🔍
Bouton_Accueil

Bolos de Mendès🔗 horoscope 🔗 autoritésEntrée Data.Bnf Entrée Deutsche Biographie Entrée Library of Congress
Démocrite (Pseudo), Bolos le Démocritéen

Portrait inexistant

Données générales

PériodeLieu
Général-III -IIÉgypte
Naissanceentre -225 et -125Mendès, Égypte (ajd. Tell el-Rub’a, Égypte)
Décès
Cause
Inhumation

DomaineCourantOrdre
Magie
Alchimie
Naturalisme
Néopythagorisme
Occultisme naissant

RelationsNom
Influence
ParDémocrite
Ostanès
Pythagore
Théophraste
Sur

Élien le Sophiste
Pline l’Ancien
Zosime de Panopolis


Repères biographiques

I. Pensée

► Annonçant détenir entre autres son savoir du mage zoroastrien légendaire Ostanès duquel il fait connaître au public les recettes apocryphes, Bolos expose dans ses écrits les sympathies et antipathies des êtres et des choses de la nature, les propriétés des plantes et des pierres. Il annonce par là la popularisation des théories magiques sur les correspondances et les analogies qui culmineront peu après dans l’hermétisme gréco-égyptien ainsi que tout un courant paradoxographique.

■ Suidas faisait de Bolos un néopythagoricien. Synésius qui le commente, le confondait avec Démocrite d’Abdère. Il le désigne comme disciple de Leucippe et d’Anaxagore et précurseur des stoïciens en lui attribuant la promotion d’une morale qui préconise le juste milieu, ainsi qu’en le créditant de l’invention de la physique corpusculaire et de la notion de vide en physique. Berthelot et Festugière ont identifié Bolos, comme étant le pseudo-Démocrite, expliquant par là la prétendue réputation de Démocrite comme étant un magicien.

II. Influence

► Bolos est considéré comme le premier auteur de "science ésotérique" puisque d’une part, il réunit les différentes techniques artisanales et d’autre part, créer un scénario autour de la transmission de ce savoir qui, plus qu’un ensemble d’expériences naturelles, est de nature initiatique. Il devient par là même une doctrine sacrée. Bolos est en effet l’inventeur sinon le premier propagateur historiquement attesté de la légende selon laquelle Démocrite aurait hérité du savoir d’Ostanès après qu’une colonne contenant ses manuscrits se soit brisée(1). Il ne garde pas les manuscrits mais prend connaissance de la fameuse phrase clef de l’Alchimie : La nature est charmée par la nature ; la nature vainc la nature ; la nature domine par la nature. Cette histoire sera réutilisée par Valentin plus de quinze siècles plus tard.

Premier alchimiste gréco-égyptien connu et premier doxographe, sa réputation égalait celle d’Aristote durant l’antiquité. Il est par exemple l’auteur des Géorgiques, traité sur l’agriculture fort populaire à cette époque. Il est en outre le père littéraire de qu’on peut identifier comme l’hermétisme populaire, c’est-à-dire des "recettes" pratiques à la croisée entre une science grecque (qui deviendra la philosophie naturelle), la magie orientale et la théologie égyptienne. Sa bibliographie est ardue à retracer, puisqu’il ne reste que des fragments qui en outre, se confondent avec ceux de Démocrite sur qui il s’appuie.

Œuvres choisies

Citations

La nature dans tel cas charme la nature, la nature dans tel cas domine la nature, la nature dans tel cas est vaincue par la nature.
Attribuée à Ostanès dans le texte

1. L’histoire est rapportée in Les Mages Hellénisés de Bidez et Cumont pp.202-204.





Version: 1.5
Maj : 22/06/2024