🔍
Bouton_Accueil

Óðinn {Odin}
Alföðr


II
Culture gallo-romaine

450 550
Culture saxonne (Sutton-Hoo)

450 550
Culture scandinave (Finnestrop)

VIII
Culture scandinave (Tjangvide)

850-950
Culture scandinave (Lejre)
Contexte
Religion Polythéisme Nordique
Premières traces I (témoignages de Tacite)
Date de stabilisation XI (Edda poétique)
Zone de vénération Scandinavie
Hauts lieux de culte Temple d’Uppsala
Fêtes consacrées Yule
Jours Fastes ➧ Mercredi
➧ Solstice d’hiver
Œuvres choisies
où mentionnées
Völuspá
Hávamál
Hárbarðsljóð
Lokasenna
Edda prosaïque (Snorri Sturluson)
EmpruntsP.PIE. : Dieu-loup solaire
Rapprochements
P.Cel. :Lug
P.Grc. :Apollon
Zeus
P.GaR. :Mercurius
Véd. :Varuna
Rudra
P.Fin. :Väinämöinen
Statut
Ordre Dieu
Type Solaire
Polarité Masculin
Qualité Poésie
DemeurePalais de Valaskjálf
Ásgard
Physique ➧ Vieil homme borgne
➧ Longue barbe et chevelure blanche
➧ Tenue officielle de militaire
➧ Vêtements misérables lors de ses errances
Véhicule Cheval Sleipnir, Yggdrasil
Attributs ➧ Hydromel poétique
Valknut
➧ Lance Gungnir
➧ Bâton de voyageur
➧ Anneau Draupnir
➧ Corbeaux Hugin et Munin
➧ Loups Geri et Freki
➧ Trône Hlidskjalf
➧ Rune : (Ansuz)
Groupes Ases
Relations
Père :Bor
Mère :Bestla
Épouses :Frigg
Jord
Frères : Vili

Hoenir
Lodur
Fils :Baldr
Hǫðr
Hermóðr
Meili
Þórr
➧ Vali
➧ Vidar
Servantes :Valkyries
Créatures :Ask et Embla
Ennemis :Ýmir
Jötnar
Fenrir (? forme de Hǫðr)
Caractéristiques
Calligraphie localeNor. : Wōđinaz, Óðinn
Romanisation ➧ Wōdin
➧ Wotan
➧ Wōden
➧ Odinn
➧ Odhin
Transcription
littérale
Wōđaz {Le voyant}
Óðr {Le furieux}
Fonctions ➧ Terrasseur des jötnar
➧ Créateur du Midgard
➧ Guide les hommes vers le divin
➧ Amène la fureur poétique
Caractères ➧ Royauté Vagabondage Sacrifice Guerre Mort
➧ Savoirs Intelligence Arts Poésie
➧ Magie Démiurge Sagesse Guide
Épithètes
Nor. :Aldaföðr {Père du monde}
Aldagautr {Sang du monde}
Algingautr {Le vieux sang}
Angan Friggjar {Passion de Frigg}
Arnhöfði {L’aquilin}
Asagrim {Colère des Ases}
Auðun {L’ami fortuné}
Báleygr {Œil flamboyant}
Bileygr {Œil perçant}
Blindr {L’éblouissant}
Brúnn {L’ours}
Bölverkr {Régisseur du désastre}
Draugadróttinn {Commandeur des fantômes}
Böðgæðir {Enchanteur de batailles}
Ein sköpuðr galdra {Seul vrai poète}
Eylúðr {L’éternel tonnant}
Faðr galdr, Galdraföðr {Père de la poésie}
Farmagnuðr {Qui incite aux voyages}
Farmr arma Gunnlaðar {Protégé de Gunnlöð}
Suite ⇩ Fermer la liste ⇪
Fimbultýr {Qui exalte les souverains}
Fimbulþulr {L’éminent orateur}
Fjölsviðr {Celui des vieux jours}
Fjölnir {Le multiple}
Gautatýr {Qui divinise les Goth}
Geirvaldr {Maître de la lance}
Goði hrafnblóts {Sacrificateur de corbeaux}
Grímnir {Le masqué}
Hangadróttinn {Qui mène les pendus}
Haptsönir {Briseur de chaînes}
Yggr {Le Terrible}
Hárbarðr (Barbe grise)
Helblindi {Qui ébloui Hel}
Hertýr {Qui exalte le nouveau venu}
Hoárr {Le borgne}
Jólnir {Celui de Yule (Solstice d’hiver)}
Jörmunr {Le majestueux}
Ómi {Le résonnant}
Rauðgrani {À la moustache rouge}
Saðr {Au chant vrai}
Síðskeggr {À la grande barbe}
Tveggi {Le double}
Þundr {Tempétueux}
Vegtam {Le routard}
Valtýr {Qui exalte la mort}
Veratýr {Qui exalte l’être}
Viðrir {Provocateur d’orages}

Notes

► Odin combine à la fois la fonction sacerdotale et guerrière, ce qui fait sens au regard des réalités de la société scandinave d’alors. En effet, dieu souverain et guerrier, Odin est friand de sacrifices humains ; Ses victimes préférées sont les rois. Il forme ses héros puis vient les prendre par l’intermédiaire de ses valkyries. Sage, prophète et voyant, Odin, dieu du destin, est aussi un très puissant magicien qui par la révélation des runes, maîtrise une haute magie des lettres à la fois cosmique et chamanique, le rendant supérieur aux pratiques des vanes. Grâce à ses filets, il peut prendre les méchants qui ne peuvent s’en défaire.

Óðinn dans les arts


1827
Hermann Ernst Freund

1895
Lorenz Frølich

1850 1852
Gustav Richter

1888
Wilhelm Engelhard

1910
Arthur Rackham