🔍
Bouton_Accueil

Quartz (Améthyste)
Paupière de Vénus

Données générales

PléochroïsmeÉclatSystème cristallinComposition chimiqueDuretéPropriétésRépartitionVertusAstralitéInterpénétration
Violet
Pourpre
Rouge violacé
Bleu violacé
Vitreux TrigonalDioxyde de silicium
Fer
7Infusible
Fluorescence
Piézoélectrique
Pyroélectrique
Triboluminescence
Uruguay (Artigas)Humilité
Noblesse
Pondération
Jupiter
Saturne
Hématite

Occurrences

► Gemme d’élévation et de noblesse, d’humilité et de modestie, l’améthyste représente la vertu et la perfection. Elle symbolise la sincérité et la loyauté, la bonté et la paix, mais aussi la pondération et la tempérance, la compréhension, la justice et l’autorité. Purificatrice par l’esprit, elle passe pour offrir du courage et le sens des responsabilités, développer la mémoire et l’intelligence ainsi qu’affiner l’intérêt pour la religion et la science. En outre, elle parerait aux catastrophes, soumettrait les démons et favoriserait les songes agréables pourvu qu’on la mette sous son oreiller. On augmente sa force en l’enchâssant dans l’or ou argent.

► Il existe le mythe de la nymphe Amétis, qui poursuivie par Bacchus pour sa beauté, fut changée en améthyste par Diane. Certaines sources affirment que l’histoire est tirée d’Aristote, mais nous n’avons rien trouvé qui soit antérieur aux Amours de Bacchus et Améthyste de Belleau.

► C’est la pierre épiscopale traditionnellement portée en anneau pastoral. L’évêque, au contact des affaires du monde, doit faire en sorte de se préserver de toute ivresse.

► Le folklore l’associe à saint Valentin, on raconte qu’il avait une bague enchâssée d’une améthyste.

► Il s’agit de la troisième pierre du troisième rang du pectoral d’Aaron dans l’Exode avec la rubellite et l’agate et c’est la douzième assise de la Jérusalem Céleste dans l’Apocalypse.

► Dans son Commentaire de l’Apocalypse, André de Césarée conjecture que l’améthyste correspond à l’apôtre Matthias.

► En Égypte, des sorciers l’utilisent pour faire pleuvoir en les mettant dans l’eau avec d’autres pierres à pluie, comme le cristal de roche et l’aventurine.

Symbolise l’élévation de l’esprit dans le vajrayana où les moines possèdent à l’instar des croisés, des chapelets en améthyste.

Lapidaires

► Pline rapporte que les mages affirmaient qu’elle empêchait l’ivresse, en conséquence, les romains buvaient dans des coupes d’améthyste afin de se préserver de l’ivresse. Il ajoute qu’ils estimaient que si, portée au cou, on y grave les noms de la Lune et du Soleil et qu’on y joint des poils de cynocéphale ou des plumes d’hirondelle, l’amulette ainsi constituée préserve des maléfices.

► Mosca rapporte dans le livre IV, que l’améthyste à la propriété de faire cesser l’écoulement du sang.

► De Thaün dit juste qu’en la frappant on produit des étincelles (allusion à sa piézoélectricité ?).

► Sydrac dit que la pierre attire les bêtes sauvages. Elle permet à l’Homme de se garder de l’ivresse. Il rend en outre, populaire, humble, courtois et gracieux.

► Marbode indique qu’elle garde de l’ébriété.

► Le Chrétien dit que portée elle rend performant à la chasse et prémuni de l’ivresse. Porté au doigt, on est bien reçu des puissants.

Hildegarde dit que cette pierre, chaude et un peu aérienne, croît lorsque le soleil a un halo couronné, ce qui se produit plusieurs fois par jour et en conséquence, c’est une pierre répandue.

↳ Elle a la propriété de rendre le visage beau et de supprimer les tumeurs si on se lave avec sa transpiration, que l’on provoque en augmentant sa chaleur, soit avec sa salive, soit avec de la vapeur d’eau. Elle écarte les serpents et si on est piqué par une araignée, elle permet de la guérir si on la passe dessus.

► Mandeville estime que posée avec la sardoine sur le ventre de l’Homme, elle ôte son ivresse. Elle est favorable aux chasseurs.

► Albert indique que la pierre permet de garder l’esprit sain et sobre.

Notes

► Le nom de la pierre, couleur lie-de-vin, vient de ἀμέθυστος (amethustos) {Qui n’est pas ivre).

► Parfois confondue au moyen-âge avec l’hématite à cause de la graphie mastice.

Quartz (Cristal de roche)
Quartz hyalin

👁

Données générales

PléochroïsmeÉclatSystème cristallinComposition chimiqueDuretéPropriétésRépartitionVertusAstralitéInterpénétration
Incolore
Blanc
VitreuxTrigonalDioxyde de silicium 7Infusible
Fluorescence
Piézoélectrique
Pyroélectrique
Thermoluminescence
Triboluminescence
MadagascarAmplification
Communication
Imagination
Lune
Vénus
Galatine

Occurrences

► Le cristal, par sa limpidité, fait qu’il est perçu comme se trouvant à la limite du monde matériel et spirituel, il est une corporisation de l’immatériel. On estime d’ailleurs qu’il contient en lui des âmes plus ou moins bonnes, comme si en s’incarnant, rêve cristallisé, il avait piégé en lui des entités. Il est une substance sacrée d’origine ouranienne et en conséquence, de même nature que l’incorporel, il permet de contacter les dieux et d’évoquer les esprits. Dans de nombreux mythes, légendes et contes, habitations, moyens de locomotions voir objets des esprits et des dieux sont fait de cristaux translucides, ils symbolisent ainsi une supériorité technique ou spirituelle.

↳ Aussi, cette gemme est tenue pour favoriser l’intuition et l’imagination, elle soutient la clairvoyance et la divination. C’est en outre un porte-bonheur qui préserve des voleurs et des cauchemars, suscite les émotions positives en les focalisant. En outre, par sa froideur, le cristal rend chaste et calme les sens.

► En Écosse le cristal de roche était "pierre de victoire" et plusieurs clans avaient leur pierre merveilleuse. La Clach Dhearg {Pierre rouge} ou pierre d’Ardvorlich par exemple, était une boule de cristal de roche sertie dans quatre bandes d’argent, elle avait un pouvoir curatif sur le bétail malade à condition que l’on rentre directement chez soi une fois avec l’eau qu’on a mis à son contact. On raconte qu’elle fut ramenée des croisades au XIV.

► Au moins depuis le moyen-âge, la cristalomancie pouvait s’exercer à l’aide de miroir ou de cristaux de roche de forme plus ou moins sphérique, c’est à partir de la renaissance que cette forme de divination prend le pas sur tout les autres vecteurs réfléchissants.

► Les anciens égyptiens plaçaient un cristal de roche sur le front des morts pour les aider à trouver leur chemin dans l’au-delà.

► Gemme du Saint-Esprit, le cristal représente la pureté et la vertu. Il ne brille pas par lui-même, mais traversé par la lumière, il en démultiplie et magnifie la force. Ainsi le dit Silésius : Marie est un cristal ; son fils, la lumière céleste ; ainsi la traverse-il toute sans pourtant la briser.

► En Égypte, des sorciers l’utilisent pour faire pleuvoir en les mettant dans l’eau avec d’autres pierres à pluie, comme l’améthyste et l’aventurine.

► Chez les indiens des prairies, les aztèques et les mayas, le cristal facilite la transe et sert à la divination et à la perception de l’invisible.

► Pour les lapidaires indiens, le cristal est un diamant non abouti, encore à l’état embryonnaire. Si le premier représente la sagesse naturelle, le second représente la sagesse spirituelle.

► En Australie, les cristaux de roche, étroitement liés à Ndjamulji sont vus comme des fragments de lumière détachés du trône céleste. Ils servent à la clairvoyance et à l’initiation des chamans.

► Elles sont utilisées à des fins thérapeutiques par les chamans de l’Asie du Sud-Est : les bata ilau des dayaks et semangs de Bornéo permettent de voir les âmes des malades, en Mélanésie, le cristal permet de voir le sorcier à l’origine de la maladie et chez les négritos on peut identifier la maladie avec leur aide.

Lapidaires

► Pour Orphée le cristal est eau éclatante et son éclat ravit les dieux, ils écoutent ceux qui la portent. Un feu qui naît de la réfraction de cette pierre est pour les zoroastriens, un feu sacré. Elle est froide de nature et même proche du feu qu’elle provoque de cette manière, elle reste froide. Cette froideur lui permet d’être un remède pour les maladies rénales puisqu’elles viennent d’un excès de feu.

↪ Si on estime que Galatine est la même pierre, il ajoute qu’elle est bonne contre les fièvres et les poisons et le pseudo-Hippocrate dans son Ερμηνεια {Ermineía} indique qu’elle est favorable pour la divination. La galatine, à l’aspect proche d’un grêlon pourrait être aussi comparée au diamant, quoique leurs propriétés ne s’accordent pas.

► Mosca rapporte dans le Livre I, une association au cinquième degré du Cancer. Dans le livre II, il y a une association à la première face du Cancer. Elle garde du danger en mer et fait pleuvoir. Il faut y graver un borgne et des feuilles de figuier. Il est aussi associé à la première face de la Balance. Elle rend prompte les femmes à accorder leurs faveurs. Il faut y graver un Homme armé d’une lance dans sa main droite et d’un oiseau retourné dans sa main gauche. Dans le livre III il est associé à Jupiter et indique qu’il apporte l’estime des juges. Il faut y graver un barbu monté sur un aigle. Il rapport ensuite sept fois ce nom, associé à Vénus et ayant des vertus dans le domaine affectif et relatif à la sécurité lors des voyages et la réussite du commerce. Les sources II et III indiquent le cinquième degré du Scorpion.

► De Thaün dit que la pierre produit la lactation des femmes si elle est prise en poudre dans du miel.

► Marbode indique sa capacité à concentrer les rayons du soleil et à produire la lactation.

Hildegarde pense que cette pierre a été formée dans des eaux froides et obscures, c’est un amas fortement coagulé de froid qui ne peut plus fondre.

↳ La pierre à la capacité de décongestionner les humeurs si elle est chauffée par le soleil et placée sur la zone problématique. Il fait mieux voir si on le fait chauffer et qu’on le place sur les yeux. Il écarte aussi les tumeurs du cou s’il est chauffé au soleil puis placé sur ces mêmes tumeurs un jour ou une nuit. Cet effet est également possible pour la gorge : au contact de la pierre avec la tumeur, on ajoutera du vin, qui aura été en contact avec la pierre. En outre, chauffée et mêlé à de l’eau, la pierre calme les douleurs du cœur et de l’estomac.

► Leonardi signale que le cristal à la capacité d’écarter les songes mauvais et les malédictions. Il parle également de sa vertu à produire la lactation.

► Mandeville dit que le cristal refroidit l’Homme et parle à son tour de sa capacité à produire la lactation. Il note que si un cristal touche une pierre qui parait avoir perdu sa vertu, elle la recouvrira à la condition que l’on confesse le péché par lequel la pierre à perdu sa vertu.

► Albert signale lui aussi que bu avec du miel, il produit la lactation…

► Buddhabatta ne lui trouve guère de vertu.

► Pour Agastimata, le cristal de roche est une classe de pierre, de nature inférieure et se déclinant en vingt et une couleur principale. Cette classe comprend deux pierres supérieures : le rubis, l’émeraude, et deux inférieures : le chrysobéryl et l’hyacinthe. Le diamant, la perle et le corail ne sont pas de la classe des cristaux de roche.

Notes

► Le mot κρύσταλλος désigne d’abord la glace car les anciens estimaient que le cristal était de la glace congelée au point qu’elle ne pouvait plus fondre. C’est par Théophraste qu’il désignera ensuite le quartz en général, le cristal de roche en particulier, mais le lien entre la glace et le cristal perdurera jusqu’au moyen-âge.

► Elle est ainsi à rapprocher de la Galatine dit pierre de grêle, d’autant que leurs propriétés sont très proches et que la Galatine, si elle s’avère une pierre différente est difficile à identifier, nonobstant, elle est bien différenciée du cristal dans les lapidaires.