🔍
Bouton_Accueil

Église de Perse d’Espalion

Historique

730 : Un premier édifice est construit sur le monastère où un saint local céphalophore, Hilarian, aurait été décapité par les sarrasins. L’église garde alors les reliques du saint.

1060 : Le prieuré, dont on ignore la date de construction, est légué à l’Abbaye de Conques, on estime à cette période la construction de l’église qui est la première église paroissiale d’Espalion.

1472 : Construction de l’église Saint-Jean-Baptiste d’Espalion. Fuite progressive de fidèles et de prieurs. On ajoute néanmoins deux chapelles sur flanc nord de la nef.

1537 : Sécularisation.

XVIII : Perte du statut paroissial.

1902 : Restauration.

► Le folklore assure que le monastère d’origine aurait été fondé par Charles Martel.

► L’église, pourtant dotée d’un intéressant portail roman comparable sinon par la taille, mais dans le programme et l’époque, à celui de Conques, est une étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle méconnue du grand public.

Spatialité

■ Église priorale catholique Romane | Espalion, Rue de la Fontsange (Aveyron).



Largeur intérieure Largeur extérieure Longueur intérieure Longueur extérieure Hauteur intérieure Hauteur extérieure

EnlumGRInformations complémentairesEnlumDR

● Nos remerciements à mademoiselle Vernet-Ginisty de l’association Les Amis de l’Eglise de Perse, qui présente sur place, nous a expliqué avec patience et pédagogie de nombreux éléments iconographiques.

𝕍 Notice archéologique sur l’église de Perse in Congrès archéologique de France (30°S pp. 262-266), Henri Affre, 1864. Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France

EnlumGVPhotographies additionnellesEnlumDV

Portail

👁 👁

Intérieur

👁 👁 👁 👁 👁

Extérieur

👁

Modillons

👁 👁 👁 👁