🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Dictionnaire infernal
Dictionnaire des sciences occultes


AuteursDatesTypeLieuThèmesStatut
ecr. Collin de Plancy
Ill. Louis Le Breton (et quatre élèves)
publ. 1818 1863Littératurepubl. Paris (France)Mythographie

► Il s’agit sans doute du livre de mythographie le plus connu du grand public, il regroupe beaucoup de superstitions et de croyances, les articles les plus connus étant ceux sur la démonologie où les démons sont classés par degrés de noblesse. Les illustrations de la dernière édition - qui prennent parfois certaines libertés vis à vis du texte -, en particulier celles illustrant les articles de certains démons y sont aussi sûrement pour beaucoup dans cette célébrité, elles furent d’ailleurs réutilisées bien des fois par d’autres auteurs, comme Mathers dans son édition du Lemegeton. Notez que Plancy collabora en 1846 avec Migne afin d’incorporer son Dictionnaire infernal à la série de l’Encyclopédie Théologique sous le nom de Dictionnaire des sciences occultes.

► L’ouvrage à été réédité par six fois entre 1818 et 1863, il existe plusieurs modifications tant de fond que de forme selon les versions. À partir de la troisième édition, le virage idéologique de Collin de Plancy est le facteur principal de ces modifications, ce dernier s’étant converti à la foi chrétienne. Les illustrations ne sont présentes que dans la sixième édition.

■ Afin de comprendre de quoi il est question, nous avons ajouté l’entrée du dictionnaire qui correspond à chaque image.

separateur

🕮 Bosc, ref.1869 : Cet ouvrage a eu de nombreuses éditions.

🕮 Caillet, ref.2459-2461 :

1. Il est bon de comparer les dernières éditions avec les premières pour se faire une idée des variations philosophico-religieuses de l’auteur. Toutefois au point de vu de l’étendue et de la valeur du sujet traité, c’est la seconde édition qui est la meilleure à consulter. Les planches reproduisent entre autre choses le Pacte d’Urbain Grandier et de curieuses "griffes" de divers démons.

2. C’est encore le Dictionnaire infernal qui reparaît dans cet œuvre. Revu, corrigé, et augmenté à coups de ciseaux, d’articles pris dans les autres publications du voltairien devenu catholique exalté. Nous conseillons pourtant aux personnes qui voudraient se servir de cet ouvre. de préférer la II édit. (1825-26) 7 vol. in.-8 avec un cahier de planches.

🕮 Dorbon-Aîné, ref.805,806,808,809,5603 :

1. [1ère ed.] Édition originale dans laquelle Colin de Plancy se montre chrétien, mais assez tiède. Elle est ornée de 2 frontispices allégoriques gravés en taille-douce par Delignon d’après Sébastien Le Roi, représentant l’une « une Scène du Sabbat », l’autre « la Superstition ».

2. [2ème ed.] : Édition très rare, la plus complète de toutes ; c’est dans celle-ci que l’auteur consigna, d’une manière très impartiale, ses opinions et ses idées sur les mystérieuses questions ; l’année suivante, il se convertit du tout au tout, détruisant alors ce qu’il avait adoré la veille. — L’atlas comporte un beau frontispice gravé par Delignon d’après Le Roi et 15 lithographies donnant la reproduction des pactes d’U. Grandier avec les démons, des thèmes astrologiques, la réception d’une sorcière, des scènes du Sabbat, des talismans, pentacles, etc.

3. [3ème ed.] : C’est ici la première édition du « Dictionnaire infernal » conçue dans un esprit orthodoxe. — Du reste Collin de Plancy, dans sa préface, déclare a qu’entraîné hors du sein de l’Eglise, centre unique de la Vérité, il s’est égaré dans les sentiers d’une philosophie menteuse et qu’il a semé ses écrits d’erreurs qu’il déteste et désavoue ».

4. [6ème ed.] : 6e et dernière édition « augmentée de 800 articles nouveaux et illustrée de 550 gravures, parmi lesquelles les portraits de 72 démons, dessinés par M. L. Breton, d’après les documents formels ». — Collin de Plancy était alors devenu un fervent catholique ; il déclare d’ailleurs dans sa préface « que tout en combattant dans les éditions de 1818 et 1825 l’énorme phalange des erreurs populaires et des impostures mystérieuses il est tombé lui-même dans des égarements non moins funestes et qu’il cherchait la vérité hors de son centre, au lieu de s’appuyer sur l’Eglise où elle siège toujours inaltérable, et qu’il s’était ébloui aux lueurs d’une philosophie orgueilleuse et sans autorité ».

5. [4ème éd.] : « Cette 4e édition reproduit textuellement, mais beaucoup plus correctement la troisième », est-il indiqué en tête de volume.

🕮 Dujols, 22,20 ref.106,139 : Cette sixième édition, qui est d’ailleurs la plus recherchée, est totalement différente des précédentes, ayant été faite après la conversion de l’auteur qui ne considérait plus alors ces choses comme absurdes, mais bien réelles. C’esy un ouvrage rempli de renseignements précieux.

🕮 Guaita, ref.174-176,1249,1731,1732 : […] Il est intéressant sinon indispensable, de posséder les diverses éditions du Dictionnaire infernal, Collin de Plancy les ayant toutes remaniées de fond en comble, détruisant un jour ce qu’il avait adoré la veille et vice-versa.

🕮 Yves-Plessis, ref.20-25 :

1. Cet ouvrage capital de Jacques Auguste Simon Collin dit De Plancy, a eu six éditions, tellement différentes qu’il convient de les décrire une à une.

2. Deuxième édition, avec un atlas contenant un frontispice gravé par Delignon d’après Séb. Le Roy, la reproduction des pactes d’Urbain Grandier avec les démons et des planches lithographiée d’Englemann.

3. Troisième édition différant totalement, tant pour l’esprit que pour la forme, des éditions qui l’ont précédée. L’auteur s’est converti.

4. "Cinquième édition" [en réalité la quatrième] non illustrée.

5. Cet ouvrage, trop souvent attribué par les catalogues des libraires à l’abbé Migne qui n’en est que l’éditeur est, au vrai, la cinquième édition du Dictionnaire infernal. — Réimprimé par Migne en 1861, 2 vol. in-4. — Forme les tombes XLVIII et XLIX de la première Encyclopédie Théologique publiée sous la direction de l’abbé Migne.

6. Sixième et dernière édition, augmentée de 800 articles nouveaux et illustrée de 550 gravures sur bois, parmi lesquelles les portraits de 72 démons, dessinés par l. Breton.

🕮 Ouvaroff, ref.1659-1660 :

1. […] Il est bon de comparer les dernières éditions avec les premières, pour se faire une idée des variations philosophico-religieuses de l’auteur.

2. C’est encore le Dictionnaire infernal qui reparaît dans cet ouvrage (Dictionnaire des sciences occultes), revu, corrigé et augmenté, à coup de ciseaux, d’articles pris dans les autres publications du voltairien devenu catholique exalté. Nous conseillés pourtant aux personnes qui voudraient se servir de cet ouvrage, de préférer toujours la II-e édit. (1825-26). 4 vol in 8°, avec un cahier de planches.


Illustrations : én. du Dictionnaire infernal, 1818 (1° éd.). | bs. Bibliothèque d’État de Bavière (Munich, Allemagne). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque d’État de Bavière Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque d’État de Bavière

Illustrations : én. du Dictionnaire infernal, 1863 (6° éd.). | bs. Bibliothèque du Congrès (Washington D.C., États-Unis d’Amérique). Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive

Liste des éditions :
éd. disponible à la Bibliothèque d’État de Bavière : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque d’État de Bavière Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque d’État de Bavière
éd. disponible sur Internet Archive (bs. Université de Gand (1 et 2), Bibliothèque nationale Vittorio Emanuele III de Naples (3) et Bibliothèque nationale centrale de Florence (4)) : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive Lien vers l’œuvre sur Internet Archive Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive
éd. disponible à la BNF : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur la Bibliothèque Nationale de France
éd. disponible sur Internet Archive (bs. Bibliothèque de Bodley) : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive
éd. disponible sur Internet Archive (bs. Bibliothèque Britannique) : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive
éd. disponible sur Internet Archive (bs. Bibliothèque du Congrès) : Lien vers le catalogue Lien vers l’œuvre sur Internet Archive

séparateur

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z