🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Eyrénée Philalèthe
Eirenaeus Philalethes, M. Carnobe, Dr Zeil

Portrait inexistant

Données générales

PériodeLieu
GénéralXVIIAngleterre
Naissance XVIIAngleterre
Décès XVII
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
AlchimieAlchimie opérative

RelationsNom
Entourage
Identité réelle John Winthrop II
? George Starkey
? Robert Child
RencontreHelvetius
? Van Helmont
Influence
ParGeorge Ripley
SurEugène Canseliet
Isaac Newton
Robert Boyle ( amitié)

Repères biographiques

► Il est l’un des auteurs alchimique les plus populaires en Europe, on prêtait à sa poudre de projection une puissance étonnante. Son identité n’a jamais été élucidée. Tout ce que l’on sait de lui, c’est qu’il est anglais et issu d’une famille noble du Pays de Galles et que ses écrits furent révélés par George Starkey. Son nom grec signifie "Le pacifique ami de la vérité".

■ On dit qu’il aurait rencontré Helvetius à La Haye, qu’il aura entretenu une correspondance avec Robert Boyle. On dit encore qu’il est l’alchimiste qui aurait convaincu Van Helmont de s’intéresser à l’alchimie. Il aura beaucoup commenté l’œuvre de Ripley.

■ On ne doit pas le confondre avec Eugène Philalèthe, alchimiste de la même époque.

Œuvres choisies

  • L’entrée ouverte au palais fermé du roi {Introitus apertus ad occlusum regis palatinum}, 1645. Lien vers l’œuvre
  • La moelle d’Alchimie {The marrow of alchemy}, 1654. Lien vers l’œuvre
  • L’épitre de Georges Ripley à Edouard IV {Sir George Ripley’s epistle to king Edward unfolded}, 1655. Lien vers l’œuvre
  • La Fontaine de la Vérité Chimique, 1668. Lien vers l’œuvre
  • La Métamorphose des métaux {De metallorum metamorphosi}, 1669. Lien vers l’œuvre
  • Experience sur la préparation du mercure des sages {Experimenta de Praeparatione Mercurii Sophici}, 1678. Lien vers l’œuvre
  • Ripley Reviv’d, 1678.
  • A breviary of Alchemy, 1678.
  • Du Secret de la Liqueur immortelle ou de l’Alkaest {The secret of the immortal liquor called alkahest or ignis-aqua}, 1683.
  • La vérité alchimique, 1688.
  • attr. Le miroir de la vérité, XVII.
  • Bref Guide pour obtenir le Rubis Céleste, XVII Lien vers l’œuvre
  • Règles du Philalèthe pour se conduire dans l’œuvre hermétique, XVII Lien vers l’œuvre

Citations

Qui que ce soit qui vous dise, ou veuille vous suggérer ; quoique vous puissiez lire dans les livres des sophistes, ne vous écartez jamais de ce principe ; que comme le but où vous tendez est l’or, aussi l’or doit être le sujet seul sur lequel vous devez travailler.
Règles du Philalèthe pour se conduire dans l’œuvre hermétique
Prenez alors notre Mercure (qui est notre Lune) et faites-lui épouser son Fils Terrestre, (ainsi l’Homme et la Femme sont joints) ajoutez-leur l’Esprit revivifiant, cela étant fait vous devrez bientôt découvrir un noble Courageux, car vous avez correctement suivi les nobles Lois de la Nature.
La moelle d’Alchimie
La Pierre Philosophale est une substance, céleste, spirituelle, pénétrante et fixe, qui amène tout métal à la perfection de l’or et de l’argent (en fonction de la qualité de la Médecine), et ceci par méthodes naturelles, qui dans leurs effets transcendent la Nature.
Bref Guide pour obtenir le Rubis Céleste
Écoutez donc, alors que je vous dévoile le Grand Arcane de cette active Pierre merveilleuse, qui en même temps n’est point une pierre, qui existe en chaque homme, et qui peut être trouvée à sa place en tout temps. Sa connaissance, je déclare, n’est point faite pour ceux qui n’en valent pas la peine, et ne sera point entendue par eux. Mais à vous laborieux étudiants de la Nature, Dieu à son Heure vous révélera ce glorieux secret.
Bref Guide pour obtenir le Rubis Céleste
Notre eau est sereine, cristalline, pure et merveilleuse — bien qu’elle ne puisse recouvrir sa véritable forme que par l’aide de notre Art. En cette forme elle est notre mer, notre fontaine cachée, de laquelle l’or prend naissance par lignage naturel ; et elle est aussi forte que l’or, et le surmonte, d’où l’or lui est uni, et est lavé par elle, et tous deux grandissent et forment un grand héros, qui n’a pas de prix et que ni Pape ni Empereur ne peuvent acheter.
La fontaine de la vérité chimique