🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

La Philosophie Réformée
Philosophia Reformata


AuteursDatesTypeLieuThèmesStatut
ecr. Johann Daniel Mylius
ill. Balthazar Schwan
publ. 1622Littératurepubl. Francfort-sur-le-Main (Allemagne)Alchimie

■ Nous n’avons trouvé que deux exemplaires numériques de cet ouvrage, nous avons rapporté le meilleur. On trouve PSI des images conformes à ces éditions de différente facture, souvent de qualité médiocre. Quant elles sont de bonne qualité la série est incomplète : nous ne les avons donc pas rapportées.

► Les gravures de Mylius furent par la suite reprises dans de nombreux traités d’alchimie notamment dans les anthologies de son disciple Daniel Stolcius. Ces gravures sont d’ailleurs inspirées de prédécesseurs comme Basile Valentin dans ses Douze Clefs de Philosophie et son Azoth ou Michel Maïer dans son Atalante fugitive, on trouve aussi une série reprise du Rosaire des Philosophes.

◆ On notera que les gravures sont en trois séries numérotées où la dernière illustre le dialogue entre le philosophe et Saturne. L’auteur s’astreint à commenter chacune des images.

■ Étrangement, il semble manquer une gravure à cette version, nous avons donc ajouté l’illustration absente en la tirant du Jardin Chymique {Viridarium Chymicum} de Daniel Stolcius de Stoltzenberg (1624) présent dans les Messagers Spagyriques : cet ouvrage reprend les gravures de la Philosophie reformée et intercale bien au début de la troisième série l’image déjà présente au début de la seconde. Cette version est issue de la Bibliothèque de l’École polytechnique fédérale de Zurich.

Illustrations : én. de La Philosophie Réformée, 1622. | bs. Bibliothèque nationale Autrichienne (Hofburg, Autriche). Lien vers l’œuvre

Illustration : illustration de La Philosophie Réformée in Messagers Spagyriques, in Jardin Chymique, 1625. | bs. Bibliothèque de l’École polytechnique fédérale de Zurich (Zurich, Suisse). Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque de l’École polytechnique fédérale de Zurich

séparateur