🔍
Bouton_Accueil

Sagittaire
L’Ancêtre, L’Archer

Données générales

Position Intervalle solaire Saison Élément Mode Luminosité Ascension Polarité Orientation Domicile Exaltation Exil Chute Termes
6 | 14 | 21 | 26
Faces
10 | 20
9 21 novembre - 20 décembre Automne (3) Feu Mutable Diurne Longue
Droite
Positif
Obéissant
Méridional Jupiter (🌞) - Mercure -

Substance Correspondances
Symbolisme Principes Qualités Défauts Personnalités Perceptions Anatomie Humaine Santé (Troubles de la) Nature Environnement

Graphique

Race
Humain
Quadrupède
Double (0 à 15°)
Sauvage

Taille
Grande
Mince

Vitalité
Forte

Fertilité
Faible

Beauté
Royale (0 à 15°)
Moyenne (15 à 30°)

Voix
Éloquente (0 à 15°)
Médiocre (15 à 30°)


Tarot
Tempérance 👁


Géomancie
Cauda draconis
Élévation
Évolution
Idéalisme
Inconnu
Humanité
Lumière
Religion
Voie
Aventure
Route
Mouvement
Voyage
Philosophie
Prophétie
Loi
Religion
But
Rectitude
Efficacité
Vivacité
Rapidité
Flèche
Percer
Arme
Offensive
Force
Puissance
Pouvoir
Sport
Vitalité
Extériorisation
Enthousiasme
Optimisme
Bienveillance
Générosité
Audace
Indépendance
Libéralité
Changement
Adaptabilité
Intuition
Sagesse
Organisé
Inquiétude
Diffusion
Fougue
Excessif
Instabilité
Rébellion
Amoralité
Errance
Imprudence
Insouciant
Impatient
Risque
Joueur
Aventureux

Soleil
Bardon Franz
Bô Yin Râ
Bosschart Jofrah 👁
Canseliet Eugène
Fortune Dion
Olivet (Fabre d’) Antoine


Lune
Krishnamurti Jiddu
Mâ Ananda Moyî
Paracelse
Robert Fludd
Rosenroth (von) Christian Knorr
Swedenborg Emanuel
Hoëné-Wronski Josef Maria


Ascendant
Alveydre (D’) Alexandre Saint-Yves
Crowley Aleister
Dee John
Gérard de Nerval
Swedenborg Emanuel


Milieu de ciel
Bosschart Jofrah
Jung Carl
Schuon Frithjof

Couleurs
Claire
Pure

Bleu ciel
Bleu nuit


Formes
Grande
Majestueuse


Appétence
Fruité
Sucré-acide

Caractérologie
Bilieux
Égocentrique
Intuitif
Extraverti
Émotif-actif-secondaire
dit Passionné


Caractéristiques

Santé
Bonne

Longévité
Bonne

Réflexes
Bons

Membres
Développés

Physique
Puissant
Sportif


Homme zodiacal
Hanches
Bassin
Fesses
Cuisses
Os coxal
Sacrum
Coccyx
Fémur
Artères
Nerf sciatique
Système nerveux
Foie
Poumons

Excès de 🜂
Abcès
Goutte
Hémopathie ☽
Troubles hépatiques

Yeux
Affections (8°) ☉

Poumons
Maladies ☉


Ataraxies locomotrices
Rhumatismes ♃
Arthritisme ♃
Lombosciatique ☉ ♂
Paralysie des membres ☉


Hanches
Affections ☽
Tumeurs ♀
Douleurs ☿


Cuisses
Ulcères ♂
Douleurs ☿


Accidents
Par imprudence
Par vitesse
Pendant le sport

Fractures

Luxations
↳Fémur ♂ ☽
↳Clavicule

Animaux
Aigle
Bourdon
Cheval
Cerf
Morse
Paon
Perdrix


Végétaux
Giroflée
Seringa


Minéraux
Améthyste
Aventurine
Grenat
Hyacinthe
Saphir
Turquoise


Métaux
Étain

Lieux

Risqués
↳Casino
↳Gymnase
↳Stade
↳Circuit
Suite ⇩Fermer la liste ⇪

Étrangers

Élevés

Naturels
↳Montagnes
↳Étranger

Pouvoir (De)
Législatifs
Officiels

Administratifs
↳Palais
↳Châteaux
↳Églises
↳Tribunaux
↳Mairies
↳Ministères
↳Banques
↳Bourses
↳Amphithéâtre



Objets

Commandement (De)
↳Sceptre
↳Contrat


Personnes

Élevés
Éminents
Religieux
Aventureux

Hypocrites
↳Président
↳Juge
↳Prélat

Attrayants
↳Chef intègre
↳Danseurs

Universaux
↳Philosophe
↳Théologien

Aventureux

Curieux
↳Voyageur
↳Enfants


Disciplines
Médecine naturelle
Botanique
Philosophie
Théologie
Droit

Interprétation

Quant à ceux auxquels il est donné de naître sous le sagittaire à double forme, ils se plaisent à faire voler un char, à dompter la fougue des chevaux, à suivre des troupeaux paissant dans de vastes prairies, à donner à toute espèce de quadrupèdes des maîtres qui les rendent traitables, à calmer la fureur du tigre, à apprivoiser le lion, à se faire entendre de l’éléphant, et à dresser habilement cette masse énorme à nous donner des spectacles variés. Ce signe, étant un buste humain placé au-dessus des membres d’un quadrupède, doit assurer à l’homme l’empire sur les brutes; et comme il bande un arc armé d’une flèche prête à partir, il donne de la force aux muscles, de la vivacité au génie, de l’agilité aux membres, à tout l’homme une vigueur infatigable.

Les Astronomiques, IV, Marcus Manilius, -10.

Le Sagittaire n’est-il pas signalé, sur les zodiaques anciens, par un Centaure brandissant un arc ? Oui, et la mythologie nous apprend que le Centaure Chiron, quand il eut renoncé à l’immortalité à cause de la blessure atroce qu’une flèche d’Hercule lui infligea au genou, devint la belle constellation. Mais c’est le signe qui nous occupe. Qu’étaient les Centaures ? Des êtres monstrueux, chevaux aux torses humains, procréés par le fils d’Ixion en s’unissant aux cavales de Thessalie. Kantharos, rejeton du maudit attaché par Jupiter à une roue ailée, était né de la nuée modelée par le maître de l’Olympe qui lui donna l’apparence d’Héra ou Junon, dont Ixion était amoureux. Ses fils aux galops furieux étaient exaspérés de désirs, indomptables et violents. Mais le plus célèbre des Centaures est Chiron, fils de Cronos ou Saturne, bienveillant, doux, grand chasseur mais surtout incomparable médecin. On l’appelait le plus juste des Centaures. Apollon lui confia l’éducation de son fils Æsculape, dieu de la médecine, et le Centaure Chiron fut également, plus tard, le précepteur d’Achille. Il apprit aux hommes la signification des plantes et l’art de trier les simples. Son nom a été attribué à la bienfaisante centaurée. Chiron fut également le maître de l’Hercule solaire. La musique est son domaine, comme la magie et la divination, car il maniait, avec une égale virtuosité, l’arc, la lyre et le bistouri.

Nous nous sommes étendu sur ces explications afin de montrer la méthode à suivre. Car dans ces diverses anecdotes nous allons voir se dessiner les particularités du Sagittaire. La chasse lui est dévolue, non la capture de la proie pour le besoin, mais sa recherche par goût sportif. Il enfante des illusions et prend leur forme. Il est l’ami des grands et se montre bienveillant, bienfaisant, volontiers amoureux, voire salace. Il a les chevaux en adoration. Autrefois médecine, magie, divination et musique appartenaient à la religion, étaient ses moyens d’expression. Qui les mettait en oeuvre ? Les sacerdotes et les plus éminents à qui le soin de cultiver le tendre cerveau des enfants était également dévolu. Ministres, chefs religieux, penseurs traditionnels, ce sont aussi des arbitres nés. Mais le tempérament ardent des Centaures gronde encore souvent en eux et l’amour est une de leurs préoccupations les plus pressantes.

Astrologie scientifique (L’) (pp.42-43), Privat, 1935.

I. Symbolique

► À l’approche de l’hiver et de la mort, pointe les premières craintes, on cherche un sens à sa vie, un idéal à défendre et à poursuivre. On cherche l’unification de l’égo dans le service à autrui, une manière délibérée d’unifier le moi dans le dépassement de celui-ci.

↳ Ainsi, archer foudroyant, puissant, tendu, ramassant ses contradictions en un point, à la fois homme par ses facultés psychiques et animal par sa force vitale reliée à la nature, le Sagittaire est matrice voulant allumer un feu, toucher un but. Puis, il est synthèse de l’Humain cherchant tant ses limites que l’activité de la flamme spirituelle.

↪ Le Sagittaire est focalisé simultanément sur deux pôles contradictoires et complémentaires comme le fut l’habile Chiron. Intéressé qu’il était tout à la fois par l’astrologie et la botanique, aux prises avec son désir de posséder le vin et les vierges, de s’étendre horizontalement dans le monde, et de comprendre toute chose dans un élan graduel et synthétique permettant l’assimilation initiatique, la projection de l’activité vitale vers un monde supérieur.

► Pabilsag est armé d’une volonté perçante qui sans délais touche au but. Il est mût d’un brutal feu intérieur tendu vers un objectif raffiné représenté par son buste qui s’élance d’un corps horizontal. Il est à la fois le passé d’une Humanité ayant entrevu le plan spirituel mais également son présent alors qu’elle lutte encore pour dompter ses passions animales afin de faire triompher le but qu’elle s’est fixée : s’en rendre maître, responsable et digne.

↪ En ce sens, cherchant à établir une communication avec un plan lointain, le plan métaphysique, corps sublimé et esprit matérialisé comme un arc tendu, le Sagittaire, qui focalise les forces des signes le précédant et qui se sont décantées dans le Scorpion, est le feu purificateur. Il est le dynamiseur de la prochaine résurrection permettant à l’individualité de trouver son chemin dans l’obscurité de la mort : l’annonciateur ouvrant le chemin vers l’infini.

II. Psychisme

a. Mental

► Pouvant aisément concilier divers aspects de sa vie, le mental du natif se distingue par certaines caractéristiques lui offrant un esprit énergique, juste et précis : il est en effet d’une part bien arrangé et agence ses connaissances de façon méthodique à l’aide d’un sens de l’organisation très développé. Il possède ainsi un bonne faculté d’assimilation, une bonne mémoire, un jugement rapide et précis ainsi qu’une vue capable d’ampleur et d’une lucidité réaliste. De plus, son esprit contenant une puissance latente prête à s’exprimer, il dispose d’une intuition appréciable et refusant les limites, il est aisément séduit par les idées brillantes, les idéaux élevés, les buts transcendants ce qui entraîne de nettes tendances spirituelles et religieuses mais aussi des inclinaisons au voyage.

↪ En conséquence, il dégage des aptitudes marquées pour tout ce qui implique des ensembles plus grand que l’échelle personnelle, comme la religion, la philosophie, la législation, la politique ou l’éducation. Il dispose en outre d’une bonne faculté d’expression de ses idées et d’une aisance oratoire certaine.

► Mais , son esprit est tout tourné vers ce qui profite à son plaisir : le sujet devient superficiel et inconstant, incapable d’effort réel il ne sait que profiter insatiablement des choses qu’il apprécie.

b. Sentiments

► Centaure évolué et civilisé, le Sagittaire d’une nature toujours indépendante et éprise de liberté est dans le même temps bienveillant et libéral, de jeune de caractère. Attiré par ce qui est juste, ordonné et élevé, il est charitable, philanthrope et pacifique, traditionaliste et conformiste. Il sait combattre avec zèle pour ceux qui sont victimes de l’injustice. Bien que susceptible de fortes passions, il reste néanmoins ordinairement maître de lui-même, sans se départir de son civisme affectif. Insouciant, optimiste et confiant, ses émotions sont sincères et profondes. Plutôt affectueux et tendre, le sujet n’est néanmoins pas très démonstratif.

Fougueux en revanche, il est ainsi dans le domaine amoureux soumis aux coups de foudre, aux passions vectorisées chez lui par des manières distinguées et dans lesquelles les voyages et déplacements peuvent jouer un rôle majeur. Il pourra mener à bien l’union de manière précoce notamment grâce à sa chance et les unions légales interviennent ainsi de bonne heure ou restent cachées car le sujet respecte les normes et la légalité, se soucie du qu’en dira-t-on.

► Malgré son attirance pour le changement et le déplacement, il est quelque peu hésitant et par rétroaction, parfois impatient et un peu impulsif. Duel dans sa nature, le discernement et l’aspect pratique ne peut venir à son secours pour l’aider à maîtriser son feu. Néanmoins, portée par une aisance matérielle naturelle, il résulte d’un choix et d’un effort de volonté de considérer cette aisance comme un marchepied lui permettant de se focaliser sur son développement spirituel. À défaut, elle lui servira de confortable coussin d’or sur lequel se vituler en se focalisant sur l’extérieur.

↳ Car le sujet est en effet gourmand et sensuel, il aime le danger en général et est prêt à tenter sa chance, notamment dans les jeux de hasard en particulier, comme les paris sportifs. Ces tendances n’entraînent habituellement aucune complication puisqu’elles sont équilibrées par l’attachement à la morale et à la loi mais cet équilibre peut néanmoins être évidemment rompu par des placements maléfiques, raison pour laquelle le Sagittaire à une position émotionnelle contradictoire et conflictuelle.

c. Actions

1. Socialement

► Le sujet apprécie faire parti d’une communauté et entrer en relation avec autrui : il veut vivre au-delà de lui-même et autrement que pour lui seul. Il est ainsi bon diplomate et s’adapte rapidement au milieu qu’il côtoie. Comme le sujet est bienveillant et sincère, accommodant et indulgent, généreux et accessible, bon vivant et d’une jovialité communicative, il inspire la sympathie. Ses manières quelque peu bourgeoises, son esprit légiste et sa nature paisible bien que parfois primesautière et excessive font que sa compagnie est recherchée. Très serviable et souvent de bon conseils, il n’apprécie guère le bavardage auquel il préfère substituer le débat et demeure susceptible et pointilleux surtout sur les questions de prestige et d’honorabilité.

↪ Le sujet aime mettre en avant ses succès et ses capacités, se faire valoir et il fait conséquemment cas des critiques, surtout celles qu’il estimera injustifiées : ainsi même s’il est de bonne volonté, il ne saurait venir en aide à une personne ayant attenté à son amour propre.

, son esprit d’indépendance ne peux plus s’accorder avec les usages et au lieu de s’épanouir, il devient un être révolté et sarcastique, recherchant instinctivement une émancipation sans limite et qui ne voit dans autrui qu’un reflet de sa propre prestance.

↳ Il trouve ainsi son dépassement dans l’inflation de son égo : il se fait orgueilleux et vaniteux, perd ses amis et protecteurs car il devient trop exigeant et se rend amer et solitaire. Par trop ambitieux sans pouvoir évaluer justement ses capacités ou ses moyens, il sombre alors dans la stagnation ou même, parsème sa vie de complications légales et de revers irréparables. Ces revers ne sont heureusement jamais fatals par la grâce de sa bonne étoile.

2. Professionnellement

► Le sujet est d’une activité très variable, car le corps a une faculté moyenne de récupération. Il est en revanche porté d’une part par un jugement sur, habituellement méthodique, bien ordonnée et ainsi fort efficient. D’autre part, il est fréquemment aidé par sa famille ou son entourage, par l’appui de personnages hauts placés. Le natif dispose ainsi d’un contexte favorable à la réussite, contexte dont il voudra pourtant parfois s’affranchir pour tenter sa chance ailleurs, s’expatrier.

↳ Ainsi avantagé dans le succès professionnel, social ou même honorifique, il cherche lui-même à se mettre en vue, à obtenir une part d’indépendance et à disposer de postes responsables où il pourra exercer une parcelle d’autorité. En conséquence, il s’épanouit mal dans les emplois pénibles ou obscurs préférant l’organisation et la direction, aspects législatifs et sociaux pour lesquels il est doué.

↪ Toujours est-il que les Sagittaires sont des collaborateurs fidèles, sérieux et organisé, mais aussi décontractés, bien aventureux, avides d’action et souvent chanceux. Ils n’hésitent pas à affronter les obstacles ou à attendre qu’ils se déplacent d’eux-mêmes sans perdre de vue leur objectif. En effet le sujet étant privilégié il dispose de gains faciles, ses initiatives sont couronnées de succès en raison de l’importante part de bonne fortune dont il dispose.

► Mais bien qu’il ne manque pas de prudence et de prévoyance, il dépense excessivement, en particulier dans la première partie de sa vie et ce, afin de maintenir son prestige. Confiant et optimiste dans l’issu de ses entreprises, les échecs dans ses projets proviennent d’une confiance exagérée, d’une disproportion entre les plans et les capacités du sujet. Plus fatalement, l’échec peut provenir d’une incapacité à reconnaître ses erreurs et à faire marche arrière, dispersant d’autant plus ses efforts. Aventureux, appréciant le mouvement et le grand air, le Sagittaire s’épanouit dans le sport ou à défaut dans la marche, s’intéresse à l’environnement et l’exploration.

Carrières possibles du Sagittaire en fonction de l’influence planétaire secondaire

Soleil Lune Mercure Mars Vénus Jupiter Saturne

Aventurier
Trappeur
Colonisateur
Prospecteur

Voyageur
Guide
Reporter

Éducation
Professeur
Peintres

Sportif
Athlète
Chasseur
Cantonnier
Bûcheron

Religion
Prélats
Prêtre
Missionnaire

Commerce
Import-export
Finance

Administration
Magistrat
Diplomate
Fonctionnaire
Secrétaire
Comptable

III. Apparence

Tête Corps
Traits Pilosité Yeux Nez Bouche Menton Forme Peau Attitude

Forme
Long
Bien formé
Rétracté
Étroit
Allongé
Mince
Strict
Sinueux
Convexe
Dilaté
Arrondi

Couleur
Châtain foncé

Couleur
Bruns


Regard
Bienveillant

Forme
Proportionné

Rétracté
↳Lame de couteau

Dilaté
↳Charnu

Dents
Fortes


Voix
Persuasive

Forme
Dilaté
Gras

Apparence
Grande


Mains
Grandes


Pieds
Grands

Teint
Frais
Dilaté
Coloré

Impression
Présente
Rétracté
Sportive

Dilaté
Soignée


Gestes
Francs
Cordiaux


Démarche
Rapide
Brève
Saccadée


Degrés

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29
Luminosité L L L L L L L L L T T T L L L L L L L VO VO VO VO L L L L L L L
Polarité M M F F F M M M M M M M F F F F F F F F F F F F M M M M M M/F

Les étoiles du Sagittaire qui sont en la pointe de la flèche, sont martiales et lunaires. En l’Arc et en cette partie de la corde qui est saisie par la main, elles renvoient à la nature de Jupiter et de Mars. L’amas en la face est solaire et martial. Les autres dans le manteau et au dos se rapportent à la nature de Jupiter et de Mercure. Les autres aux pieds approchent de celle de Jupiter et de Saturne. Mais la figure à quatre côtés qui est en la queue est vénérienne et tant soit peu saturnienne.

Tétrabible, I ( Des vertus des étoiles fixes), Ptolémée, II.

Face 1

Ḥer-ab-uȧa / Ῥηουω / Eregbuo
Audace, amour de l’indépendance, fortune dans la profession des armes

Il montre beaucoup de versatilité et d’intelligence, un jugement droit, beaucoup d’aptitudes, mais un manque de méthode et de direction. Il annonce beaucoup de chagrins dans la vie mariée, beaucoup de luttes et d’oppositions. Ce décan promet le succès par son propre mérite, par l’étude des sciences naturelles et de la philosophie. (Julevno, 1, p.93)

: Esprit aigu, constant et ferme. Aiment les sages et ceux qui les fréquentent. Amateurs de bonnes choses. Exaltés en honneurs. Orgueilleux. Querellent par orgueil. Luxurieux avec des airs dédaigneux. Les ennemis malins les vexent. Vif sens religieux., Piété (Moricand et Zain, via Privat 1, p.156)

La noble audace du Sagittaire se teinte de bienveillance, de générosité, en sorte que ce décan forge de très beaux caractères. La vie n’est pas comblée de dons, mais elle est assez bien soutenue par le ciel, en même temps que par la belle réputation due aux qualités natives. (Le Destin des personnes nées en…, R. de B. via Néroman, 2, p.224)

Degrés monomères :

0-IV : Dénote une taille élevée, des épaules larges un buste fort, une figure longue, un front large, des sourcils bien marqués, un teint basané et taché de rousseurs; le nez et la bouche sont larges et les cheveux bruns sont légèrement bouclés. Mars se rencontrant dans ce signe produit une marque ou cicatrice à la face. […]
Sur l’Ascendant, caractérise un homme sobre, honnête et attable, de peu de paroles, aimant la paix, à rendre service, enclin à la mélancolie. Sur le milieu du Ciel, cette division zodiacale accorde succès et renom.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.177)

0 : Trois hommes sans têtes, et debout | Amour de la justice et esprit religieux — Esprit profond, clairvoyant. Danger de mort subite.

I : Un homme qui lance des pierres avec une fronde | Caractère agressif — Caractère méfiant, qui paralyse certains élans. Réussite par saccades.

II : Un homme assis sur un bélier | Esprit obstiné et querelleur — Caractère égal, bien équilibré. Grande chance pour éviter les dangers.

III : Un homme marchant la pique à l’épaule | Instincts rapaces — Passion de l’indépendance. Réussites et échecs précipités; succès final.

IV : Une femme portant un berceau sur son dos | Caractère laborieux — Goût excessif du risque. Pas de fortune; mort soudaine.

V-IX : Représente une personne de moyenne grandeur, bien proportionnée; la figure est grasse, les cheveux sont un peu roux ou châtain clair; les yeux sont noirs et la bouche et le nez sont charnus. La fixe Antarès se rencontre dans cette division, elle est de la nature de Mercure et de Mars et signifie activité, réussite. […]
Sur l’Ascendant, indique une personne religieuse, probe et loyale, amie de la foi, de l’étude et de la justice. Sur le milieu du Ciel, cette division zodiacale accorde des amis nombreux, et succès comme médecin ou comme prêtre ou magistrat.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.177)

V : Un bœuf à trois cornes | Intelligence supérieure — Goût des batailles, des armes, des coups de dés. Existence très mouvementée.

VI : Une femme debout, immobile | Caractère indolent — Confiance excessive en son prochain, tendance à se livrer. Dangers de la part des mauvais milieux.

VII : Deux hommes jouant aux dés sur une table | Amour du jeu, esprit aventureux qui compte sur les bénéfices du hasard — Entêtement, obstination. Réussite relativement facile.

VIII : Un bûcher en flammes | Fortune dans les professions qui font usage du feu — Caractère irrésolu. Succès dans les rôles de second plan.

IX : Un monceau d’or, d’argent et de plomb | Richesses variées — Caractère alourdi par l’inertie. Vie calme, les dons natifs restant inemployés.

Face 2

Shesmu / Σεσμε / Sagen
Périls et chagrins

Celui-ci indique une riche imagination, l’amour des voyages, l’idée de se fixer en pays étranger et la probabilité d’y mourir. Ce décan annonce aussi succès, fortune, héritage et patronage de femmes influentes. (Julevno, 1, p.93)

: Acquerrent beaucoup par les armes. Manquent de discernement. Leur vie a toujours quelque chose de frais, un côté enfant. Joueurs et s’amusant facilement. Légers pour courir., Exploration (Moricand et Zain, via Privat 1, p.156)

Ce décan surajoute une tonalité poétique, les buts se dissolvent dans le rêve ou s’idéalisent; l’esprit d’aventure est plus cérébral. La vie reste mouvementée, mais les voyages poursuivent des nostalgies, des atmosphères romanesques et introuvables, des ombres ou des chimères. (Le Destin des personnes nées en…, R. de B. via Néroman, 2, p.225)

Degrés monomères :

X-XIV : Décrit un sujet de taille tout à fait moyenne, gras de corps et de figure, les membres sont bien formés, le teint est beau, les yeux sont gris; les sourcils peu épais sont blonds comme les cheveux qui ne frisent pas; la bouche et les lèvres sont petites. Cette division de la nature de Saturne et de Vénus n’est point très fortunée. […]
Sur l’Ascendant, désigne un sujet bon et jovial, aimant l’honneur et le devoir, actif, de bonne constitution, destiné à vivre vieux. Sur le milieu du Ciel, cette division donne la protection des femmes honorables, dès amitiés nombreuses, des dignités ecclésiastiques ou administratives.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.177-178)

X : Un singe assis sur un loup | Caractère rusé qui triomphera de la force — Esprit prétentieux, vaniteux. Ruine après de vaines poursuites.

XI : Un homme monté sur un bouc | Esprit contradicteur — Tempérament versatile. Déceptions, mais plus romanesques que matérielles.

XII : Un homme debout, les mains liées derrière le dos | Oppression — Grande puissance d’assimilation. Vie fortunée, abondance.

XIII : Un homme tenant un livre ouvert | Aptitude aux sciences — Impulsivité, crédulité, faiblesse aux mains des femmes. Vie de désœuvré, malheureux si les ressources manquent.

XIV : Un homme à cheval, se cramponnant au cou de sa monture | Faiblesse d’esprit — Esprit vaste, imaginatif, mais se plaisant surtout aux futilités. Vie de labeur sur des voies improductives.

XV-XIX : Dépeint une personne forte, robuste, grande; le visage est un peu long et parsemé de taches de rousseurs, le teint est mat, les yeux sont enfoncés, le front est large, les cheveux noirs; les lèvres sont minces, le nez charnu, les bras longs, et la contenance est modeste. […]
Sur l’Ascendant, désigne un individu orgueilleux, aimant la flatterie, trafiquant de la religion, fourbe et hypocrite. Sur le milieu du Ciel, cette division zodiacal annonce déconsidération ou ruine par fréquentation de femmes vulgaires.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.178)

XV : Un char vide | Esprit impuissant et stérile en œuvres — Excès de confiance en soi. Succès rapides, mais éphémères, obligeant à recommencer.

XVI : Un homme décrépit, appuyé sur un bâton | Menace d’infortune — Indépendance, manque d’affection pour un foyer. Déboires et solitude à la fin de l’existence.

XVII : Un homme tenant d’une main un oiseau par la queue, et de l’autre une torche | Aptitude à l’étude des sciences occultes — Intelligence, sens de la mesure. Vie calme d’un être qui ne s’emploie jamais à fond.

XVIII : Une maison entourée de torches ardentes | Existence entourée d’embarras — Mélange de ruse et d’imprudence. Réussite par l’habileté et la chance.

XIX : Trois hommes se promenant, les bras entrelacés | Caractère sociable et sympathique — Besoin de se confier, de s’appuyer sur autrui. Difficultés suscitées par les parents.

Face 3

Kenmu / Κονιμε / Chenen
Obstination, violence, habileté à faire le mal, penchants dangereux

Il dénote un tempérament sobre, un esprit pondéré et philosophique refrénant la force des passions : une fortune difficile à acquérir, mais pourtant certaine; succès en travaux littéraires ou scientifiques de préférence. (Julevno, 1, p.93)

: Vie déréglée. Grandes capacités défensives. Ruse ; à propos. Plaisanterie. Aiment le monde et la bouteille, pelotent les femmes, protègent les arts. Méprisent le caractère féminin. Souvent sens cosmique., Illumination (Moricand et Zain, via Privat 1, p.156)

La sagesse prudente vient freiner les spontanéités natives et l’égoïsme vient les diminuer, ou parfois les retourner. La vie est mieux réussie du point de vue égoïste, et souvent manquée sur le pian social auquel le Sagittaire destinait ses natifs. (Le Destin des personnes nées en…, R. de B. via Néroman, 2, p.226)

Degrés monomères :

XX-XXIV : Désigne une personne de grandeur moyenne, bien proportionnée, au teint clair, à la figure ovale, aux cheveux châtains, avec de grands yeux gris, des lèvres minces et d’un abord engageant. Le Ier degré de cette division fait les cheveux noirs. […]
Sur l’Ascendant, rend le sujet violent, inconstant, trompeur, loquace, blagueur et libre en paroles. Sur le milieu du Ciel, cette division cause beaucoup de chagrins dans les affections et bien des ennuis par imprudence.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.178)

XX : Un Mage, la tiare au front, et le sceptre à la main | Aptitude aux hautes sciences — Caractère jaloux, nerveux. Foyer assombri par la mésentente.

XXI : Deux hommes qui se percent mutuellement de leur glaive | Instincts homicides — Esprit avisé, rusé, retors. Succès à force de persévérance.

XXII : Deux femmes qui se poignardent mutuellement | Même présage — Esprit puéril, appliquant sa prudence à des choses sans importance. Insuccès, carrière médiocre.

XXIII : Un homme qui se poignarde | Suicide — Caractère ombrageux, agressif. Vie sombre, entourée de dangers et d’inimitiés.

XXIV : Un homme vomissant | Vie débauchée — Goût du plaisir sensuel, parfois déformé. Satisfactions dans la vie, mais toutes avec un fond d’amertume.

XXV-XXXIX : Produit un sujet plus grand, d’extérieur affable; la figure est plus ronde, le teint blanc et rose, les traits sont gracieux et le nez est un peu courbé. Cette dernière division généralement fait les ouvriers habiles à travailler les différents métaux. […]
Sur l’Ascendant, dénote une personne juste, sincère, loyale et dévouée, mais changeante, amie de la société, vive et passionnée. Sur le milieu du Ciel, cette division zodiacale peut donner une fonction dans l’Eglise ou l’armée, sans grande élévation; souvent cette division indique un médecin, un chimiste, un pharmacien ou un droguiste.
(Salmon, Horæ Mathematicæ, I, 10 via Julevno, 1, p.178)

XXV : Un homme qui joue avec des baguettes | Caractère léger, dissipé, amour du théâtre — Volonté, opiniâtreté, persévérance. Réussites, buts atteints.

XXVI : Un homme pendu par les mains | Grand embarras — Esprit d’initiative, secondé par beaucoup de jugement. Succès de bon aloi et persévérant.

XXVII : Un homme assis sur un chameau | Fermeté et patience — Tempérament inquiet, nerveux, doutant de soi. Accidents, obstacles déconcertants.

XXVIII : Un homme qui saute d’un lit sur un autre | Puérilité — Optimisme faussé, provenant d’un manque de jugement. Mécomptes fréquents.

XXXIX : Un homme brandissant un marteau | Acquisition de bien par les arts qui travaillent le fer — Caractère serviable. Vie agréable, entourée de vrais amis.

Modulations

■ À l’instar de Gouchon ou Antarès nous réunissons l’interprétation d’un signe selon sa signification intrinsèque, son rapport avec le soleil ainsi qu’avec l’ascendant. Même si leurs domaines respectifs sont relativement biens définis, il serait maladroit et artificiel de les séparer compte tenu de leur interaction et évolution mutuelle ainsi que de leur impact global sur le sujet. Ainsi, pour consulter nos textes sur le Soleil ainsi que la Maison I modulant chaque signe, nous vous invitons simplement à vous reporter à l’interprétation générale la fiche concernant le signe adéquate : Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.

Un signe 🜂 à Asc et le Asc en X assurera des goûts trop élevés pour sa naissance. (Cardan)

Dans les signes qui représentent deux corps (♊︎, ♍︎, ♐︎, ♓︎) la victoire est avantageuse mais la perte grande, l’une et l’autre étant doublée. (Junctin de Florence)

I. Planètes en Sagittaire

■ Veuillez vous reporter à chaque entrée concernant le Sagittaire sur les fiches respectives des planètes : Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne.

II. Sagittaire en Maisons

Sagittaire en maison 1

Donne un sujet grand, bien fait, pouvant être obèse assez tôt et chauve sur les tempes, les cheveux sont bruns ou châtains, le nez est grand, la figure est longue, il a une tendance à se voûter, le teint est clair mais coloré. Cette position donne de belles qualités morales, il y a de la franchise, de la loyauté, la parole du natif vaut un écrit. Amoureux, dévoué et généreux, le sujet sait se faire aimer de son entourage pour lequel il saura risquer sa fortune et même son existence s’il juge que les gens auxquels il s’intéresse en valent la peine, car sa logique est très grande et il n’est bon que consciemment. Cette position donne le goût des voyages, l’amour de la philosophie et permet de réussir dans une situation de fonctionnaire ou d’administrateur; l’esprit est matérialiste par essence, mais cela ne l’empêche pas de s’occuper de religion et de philosophie dans leur partie concrète.

Intercepté : Réalisations difficiles dans la première partie de la vie, vie longue, bonnes fortunes, inconstance. Difficultés avec les employés ou associés.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.202-203,213), Muchery, 1927.

Gratifie le sujet d’une stature haute, forte et élégante; le visage est beau et allongé, les yeux grands et limpides, le teint est coloré ou basané, les cheveux sont châtains et fournis vers les tempes, le nez est de forme grecque : le sujet deviendra chauve de bonne heure.

Horæ Mathematicæ (1, 10), Salmon, 1679 via Julevno, 1, p..

Dénote un individu beau, bien fait, agréable, chauve quelquefois, grand généralement, ayant le front haut, le nez grand, la figure longue, les yeux gris ou bleus, ou bien bruns.

Caractère : Franc, loyal, aimant l’honneur et la droiture, méprisant le danger, dévoué, généreux. Ce signe implique le goût de la chasse, des jeux et des sports. Le Sagittaire influence les hanches et les cuisses, et a Jupiter pour Seigneur.

Modulations avec :

Décrit une personne grande et bien faite, à l’air imposant et noble, au visage ovale, de tempérament sanguin. Elle est droite, juste, sensible et bonne, et aime les sports.

Produit une belle personne à la chevelure châtain clair, au visage ovale et de complexion sanguine, d’humeur franche, généreuse, honnête et serviable, changeante et ambitieuse.

Accorde au sujet une taille élevée et bien faite, sans trop d’embonpoint, la figure ovale et le nez large, et le teint vif. Il le fait généreux, un peu emporté, imprudent en paroles, et aimant la chasse,possédant quelque habileté pour la mécanique et la construction.

Personnifie un homme de taille grande et régulière, au teint clair, aux cheveux châtains, au visage noble et respirant la franchise, vif et susceptible. Le caractère est bon, curieux et obligeant.

Produit une personne grande, assez forte et bien prise, ayant le visage ovale, les cheveux bruns, le regard vif et pénétrant. Le sujet sera joyeux compagnon, actif, bavard et courageux, d’une tenue correcte et soignée, et très sensible aux flatteries.

Donne une haute stature, une belle prestance, une figure ovale, un teint coloré, les cheveux et la barbe châtains, un regard imposant. Le sujet est juste, noble de cœur et de sentiments, affable, grand amateur de chevaux et de chasses.

Fait le sujet non moins grand, mais un peu plus, corpulent,avec des yeux noirs et des cheveux châtains, figure ovale. La personne est discrète, économe, frugale, portée à la colère, mais fidèle à ses engagements et obligeante envers ses amis.

Décrit une personne de haute stature, d’extérieur plaisant, bien charpentée, sans être grasse, à figure longue. Elle possède la franchise, la générosité, l’amour-propre et se plaît aux exercices du corps.

Dénote un individu grand et bien fait, au teint coloré, généreux, serviable, impartial, dévoué, ami des sports.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.92-93, 104-105), Julevno, 1912.

Influence du signe : Les personnes qui ont le Sagittaire à l’ascendant sont encore plus grandes que celles qui sont nées sous le signe opposé, les Gémeaux. Les hommes, particulièrement, ont de grands pieds et de grandes mains. La taille et le poids du système osseux sont souvent trop lourds pour les ligaments de la colonne vertébrale; aussi ces personnes se courbent sensiblement avec les années. Le visage est long, bien formé, le nez bien proportionné, les yeux bruns et bienveillants, les cheveux châtain foncé. Le corps est très actif, mais exige beaucoup de repos, parce que son pouvoir récupérateur est au-dessous de la moyenne. Le symbole de ce signe comprend deux classes fort différentes. L’une, désignée par la partie animale du , est franchement portée à se donner du . Ce sont des hommes de sport, des soldats de fortune, des amoureux de la vie errante ou des jeux de hasard, prêts à risquer leur va-tout sur la retourne d’une carte, la vitesse d’un cheval ou un jeu de balle. Les natifs du Bélier ou du Scorpion peuvent s’adonner au pugilat, ceux du Taureau ont élevé la lutte à la hauteur d’une profession, tandis que les sports du Sagittaire n’ont en eux aucun élément de cruauté. Quand le signe du Sagittaire contient des aspects adverses, les natifs peuvent devenir des criminels; néanmoins, leurs crimes ne sont jamais violents: ils résultent généralement de leur abandon à la nature animale. L’autre classe, l’extrême opposé, est symbolisée par la partie humaine du signe. L’homme s’y élève au-dessus de la nature animale, tendant haut l’arc de l’aspiration et visant l’espace illimité, ce qui exprime les désirs ardents de cette immortelle étincelle de divinité naissante qu’on appelle l’âme. Cette classe est soumise à la loi et à la plus haute morale: c’est d’elle que proviennent les piliers de l’Eglise, et les hommes d’Etat aimés et renommés pour leur intégrité, leur bonté et leur justice.

Le Soleil ascendant dans ce signe procurera sûrement de l’avancement, même à ceux qui sont nés dans d’obscures situations. Le Soleil accentuera tout le bien qui peut se trouver dans ce signe. Jupiter, son gouverneur, agira de même. Le Sagittaire gouverne les cuisses et, naturellement, si des configurations dans ce signe indiquent des accidents, cette partie du corps sera affectée. C’est un fait notable que les natifs du Sagittaire sont sujets à se casser les os dans des circonstances d’où les personnes nées sous d’autres signes sortent le plus souvent indemnes. Dans le huitième degré du Sagittaire se trouve l’étoile fixe Antarès qui a un très mauvais effet sur la vue. Deux autres taches nébuleuses du zodiaque ont une influence semblable; l’une est Aselli (les ânons) au sixième degré du Lion; l’autre, les Pléiades, au vingt-neuvième degré du Taureau. Le Soleil ou la Lune a l’un de ces trois endroits et en configuration adverse avec un maléfique, Saturne, Mars, Uranus ou Neptune, cause des troubles de la vue en accord avec la nature du mauvais aspect. Vice versa, si Saturne, Mars, Uranus ou Neptune sont dans un des trois points indiqués, en configuration adverse avec le Soleil ou la Lune, des troubles semblables seront éprouvés. Dans le cas ou une des planètes maléfique serait rétrograde, l’aspect serait beaucoup plus mauvais. En effet, lorsque la planète, cessant d’être rétrograde reprend son cours direct dans le zodiaque, elle franchit à nouveau les points critiques de la nébuleuse, causant ainsi un dommage supplémentaire. Cet aspect peut, néanmoins avoir une heureuse compensation, car il advient parfois qu’une configuration néfaste avec l’un des trois points indiqués (Antarès est le pire de tous) prive le sujet de la vue physique, mais qu’une configuration bénéfique éveille en lui la seconde vue qui atténue cette perte dans une mesure que peuvent seuls apprécier ceux qui jouissent de ce privilège. Le Sagittarien doit apprendre à réaliser son idéal en lui-même, au lieu de le chercher au-dehors. Nous sommes à cette école de l’expérience dans le but de surmonter les difficultés, et ce n’est pas en courant de côté et d’autre que nous acquerrons cette expérience. En demeurant au même endroit, en faisant de notre mieux pour atteindre à notre idéal, nous verrons cet idéal se réaliser.

Effets sur le mental : Donne un esprit énergique, élevé, bienveillant, mais manquant plutôt d’ambition. Le sujet est ordinairement de nature ardente, affectueuse et quelquefois démonstrative.

Le Message des astres (pp.96-98, 300), Heindel, 1913.

Plan mental et spirituel : Aptitudes philosophiques, théologiques et sociologiques. Sens de l’organisation très développé. Jugement rapide et précis Aisance dans la parole et intuition très appréciable. Type du légiste. Tendances spirituelles et religieuses très prononcées. Goûts, sentiments et passions: Aime l’indépendance et se montre assez insouciant, optimiste et confiant. Nature bienveillante, libérale, aux émotions profondes et d’une grande sincérité dans ses sentiments. Parfois de l’hésitation et de l’impatience, même un peu d’impulsion. Très gourmand et sensuel, mais sans complications.

Goûts, sentiment et passions : Aime l’indépendance et se montre assez insouciant, optimiste et confiant. Nature bienveillante, libérale, aux émotions profondes et d’une grande sincérité dans ses sentiments. Parfois de l’hésitation et de l’impatience, même un peu d’impulsion. Très gourmand et sensuel, mais sans complications.

Sociabilité : Le trait saillant de ce signe paraît être la jeunesse de caractère. Très accommodant, généreux et bienveillant de sorte qu’il inspire la sympathie et sa compagnie est recherchée en raison de sa jovialité communicative. Très serviable et souvent de bon conseil, mais exceptionnellement susceptible et pointilleux, surtout pour des questions de prestige et d’honorabilité. N’aime pas la discussion. Type du bourgeois paisible et bon vivant.

Action et réalisation : Aime le mouvement, le grand air et ce signe indique souvent des chasseurs, des marcheurs et des sportifs. L’activité est très variable, mais habituellement méthodique, très ordonnée et partant, très efficiente. Très doué pour l’organisation et la direction. Confiant et optimiste dans l’issue de ses entreprises, mais disperse parfois ses forces inutilement.

Destin : Vie sentimentale favorisée par la chance; peu de liaisons visibles par souci du qu’en dira-t-on; mariage précoce souvent hors de la région natale ou avec une étrangère. Gains faciles (même richesse) en raison de l’importante part de chance qui assure le succès des initiatives, si l’ensemble du thème est harmonieux. Ne manque pas de prudence et de prévoyance, mais dépense largement pour tenir son rang. Aime se mettre en vue, obtenir des postes responsables, des distinctions honorifiques et souvent y réussit, car c’est le meilleur signe pour le succès professionnel, social ou même honorifique: quelquefois célébrité. La réussite est souvent facilitée par l’appui de personnages haut placés et par la précision du jugement. Les échecs (assez rares) proviennent d’une confiance exagérée ou d’une disproportion entre les plans et les capacités du sujet.

Professions : Magistrat, haut fonctionnaire, administrateur, voyageur, explorateur, colonisateur, trappeur, missionnaire, cantonnier, bûcheron, agences de voyages, entreprises de transport, exportation et importation, peintres, prélats, etc.

Dictionnaire astrologique (p.541-542), Gouchon, 1935.

Magnifique type humain qui, lorsqu’il est parfait, oblige à songer aux statues d’Apollon. La taille est harmonieuse, bien proportionnée et musclée avec élégance, pieds grands et longues mains. La figure est longue, le nez assez grand, de belle forme, le front haut et qui se dégarnit aux tempes car le Sagittaire est sujet à la calvitie. L’expression du visage est franche, agréable, sympathique, souvent fleurie d’un jovial sourire. Attiré par les exercices sportifs, ce signe préférera toujours l’injustice au désordre.

L’Astrologie scientifique (p.95), Privat, 1935.

Anatomie : Excellente vitalité débordante donnant un besoin d’activité et de dépense physique. Réflexes rapides et puissante détente musculaire, Développement particulier des membres mais surtout des cuisses. Teint frais et taille au-dessus de la moyenne. Forte denture.

Tendances pathologiques : Prédisposition aux accès de goutte et de sciatique: fracture du fémur et de la clavicule. Accidents causés par l’imprudence, par la vitesse, et en général la violence dans les sports. Clous et abcès. Parfois aussi troubles hépatiques.

Caractère et dispositions : Neuvième signe du Zodiaque, le Sagittaire est un signe de feu, de pôle positif et masculin. L’influence de ce signe dans votre thème natal détermine un tempérament fougueux, ardent enthousiaste, prompt aux élans soudains, ayant un besoin constant d’extériorisation. Votre nature est double: D’une part, tendances idéalistes très prononcées. Vous êtes attiré par le Bien, par tout ce qui est juste, élevé, moral. Les hommes d’église, théologiens, philosophes, les chefs d’état intègres relèvent de cette influence. D’autre part, le besoin de mouvement, le goût de l’aventure, de vie libre, des voyages, sont très développés chez vous. Vous aimez la chasse, les sports et tous les exercices violents. A côté de ce goût de la vie libre et indépendante, du grand air, retenons votre amour du jeu et du risque. (Les statistiques indiquent que les sagittairiens sont tous plus ou moins joueurs). Les dangers de l’inconnu sous toutes ses formes vous attirent, et vous aimez tout ce qui est lointain et exotique. De caractère gai, primesautier et optimiste, vous vous faites facilement beaucoup d’amis séduits par votre entrain et votre bonne humeur communicative. Votre sens de l’humour et vos idées très larges contribuent à vous faire apprécier de tous. Cependant, votre vitalité débordante, votre besoin de vous extérioriser, vous rendent parfois un peu fatiguant pour votre entourage, surtout lorsque celui-ci se compose de gens calmes, pondérés, incapables de suivre votre rythme. Il vous faudra réprimer cette tendance naturelle aux excès, aux débordements bruyants. Votre désir irrésistible de changer de milieu et d’atmosphère vous fait apprécier toute modification, même défavorable survenant dans votre existence. C’est pourquoi vous préférez une vie mouvementée mais moins commode à un sort plus brillant dans l’immobilité et la stagnation. Le besoin de vous sentir libre, de vous déplacer à votre guise l’emporte chez vous sur le souci du confort et de la richesse.

Aptitudes et influences possibles sur votre destin : La dualité de votre nature se traduit par d’apparentes contradictions, car vous avez aussi l’âme généreuse, l’amour de la société organisée sur des bases stables et conformément au respect des lois et des morales traditionnelles. Si vous vous laissez dominer par le côté joueur, aventureux ainsi que par la tendance aux excès, vous risquez de tomber dans la superficialité, l’inconstance, le mépris de l’effort, le dégoût du travail réel. Votre vie se trouverait alors vouée à l’échec et à la stérilité. Si, au contraire, vous vous efforcez de cultiver le bon côté de votre nature, vous pouvez faire de grandes choses et réussir très brillamment. L’amour des voyages et des explorations, au-delà des mers, pourra vous entraîner loin du pays natal. Mais si le sort défavorable vous cloue sur place, et vous condamne à des occupations sédentaires, vous serez malheureux, car le manque d’action et de mouvement est, pour vous, le pire des supplices. Si vous ne pouvez employer vos facultés dans l’action, vous pourriez trouver un dérivatif dans les activités intellectuelles et la recherche d’un idéal. Ce seront alors les hautes études, les grands systèmes philosophiques, les questions morales et sociologiques, les problèmes de l’éducation supérieure qui vous attireront. Vous ferez alors carrière dans le professorat, la magistrature ou la haute finance. Peut-être même, si des accents plus mystiques se font entendre, serez-vous missionnaire dans des contrées lointaines. Peut-être encore serez-vous tenté de faire votre carrière aux colonies. Mais, si le côté matériel et physique de votre constitution l’emporte, vous êtes destiné à toutes les carrières où dominent le sport et le mouvement. Dans ces cas vous serez, suivant les circonstances, athlète, prospecteur, explorateur colonial ou reporter. Quel que soit votre emploi, la sincérité de votre caractère votre grande franchise, votre sens de la justice, votre loyauté foncière et votre largesse d’esprit vous vaudront d’unanimes sympathies dont l’appui vous sera précieux dans votre marche vers le succès.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.156-158), Antarès, 1975.

Sagittaire en maison 2

Intercepté : Troubles de famille dans la jeunesse, l’enfant n’est pas toujours élevé dans sa famille; séparation des parents, perte d’argent en résultant.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

En général, c’est un très bon pronostic pour les gains personnels même si ceux-ci sont réalisés au cours de grands voyages ou loin du lieu de naissance. Ce signe indique en effet un rôle appréciable de la chance qui appuie les initiatives financières du sujet. Il y a cependant de fortes tendances dépensières et un esprit quelque peu aventureux, ce qui peut retarder la stabilité de la situation. Propice pour tous les postes administratifs ou officiels, ainsi que pour la grosse industrie et les commerces d’importation ou d’exportation.

Dictionnaire astrologique (p.542), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 3

Intercepté : Favorise les entreprises modestes et donne des appuis étrangers; les déplacements sont fréquents.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Bonne indication pour les tendances philosophiques, religieuses ainsi que pour l’intuition. Propice pour aller effectuer des études à l’étranger ou pour y aller enseigner. Les voyages sont favorisés et parfois les déplacements durent beaucoup plus longtemps que ce qui avait été prévu primitivement. Bonne entente avec frères, sœurs, voisins. Si l’étoile fixe Antarès qui est à 8° du Sagittaire se trouve dans le voisinage de quelque planète maléfique et en troisième maison, il peut y avoir une tendance aux accidents de voyages.

Dictionnaire astrologique (p.542), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 4

Intercepté : Préserve des périls qui menacent l’existence; vie longue si Jupiter est dignifié dans une bonne Maison. Amour des plaisirs. Égoïsme.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Les ascendants du sujet appartiennent souvent aux hautes sphères sociales ou du moins possèdent une situation matérielle au-dessus de la moyenne. L’entente familiale est favorisée par cette position mais des séparations surviennent parfois, parce que les parents du natif peuvent être appelés à remplir quelque mission lointaine. Le sujet lui-même peut être tenté de faire des acquisitions immobilières loin de son lieu de naissance.

Dictionnaire astrologique (p.543), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 5

Intercepté : Esprit plus matérialiste qu’idéaliste, goûts matériels, libertinage, inconstance en amour, nombreuses liaisons parfois dangereuses.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Accentue la sensualité s’il y a d’autres indices concordants et paraît aussi accroître les goûts esthétiques et artistiques et en particulier donne l’attrait des manifestations spectaculaires ou sportives de plein air. Ce signe n’indique pas une progéniture très nombreuse, mais surtout des enfants respectueux et bien portants. Le sujet est plutôt chanceux en matière de jeu ou de spéculation à moins que les afflictions soient très apparentes. Bonne configuration également pour les succès sentimentaux et pour la vie mondaine. Dans certains cas, la situation des enfants devient brillante, ce qui leur permet de venir en aide au sujet si le besoin s’en fait sentir.

Dictionnaire astrologique (p.543), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 6

Intercepté : Entourage funeste dans son intérieur, tromperie par une personne plus jeune que soi. Danger de perte de biens.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Est un indice de bonne santé et de longue vie à condition que le né sache éviter les excès susceptibles de déterminer des troubles du foie de la circulation. Il peut devenir un homme de confiance ou bien exploiter une entreprise et trouver facilement des collaborateurs ou des serviteurs honnêtes et dévoués. En général, travail agréable et rémunérateur.

Dictionnaire astrologique (p.543), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 7

Intercepté : Caractère bon enfant, esprit de commis voyageur, bavardages inutiles, nombreuses entreprises qui ne réussissent pas du fait que le consultant confie trop aisément ce qu’il doit faire.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Les liaisons sont plutôt rares, car cette position semble indiquer le souci de la forme et de la légalité, de sorte que le mariage a souvent lieu de bonne heure et il se présente habituellement dans de bonnes conditions. S’il y a cependant des dissonances pouvant provoquer un divorce ou un veuvage, on peut en général pronostiquer une seconde union légale. Les bonnes influences de ce signe peuvent aussi permettre de gagner des procès, de conclure des associations avantageuses. Les ennemis déclarés sont plutôt rares, à moins que les dissonances soient réellement graves. Possibilité de mariage ou d’association en pays lointains ou avec étrangers.

Dictionnaire astrologique (pp.543-544), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 8

Intercepté : Esprit hésitant, craintif, tendance à la neurasthénie, malade imaginaire ou personne pensant continuellement à sa santé.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Favorise évidemment les héritages qui peuvent provenir non seulement de la famille ascendante, mais quelquefois de parents éloignés (comme degré de parenté ou comme distance de résidence) mais s’il y a des mauvais aspects toute liquidation risque de donner lieu à des décisions Légales. Généralement décès hors de la région natale, mais vie plutôt longue et fin normale et douce.

Dictionnaire astrologique (p.544), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 9

Intercepté : Désir de s’instruire, de connaître et d’apprendre du nouveau, déplacements nombreux et lucratifs, fréquentation de personnes éduquées et instruites.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Donne de l’importance à cette maison. Juger selon la position du maître et ses aspects. C’est une des meilleures positions pour conférer un esprit philosophique, religieux, ainsi que des aptitudes pour la sociologie. Les astrologues occultistes estiment que cette position est très favorable à l’évolution. C’est également un excellent indice pour les longs voyages ou pour les résidences en pays lointains, d’autant plus qu’il y a un attrait pour la vie au grand air, pour le mouvement et même pour l’aventure. En raison de la nature double de ce signe, ce sont tantôt les tendances spirituelles ou intellectuelles (philosophie, occultisme) qui prédominent, et tantôt les tendances plus matérielles (voyages, politique, etc.).

Dictionnaire astrologique (p.544), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 10

Intercepté : Protection dans les moments difficiles, bonne aisance — sinon richesse — grâce à l’esprit organisateur du natif.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Peut également prédisposer aux longs voyages, aux séjours et à la réussite à l’étranger. Souvent deux changements importants dans la vie et dans l’ensemble une chance à peu près constante, s’il n’y a pas de graves dissonances. C’est donc un facteur de réussite financière et honorifique, si l’ensemble du thème le permet. Même si les dissonances sont graves le sujet réussit encore à éviter les épreuves réellement pénibles. Convient pour toutes les professions se rattachant à la loi, aux banques, aux assurances, aux transactions avec les pays lointains, etc.

Dictionnaire astrologique (p.544), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 11

Intercepté : Entourage d’amis riches qui faciliteront les affaires, esprit intéressé sachant profiter de ses relations, mariage d’argent.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Accroît les chances de contracter des amitiés agréables ou utiles au cours des voyages ou des séjours à l’étranger. Amis généralement riches ou appartenant aux hautes sphères sociales, mais ces relations sont souvent éphémères et peu nombreuses parce que le sujet est plutôt réservé et distant. Parfois voyages importants effectués sur l’instigation d’amis ou pour rendre visite.

Dictionnaire astrologique (pp.544-545), Gouchon, 1935.

Sagittaire en maison 12

Intercepté : Amis nuisibles, employés ou domestiques malhonnêtes qui seront une gêne pour arriver; la position restera précaire.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.213), Muchery, 1927.

Prédispose aux maladies du signe et à celles de Jupiter. En ce qui concerne les inimitiés cachées ainsi que les risques d’emprisonnement ou d’internement, ce signe en XII peut jouer un rôle protecteur s’il n’y pas, par ailleurs, de mauvais aspects importants. Quelquefois complications avec les autorités des pays étrangers, ou simplement avec la douane, avec des entreprises de transport. Dans des cas encore plus rares une telle position peut indiquer une retraite religieuse. Plus fréquemment tendance à se retirer loin du bruit des grandes villes pour y travailler en paix.

Dictionnaire astrologique (p.545), Gouchon, 1935.

Maison terrestre afférente (IX)

Noms Surnoms Position Qualité Élément Analogie
Maison 9
Amour du Soleil
Peregrinatio {Les voyages} Cadente Malheureuse 🜂 Spiritualité

I. Significations

a. Signification générale

► Concerne l’exploration de l’inconnu et du lointain, y compris le monde onirique. De Villon nous explique lapidairement à ce dernier propos que On reconnaît si les songes sont prophétiques ou vains par les planètes en IX, le signe où elles sont encloses et le Maître de la IX . Avec ou en IX on a des songes avertisseurs. Cependant si lune de ces fortunes est affligée par ou , ou qu’elle soit faible et débile, elle rend les songes ambigus, ayant parfois un sens, souvent n’en ayant pas. ou IX font les songes faux ; cependant s’ils sont forts et directs, en bon aspect des fortunes, ils se contentent de les rendre incertains, ayant bien rarement une valeur compréhensible : les fait plus vrais que . Abenragel écrit également que , et en IXe donnent des songes ambigus, incertains et qui se vérifient rarement. Ces astres en bon état avertissent plus fréquemment.

► La recherche de la vérité, le travail spirituel, c’est à dire l’idéalité et la vie en Dieu. En effet De Villon dit fortuné en IX dit piété et dévotion ; souvent il assure, dans les thèmes avec des dignités ecclésiastiques, qu’on peut être bon prédicateur, Abenragel ajoute IXe Maison dans une de ses dignités, (♑︎, ♒︎, ♎︎) dit religion, foi, chasteté, mais si le Maître de la IX est séparé du Maître de l’Ascendant on ne se souciera pas de la religion. et Schöner précise enfin : Les significateurs de la piété sont les planètes en IIIe et en IXe, mais elles sont préférables en IXe. Bien et heureusement disposées elles portent à la religion. Infortunées elles en feront douter et rendront suspect d’hérésie. La IXe étant en signe fixe et son Maître étant une bonne planète, on est dévot et l’on persévérera en dévotion. Le signe de la IXe étant double et son Maître étant également un signe double c’est indice d’inconstance.

Si renforce la foi et la modestie, , et indiquent néanmoins le contraire. Cardan fait effectivement remarquer que Les Maîtres de la IXe Maison infortunés et dans les angles (I, IV, VII et X) dénoteraient que l’on se moquera de Dieu, mais davantage encore s’ils sont rétrogrades et infortunés et que IXe et en signe double annonce qu’on n’a qu’une ombre de religion, infortuné en IXe rend souvent à la fois menteur et peu soucieux de la divinité. Placidus nous avertit également que en IX ou III, essentiellement en signe cardinal ou double rend inconstant à remplir ses devoirs religieux et amateur de divination.

► Indique aussi les opinions et l’intellectualité, les grands voyages et les interactions qu’on y fait. Abenragel écrit effectivement que Plusieurs planètes en IIIe ou en IXe Maison signifient que l’on voyagera et qu’on sortira de son pays natal et De Villon précise que Mars çÿ en IXe Maison annonce plusieurs longs et fâcheux voyage.

■ À noter qu’au lieu de faire du signe un entremêlement de deux natures et de réserver ce qu’il y a de plus instinctif à de mauvais aspects ou à des configurations spécifiques, certains auteurs séparent en deux les degrés du signe. Ils donnent les premiers degrés à la partie spirituelle, morale et idéaliste, respectueuse de la loi voir pointilleuse sur les coutumes. Aux derniers, la partie animale et passionnelle, rebelle et sportive, peu respectueuse des lois et traditions.

b. Interprétation personnelle

► Indique l’envergure et les dispositions de la pensée abstraite et spéculative : d’une part la sagesse, la religion, la piété et le culte, la vision, les songes, l’inspiration, l’occultisme et la divination.

► D’autre part, les propos, la philosophie, les études supérieures, l’évolution morale et la loi.

► Et enfin, les relations avec les étrangers, les beaux-frères et belles-sœurs, les voyages lointains et durables, les succès lointains ou en rapport avec la distance comme l’import-export.

c. Interprétation sociale

► Clergé et églises, parlements et magistrature, marine, affaires coloniales et commerciales, science et découvertes scientifiques.

d. Interprétation météorologique

Le signe du Sagittaire est humide en général. Mais particulièrement, il est humide en son commencement; en son milieu tempéré; ardent à la fin. Du côté boréal il est venteux et de l’austral, humide et changeant.

Tétrabible, II ( De la météorologie zodiacale), Ptolémée, II.

II. Modulations

a. Effet des planètes

■ Pour consulter les modulations effectuées par les planètes sur la maison IX, 𝕍 les entrées respectives sur les fiches des planètes : Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne.

b. Effet des signes

■ Pour consulter les modulations effectuées par les signes sur la maison IX, 𝕍 les entrées respectives sur les fiches des signes : Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.

c. Maître de IX dans les maisons

I : Désir de s’instruire, goût des lettres et des sciences, esprit religieux ou contemplatif, et amour des voyages. | Très heureux au point de vue moral et intellectuel. | Le caractère enclos dans la I, et la IX vouée à l’insatiable curiosité, forment un très heureux mélange au point de vue intellectuel et moral, avec des tendances philosophiques ou idéalistes, des conceptions supérieures; le goût des longs voyages, l’intelligence des songes, l’esprit philosophique, l’attirance vers ce qui est étranger, l’affection de la loi et de la règle. Observons que ces excellents présages sont plus ou moins ébréchés ou amplifiés suivant l’état céleste de la planète maîtresse de la IXe Maison, son caractère, la situation du Maître de l’Ascendant et l’ensemble des formules que nous connaissons. Tout est relatif et nous le répétons une fois de plus, parce qu’il est des vérités qu’on ne saurait trop s’ancrer dans l’esprit.

II : Fortune par le savoir, les voyages ou la religion. | Mérite personnel, intelligence, accroissement de situation. | Si la IX est vouée à la recherche méditative, à l’action pensée, c’est aux biens acquis, aux désirs de possession, aux gains et pertes que la II est affectée. Leur attelage rendra donc convoiteux et fera entreprendre des voyages à l’étranger ou aux colonies à la recherche de la fortune. On ne partira pas sans réfléchir et tous ses actes, au contraire, seront marqués au coin de l’étude constructive, cela, vaut mieux; cependant si la chance refuse son concours, les plans les mieux ourdis pourront échouer; on obtiendra des avantages financiers dans la pratique des sciences ; fréquemment des songes annonceront les biens à venir ou les menaces qui les attendent.

III : Le sujet sera un chef de parti politique ou religieux et enrichira ses frères ou ses parents à la suite de voyages lucratifs. | Gain dans une situation libérale, renommée. | La philosophie et les grands voyages, concrets ou abstraits par la IX, la III exprimant les études et l’éducation, les frères et voisins ; l’ensemble préviendra de liaison entre les leçons reçues et les recherches entreprises; d’influence de la religion et de la loi ; de longs voyages afin de s’instruire, de missions, laïques ou religieuses, de frères attirés par l’aventure et allant explorer le monde ou la connaissance ; de possibilités de songes concernant les frères et les déplacements et qu’on saura interpréter, en partie au moins; de dons de professeur ou d’avocat avec un thème intéressant.

IV : Voyages causés pour recueillir la succession de parents occupant des fonctions religieuses. | Belle entente dans l’intérieur, harmonie intellectuelle. | Si la IV est le foyer et la fin des choses, l’hérédité, la tradition, la IX s’intéresse aux grands voyages, d’où longs voyages en fin d’existence ou retour au foyer et dans son pays après de longs voyages; sagesse à la fin de la vie, harmonie intellectuelle au foyer où l’on poursuit des études élevées; songes ayant trait aux immeubles et aux parents; intelligence du folklore et de son importance.

V : Le sujet sera un homme peu religieux aimant les plaisirs et les voyages. | Plaisirs élevés, joies morales, enfants érudits et sensibles. | La IX caractérise les études personnelles et profondes à travers la vie ou la connaissance, et la V les plaisirs, les joies, les mondanités, les enfants, les œuvres d’imagination. Cet accord dira voyages pour les enfants, érudits et sensibles; œuvres réalisées au contact des voyages; explorations entreprises par plaisir ; philosophie épicurienne et optimiste ; plaisirs élevés, servant à la connaissance; songes inspirés par l’intelligence imaginative; recherche des réunions graves où la morale n’est généralement pas absente.

VI : Santé affaiblie par de longs voyages, emploi inférieur dans l’Eglise, ou, d’après Argol et Schoner, mariage avec une femme de basse condition. | Maladie dans un voyage, fatigue cérébrale. | Cette alliance des voyages et des études, la IX, et de la maladie accompagnée par la servitude, la VI, donne : pensées sociales; idéal de dévouement; besoin d’être utile; maladie dans un voyage; risque de fatigue cérébrale; longs voyages ou départs pour raisons de santé; études scientifiques ou philosophiques concernant le mal, le labeur, l’outillage; songes prévenant des maladies et des incidents entourant le travail imposé.

VII : Voyages dangereux ; persécutions à propos d’écrits politiques ou religieux : mort en pays éloigné. | Procès politique ou littéraire, union peu heureuse. | Puisque la IX correspond aux études ayant les découvertes pour objet, tandis que la VII résume l’épouse (ou le mari), les associés et les ennemis patents, formels, qui se sont fait connaître, ainsi que les procès, leur liaison augurera d’une union avec une étrangère (ou un étranger) ; d’associés au loin; de risques de procès par la femme ou celui avec qui l’on est associé pour une entreprise; d’ennemis influencés par l’étranger; de songes ayant trait à l’épouse et aux significations de la VII. Évidemment, les ennemis ne seront redoutables que si les Maîtres à apprécier sont malveillants.

VIII : Lacune | Héritage moral, réhabilitation de la mémoire d’un être cher. Exécuteur testamentaire. | Tout l’esprit métaphysique de la IXe ne peut être qu’amplifié par la VIII qui affirme la mort, mais aussi l’au-delà, et leur jumelage prévient d’un attrait pour les questions philosophiques touchant la mort et la vie posthume; de tendances au spiritisme; de longs voyages périlleux; d’héritage causant des dangers; de risque de mort en voyage; de penchant à l’occultisme; de songes intéressant les disparus, d’avertissements à leur sujet; de capacité pour éclaircir les problèmes touchant les crimes.

IX : Voyages à l’étranger heureux et profitables ; esprit supérieur s’attachant à l’étude des sciences, des lettres, des choses philosophiques, divines et mystérieuses. | Intelligence remarquable, qualités de cœur et d’esprit, emploi élevé, voyages fructueux moralement et matériellement. | Il affirme et confirme les significations de la IX et, pour les avoir complétées, il faut allier la Maison au Signe et examiner leurs ententes, les combinaisons qu’ils formeront. Les liaisons avec les planètes donneront ensuite le maximum de renseignements. Ces indications valent pour tous les Maîtres dans leur propre Maison.

X : Élévation à une haute position ou réputation obtenue par son propre mérite dans sa patrie ou à l’étranger | Honneur plus qu’argent. | Les études supérieures de la IX, son intelligence des grands problèmes s’alliant avec la X, la situation et le succès, préviennent d’une carrière libérale, plus attirée par les honneurs que par l’argent; de position due à l’expérience acquise en des recherches ou voyages ; de songes ayant trait à la situation, d’un sens éminent de la légalité si les planètes en cause ne sont pas endommagées; de compréhension des problèmes touchant aux colonies (la IXe est coloniale) et au grand négoce.

XI : Nombreux amis rencontrés par le sujet, dans les contrées qu’il visitera. | Amitiés venant de collaboration intellectuelle. | Nous savons que la IX est philosophique et que la XI a pour apanage les amis et aides, les sympathies, les auxiliaires bénévoles. Leurs relations avisent que les idées et l’expérience procureront de nombreuses relations d’amitié; des concours permettant de réaliser; des collaborations intellectuelles ; peut-être une situation en vue au Parlement, car la XI représente les Chambres et plus spécialement la Chambre des Députés, ou celle des Communes; des songes concernant les amis et leurs aventures, surtout durant leurs voyages.

XII : Accidents, ennemis ou vexations dans les voyages ou persécution pour motif religieux. | Chagrins venant de vexations, maladie contractée à l’étranger. | C’est toujours en rapprochant les significations de la IX, études et voyages dans l’espace ou l’intelligence, et de la XII, épreuves, ennemis perfides et masqués que nous aurons leurs prévisions : hautes études entreprises dans l’isolement; sacrifice volontaire pour son idéal; besoin de se dévouer pour ses idées, de militer; danger d’emprisonnement ou d’hospitalisation au cours d’un long voyage à l’étranger; idées et travaux amenant ennuis et inimitiés secrètes, voire démêlés avec la loi; emprisonnement par condamnation légale, recherches utilisées par les ennemis secrets; travaux aboutissant à une claustration; songes avertissant sur les épreuves et les adversaires dissimulés ; accidents par animaux sauvages et traîtrises par automobiles.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1,pp.215-216), Julevno, 1912 & Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.233), Muchery, 1927 & L’Astrologie scientifique (pp.391-394), Privat, 1935.





Version: 2.0
Maj : 24/05/2024