🔍
Bouton_Accueil

Dionysos
Bákkhos


-540 -435
Peintre d’Amasis

-440 -435
Peintre de la phiale de Boston

-60 -50
Culture Romaine (Pompéi)

II
Culture Romaine

Contexte
Religion Polythéisme Grec
Premières traces -XIV (Tablettes Mycénienne)
Date de stabilisation -VIII (Illiade)
Zone de vénération ➧ Crète
➧ Grèce
Hauts lieux de culte ➧ Théâtre de Dionysos
➧ Athènes
Fêtes consacrées ➧ Dionysies
➧ Anthestéries
➧ Lénéennes
Jours Fastes ➧ 21 décembre
➧ Fin février
Œuvres choisies
où mentionnées
Illiade (Homère)
La Théogonie (Hésiode)
Les Bacchantes (Euripides)
La Bibliothèque (Pseudo-Apollodore)
Les Hymnes Orphiques
EmpruntsP.Phr. : Sabazios puis
InfluencesP.Rom. : Bacchus
Rapprochements
P.Étr. :Fufluns
P.Rom. :Liber Pater
Chr. :Christ
P.Grc. :➧ Iacchos (Eleusis)
➧ Protogonos (Orphique)
P.Egy. :Dionysos-Osiris [ Osiris]
Véd. :Soma
P.Arb. :Orotal
Hin. :Shiva
Statut
Ordre Dieu
Type Aquatique
Polarité Masculin
Qualité Extase
Demeure Errant
Physique ➧ Nu, air désinvolte
➧ Chevelure fournie de feuilles et grappes de vigne
➧ Parfois barbu
Véhicule Panthère
Attributs
Animale :Taureau
Bouc
Panthères
Ménades
Végétale :Vigne
Liseron
Lierre
Symbole :Thyrse
➧ Peau de Bassaris
Percussions
Flûte
Coupe
Bonnet phrygien
➧ Tout les sucs vitaux
GroupesOlympiens (selon les versions)
Thiase
Relations
Mère : Perséphone
Sémélé
Naïas
Père :Zeus
Ancêtre :Dionysos-Zagreus
Petit-fils :Maron
Amante :Agdistis
Opposé :Apollon
Instructrice :Cybèle
Instructeur :Silène
Nourrices :Hyades (Les)
Nymphes de Nysa
Serviteurs :Thiase (La)
Thyades (les)
Caractéristiques
Calligraphie locale Διώνυσος
Romanisation ➧ Dionysos
➧ Dionisus
Transcription
littérale
➧ Celui qui presse l’Arbre (du-monde) {Dios-Nusa}
➧ L’Éclatant du Mont Nysa {Dios-Nysa}
Fonctions ➧ Pourvoie l’extase dans l’ivresse
➧ Dissolvateur des lois
➧ Amène la fureur poétique
Caractères ➧ Ivresse Transe Tragédies
➧ Frénésie Mystères Ésotérisme
➧ Chaos Transmutation Démesure
Épithètes
Grc. : ➧ Αἰγοβόλος (Aegobolus) {Tueur de chêvres, égorgeur}
➧ Αἰσυμνήτης (Aesymnetes) {Régisseur}
➧ Ἄγριος (Agrios) {Sauvage}
➧ Anthroporraistes {Destucteur des Hommes}
➧ Βάκχος (Bákkhos) {Celui qui retentit}
Suite ⇩ Fermer la liste ⇪
➧ Bassareus {Peau de renard}
➧ Βρόμιος (Bromios) {Le Rugissant}
➧ Callikarpos {Qui produit de beaux fruits}
➧ Charidotes {Qui donne la joie}
➧ Χθόνιος (Chtonios) {Le chthonien}
➧ Chrysokomes {Aux cheveux d’or}
➧ διθύραμβος (Dithyrambos) {Le Prématuré}
➧ Δίγονος (Dígonos) {Le Deux fois né}
➧ Diphyès {Aux deux natures}
➧ Ἐρίκρυπτος (Erikryptos) {L’Occulte}
➧ Euios (Onomatopée)
➧ Evius (Onomatopée)
➧ Λικνίτης (Liknites) {Le Séparateur}
➧ Mainomenos {Le fou}
➧ Mantis {Le devin}
➧ Omadios {Qui aime la chaire crue}
➧ Perikionos {Entouré de colonnes}
➧ Phelos {Polychrome}
➧ Ψευδάνωρ (Pseudanôr) {Le Faux-homme}
➧ Sphaleotas {Qui fait trébucher}
➧ Taurokeros {Aux cornes de taureau}
➧ Theoinos {Le dieu du vin}
Épiclèses
Grc. : ➧ ἀκρατοφόρος (Ákratophoros) {Qui sert le vin pur}
➧ Agrios {Sauvage}
➧ Aktaios {Du rivage}
➧ Auxitès {Qui fait croître}
➧ Bougenes {Né d’un boeuf}
Suite ⇩ Fermer la liste ⇪
➧ Dasyllios {Velu}
➧ Χοιροψάλας (Choiropsalas) {Flatteur de vulve}
➧ δενδρίτης (Dendritês) {Celui des arbres}
➧ ἐλευθέριος (Eleutherios) {L’émancipateur}
➧ Enorchès {Aux testicules}
➧ Kathegemon {Guide}
➧ Lampter {Aux flambeaux}
➧ Λυαῖος (Lyaios) {Celui qui libère}
➧ Melpomène {Le chantant}
➧ Φαλληνός (Phallênós) {Au sexe vigoureux}
➧ φλοιός (Phloĩos) {Esprit de l’Ecorce}
➧ Pseudanor {Le faux Homme}
➧ συκίτης (Sukítês) {Celui du figuier}

Mythes principaux

► Le mythe qui expose la seconde naissance de Dionysos est vraisemblablement d’origine égéenne et thraco-phrygienne. Fils de Zeus et de Sémélé, elle-même fille de Cadmos de Thèbes, il est victime de la jalousie d’Héra. Celle-ci tend un piège à Sémélée alors enceinte du Dieu. Exigeant de voir Zeus dans toute sa splendeur, elle meurt foudroyée par cette vision. Zeus récupère l’enfant dans le ventre de la mère, et afin de terminer sa gestation, le coud alors dans sa cuisse. C’est ainsi qu’il est dit Δίγονος (Dígonos) {Le Deux fois né}. Il existe de nombreuses variantes de cette histoire dont la plus connue est la version de l’Illiade.

Notes

► Dionysos était certainement déjà connu à l’époque mycéenne, comme en témoigne l’inscription "Di-wo-nu-so-jo" sur des tablettes mycéniennes du -XIII découvertes à Pylos.

► Les pratiques initiatiques relatives au dyonisme sont inspirées dans la forme par celles d’Eleusis par la célébration de mystères et dans le fond doctrinal en corrélation avec l’orphisme, puisqu’il insiste sur une sotériologie. Son influence sera importante sur l’ésotérisme ultérieur, puisque le dyonisme est fort d’une mystique omniprésente et d’un mythe au symbolisme fort où un dieu enfant possédant une part humaine est démembré, va en enfer et revient à la vie.

► Suite à la pratique des cortèges exubérants comme les phallophories, le culte officiel de Dionysos se développe au travers de plusieurs fêtes, faisant la belle part aux processions et à l’organisation de jeux. On peut citer les petites dionysies, célébrées en milieu rural et qui étaient des fêtes de la fertilité ainsi que les grandes dionysies qui avaient lieu dans les villes et étaient de nature plus solennelles et officielles. Mais encore les lénéennes en l’honneur de Dionysos Lénaios ou bien les anthestéries pour commémorer le retour du printemps et qui sont les célébrations les plus anciennes. Il est intéressant de signaliser que des cultes dissidents pouvaient aisément s’amalgamer à ces célébrations et qu’en conséquence, notamment lors de l’époque classique, Dionysos devenait le patron d’associations initiatiques mineures.

Représentations postérieures


1510 1515
Léonard de Vinci

1578
Le Tintoret

1895
Gustave Moreau