🔍
Bouton_Accueil

Jalal ad-Din Muhammad Balkhi
Mewlana Rumi

Données générales

PériodeLieu
GénéralXIITurquie
Naissance30 septembre 1207 Vakhsh, Turquie (ajd. Tajikistan)
Décès17 décembre 1273 (66 ans)Konya, Turquie
Cause
Inhumation
Musée Mevlana (Turquie)

DomaineCourantOrdre
Mysticisme
Théologie
SoufismeOrdre (Derviches) Mevleviye (Mawlawiyya) 🎓

RelationsNom
Entourage
PèreBahâ od Dîn Walad
AmiHusâm od Dîn Chelebî
RencontreFarid Al-Din Attar
Ibn Arabî
Influence
MaîtreShams ed Dîn Tabrîzî
ParÉsope
Ibn Arabî

Repères biographiques

► Il naît dans une famille princière qui peu après sa naissance, 1215 dût rapidement fuir les invasions mongoles. Son père également ouléma et mystique eut une grande influence sur lui. Il enseignait déjà à un groupe de disciples que le monde était le reflet de la beauté divine. Dès 35 ans, il dirige une médersa, enseignant le فقه (fiqh) {droit canonique} et propageant la doctrine de son père. C’est à 37 ans qu’il enrichit sa mystique en rencontrant le dernier derviche errant, Shams Tabrizi, qui meurt assassiné par les disciples de Rumi un an et demi plus tard. Il quitte alors sa médersa et se dirige vers le soufisme moniste. Poète, juriste et théologien, Rûmi a ainsi développé une mystique de la danse et du chant, il fonde l’ordre mevlevi. C’est son ami et disciple, Husâm od Dîn Chelebî qui sera son successeur. Son tombeau est le centre de l’ordre et pour eux, l’objet de pèlerinages.

Reconnu de son vivant comme un saint (qui lui valent plusieurs surnoms révérencieux), il fréquentait toutes les obédiences religieuses. Outre plusieurs traités (prédications, oniromancie), il aura écrit 3500 ghazals {odes}, dont l’ensemble est considéré comme un chef d’œuvre de la poésie soufie, ainsi que 2000 ruba’is {quatrains} à des dates diverses. Pour Rumi, la distinction entre le mystique et Dieu n’a pas lieu d’être. Il donne une importance considérable à la poésie qui est consubstantielle de la mystique. En ce sens, il compare par exemple le corps du poète à une flûte dont Dieu joue. Quand Dieu frappe à la porte et demande qui réside dans la maison, le mystique réponds "C’est toi".

Ses écrits ont un impact fort sur les société iraniennes, turques, afghanes et tadjikes ainsi que sur le soufisme en général, en particulier les didactiques Couplets spirituels. Pierre angulaire de la littérature soufie et vaste somme mystique, son étude est censée ouvrir les portes du ciel. Il y commente le Coran et ponctue le texte d’anecdotes et paraboles sur 26 000 vers persans en distiques. Son Divân de Shams est bien sûr dédié à la dévotion que Rûmi avait pour son maître. Il s’agit d’un recueil lyrique et mystique où il prend pour base la doctrine néoplatonicienne du وحدة الوجود (Wahdat al-wujud) {monisme existentialiste}, formulée par Ibn Arabi et fondamentale pour le soufisme.

Œuvres choisies

  • Les couplets spirituels {Masnavi-ye-Ma’navi}, XII. [Poésie, recueil de contes soufis].
  • Divân de Shams de Tabriz, XII. [Poésie].
  • Le livre du dedans {Fîhi-mâ-fihî}, XII. [Recueil de propos mystiques par son fils].

Citations

Je vivais au bord de la folie, voulant connaître des raisons, frappant à une porte. Elle s’est ouverte. J’avais frappé de l’intérieur !
Celui qui éprouve le besoin de répertorier tout ce qu’il rencontre, d’en désigner le contenu et de le classer parmi ce qu’il connaît déjà, interprétera inévitablement de manière erronée l’ensemble de mon œuvre d’enseignement et passera, sans en percevoir la portée, à côté du contenu essentiel de mes paroles, ou bien leur attribuera un sens qui leur est tout à fait étranger.
Je suis en Amour avec l’Amour et l’Amour est en Amour avec moi. Mon corps est en Amour avec l’âme et l’âme est en Amour avec mon corps. J’ai ouvert mes bras à l’Amour et l’Amour m’a embrassé comme un amant.
La parole est un prétexte : ce qui attire l’homme vers l’homme c’est l’affinité qui les lie, et non la parole.
Le livre du dedans
Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé.
Le livre du dedans
Un imitateur est comme un sourd. il vit dans le plaisir et dans la joie sans savoir ce que sont le plaisir et la joie. La lumière du maître se reflète dans son cœur. La joie du disciple dérive de celle du maître. Ceux qui croient que cet état leur est propre sont comme un panier sur l’eau. Quand on le sort de l’eau, il se rend compte que l’eau appartient à la rivière.
Les couplets spirituels
Tu m’as dit : Viens au Jardin les jours de printemps, Il y aura des bougies, du vin, des belles aux joues vermeilles. Si tu t’y trouves, à quoi bon tout cela ?
Les Quatrains de Rumi
L’attente est pareille à des ailes. Plus les ailes sont fortes, plus le vol est long.
Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre l’amour.
Au-delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C’est là que je te rencontrerais…