation et toutes choses modernes vous sont favorables.

: Vous confère des tendances révolutionnaires et rebelles. Vos idées, croyances, conceptions sont peu banales, excentriques, ce qui fait que votre conduite est déroutante pour autrui. Vous faites parfois preuve d’une extravagance impulsive. Attendez vous à de fortes fluctuations de fortune, à de brusques pertes d’argent. Vos initiatives seront souvent à l’encontre des lois et règlements, ce qui vous vaudra des conflits avec l’autorité. Vous n’avez pas beaucoup de respect pour l’ordre établi et votre morale n’est ni bourgeoise ni orthodoxe. Vous échouerez dans la réalisation de plans trop vastes car vous n’aurez pas tenu compte des imprévus.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.245-246), Antarès, 1975.

Neptune

: Annonce fortune par héritages ou mariage.

: Extravagance, mauvaise santé, ennuis et embarras financiers.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.194), Julevno, 1912.

ou : A une influence semblable à celle des bons aspects lorsque Neptune et Jupiter ne sont pas dissonants, mais s’ils sont dans un signe faible ou s’ils reçoivent un carré ou une opposition, leur influence sera la même que celle des mauvais aspects de Jupiter et de Neptune.

Δ ou : donne une nature mystique et inspirée, et assure le succès dans une occupation en rapport avec des ordres occultes, cela lorsque le caractère est suffisamment développé pour que Neptune puisse y faire sentir son influence ; car, alors, cette position suscite l’influence la plus noble et la plus spirituelle des deux planètes. Des expériences occultes ne sont pas rares. Pendant les heures de sommeil, ces personnes ont parfaitement conscience des mondes invisibles.

ou : Indique un manque de maîtrise des émotions. La personne est sensible aux basses influences de la région limitrophe du monde visible et des mondes invisibles ; ces influences seront d’un caractère repoussant et terrifiant, capables d’occasionner toutes sortes de troubles hystériques accompagnant un psychisme négatif. Au point de vue matériel, il y a danger de supercheries, d’imposture, par spéculation ou de la part de grandes compagnies, et toute affaire comportant des intérêts illicites devrait être soigneusement évitée.

Le Message des astres (pp.129-130), Heindel, 1913.

: Donnent au natif un gros appoint de chance dans l’existence, ils le rendent doux et affable, un peu efféminé, sincère, probe, amoureux de son intérieur et de son bien-être, lui font faire un mariage généralement riche et en tout cas heureux.

: Rendent le natif facilement dupe d’autrui, ils sont un signe de santé précaire, de lymphatisme et aussi de soucis domestiques.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.225-226), Muchery, 1927.

ou : 1. Santé. Produit un épanouissement extraordinaire des tissus, avec menace d’éruptions cutanées, de maladies de peau.
2. Psychologie. Incline l’esprit à la religiosité, au mysticisme ; le sujet est idéalement bon, d’une grande pureté de sentiments, mais non pas d’une moralité étroite ni puritaine ; l’individu est sincère, imaginatif, intuitif, avec une curiosité sans cesse éveillée, ouverte à toutes choses ; une vue large et profonde de l’univers.
3. Destin. Les instincts matérialistes sont loin d’être prédominants, le sujet s’intéresse peu à la position sociale, à une profession limitée, et cependant il est soutenu par une protection providentielle, il est non seulement aimé de son entourage et de ceux qui l’approchent, mais il suscite chez eux une véritable admiration.

: 1. Santé. Influence peu connue ; probablement un retard dans l’évolution physiologique, et un fonctionnement insuffisant de certaines glandes.
2. Psychologie. Le sujet est émotif, extravagant, lunatique, sans pondération ni jugement ; il recherche l’extraordinaire et l’anormal dans ses croyances religieuses, politiques et sociales ; une sorte de romanesque de mauvais goût, et peu de raffinement.
3. Destin. La vie est chaotique, incohérente, indéfinissable, d’un bout à l’autre ; le sujet est mal considéré, on le prend pour un illuminé, une sorte de fou ; on cherche à le tromper, à profiter de sa naïveté, et l’on y parvient facilement ; cependant c’est parfois lui qui tâche de frauder ou risque des combinaisons plus ou moins louches et mystérieuses.

Dictionnaire astrologique (pp.74-75), Gouchon, 1935.

: Douceur, affabilité, chance inexplicable et merveilleuse, mysticisme élevé, inspirations magnifiques, rêves prophétiques ; protections par sociétés occultes ou personnages sacerdotaux; probité, sincérité, possibilité de grosse fortune qui illumine soudainement mais d’une conservation malaisée.

: Adorable. (sic)

: Rendent émotif et impatient, décevant, menteur, bluffeur et capable d’abus de confiance, imaginant des fraudes financières par une curieuse dépravation de la pensée, dissipation et même volatilisation de l’argent, incapacité à rembourser des dettes en accumulant les subterfuges, afin d’éviter les conséquence possibilité d’être englobé dans un scandale financier, soucis domestiques, excessive nervosité.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.426-427), Privat, 1935.

Valeurs humides dirigées vers l’expansion.

: Détente, conciliation, libéralisme, bonté, humanité, philanthropie, idéologie généreuse.

: Désordre, gaspillage, compromission, illégalité, corruption, avachissement.

Traité pratique d’astrologie (p.207), Barbault, 1961.

: Est un indice d’idéalisme, d’inspiration, de religion, de mysticisme, de dévouement envers une Cause. Vous êtes fortement attiré par l’occultisme et vous rêvez d’être initié aux mystères. Vous aurez l’occasion de faire partie d’un ordre ou d’une société secrète, et vous bénéficierez de protections et d’aides confidentielles. Vous pourrez réussir dans une grosse affaire du genre trust ou consortium. Vos initiatives inspireront confiance et s’imposeront à l’attention de la masse. Vous ferez usage d’une publicité intense. Succès probable dans les affaires de liquides, d’huiles, pétrole, produits synthétiques, navigation. Expansion facile donnant possibilité de grosse fortune.

: Vous donne une tendance à l’utopie, à la crédulité, à la superstition. Cette note astrale montre également un relâchement dans les principes et une disposition à bluffer, frauder, se lancer dans des combinaisons d’affaires fallacieuses. Vous rêvez de gagner une grosse fortune par des moyens faciles. Il y a danger de vous laisser entraîner dans une entreprise en apparence merveilleuse, mais qui se révélera mauvaise. Évanouissement de capitaux ; argent volé ou disparu. Spéculation illicite. N’entreprenez rien avec autrui sans exiger de solides garanties. Vos principes partent souvent d’une base fausse et vos opinions ne sont pas assez objectives.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.246), Antarès, 1975.

Pluton
: Réussite exigeant le secret, situations qui ne tiennent que par des complicités, problèmes financiers toujours renaissants.

Dictionnaire astrologique (p. 482), Gouchon, 1935.

: Si Jupiter est le maître des richesses, Pluton n’est autre que Plutus, invoqué par les Anciens, comme dispensateur de la monnaie. Leurs aspects harmonieux accorderont donc fortune équilibrée, bonheur dans les affaires d’argent, possibilité de s’enrichir par la Bourse, surtout avec les valeurs minières, esprit religieux ayant le sens de la hiérarchie, conservateur par destination, bonne humeur naturelle, goût de l’ordre, sens merveilleux de la justice.

: Splendide et accorde le secours des ancêtres aux heures graves.

: Disgrâces financières, troubles dans les affaires d’argent, esprit n’ayant pas le sens de la grandeur du monde, superstitieux ; ils rendent fanfaron d’irréligion, on leur devra une mauvaise conception du juste et de l’injuste, des inconséquences morales, discorde et désordre intellectuel.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.427), Privat, 1935.

: Puissance, magnétisme, ambition, création, fécondité.

: Corruption, puissance acquise par des moyens douteux ou dangereux.

Traité pratique d’astrologie (p.207), Barbault, 1961.

Ascendant

: Indique une personne charitable, pleine de bonne volonté et d’excellentes intentions mais assez imbue d’elle-même Il y a aussi un besoin de confort, un attrait très marqué pour tous les agréments de l’existence, pour une vie quelque peu bourgeoise. Les dons d’organisation et l’aptitude au commandement sont appréciables. C’est aussi un indice de bonne santé mais qui peut prédisposer aux troubles qui guettent ceux qui se laissent habituellement aller aux excès de table. Le sujet trouve des sympathies parmi les personnages ayant des fonctions officielles.

: Signifie un esprit souvent faux, raisonnant de travers et qui peut se rendre insupportable par ses grandes prétentions. Les risques de maladies provoquées par des excès alimentaires sont encore plus accusés que dans les bons aspects et c’est le foie et la circulation du sang qui sont habituellement à surveiller. Pertes financières fréquentes à la suite de procès ou d’erreurs d’appréciation dans les affaires traitées. Les aspirations honorifiques sont très nettes mais rarement satisfaites.

Dictionnaire astrologique (p.80), Gouchon, 1935.

: Santé florissante, joues pleines et colorées, jovialité, bonne humeur, aspect sympathique.

: Sang trop riche, donc d’humeurs, de tendance à grossir, de brouilles avec les protecteurs.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.425), Privat, 1935.

Milieu du Ciel

Tout en confortant le tempérament, procure aussi une haute fortune et une éminente position, comme cela peut se voir dans la nativité de la reine Victoria.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.129), Julevno, 1912.

: Favorise une certaine indépendance matérielle et sociale. Souvent le sujet occupe une fonction officielle, semi-officielle ou fait son chemin dans une carrière libérale. Les occupations touchant à la loi, aux banques, à la grosse industrie, et sur un plan inférieur, tous les postes comportant une parcelle d’autorité, de confiance, sont bien influencés par ces aspects. Des changements ou événements plutôt heureux tous les 12 ans environ. Indice de chance.

: Semble signifier quelquefois une désastreuse et universelle incompétence, mais plus habituellement des prétentions qui ne sont pas en rapport avec les capacités. De nombreux ennuis par suite de mésentente avec les supérieurs. Dans certains cas l’action de la justice peut interrompre une activité en marge de la loi, plus souvent cela dénote simplement des procès onéreux. La réussite financière ne répond pas aux aspirations bien qu’elle puisse être au-dessus de la moyenne.

Dictionnaire astrologique (p.77), Gouchon, 1935.

: Succès par protections, ambitions, facilités, crédit, emplois honorables et lucratifs.

: Discrédit par actions malhonnêtes ou désagréments avec la justice, procès désagréables, accusations préjudiciables, pertes de position et de biens.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.427), Privat, 1935.