🔍
Bouton_Accueil

Jeux de carte divinatoires

separateur

■ Lorsque le jeu n’est pas en ordre, nous le rangeons dans ce qui nous semble la suite la plus logique.

■ Veuillez noter que lorsque c’est possible, les bibliothécaires numérisent la notice fournie avec les jeux. Reportez vous aux sources plus bas pour pouvoir les consulter.

separateur

La Sibylle des Salons

Illustrations : én. de La Sibylle des Salons, 1890 1900. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France

séparateur

Grand jeu de la main

Illustrations : én. du Grand jeu de la main, 1890. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France

séparateur

Tarot astrologique

Illustrations : én. du Tarot astrologique, 1927. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France

■ Nous avons ajouté les descriptions de Muchery sur chaque carte via son Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (1927). Nous avons également rapporté, tout de suite après, ses lignes sur les méthodes de tirage (pour ex., la première sur les quatre) et d’interprétation.

De quelques méthodes de tirage

Tirage I

Séparer les lames mineures des lames majeures (les Planètes, l’Ascendant, la Part de la Fortune, les Nœuds).
Prendre douze cartes parmi les lames mineures et les recouvrir des douze cartes majeures.
La lame mineure recouverte par l’Ascendant sera le point de départ de l’horoscope. La Maison II sera donnée par le décan suivant, le décan qui viendra après fournira la Maison III, etc. Voici l’ordre des Décans et leur correspondance en degrés.

0 Bélier.
10, 10 Bélier.
20, 20 Bélier.

30 Taureau.
40, 10 Taureau.
50, 20 Taureau.

60 Gémeaux.
70, 10 Gémeaux.
80, 20 Gémeaux.

90 Cancer.
100, 10 Cancer.
110, 20 Cancer.

120 Lion.
130, 10 Lion.
140, 20 Lion.

150 Vierge.
160, 10 Vierge.
170, 20 Vierge.

180 Balance.
190, 10 Balance.
200, 20 Balance.

210 Scorpion.
220, 10 Scorpion.
230, 10 Scorpion.

240 Sagittaire.
250, 10 Sagittaire.
260, 20 Sagittaire.

270 Capricorne.
280, 10 Capricorne.
290, 20 Capricorne.

300 Verseau.
310, 10 Verseau.
320, 20 Verseau.

330 Poissons.
340, 10 Poissons.
350, 20 Poissons.

L’on place ensuite les planètes près de la lame mineure sur laquelle elle était placée au début du tirage.

Exemple

Nous avons sorti douze lames mineures dans l’ordre suivant : 1. 10 Scorpion. 2. Gémeaux. 3. 10 Verseau. 4. Bélier. 5. Vierge. 6. 10 Balance. 7. Poissons. 8. Sagittaire. 9. 20 Vierge. 10. 20 Gémeaux. 11. 20 Balance. 12. 20 Poissons.

Ces lames ont été respectivement recouvertes par : 1. Vénus. 2. Soleil. 3. Ascendant. 4. Mercure. 5. Lune. 6. Mars. 7. Neptune. 8. Nœud Ascendant. 9. Saturne. 10. Jupiter. 11. La Part de la Fortune. 12. Uranus. L’Ascendant se trouvera à 10 du Verseau, la Maison II : Pois-sons. Maison III : 20 Poissons. Maison IV : Bélier. Maison V : Gémeaux. Maison VI : 20 Gémeaux. Maison VII : Vierge. Maison VIII : 20 Vierge. Maison IX : 10 Balance. Maison X : 20 Balance. Maison XI : 10 Scorpion. Maison XII : Sagittaire.

Ce qui donne le thème ci-dessous :

Maison I
10 Verseau. Ascendant

Maison II
Poissons. Neptune

Maison III
20 Poissons. Uranus

Maison IV
Bélier. Mercure

Maison V
Gémeaux. Soleil

Maison VI
20 Gémeaux. Jupiter

Maison VII
Vierge. Lune

Maison VIII
20 Vierge. Saturne

Maison IX
10 Balance. Mars

Maison X
20 Balance. Fortune

Maison XI
10 Scorpion. Vénus

Maison XII
Sagittaire. Nœuds

L’on commence l’interprétation en prenant les planètes dans les signes, puis dans leur Maison en tenant compte des aspects, puis le Maître de chaque Maison dans la Maison qu’il occupe.
Pour les aspects, nous opérons comme suit :

Commençant par Neptune, lequel est dans les Poissons, qui correspondent à 330 dans le tableau de l’ordre des Décans, nous constatons que :
330 - 60 = 270, position du Capricorne, pas d’aspect;
330 + 60 = 390, ou 30, position du Taureau, pas d’aspect;
330 + 90 = 420 - 360, soit 60, position des Gémeaux dans lesquels nous rencontrons le Soleil. Neptune est donc en quadrat avec le Soleil;
330 - 90 = 240 qui correspond au Sagittaire, dans lequel nous trouvons les Nœuds, Neptune est, par conséquent, également en quadrat avec cette lame.
330 + 120 = 450 - 360 = 90 qui correspond au Cancer, pas d’aspect.
330 - 120 = 210 qui correspond au Scorpion, pas d’aspect.

Nous continuons ensuite par la planète suivante : Uranus, qui se trouve dans le 20 des Poissons, dont la position est 350, et nous voyons :
350 - 60 donnent 290 qui correspond à 20 Capricorne, pas d’aspect.
350 + 60 donnent 410 ou 50 qui correspond à 20 Taureau, pas d’aspect.
350 - 90 donnent 260 qui correspond à 20 Sagittaire, pas d’aspect.
350 + 90 donnent 440 ou 80 qui correspond à 20 Gémeaux, dans lesquels nous rencontrons Jupiter, Uranus est donc en quadrat avec Jupiter.
350 + 120 donnent 470 - 360, soit 110 qui correspond au 20 du Cancer, pas d’aspect.
350 + 120 donnent 230 qui correspond à 20 Scorpion, pas d’aspect.

Et nous procédons ainsi pour toutes les planètes.

De l’interprétation

Pour juger d’un thème ou d’un tirage astrologique, il est nécessaire d’établir une résultante, il ne faut jamais considérer les choses dans leurs détails, mais dans leur ensemble.
Voici la manière de pratiquer lorsque le thème est dressé sur le papier ou au moyen des cartes.

1) Chercher la planète la plus dignifiée de l’horoscope.
Ce sera celle se trouvant dans son domicile; si plusieurs planètes sont dans ce cas, la plus puissante sera la plus positive, ou celle située dans une Maison angulaire et dans l’ordre de dignité suivant : Maison I, X, VII, IV.
Si aucune planète n’est dans son domicile, la plus puissante sera celle se trouvant dans son lieu d’exaltation.

2) Chercher la planète la plus débile.
Ce sera celle placée en exil ou en chute. Lorsque plusieurs planètes occuperont une telle position, la plus mauvaise sera la plus maléfique et celle située en Maison VI, XII, VIII.

3) Chercher le Maître de la Vie.
Pour cela, il faut étudier soigneusement la position du Soleil et ses aspects, car c’est lui qui, avec la Lune, donne la vie à toute chose existante.
Il est d’autant plus puissant qu’il se trouve oriental, lorsqu’il est dans un signe compris du Lion au Capricorne et dans l’une des maisons suivantes : I, X, XI, VII ou IX.
Si le Soleil est débile, mal placé dans le thème, la Lune prendra sa place. Elle est d’autant plus puissante qu’elle occupe un signe compris entre le Verseau et le Cancer.

4) Chercher le Maître de la Mort.

Plusieurs significateurs pourront être pris :

a) le maître de la Maison VIII,
b les planètes se trouvant en Maison VIII,
c) le maléfique conjoint au bénéfique Maître de la VIIIe,
d) le maléfique qui serait en mauvais aspect avec la pointe de la VIIIe.

Une planète bénéfique peut être maîtresse de la Mort, toutefois, à égalité, l’on prendra : Mars, Uranus ou Saturne.

5) Chercher le Maître de l’Ascendant.
Voir la Maison qu’il occupe, juger de ses aspects avec les planètes que l’on peut rencontrer en Maison I, étudier également ces planètes, voir de quelles Maisons elles sont les maîtresses : il sera évident qu’une planète occupant la Maison I et qui serait maîtresse de la Maison VI ou XII influencera fortement la santé du natif.

6) Juger de la puissance des angles (I, IV, VII, X).
Voir leurs maîtres et les aspects qu’ils reçoivent.
De tout cet ensemble l’on établira une résultante qui permettra déjà d’avoir une vue synthétique de la destinée.
Ensuite il est possible de voir le thème dans ses détails et de répondre à des questions qui intéressent particulièrement.

De la Santé

a) Juger de l’état du Soleil et de la Lune, de la Maison I et des aspects qu’elle peut recevoir.
b) La Maison VI et son seigneur, les aspects que la pointe de la Maison VI peut recevoir, ainsi que son maître.
c) Voir si Saturne, Mars, Uranus se trouvent placés plus haut que le Soleil et que la Lune. Dans ce cas, la santé sera moins bonne que s’ils se trouvent au-dessous des luminaires.

Du Mariage

Pour juger sainement d’un mariage qui doit s’accomplir, il serait nécessaire d’étudier les thèmes des deux futurs conjoints pour voir si les significateurs du mariage, dans le thème de la femme, sont en bons aspects avec les significateurs du mariage, dans le thème de l’homme.

Les significateurs du mariage sont pour un homme :
Vénus (la femme), la Lune (la mère);
La Maison VII et les planètes qui occupent cette Maison.

Les significateurs du mariage sont pour une femme :
Mars (l’homme), le Soleil (le père);
La Maison VII et les planètes qui occupent cette maison.

Dans les deux cas, aussi bien pour un homme que pour une femme, il sera nécessaire d’étudier particulièrement le Maître de la Maison VII.
Si les significateurs sont en bons aspects entre eux, avec les pointes de la Maison I, de la Maison V (les enfants), de la Maison XI (l’amitié), de la Maison IV (l’intérieur), le mariage a toutes chances d’être heureux.
Il sera utile de juger de l’importance et des aspects de Jupiter.
Les significateurs placés plus haut que le Soleil laissent prévoir une union prématurée ou avec une personne plus jeune que soi; les significateurs placés plus bas ou dans les maisons II, III, VIII, IX, font faire un mariage après trente ans ou avec une personne plus âgée que soi.
Le Maître de la VIIe, les planètes s’y trouvant, dépeignent assez fidèlement la nature, la santé et le tempérament du conjoint.
Comme nous l’avons précédemment dit, le mari est le Soleil, l’épouse est la Lune, aussi les aspects, bons ou mauvais, qu’ils recevront serviront encore à les dépeindre.
Le Soleil pour une femme et la Lune pour un homme, en signes doubles (Gémeaux, Poissons et les 15 premiers degrés du Sagittaire), appliquant à une ou plusieurs planètes avant la fin du signe, laissent voir plusieurs unions. Il y aura divorce si Uranus ou Saturne en VIIe Maison est en mauvais aspect avec le luminaire indicateur du mariage.

Des enfants

Les signes fertiles sont le Cancer, le Scorpion et les Poissons, les signes stériles sont les Gémeaux, le Lion et la Vierge.

Les significateurs des enfants seront tout d’abord :
a) Les planètes fécondes (Lune, Vénus, Jupiter);
b) La Maison V et son opposée la XIe.

Il y aura donc certitude d’enfant si :
Une planète féconde se trouve en Ve ou est maîtresse de la Ve ou que la pointe de la Ve, dans un signe fertile, reçoive un bon aspect d’une planète féconde.

Saturne tue les enfants, Uranus, Mars et le Soleil leur sont peu favorables, aussi les mauvais aspects de ces planètes sur les significateurs des enfants seront dangereux, il en sera de même si une planète stérile domine par corps dans la Ve Maison.

Des parents

Pour le Père : le Soleil et la Maison IV.
Pour la Mère : la Lune et la Maison X.
Pour les frères et sœurs : la Maison III, ainsi que Mars pour les frères, et Vénus pour les sœurs.
Il est évident que les Maîtres des Maisons IV, X et III seront également à étudier, ainsi que les aspects qu’ils pourraient envoyer sur les pointes de ces Maisons ou aux planètes signifiant les parents.

Des subalternes

Les significateurs des subalternes seront :
a) Mercure;
b) La Maison VI et son maître ainsi que les planètes qui peuvent dominer par corps. Mars indiquera les employés hommes, et Vénus des employées femmes;
c) Les aspects que peuvent recevoir la pointe de l’Ascendant et de la Xe Maison, ainsi que ceux reçus par la IIe.

La Maison VII sera aussi à considérer étant celle des procès, il en sera de même de la Maison III (l’entourage) et de la Maison XI (l’amitié et la fidélité).

Des amis

Les significateurs de l’amitié sont tout d’abord Jupiter et Vénus, viennent ensuite les planètes occupantes ou maîtresses de la Maison XI.
Il est aussi nécessaire de voir les aspects des planètes intéressées avec les pointes des Maisons V, X, II.

De la richesse

Les significateurs de la Richesse sont nombreux, l’ensemble du thème, s’il est bon, est obligatoirement favorable, toutefois l’on peut en juger rapidement par :
a) La Maison II : la richesse acquise;
b) La Maison IV : la richesse héréditaire;
c) La Maison X : la position et les honneurs.

Pour la richesse acquise, il faut étudier en plus de la Maison II, de son maître et des planètes qui peuvent l’occuper: la Part de la Fortune, ainsi que les aspects, la position et la puissance de Jupiter qui est le grand dispensateur de biens.
Pour la richesse héréditaire, il faut voir la Maison IV, son Maître, ainsi que Saturne et la place qu’il occupe dans le thème en n’oubliant pas que le Soleil est le Père et la Lune la Mère.
Jupiter doit aussi être considéré car, sans lui, il n’y a aucune richesse.
Pour les honneurs, en plus de la Maison X et de son Maître, il faudra voir les planètes qui l’occupent, les aspects que sa pointe peut recevoir, la position et la puissance de Jupiter et, enfin et surtout, le Soleil car il est le Maître des honneurs, sa position la meilleure sera près de la pointe de l’Ascendant ou de la Maison X.
Il est bien évident qu’au sujet de la richesse tout serait à considérer et que les possibilités de réussite dans l’existence seront d’autant plus grandes que les qualités de l’esprit se manifesteront plus brillantes, l’état moral devra donc être étudié particulièrement.
Pour ce faire, la Lune donnant l’imagination et Mercure la raison, il faudra étudier ces deux planètes ainsi que la Maison I, la Maison III (l’éducation), et la Maison IX (le savoir, l’esprit).
La profession ou l’emploi sont fournis par la planète gouvernante des Maisons I et X, ainsi que par les planètes qui les occupent.

De voyages

Les significateurs des voyages sont :
a) Mercure et la Lune;
b) La Maison III (petits déplacements) et la Maison IX (longs voyages) ;
c) Les signes mobiles (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne).

séparateur

Tarots Parisiens

Illustrations : én. des Tarots Parisiens, 1867. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France





Version: 2.0
Maj : 07/06/2024