🔍
×

Accueil
Personnalités
Médias
Lieux
Symboles
Astral
Nature
Lexique
Mémentos
Artistiques
Intellectuelles
Sites
Mouseîons
Sommaires
Bibliographie
Index
Épopée
Gildi
Contact
Dons
Notice
Bouton_Accueil

Albrecht Dürer
Albertus Dürer Noricus, Dürer Alemanus

Données générales

PériodeLieu
GénéralXV XVIAllemagne
Naissance21 mai 1471, 10h25 Nuremberg, Allemagne
Décès6 avril 1528 (56 ans)Nuremberg, Allemagne
Cause
Inhumation
Cimetière de Johanniskirchhof (Nuremberg, Allemagne)

DomaineCourantOrdre
Peinture
Gravure
Théorie de l’art
Haute Renaissance

RelationsNom
Entourage
MécèneCharles Quint
Maximilien Ier du Saint-Empire
RencontreÉrasme
Philippe Mélanchthon
Influence
ParAgrippa de Nettesheim
Andrea Mantegna
Martin Schongauer
Vitruve
SurJohn Dee

Repères biographiques

► Il naquit comme le troisième enfant d’une famille nombreuse et très pieuse. Son père l’employa à l’orfèvrerie familiale, mais c’est dans le dessin qu’il se distingua dès treize ans en produisant son auto-portrait. Son père accepta alors qu’il parti en apprentissage chez un peintre, Michael Wolgemut avec qui il reste trois ans afin de s’initier à divers techniques artistiques. Son père l’envoya ensuite faire son tour de compagnon et Albrecht parcouru l’Allemagne durant quatre années, cherchant la compagnie des artistes renommés de son temps. On le voit travailler à Colmar, Bâle et Strasbourg. De retour chez lui, à vingt trois ans, il est marié avec une jeune femme avec qui du reste, il ne s’entendra que peu.

► Peu après son mariage, il part en Italie par deux fois, principalement à Venise où il exécute quelques commandes et assimile les techniques italiennes notamment au niveau mathématique. Mais c’est à 41 ans qu’il devient le peintre officiel de Maximilien Ier du Saint-Empire, recevant titres et pension. Puis, à la mort de ce dernier, il se rend auprès de Charles Quint au Pays-bas. Revenu enfin dans son pays, il écrit des traités sur la théorie de l’art.

■ Outre son indéniable talent artistique, faisant de lui une des figures majeures de l’art de la Renaissance, on fait de lui un initié, pour la raison principale qu’il illustra de nombreux traités d’occultisme et d’ésotérisme. Sa Mélancolie jouit d’une réputation toute particulière à cet égard et à été particulièrement commentée (Klibansky, Louis Barmont, Piobb). Si Botticelli 👁 illustre la pensée de Ficin, Dürer lui, comme le montre le Saturne et la mélancolie (1964) de Klibansky, expose celle d’Agrippa.

Œuvres choisies

Citations

L’art de la peinture ne peut être bien compris que par ceux qui eux-mêmes sont de bons peintres.
Traité des proportions du corps humain
L’artiste est choisi par Dieu pour accomplir sa volonté et ne doit jamais se sentir accablé par l’opinion publique.
Pour devenir un grand peintre, un éminent artiste, il faut copier assidûment les œuvres des bons maîtres jusqu’à ce que l’on ait acquis une complète liberté de main.
Une peinture fait plus de bien que de tort, lorsque elle est bien exécutée, avec art et probité.
Instruction sur la manière de mesurer avec la règle et le compas
Pourquoi Dieu m’a-il donné un tel talent ? C’est une malédiction autant qu’une bénédiction.