🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Basilique Saint-Remi de Reims

👁 👁 👁

Historique

Antiquité : Présence probable d’un temple gallo-romain.

533 : Saint Remi est inhumé dans la chapelle de saint Christophe à l’extérieur des murs de la ville. La notoriété du baptiseur de Clovis à qui l’on attribue de nombreux miracles, fait affluer les pèlerins et bientôt, l’endroit est connu sous le nom de chapelle saint Remi.

760 : Jean Turpin, alors abbé, fonde l’abbaye bénédictine de Saint-Remi.

852 : L’archevêque Hincmar de Reims fait agrandir l’église qui est alors une abbatiale carolingienne, elle est consacrée en 852.

1049 : Consécration par Léon IX d’une nouvelle église romane que l’on construit en 1007 à la place de l’édifice précédent.

1162 1198 : On transforme la façade et le chœur en gothique et on ajoute des chapelles rayonnantes puis on voûte l’édifice.

1505 : Reconstruction en flamboyant de la façade du croisillon sud.

1627 : Les mauristes viennent réformer et restaurer l’édifice et font édifier la colonnade renaissance clôturant le chœur.

1789 : Saccages révolutionnaires menant surtout à la perte de la Sainte Ampoule, les moines sont chassés.

1840 1896 : Rénovations diverses dont la reconstruction de la tour nord et la réalisation de la nouvelle Châsse de saint Remi comprise dans la Couronne de lumière.

1914 1958 : Lors de la première guerre mondiale, l’église servait d’hôpital. Des bombardements l’endommagent gravement et les réparations s’étalent jusqu’en 1958, année où l’édifice est rendue au culte.

Spatialité

■ Basilique catholique roman et gothique | Reims (Marne)



Largeur intérieureLargeur extérieureLongueur intérieureLongueur extérieureHauteur intérieureHauteur extérieure
57 121 56

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

◆ Avant sa destruction par les révolutionnaires, les moines de l’abbaye de saint Remi étaient les gardiens de la Sainte ampoule. Reims, ville du baptême de Clovis est celle que choisirent la plupart des rois de France pour leur sacre et pour cause : Hincmar de Reims rapporte qu’une ampoule d’huile aurait été envoyée du ciel par une colombe pour le baptême de Clovis. On mélangeait l’huile de cette ampoule avec du saint-chrême afin d’oindre le monarque. Il existerait encore des restes de l’huile mais peu de certitudes demeurent.

EnlumGVPhotographies additionnellesEnlumDV

👁 👁 👁