🔍
Bouton_Accueil

Centiloque
Centiloquium, Les cent sentences, Liber Fructus


AuteursDatesTypeLieuThèmes
attr. Claude Ptolémée
? Ahmad ibn Yusuf
ecr. ? IX Littératureecr. EgypteAstrologie
Astronomie

► Le texte bien qu’attribué à Ptolémée est certainement apocryphe et plus tardif. Ce serait peut-être Ahmad ibn Yusuf (IX) qui en serait l’auteur alors même qu’il a rédigé un commentaire au sujet de ces aphorismes.

Texte et traduction : du latin au français, Nicolas Bourdin, in Remarques Astrologiques, 1657. | bs. Bibliothèque Nationale de France (Paris, France).

séparateur

1. Il n’est pas possible à celui qui est instruit dans l’art d’Uranie, de prédire les formes particulières des choses ; seule la forme générale peut être entrevue. Il n’y a que ceux qui sont inspirés d’en haut, qui peuvent prédire les choses particulières.

2. Lorsque celui qui consulte le ciel l’aura examiné avec soin, il trouvera entre ce ciel et son idée, une pleine correspondance.

3. Celui qui est habile en quelque chose, aura certainement l’astre qui signifie cette chose, grandement puissant en sa naissance.

4. Des années d’étude consacrées à la doctrine astrologique aboutiront à des résultats médiocres, si l’esprit en question n’a pas de dispositions naturelles.

5. Celui qui est instruit de la doctrine des astres, peut par son savoir même, dévier le cours de certains événements qu’il aura pu entrevoir à l’avance.

6. La recherche du moment propice pour agir (thème d’élection), tiendra compte du ciel de naissance de la personne concerné si l’on veut obtenir des résultats positifs, encore que quelques biens puissent survenir d’un ciel journalier favorable, même s’il ne s’accorde pas avec le natal.

7. Aucun ne peut comprendre le mélange des astres, s’il n’a pas premièrement connu les différences et les mélanges des éléments naturels.

8. Le sage contribue à l’opération céleste, tel le jardinier labourant et nettoyant la terre.

9. Dans tous les processus de vie et de mort, les formes terrestres sont soumises aux formes célestes, ce qui fait que les Élémentaires fabriquent les divers sceaux et talismans lorsque les astres traversent les zones concernées.

10. Dans les élections des jours et des heures, sers toi des maléfiques, de même sorte que le bon médecin, use avec modération des venins pour la cure des maladies.

11. Ne pas faire un thème d’élection du jour et de l’heure, avant de connaître la qualité de la chose demandée.

12. L’amour et la haine empêchent que les jugements soient véritables, d’autant qu’ils diminuent les choses qui sont plus grandes, et augmentent celles qui sont plus petites.

13. Quand la constitution du ciel signifiera quelque chose, sers toi des étoiles corruptibles, c’est à dire secondes.

14. En combien d’erreurs tombe celui qui sait, lorsque le septième lieu et son seigneur sont mal affectés.

15. Les Ascendants des ennemis d’un Royaume, sont les signes qui se détournent de l’Ascendant de ce Royaume. Et les Ascendants des amis sont les angles et les lieux succédants : et de même dans les sectes.

16. Lorsque les bénéfiques (Jupiter ou Vénus) dominent le huitième lieu (par maîtrise ou étant almuten de ce lieu), les dommages arrivent par le biais des gens de bien. Ces dommages seront détournés si l’astre en question est bien disposé.

17. Quand tu juges de la vie de quelques vieillards, tu ne donneras pas ton jugement avant d’avoir mesuré combien d’ans il pourra vivre.

18. Si un bénéfique monte lorsque les deux luminaires seront conjoints en la même minute, celui qui est ainsi né sera certainement bienheureux en toutes choses. Le même résultat adviendra, si de l’Orient à l’Occident, les deux luminaires sont opposés l’un à l’autre. Quand un maléfique sera en l’ascendant, ayez un sentiment contraire.

19. L’efficacité d’une purgation sera moindre, si la Lune est conjointe à Jupiter.

20. Ne blesse pas la partie du corps avec le fer, quand la Lune occupera le signe ayant pouvoir sur cette partie.

21. Quand la Lune sera en Scorpion ou en Poissons, et que le seigneur de l’Ascendant sera conjoint à une planète sous l’horizon, il est bon d’user de purgations. Mais s’il est conjoint à une planète qui soit sur terre, celui qui aura pris le breuvage le vomira.

22. Ne pas tailler, ni ne porter pour la première fois un vêtement, lorsque la Lune sera logée dans le signe du Lion ; et cela sera plus mauvais encore, si elle est mal aspectée.

23. Les aspects de la Lune aux étoiles errantes, donnent au corps l’agilité propre à la planète concernée. Si cette planète est puissante en signe, elle indiquera un mouvement efficace pour agir ; la débilité de l’astre signifiera le contraire.

24. Le défaut des luminaires est nuisible, quand il se fait dans les angles de la naissance, ou dans ceux des révolutions annuelles. On tire le temps, de l’intervalle existant entre l’Ascendant et le lieu du défaut. Et comme on prend les années des heures de l’Eclipse solaire, ainsi on prend les mois des heures de l’éclipse de Lune.

25. Lorsque le significateur est au Milieu du Ciel, dirige le par les ascensions de la sphère. Mais quand il est placé dans l’Ascendant dirige le par les ascensions du climat.

26. La chose demeure entièrement cachée, lorsque l’astre qui la signifie est conjoint au soleil, ou sous l’horizon, ou en lieu étranger ; au contraire, elle se découvre, quand de son abaissement il est élevé en haut, et placé en son propre lieu.

27. Vénus apporte volupté à la partie du corps correspondant au signe où elle se trouve. Et de même en toutes les autres étoiles.

28. Dans un thème d’élection, lorsque tu ne pourras pas joindre la Lune à deux étoiles (errantes) utiles à la réussite de l’affaire, fait de telle façon qu’elle connecte une étoile fixe, ayant la nature des deux planètes concernées.

29. Les étoiles fixes apportent des félicités exceptionnelles, généralement suivies par de remarquables infortunes, à moins que les planètes s’accordent à cette félicité.

30. Pour hériter des biens possédés par le père, l’ascendant du fils doit convenir à celui du thème qui marque l’origine de ce bien.

31. Lorsque la planète qui domine la Seigneurie, (ou thème d’une collectivité), tombera dans un lieu climatérique, le Seigneur de cette Seigneurie, ou la personne élevé qui lui est proche, mourra.

32. L’accord entre deux personnes procède de l’accordante configuration des planètes signifiant l’espèce de la chose par laquelle la bienveillance est établie en la naissance de l’un et de l’autre.

33. L’amour et la haine se prend tantôt de l’accord et du désaccord des luminaires, tantôt de celui des deux Ascendants. Mais les signes obéissants augmentent la bienveillance.

34. Si celui qui domine ou loge les luminaires en leur conjonction est en un Il semble exagéré de ramener à une seule planète les événements d’un mois angle, il signifie toutes les choses qui doivent arriver pendant ce mois.

35. Alors que le Soleil arrive au lieu de quelque étoile, il excite sa vertu dans l’air.

36. Pour bâtir les villes, sers toi des Étoiles fixes qui peuvent y apporter des avantages. Mais pour édifier les maisons, sers toi des Planètes. Les Seigneurs, dont le thème de la ville qu’ils gouvernent aura Mars en haut du Ciel, périront presque tous par le glaive.

37. Ceux qui ont pour Ascendant la Vierge ou les Poissons, seront cause de leur puissance ; mais ceux nés avec un Ascendant Bélier ou Balance, seront cause de leur mort : de la même façon tu raisonneras dans le reste des autres figures.

38. Lorsque Mercure sera logé dans l’un des signes de Saturne, et en position de force avec lui, il donne à celui qui est ainsi né, un esprit propre à la conjoncture et à l’examen attentif des choses. Mais dans un des signes de Mars, et principalement dans le Bélier, il lui donne l’éloquence.

39. L’affliction de la onzième maison en l’établissement du Seigneur, signifie la perte de ses serviteurs et de ses revenus. Mais l’affliction de la seconde maison, signifie la perte des richesses de sa bergerie.

40. Celui qui est né lorsque l’Ascendant se trouve opprimé par les maléfiques, se délecte à sentir les odeurs fades, fortes et puantes.

41. Au temps du départ (voyage), garde-toi de l’affliction du huitième lieu et de son seigneur. Et de celle du second lieu et de son seigneur, au temps du retour.

42. Lorsqu’une maladie commence avec la Lune dans un signe occupé par un maléfique à la naissance, ou en opposition ,carré à celui-ci, elle sera fâcheuse, et plus encore, si cette liaison se reproduit dans le jour même. La même configuration avec un bénéfique, annonce une maladie sans péril.

43. Les figures maléfiques présentent dans le thème d’une nation, sont amplifiées lorsque elles se reproduisent dans le ciel.

44. C’est une chose nuisible quand l’Ascendant du malade contredit aux figures de sa propre naissance, et n’arrive point à quelque temps bénéfique.

45. Ceux ou celles qui naissent en n’ayant pas l’Ascendant, ni le gouverneur en signes humains, seront contraire à l’humanité, même envers eux-mêmes.

46. Les grandes félicités dans les naissances sont données, tantôt par les étoiles fixes, tantôt par les angles des nouvelles lunes, tantôt par le lieu de la part de fortune du pays, lors que l’Ascendant s’y rencontrera.

47. Lorsqu’un "maléfique" en une naissance tombera dans le lieu d’un "bénéfique" en la naissance d’un autre, celui qui a le "bénéfique" recevra dommage de celui qui a le "maléfique".

48. Quand le milieu du Ciel du seigneur, sera l’Ascendant du serviteur, ou que les dominateurs de ces lieux seront configurés par un regard d’amitié, ils demeureront longtemps inséparables. La même résultante se produira, lorsque le sixième lieu du serviteur sera l’Ascendant du seigneur.

49. Lorsque l’Ascendant du serviteur sera le milieu du ciel de son seigneur, ce dernier aura une si grande confiance en ce serviteur, qu’il se laissera commander par lui.

50. Ne laisse pas en arrière les cent dix neuf conjonctions. Car en elles se trouve la connaissance des choses qui dans ce monde sont sujettes à génération et à corruption.

51. Le signe Ascendant du moment de la conception, se retrouve dans le thème de naissance par le signe de la Lune. Et inversement, le signe occupé par la Lune à la naissance, ou son opposé, indique le signe Ascendant de la conception.

52. Les Seigneurs de la naissance des hommes de haute taille sont dans les lieux élevés, et leurs Ascendants aux commencements des signes. Pour les hommes de petites tailles, les Seigneurs de la naissance se trouvent en lieux bas. Avec cela, recherche si les signes sont droits ou obliques.

53. Les Seigneurs de la naissance des hommes maigres, n’ont aucune latitude, tandis que ceux des hommes gras en ont. Si cette latitude est australe, ils seront agiles, si elle est boréale, ils seront malhabiles.

54. Dans les édifications, lorsque les dominateurs sont joints à une étoile qui soit sous terre, ils empêchent l’érection de l’édifice.

55. La puissance nuisible de Mars à l’encontre des navires est diminuée, lorsqu’il n’est pas au Milieu du Ciel, ni dans la maison XI. Car en ces lieux, il détruit le navire, les pirates s’en emparant par la force. Le navire sera brûlé, si l’Ascendant est affligé par quelque Étoile fixe qui ait mélange de Mars.

56. La Lune croissante, depuis la nouvelle lune jusqu’au premier quartier, augmente la qualité "humide" et l’écoulement des liquides des corps végétaux, animaux ou humains. Pendant les autres phases de la Lune, cet écoulement diminue.

57. Change de médecin lorsque en la maladie tu verras le septième lieu et son seigneur affligés.

58. L’écart existant entre l’Ascendant de l’année (ingrès de printemps), et le lieu de la nouvelle lune précédent cet ingrès, peut permettre de trouver la date du plus notable accident de l’année.

59. Ne prononce pas de l’absent qu’il est mort, avant que d’avoir vu s’il ne s’est point enivré, ni qu’il ait reçu quelque plaie, avant que tu ne te sois informé si on ne lui a point tiré du sang, ni qu’il ait trouvé des trésors, avant que tu n’aies examiné s’il n’a pas reçu quelques dépôts en fortune, vu que les figures de toutes ces choses sont semblables.

60. Pour les malades considèrent les jours critiques, et aussi le mouvement de la Lune dans les angles de la figure à 16 côtés : car alors que tu trouveras ces angles-là bien aspectés, il en arrivera du bien au malade ; et du mal, au contraire, si tu les trouves affligés.

61. La Lune signifie les choses qui appartiennent au corps, comme celles qui lui sont semblables, à raison de son mouvement.

62. En établissant le thème de la Nouvelle Lune, tu pourras juger des changements de l’air jusqu’à la suivante. Le jugement se fera suivant le dominateur de l’Angle (Ascendant) de la figure, car celui-ci surmonte la nature de l’air, prenant avec ces choses encore la qualité du temps qui est présent.

63. Quand Saturne et Jupiter sont conjoints, regarde lequel est le plus élevé, et prononce selon la nature de celui-ci. Fait de même pour les autres astres.

64. Quand tu regarderas le Dominateur de l’interrogation, considère quelle puissance il a dans la révolution solaire de l’année, ou dans l’Ascendant de la nouvelle Lune, et prononce suivant ces choses.

65. En la moindre conjonction, la différence de la moyenne conjonction, et dans la moyenne la différence de la plus grande conjonction.

66. N’use pas de la seule profection, mais aussi des augmentations et diminutions des planètes.

67. Les ans sont diminués à raison de la faiblesse de celui qui reçoit.

68. Lorsqu’un maléfique est matutin, il signifie un péril, mais lorsqu’il est vespertin, il signifie une maladie.

69. Celui qui est né lorsque la Lune s’oppose au Soleil, tout en étant conjointe à une étoile nébuleuse, aura quelques défauts de la vue. Aussi, quand la Lune est à l’angle de l’occident, avec les deux maléfiques à l’angle de l’orient et le Soleil dans un angle, celui qui est ainsi né, sera aveugle.

70. En ceux qui sont poussés de fureur, la Lune ne se lie point à Mercure, et ni l’un ni l’autre à l’Ascendant en ceux qui sont démoniaques, et en cette figure, Saturne de nuit, ou Mars de jour, teindra l’angle, principalement en l’Ecrevisse, en la Vierge, et en Poissons.

71. Lorsque l’un ou l’autre luminaire se trouve en signes masculins, dans les naissances des mâles, leurs actions seront conformes à leur nature ; mais en celles des femelles, elles la surpasseront ; et de même pour Mars et Vénus. Dans le même ordre d’idée, Mars et Vénus matutins rendent mâle, alors que vespertins, ils féminisent.

72. Prends les Seigneurs de la Triplicité de l’Ascendant pour les choses qui appartiennent à l’éducation, et pour celles qui touchent à la vie, prends les Seigneurs de la triplicité du luminaire conditionnel.

73. Où le Soleil se trouve avec la tête de Méduse, s’il n’est pas regardé par une planète bénéfique, ou qu’un bénéfique ne soit Seigneur du huitième lieu, et que le Seigneur du luminaire conditionnel soit opposé ou carré à Mars, la tête sera coupée à celui qui est ainsi né. Que si le luminaire est au milieu du ciel, son corps sera tranché. Que si l’assemblage se fait des Gémeaux ou des Poissons, les mains et les pieds lui seront coupés.

74. Celui qui aura Mars à l’Ascendant, aura sans faute une cicatrice au visage.

75. Lorsque le Soleil est conjoint avec le Seigneur de l’Ascendant dans le signe du Lion, et que Mars n’a point de prérogative en l’Ascendant, et qu’un bénéfique n’est pas dans le huitième lieu, celui qui est ainsi né sera brûlé.

76. Lorsque Saturne se tient au Milieu du Ciel et qu’un luminaire s’oppose à lui avec le bas du ciel dans un signe terrestre, celui qui est ainsi né périra par la chute de bâtiment. S’il s’agit d’un signe humide, il sera suffoqué par les eaux ; s’il est humain, il sera étranglé par les hommes, ou bien il périra par la corde, ou les tourments. Mais si un bénéfique occupe la maison VIII, il sera bien proche de ces choses-là, mais en réchappera.

77. Faites la progression : - de l’Ascendant pour les choses qui touchent le corps - de la part de Fortune pour les choses qui lui sont étrangères - de la Lune pour la liaison du corps et de l’âme - du milieu du Ciel pour les actions.

78. Une planète exerce souvent sa puissance en un lieu où il n’en a point, apportant à l’homme un bonheur inattendu.

79. Quand Mars se trouve dans la maison onze, celui qui l’a de la sorte ne pourra être dominé par son Seigneur.

80. Lorsque Vénus est conjointe à Saturne, dans la dignité d’une planète se trouvant dans la maison VII, celui qui est ainsi né aura des amours sales et dégradants.

81. La mesure du temps se prend de 7 façons : 1 - de l’intervalle entre deux dominateurs. 2 - de l’intervalle des aspects entre eux. 3 - de la rencontre du prometteur et du dominateur. 4 - de l’intervalle de l’un de ceux-là, avec le lieu signifiant la chose cherchée. 5 - du coucher d’une planète, avec augmentation ou diminution. 6 - du changement de dominateur. 7 - de l’arrivée d’une planète au lieu qui lui appartient.

82. Lorsque les figures de la nouvelle ou de la pleine Lune seront égales, regardez l’Ascendant, lequel se trouvant encore égal, ne vous hâtez pas à donner votre jugement.

83. Le temps de l’impetration montre l’affection entre l’impetrant et le Prince ; mais la chaise montre les choses qui appartiennent à l’action.

84. Mars apportera beaucoup de dommage, lorsqu’il est le seigneur de l’Ascendant au temps de la prise de possession, et qu’il est le seigneur, ou conjoint au seigneur du second lieu.

85. Quand le Seigneur de l’Ascendant sera configuré au Seigneur du second lieu, le Prince fera beaucoup de dépenses de son bon gré.

86. Le Soleil est la source de la puissance vitale, la Lune de la végétale.

87. Les révolutions mensuelles se font en moyenne tous les 28 jours, deux heures et dix huit minutes. Mais quelques uns les calculent pour l’heure où le Soleil occupe dans chaque signe le même degré, minute, qu’à la naissance.

88. Lorsque nous voulons faire la progression de la part de Fortune en tout an de révolution, nous la prenons du Soleil à la Lune, tout autant de l’Ascendant.

89. Les choses qui concernent l’aïeul se déduisent de la maison VII, et de la VI celles qui regardent l’oncle paternel.

90. - Quand le dominateur aspectera l’Ascendant, la chose qui est cachée sera de la nature de l’Ascendant. S’il ne l’aspecte pas, la chose sera de la nature du lieu où ce dominateur se trouve. - Le Seigneur de l’heure montre sa couleur, - Celui de la Lune le temps : la chose sera nouvelle si elle est sur terre, et vieille si elle est sous terre. - La part de Fortune montre sa quantité, grande ou petite, - Le Seigneur des termes du Fond du Ciel, du Milieu du Ciel et de la Lune, démontre la substance.

91. C’est un mauvais signe, lorsque le dominateur du malade est brûlé, principalement si la part de fortune est affligée.

92. Saturne oriental est moins nocif au malade, ainsi que Mars occidental.

93. Ne jugez pas d’une figure avant que d’avoir fait le thème de la conjonction des luminaires ; mettez les deux ensemble, et vous ne vous tromperez pas.

94. Le lieu du plus puissant d’entre les Dominateurs, montre les choses qui sont en la pensée de celui qui interroge.

95. Les choses qui se lèvent avec chaque décan, confirme la volonté de l’homme vers l’art qu’il exerce.

96. Les éclipses les plus significatives sont celles qui se produisent sur les angles d’un thème. Leurs effets dépendent de la nature des étoiles errantes ou fixes qui sont avec elles, ainsi que des figures (signes, décans) qui se lèvent au moment de l’éclipse.

97. La chose dont on fait la question, est en peu de temps accomplie, lorsque le Seigneur de la nouvelle ou pleine lune est dans un angle.

98. Les "Trajections" et les comètes tiennent le second lieu dans les jugements.

99. Les "Trajections" montrent la sécheresse de l’air ; lesquelles si elles se portent vers un angle, indiquent d’où viendra le vent : si elles se portent en d’autres lieux, elles indiquent des diminutions d’eaux, des tempêtes d’air et des incursions d’armée.

100. Lorsqu’une comète apparaît distante de 11 signes du Soleil dans un angle, le seigneur, ou quelqu’un de grand, de quelque état mourra. Si c’est en lieu succédant, les trésors se porteront bien, mais ceux qui en ont la charge seront changés. En lieu tombant, il arrivera des maladies et des morts inopinées. Mais si son mouvement est du couchant au levant, un ennemi étranger envahira le pays. Si elle n’a point de mouvement, ce sera un ennemi domestique.