🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Lotus
Nelumbo nucifera

Données générales

TaxinomieFamilleIndigénéitéPropriétésVertusAstralité
MagnoliophyteNelumbonaceaeAsie du Sud-Est
Chine
Inde
Russie
Anaphrodisiaque 🌿
Antispasmodique 🌿
Astringent 🌿
Gnose
Renaissance
Pureté
Lune
SoleilS
Vénus

Présentation

► Le symbolisme du lotus recouvre plusieurs espèces.

nymphea lotus et nymphaea cerulea en Afrique.

nelumbium nelumbo et nelumbium nucifera en Inde.

nymphea ampla en Mésoamérique.

► Le lotus est, pour l’orient et l’Afrique du nord, l’équivalent de la rose et du lys, manifestation concrète de cette équivalence, on trouve d’ailleurs des représentations de la Vierge tenant un lotus à la place d’une des deux fleurs traditionnelles. Tenu pour une fleur sacrée chez les égyptiens et les hindous, le folklore oriental estime que la porter attire la chance et repousse les maléfices.

■ Malgré l’homophonie, on ne saurait confondre le lotus avec le λωτός (lôtós) de l’Odyssée et d’Hérodote, qui est vraisemblablement le jujubier.

Occurrences mythiques

Bouddhisme

► Dans le bouddhisme, le lotus symbolise la création et la pureté, la compassion et la gnose.

↳ Sa forme physique évoque l’ascension animique : il émane d’abord d’un limon sombre, sa tige traverse l’eau trouble et indistincte et sa fleur émerge enfin à l’air libre, élégante et pure, tournée vers le ciel.

● On qualifie les yeux, les pieds et les cuisses de Bouddha de lotus, cette comparaison fut fréquemment utilisée dans la littérature courtoise de l’Inde.

● Le Lotus blanc de la Loi merveilleuse est un texte fondamental du mahayana.

● Dans le vajrayana, Padmasambhava est dit né du lotus. La forme principale d’Avalokiteśvara est padmapani {porteur de lotus}, forme qui est évoqué dans le Om maṇi padme hūm, une autre forme est dite padmanarteshvara {seigneur de la danse du lotus}.

● Du reste, les bouddhas sont assis sur des lotus afin de souligner qu’ils sont au moyeu de la dharmachakra et qu’ils possèdent la nature de bouddha qui est immaculée par rapport à la boue du samsâra.

Hindouisme

► Dans l’Hindouisme, le lotus évoque l’épanouissement spirituel et l’harmonie cosmique car comme dans la théologie hermopolitaine, il est une émanation de l’axe du monde et représente ainsi le germe cosmique dans son déploiement infini, c’est-à-dire le ciel, les rayons de la svastika.

Rose, le lotus est d’abord associé à Padma, déesse aquatique et une des sept mahanagas, plus tard absorbée principalement par Lakshmi et Brahma.

● Ce dernier est né d’un lotus qui a poussé depuis le nombril de Vishnu endormi. Mais bleu, le lotus est un symbole de Shiva.

● Dans le tantrisme, les chakras sont symbolisés par des lotus dont le nombre de pétales augmentent à mesure que l’on chemine sur sushumna {canal psychique central}. En outre, l’éclosion d’un lotus au sommet de la tête représente la maîtrise des courants psychiques. Lieu clôt d’où émerge la vie, le lotus symbolise en outre bhaga {vulve} qui s’accouple au linga {signe}, c’est un signe de renaissance.

Polythéisme égyptien

► Pour les égyptiens, "l’épouse du Nil" est sacré. Il représente la Basse-Égypte, tandis que le roseau représente la Haute-Égypte. Lotus représente la résurrection et en conséquence, on le trouve représenté sur les colonnes des temples

● Le lotus est la couche nuptiale d’Isis et Osiris.

● Dans la théologie d’Hermopolis, il figure un œuf primordial issu du limon originel par l’action de l’Ogdoade. De sa fleur émerge Rê, le démiurge, cette analogie est probablement issue de l’ouverture de la fleur à l’aurore.

● Les lacs de l’au-delà sont parsemés de lotus et on retrouve des colonnes en forme de lotus dans les fresques des tombeaux.

● Le lotus bleu, plus odorant, était l’attribut de Néfertoum qui en était coiffé. Il s’agit d’un dieu memphite, fils de Ptah et Sekhmet. Divinité de la résurrection, il était aussi le seigneur des parfums.

Taoïsme et Confucianisme

► Ce symbolisme floral, également usité en Chine, est utilisé par Lü Dongbin dans la 太一金華宗旨 (Taiyi jinhua zongzhi) {Fleur d’or de la grande Unité}.

● Dans le taoïsme, le lotus est un symbole des Huit immortels et plus particulièrement de la Demoiselle He Xiangu.

● En outre, la Société du lotus blanc, originellement, école bouddhique fondée par Mao Ziyuan au XII et influencée par Huiyuan, sera à l’origine d’une constellation de sociétés secrètes bouddhico-taoïstes plus ou moins sulfureuses.

● Zhou Dunyi enfin, en fait le modèle du sage confucianiste car il l’estime droit et ferme, sobre et harmonieux.