🔍
Bouton_Accueil

Seth
hai


-XIX
Culture égyptienne

-XV
Culture égyptienne

-XII
Culture égyptienne

-VI
Culture égyptienne

Contexte
Religion Polythéisme égyptien
Premières traces -XXII (Textes des Pyramides)
Date de stabilisation -2500 (Théologie d’Héliopolis)
Zone de vénération Égypte
Hauts lieux de culteOmbos
Noubt
Seper-Merou
Œuvres choisies
où mentionnées
Textes des Pyramides
Textes des Sarcophages
Livre des Morts
Influence
P.Égy. :Seth-Montou
Horouyfy
Seth-Amon ( Amon)
P.Lyb. : Ash
Rapprochements
P.Grc. :Seth-Typhon [ Typhon]
P.Scn. :Loki
Statut
Ordre Dieu
Type Chthonien
Polarité Masculin
Qualité Chaos
Physique ➧ Homme à tête d’animal séthien
(Lièvre, Oryctérope, Tapir…)
➧ Grand d’un million de coudées
Véhicule Barque de Ré
AttributsOudjat
Ankh
Désert, Routes, Oasis
Groupes Ennéade d’Héliopolis
Relations
Père :Geb
Mère :Nout
Épouse :➧ Taouret
Nephtys
Fratrie :Osiris
Isis
Horsemsou
Nephtys
Fils :Mâga
Neveu :Horus
Ennemi :Apophis
Caractéristiques
Calligraphie locale
𓇓
𓏲
𓏏
𓐍
𓃩
𓀭
Romanisation ➧ Swtḫ
➧ Setesh
➧ Setekh
➧ Souty
➧ Seth
Transcription
littérale
➧ Embrouiller, morceler {Swtḫ}
➧ Force opprimante (Plutarque)
Fonctions ➧ Terrasse le serpent Apophis
➧ Provoque les orages et les catastrophes terrestres
➧ Pourvoyeur de chaos et destructeur du Maât
➧ Ennemi éternel d’Horus
Caractères ➧ Sexe Puissance Destruction Démesure
➧ Avidité Magie Violence Stérilité
➧ Crise Adversité Extérieur Sauvagerie
Épithètes
Egy. : ➧ Fils de Nout
➧ Le dieu rouge
➧ ˁȝ (phty) {Le grand de force}
➧ (hai) {Provocateur d’avortements}
➧ Jour de malheur
➧ Celui d’Ombos
➧ Qui est à l’avant de la barque de Rê
➧ Seigneur des pays étrangers
➧ Celui aux deux visages
➧ Harponneur d’Apophis
➧ Le Calomnieux
➧ Le Damné
➧ Le Fils-manqué
➧ Le Furieux
➧ L’Insensé

Notes

► Seth est un dieu ambivalent, particulièrement populaire dans les oasis mais appréhendé avec prudence dans les terres. Selon les époques, les théologiens ont différemment interprété son rôle dans la dramaturgie cosmique et l’approche politique vis à vis du dieu était fréquemment ambiguë.

● Ennemi d’Horus, leur affrontement culmine dans l’émasculation du premier et l’énucléation du second. Leur rivalité trouve pourtant sa résolution dans la royauté pharaonique qui est la réunion des forces des deux dieux. L’un et l’autre se révèlent ainsi complémentaire. Cette union est manifestée liturgiquement par le pschent (composé du hedjet osirien et du decheret sethien) et iconographiquement par le sema taoui {Réunion des Deux Terres}. Un point de vu historiographique mène à penser que sa rivalité avec Horus vient du conflit entre le royaume de l’Ombos prédynastique qui avait Seth pour dieu tutélaire et celui d’Hiérakonpolis qui vénérait Horus de Nekhen. C’est l’époque ramesside qui apparaît la plus favorable au dieu et où les prêtres insistent d’une part sur cette complémentarité et de l’autre sur sa fonction de protecteur contre apophis lors de la traversée du mésektet. Plusieurs pharaons portent à cette période le nom de Sethi {Qui appartient à Seth}. Certaines traditions font en outre état d’une explication favorable à Seth quant à sa détestation d’Horus. Firmicus Maternus rapporte ainsi dans son Erreur des religions païennes que la rivalité entre Horus et Seth vient que Horus aurait séduit Nephtys, relation adultérine dont aurait résulté Anubis

● C’est dans la théologie héliopolitaine à la Vème dynastie, que Seth devient le meurtrier d’Osiris et prend un caractère résolument plus négatif. Si précédemment, leur conflit se résolvait dans la conciliation, il devient ici un drame éternel qui doit être maintenu par l’effort rituélique constant ayant pour but de protéger Osiris et légitimer Horus.