🔍
Bouton_Accueil

Mémentos - Notes bibliographiques d’Oraedes

📝 Aller à la notice de ce mémento

Accès de l’ésotérisme occidental | Antoine Faivre D C E S

► Suite d’articles d’Antoine Faivre portant sur plusieurs sujets spécifiques et représentatifs de l’ésotérisme occidental. Hors deux ou trois articles généralistes, le choix des sujets sont essentiellement orientés vers la spécialité de l’auteur : la théosophie. Faivre s’attache à synthétiser des pensées d’auteurs et à mettre en relief les leviers principaux de leurs systèmes. Le second tome propose une étude sur Tomberg, une autre sur Abellio ainsi qu’une bonne bibliographie. Les quatre-vingts pages du chapitre Exercices d’imagination sont particulièrement bienvenues. Intéressant pour qui voit avantage aux rétrospectives historiques.

Alchimie mystique (L’) | Andrée Petitbon D C E - S

► Inspirée par Batfroi, l’auteur met en avant les correspondances entre alchimie et Tarot. Quelques passages intéressants mais dispensable.

Alchimiques métamorphoses du mercure universel | Severin Batfroi D C E - S

► Ouvrage dans la veine de Fulcanelli avec quelques passages intéressants. Reste dispensable.

Ananga Ranga | Kalyānạmalla D C E - S

► Malgré le fait que l’auteur indique que l’ouvrage puisse être interprété dans un sens spirituel, on ne trouvera guère de quoi lui donner raison si ce n’est pas un effort d’analogie poussif. L’ouvrage propose listes et tableaux de tempéraments principalement féminins (relatifs au contexte spatio-temporel de l’ouvrage) et rehaussés par des considérations analogiques et ce qu’il convient de faire dans la chambre à coucher pour tel ou tel profil. S’en suit des passages sur la sorcellerie et la divination pour se concilier les faveurs des femmes, accomplir des performances sexuelles ou déterminer les typologies humaines. À consulter à titre de curiosité et à insérer à coté des grimoires du type Albert.

Anthologie de l’ésoterisme | Émile-Jules Grillot de Givry D C E - S

► Anthologie qualitative, l’auteur ayant fait un véritable effort de sélection, et parfois de traduction. Chaque entrée est accompagnée d’une petite note historique dans le goût de l’époque. L’ensemble, charmant, suscite la bienveillance : récréatif, il se destine naturellement à inspirer et à susciter la curiosité, ce qu’il réussit. Notons tout de même que les traductions de langues non occidentales peuvent à bon droit être considérées comme datées.

Archange empourpré (L’) | Henry Corbin, Sohrawardi D C E - S

► Compilation de traités de Sohrawardi. Les textes sont bien choisis et organisés, les commentaires de Corbin sont bienvenus. La théosophie du sheik ne manque pas d’intérêt ni de cohérence, mais demande tout de même dans l’idéal, un certain bagage avant d’être abordée. Au final peu de surprise, de belles lignes ou de visée pratique sinon dans les tout derniers traités.

Archives de l’insolite (Les) | Jean Louis Bernard D C E - S

► Dictionnaire au contenu original voir surprenant (qu’on nous fasse grâce de cet euphémisme) sur la mythologie et le folklore mais percutant sur l’aspect psychologique. L’auteur est un ésotériste seulement connu des spécialistes et principalement actif dans les années 70. Initié au soufisme, il s’est penché sur l’Égypte antique et le tantrisme. Rare avant le commerce en ligne, redevient facile d’obtention. Recommandé à l’ésotériste curieux (mais franchement déconseillé au débutant pour qui les articles seront criblés de balivernes ou l’orienterons sur de mauvaises pentes).

Bibliographie occultiste et maçonnique | Ernest Jouin, V. Descreux D C E - S

► Intéressante bibliographie issue du catalogue d’Adolphe Peeters-Baertsoen contenant des notes (bibliographiques et historiques) plus savantes que celle des autres catalogues. Notez bien cependant, la posture critique notoire du créateur de la Revue internationale des sociétés secrètes.

Bibliotheca Esoterica, éd. Dorbon-aîné D C E - S

► Bibliographie généraliste qui se démarque par sa taille, son aspect pratique et sa faculté à "agglutiner" les commentaires de ses confrères. Pour bibliophiles ou chercheurs. À consulter avec le Manuel de Caillet.

Bibliothèque Ouvaroff | Auguste Ladrague D C E - S

► Catalogue de la vaste bibliothèque du Comte Alexis Ouvaroff. Intéressant en ce qu’il renseigne sur des ouvrages peu indiqués dans les autres catalogues, en particulier vis à vis des éditions germanophones.

Bouddhisme vivant / profond / ésotérique (Le) | Kalou Rinpoché D C E - S

► Ouvrages de vulgarisation et d’introduction sur le bouddhisme par un abbé vajrayāna. Clair et concis ils résument la doctrine et certaines pratiques de ce courant spirituel. Le second volume de cette série de trois livres met l’accent sur le hīnayāna et le mahāyāna. Le troisième volume met l’accent sur le vajrayāna. Recommandé aux débutants intéressés par le sujet.

Chemin de la véritable initiation magique (Le) | Franz Bardon D C E - S

► Ouvrage populaire présentant une méthode structurée d’entraînement psychique. Précurseur en la matière, il demeure pédagogique et présente au moins un intérêt historique. Intéressa fatalement moins le théoricien que le praticien.

Chaos à la lumière (Du) | Severin Batfroi D C E - S

► Mise en perspective entre l’alchimie et la science moderne. Quelques passages intéressants. Dispensable.

Claire lumière de félicité | Kelsang Gyatso D C E - S

► Résumé très synthétique, exhaustif et sous forme systémique du mahāmudrā gelug par Kelsang Gyatso, le fondateur, en 1991, de la Nouvelle Tradition Kadampa (mouvement indépendant du bouddhisme tibétain bien implanté au Royaume-Uni). Suivant la volonté de l’auteur, l’ouvrage, qui est une de ses premières productions, se veut avant tout pratique et s’adresse aux occidentaux.

► Malgré une écriture accessible et la présence d’un lexique en fin de volume, des notions de bouddhisme seront souhaitées pour lire l’ouvrage avec profit car outre le fait que l’auteur survole fréquemment les sujets, le texte français est traduit de l’anglais (avec toutes les problématiques que cela engendre eu égard au système de méditation d’origine tibétaine). S’appuyant sur des textes traditionnels, l’ouvrage, devenu classique, est recommandé au tantriste confirmé (et évidemment praticien) qui prendra soin en outre, d’examiner la position de Kelsang Gyatso dans vajrayāna.

Clef de la Kabbale (La) | Franz Bardon D C E - S

► Vraisemblablement un système personnel et ainsi, on accordera un intérêt limité à cet ouvrage.

Clés des songes et sciences des rêves | dir. Jacqueline Carroy et Juliette Lancel D C E S

► Compilation de plusieurs articles, organisés "chronologiquement" et abordant un sujet assez peu mis en avant mais important pour notre matière : l’onirocritique. Certaines articulations, transitions et recombinaisons dans l’histoire des idées de ce domaine sont bien évoquées et certains approfondissement sur quelques points sont bienvenus. La présence de l’œuvre d’Artémidore hante naturellement cette compilation. Quoique les articles soient inégaux et d’orientation très historique, sa lecture aisée et son contenu généraliste fait que cet ouvrage est recommandée comme introduction à ce domaine. 𝕍 les conférences filmées du colloque Lien vers le site

Dictionnaire de biographie, mythologie, géographie anciennes | William Smith D C E - S

► Médiocre sur la mythologie, avantageusement remplacé.

Dictionnaire de l’occultisme | Roger Mary D C E - S

► Articles imprécis tant sur l’histoire que sur les idées. Possède néanmoins le mérite de renseigner des entrées rarement traitées ailleurs.

Dictionnaire des sciences occultes | Frédérique Boutet D C E - S

► Compilation d’informations issues de Plancy et des démonographes du XVIXVIII. Raconte des histoires plus qu’il ne trie et élabore. Comme tout les ouvrages de ce genre, peut donner des informations qu’on ne trouve pas ailleurs, mais de toutes façons assez médiocre quand on connaît les sources.

Dictionnaire des sociétés secrètes | dir. Pierre Mariel D C E - S

► Un effort qualitatif au niveau rédactionnel et historique a été réalisé sur ce dictionnaire qui comporte des articles d’auteurs français autorisés des années 60-70.

Dictionnaire initiatique | Hervé Masson D C E - S

► L’auteur fait un réel effort de recherche et d’exposition. Néanmoins il est par trop influencé par la maçonnerie et surtout le gnosticisme. Ceci noté, la consultation de ce dictionnaire n’est pas sans intérêt.

Dieux, génies et démons en Égypte ancienne | Collectif D C E - S

► Plusieurs articles intéressants portant sur des généralités vis-à-vis des dieux égyptiens. Les œuvres sont en revanche anecdotiques si ce n’est peut-être, pour le spécialiste de l’histoire de l’art égyptien.

Encyclopédie de l’ésotérisme | Jacques d’Arès D C E - S

► Une introduction sur l’ésotérisme, qui comparé à l’Ésotérisme de Riffard est simplifiée d’un point de vu historique et conceptuel. Également plus focalisé sur le christianisme. Le point de vu est néanmoins plus ésotérique qu’anthropologique et offre plusieurs pistes intéressantes notamment sur le symbolisme, voir parfois l’hermétisme. Le dernier tome offre encore une instruction au symbolisme, i.e. assez basique. Expose voir défend les considérations astrologiques, atlantéennes et religieuses (i.e. pro orthodoxes) de Paul Lecour. Ceci exposé, la lecture de ces ouvrages demeure recommandable.

Encyclopédie des symboles | dir. Michel Cazenave D C E - S

► Inférieur sur le fond, au Dictionnaire des symboles de Chevalier et Gheerbrant, mais se démarque sur l’aspect historique et la documentation. À consulter en complément du pré-cité.

Enseignement secret de la divine Shakti (L’) | Jean Varenne D C E - S

► Anthologie de textes tantriques et pré-tantriques. Les textes sont bien choisis, les traductions prudentes et les commentaires lapidaires mais pertinents.

Ésotérisme (L’) | Pierre Riffard D C E - S

► Panorama exhaustif par un philosophe, composé d’un essai et d’une anthologie. Réflexion et bibliographie pertinente touchant aux concepts de l’ésotérisme. Excellente œuvre introductive du point de vu historique et philosophique.

Ésotérismes d’ailleurs | Pierre Riffard D C E - S

► "Suite" de L’Ésotérisme. Panorama exhaustif d’un universitaire composé d’essais émaillés de textes classiques. Réflexion intéressante en deçà de l’ouvrage précédent et parti pris pour les systèmes étrangers mais bibliographie touchant aux concepts de l’ésotérisme toujours aussi riche. Excellente œuvre introductive du point de vu historique et anthropologique.

Essai d’une bibliographie méthodique et raisonnée sur la sorcellerie | Robert Yve-Plessis D C E - S

► Bibliographie particulièrement propice lorsqu’il s’agit d’identifier un ouvrage en rapport avec la sorcellerie, la démonologie et les sujets connexes.

Exercices spirituels et philosophie antique | Pierre Hadot D C E - S Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée

► Recueil de textes de Hadot, classique, porte sur le sujet de la philosophie comme exercices spirituels et voie de perfectionnisme. Hadot, stt. attaché au stoïcisme et au platonisme dans ses exposés (bien qu’il n’oublie pas l’épicurisme et le socratisme dans certains articles), écrit de manière ordonnée, claire, accessible. On saluera en outre quelques distinctions philologiques minutieuses et des articulations historiques bienvenues, notamment sur la réinterprétation des exercices des principales écoles de philosophie antique dans le néoplatonisme, leur transvasement vers le monachisme chrétien puis leurs résurgences modernes. Ce recueil, constitué pour l’essentiel de textes introductifs éclairés par les conceptions de Hadot, est une invitation à voir la philosophie antique sous un œil adéquat.

► Si les positions de Hadot — maturées par le Tractatus de Wittgenstein —, différenciant notamment le discours philosophique et la pratique philosophique (exercices et art de vivre) ou interprétant de façon moins pénible qu’à l’accoutumée Marc Aurèle, apparaîtront comme des évidences au regard de l’ésotériste (ou simplement du bon sens), est ne sont absolument pas dominante dans les courants, méthodes et interprétations de la philosophie académique et à cet égard, l’ouvrage mérite l’attention de nos lecteurs, les débutants en particulier. Tous les articles n’intéresseront pas de façon égale ces derniers, si ils ne goûtent pas le stoïcisme d’autant que, du fait du format, des redites subsistent passim. Exercices spirituels, Apophatisme et théologie négative et Histoire de la pensée hellénistique et romaine nous semblent dominer l’ensemble ne serait-ce que pour prendre connaissance de façon synthétique des travaux de Hadot et de certaines de ses prises de position.

Grands textes de l’ésotérisme depuis l’Antiquité (Les) | Jean-Marc Font D C E - S

► Simple recueil de textes ésotériques accompagnés d’une menue note biographique. Pour les débutants.

Grecs et l’irrationnel (Les) | Eric Dodds D C E - S

► Suite organisée d’articles concernant le rapport entre les grecs et l’irrationnel. Les articles autant que les notes sont savantes et intéressantes, mais il faut déjà des connaissances sur l’antiquité grecque et greco-romaine pour pouvoir en profiter (voir à certains endroits, lire le grec). À noter que l’auteur, historien et philologue, utilise des outils de la psychologie et est acquis au rationalisme, ce qui ne l’empêche pas d’être ouvert à la mystique et à l’occultisme comme en témoigne son parcours personnel.

Histoire de l’astrologie | Serge Hutin D C E - S

► Collection de faits organisés de manière chronologique vis-à-vis de l’astrologie. Contient en outre, quelques citations. L’ouvrage est sommaire, mais on saluera la mentalité neutre et ouverte de l’auteur.

Histoire de l’astrologie | Willhem Knappich D C E - S

► Savante compilation chronologique de faits historiques vis-à-vis de l’astrologie, aucune remise en perspective ou réflexions sur des notions mais des détails techniques sont néanmoins donnés ici et là. À noter que l’auteur, lui-même astrologue, à un point de vu moderne.

Histoire de l’ésotérisme et des sciences occultes | Jean-Paul Corsetti D C E - S

► Panorama de l’histoire de l’ésotérisme occidental par un homme de lettres. L’ouvrage ne cède pas à la facilité : il propose une synthèse de qualité et des informations intéressantes. Attention toutefois : certains passages sont confus quand il s’agit d’expliquer les doctrines et on relève quelques approximations.

Histoire de la magie et de l’occultisme (1) | Danielle Hemmert et Alex Roudene D C E - S

► Œuvre médiocre dans laquelle l’auteur évoque de façon vaporeuse plusieurs faits archéologiques qui auraient pu être intéressants si ils avaient été mieux sourcés. Presque inexploitable en l’état sinon pour alimenter l’imagination.

Introduction à l’alchimie intérieure Taoïste | Isabelle Robinet D C E - S Lien vers le document sur Persée

► Ouvrage universitaire à propos du neidan regroupant plusieurs articles de Robinet, spécialiste du taoïsme. Des passages brillants prouvant la compréhension de l’auteur mais un ensemble assez inégal et brouillon ainsi que des chapitres laborieux aux non spécialistes (à cause d’un vocabulaire spécifique) qui auraient demandé plus d’aménagements pédagogiques. Ouvrage indispensable pour aplanir les bases en alchimie orientale et occidentale.

Dieux, génies et démons en Égypte ancienne | Collectif D C E - S

► Plusieurs articles intéressants portant sur des généralités vis-à-vis des dieux. Les œuvres sont en revanche anecdotiques si ce n’est peut-être, pour le spécialiste de l’histoire de l’art égyptien.

Loups-Garous et vampires | Roland Villeneuve D C E - S

► Ouvrage introductif pour l’étude de la démonologie quoique quelque peu maladroit. Description de la lycanthropie et du vampirisme dans les croyance populaires occidentales et dans leurs manifestations sociales. Vision sociologique et psychologisante du phénomène. Beaucoup d’anecdotes, de restitutions de procès et de témoignages.

Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes | Albert Caillet D C E - S

► Bibliographie généraliste qui se démarque par sa taille et son aspect pratique. Pour bibliophiles ou chercheurs. À consulter avec la Bibliothèque de Dorbon-aîné.

Magie évocatoire (La) | Franz Bardon D C E - S

► Essentiellement repris d’Agrippa, intérêt limité, surtout de nos jours.

Méditations sur les 22 Arcanes majeurs du tarot | Valentin Tomberg D C E - S

► Brillant ouvrage d’un théosophe chrétien. Le Tarot sert de fil conducteur pour gloser sur des thèmes théosophiques. L’auteur à remarquablement assimilé les axiomes de l’hermétisme. Plusieurs passages fort inspirés avec également quelques faiblesses ailleurs car l’auteur est parfois bigot.

Le Message retrouvé | Louis Cattiaux D C E - S

► Cet ouvrage de mystique chrétienne écrit avec un style poétique et une forme hermétique (deux colonnes s’affrontent et ouvrent la logique de lecture à l’espace) puise volontiers dans les (plus simples) symboles et concepts alchimiques pour développer son propos ; On sait l’heureuse synergie qu’on peut tirer de cette association. Il a vraisemblablement été produit dans le but de convertir l’impie ou d’haranguer le disciple timoré : beaucoup de passages font la part belle à l’apologétique et à l’exécration, l’ambiance générale de l’ouvrage est en outre, volontiers millénariste. Finalement, l’écrit est assez personnel et rend compte autant de la personne qui l’a composée que du propos dont il estime devoir nous entretenir : Dieu.

► Sa lecture peut être recommandée aux débutants ou aux ésotéristes peu expérimentés tanguant plus ou moins distraitement vers l’occultisme intéressé ou l’érudition stérile, certains aphorismes étant tout à fait inspirés : justes, nets et propices à la méditation. Pour sa part, l’ésotériste expérimenté, pour lequel nous ne faisons que conseiller l’ouvrage, trouvera l’ensemble par trop criblé d’évidences voir de banalités et saluera seulement, quoique franchement, l’initiative de l’auteur.

Miroir de la magie (Le) | Kurt Seligman D C E - S

► Rétrospective historique sur l’occultisme occidental écrite avec une intention sérieuse. Quelques passages descriptifs d’œuvres ou de personnes. Concernant les idées, quelques intuitions sur l’alchimie mais manque cruellement de profondeur sur le reste.

Mots, la mort, les sorts (Les) | Jeanne Favret-Saada D C E - S Lien vers le document sur Persée

► Intéressante étude de terrain portant sur la sorcellerie du bocage. La méthode ethnologique pratiquée par l’auteur, dans l’air du temps, consistant essentiellement à observer les faits de manière moins ethnocentrée, fut saluée par ses pairs. L’ouvrage permettra surtout d’observer quelques pistes concernant la sorcellerie pratique sans avoir à subir les quolibets d’universitaires bornés.

Mystère des cathédrales (Le) | Fulcanelli D C E - S

► Au-delà de sa bonne réputation, cet ouvrage bien connu du grand public doit être pris pour ce qu’il est afin d’éviter tout désappointement : une invitation à s’intéresser à l’alchimie au travers d’une série d’articles qui, écrits avec aisance et au contenu plutôt superficiels, distillent des pistes de recherche sur plusieurs aspects de la discipline. Certes, on ne pourra sans doute pas suivre l’auteur (ou les auteurs, le style comme les propos nous paraissant varier de façon notable selon les chapitres) sur toutes ses assertions, d’abord du point de vu historique, évidemment puisque ce n’est pas le sujet, mais aussi du point de vu alchimique. Et on sera sans doute navré par la posture ostentatoire et mystérieuse du "Vulcain", posture qui s’inscrit cependant dans une certaine tradition littéraire ayant rapport avec cette discipline.

► Néanmoins, pour quiconque s’intéresse au sujet, l’objet de l’ouvrage (qui n’est pas une innovation, tant s’en faut, mais une habile mise au goût du jour), son importance historique sur l’alchimie du XX et quelques passages inspirés (qui demandent, comme pour toute recherche dans le domaine alchimique, une attention libérale et des recherches persévérantes pour créer des liens et approfondir notre compréhension et surtout notre discernement) en font une lecture aujourd’hui difficile à contourner (avec les Demeures Philosophales). Le débutant en particulier, trouvera de nombreux sujets de réflexion et de recherche mais devra prendre garde à ne pas se laisser fasciner par des points à l’importance douteuse.

Occultisme (L’) | Robert Amadou D C E - S

► Cet ouvrage est une présentation générale de l’occultisme séparé en trois parties qui tente de définir et d’exposer le sujet: 1° Tout d’abord l’auteur y expose la doctrine, prenant le principe de l’analogie, de l’intentionalité et de la tradition comme les trois facteurs définissant la conscience occultiste. 2° Il donne ensuite à partir de ces définitions une explication des pratiques qu’on en tire : mantique, magie et alchimie. 3° Enfin, il expose la théosophie comme religion de l’occultisme, expression mystique de cette doctrine. L’auteur explique dans son exposé que la science est comprise dans l’occultisme et que ces deux principes ne s’opposent pas, pas plus d’ailleurs avec la religion qui est une extension logique de la conscience occultiste. Il use afin de démontrer son propos d’une réflexion philosophique, il s’appuie aussi sur d’anciens auteurs. Lecture agréable mais dispensable.

Pistis Sophia et la gnose (La) | Dominique Visieux D C E - S

► Essai d’interprétation raisonné de la Pistis Sophia. Met de l’ordre dans un texte difficile d’accès. Quelques passages intéressants pour un ouvrage avant tout introductif.

Pour la rose rouge et la croix d’or (éd. 1988) | Jean-Pierre Giudicelli de Cressac Bachelerie D C E - S

► Ouvrage écrit par un membre de Memphis-Misraim se réclamant de Kremmerz et qui s’était fait connaître à l’époque de sa diffusion (1988) pour son évocation des "Arcana arcanorum" alors plus ou moins tombés dans l’oubli. L’ensemble, généraliste, assez décousu quoique ponctué de bonnes formules et cultivant un certain mystère rappellera bon nombre de productions du XIX. Comporte également quelques pistes superficielles concernant l’alchimie (occidentale et taoïste) et, pour la part la plus notable, des informations historiques à propos d’ordres initiatiques.

Que sais-je ? D C E - S Lien vers le document sur Persée

► Ouvrages de vulgarisation et d’introduction. Rend de grands services d’orientation préliminaire et de bibliographie lors de l’exploration d’un sujet pas ou peu connu.

Parapsychologie (La) | Yvonne Castellan D C E - S

➧ Apporte des informations historiques. Rien de plus à signaler sinon.

Ésotérisme (L’) | Antoine Faivre D C E - S

➧ Apporte plusieurs informations historiques, essentiellement à partir de la renaissance. Quelques informations de nature méthodologiques vis à vis de l’ésotérologie universitaire. Lecture tout à fait agréable en particulier pour ceux que l’histoire intéresse.

Kabbale (La) | Roland Goetschel D C E - S

➧ Apporte plusieurs informations historiques. Quelques développements sur le lourianisme. Rien de plus à signaler sinon.

Runes et chamanisme | Jean Foucaud et Jean Vertemont D C E - S

► Ouvrage sympathique mais moyen à tendance psychologisante mettant en parallèle les runes avec plusieurs autres systèmes. De bons passages notamment au niveau étymologique. D’autres passages sont poussifs tant sur la forme que le fond. Manque globalement de pédagogie et tire parfois sur le témoignage plus que sur l’exposé, en particulier dans le dernier tiers de l’ouvrage qui est sans intérêt.

Science des symboles (Les) | René Alleau D C E - S Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée

► Pertinent essai, principalement logico-philosophique d’une part et historico-anthropologique d’autre part, portant sur la sémiologie et la symbolique dans une perspective inter-disciplinaire. L’auteur opère à ce propos plusieurs distinctions minutieuses dans le domaine de la logique, aborde ensuite une mise en perspective de la pensée logique et analogique pour terminer par discerner les différences entre signe, symbole, allégorie ou encore emblèmes. Après une évocation de la fonction et de l’importance du symbole dans les sociétés humaines il critique enfin la "philosophie bourgeoise du symbole", pensée kantienne et hegelienne, tant dans leur approche du signe que dans les effets qu’il leur attribue dans la société contemporaine.

► Si certains passages pourront paraître un peu rapides, d’autres sont tout à fait habiles (avec même quelques fulgurances) et la lecture de cet ouvrage universitaire intéressera ceux qui, ne craignant pas d’élargir les horizons, seront en outre soucieux de structurer leurs réflexions autour de cet important sujet. Notons tout de même que les premiers chapitre paraîtrons arides à ceux qui ne goûtent pas les extravagances de la philosophie universitaire.

Secret de l’élixir d’immortalité (Le) | Piotr Phénix D C E - S

► Imposant essai d’un ami de Caro, quelque peu influencé par le théosophisme, et qui propose une mise en parallèle de l’alchimie occidentale et du yoga oriental. L’érudition orientée de la première partie est à l’image de l’engagement moral et intellectuel tout aussi orienté de la seconde partie. L’ouvrage comporte en effet nombre de citations alchimiques compilées par thèmes et une bibliographie en fin d’ouvrage montre que l’auteur à pris la peine de faire des recherches. Il défend une vision ascétique, guerrière et synthétique de la spiritualité et en outre, sa syntaxe et son vocabulaire prête à penser qu’il s’agit d’un véritable pratiquant. Malgré tout, l’ouvrage laisse le lecteur sur sa faim. À conseiller pour les débutants pour l’énergie dont l’auteur fait preuve.

Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte | René Philipon D C E - S

► Le catalogue de vente de la bibliothèque de Guaita peut renseigner sur des manuscrits et éditions rares d’ouvrages francophones. Les notes de Guaita, bien que lapidaires, ne sont pas sans intérêt.

Six yogas de Naropa (Les) | Takpo Tashi Namgyal (trad. Érik Sablé) D C E - S

► Ouvrage lapidaire et succinct, dans lequel Sablé résume les yogas de Naropa en adaptant le texte de Namgyal (XVI). Tout à fait correct pour les débutants car il apporte des informations généralistes et essentiellement descriptives. Les autres lui préférerons Claire lumière de félicité de Kelsang Gyatso qui, or quelques différences mineures sur certains points, est plus profond sur la théorie et la pratique.

Structures anthropologiques de l’imaginaire (Les) | Gilbert Durand D C E - S

► Intéressant ouvrage universitaire par un philosophe très influencé par Bachelard et dont l’objet est la réhabilitation de l’imaginaire dans le champ des recherches académiques. La principale partie de l’ouvrage est dédiée à une étude symbologique des archétypes fondamentaux de l’humanité en les déroulant et en les structurant en catégories selon une logique agglutinante. L’auteur utilise à plusieurs reprises les outils de la psychologie et de l’anthropologie pour appuyer sa thèse. Plusieurs passages sont bien vus, d’autres malheureusement verbeux. Il est bon de lire l’ouvrage en ce qu’il créer des passerelles entre plusieurs disciplines, y compris l’ésotérisme et les sciences humaines. Complète heureusement Eliade et Lévi-Strauss et amplifie Jung et Corbin.

Tao de l’art d’aimer (Le) | Jolan Tchang D C E - S

► Ouvrage de sexologie taoïste axé sur la pratique. D’un intérêt limité si ce n’est éventuellement pour des débutants. Ne donne guère de sources et ne fait pas plus de raisonnements. L’auteur mêle en sus, quelques considérations d’ordre personnel.

Tarot des Bohémiens (Le) | Papus D C E - S

► Ouvrage inégal mais pourtant important dans lequel Papus développe des considérations sur le Tarot à la lumière d’une utilisation avertie de l’analogie. Si l’analogie était aussi bien maîtrisée par tous qu’elle l’est par l’auteur, cela éviterait bien des déconvenues aux lecteurs des ouvrages dédiés à l’ésotérisme…

Théorie et pratique du mandala | Giuseppe Tucci D C E - S

► Ouvrage d’introduction et essentiel sur les maṇḍala/yantras. Il est la fois sérieux et assez structuré et contient en outre quelques approfondissements théoriques intéressants concernant, d’une façon plus générale, le tantrisme.

Traité d’histoire des religions | Mircea Eliade D C E - S Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée Lien vers le document sur Persée

► Il s’agit d’un exposé universitaire, généraliste et classé de manière thématique sur la pensée religieuse, moitié vulgarisé, moitié destiné aux spécialistes. L’auteur y exprime une synthèse du sacré au-delà de l’espace et du temps en y opposant le profane et en se basant sur les archétypes. Il illustre des concepts comme ceux de hiérophanie et de kratophanie afin de servir son exposé. On trouve des chapitres au nom évocateurs tels que: 1° Le ciel. 2° Le soleil. 3° La lune. 4° Les eaux. D’un style clair, il demeure aussi très exhaustif dans ses exemples et repose sur une scrupuleuse bibliographie indiquée à chaque fin de chapitre. On consultera les autres ouvrages de l’auteur pour obtenir un exposé plus précis de certains chapitres.

Yoga tibétain et les doctrines secrètes (Le) | Walter Evan-Wentz D C E - S

► Intéressante anthologie de textes du mahāmudrā. L’introduction a une valeur très limitée mais les notes sont parfois utiles en particulier sur l’aspect philologique. Peut aider si on est autonome mais sûrement sans grande valeur pour qui ne l’est pas ou ne suit pas ce système.

separateur

Notice

► Cette page contient des notes de lecture plus ou moins critiques concernant les ouvrages en rapport avec nos travaux. Comme tout compte-rendu, elles expriment des avis personnels et ne sont livrées qu’à titre informatif. Nous faisons en sorte d’être le plus synthétique et incisif possible afin de mettre en valeur les points saillants du compte-rendu.

► Pour les ouvrages concernés, nous avons conservé les liens vers les comptes-rendus que nous avions déjà renseigné dans la partie Bibliographie. Les gommettes sont également conservées et étendues aux autres ouvrages critiqués avec un système de notation plus précis et pondéré.

Il s’agit du "DCE-S". Conscient que chaque lecteur, relativement à ses centres d’intérêts et à son expérience ne jugera pas un ouvrage de la même façon, nous nous sommes essayés à trouver un système qui puisse ménager les compromis (trois niveaux et une classe spéciale). Nous laissons soin au lecteur de définir lui-même les quatre angles de ce système. Afin de noter un ouvrage, nous prenons également en compte plusieurs facteurs notamment la qualité du contenu (pertinence informationnelle, artistique ou intellectuelle), la clarté et l’élégance de l’écriture et de la mise en forme, et la mise en perspective de l’ouvrage avec ceux déjà existants (dans son sujet, sa destination et sa catégorie). Notez enfin que les ouvrages sont évidemment évalués vis à vis de l’objet de l’encyclopédie et l’apport qu’ils peuvent amener, soit dans la consolidation de fondements déjà acquis ou dans le développement de nouvelles connaissances.

■ Si les ouvrages traités sont encore peu nombreux au regard de la Bibliographie, c’est parce que cette initiative fut prise tardivement (en 2019) et que nous tenons à relire les ouvrages avant de mettre la moindre indication. Cela devrait prendre tout de même un certain temps attendu que ce ne sont pas les seuls qui doivent être parcourus et annotés pour servir à la constitution de l’encyclopédie…