🔍
Bouton_Accueil

Mars
Porte-épée, Petite infortune

👁 👁

Épithètes
Puissant guerrier
Le fort armé
Qui se réjouit du fracas
Terrible Daimôn
La planète du sang
Le fulminant
L’ensanglanté
Le sanguinaire
Invincible tueur
L’indomptable
L’effrayant
L’hardi
Maître de l’ardeur
Au grand cœur
Le seigneur de la chaleur
De forte de puissance
De vitesse impétueuse
Qui enflamme le cœur
Qui donne l’audace
Qui laisse ses opposants sans défense
Qui ruine les puissances et détrône les rois
Qui renverse les murailles
Invincible tueur d’hommes
Toujours souillé de sang humain
Strophes liturgiques pour chaque station, Au Ciel de Mars (Sohrawardi)

Je célèbre la liturgie en l’honneur du Dieu Lumière victoriale, le Fort, investi de la puissance robuste, de la suprématie grandiose, de l’éclat qui transperce, archange seigneur de Mars qui est sa théurgie. / Et je célèbre la liturgie du fidèle serviteur de Dieu, Mars, le Père éminent, le Vaillant, le Triomphant, le Conquérant, investi de la domination victoriale, de l’élan impétueux, de la rigueur violente, du feu qui embrase, de la clarté qui inspire la crainte, dispensateur de la chaleur et de la sécheresse, de la force et de la domination impérieuse. / Je glorifie sa personne lumineuse et son Ame vénérable. Je célèbre la liturgie de son haut et noble Temple.

Gustave Holts : Les Planètes, I. Mars, qui amène la guerre, 1914. Int. United States Air Force Heritage of America Band

Données générales

Qualité Polarité Élément Orientation Domicile Exaltation Triplicités Joie Exil Chute Pérégrinité Orbe Révolution Apogée/Périgée Nœud boréal/austral Force gravitationnelle 🡓 Terre Amis Ennemis
Maléfique Masculin
Négatif
Actif
🜂 Occidentale ♈︎ (🌞)
♏︎ (🌝)
♑︎ (28°) ♋︎ ♏︎ ♓︎ (🌝)P
♉︎ ♍︎ ♑︎ (C)P
♈︎ ♌︎ ♐︎ (🌝)M
♋︎ ♏︎ ♓︎ (C)M
♋︎ ♍︎ ♊︎ (🌞)F
♓︎ ♌︎ ♐︎ (C)F
♏︎
VIE
♉︎
♎︎
♋︎ (28°) ♊︎ ♍︎ ♒︎ 7-8° ~ 1,8 ans ♍︎ / ♓︎ 0°11’58” ♉︎ / ♏︎ 17°42’5” 6,4×10^17N

Substance Correspondances
Symbolisme Principes Qualités Défauts Entités Perceptions Anatomie Humaine Santé (Troubles de la) Animaux Végétaux Minéraux Ambiances Société

Graphisme

Casque
Épée
Lance
Bouclier
Phallus


Héraldisme
Gueules


Nombre
9J
5JP


Note
SolJ
C


Période
Maturité


Ange
C(S)amaël



Jour
Mardi


Tarot
Maison-Dieu 👁


Géomancie
Rubeus
Puer
Réalisation

Action
Activité
Mouvement
Énergie
Concentration
Focalisation
Vigilance
Véhémence
Concrétisation
Matérialisation
Virilité
Instinct
Désir
Passion
Puissance
Transformation
Violence
Radicalité
Confrontation
Dépassement
Conquête
Combat
Guerre
Sport
Dynamisation

Volonté
Courage
Intrépidité
Force
Vaillance
Bravoure
Détermination
Activité
Opiniâtreté
Initiative
Entreprise
Audace
Fier
Indépendant
Manifestation
Fermeté
Contrôle
Franchise
Générosité
Magnanimité
Prodigue
Justicier
Héroïsme
Brutalité

Égoïsme
Vindicatif
Agressivité
Turbulence
Colère
Violence
Hostilité
Haine
Impulsivité
Témérité
Querelles
Scepticisme
Cynisme
Ruptures
Jalousie
Raillerie
Luttes
Âpreté
Rudesse
Présomption
Fanfaronnerie
Inexorabilité
Cruauté
Sanguinaire
Danger
Imprudence
Accident
Blessures
Meurtre
Bestialité

Arès
Athéna
Samaël
Dourga
Esus
Erato
Gésar
Hanouman
Huitzilopochtli
Indra
Ishtar
Jiutian Xuannü
Óðinn
Péroun
Shiva
Sekhmet
Seth
Þórr
Tyr
Zhenwudadi

Sens
Toucher


Couleurs
Brillante 🌞
Éclatante 🌞
Érodées 🌝
Complexes 🌝

Rouge
↳Vermillon 🌞
↳Sang de bœuf 🌞
↳Grenat 🌝
↳Pourpre 🌝


Forme
Accidentée
Anguleuse
Massive 🌞
Carrée 🌞
Tranchante 🌝
Pointue 🌝


Appétence
Sec 🌞
Brûlé 🌞
Amer 🌞
Piquant 🌝
Irritant 🌝
Vénéneux 🌝

Profil
Bilieux
Sanguin
Hypersthénique
Émotif-Actif-Primaire
dit Colérique


Psychologie
Esprit corporel
Instinct
Sensitivité


Fonctions
Sang
Fiel
Système musculaire
Système pileux
Motricité
Inflammations
Dilatations


Organes

Expulsion
↳Verge
↳Testicules
↳Narine droite
↳Main droite
↳Veines
↳Nez

Élimination
↳Reins
↳Vessie
↳Vésicule biliaire
↳Oreille gauche

Excès de 🜂
Apoplexie
Fièvres
Inflammations
Congestions
Céphalées
Infections
Pléthores
Pustules
Scarlatine
Varicelle
Variole
Fièvre typhoïde


Inflammations
Gastralgie
Diarrhée
Cystite

Rhumatismes
↳Musculaires


Accidents
Brûlures
Traumatismes
Déchirements
Entorses
Foulures
Fractures
Hémorragies


Troubles vénériens
Blennorragie
Syphilis


Psychologie
Manie

Quadrupèdes
Autruche 🌞
Bélier 🌞
Blaireau
Cheval 🌞
Chien 🌝
Loup 🌝
Sanglier 🌝
Taureau 🌝
Tigre 🌞


Aériens
Aigle 🌝
Coq 🌞
Milan 🌝
Pivert 🌞
Vautour 🌝


Aquatiques
Brochet 🌞
Raie 🌞
Serpent 🌝


Insectes
Scorpion 🌝

Arbres

Parties
↳Tige

Cornouiller
Houx
Poivrier
Prunellier


Plantes
Absinthe
Acanthe
Ache
Agaric
Aloès
Amères
Ail
Anémone
Armoise
Arnica
Artichaut
Arum
Asperge
Aubépine 🌝
Bardane
Basilic
Belladone
Bruyère 🌝
Bryone
Carotte
Chanvre
Chardon
Ciboule
Coloquinte
Suite ⇩Fermer la liste ⇪
Corne de bœuf
Corne de cerf
Cornouiller
Cresson alenois
Cynoglosse
Dahlia
Euphorbe
Euphraise
Fève
Fougère 🌞
Genêt
Glaïeul
Gingembre
Guède
Houblon
Marroube
Menthe
Moutarde
Noix muscade
Œillets 🌞
Oignon
Oreille d’ours
Ortie
Passerose 🌞
Pavot
Pivoine
Piment
Poireau
Poivre
Primevère 🌞
Raifort
Rave
Ravenelle
Rhubarbe
Renoncule
Rhubarbe
Scammonée
Sénevé
Tabac
Véronique
Vigne

Pierres
Aimant
Améthyste 🌞
Cornaline 🌞
Diamant 🌞
Grenat
Hématite
Jaspe sanguin 🌞
Magnétite 🌞
Ocre 🌞
Pyrites rousses 🌞
Rubis
Sable (du désert) 🌞
Sanguine
Soufre 🌞


Métaux
Acier 🌞
Antimoine
Fer 🌝


Objets

Armes
↳Épée
↳Lance
↳Hache

Outils
↳Clous
↳Scie

Mécaniques
Cuivres 🌞
Funéraires 🌝
Sexuels 🌝

Parfums
Aloès
Bruyère
Euphorbe
Cornouiller
Sel ammoniac
Racine d’hellébore
Poudre de fer aimantée
Soufre
Racine de gentiane


Lieux
Ravins
Forêts
Espaces vides
Champs de bataille

Animé 🌞
Bruyants 🌞
Sportif 🌞
Décisionnaire 🌞
Industrieux 🌞
Dangereux 🌝
Sulfureux 🌝

Personnes
Militants 🌞
Violents 🌞
Décisionnaires 🌞
Empiriques 🌞
Arbitraires 🌞
Individualistes 🌞
Sportifs 🌞
Pionniers 🌞
Dangereux 🌝
Malfaisants 🌝
Sournois 🌝
Jaloux 🌝
Vengeurs 🌝


Proches
Mari
Amant
Frère aîné
Rivaux
Adversaires
Ennemis


Disciplines
Arts martiaux
Chirurgie
Investigation 🌝
Funéraire 🌝
Gravure 🌝
Occultisme 🌝
Satyre
Sciences naturelles
Sculpture 🌞
Zoologie 🌝

Interprétation

Mars est également incarné par un dieu dans la mythologie. […] Il était environné, dans la bataille, d’un terrible fracas […] Il n’est pas sans rapports avec l’ouragan, en effet. […] Mars est donc le fils de Junon, c’est-à-dire de la Lune. Il fut formé aux arts de la guerre et apprit les danses des Corybantes, qui marchaient en sautant au son des tambours et des flûtes, harmonies qui les faisaient délirer, leur inspirant des clameurs furieuses. Il aime la bataille et, souvent vaincu, se relève toujours pour d’autres rencontres. Il s’identifie avec le signe du Bélier quand il représente le printemps; il est aussi l’orage écumant.

Cependant on aurait tort de ne voir qu’une brute dans le dieu de la guerre. Il est querelleur, sans doute, autant que, brave, mais il sait commander, former des troupes, les armer, se montre aussi sage au conseil que résolu au combat. Il impose la discipline par le rythme bien scandé et les vertus de l’enthousiasme lui sont familières par les prêtres de Cybèle. Construire un camp, nourrir ses troupes, se renseigner sur l’ennemi, vivre aux dépens du pays, le gouverner, plaider sa cause et celle des siens fut-ce devant l’Aéropage, dicter une paix sage est aussi dans ses attributions. Il a une intelligence pratique, lucide. Il excelle à détruire et sait bâtir, multiplier les forts, creuser les tranchées, susciter ou utiliser les moyens d’action. Il forge dans les cœurs la notion du devoir. Il est aussi très sensible, dans sa chair plus que dans son cœur : quels cris, qui glacent d’épouvante des milliers d’hommes lorsqu’il a été involontairement blessé par la lance de Diomède ! N’est-il pas, alors, pareil à un enfant par sa faiblesse ? Il ne faut pas oublier que si la guerre est un fléau, elle a, quelquefois, aidé la civilisation à s’épanouir. Comment les hommes accepteraient-ils de s’unir sans la menace d’un péril ? Plus que l’intérêt la peur rassemble et elle a été, avec le sang, le ciment dont les nations sont formées. Ce mal est un organisateur tyrannique.

Mars exprime les qualités et capacités du dieu terrible. Ajoutons qu’il trace autour de la Terre, dans ses évolutions célestes, une large étoile à 7 branches. Le nombre 7, violent, agressif, qui exprime la victoire après une lutte lui est donc consacré. Les solutions chirurgicales auront volontiers son agrément. On aurait tort de ne voir en Mars que la brutalité, il apporte aussi la volonté sans qui rien de grand ne s’édifie. Les Romains, qui en avaient fait leur dieu préféré, ne furent-ils pas des bâtisseurs magnifiques ?

Astrologie scientifique (L’) (pp.57-60), Privat, 1935.

I. Symbolique

► Exécutant des décrets divins, doué d’une énergie sauvage, transmutatrice et régénératrice, ♂ compose avec la destruction et la construction, la vie et la mort. Il met en mouvement l’univers en sortant ses composants de l’inertie et luttant pour que la vie se manifeste. Il permet au germe de devenir acte, à la pensée de se manifester, à l’être de s’affirmer.

↳ Ramassé sur lui-même, comprimé, en fermentation, et ainsi instable et explosif, il génère par son désir, son instinct et son impulsivité, la différenciation et l’évolution infinie comme le suggère sa marche céleste rétrograde et bouclée. En somme il évoque l’illumination promise par la lumière rougeâtre de l’Embrasé.

► Extraverti jaugeant son adversaire droit dans les yeux, agrippant la vie et le monde d’une main révoltée et le modelant de l’autre, ♂ est cette force luciférienne et prométhéenne au déploiement herculéen permettant de choisir activement entre le bien et le mal.

↳ Il permet d’extraire la lumière du fer depuis les étincelles dionysiaques de la forge héphaïstique : les forces martiennes sont une arme à double tranchant qui peut se retourner contre son utilisateur et l’avilir dans ce que l’Homme à de plus bas et basique. Mais audacieusement dirigée vers la conscience, la ferme et définitive énergie martienne est de celle qui donne l’empire sur soi-même et repousse définitivement les ténèbres.

II. Psychisme

a. Mental

► Le martien est d’une intelligence concrète et réaliste cherchant une prise sur le monde. Il vit intensément voir dangereusement et cherche une réalisation immédiate de ses désirs dans un corps à corps catégorique où la difficulté d’obtention de cette réalisation augmente l’attrait dudit désir.

↳ Cette mentalité impatiente et brave, résolument aventureuse, tournée vers l’avenir et disposée à détruire pour mieux reconstruire, représente la vie dans ce qu’elle à de plus âpre, pousse l’homme a s’exprimer, à employer la force, à agir avec violence, à rechercher le combat.

↪ En conséquence, le sujet est fort audacieux. Il veut conquérir ce qu’il y a d’élevé par le biais de ce qui se situe en dessous, utiliser l’incandescence de l’instinct animal et le bouillonnement de la passion sensuelle pour dominer et posséder, réduire les antagonismes, outrepasser les obstacles et mourir au champ d’honneur en se confondant finalement avec l’objet qui est dès lors animé de sa flamme.

Positiviste et réaliste, le martien est doué d’une volonté radicale, suprémaciste et inflexible. Il est porté sur l’action plus que sur la pensée, cette dernière se veut tournée vers l’expérimentation et la réalisation, elle est en outre ramassée, sommaire et intransigeante.

↳ Il sait ainsi sélectionner et optimiser tant ses actes que son apprentissage, c’est un tacticien et un stratège. Il admire la puissance et le courage de ceux qui parviennent à leurs objectifs, qui peuvent anticiper les difficultés par un réflexe instinctif : il n’est ainsi pas un spéculateur ou un idéaliste.

↪ Aussi, de nature sceptique, peu porté sur l’évanescence du subtil, plus sensuel que sentimental et préférant la quantité à la qualité, il est franchement hostile aux religions. Il tient par ailleurs en piètre estime la culture ou les arts ce qui fait de lui un être tout à fait soumis à l’astralité : il est franc, net, sensuel à l’excès et ainsi prévisible. Aussi sa pensée opère par classements et exactitudes, elle est dénuée d’innovations mais néanmoins capable d’un grand effort quantitatif. Il sait discerner de façon instantanée les évidences car il va droit au but.

b. Sentiments

Démonstratif et impulsif, direct et entreprenant, il est fort courageux, tout à fait pressé en tout. Ses affections impétueuses disposent d’un haut potentiel d’ardeur convoitante, ses inclinaisons et aversions sont intenses et violentes mais sont éphémères et disparaissent aussi vite qu’elles sont venues au jour. Elles sont portées par un verbe polémique et sabrant disposant d’un sens réflexe de la riposte. Stimulé par le danger et l’âpreté, c’est un égotiste chevaleresque, guidé par sa force sexuelle pour laquelle il cherche une satisfaction immédiate. Ses besoins organiques sont en effet impérieux et son tonus musculaire est tendu vers le mouvement, l’action et l’effort.

↪ En amour, il entretient ainsi précocement des liaisons qui peuvent d’une part du fait d’un excès de passion, aboutir rapidement à un mariage et d’autre part s’émailler généralement de conflits à cause de son inconstance ou de sa jalousie. Franc, naturel et entier, il est peu scrupuleux et faiblement attaché et à l’opinion d’autrui et aux personnes en général. Pourtant, s’il est grossier dans ses affects, insistant jusqu’à la lassitude, il ne saurait néanmoins être vicieux.

, il devient dangereux car ses instincts et sa passion sont exacerbés : il se fait alors féroce et bestial. Colérique et brutal, il est jaloux et tyrannique, mu par une folle témérité l’amenant au devant de catastrophes. Irascible et rancunier, peu porté à l’échange sinon dans le but de polémiquer, il est vantard et présomptueux, imprudent, contradicteur et contestataire. C’est un facteur de désordre qui obtient ce qu’il désire par la violence plus que par le travail.

c. Actions

1. Socialement

► Il est généreux et franc, enthousiaste et dynamique. Intrépide, il est prompt à rendre service, à porter secours - un peu par bravade - à une personne en danger. Il est en outre fiable dans ses engagements ce qui le rend particulièrement apprécié dans les moments difficiles. Direct et spontané voir brusque, représentant l’action, la réaction et la lutte énergétique, il prend et attend des prises de position catégoriques, cherche la lutte et la polémique ardente.

↪ Il gère difficilement la critique et est tout à fait entêté. Mais il est néanmoins capable de se soumettre volontiers aux directives ou aux conseils d’une personne qu’il considérera comme éclairée comme un jupitérien ou bien qui saura le prendre par les sentiments avec lesquels il ne sait guère que faire, comme les passifs lunaires et les vénusiens. Ces derniers savent fragmenter sa volonté tout en se soumettant d’autre part à ses directives impérieuses. Il s’allie enfin volontiers avec le mercuriel avec qui ils forment un duo haut en couleur et très efficace. En revanche, la prétention solaire l’irrite et il raille volontiers la modération saturnienne.

2. Professionnellement

► Il est indépendant et combatif, c’est un besogneux acharné à la santé robuste. Doué d’une chance faiblarde et faite de revirements, sa notoriété dépend seulement de sa capacité à batailler. Il sait néanmoins bien gagner sa vie et même si son impulsivité, qui n’anticipe guère à longue échéance, l’amène à subir des pertes et à dépenser le fruit de son labeur, sa capacité à endurer le travail lui permet de ne jamais manquer de quoi sustenter à ses besoins vitaux. La thésaurisation n’est cependant pas son apanage et ses finances restent en conséquence souvent incertaines bien que se consolidant avec le temps s’il n’est pas maléficié.

↳ Il s’expose en effet d’une part souvent au danger ce qui peut l’amener à subir des accidents ou des violences et d’autre part, comme il est en recherche d’une satisfaction abondante et simple de ses fonctions, il est exposé à la tentation envers de regrettables penchants orgiaques comme les femmes, l’alcool et le jeu. Ces comportements peuvent alors miner sa carrière et sa santé tant physique que financière. Il fait néanmoins preuve d’une grande résistance et se relèvera jusqu’à ce qu’il parvienne à son but ou tombe définitivement.

↪ Quoi qu’il en soit, la hardiesse du martien le rend audacieux et fort, capable d’un labeur intensif au mépris du danger. Il est doué d’un sens inné de la stratégie et est en conséquence, tout à fait apte à faire carrière dans l’armée ou le sport. Il est attiré par les connaissances exactes, techniques et naturelles ce qui le rend apte à manipuler des forces puissantes sous la supervision adéquate d’un savoir-faire bien maîtrisé. En sus, sa faible sensibilité lui permet de rester plus aisément stoïque, raison pour laquelle les martiens font les bons docteurs et chirurgiens. Peu à l’aise avec l’aspect purement théorique, sa combativité même transposée sur le plan cérébral ne le fera pas se distinguer dans la philosophie ou l’art. Sa combativité exploite par ailleurs toutes ses capacités une fois qu’elle est focalisée, tant qu’elle est disciplinée et sait se prémunir d’un étouffant rigorisme.

Carrières possibles du martien en fonction de l’influence planétaire secondaire

Soleil Lune Mercure Mars Vénus Jupiter Saturne

Orateur
Avocat
Propagandiste


Guide
Chef
Chauffeur
Dresseur

Artisan
Forgeron
Serrurier
Armurier
Céramiste
Sculpteur

Aventurier
Pompier
Explorateur
Prospecteur

Militaire
Stratège
Aviateur
Marin
Policier


Sportif
Boxeur
Cycliste
Pilote

Médecin
Chirurgien
Dentiste


Cuisinier
Boucher
Poissonnier

Métiers du bâtiment
Manutentionnaire
Docker


Métiers de l’industrie
Mécanicien

Scientifique
Ingénieur
Physicien
Biologiste
Chimiste

III. Apparence

Tête Corps
Traits Pilosité Front Yeux Nez Bouche Menton Forme Peau Main Écriture Attitude

Forme
Assez petite
Massive
Anguleuse
Carrée


Expression
Renfrognée
Dure
Affectée

Couleur
Roux
Noirs
Blonds


Cheveux
Épais
Crépus
Rares au sommet


Sourcils
Dessinés
Épais
Broussailleux
Arqués
Rapprochés des yeux

Forme
Haute
Cintrée


Cervelet
Protubérant


Oreilles
Petites
Charnues
Bien ourlées

Forme
Ouverte
Enfoncée


Couleur
Foncée
Bleu


Regard
Clair
Froid
Fixe
Perçant
Dur
Agressif
Audacieux
Convoiteur
Menaçant

Forme
Convexe
Grand
Anguleux
Osseux
Aquilin


Narines
Larges
Dilatées

Lèvres
Grandes
Serrées
Fendues
Minces
Colorées
Arquées

Commissures
↳Abaissées


Voix
Forte
Rauque
Rude
Dure
Altière


Diction
Appuyée
Impérieuse
Précipitée

Joues
Fermes
Tendues


Mâchoires
Puissantes
Affirmées


Menton
Carré
Saillant
Obstiné

Apparence
Grande
Athlétique
Vigoureuse
Énergique
Musclée
Rectiligne
Ramassé


Courbes
Contrastées
Saillantes
Nettes
Robustes
Trapues
Rudes
Dures


Cou
Épais


Épaules
Larges


Tronc
Développé
Long

Cuisses

Courtes

Texture
Tachetée

Pilosité
↳Forte


Teint
Mat
Rouge
Jaune
p. Foncé

Forme
Charnue
Épaisse
Dure


Paume
Massive


Doigts
Courts
Spatulés
Pileux


Pouce

Extrémité
↳Élargie
↳Épaisse


Monts

Mars
↳Saillant


Lignes
Profondes
Nettes
p. Nombreuses

Forme
Appuyée
Nette
Anguleuse


A, E, O
Carrés

Lisibilité
Satisfaisante


T

Barre
↳Courte
↳Haute
↳Massuée
l. Oblique en bas

Impression
Volontaire
Énergique
Dominatrice


Gestes
Brusques
Secs
Tranchants
Dévastateurs
Violents


Démarche
Décidée
Rapide
Bruyante

IV. Indicateur astrologique

a. Généralités

signifie le feu, la colère, la guerre, les années, les discussions, querelles et violences, le fer, les chevaux, les arts du feu et, entre les personnes, celles qui dépendent du feu, tels les verriers, les fondeurs, les chimistes, les boulangers, les forgerons, celles qui dépendent des métaux comme les mécaniciens, soldats et capitaines, artilleurs et chirurgiens ; signe aussi les avocats ivres de leur éloquence enflammée, avec les larrons et querelleurs. (Privat).

► Augmente l’intensité et l’influence des signes qu’il visite, ajoute la valeur et la fierté, le courage et la force. Cependant Hermès indique que ôte tout ce qu’il donne si une bonne planète ne l’en empêche. et Si envoie les maux avec retard, frappe rapidement, aussi est-il plus nuisible que Saturne. Cardan ajoute que Mars est plus pernicieux pour la Lune par son que par sa et le Soleil par sa que par son .

b. Prévisionnel

► Indique chez la femme, ceux qui sont sensibles à ses charmes, en propre le mari ainsi que la nature des relations avec ses frères.

► Montre les obstacles de toute espèce, la haine et la guerre en général : Adversaires et ennemis, emprisonnements, blessures et accidents. Hermès nous confie que occidental dans le ♋︎ et ne regardant ni , ni ni le (par aspects), on sera sujet à saigner ; mais si est dans le ♑︎ on prendra plaisir à l’effusion du sang.. Al-Mansûr écrit que dignifié et VII, avec les luminaires, ou placé Asc, prédispose à beaucoup d’infortune à la guerre ou dans les procès, la VIIe Maison signalant les adversaires et ainsi disposé leur donnant l’avantage. On trouve encore chez De Rigiis que ♏︎ et en VIII attire les piqûres des reptiles. ♎︎ rend raisonneur, donne le besoin d’affirmer avec vigueur, s’anime par la contradiction. Celui qui a Asc, si on lui confie une mission, partira avant de demander l’adresse. peut prédire renommée après la mort.

► Indique également les mariages, les voyages et les relations masculines. Cardan indique que étant, dans un thème de nativité, en , ou ou , causera, vers l’âge de 19 ans, une intrigue amoureuse qui pourrait amener la naissance d’un enfant illégitime; les Δ et les entre ces mêmes planètes annonceront des engagements de mariage, surtout dans une naissance féminine.

► Les rapports avec les autres astres marquent sa tendance positive ou négative.

favorise les réalisations heureuses dans tous les domaines. Ex. en horoscope masculin, ♈︎ ou ♏︎ présage des dignités militaires. (De Rigiis) et même Asc ♈︎, ♏︎ ou ♑︎ rend invincible, surtout si les bons aspects des planètes fortunées ou des luminaires étoffent Asc ou . (Cardan)
favorise l’apparition des maladies, en particulier celles de .
● Avec accroît la force physique et le dynamisme au prix d’un emportement et d’une témérité plus exacerbée.
● Avec le sens des responsabilité est plus développé.

c. Physiologique

► Représente la mort en général chez le natif, dans la mesure où il rare que n’y participe point. Albubather estime à ce propos que a plus de pouvoir pour abréger la vie, quand il se trouve dans le ♈︎ et sous la terre, (au-dessous de l’horizon) en naissance diurne, et lorsqu’il est dans le ♑︎ et sur la terre, quand la naissance est nocturne.. Plus spécifiquement, Al-Mansûr assure que Si ou se joignent avec ou en IV c’est signe de vie très courte. Pour Antoine de Villon L’enfant dont Asc sera infortuné et qui aura en VIII vivra à grand peine un mois entier. Schöner indique que La mère meurt aussitôt après l’enfantement qui a Asc, sans aucun aspect de ou , tandis que est en VIII. Abenragel fait remarquer que, en astrologie horaire, quand, dans un thème, la croissante est dans le ♈︎, on peut annoncer la mort. Plus simplement, Cardan écrit ex. que et Asc et les luminaires en cadentes annoncent courte vie, que Si les deux luminaires ( et ) sont dans les angles I, IV, VII ou X, et en de et l’enfant ne goûtera jamais de viande et mourra tôt. et que L’enfant sera difficile à nourrir dans son premier âge si est dans les signes de et de , principalement ♏︎ et ♑︎ sans aspect harmonieux de ou . De même si et sont en de la I à la VII avec et en cadentes (III et IX, stt. VI et XII). Du reste, le type martien a une forte constitution mais l’usant trop vite, sa vie n’est pas très prolongée.

Lorsque Mars domine et qu’il est oriental, il fait les hommes forts, ayant une rougeur blanchâtre; une taille haute et agréable, les yeux bleu pâle, couverts d’un poil rude, une chevelure médiocre, un tempérament plus chaud et plus sec. Occidental il les fait rouges, médiocres de stature, ayant les yeux petits, le corps uni et sans poil, la chevelure blonde et rude, et le tempérament sec.

Tétrabible, III ( Du tempérament et de la constitution physique), Ptolémée, II.

Quand il est oriental : Chaud et sec ; De teint intermédiaire, ni blanc ni rouge, plutôt jaune ; De taille haute et bien proportionnée, moyenne cependant si le Soleil regarde Mars. Avec des yeux bleus et un peu grands ; Avec une chevelure fine et abondante ; D’une complexion chaude et sèche, bilieuse ; Avec la tête inclinée. Quand il est occidental : Sec, au point que le Sec prédomine. Avec un visage rubicond et ceci à cause principalement de l’habitude de la boisson ; De peau tachetée ; De taille moyenne; Do tête petite ; Avec une chevelure rousse, peu abondante, clairsemée, fine, très rebelle, et tendant légèrement à blanchir ; De corps pareillement roux ; Avec des yeux petits, parfois safrannés et brillants ; Avec un signe ou une marque quelconque au visage ; Avec des dents longues ; De physionomie brutale ; Maigre ; Avec un nez aux narines larges ; Avec un signe ou une défectuosité au pied ; Bossu ; De teint foncé ou brun. Parmi les humeurs, Mars commande à la bile. Il régit les substances amères et de saveur aigre. […] Dans la vie humain, il commande à la jeunesse.

Des deux mondes, I ( De Astrologia), Fludd, 1617—1624.

Le cinquième est l’âge d’homme, que Mars, suivant l’espace de son tour, gouverne durant quinze années, où il rend les esprits et les corps plus forts et plus propres à endurer le travail, augmente les soins et les incommodités; donne le sens et la précaution, principales vertus d’un âge avancé et pousse à entreprendre avec peine quelque chose de mémorable, avant d’arriver à une fin plus prochaine de la vie.

Tétrabible, IV ( De la division des temps), Ptolémée, II.

Gouverne la tête, les organes génitaux externes, la vésicule biliaire, probablement l’oreille gauche et les muscles en général. Il risque d’engendrer des fièvres et éruptions de toute nature : scarlatine, fièvre typhoïde, etc., des troubles inflammatoires : gastralgies, rhumatismes musculaires et des troubles vénériens ou prostatiques. Maux de tête fréquents.

Dictionnaire astrologique (p. 394), Gouchon, 1935.

Mars la donne par fièvres continues et hémitritées, coups subits, obstructions de reins, crachements de sang, hémorroïdes, avortements, mauvais accouchements, charbons, pestes, et enfin par toutes choses qui procèdent d’inflammations, ou d’excès de chaleur.

Tétrabible, IV ( Du genre de mort), Ptolémée, II.

:

♈︎ : Agitation extrême avec des violences, insomnie, sérieux maux de tête, rupture de vaisseaux sanguins dans le cerveau, coups et blessures à la tête et à la face, fièvre, délires, encéphalite, actes insensés, congestion cérébrale; cheveux secs qu’on perd prématurément; terribles maux de dents.

♉︎ : Angine, amygdales gonflées, laryngite, pharyngite, diphtérie, opérations à la gorge, désordres sexuels et, par réflexion, hémorroïdes.

♊︎ : Système nerveux ébranlé, d’où mal de mer et facilité d’indigestion, coupures, entailles, blessures et brûlures aux mains et aux bras, poitrine grasse, pneumonie, inflammation des poumons.

♋︎ : Estomac irritable, hémorragie stomacale, gastrite, vomissements bilieux; extrême danger, pour les femmes, par les accouchements, fièvre puerpérale, fausses couches et avortements; par antice, toux sèche.

♌︎ : Coup de soleil, paludisme, malaria, fièvres chaudes; palpitations, hypertrophie du cœur, syncopes, endocardite, rupture de l’aorte, coup de feu.

♍︎ : Vers, diarrhée, selles sanglantes, dysenterie, choléra, inflammation des intestins, entérite muco-membraneuse, gastroentérite, péritonite, appendicite, hernie ventrale, accidents et opérations au ventre.

♎︎ : Rétention d’urine, néphrite et, par réflexion, violents maux de tête.

♏︎ : Incontinence d’urine, urines brûlantes, hémorroïdes, hernies ganglionnaires, vessie douloureuse, spermatorhées, scarlatine, gravelle et pierre, hémorragies, maladies vénériennes cruelles; pour une femme difficultés pendant la grossesse, péril d’ophtalmie blennorhagique.

♐︎ : Coupure ou rupture des artères, risque de choc opératoire si l’on enlève abcès ou tumeur à la cuisse, sciatique, ulcères des hanches et des cuisses, diabète.

♑︎ : Urticaire, anthrax aux genoux, nombreuses contusions et coupures, goutte, fièvre rhumatismale.

♒︎ : Varicèles, échauffement et empoisonnement du sang, fièvres intermittentes, blessures aux chevilles; par réflexion, troubles du cœur.

♓︎ : Cors et durillons, accidents et brûlures aux pieds; par le carré aux Poissons, phtisie galopante et congestion pulmonaire foudroyante.

Astrologie scientifique (L’) (1, pp.), Privat, 1935.

d. Psychologique

► Incline à l’ardeur.

► Permet d’évaluer l’énergie dont dispose le sujet : combativité, agressivité, courage, ses aptitudes réalisatrices et ses impulsions dynamiques comme les désirs et la colère, l’amour et la haine, ses points de tension et de contestation. Cardan nous dit que on sera audacieux, actif, imprudent, précipité, colère, inconsidéré et agile.

► Indique en outre dans quel domaine le natif mettra en œuvre sa passion et sa force pour conquérir et maîtriser un domaine donné à la condition, naturellement, d’être car sinon, la force martienne dégénère en rejet et en agressivité. Cardan précise ex. que Mars en IX, infortuné, rend souvent menteur, se moquant de la religion et de Dieu même.

Cardan dit qu’il rend généreux, vigoureux, enthousiaste, courageux, entreprenant, bon soldat, méprisant pour les périls, prompt, téméraire, entier, vindicatif, impatient et peu capable d’endurer les injures, superbe, dépensier en se souciant peu des richesses. Le manque de annihile la persistance, la fermeté et la volonté. Elle donne des personnes timorées, hésitantes, fades sans avidités ni aversions accusées. Elles suivent la foule dans ses dispositions et ses opinions et finalement, stagnent dans un perpétuel échec. Cardan estime à propos d’un Mars malheureux que mal disposé il rend cruel, injuste, querelleur, tyrannique, commandant mal, impertinent, débordé, destructeur de son bien et de celui des autres, sans vergogne, somptueux, ivrogne, turbulent, farouche et sanguinaire, timide dans l’action, fauteur de discordes, arrogant, séditieux et souvent voleur.

e. Influences en maître de l’ascendant ou gouvernant l’horoscope

► Le marsien ayant un fort est de type spartiate, c’est le type le plus proche du Bélier, sa véhémence est tournée vers l’extérieur comme une boule de feu. Le martien ayant un faible est de type shivaïque, c’est le type le plus proche du Scorpion, sa véhémence est tournée vers lui-même et il possède une capacité transmutative. Par ailleurs, le type le plus puissant de martien qui équilibre les deux profils pour faire émerger la qualité substantifique et reversée de sa nature, soit un profil réfléchi et empathique — c’est-à-dire un chevalier au sens noble —, capable de se sacrifier afin de vaincre le mal, est le plus rare de tous.

Mars étant significateur du sujet, mal dignifié, fera la personne irascible, brutale, téméraire, autoritaire, orgueilleuse, perfide, lascive, menteuse, parjure, portée aux querelles, à la cruauté et au meurtre.

Bien dignifié dans l’horoscope, Mars, au contraire, rendra le sujet audacieux, un peu violent et emporté, mais raisonnable, dévoue, prudent, magnanime, courageux, généreux, aimant l’art militaire et les sciences.

Les Martiens sont fortement constitués, ont la tôle petite et épaisse, le front découvert, les cheveux roux. La figure est ronde, couverte de taches rouges ou violettes, les yeux sont petits, hardis et pétillants, la bouche est grande et les lèvres minces, le nez est élevé, aigu et les narines sont dilatées, la barbe est dure et courte. Leur voix est forte et retentissante, leurs mouvements brusques et ils marchent à grands pas, en faisant résonner leurs talons.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.112-113), Julevno, 1912.

Lorsque l’enthousiaste, l’énergique, le constructif, le militant Mars, en bon aspect, est gouverneur du thème, ceux qui sont nés sous l’influence de ses rayons dynamiques sont désireux de se mesurer avec les difficultés de la vie. Leur âme est remplie d’un désir avide de conquérir le monde ; peu leur importe ce qu’ils font, pourvu que ce soit un débouché proportionné à l’énergie constructive qui, au sens figuré, menace de les faire « éclater », à moins qu’elle ne trouve une issue. Plus l’entreprise est grande et difficile, plus ils exultent ; aussi deviennent-ils les pionniers de la civilisation, les ingénieurs, les entrepreneurs qui construisent nos cités, nos grandes routes ; ce sont eux qui tirent parti des ressources du monde et les rendent utilisables aux autres. Ils ne supportent aucune contrainte, et ne souffrent aucune intervention qui pourrait entraver leurs plans ou leurs méthodes ; ils gouvernent les autres et les plient à leur volonté par force, car ils n’ont ni tact, ni diplomatie et, pour eux, la force prime tout ; ils gagnent facilement l’argent et le dépensent non moins aisément et follement ; ils sont prodigues à l’extrême ; si les revers viennent, ils sont un moment terrassés, mais ils ne le demeurent jamais longtemps ; une force secrète, indomptable, fait qu’ils se relèvent bien vite pour recommencer leur même vie aventureuse ; ils sont, en général, téméraires et, de ce fait, exposés aux accidents et à une mort violente.

Lorsque Mars dissonant, arrogant, présomptueux, téméraire est le gouverneur thème, le sujet est un égoïste de la plus belle espèce, allant vers la réalisation de ses désirs par tous les moyens, même par la force ou la destruction si les autres moyens ne suffisent pas. Il préfère même avoir à brutaliser les autres que de les voir se soumettre sans lutte. Il fait un contremaître sévère et cruel, dans les chantiers ferroviaires, routiers ou autres travaux de ce genre. Menteur, vantard, batailleur, téméraire, il est prêt à risquer sa vie et celle des autres n’importe quand et pour n’importe quoi.

Le Message des astres (pp.165-166,168), Heindel, 1913.

Éthique : Magnanimité, héroïsme, intrépidité, générosité.

Intellect : L’intelligence martienne s’exerce uniquement dans le domaine concret. Elle s’intensifie en présence des antagonismes de toute nature car elle est douée surtout dans un mode réagissant, combatif. Les sciences exactes sont accessibles aux martiens, mais ils excellent surtout dans leurs applications. Comme toute forme de stratégie — notamment celle qu’on déploie dans les affaires — le génie militaire convient merveilleusement à l’intellect signé de Mars. C’est le seul ordre d’initiative pour lequel il soit doué car, pour tout autre chose il suivra les principes établis avec exactitude et opiniâtreté, mais restera incapable d’innover. L’intelligence des martiens s’assimile aisément un classement, mais ne saurait le concevoir. Le jugement précipité, pressé de conclure cherche toujours un appui dans des formules préconçues : massif, plein de bon sens, il manque de subtilité. La volonté robuste, tenace, inflexible, aime à se manifester violemment.

Émotivité ; Sensibilité ; Subconscience : Le tiers médian du visage, lorsqu’il présente l’aspect donné par Mars, signifie une impressionnabilité toute spéciale : ce qui déprime les autres stimule le martien. Loin de lui enlever ses moyens, le danger les stimule et il en aime l’atmosphère. Son courage, son intrépidité, son parfait mépris de la douleur physique et de la mort en font une personnalité indomptable. Il se montre égoïste, despotique et possessif mais chevaleresque, généreux, combatif au suprême degré et enthousiaste dans la défense du faible contre le plus fort. La discussion passionnée, la polémique ardente, la lutte « quand même » le passionnent. Il a sans cesse besoin de prendre parti, de s’enthousiasmer, de se dépenser pour quelque cause. L’imagination, l’ordre et la prévoyance lui font également défaut. L’autorité lui en impose ; il sait lui-même l’imposer et se montre d’une extrême rigueur dans ce sens, goûtant l’idée du mécanisme implacable d’une discipline bien définie. Ses sentiments traduisent le caractère paroxysmique de son individualité : ils sont puissants, entiers. Son amour, toujours désordonné, s’accompagne d’une jalousie dangereuse. Sa sensibilité s’émeut aisément, mais seulement en présence de réalités.

Instincts : Appétits de toute nature très impérieux. Goût du mouvement physique, des exercices violents. Nul dilettantisme, nul autre besoin sensoriel que la satisfaction abondante, mais simple, des fonctions. Vigueur musculaire. Prédisposition au pugilat et à l’orgie.

Les Marques révélatrices du caractère et du destin (pp. 84-85), Jagot, 1922.

Modulations

Lorsque Mars a seul l’empire des mœurs dans les lieux estimés, il fait les hommes généreux, propres à gouverner, coléreux, désireux de richesses, débauchés, robustes, s’exposant aux périls et les méprisant, ne souffrant pas la servitude, se souciant peu de leur bien, opiniâtres, violents, difficiles à contenter, méprisants, tyranniques, prompts à la main, se courrouçant aisément, et propres à commander parmi les gens de guerre. Mais en lieux contraires, cruels, injustes, aimant le sang, turbulents, somptueux, criards, meurtriers, inconsidérés, proférant des jurons, ravisseurs, scélérats, buveurs, sans pitié, furieux, ennemis de leurs proches et impies.

Tétrabible, III ( Des qualités de l’âme), Ptolémée, II.

I. Mars en Signes

Bélier (Domicile 🌞)

Rend le sujet hardi, déterminé, audacieux et généralement entêté, enclin à la colère et à la dispute, toujours prêt à combattre pour la justice. Mars dans ce signe, donne le goût des travaux mécaniques et y fait réussir. Configuré avec Jupiter il indique que le sujet deviendra son propre maître coûte que coûte, supportant mal d’obéir aux autres ; il donne aussi, par cette configuration, le goût du jeu et des spéculations. Mars en aspect avec Saturne donne, dans ce signe zodiacal, un caractère vindicatif et la mémoire des injures reçues ainsi que la prudence ; en aspect avec Uranus ou Neptune, il incline à l’étude, l’entêtement, à la réserve et à la recherche des inventions.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.154), Julevno, 1912.

: Donne une nature énergique, enthousiaste, impulsive, entreprenante, ennemie de toute contrainte. Quels que soient les obstacles dressés sur leur chemin, ces personnes tenteront l’impossible pour les surmonter, et souvent y réussiront à force d’audace. Elles sont originales, pleines de ressources, très habiles dans la mécanique. Plus une entreprise leur paraîtra aventureuse et hardie, plus elle exercera d’attraction sur elles. Cette position donne une surabondance de vitalité, l’amour des sports et des exercices musculaires. La personne est aussi enthousiaste dans ses joies, ses récréations, ses plaisirs que dans son travail, et de la sorte, tire le maximum de jouissance de la vie.

: Donne un caractère violent, expose aux accidents par brûlures, fièvres et maladies inflammatoires ; le mental est également menacé.

: Donne tendance aux coups de soleil, à l’hémorragie ou à la congestion cérébrale, à l’inflammation des méninges, à la fièvre cérébrale et au délire ; aux élancements dans la tête, à l’insomnie et aux blessures à la tête ; par action réflexe dans la Balance, à l’inflammation rénale, à l’hémorragie rénale et aux calculs rénaux.

Le Message des astres (pp.135-136,225-226), Heindel, 1913.

Dans son domicile, Mars est puissant et prend ici une valeur affective considérable; nous voulons dire, par là, que Mars influence davantage les choses du cœur que celles du cerveau, qu’il est plus passionnel que cérébral. Cette lame donne de l’entêtement et de l’indépendance, de l’autorité, de l’audace. Elle peut aussi causer l’emportement et la colère, elle porte aisément au coups de tête, à l’inconséquence et donne des querelles nombreuses entraînant, si elle est maléficiée, un accident ou blessure à la tête. Avec une bonne influence de Mercure ou de Saturne dans l’horoscope, Mars apportera toujours de l’activité cérébrale dans le thème d’un intellectuel ou d’une personne occupant une situation libérale, Mars devra toujours être étudié au point de vue des aspects et de sa position. Dans le 10 du Bélier, Mars entraîne avec lui un besoin de rendre service, de s’occuper aussi de ce qui ne regarde pas, de prendre le parti du plus faible et souvent d’en avoir des ennuis; cette position permet d’entreprendre des choses au-dessus de ses moyens apparents et de les réussir. Un mauvais aspect de Saturne sur Mars, lorsque cette lame se trouve dans le 20 du Bélier, est un risque d’accident proche ou d’une grave infortune en rapport avec la Maison.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.93), Muchery, 1927.

Santé : Migraines violentes mais plutôt de courte durée. Epistaxis. Prédisposition aux blessures à la tête, parfois cicatrice au visage.

Caractère et Destin : Se reporter à ce qui est dit pour Mars et pour le Bélier, car cette position ne peut que renforcer l’influence du signe et de la planète.

Dictionnaire astrologique (p.411), Gouchon, 1935.

La puissance agressive de l’astre s’affirme dans toute son intensité et sur le mode primaire du coup de poing. Suivant l’attitude extravertie ou introvertie de la personnalité, il incline vers l’action violente, l’aventure extérieure et démesurée si rien ne le retient (Gambetta, Gœring, Lénine, Maurras, Zola) ou vers l’aventure intérieure plus ou moins auto-destructive (Baudelaire, Goya, Mallarmé). N’est-ce pas la vie d’un Napoléon III avec ses soulèvements et conspirations, son évasion du fort du Ham, son empire autoritaire et son aventure finale ?

Traité pratique d’astrologie (p.152), Barbault, 1961.

Milite en faveur d’un excellent dynamisme. Cette position indique que vous êtes énergique, entreprenant, audacieux, aventureux. A peine avez-vous conçu une idée que vous êtes pressé de la mettre en œuvre. Vous êtes expéditif en toutes choses, en toutes circonstances. Vous avez aussi des dispositions innées pour le commandement.

: Vous rend certes énergique mais trop impulsif, téméraire, agressif, apte à agir « sur un coup de tête ». Votre imprudence et votre grande hâte devront être modérées sinon vous serez menacé d’accidents, de conflits violents, de graves ennuis résultant d’actes irréfléchis. Vous êtes prédisposé aux fièvres, aux blessures, brûlures à la tête, à la face, aux inflammations des yeux et du cerveau.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.230), Antarès, 1975.

Taureau (Exil)

Implique l’audace, la volonté, la détermination, une nature passionnée, sensible aux flatteries sans jamais se laisser entraîner. Mars en bon aspect dans ce signe avec Jupiter, fait le sujet bon, prudent, honorable et indépendant ; avec Saturne, Uranus ou Neptune, il le rend ami des sciences en général et en particulier des sciences occultes.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.154), Julevno, 1912.

: Est l’indication d’un mariage précoce. Cette position présage gains faciles, un caractère libéral et généreux en ce qui regarde l’argent, une force intérieure invincible qui permettra à la personne d’arriver à ses fins, coûte que coûte, grâce à sa détermination inébranlable, à une tranquille persévérance qui ne s’avoue jamais vaincue et va sans cesse de l’avant, vers le but fixé, malgré tous les obstacles. Il y a indication d’héritage.

: Donne un caractère excessivement obstiné, violent et vindicatif. De telles personnes n’en font qu’à leur tête, en dépit de tout raisonnement, argument, prière, et si quelqu’un tente de contrecarrer leurs projets, elles ne pardonnent jamais. L’argent leur vient facilement, mais elles le gaspillent follement et se trouvent souvent en proie à des difficultés financières. S’il leur vient un legs, elles le perdront probablement à cause de difficultés légales. Elles sont destinées à avoir des ennuis domestiques.

: Donne tendance aux oreillons, à l’inflammation des amygdales, aux végétations adénoïdes, à la suffocation, à la diphtérie, aux polypes et aux saignements de nez, au goitre et à l’inflammation du larynx ; par action réflexe dans le Scorpion, aux règles trop abondantes, à la blennorragie, aux ulcères vénériens, à l’hypertrophie de la prostate et à la difficulté d’uriner.

Le Message des astres (pp.136,226), Heindel, 1913.

Mars dans le Taureau laisse toujours voir un tempérament passionné, amoureux, souvent lascif et de ce fait peu fidèle; cette position, pour une femme, est dangereuse car elle cause des perturbations sentimentales très grandes, surtout lorsque Mars occupe la VIIe Maison. Suivant que Vénus est en bon ou mauvais aspect, cette position fait souffrir le conjoint ou fait que l’on souffre par lui. Cette lame, dans ce signe, peut permettre de faire un mariage riche mais elle n’accorde jamais une paix complète dans l’intérieur, l’un ou l’autre des époux n’étant pas fidèle. En dehors des choses sentimentales, Mars donne de la vitalité, du courage moral et physique qui aide à la réussite si Mercure est bien disposé dans le thème. La position dans le 10 du Taureau est mauvaise, elle est une cause de violence, de jalousie, souvent de coups, de blessures et de séparation conjugale. Dans le 20 du Taureau, Mars entraîne des difficultés sans nombre dans l’affection, cette lame étant cause de chagrin et d’instabilité de l’intérieur, surtout en Maison IV; dans la Maison IX ou dans la Maison III, elle laisse voir un déplacement au sujet d’une chose amoureuse, ce voyage sera le résultat d’une inconséquence et ne pourra causer que de la peine.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.94), Muchery, 1927.

Santé : Dyphtérie, angine, pharyngite, souvent ablation des amygdales.

Caractère : Accentue les appétits sensuels ; confère de la patience et de la persévérance dans l’action ; parfois, lorsque Mars est mal aspecté, il y a obstination. Manque de souplesse, quelquefois colères violentes, et même brutalité.

Destin : Le sujet est doué pour surmonter les obstacles et pour réussir là où d’autres ont échoué. Il y a de l’avidité et les gains sont faciles, importants, mais le sens de l’économie fait défaut, d’où gaspillage fréquent des ressources professionnelles et même des biens provenant de la famille. Cette position semble favoriser le mariage précoce. Succès dans l’agriculture, l’élevage ou les commerces et industries concernant l’alimentation. Échec par entêtement et manque d’adaptation.

Dictionnaire astrologique (p.411), Gouchon, 1935.

Symboliquement, c’est la valeur taureau du signe, sa tendance instinctive dans son déchaînement animal, la colère aveugle, la force brutale du bison, du buffle, la puissance de la bête, de la brute, lorsque le sujet vit dans un climat d’excitation. Ce signe devient excitable, en proie à des passions sauvages, véritable corrida qui se joue sur le plan affectif (Catherine II, La Pompadour, Nerval, George Sand, Verlaine, Vigny), sur le plan physique (Gabin) ou social (Trotsky, Hitler, Staline) avec des excès et désordres infligés ou subis. Ce Mars de Charles IX est tout dans ses colères terribles et dans le chasseur effréné, traquant le gibier et poursuivant le sanglier à la lance et à pied.

Traité pratique d’astrologie (p.152), Barbault, 1961.

Indique chez vous une forte volonté, une grande fermeté et ténacité dans l’action, Quels que soient les obstacles placés sur le chemin de vos réalisations, vous les vaincrez, car vous avez un courage persistant qui n’admet pas la défaite. Vous gagnerez facilement de l’argent, mais vous le dépenserez de la même façon. Votre nature sensuelle est très éveillée mais vos instincts sont sains et naturels. Votre puissance morale et votre force physique sont bien équilibrées.

: Vous rend très volontaire, mais obstiné, entêté et vindicatif. Vos sentiments sont entiers et violents et vous éprouvez de la peine à les contrôler. Vous manquez de souplesse et de diplomatie dans vos rapports avec autrui et vous ne cachez pas vos ressentiments. Lorsque la colère vous gagne, vous vous laissez aller à la violence et à l’abus de votre force, Lorsque vous avez pris une décision, vous agissez en dépit de tout et de tous, même contre toute logique et malgré les arguments les plus convaincants, Vous dépensez votre argent avec prodigalité, ce qui vous mettra souvent en difficulté. Vous êtes prédisposé aux troubles inflammatoires de la gorge et aux blessures ainsi qu’à la formation d’abcès dans le cou.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.231), Antarès, 1975.

Gémeaux (Pérégrinité)

Donne la pénétration d’esprit, la prudence avec un peu de ruse. Le sujet sera ambitieux, très ingénieux, généreux et doué d’un grand cœur, qualités qui font les leaders et les tribuns. Mars rencontrant les bons regards de Jupiter devient très favorable au succès et à la fortune, dans le signe du Taureau, mais dans tout autre signe du Zodiaque, il indique plutôt le goût des spéculations. Avec les aspects de Saturne, de Neptune ou d’Uranus, il accorde l’amour des études scientifiques, et cause l’entêtement avec une teinte d’égoïsme.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.154), Julevno, 1912.

: Donne une nature ardente, active, alerte. Les personnes qui ont Mars dans cette position sont extrêmement franches, honnêtes et discrètes, disent exactement ce qu’elles pensent, peut-être un peu trop carrément. Elles aiment les joutes oratoires ; c’est pourquoi cette position assure le succès en matière de droit ou de littérature. Elles réussissent dans le génie civil, car leur esprit est ingénieux, plein de ressources ; elles ont le goût des travaux mécaniques, une aptitude remarquable à apprendre, à trouver vivement la solution d’un problème.

: Rend le natif sceptique, lui donne un esprit caustique, enclin à la critique, qui le fait craindre et fuir par tous à cause de son caractère désagréable ; il est aussi hésitant et incapable de prendre une décision. On ne peut donc se fier à lui, ni se reposer sur ses promesses, car ce n’est qu’accidentellement qu’il tient ses engagements. Il a toujours des démêlés avec ses frères, sœurs ou voisins, il risque aussi des accidents en voyage. Cette position prédispose aux bronchites, à l’inflammation des poumons, à la pleurésie, à la pneumonie.

: Donne tendance à l’hémorragie pulmonaire, à la pneumonie, aux bronchites, à la toux, aux blessures ou fractures aux mains, aux bras et à la clavicule ; par action réflexe dans le Sagittaire, aux fractures du fémur et à la sciatique.

Le Message des astres (pp.136,226), Heindel, 1913.

Dans ce signe, s’il se trouve recevoir de bons aspects de Mercure, Mars est une marque évidente que l’on se trouve en présence d’un parfait causeur, d’un sujet aux réparties vives et promptes, intelligent, sachant se débrouiller dans l’existence et qui doit réussir. Souvent cette position fait se lier facilement mais l’affection que l’on porte à son prochain est assez superficielle; le natif est bon, toutefois sa bonté s’éparpille, sa voix chaude et prenante lui permet de se faire beaucoup d’amis et de réussir dans la politique, dans le commerce, ou même d’être un heureux avocat. Cette position est très bonne dans la IIIe Maison, au point de vue éducatif, le consultant ayant de grandes facilités pour l’étude. Dans les Maisons XII et VI, Mars donne dans les Gémeaux un risque d’accident à un membre. Dans le 10 des Gémeaux, Mars confère une grande susceptibilité, une tendance à la colère et aux maux de cœur, un risque de mort violente en VIIIe, surtout par angine de poitrine. Le natif est sujet à se tourmenter plus qu’à subir des obstacles réels, sa tendance pessimiste portera sur des faits en rapport avec la Maison occupée par ce décan. Dans le 20 des Gémeaux, Mars donne de la virilité, de la résistance physique, et si Jupiter est bien disposé dans le thème, cette position sera très favorable à la Maison occupée par le signe.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.94-95), Muchery, 1927.

Santé : Tendance aux troubles pulmonaires accidentels et souvent passagers ; brûlures, blessures, aux mains ou aux bras.

Caractère : Le mental est particulièrement actif, curieux et ingénieux. Dons pour la discussion, la polémique et les recherches scientifiques. Sensibilité plutôt faible, mais une certaine souplesse et spontanéité ce Qui rend le sujet assez agréable à fréquenter. Parfois un peu rude dans ses paroles et si Mars est affligé : tendance aux discussions caustiques ou de mauvaises foi. Hésitations et goût des voyages dans tous les cas.

Destin : Une activité rapide permet au sujet de réussir dans les occupations les plus variées, mais cette position convient particulièrement aux hommes de loi, aux ingénieurs, aux journalistes (surtout aux polémistes), aux imprimeurs, aux employés de chemins de fer et à toute occupation exigeant des déplacements ou une certaine adresse manuelle. Les discussions avec l’entourage familial, avec les collègues ou les voisins sont assez fréquentes. Si Mars est affligé possibilité d’accidents de locomotion et échec par suite de changements trop nombreux ou d’indécisions regrettables.

Dictionnaire astrologique (pp.411-412), Gouchon, 1935.

L’agressivité, souvent issue de discordes fraternelles, tend à se muer en sadisme mental, avec une disposition fréquente à la chicane, à la taquinerie, à la discussion, à la critique, à l’ironie ou à la polémique (Tristan Bernard, Drumont, Schumann).

Traité pratique d’astrologie (p.152), Barbault, 1961.

Vous alliez une grande activité mentale et une grande habilité manuelle. Vous êtes très adroit en actes comme en paroles. Vous êtes ingénieux, prompt, éloquent ante à la discussion passant immédiatement aux actes et aux démonstrations. Vous vous exprimez d’une manière directe, avec beaucoup de force et de franchise. L’action et le mouvement vous sont nécessaires et vous aimez voyager. Votre esprit combatif et avide de progrès serait mal à l’aise dans une profession sédentaire.

: Vous rend très intelligent mais votre nervosité ainsi que votre caractère impulsif vous donne un esprit critique, porté à la discussion. Cette tendance peut dégénérer en une disposition de querelle, à la moquerie blessante, au cynisme. Vous vous agitez souvent à propos de choses futiles, vous êtes tellement remuant que vous énervez votre entourage. Vous auriez aussi avantage à ne pas disperser vos énergies, à vous contenter d’une seule ligne d’action à la fois. Souvenez-vous du dicton « Qui trop embrasse mal étreint ». Prenez garde aux blessures, brûlures des mains et avant-bras, surtout lorsque vous maniez des objets tranchants et pointus. Vos bronches s’irritent facilement.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.231), Antarès, 1975.

Cancer (Chute)

Incline à la médecine, à la chirurgie, fait le caractère hardi, entreprenant, mais changeant et sans volonté ; dans ce signe il exerce souvent une influence mauvaise sur la vue, l’estomac ou le foie. Placé sous les bons aspects de Jupiter, Mars dans ce signe, rend le sujet très ambitieux, ce qui le fait entreprendre des choses au-dessus de ses forces. Avec Saturne, il cause l’orgueil, la fierté, la rancune, la sensibilité ; avec Uranus et Neptune, il fait aimer les voyages, les changements de résidence, les déplacements quelconques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.154-155), Julevno, 1912.

: Donne une nature hardie, indépendante et courageuse, avec tendance à se rebeller contre toute contrainte ; l’amour du foyer. Il rend très industrieux, désireux de réunir tout ce qui constitue confort et luxe et d’en prendre soin ; le natif est donc, dans tous les cas, très utile à son foyer. Mais en même temps, celui qui a cette position dans son thème tend à exercer une autorité absolue sur les gens et les choses dans le cercle intime de la famille. Cette position rend le caractère plutôt indécis, et donne la tendance et le désir de changer d’occupation, si bien que la personne ne s’arrête jamais à une ligne de conduite ; elle entreprend nombre de choses pour les abandonner tout d’un coup.

: Suscitera des chagrins domestiques, des querelles fréquentes, des scènes violentes dans la maison avec tendance à changer souvent de résidence ; les maladies inflammatoires de l’estomac, les troubles digestifs, les accidents par le feu (incendie dans la maison par négligence) sont à redouter.

: Donne tendance à la fièvre de lait, à la dyspepsie, à l’inflammation, aux ulcérations et aux hémorragies de l’estomac.

Le Message des astres (pp.136,226), Heindel, 1913.

Dans le Cancer, Mars se trouve être mal disposé, laissant voir une personne ayant plus d’idées que de possibilités de réalisation; c’est cette position que la présente lame occupera chez un « bluffeur », un vantard et un poltron si les aspects reçus ne viennent pas détruire cette mauvaise influence. Avec de bons aspects, Mars donne dans le Cancer des instants de témérité folle, plus par inconscience et irréflexion que par courage propre, il permet, ici, de ne pas voir le danger; l’ambition est très grande et une bonne position de Jupiter peut permettre une ascension rapide, des gains inattendus et faciles. Dans le 10 du Cancer, Mars donne souvent des ennemis cachés qui causeront au natif beaucoup de mal, des blessures morales ou physiques; il y a, dans ce décan, toujours la marque d’un accident grave dans l’existence lorsque Mars est en quadrat avec Saturne, et ceci sera l’indication de la mort si l’aspect est reçu en VIIIe Maison avec un Soleil débilité. Dans le 20 du Cancer, Mars donne des accès de violence difficiles à surmonter, le natif est amoureux de la vérité et des choses claires. Dans une mauvaise Maison, cette position cause des maux graves d’estomac et produit des crachements de sang venant d’un ulcère ou d’une plaie stomacale.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.95), Muchery, 1927.

Santé : Malaises inflammatoires de l’estomac — ulcères. Troubles digestifs occasionnés par des excès d’alcool.

Caractère : Semble accentuer la vivacité de l’imagination, l’indépendance et le courage, mais fait apprécier les charmes du foyer où le sujet agit cependant en maître. Aime les voyages, les changements de résidence et de situation, ainsi que les aventures ou les récits s’y rapportant. De l’inconstance dans les sentiments, parfois quelques caprices impérieux. Si Mars est très mal aspecté tendance aux excès de toute nature, surtout de boissons.

Destin : S’il est mal aspecté, des deuils familiaux prématurés gênent l’essor de la situation et les pertes immobilières sont assez fréquentes. Mésentente familiale. Si Mars est bien aspecté on peut pronostiquer un succès appréciable pendant la dernière partie de la vie grâce aux efforts du sujet. En général cette position confère peu de chance mais il ne faut pas en exagérer la portée maléfique car on trouve Mars dans le Cancer dans des thèmes de personnalités remarquables (comme par exemple : Foch, Ludendorf, R. Mac Donald, Wellington, Louis XII, Morin de Villefranche, Catherine de Médicis). Quelquefois la maison paternelle est détruite par la guerre ou l’incendie. Fin de vie difficile.

Dictionnaire astrologique (p.412), Gouchon, 1935.

L’agressivité martienne "en chute" est désarmée, refoulée ou simplement passive (la défense passive, la ténacité, à la manière des pinces du crabe qui ne lâche pas). La surcompensation est possible, comme chez Byron qui, infirme, s’est voulu et a été nageur, boxeur, escrimeur, guerrier. Le plus souvent, l’agressivité se retourne contre le sujet ou s’exerce à l’intérieur, clans le milieu intime, visant la famille (Marx, Byron, Lamennais combattant à l’intérieur de l’Eglise, Cocteau avec Les Parents terribles et Les Enfants terribles). Position peu propice aux conquêtes extérieures, surtout militaires (Von Paulus). C’est Louis XII avec la désastreuse campagne d’Italie et la perte de toutes les conquêtes françaises dans ce pays ; c’est aussi Henri II dont la « journée de Saint-Laurent » ruine d’un coup la gloire de son règne et le contraint à l’abandon de ses conquêtes italiennes; c’est encore Louis XVIII vaincu sur les champs de bataille et qui assistera à l’échec de son rêve guerrier d’obtenir le trône par les armes. Chez Catherine de Médicis et chez Charles X (qui « gagna » toutefois l’Algérie), ce sont les luttes familiales qui ont dominé.

Traité pratique d’astrologie (pp.152-153), Barbault, 1961.

Tend à vous rendre autoritaire dans vos rapports avec votre entourage familial. Vous entendez être le maître chez vous. Il semble que toutes vos énergies se trouvent concentrées vers l’accroissement de votre bien-être familial; vous travaillez sans cesse afin d’assurer un intérieur confortable aux vôtres. Toutefois, cette position vous rend susceptible et irritable. Vous êtes d’humeur instable, votre volonté est inégale, de même que vos dispositions en ce qui concerne votre travail.

: Vous donne un caractère despotique, irascible dans vos rapports avec votre famille. Vous vous accordez mal avec votre entourage, ce qui peut amener de fréquentes querelles, des scènes de ménage. Les mésententes sont également la source de fréquents déménagements. Si vous avez des biens immobiliers et fonciers, vous aurez des ennuis à leur sujet. Votre patrimoine sera rapidement dilapidé et vous risquez des préjudices par un incendie de votre foyer. Vous êtes prédisposé aux affections inflammatoires de l’appareil digestif, surtout par excès d’acidité.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.232), Antarès, 1975.

Lion

Donne la force de caractère, la fermeté, le mépris du danger, l’aptitude au commandement, à la direction des autres, la logique dans les idées et l’argumentation Ces bonnes influences sont encore augmentées, par un bon aspect de Jupiter, qui rendra le sujet dévoué, généreux, enclin à une colère bruyante et inoffensive. Configuré dans ce signe avec Saturne, Uranus ou Neptune, il fait les gens sérieux, les savants, les physiologistes et les psychologistes.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.155), Julevno, 1912.

: Donne une nature active, laborieuse, honnête, intrépide et indépendante, le sentiment de l’honneur et de la responsabilité, ce qui rend éminemment capable d’occuper un poste de confiance dans les affaires publiques ou privées. Ces personnes sont enthousiastes et énergiques, tant dans leur travail que dans le plaisir ; elles ont généralement le goût des sports et du « bon temps » ; elles ont une admiration très ardente pour le sexe opposé et courtisent l’objet de leur flamme avec une intensité qui abolit les difficultés, emporte tout, et aboutit à une rapide consommation. Ces personnes ne prennent jamais de détours pour dire ce qu’elles pensent, et elles le font d’une manière directe, souvent extrêmement embarrassante. Leurs arguments sont puissants et péremptoires pour les opinions qu’elles croient être justes, d’où de vives oppositions de la part de leurs interlocuteurs d’opinion différente. Ces gens sont très aventureux et se font gloire des risques qu’ils courent, soit dans les plaisirs, soit dans les affaires.

: Donne un tempérament de feu, violent à l’excès, sujet à la fièvre, aux maladies inflammatoires, aux palpitations de cœur, aux attaques bilieuses, aux hallucinations. Il y a danger de liaisons illégales, de désagréments pendant les fiançailles, de pertes d’enfants, de pertes financières par spéculation. Un Mars maléficié dans le Lion donne la même audace que lorsqu’il est bien aspecté, mais le danger d’accidents est plus grand parce que la personne qui a des planètes mal aspectées est téméraire et irréfléchie.

: Donne tendance aux rhumatismes musculaires du dos, à l’échauffement du sang, à l’hypertrophie du cœur, élancements et palpitations, à l’angine de poitrine et à la péricardite.

Le Message des astres (pp.136-137,226), Heindel, 1913.

Dans le Lion, cette lame est bénéfique, elle permet de commander les autres et d’avoir une grande domination sur soi-même, elle est toujours la marque du triomphe dans la lutte. Dans ce signe la logique sera très grande, Mars y donne également une belle intelligence synthétique, parfois un peu brouillonne, tout comme l’activité qui est débordante et désordonnée. Il sera l’indication d’ennemis souvent puissants ou de concurrents malheureux cherchant à nuire et n’y réussissant qu’en partie. En Maison VIII c’est encore une indication de mort violente par crise cardiaque; se trouvant en Maison I, il occasionnera au natif, dans la jeunesse, un accident aux yeux ou une blessure près des yeux. Mars dans le Lion donne la clémence, ainsi que la bonté, mais peu de patience et le désir d’être obéi immédiatement. Dans le 10 du Lion, le consultant est franc, éprouvant un besoin instinctif de se confier et de dire ses projets; ce manque de concentration lui nuira et son absence de prudence doit lui porter préjudice. Il aime à rendre service, mais aussi à se mêler de ce qui ne le regarde pas, ceci pour le bien des autres mais pas toujours pour le sien. Dans le 20 du Lion, Mars apportera le triomphe après des luttes nombreuses et des discussions continuelles qui auront surtout trait à la Maison occupée par le Lion, des risques de blessures, des obstacles, mais, nous le répétons, le triomphe sera définitif, la lutte, du reste, ne déplaisant pas au natif.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.96), Muchery, 1927.

Santé : Accroît la force vitale. Surmenage cardiaque par suite d’efforts physiques trop violents : endocardite.

Caractère : C’est un signe de largesse, d’indépendance et de fermeté dans les sentiments, les opinions et les réalisations. Aptitudes au commandement. Parfois enthousiasme excessif. L’attrait pour l’autre sexe et pour les plaisirs est très accusé et il y a également une tendance au jeu et un certain goût du risque. Si Mars est très affligé, colères violentes, difficiles à apaiser, et témérité pouvant être fatale.

Destin : Les aventures sentimentales sont nombreuses, les imprudences fréquentes. Les ruptures de fiançailles ne sont pas rares et le mariage est plutôt retardé que facilité par cette influence. Assez favorable à la réussite matérielle et en particulier aux carrières libérales ou même artistiques. Gains importants mais prodigalité, et si Mars est mal disposé, possibilité de ruine par le jeu, spéculations ou liaisons. Ne favorise guère la orogéniture, perte d’enfants ou ennuis à leur sujet. En thème féminin il peut indiquer des chagrins d’amour consécutifs a des amourettes très précoces et imprudentes autant qu’impulsives ; quelquefois : fausses couches.

Dictionnaire astrologique (pp.412-413), Gouchon, 1935.

Voilà la puissance agressive de l’animal toute gueule ouverte et canines en avant. Le Moi dispose ici d’une force combative et réalisatrice considérable, une puissance herculéenne il est vrai plus ou moins bien utilisée. Elle peut alimenter des colères (Raimu), satisfaire de bas appétits (Borgia), se mettre au service d’une expérience ou d’une aventure d’audace et de violence (Blanqui, Boulanger, Danton, Jaurès, Metternich, Vychinski) ou déboucher sur une vaste entreprise (Ford, Pierpont-Morgan). Avec cette position, on voit Louis XI, alors qu’il était encore dauphin, lieutenant contre les Anglais, dur soldat à l’assaut de forteresses et héros de la bataille de Dieppe; on le voit ensuite, souverain, mener le grand combat contre la féodalité et en sortir roi victorieux et despote. On voit aussi son fils Charles VIII prendre goût de bonne heure aux mouvements de troupes et aux parades, et tenter plus tard, avec succès et revers, la conquête de l’Italie. C’est encore François Ier, lancé à son tour à la conquête de Milan, vivant une page d’épopée avec le combat chevaleresque de Marignan, épisode de chanson de geste où le jeune roi, dans un héroïsme exalté, plonge la pique à la main au plus furieux de la mêlée. C’est aussi Louis XIII roi-soldat toujours à la tête de son armée, donnant l’exemple et payant de sa personne durant les guerres de son règne. Et c’est enfin Robespierre condamné, en dépit de ses principes, à l’exécution de la politique de la Terreur.

Traité pratique d’astrologie (p.153), Barbault, 1961.

Constitue la marque d’un caractère franc, énergique et audacieux, plein d’assurance et de confiance en soi. Vous êtes à la fois loyal et spontané. En matière d’affection, vous êtes passionné et démonstratif, capable d’un amour intense qui fait passer toutes vos autres préoccupations à l’arrière-plan. Vous êtes courageux, chevaleresque, aimant le risque, assumant volontiers le rôle de redresseur de torts. Vous vous indignez facilement et dans toute discussion vos arguments sont d’une telle force que l’adversaire finit par vous donner raison.

: Tend à vous rendre trop autoritaire et même despote, tyrannique. Vous n’arrivez pas à freiner suffisamment l’ardeur de votre tempérament, ce qui vous pousse à des actes violents et arbitraires, Vos affections sont tellement intenses qu’elles deviennent gênantes pour ceux que vous aimez. Vous agissez a « l’emporte-pièce », ce qui vous vaut des difficultés avec les personnes qui tiennent à leur liberté ou qui ne supportent pas le commandement. Vous êtes prédisposé à un excès de tension artérielle, à des troubles inflammatoires du cœur. Vous ferez l’expérience de querelles d’amour de pertes par spéculations. Si vous aimez les enfants, vous devrez les surveiller pour éviter les accidents ainsi que la contagion de maladies infectieuses.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.232), Antarès, 1975.

Vierge (Pérégrinité)

Rend le sujet nerveux, irritable, souvent trompeur et vindicatif, tout à fait original, très habile aux expériences scientifiques dans lesquels il rencontre toujours le succès, et lui fait éprouver pourtant dans le cours de sa vie des ennuis et des épreuves d’une nature toute particulière. Jupiter bien configuré, dans ce signe, avec Mars, donne la volonté, l’ambition, un bon jugement ; avec Saturne, il indique la ruse, la malignité, la recherche des intérêts personnels, une nature sensitive et ambiguë ; avec Uranus et Neptune il donne un caractère doux, excentrique, réservé, et fait les inventeurs, les chimistes et les géologues.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.155), Julevno, 1912.

: Donne une nature ambitieuse, une intelligence éveillée, capable de saisir une idée, de la fouiller à fond. Il fortifie les qualités mentales et leur donne une tournure scientifique, et le sens d’appliquer ces facultés soit à un travail de recherches, soit aux affaires. Les personnes ayant cette position sont énergiques, entreprenantes : la finesse et la vivacité de leur intelligence leur assurent le succès et l’avancement dans des métiers en rapport avec les malades, tels que ceux d’infirmiers, médecins, pharmaciens, hygiénistes, diététiciens, etc. Si les personnes qui ont Mars dans la Vierge sont elles-mêmes sous l’empire de la maladie, cette position leur donne la possibilité de recouvrer rapidement leurs forces et les rend moins sujettes aux maladies chroniques, comme cela arrive souvent à nombre de natifs de la Vierge.

: Dispose le mental à l’inquiétude, à l’irritabilité et donne une tendance à ressasser des ennuis purement imaginaires. Quel que soit le travail ou l’endroit où ces gens sont occupés, ils critiquent toujours leurs camarades ou leurs patrons, sont mécontents de tout ce qui a rapport à leur travail. D’une nature peu honnête, on ne peut leur confier aucun poste de responsabilité. Cette position rend sujet à la gourmandise et, en conséquence, à des désordres intestinaux.

: Donne tendance à la typhoïde, à l’inflammation des intestins, à la péritonite, aux vers, à la diarrhée, au choléra, aux hernies abdominales et à l’appendicite.

Le Message des astres (pp.137,226), Heindel, 1913.

Cette lame dans la Vierge donne une tendance pessimiste accentuée, le consultant n’est pas satisfait de son sort, il critique tout et même soi. Contradicteur impénitent, il ne sait pas se créer d’affections durables, sa vie est assez solitaire, il se mariera difficilement à moins que Vénus soit bien disposée dans le thème. Mars débilité donne toujours une impuissance générale pour réaliser quoi que ce soit, les amours seront malheureuses généralement par la faute du natif, sa vie sera solitaire, sans enfants et sans affections. Mars dans le 10 de la Vierge est encore plus défavorable, tout rate dans les mains du consultant, sauf si Jupiter est en bon aspect. Dans le 20 de la Vierge, si Vénus est puissante, il y aura mariage et celui-ci sera pécuniairement intéressant lorsque Mercure se trouvera en Maison angulaire.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.96), Muchery, 1927.

Santé : Troubles inflammatoires de l’intestin pouvant aller jusqu’à l’appendicite ; parfois hernie.

Caractère : Excellente configuration pour la logique, le raisonnement, le sens critique et les aptitudes scientifiques ou médicales. Le sens pratique est très développé, mais la sensibilité paraît en souffrir quelque peu : type de l’homme d’affaires moderne. Si Mars est très affligé, irritabilité, insubordination, esprit de contradiction, moralité douteuse, prédisposition au mensonge ou au vol.

Destin : Ne semble guère faciliter l’accès aux postes de tout premier plan, car la chance ne seconde pas toujours les efforts du natif qui doit de ce fait se contenter la plupart du temps, de rôles de collaboration où il sait toujours se rendre très utile et se faire souvent une situation enviable. Si l’ensemble du thème est très favorable le succès dans les sciences appliquées, dans les recherches médicales ou chimiques devient alors possible, et le sujet peut même se faire connaître par des inventions d’une grande portée pratique. Si Mars est mal aspecté, l’indocilité risque de provoquer de trop fréquents changements de travail qui interdisent tout progrès appréciable. Désaccord avec les subalternes.

Dictionnaire astrologique (p.413), Gouchon, 1935.

Trois possibilités se présentent. La puissance agressive de l’astre est contrainte, refoulée; la violence est rentrée et aboutit aux guerres intestines et à l’autodestruction (Alphonse XIII, Dreyfus, Louis XVI). Le plus souvent cependant, à la faveur de la présence de l’astre, la tendance anale repliée du signe se défoule et donne une tendance Scorpion, d’où des décharges agressives particulièrement violentes (il ne faut donc pas s’étonner que Mars en Vierge soit fréquent chez les chefs militaires qui se sont battus, à la dernière guerre notamment). Dès lors, la puissance combative tend à s’affirmer de deux façons : soit d’une manière anarchique, impulsive, alambiquée du sadique (abbé Dubois, Déroulède, Henri VIII, Marat, Ravachol), soit d’une manière disciplinée, lucide, stratégique (Ivan le Terrible, Saint-Just, Turenne et en particulier Napoléon).

Traité pratique d’astrologie (pp.153-154), Barbault, 1961.

Indique que vous êtes une personne pratique, adroite, ingénieuse, débrouillarde, sachant « mettre la main à tout ». Vous avez une mentalité scientifique, de même qu’une aptitude pour les affaires et les travaux de recherches. Votre esprit est prompt et pénétrant. Vous semblez avoir des aptitudes pour la mécanique et en général pour tous les travaux manuels. Votre système nerveux puissant vous permet de résister aux assauts des maladies ou de récupérer facilement.

: Dénote chez vous une nature irritable et nerveuse. Vous vous tracassez facilement pour de petits détails. Vous êtes critique, ergoteur, coupeur de cheveux en quatre. Vous êtes rarement satisfait dans vos occupations parce que vous estimez que vous n’êtes pas apprécié à votre juste valeur. Votre rancoeur contre la société humaine et contre ce que vous appelez les injustices du sort, peut éventuellement vous pousser à vous mettre en conflit avec les lois, à chercher la réussite par des voies illégales. Vous êtes prédisposé aux troubles inflammatoires des intestins; une intervention chirurgicale dans la région abdominale n’est pas impossible.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.233), Antarès, 1975.

Balance (Exil)

Accorde l’amour des sciences en général : il rend le sujet entreprenant, l’élève souvent dans une position au-dessus des autres, lait les avocats, les chirurgiens, les médecins, mais présage souvent dans ce signe des désaccords dans le ménage et des amours malheureuses. Si Jupiter entre en configuration avec Mars, il signifie orgueil, fierté, tendance à vouloir en imposer à ceux que Ton fréquente ; avec Saturne, Uranus ou Neptune, Mars rendra le sujet volontaire, déterminé, violent, vindicatif, il vaincra invariablement ses adversaires en raison de sa persistance et de sa patience.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.155), Julevno, 1912.

: Bien aspecté, donne une nature ardente, démonstrative, aimante, fortement attirée vers le sexe opposé, d’où inclinée à un mariage précoce. Il donne aussi un amour enthousiaste pour la beauté et l’art dans toutes leurs manifestations ; il assure la popularité, notamment dans des milieux sociaux ou religieux. C’est une excellente position pour un homme de loi, car elle le favorisera de ce côté. Elle est, en général, l’indication d’une bonne santé.

: Rend la personne très impopulaire, sujette à l’opposition et à la critique ; il l’expose au danger d’un scandale public, par suite d’infidélité dans ses relations amoureuses, car Mars dans la Balance produit toujours une forte attraction pour le sexe opposé, et s’il y est maléficié, la nature est ardente et volage ; il en résulte des désagréments inévitables pour s’être joué de l’affection d’autrui.

: Donne tendance à l’inflammation des reins, à l’excès d’urine, à l’hémorragie des reins, aux calculs rénaux et, par action réflexe dans le Bélier, à la fièvre cérébrale, aux coups de soleil et aux douleurs dans la tête.

Le Message des astres (pp.137,226), Heindel, 1913.

Dans ce signe, Mars apporte une grande activité cérébrale très favorable aux choses artistiques et le consultant, sans être un artiste exécutant, sera toujours un homme de goût. Cette lame donne la persévérance et le courage suffisants pour triompher de l’adversité et surmonter les mauvaises passes. Sentimentalement, le natif est capable d’une grande passion qui ne répondra pas toujours à ses désirs, surtout si Mars occupe la VIIe Maison, le divorce sera certain avec Jupiter débilité. Dans le 10 de la Balance, Mars donne une belle intelligence synthétique, une compréhension rapide des choses qui permet de ne rester jamais à court dans une conversation; cette position permet de réussir dans une carrière où l’on est son maître. Dans le 20 de la Balance, Mars peut laisser devenir riche, tout en étant parti d’une condition modeste, cette place donnant l’abondance des choses matérielles. Dans la Maison V, Mars peut être la cause d’une mort d’enfant lorsque Saturne est en mauvais aspect avec lui.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.97), Muchery, 1927.

Santé : Prédisposition aux néphrites, aux inflammations utérines, aux troubles de la menstruation.

Caractère : Semble accroître les prédispositions artistiques indiquées par la Balance. Favorise la spontanéité et l’ardeur des sentiments amoureux de sorte que le sujet attire facilement l’attention de l’autre sexe. L’amour de la justice, de l’équité incite le natif à prendre activement la défense des faibles et à jouer souvent le rôle de protecteur.

Destin : Les associations ne sont pas à conseiller en raison de risques de mésentente. Le mariage est souvent précoce, même précipité ; le conjoint trop autoritaire ou brutal, ce qui ne favorise ni l’harmonie, ni la durée de l’union. C’est dans la carrière militaire, dans la magistrature ou encore dans les réalisations artistiques que cette position est favorable au succès, ceci pour les thèmes puissants. Dans les cas plus ordinaires, le sujet peut réussir comme décorateur, comme serrurier d’art, comme ébéniste, etc. Si Mars est très affligé : infidélité, risque de divorce ou de veuvage, perte par procès ou même risque de scandale. Les ennemis, les concurrents deviennent très dangereux et neutralisent partiellement les efforts du sujet. Cette position peut même présager des blessures dans des rixes ou à la suite d’attaques à main armée.

Dictionnaire astrologique (pp.413-414), Gouchon, 1935.

L’astre se trouve en débilité extrême, désarmé, dévirilisé, démuni de son ressort offensif, condamné plus ou moins à l’impuissance sinon à la défaite (Cervantès, Lermontov, Mérimée, Pétain, Paul Reynaud); mais l’astre peut s’humaniser dans le signe comme en témoigne Pétain, le chef militaire de 1917, le chef d’Etat de 1940 étant le chef symbolique des prisonniers de guerre dont beaucoup paraissent avoir Mars en « exil » dans ce signe et dans le Taureau. Le même Mars chez Charles VI fait penser à la défaite d’Azincourt et à la conquête de la France par Henri V; et celui de Henri III au traité de Beaulieu qui dépèce un moment le royaume et à sa demi-captivité dans sa propre maison, finissant son règne dans un royaume réduit à trois villes (moins que le domaine de Charles VII avant Jeanne d’Arc). Quant au Mars de Mazarin, conjoint à Jupiter, il lui fit préférer la diplomatie à la fortune des armes.

Traité pratique d’astrologie (p.154), Barbault, 1961.

Est l’indice d’une nature amoureuse et ardente, enthousiaste et démonstrative dans ses affections. Vous êtes attiré très tôt vers le sexe opposé. Vous ne sauriez vivre seul, car vous avez besoin de prodiguer votre amour et êtes fait pour le mariage et les associations de tout genre. Vous vous enthousiasmez pour toutes les manifestations de l’art, de la beauté. Vous aimez la justice et savez défendre une cause avec fougue. Vous avez le tempérament d’un avocat qui sait défendre son client avec ardeur.

: Indique que vous avez un faible prononcé pour le sexe opposé. Vous avez l’esprit de conquête amoureuse mais sans fidélité. Vous vous jouez aisément de l’affection des autres. Mariage précoce et forcé dont les circonstances ne sont pas heureuses. La vie en ménage peut se trouver gâtée par de fréquentes querelles. Troubles inflammatoires des reins. Vous ferez l’expérience de conflits légaux qui tourneront en votre défaveur.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.233), Antarès, 1975.

Scorpion (Domicile 🌝, Joie)

Très favorable à l’étude de la chimie et de la médecine, ainsi que pour les inventions et les constructions mécaniques ; il est également favorable à l’art militaire, y fait les tacticiens, mais il rend le caractère, ardent, colère, ami de la vengeance. Avec un aspect bénéfique de Jupiter, Mars, dans ce signe, accorde les hauts emplois politiques, l’aptitude à gouverner ses semblables. Configuré avec Saturne, Uranus ou Neptune, il donne la patience, l’opiniâtreté, la ruse, la prudence et une tournure d’esprit originale.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.155-156), Julevno, 1912.

: Donne une intelligence vive et solide, de la brusquerie dans les manières et de l’indifférence pour les sentiments délicats des autres. En conséquence, ces gens se font détester à première vue, jusqu’à ce qu’on se soit habitué à leurs manières et rendu compte qu’ils ne sont pas les ogres qu’ils paraissent. Ils sont très ingénieux, très habiles en mécanique, avec un courage indomptable, une énergie inépuisable qui leur fait franchir tous les obstacles et atteindre le but choisi. En cela, ils sont très personnels et prêts à sacrifier tout ce qui se trouve sur leur chemin ; ils excellent comme agents de police, soldats, chirurgiens ; ils sont capables de remplir toute situation qui demande une autorité de commandement ou l’emploi d’outils tranchants. Dans un thème féminin, cette position indique que le mari sera capable de gagner beaucoup d’argent, mais sera trop dépensier, trop généreux pour ses moyens. Elle indique aussi la possibilité d’un héritage.

: Met à jour le plus mauvais côté de la nature passionnée du natif ; le conduit à des excès sexuels ou à l’onanisme qui tarissent sa vitalité ; à moins de se corriger, il est voué à une mort prématurée. Dans le thème d’une femme, cette position indique que le mari gaspillera son argent pour son propre plaisir ; un accouchement sera pour elle un événement dangereux. Pour l’un et l’autre sexe, Mars dans le Scorpion indique un caractère querelleur et une langue caustique.

: Donne tendance aux règles trop abondantes, à la blennorragie, à la lithiase urinaire et aux calculs rénaux ; à l’inflammation et aux ulcères des ovaires et de l’utérus, du vagin et de l’urètre ; à la varicocèle, à l’hypertrophie de la prostate et à la difficulté d’uriner, au rétrécissement du côlon descendant, aux ulcères vénériens et aux hémorroïdes ; par action réflexe dans le Taureau, à l’inflammation des amygdales, à la laryngite et aux saignements de nez.

Le Message des astres (pp.137,226), Heindel, 1913.

C’est le présage de luttes nombreuses et de difficultés dont on ne pourra triompher seulement que si Mercure est puissant dans le thème, il sera nécessaire d’agir avec plus de ruse que de violence, plus de doigté que de force. Le caractère est, en effet, trop batailleur et trop agressif, le consultant oublie facilement que l’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Les ennemis seront nombreux et vindicatifs, et il y aura des risques de blessures; dans la Maison VI, cette position donne souvent une maladie de poitrine, congestion des bronches si la Lune est mauvaise, tuberculose si Vénus et Saturne sont en mauvais aspect. Comme nous le disions plus haut, dans cette Maison, Mars permettra de triompher avec une bonne influence de Mercure; dans ce cas, dans le Scorpion, cette planète sera favorable aux entreprises commerciales ou industrielles traitant les poisons ou les produits chimiques. Dans le 10 du Scorpion, Mars donne une bonne santé, de la vitalité, il doit permettre de vivre vieux si le Soleil est bien disposé; dans la Maison X il donne plusieurs métiers en même temps. Dans le 20 du Scorpion, il est l’indication de tromperie amoureuse, d’adultère, à moins que Vénus ne soit bien disposée, il peut même, autrement, causer un acte violent et répréhensible

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.97-98), Muchery, 1927.

Santé : Prédispose à tous les troubles vénériens, et syphilitiques. Longévité plutôt restreinte par suite de surmenage ou d’excès. Quelquefois fin brusque.

Caractère : Cette position accentue toutes les caractéristiques du signe du Scorpion (voir plus loin) et de Mars.

Destin : En plus des indications données pour le signe du Scorpion, cette position semble indiquer un conjoint très dépensier. Souvent les héritages donnent lieu à des contestations, suscitent des jalousies, ou sont dilapidés. Bonne position pour un médecin, chirurgien, militaire, policier, mécanicien.

Dictionnaire astrologique (p.414), Gouchon, 1935.

C’est toute l’agressivité anale à l’état pur qui, soit s’extériorise dans un combat violent, une révolte ou conquête impérieuse, une passion dévorante (Bernadotte, Bichat, Luther, Racine), soit s’infléchit vers le sujet et le conduit à sa propre destruction (Deloncle, Garfield, Gœbbels, Heine). C’est, d’une part Richelieu qui vouera sa vie à la destruction des ennemis de la monarchie, et, d’autre part, Louis-Philippe objet d’une haine qui le conduira à l’abdication : aucun souverain français n’a été plus critiqué, raillé, outragé, vilipendé, menacé, attaqué à main armée que lui. De la piqûre d’épingle des petits journaux aux attentats, en passant par les bons mots et les caricatures, la haine salissante de l’analité montera vers lui et finira par l’ensevelir sous un océan de boue.

Traité pratique d’astrologie (p.154), Barbault, 1961.

Vous rend courageux, énergique, volontaire, combatif. Vous êtes résolu et ne vous laisser rebuter par aucun obstacle. Pour atteindre vos buts, vous écartez de votre chemin tout ce qui pourrait vous contrarier. Les difficultés stimulent votre zèle et renforcent votre détermination. Les taches les plus ardues peuvent vous être confiées, en raison de votre ténacité. Forte puissance sexuelle et force exceptionnelle de récupération. Vous n’êtes pas un tendre. Vous aimez dominer et vous employez des moyens radicaux pour arriver à vos fins.

: Indique un excès passion et de sensualité ainsi qu’une disposition agressive, jalouse, vindicative, despotique. Votre esprit critique vous rend acerbe, cruel, sans ménagement pour la sensibilité d’autrui. Vous devez prendre garde aux excès sensuels car ceux-ci pourraient ruiner votre santé. Sous l’empire de vos passions, vous êtes violent et extrémiste, insupportable. Si vous n’essayez pas de vous dominer, vos impulsions vous seront funestes car elles vous amèneront à des actes regrettables et à des accidents, Votre caractère entier fait taire vos scrupules ce qui vous rend dangereux pour vos ennemis, d’autant plus que vous ne pardonnez jamais et que vous savourez votre vengeance. Affections des voies urinaires, maladies vénériennes, accidents et interventions chirurgicales.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.234), Antarès, 1975.

Sagittaire

Rend le sujet maladif dans la première partie de sa vie ; il fait aimer l’art militaire dans lequel le sujet arrivera à une haute situation, si l’horoscope l’indique. Mars ainsi placé, désigne généralement une nature bonne, généreuse, aimant la contradiction, ce qui fait les avocats, et le goût des arts mécaniques, ce qui fait les chirurgiens. L’aspect jeté par Jupiter impliquera la volonté et l’amour de la chasse et des sports de toute espèce. Ceux de Saturne, Uranus et et Neptune, dénoteront l’estime de soi, la patience, la prudence avec un bon raisonnement.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.156), Julevno, 1912.

: Donne le goût de l’argumentation et l’amour des discussions sur des sujets d’une nature sérieuse tels que la jurisprudence, la philosophie, la religion. Il rend la personne franche et ouverte dans tous ses rapports, pleine d’enthousiasme, d’ambition, désireuse de paraître à son avantage dans son milieu, bien que peu portée à se rallier à des concepts qui ne s’accordent pas avec ses idées de probité et de justice. Ces personnes font d’intéressants, de merveilleux causeurs, spécialement dans la dernière partie de leur vie car, ayant aimé les voyages et étant fines observatrices, elles ont un fonds de sujets instructifs et attrayants dont elles sont toujours disposées à faire part à leurs auditeurs. Elles aiment aussi les sports, où elles excellent du reste, et les exercices en plein air. Mars bien aspecté dans le Sagittaire est une position idéale pour un homme de loi, car il aiguise et avive les facultés mentales et oratoires.

: Donne une langue acérée et un caractère querelleur avec un trait de malhonnêteté ; aussi on trouve que de telles personnes sont généralement détestées dans leur milieu, et en particulier dans les cercles sociaux, où elles semblent toujours être en opposition avec les idées et les opinions des autres et adopter une attitude de suprême dédain envers ceux qui ne sont pas de leur avis. Ces personnes sont aussi sujettes à éprouver des accidents en voyage et nombre de fractures.

: Donne tendance aux fractures et à la luxation du fémur, à la sciatique et aux ulcères des cuisses et, par action réflexe dans les Gémeaux, à la pneumonie, à la bronchite, aux rhumes, à la toux.

Le Message des astres (pp.138,226), Heindel, 1913.

Position très bénéfique pour Mars qui permet d’arriver à une situation enviable par son travail et son intelligence, le natif étant bon, loyal, actif et généreux. Dans la VIe Maison, si Jupiter n’est pas puissant dans le thème, la santé est précaire et Mars peut y signifier une opération avant la quarantaine, époque où la santé s’améliore. Dans le 10 du Sagittaire, Mars permet de réussir dans ses entreprises, de triompher des difficultés avec une grande aisance car l’on saura prendre le taureau par les cornes. Dans le 20 du Sagittaire, il apporte des gains, mais seulement si Mercure se trouve en bonne place dans le thème, un mauvais aspect de cette dernière planète ne pouvant occasionner que des pertes d’argent, malgré toutes les précautions prises, car il existe, en effet, un risque de vol ou de perte d’objets de valeur.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.98), Muchery, 1927.

Santé : Douleurs musculaires, brûlures et blessures aux membres inférieurs, probablement aussi prédisposition à la congestion du foie. Si bien disposé favorise le développement musculaire des cuisses et les aptitudes pour la marche ou la course.

Caractère : Sujet alerte, sportif. Le goût des voyages et de l’aventure est très prononcé. Insouciance et prodigalité. Il y a de la gaîté, de l’optimisme, de la confiance en soi et l’enthousiasme est parfois excessif. Dans l’ensemble le sujet ne manque pas de sympathie et ne se fait pas prier pour rendre service. Assumerait volontiers le rôle de redresseurs de torts. Si Mars est très affligé : orgueil, susceptibilité, tendance aux querelles et aux réalisations par trop téméraires ; goût excessif pour l’aventure.

Destin : Si Mars est bien aspecté c’est une excellente configuration pour un homme de loi, pour un explorateur ou importateur et pour les grands voyageurs ou missionnaires. Il prédispose aux séjours hors du lieu natal qui sont habituellement avantageux pour la situation. Dans le cas contraire, risques d’accidents de voyage, d’ennuis légaux, et échec par imprudence ou mauvaise moralité.

Dictionnaire astrologique (p.414), Gouchon, 1935.

Suivant son orientation introvertie ou extravertie, l’agressivité s’engage en direction des principes moraux et philosophiques, révisés et critiqués (Bayle, Diderot, Eluard, Engels), ou donne l’éclat des grandes actions, des chevauchées de dynamismes fougueux, souvent inspirés par un esprit d’insurrection (Berlioz, Clemenceau, Condé, Honegger, Lesseps, Lyautey, Néron, Pilsudski). On peut rattacher à ce symbole l’épopée de Charles VII libérant son royaume de l’occupation ennemie comme les grandes affaires du règne de Louis XIV (Fronde, ligue d’Augsbourg et succession d’Espagne).

Traité pratique d’astrologie (pp.154-155), Barbault, 1961.

Dénote une forte vitalité, une énergie qui cherche à se dépenser dans le mouvement, dans l’action, L’exercice physique, les sports. Vous avez une puissante détente musculaire, surtout dans les jambes. Vous êtes dynamique, franc, enthousiaste, alerte, entraînant, éloquent. Vous aimez les voyages, la danse, la chasse, L’équitation, les missions et expéditions, l’aventure et le risque. Vous êtes indépendant. Vous aimez la discussion et vous dites franchement ce que vous pensez.

: Tend à vous rendre trop libre dans vos actes, indépendant, rebelle et révolutionnaire, enclin à abuser de vos forces, à pêcher par imprudence, à vous aventurer trop loin, à présumer de vos moyens. La façon brutale et tapageuse avec laquelle vous tâchez de vous imposer vous amènera des inimitiés, des querelles. Vous pourriez facilement être mêlé à des rixes sanglantes. Soyez prudent dans le maniement des armes, surtout d’armes à feu, à la chasse par exemple. Essayez de devenir conciliant en matière d’opinions, de ne pas contredire autrui constamment, de ne pas abuser de propos blessants. Vous êtes taillé pour les équipées dangereuses et aventureuses, pour les courses de vitesse. Vous risquez de fortes rivalités et des accidents en voyageant à l’étranger. Blessures, déchirures de muscles ou de tendons dans l’exercice d’un sport violent.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.234-235), Antarès, 1975.

Capricorne (Exaltation)

Représente un homme brave et audacieux, aimant les émotions et les aventures, souvent héroïque, sachant se gagner l’amitié des gens puissants. Le sujet, par suite de sa vie mouvementée, sera exposé à de nombreux accidents, qui affligeront surtout les membres inférieurs. Dans ce signe Mars étant en familiarité avec Jupiter, accorde un esprit pénétrant, incisif, l’habileté dans les affaires et dans la finance, l’invention, le goût de l’étude des sciences, l’esprit d’indépendance, le succès dans la profession des armes. Les aspects favorables de Saturne, Uranus et Neptune donnent la fierté, la suffisance, une bonhomie apparente, le succès dans les entreprises et la chance de faire fortune, ainsi que l’amour des études scientifiques et psychologiques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.156), Julevno, 1912.

: Ajoute beaucoup de force au caractère, il donne de l’ambition, de l’enthousiasme, soutenus par un courage indomptable et une énergie presque inépuisable, propres à surmonter tous les obstacles et à atteindre finalement le but désiré. Les personnes avec Mars dans cette position sont appelées à s’élever dans la vie, particulièrement si le Capricorne est placé dans la dixième maison, ce qui leur promet l’estime et le respect de tous, et les amène à exercer avec succès des fonctions publiques (en sus de leurs entreprises privées) où elles sont naturellement qualifiées pour de hauts emplois. Plus leur rayon d’action est étendu, plus elles apprécient leurs fonctions, vu leurs aptitudes remarquables.

: Donne l’ambition d’exécuter de grandes choses, mais la personne sera téméraire, impulsive, entêtée, de sorte qu’elle entreprendra plus qu’elle ne pourra faire. Elle manquera de la persévérance et de la ténacité nécessaires pour surmonter les obstacles, et comme son caractère sera fondamentalement déloyal, bien qu’elle puisse s’élever du fait de son enthousiasme et de sa nature ambitieuse à quelque poste en vue, elle ne manquera pas de se voir dépouillée de son autorité, à la joie ironique de son entourage. Il n’y a rien de plus mauvais qu’un Mars dissonant dans le Capricorne. Il rend aussi sujet aux accidents affectant les membres, et son action réflexe sur la partie du corps gouvernée par le signe opposé, le Cancer, à savoir l’estomac, donne une tendance aux troubles gastriques. Les personnes ayant ces aspects ont un caractère violent et vindicatif.

: Donne tendance aux anthrax, à l’érysipèle, à la petite vérole, à la varicelle, à la rougeole, aux furoncles, à la gale et autres affections de la peau du genre inflammatoire ou éruptif ; par action réflexe dans le Cancer, à la dyspepsie et aux ulcères de l’estomac.

Le Message des astres (pp.138-139,226), Heindel, 1913.

La vie sera très tourmentée, avec Mars dans le Capricorne. De nombreux déplacements et des changements de situation seront le lot du natif qui manque de suite dans les idées et se montre aussi très capricieux car, si Saturne est bien disposé, il est gâté par la Fortune. Saturne débilité et le Capricorne dans une mauvaise Maison, font que Mars, dans ce signe, causera des blessures graves aux jambes. Avec les bons aspects, le sujet est sympathique, il sait se concilier les grâces de son entourage, et fréquentera des personnages puissants, étant lui-même doué d’une belle personnalité. Dans le 10 du Capricorne, Mars devient plus rusé, plus souple, sa personnalité diminue mais ses chances d’arriver restent les mêmes si Jupiter et la Lune sont bien placés dans l’horoscope. Si le Soleil ou la Lune sont débilités et en mauvais aspect avec Mars, en Maison VIII, il y a risque grave ou mort. Dans le 20 du Capricorne, il fera entreprendre de nombreux voyages et déplacements, surtout dans les Maisons de voyages : la IIIe et la IXe, de plus il est une marque de santé et de résistance, dans la Maison de la Mort, il peut laisser prévoir un accident mortel hors de chez soi.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.98-99), Muchery, 1927.

Santé : Rhumatisme aigu ; certaines maladies de peau : dartres, gale ? blessures aux genoux.

Caractère : Cette position accroît considérablement le sens pratique, l’ambition, l’activité et la persévérance, elle est donc un important indice d’aptitudes réalisatrices. Par contre la sensibilité et la sensualité sont généralement moins apparentes. Il y a de l’ambition, de l’énergie et surtout une bonne volonté inflexible. En mauvais aspect : entêtement, arrivisme, brutalité, sécheresse de cœur et rancune.

Destin : Ce n’est jamais un indice de chance pure, mais si Mars est bien disposé, le succès est assuré par le travail personnel ; élévation lente mais progressive, principalement dans les grandes entreprises industrielles, agricoles ou dans le bâtiment. Réussite plutôt tardive. Si Mars est affligé le natif ne parvient presque jamais à faire apprécier son travail et malgré tous ses mérites, sa situation ne dépasse pas la moyenne. Des deuils familiaux peuvent entraver l’essor de la destinée et souvent la fatalité ou les inimitiés de personnes influentes neutralisent les efforts du sujet. Le natif doit chercher à se mettre à son compte parce qu’il est trop indépendant. En général : Élévation lente grâce au mérite personnel et aux efforts patients.

Dictionnaire astrologique (pp.414-415), Gouchon, 1935.

Le caractère est ferme, dur comme un roc, trempé par les luttes, robuste, solide au poste et constructif; la volonté agressive s’affirme dans le goût des grandes entreprises et des actions à longue portée (Poincaré, Pasteur, Savonarole). On verra que c’est là qu’est toute la rude volonté de Henri IV.

Traité pratique d’astrologie (p.155), Barbault, 1961.

Dénote chez vous une grande force de caractère, le contrôle de vous même et une ténacité opiniâtre. Vous avez en vous une grande puissance de travail constructive et vos actes sont entrepris avec prudence et avec un sens parfait de vos responsabilités. Dans toutes les circonstances de la vie, vous faites preuve de fermeté. Votre force de caractère est telle que vous inspirez à la fois le respect, la crainte et la confiance. Vous savez lutter avec acharnement contre l’adversité sans lui céder le pas. Cette fermeté de caractère vous fait passer pour un être dur, insensible, aux yeux de ceux qui sont plus faibles que vous. Vous avez toutes les chances de réussite sociale, l’effort soutenu et courageux amenant infailliblement la récompense.

: Constitue un indice de caractère, dur, cassant, vindicatif, violent, entêté. Vos actions manquent de mesure, mènent généralement à des échecs pénibles. Votre disposition très critique et vos accès de méchante humeur occasionnent des conflits avec l’autorité, avec vos chefs et peuvent déterminer ainsi la perte de votre situation. Par suite de travaux mal agencés et d’imprécision dans vos gestes vous risquez des accidents aux membres et des fractures des os de la face. Vous êtes également prédisposé aux maladies de la peau, surtout celles susceptibles de laisser des traces, des cicatrices (petite vérole).

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.235), Antarès, 1975.

Verseau (Pérégrinité)

Rend le sujet hardi, entêté, enclin à la colère, à la dispute, aux réformes sociales et politiques. Il aimera les sciences, l’occultisme, les discussions philosophiques, réussira dans les inventions scientifiques, ou bien dans la médecine ou la chirurgie, et sera exposé à des accidents sur l’eau. Configuré avec Jupiter, le caractère deviendra sarcastique, coléreux, méchant, réservé, politique. Saturne, Uranus et Neptune configurés avec Mars, donneront la fierté, la sensibilité, l’amour des voyages spécialement par eau, le goût profond des sciences occultes et succès dans ce genre d’études, surtout si Saturne, Uranus et Neptune occupent les signes du Bélier, du Taureau, du Lion, du Scorpion ou du Verseau.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.156-157), Julevno, 1912.

: Annonce une personne à l’esprit prompt et intuitif, ingénieuse et originale, entreprenante et ambitieuse, travailleuse infatigable pour s’assurer le succès dans la carrière choisie, aussi elle gagnera l’amitié de personnes qui seront à même de l’aider à réaliser ses espoirs et ses désirs. Ces gens sont aussi très habiles et ingénieux en mécanique, notamment dans les choses ayant rapport à l’électricité ; ils réussissent aussi comme gérants, fonctionnaires ou employés dans une association philanthropique ou une société d’utilité publique.

: Rend la personne trop indépendante, pédante, et rebelle à toute autorité, brusque dans ses discours et ses manières envers les autres, et rancunière au plus haut degré, si on ne la traite pas avec le respect et la considération qui lui paraissent dus. Ces personnes très difficiles de caractère se querellent souvent avec leur entourage. Elles auront tendance à subir des pertes par jeu et spéculation. Un Mars dissonant dans le Verseau prédispose à des troubles visuels parce que le Verseau gouverne les éthers. Par action réflexe dans le signe opposé, le Lion, il peut causer des palpitations cardiaques.

: Donne tendance aux varices, aux fractures de la jambe et à l’empoisonnement du sang ; par action réflexe dans le Lion, aux défaillances cardiaques, au sang échauffé, à l’évanouissement et aux palpitations.

Le Message des astres (pp.139,226), Heindel, 1913.

Cette position rend enclin à la colère, mais fait le natif bon et charitable, hardi et entêté, amoureux des choses bizarres et du changement, aimant les sciences occultes, la philosophie et la contradiction. Dans la VIe Maison et dans ce signe, Mars apporte des risques d’asphyxie ou d’étouffement, souvent de l’asthme; le sujet aura des rhumatismes, des maux de jambes, des plaies variqueuses. Dans le 10 du Verseau, il donne des risques d’être trompé, la tromperie étant en rapport avec la Maison qu’occupe le Verseau. Dans le 20 du Verseau, la position est favorable à l’intelligence et peut permettre, si Uranus est bien disposé dans le thème, de trouver, aux moments les plus difficiles de l’existence, une idée curieuse qui sortira toujours le consultant d’embarras.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.99), Muchery, 1927.

Santé : Ne semble pas prédisposer à des maladies caractéristiques, mais il peut accentuer la tendance aux troubles du sympathique et aux entorses et foulures. D’autre part cette position ne doit pas être étrangère aux brûlures dues à l’électricité, aux rayons X, etc. (dermites).

Caractère : La curiosité scientifique est particulièrement vive, de même que le désir d’expérimentation. Le mental est très actif original et inventif. Beaucoup d’indépendance, et si Mars est mal aspecté, incapacité du sujet à se plier à une discipline quelconque et à se conformer aux us et coutumes. Le domaine affectif et sensoriel est moins développé que le côté cérébral.

Destin : Réussite dans toute occupation concernant la mécanique, l’électricité, l’aviation et en général les inventions nouvelles ou les sciences peu répandues. Parfois le sujet s’intéresse à l’occultisme expérimental. Si les configurations sont mauvaises le sens critique devient excessif et le sujet ne parvient que difficilement à s’astreindre a un travail régulier, ce qui rend le succès plus malaisé. Parfois des pertes spéculatives viennent aggraver la situation. Brouilles d’amis pouvant porter préjudice. Se méfier des projets utopiques.

Dictionnaire astrologique (p.415), Gouchon, 1935.

Il se peut que le signe humanise l’astre, comme chez Louis XV qui avait une horreur instinctive de la guerre, la vie humaine ayant à ses yeux un grand prix. Le plus souvent, c’est la mobilisation de l’agressivité de la planète dans la voie d’une conquête spirituelle ou d’une affirmation aventureuse (conquête prométhéenne) ; sinon, les crises d’amitié et guerres fratricides ne sont pas exclues (Jules Ferry, Frédéric le Grand, Hugo).

Traité pratique d’astrologie (p.155), Barbault, 1961.

Symbolise la création, l’originalité, l’ingéniosité. Vous êtes capable de faire de grandes choses, à condition que l’on vous laisse entière liberté d’action car vous êtes indépendant de nature, rebelle à toutes contraintes et à toute imposition. Votre intuition vous permet de réaliser vos projets dans le minimum de temps car, lorsque vous concevez un plan, vous passez immédiatement à l’action. Vous avez des prédispositions pour les travaux techniques, surtout dans le domaine des ondes, de l’électricité, des appareils ultra-modernes. Vous ne craignez pas le risque mais vous n’entreprenez rien sans avoir tenté certaines expériences personnelles; de plus, vous vous fiez à votre intuition. Vous êtes fait pour travailler au service d’une corporation ou d’un groupement au sein duquel peu s’exercer votre esprit de solidarité.

: Indique que vous êtes brusque, impulsif, agissant d’une façon soudaine et déconcertante pour autrui. Votre activité est mal ordonnée, vous travaillez d’une façon irrégulière, d’une manière spasmodique. Vous êtes d’une franchise trop brutale qui ne ménage personne, pas même vos amis avec lesquels vous avez des querelles menant à la rupture. Vous aurez des accidents par imprudence. Vous devez vous méfiez des courants d’électricité à haute tension, de la foudre, des machines à engrenages et courroies de transmission. Vous courrez de sérieux dangers si vous voyagez en avion. Vous êtes prédisposé aux blessures de jambes et chevilles, aux palpitations de coeur, à certains troubles visuels de nature inflammatoire.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.235-236), Antarès, 1975.

Poissons

Indique une personne capable de réussir dans les professions ordinaires, se créant des amis parmi les gens puissants ; Mars ainsi placé accorde un caractère généreux, serviable, désireux d’accumuler l’or et l’argent, naturellement timide et prudent, mais devenant audacieux pour peu qu’il soit excité ou contrarié par quelqu’un ; Mars dans ce signe fait les fanfarons et les voluptueux Quand un bon aspect de Jupiter intervient, le sujet pourra réussir dans les professions libérales, telles que celle d’avocat, de médecin, de notaire ; Saturne, Uranus et Neptune, par leurs aspects, apportent le goût des sciences, la persévérance, la ténacité, avec une note nerveuse et excentrique.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.157), Julevno, 1912.

: Donne de l’habileté comme détective, gardien de prison ou chirurgien dans un hôpital, et autres situations où la personne n’est pas en contact direct avec le public, mais exerce son autorité d’une manière discrète. Cette position donne aussi une tendance à des amours secrètes que la personne peut dissimuler aux yeux du public.

: Ces relations clandestines amènent de nombreux ennuis. Il y a aussi danger d’attaques d’ennemis secrets, d’affaires judiciaires et d’emprisonnement ; ou d’un goût déréglé pour la boisson qui pourra conduire à un internement ou à un emprisonnement. Beaucoup d’ennuis et d’infortunes sont indiqués à cause de la nature déloyale du sujet.

: Donne tendance à la déformation des pieds ou aux accidents aux pieds, à leur transpiration, aux cors, aux durillons et, par action réflexe dans la Vierge, à la hernie abdominale, à l’inflammation des intestins et à la diarrhée.

Le Message des astres (pp.138,226-227), Heindel, 1913.

C’est une position qui montre un fonctionnaire, un employé ou un petit commerçant, la situation n’étant jamais très élevée, mais non plus jamais miséreuse. La fréquentation des gens au-dessus de sa condition est recherchée, les relations pourront être utiles dans certaines épreuves. La nature est prudente, le caractère est sérieux, il y a beaucoup plus de calme que dans les autres signes, l’économie bien entendue autorise de pronostiquer, sinon la richesse, au moins une aisance moyenne. Dans le 10 des Poissons, Mars donne de la vitalité, une existence très longue, sans maladie grave; cette position n’est pas très favorable à l’amour, dénotant l’infidélité, la tromperie du conjoint ou d’une personne en rapport avec la Maison occupée par ce décan. Dans le 20 des Poissons, Mars donne l’ascension lente, très lente mais sûre, le travail et la patience du consultant l’autorisant d’obtenir, sinon une grande place, tout au moins une situation solide, calme, à l’abri du besoin.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.99-100), Muchery, 1927.

Santé : En dehors des maladies du signe il ne semble pas indiquer de tendances pathologiques bien nettes. Blessures aux pieds.

Caractère : L’activité et l’énergie de Mars sont ici peu apparentes en raison de la nature du signe et il peut y avoir du laisser-aller, de la paresse et même de l’indifférence mentale. La sensualité est par contre plus accusée avec possibilité d’excès, notamment de boissons. Un certain attrait pour l’étude de la médecine et de l’occultisme. Si Mars est très bien aspecté les sentiments philanthropiques sont accrus.

Destin : Propice aux travaux obscurs, aux rôles de collaboration, aux activités se rattachant à la médecine, aux hôpitaux, cliniques, laboratoires, police, etc. Souvent des aventures sentimentales secrètes. Beaucoup d’inimitiés cachées, de jalousies, surtout si Mars est mal configuré. Dans l’ensemble, c’est une position peu favorable au succès. Quelquefois internement ou emprisonnement.

Dictionnaire astrologique (pp.414-415), Gouchon, 1935.

L’agressivité tend à être anarchique comme la colère du chaos, mordante à la façon du requin, turbulente comme un raz de marée dans une vie, ou spécialement dirigée contre des valeurs Poissons : collectives, religieuses (Daumier, Renan, Van Gogh).

Traité pratique d’astrologie (p.155), Barbault, 1961.

Vous aimez travailler dans la tranquillité et l’isolement. Vous êtes fait pour remplir des missions secrètes. Vous conviendrez pour la police secrète, l’espionnage, ou pour certains travaux de laboratoire, de surveillance dans les hôpitaux, prisons. Vous êtes habile à cacher vos plans, à dépister autrui. Vos activités ne s’étalent pas au grand jour, vous pouvez exercer un métier qui vous serve de simple façade pour cacher vos occupations véritables.

: Montre une tendance à la dissimulation, à la déloyauté, aux actions et aux passions secrètes. Vous devez éviter d’absorber des stupéfiants ou d’abuser de boissons alcoolisées car, sous l’empire de drogues, vous êtes capable d’actes dangereux pour la communauté. Vous êtes prédestiné à des actes d’inimitié mystérieux, à des attaques d’ennemis secrets. Vous risquez aussi l’emprisonnement pour faits de guerre, d’émeute ou autres violences. Vous êtes sujet à l’échauffement et à l’inflammation ainsi qu’aux blessures des pieds. Vous devez être prudent lorsque vous faites de la natation ou lors d’un voyage en mer, car vous risquez la noyade.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.236), Antarès, 1975.

II. Mars en Maisons

Maison I

Donne le courage, l’impétuosité, la force de caractère, mais rend la personne sujette aux blessures causées par le feu, les armes ou les querelles, les explosions. Situé dans les signes de feu, il fait le sujet ambitieux, indépendant, déterminé, colère. Dans les signes de terre, il le rend méchant, têtu, rusé, querelleur, luxurieux ; dans les signes d’air, il donne l’amour des voyages, l’ambition, la persévérance et peu de succès ; dans les signes d’eau, il fait les marins et incline le sujet à l’ivrognerie, au libertinage. Mars, placé dans le* Scorpion,fait les médecins et les chimistes, les tribuns, les avocats, les soldats, les marins, les professions par le fer, le feu, les explosifs. En toute occasion, l’influence de Mars dépend de sa qualité et de ses aspects. Bien disposé, il indique réussite par l’énergie, et, affligé, insuccès par mauvaise direction.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.127), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, a l’influence la meilleure sur la constitution, particulièrement s’il occupe un signe de feu (Bélier, Lion ou Sagittaire) ou s’il se trouve dans le signe de son exaltation, le Capricorne. Parfois, lorsqu’un signe faible comme le Cancer est à l’ascendant, et que les autres planètes sont très dissonantes, Mars à l’ascendant peut infuser dans le corps une énergie suffisante pour surmonter la période critique de l’enfance. Cette position donne aussi de l’énergie, de l’ambition, du courage ; confiance en soi et détermination, caractéristiques extrêmement avantageuses pour remporter la victoire dans la lutte pour la vie. Cette position indique une personne pratique et entreprenante qui ne répugnera à aucun effort pour arriver au succès. Lorsque Mars est mal aspecté en première maison, il n’en fortifie pas moins la constitution et donne force musculaire et endurance, mais il rend les personnes impétueuses, téméraires, impulsives, têtues ; elles négligent les précautions les plus élémentaires au sujet de leur santé, elles deviennent alors enclines aux fièvres et autres maladies inflammatoires. Elles sont aussi sujettes à des accidents et à des pertes de sang dues à des lésions plus ou moins graves, à des maux tels que brûlures, etc., selon la nature de la planète en mauvais aspects. Ainsi, le Soleil produit généralement des fièvres et des inflammations ; Mars expose la personne à des fractures ou à des accidents de moyens de transport quelconques ; Uranus et Saturne à des chutes et à des meurtrissures ; Vénus, à des maladies résultant d’excès sexuels.

Le Message des astres (pp.132-133), Heindel, 1913.

C’est un instinct de domination, davantage sur les autres que sur soi-même, c’est encore le courage physique et moral si la lame reçoit de bons aspects, car sans cela elle peut donner la lâcheté et faire que l’on s’attaque à plus faible que soi. Elle est souvent un signe de querelles et de disputes. Dans un tirage ordinaire, cette lame, en sortant près de l’Ascendant, laisse toujours prévoir un fait sentimental ou passionnel. Elle donne dans cette Maison de l’énergie, de la vitalité et une grande dépense, de sève vitale.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.87), Muchery, 1927.

Le né est combatif, énergique, courageux, mais impulsif, ingouvernable, fier et imprudent. Ses passions et ses désirs seront extrêmement violents. Il est menacé également de fièvres, accidents et blessures.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Coefficient d’agressivité sous sa forme inférieure d’impulsivité, d’emportement, de colère.., supérieure de virilité conquérante, ou encore sous l’aspect refoulé de la « castration », de l’inaptitude à la lutte; facteur de combativité. Particularités martiennes d’autant plus saillantes que l’astre est proche de l’AS. Charles VII qui finit par chasser l’occupant de son pays; Louis XVI, d’abord violent et passionné, puis refoulé.

Traité pratique d’astrologie (p.173), Barbault, 1961.

Votre nature est énergique, impulsive, instinctive et passionnée; votre potentiel d’activité est grand et votre puissance d’exécution peu ordinaire. Vos principales vertus sont le courage, l’initiative, la bravoure, la franchise, la vaillance, l’audace et l’esprit d’entreprise. Votre constitution physique est robuste, votre système musculaire bien développé vous confère une grande vigueur. Vous êtes viril dans toute l’acceptation du terme. Votre existence sera active et mouvementée; elle comportera des initiatives constantes et la lutte contre les éléments antagonistes. Vous ne pourriez vous accommoder d’une vie calme, tranquille; il vous faut entreprendre, vaincre les difficultés, construire ou transformer.

: Vous ne manquez pas d’activité et d’énergie mais vous êtes trop impulsif, violent dans vos actes et il vous est difficile de contrôler vos instincts sensuels et combatifs. Vous vous mettez facilement en colère et pouvez vous montrer brutal, vindicatif, batailleur. Votre égoïsme est porté au plus point. Vous ne manquez pas d’audace mais vous pêchez par imprudence, par une trop grande hâte, par une témérité excessive, ce qui vous expose aux violences, aux accidents. Votre vie comportera des initiatives malheureuses, suscitant des rivalités, des conflits, des querelles et des actes de violence. Prédisposition aux fièvres, aux blessures, brûlures, aux maladies aigües à évolution rapide.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.298), Antarès, 1975.

Maison II

Annonce la pauvreté, le manque d’argent et d’économie. Bien dispose, il fait perdre la fortune qu’il peut procurer dans des spéculations ou des entreprises hasardeuses et par mariage.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, indique une nature libérale, généreuse en matière d’argent. C’est l’indice d’une rapide fortune, d’un gros succès financier dans toute entreprise de nature martienne, c’est-à-dire comportant l’usage du feu, d’outils de fer ou de machines. C’est aussi une indication d’argent par mariage ou legs. Cependant, bien que la fortune vienne aisément et rapidement, la personne ne thésaurisera pas, car elle sera très généreuse et aimera le confort, les plaisirs. Lorsque Mars est mal aspecté en deuxième maison, tantôt l’argent viendra tout aussi vite que sous de bons aspects, tantôt les mauvais aspects porteront la personne à une folle prodigalité, à une audacieuse témérité en matière d’argent, avec le résultat inévitable ; de grosses pertes et peut-être une indigence complète. L’aisance peut être acquise et perdue plusieurs fois. Ces personnes ne se découragent cependant jamais, et lorsqu’elles se trouvent devant un désastre financier, elles se relèvent immédiatement pour réédifier leur situation sur les ruines de l’ancienne. En général, elles réussissent de nouveau, mais comme elles ne peuvent jamais apprendre à être plus circonspectes, moins prodigues, elles sont toujours sujettes à de nouveaux naufrages financiers.

Le Message des astres (p.133), Heindel, 1913.

Mars étant dans cette Maison II, le natif aura des instincts de dépense qu’il ne pourra freiner. Ses appétits étant considérables, il est nécessaire, pour que l’équilibre se maintienne, que ses moyens soient, eux aussi, très élevés. Ceci l’incitera à gagner de l’argent par son propre mérite, par son travail; avec une bonne influence, ses idées sont nombreuses, puissantes et lui permettent de ne jamais voir une affaire sous un angle rétréci, l’activité est débordante, souvent brouillonne; il y a un manque d’ordre et de méthode, mais ceci est compensé par une mémoire heureuse et un sens inné de l’organisation; de plus, Mars, dans cette Maison, donne un chef, ses subalternes habituels seront touchés par Mercure ou par Jupiter et sauront atténuer les fautes du Chef. La chance est bonne lorsque Mars subit d’heureux aspects et qu’il est dans un de ses signes puissants. Si Jupiter envoie un bon aspect sur cette Maison II, le consultant fera un mariage riche, ne répondant sans doute pas à ses aspirations sentimentales, mais donnant, au point de vue matériel, pleine satisfaction. Mars débilité dans cette Maison, avec Uranus ou Saturne lui envoyant de mauvais aspects, fait qu’il y aura de très gros désagréments dans l’existence et des pertes pécuniaires certaines.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.87-88), Muchery, 1927.

Tout gain est immédiatement suivi d’une dépense d’égale envergure. Le né est insouciant pour les questions d’argent. Souvent il se jette tête baissée dans les spéculations et entreprises dangereuses.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Mobilise les ressources de la combativité en vue de l’accroissement de l’avoir, mais n’est pas sans octroyer une attitude difficile qui tend à rendre l’existence matérielle laborieuse, acquise au prix d’un gros effort. Tend en outre à la dépense, à la dilapidation de l’avoir résultant de réactions financières impulsives, d’investissements exagérés, de besoins impérieux ou de charges lourdes. Le Mars de Louis XIII, bloqué par Saturne (refoulement), en fit un roi laborieux et très économe. Par contre, celui de Louis XIV, libre de toute entrave, en fit le roi le plus dépensier; le passif de son règne est précisément, en dépit des mesures saturniennes de son ministre Colbert, l’accroissement de la dette publique de soixante millions à deux milliards, la ruine des finances.

Traité pratique d’astrologie (p.173), Barbault, 1961.

Vous déploierez votre énergie pour l’acquisition de biens matériels. Vos entreprises et initiatives vous rapporteront de l’argent mais celui-ci sera immédiatement utilisé pour les besoins de vos affaires. Beaucoup d’argent vous passera par les mains mais vous parviendrez difficilement à thésauriser; vous n’êtes d’ailleurs pas porté à l’économie, étant dépensier, impulsif dans vos désirs d’acquisition, parfois trop généreux sans discernement. Vos sources de revenus pourront provenir d’activités en rapport avec l’industrie, les constructions, les machines, avec l’emploi du fer ou du feu. Gains pouvant provenir de quelque coup d’audace. De toute façon, vous ne serez jamais sans ressources et vous vous entendrez à utiliser et à faire circuler votre argent.

: Vous êtes âpre au gain mais en même temps vous dépensez sans compter. Votre gestion financière est défectueuse, vous pouvez vous attendre à des conflits d’intérêts, des pertes d’argent, des dépenses forcées, à des frais onéreux qui seront la résultante d’initiatives trop hâtives, d’entreprises malheureuses. Il sera toujours difficile d’équilibrer votre budget.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.298-299), Antarès, 1975.

Maison III

Fait les athées, le caractère opiniâtre et entêté, cause des disputes et des désaccords dans la famille, fait aimer les voyages et cause des accidents de tramways ou de chemins de fer, de voitures ou véhicules quelconques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, donne un esprit fin, brillant, alerte, porté à la controverse, ingénieux, inventif, plein de ressources ; beaucoup d’initiative et d’habileté constructive, une répartie vive. Mais lorsque Mars est mal aspecté en troisième maison, il y a probabilité d’accidents pendant de courts voyages ; la personne sera d’une nature querelleuse, irascible, qui lui attirera des ennuis avec ses frères, ses sœurs et ses voisins. Elle sera très acerbe envers tout le monde et, par suite, crainte et évitée autant que possible.

Le Message des astres (p.133), Heindel, 1913.

Mars dans cette Maison sera la cause de querelles avec l’entourage, des discussions violentes jailliront et un risque de blessures ou de coups échangés existe; l’entente entre les frères et sœurs est loin d’être parfaite, le consultant manquant de patience et voulant à toutes forces avoir raison, comme il y a probabilités que les parents, du fait de l’hérédité, se trouvent dans les mêmes dispositions de caractère, la paix ne peut être obtenue. Son esprit est critique, il peut faire, si l’éducation l’a permis, un polémiste ou un homme politique de premier ordre, un leader. Cette position est peu favorable aux déplacements, elle doit causer des accidents de locomotion, de tramways, de chemins de fer, d’autos, ou même produits par des animaux de trait si Saturne envoie un mauvais aspect, ils seront dus à l’imprudence du consultant.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.88), Muchery, 1927.

Un esprit critique, sarcastique, aimant les querelles et entêté. Discussions avec cousins, frères, etc. Ennuis ou accidents au cours de voyages.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Position typique du « complexe de Caïn », de la rivalité des frères ennemis, de l’hostilité dans les rapports avec l’entourage proche, des querelles confraternelles. Fait également craindre les accidents de circulation, la passion de la vitesse au volant de l’auto et le déferlement de l’agressivité sur les routes comme dans les écrits. Le Mars de François Ier est résorbé par la présence de Vénus mais paraît, comme chez Charles VIII et Henri II, avoir canalisé l’agressivité vers la conquête du pays voisin : l’Italie. Chez Henri IV, c’est le couteau de Ravaillac reçu en déplacement, rue de la Ferronnerie, outre ses nombreux démêlés avec ses beaux-frères. On connaît aussi les nombreux dissentiments entre Charles X, encore Comte d’Artois, et son frère Louis XVIII, comme la guerre d’influences et d’intrigues entre Henri II et son frère le duc d’Orléans.

Traité pratique d’astrologie (pp.173-174), Barbault, 1961.

Vous êtes apte à mettre vos connaissances en pratique; chez vous, l’action suit immédiatement la pensée. Votre compréhension des choses est vive et vous incite à l’exécution. Si votre esprit est alerte, vous avez aussi un besoin inné de mouvement, de déplacement; vos gestes sont prompts, vous vous hâtez toute chose. La vivacité de votre esprit entraîne celle de vos paroles; vous vous exprimez avec facilité, franchise et force, ce qui vous avantage dans l’argumentation. En affaires, vous faites preuve d’initiative; vous aimez de conclure les marchés rondement, spontanément, que ce soit verbalement ou par écrit. Vos voyages et déplacements seront hâtifs et vous aimerez les moyens de transport rapides; si vous conduisez vous-même un véhicule, vous êtes tenté de faire de la vitesse. Vos frères sont actifs et énergiques.

: Vos idées sont impulsives et vous êtes enclin aux emballements inconsidérés, aux conclusions rapides, à l’impatience à l’irritabilité. Votre esprit positif et trop critique vous incite à la dispute; manque de mesure dans vos paroles et écrits, ce qui vous mettra en conflit avec votre entourage et notamment avec vos frères et voisins. Votre imprudence et votre trop grande hâte au cours de vos déplacements vous vaudront des accidents de transport. Méfiez-vous des départs précipités et ne vous laissez pas tenter par le démon de la vitesse.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.299), Antarès, 1975.

Maison IV

Présage danger pour la vie du père, perte d’héritages et une vieillesse malheureuse, à moins que ces mauvaises significations ne soient corrigées par quelque aspect favorable des bénéfiques; il indique aussi troubles digestifs, danger de mort soudaine.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, donne une vigoureuse constitution qui se maintiendra même dans un âge avancé. Les fonctions digestives sont particulièrement bonnes ; aussi la santé et la vigueur sont-elles robustes. Cet aspect rend la personne très entreprenante dans ses efforts pour « faire sa pelote » et pour thésauriser en prévision de la vieillesse et des mauvais jours. Il y a possibilité d’héritage du côté des parents. C’est une position très favorable, spécialement si Mars est dans le Bélier, le Lion ou le Capricorne ; mais si Mars est faible comme dans le Cancer ou dans les Poissons, et affecté par un carré ou une opposition, des troubles digestifs ou une vie dissolue ruineront la vitalité, et la personne deviendra de plus en plus querelleuse et désagréable. Il y a danger d’accident par incendie dans la maison ; également de fièvres et de maladies inflammatoires. Les personnes ayant Mars dans ces signes devraient quitter le lieu de leur naissance aussi vite que possible ce qui peut remédier jusqu’à un certain point à ces ennuis.

Le Message des astres (p.133), Heindel, 1913.

Cette lame ainsi disposée rend veuf de bonne heure ; elle est toujours la marque d’un danger proche dans un tirage ordinaire; dans l’horoscope, elle implique des troubles généraux de la circulation, un caractère autoritaire et despotique qui empêche la concorde dans l’intérieur. Cette position laisse également prévoir un risque d’incendie de biens immobiliers, surtout si le Soleil est en mauvais aspect avec Mars. Cette lame dans le Fond du Ciel est généralement la marque d’une mort rapide pour le Père, consécutive à une crise cardiaque ou à un accident. Mars recevant de bons aspects peut augmenter le patrimoine par le travail et l’activité; s’il est maléficié, il indique dans l’existence une suite continuelle de tourments.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.88), Muchery, 1927.

Deuils prématurés dans la famille, quelquefois feu ou accident dans la demeure familiale. Pertes de terres. Dernière partie de la vie troublée.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

C’est le thème des Atrides sous son toit. L’agressivité s’exerce dans la famille ou à la maison, qu’il s’agisse d’une tutelle maladroite ou tyrannique des parents, de disputes familiales, de biens familiaux dilapidés, de menace d’incendie ou de dommages subis chez soi… On connaît les dissentiments et divisions du véritable « panier de crabes » représenté par la famille de Catherine (Mars-Cancer au FC) avec Charles IX, Henri III, le duc d’Alençon et Marguerite de Navarre. Quant à Henri III (Mars-Balance-IV), il découvre ses pires ennemis sous son toit, au Louvre, parmi ses proches (Soleil-Mercure en III) : ses cousins les Guise et les Lorraine, Monsieur, sa sœur Marguerite; il finit par être espionné, insulté et à demi-captif dans sa maison où le sang coulera avec l’assassinat du duc de Guise et son propre assassinat résultat du coup de poignard de Jacques Clément.

Traité pratique d’astrologie (p.174), Barbault, 1961.

Vous êtes avantagé par une hérédité active et énergique. Votre père est un homme d’action; aussi votre éducation au foyer paternel a-t-elle pu être sévère. Vous essaierez d’établir vos initiatives sur une base solide qui engage l’avenir. Votre force physique et vos facultés d’exécution se maintiendront intacts très longtemps et vous réaliserez le plus de choses après l’âge mûr. Vos activités tendront à maintenir ou accroître le patrimoine. Votre effort constructif trouve surtout son application dans le domaine terrien et immobilier.

: Hérédité impulsive et violente. Vos conditions de vie au foyer paternel ont pu être rudes, soit par la sévérité ou la brutalité de votre père, soit par des conflits violents entre vos parents. Il se peut que l’un de vos parents soit menacé d’un accident ou d’une mort violente. Vous serez obligé de travailler durement après l’âge moyen. Vous ne connaîtrez pas de repos durant vos vieux jours. Peut-être serait-il utile que vous quittiez votre pays natal car vous n’y rencontrerez que de l’hostilité. Votre patrimoine pourra être dilapidé; vous serez désavantagé dans toutes questions foncières ou immobilières. Votre domicile risque de subir des dommages et même d’être détruit par incendie, par des faits de guerre ou par la violence des éléments; votre propre sécurité se trouve menacée dans le lieu de votre résidence.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.299-300), Antarès, 1975.

Maison V

Cause des pertes d’argent par le jeu ou les mauvaises spéculations, fait aimer la table et les voluptés, cause pour les femmes les couches laborieuses et occasionne la mort prématurée des enfants.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, donne une nature ardente, démonstrative, amoureuse. Cette position rend la personne passionnée pour les exercices athlétiques, les sports, les efforts musculaires ; elle fait un homme net de sa personne, fort, très admiré du sexe opposé ou, d’autre part, une épouse vraiment « camarade » de son mari. Ces personnes font d’excellents enseignants, faisant régner la discipline, quoique très aimés de leurs élèves. Elles réussissent mieux encore comme principal ou proviseur d’un établissement d’instruction, car elles sont meilleures comme chefs que comme subordonnés. Mars mal aspecté en cinquième maison rend la personne très inconstante dans ses affections : elle se jettera dans un nouvel amour avant même d’en avoir fini avec l’ancien, flirtant à la ronde, et s’attirant beaucoup d’ennuis. L’abandon à la volupté est capable de saper sa vitalité et de créer un fâcheux état de santé. Dans un thème féminin, cette position cause des couches laborieuses. Dans le thème d’un enfant, quel que soit le sexe, c’est un danger de mort prématurée. Les personnes qui ont Mars en cinquième maison sont aussi susceptibles de pertes au jeu ou en spéculation sur des valeurs.

Le Message des astres (pp.133-134), Heindel, 1913.

C’est la marque d’une vie déréglée, sans aucune organisation, le consultant vit au jour le jour et montre que l’on a souvent à faire à un joueur malheureux ou à un spéculateur dont, rapidement, la fortune s’écroule. C’est une indication d’activité dans le plaisir et de peu de courage pour les affaires sérieuses. Il y a danger certain pour les enfants qui souffriront de maux en rapport avec le signe qui contiendra Mars; un mauvais aspect indiquera pour une femme des couches difficiles, et s’il provient de Neptune, avortement. Si la lame est dignifiée, elle donnera de l’activité chez les enfants qui seront turbulents et très difficiles à élever leur caractère sera altier, indépendant, mais ils auront toutes les chances de réussir dans l’existence.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.89), Muchery, 1927.

Très ardent en amour mais impulsif et imprudent. Mort d’enfants. Pour les femmes un accouchement malheureux. Grosses pertes dans les spéculations.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

La passion de l’astre tend à déferler dans des amours tourmentées ou tapageuses, des excès, des débordements dans l’ordre des plaisirs, des querelles d’amoureux, des dilapidations par le jeu ou les spéculations ou dans l’amour de sports violents. Pour une femme, cela peut être le risque de séduction, le danger d’enfant avant mariage ou des couches difficiles.

Traité pratique d’astrologie (p.174), Barbault, 1961.

Vous êtes ardent, démonstratif, passionné en amour mais en même temps franc et direct. Vos liaisons intimes seront précoces et mèneront rapidement à des rapprochements sexuels car vous êtes incapable de vous contenter de flirts ou de relations platoniques; vous avez le besoin de conquête, de possession et dans ce domaine vous êtes pressé d’arriver à vos fins. Toutefois, vos relations sexuelles seront saines et exemptes de toute recherche vicieuse. Vous aimez les plaisirs donnant des sensations fortes; vous êtes attiré par les sports violents, par les jeux qui exigent de la force et de l’audace. Vous aimez l’éducation virile basée sur la culture physique, sur le développement de la volonté et de l’énergie. Vous pourrez donner une éducation semblable à vos enfants, surtout à vos fils, lesquels seront robustes. Vous êtes tenté par les entreprises hardies et comportant certains risques. Avantages dans des placements, dans des valeurs industrielles, surtout dans la métallurgie.

: Vos amours passionnels mèneront à des épisodes mouvementés, parfois dramatiques, à des querelles et conflits occasionnés par la jalousie. Vous risquez de vous blesser au cours d’un jeu ou dans l’exercice d’un sport violent. Vos enfants, surtout les garçons, seront turbulents, difficiles à manier et susceptibles de se blesser facilement. Soyez prudent dans vos entreprises et dans vos spéculations car vous subiriez de fortes pertes par une initiative impulsive ou prématurée. Ne soyez pas trop autoritaire ou brutal dans l’éducation de vos enfants, soyez ferme, mais sans violence.

Note: En thème féminin: Possibilité d’accouchement difficile nécessitant intervention mécanique ou chirurgicale; risque de forte hémorragie et de dommages physiques pour l’enfant.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.300-301), Antarès, 1975.

Maison VI (Joie)

Très préjudiciable à la santé ; dans les signes fixes, il donne les angines, les diphtéries,les maladies de cœur et la gravelle; dans les signes communs, il cause la phtisie et les maladies de langueur; dans les signes cardinaux, il occasionne les blessures, les brûlures, les affections du foie, des reins, les rhumatismes aigus et les fièvres, des douleurs d’oreilles.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Bien aspecté, fait un travailleur vif, énergique, capable de s’élever à une position éminente en sous-ordre, donc plus l’entreprise dans laquelle il aura un emploi sera importante, plus grande sera sa chance. Il devra se garder de se lancer dans des affaires pour son propre compte, car les gens ayant Mars en sixième maison réussissent toujours mieux comme employés que comme patrons. Cette position augmente aussi la vitalité, et si, par suite d’autres configurations planétaires, la personne devenait sujette à la maladie, l’énergie dynamique et le pouvoir régénérateur de Mars auraient bientôt brûlé et éliminé les poisons de l’organisme et rendu la santé meilleure qu’auparavant. Lorsque Mars est mal aspecté en sixième maison, il y a menace d’ennuis et de querelles avec employés ou patron. Si la personne était elle-même à la tête d’une affaire, elle serait toujours en désaccord avec ses employés, et sujette à des pertes par vol ou malhonnêteté de leur part ; ils gaspilleraient ses marchandises et n’auraient aucun souci de ses intérêts. Cette position donne une tendance aux fièvres, aux maladies inflammatoires ; elle indique danger de brûlures, de coups de feu ou d’accidents subis au cours du travail.

Le Message des astres (p.134), Heindel, 1913.

Mars en mauvaise posture dans cette Maison, dans un signe mauvais, donne des fièvres, des inflammations des organes sous la dominante du signe que cette lame occupe; au contraire, recevant des aspects heureux, cette lame dénotera une résistance physique considérable qui permettra au natif de se défendre devant la maladie possible. Cette position permet de gagner de l’argent, d’apporter dans son intérieur domestique des améliorations matérielles continuelles. En mauvais aspect ou maléficiée, elle cause de nombreuses discussions avec le personnel et les domestiques. Mars en Maison VI indique souvent vol avec effraction au préjudice du consultant ou de ses oncles et tantes par une personne employée dans son intérieur. Dans le Scorpion et dans cette Maison, Mars influence plus spécialement ceux qui sont aptes à soigner leurs semblables.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.89), Muchery, 1927.

Ennuis venant de serviteurs. Maladies fiévreuses ou inflammatoires et souvent des blessures ou interventions chirurgicales, aux parties gouvernées par le signe ou maison.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

L’agressivité, positive ou négative, tend à déboucher dans la sphère du travail, sous forme de rivalités du métier, d’usure à la besogne, de conquêtes durement acquises… ou dans les rapports avec les subordonnés (ou les animaux domestiques). Risque de maladie aiguë, de brûlure, d’opération ou d’accident, du travail en particulier. Robespierre en quelque sorte bourreau et victime de ses inférieurs.

Traité pratique d’astrologie (p.174), Barbault, 1961.

Grande activité dans un emploi subalterne ou dans un travail manuel en rapport avec la mécanique, l’industrie, le fer et le feu; ou encore dans un service public qui exige une certaine force physique et du courage (police, pompier, gendarme, etc…). Vous déploierez beaucoup d’ardeur, d’énergie, de zèle au travail pour améliorer votre condition sociale. Maladies aigües mais de courte durée soignées par des moyens rapides et radicaux. Prédisposition aux fièvres, aux maladies inflammatoires, contagieuses mais récupération facile grâce à votre bonne vitalité. Vous avez le stoïcisme nécessaire pour soigner les malades, les blessés; vous pourriez faire du bon service dans la Croix-Rouge comme infirmier ou assistant-chirurgien. Vous conviendrez aussi comme vétérinaire pour petits animaux. Vous affectionnez particulièrement les chiens et vous avez la bonne manière de les dresser. Vous êtes soigneux dans tout ce qui concerne l’entretien du matériel, des instruments, des machines et des armes. Un de vos oncles est un homme volontaire et énergique. Vos subordonnés éventuels sont travailleurs et courageux.

: Soyez prudent lorsque vous vous servez d’outils, d’instruments ou de machines, car vous risquez de vous blesser. Un accident de travail vous handicapera dans votre emploi. Vous pourriez être victime du devoir dans l’exercice d’une fonction publique. Vous entrerez en conflit soit avec vos supérieurs, soit avec vos subordonnés. Évitez que le mécontentement vous mène à des actes violents qui iraient à l’encontre de vos intérêts. Outre les possibilités d’accidents de travail, vous risquez des interventions chirurgicales suivies de complications. Évitez de traiter durement les animaux domestiques. Si vous possédez des chiens, ceux-ci pourront être tués accidentellement.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.301), Antarès, 1975.

Maison VII

Procure un mariage manqué ou peu heureux, souvent le divorce, mort de la femme, une femme acariâtre, des associés peu fidèles et de nombreux procès; s’il est en carré à la Lune, péril d’étre brûlé.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est en bon aspect, donne un conjoint capable, laborieux, entreprenant, infatigable dans sa recherche du bien-être de la famille, une forte personnalité, désignée pour gouverner, mais qui le fera avec bienveillance. Ceci s’applique aux deux sexes ; et lorsque dans le thème de nativité d’un homme, la femme est représentée par Mars en septième maison, elle aussi sera masculine et voudra gouverner, mais comme Mars en septième maison donne une tendance à une union prématurée, alors que les deux jeunes gens sont encore adaptables, ils s’accommoderont de ces conditions plus aisément que si l’union était consommée dans un âge plus avancé. Mars mal aspecté en septième maison indique, pour le conjoint, qui aura été d’une nature autoritaire et querelleuse, accident ou mort subite, et si l’un des signes d’eau (Cancer, Scorpion ou Poissons) est sur la pointe de la septième maison, le conjoint sera enclin à la boisson et si Mars est dissonant dans le Scorpion à la boisson et si Mars est dissonant dans le Scorpion, maladies inflammatoires du rectum et des organes génitaux.

Le Message des astres (p.134), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Mars octroie une vitalité amoureuse considérable et ceci est cause d’une passion ou d’un mariage précoce. Recevant de bons aspects, cette lame dispose à contracter une union riche, avec une femme qui voudra gouverner l’intérieur, et qui sera du type Martien avec toutes ses qualités et ses défauts, lorsque Mars ne reçoit pas de bons aspects, le ménage n’a guère de chance de durer, surtout si à l’Ascendant nous rencontrons une planète féminine, laquelle entraîne la discorde dans l’intérieur provenant de la mollesse de l’un des conjoints et de la trop grande activité de l’autre. Cette position dénote également le veuvage et se trouve être préjudiciable aux contrats, aux associations. Mars bien disposé, recevant un bon regard de Mercure, est une marque certaine que le natif traitera de grosses affaires qui lui donneront, en même temps que des bénéfices appréciables, une quantité de jaloux et d’envieux ainsi que des procès sans fin.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.89-90), Muchery, 1927.

Un mariage précoce est possible ; mais suivi de mésentente veuvage ou séparation. La femme est souvent ingouvernable et dictatoriale. Dans l’horoscope d’une femme : mort du conjoint ou accident.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Position synonyme d’adversité, de rivalités, de luttes, de conflits à soutenir et à vaincre. Fait craindre des sévices de la guerre, des procès, des ruptures de contrats et d’association, des inimitiés déclarées. Contraire au mariage; risque d’union conclue précipitamment, nouée impulsivement, de conjoint tyrannique, de scènes de ménage, de séparation.

Traité pratique d’astrologie (p.174), Barbault, 1961.

Vous serez attiré très tôt vers le mariage par instinct sexuel plutôt que par sentiment. Union précoce avec une personne active, énergique, courageuse, mais quelque peu impulsive, passionnée, difficile à manier et autoritaire. La bonne entente conjugale ne sera possible que si vous agissez envers le conjoint avec tact et diplomatie et si vous consentez à lui laisser prendre l’initiative et la direction des affaires domestiques. Votre conjoint, dynamique, pourra encourager vos entreprises, vous stimuler à l’action et, au besoin, vous aider efficacement. En fait, vous réaliserez beaucoup de choses grâce à la collaboration d’autrui; c’est pourquoi vous pourriez utilement vous associer dans votre entreprise avec un homme énergique que vous chargeriez de l’exécution de vos décisions. Veillez à ce que les clauses de votre contrat d’association empêchent votre partenaire d’outre-passer ses droits, car il aura tendance à devenir trop autoritaire. Quelques conflits et rivalités ouverts sont possibles, mais vos adversaires seront francs et loyaux.

: La vie conjugale comportera de violentes querelles à cause du caractère impulsif, violent, exigeant, jaloux, autoritaire de votre conjoint. Celui-ci essaiera de vous dominer et d’intervenir dans toutes vos actions d’une manière désagréable. Votre union pourra être impulsive, inconsidérée ou forcée par les circonstances et vous le regretterez amèrement, D’une manière générale, vous serez en butte à de fréquents actes d’hostilité de la part de rivaux, concurrents, et cette agressivité revêtira un caractère de violence pouvant aller jusqu’à des voies de fait, coups et blessures. Les associations et collaborations, sous quelque forme que ce soit, vous seront néfastes car elles vous conduiront à de graves conflits et à des procès. Votre conjoint ou associé est menacé d’accident et même de fin violente.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.301-302), Antarès, 1975.

Maison VIII

Présage une mort violente s’il est maléficié, perte de fortune ou d’héritage, une femme ou un mari fantasque et extravagant; bien disposé, fortune par mariage.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Bien aspecté, apporte des avantages financiers par mariage ou par héritage. En affaires, cette position est également bonne et indique des gains par associations, procès gagnés, ou autres affaires indiquées par la huitième maison. Lorsque Mars est mal aspecté dans cette maison, l’état de fortune périclite après le mariage à cause de la prodigalité du conjoint. Les associations, les procès devraient être évités, le natif étant sûr d’y perdre. Ceux qui ont Mars dans cette position ne doivent pas tarder à faire leur testament, car la mort vient les surprendre soudainement et inopinément.

Le Message des astres (p.134), Heindel, 1913.

Lorsque Mars tombe dans cette Maison, il indique la mort violente du consultant ou encore, s’il est en regard avec le Soleil ou la Lune, la mort du Père ou de la Mère, l’aspect étant bon cela sera utile ou rapportera au natif. Un aspect avec Vénus peut également signifier la mort rapide de la conjointe dont le caractère est autoritaire et violent. Dans un thème où Saturne, Uranus et la Lune se trouvent mal disposés, Mars dans la Maison VIII, laisse prévoir le suicide.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.80), Muchery, 1927.

Parfois mort subite ou violente. Pas d’héritages, ou bien dilapidation de ceux-ci. Extravagance de la part de la femme ou du mari.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Peut constituer une menace opératoire à l’organe correspondant au signe occupé par l’astre, ou un danger de mort violente. Est souvent l’indice de contestations ou de querelles autour d’un héritage, de prodigalité du conjoint ou de dilapidation dans une association.

Traité pratique d’astrologie (pp.174-175), Barbault, 1961.

Propension naturelle aux initiatives tendant à détruire, démolir, bouleverser, transformer, réparer, régénérer les choses. Vous agissez avec un parfait mépris du danger de la mort. Vous semblez doté d’une grande puissance sexuelle mais celle-ci, bien contrôlée, se transforme chez vous en force psychique et en potentiel occulte. Votre fin sera due à un acte de sacrifice volontaire ou héroïque; cependant, vous pourrez également mourir d’une manière naturelle à la suite d’une maladie infectieuse. De toute façon, vous serez dispensé d’une longue et pénible agonie. Vous pourriez bénéficier de dons ou de récompenses pour actes de courage mais peut-être à titre posthume. Les cadeaux reçus comporteront des objets en fer et en acier, des outils, machines, armes ou instruments divers. Vous ne serez pas avantagé par les héritages ou apports financiers du conjoint ou de vos associés car ces biens seraient éventuellement dissipés.

: Vous êtes révolutionnaire, extrémiste dans vos actes; vous pourriez être amené à des initiatives dangereuses et désespérées qui mettront votre vie en danger. Risque de mort brutale. Votre conjoint et vos associés sont dépensiers, leurs pertes financières vous causeront indirectement préjudice. Un héritage donnera lieu à de violentes contestations et ne vous procurera que de minces avantages; Vous devrez en effet payer des droits de succession très élevés. Conflit avec l’autorité fiscale. Évitez de contracter des emprunts et de faire des dettes car il vous sera malaisé de les rembourser.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.302-303), Antarès, 1975.

Maison IX

A beaucoup d’influence sur le caractère qu’il rend despote, irréligieux, sarcastique, jaloux et indépendant. Il donne aussi, placé dans cette maison, le goût des voyages, dans lesquels le sujet pourra trouver la mort, si Mars est maléficié par positions et par mauvais aspect, et le genre de mort sera indiqué par la nature du signe où Mars se trouvera placé, comme nous le verrons dans l’horoscope du Président Carnot.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.128), Julevno, 1912.

Bien aspecté, donne des vues libérales, larges, progressistes sur tous les problèmes de la vie. Les personnes ayant Mars dans cette position pourraient embrasser une cause ayant pour objet le relèvement social et spirituel de l’humanité, et devenir des adeptes enthousiastes du mouvement qui aura éveillé leur sympathie. Ces personnes aiment la vie errante, et tirent profit des changements, surtout en pays étrangers. Elles ont un esprit net, pénétrant, prompt, une façon engageante d’exposer leurs vues ; aussi font-elles d’excellents propagandistes, quel que soit l’objet de leurs efforts. Si Mars est mal aspecté en neuvième maison, ces personnes seront fanatiques, de véritables énergumènes qui choqueront tous ceux qu’elles essaieront de rallier à leurs idées, qu’elles soient religieuses ou athées. Ces personnes ne devraient jamais voyager, mais demeurer dans le lieu de leur naissance ; elles seront toujours exposées à des accidents de voyage ; bien qu’elles puissent être détestées dans le lieu de leur naissance, elles se verraient encore plus mal accueillies en pays étrangers.

Le Message des astres (pp.134-135), Heindel, 1913.

En Maison IX, cette lame donne, si elle est dignifiée, de belles possibilités de réussite au consultant, car elle le rendra entreprenant et actif, tant au point de vue physique qu’intellectuel. Il est doué d’une belle intelligence synthétique qui lui permet de voir les choses, avec ampleur, sous leur angle exact. Si cette position annonce souvent la lutte, elle laisse prévoir le succès pour peu qu’elle soit puissante dans le signe que Mars occupera; dans le cas contraire, avec de mauvais aspects, elle donne une tendance à la neurasthénie, des idées noires, le doute en sa valeur et souvent discorde avec les parents. Dans cette Maison, Mars incite aux déplacements.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.90-91), Muchery, 1927.

Un sceptique en matière de religion et de toute question spirituelle. Les grands voyages sont dangereux ainsi que les séjours dans les régions lointaines.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Sentiment religieux éprouvé comme une poussée aveugle de l’instinct ou combattu, dénigré, critiqué. Capacité de lutte au service d’un idéal et socialisation ou spiritualisation de l’instinct agressif. Risque accidentel en voyage ou à l’étranger, ou tension dans les relations avec les étrangers. Louis XI, roi dévot et fétichiste, se protégeant de scapulaires et médailles bénies, versant sans compter ses deniers dans les troncs des églises.

Traité pratique d’astrologie (p.175), Barbault, 1961.

Vos aspirations supérieures sont positives et vos opinions nettes, claires, franches, catégoriques; vous les défendez avec énergie. Lorsque vous embrassez une cause, vous déployez beaucoup d’ardeur; vous êtes un idéaliste militant qui cherchez à convaincre par une propagande enthousiaste et par des démonstrations; vous prêchez par l’exemple. Vous avez le culte de l’énergie, de la force et de l’action. Votre admiration va aux grands hommes audacieux, qui ont été des réalisateurs, des constructeurs, des pionniers. Vous n’êtes pas très religieux ni dévot, mais vous avez une grande admiration pour les forces de la nature et, par vos actes, vous mettez en pratique les préceptes et les lois morales. Si vous faites des études supérieures, vous vous orienterez plutôt vers les domaines scientifiques et industriels. Les grands voyages et l’étranger vous attirent par leur caractère risqué ou aventureux. Vous aimez les expéditions lointaines, les explorations comportant des dangers, la chasse aux fauves. C’est à l’étranger que vous effectuerez les réalisations les plus transcendantes.

: Vos opinions sont vivement critiquées car vous n’admettez que votre point de vue et vous combattez violemment celui d’autrui. Vous êtes positiviste à outrance, sceptique envers tout, n’admettant que ce qui est tangible ou naturellement démontrable. Vous êtes à la fois fanatique et intolérant, cherchant à vaincre les autres de force. Vous faites un mauvais usage de vos connaissances. L’éthique et l’idéalisme vous font totalement défaut. Vos voyages et vos séjours à l’étranger comporteront des désagréments, des dangers, des luttes, des conflits avec les indigènes; vous ne rencontrerez qu’hostilité sur votre route.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.303), Antarès, 1975.

Maison X

Signifie un homme prétentieux, critique, violent, autoritaire et cause souvent le discrédit, surtout en nativité féminine. Bien dignifié, il fait, comme nous l’avons dit au commencement de cet article, les grands soldats ou les hardis explorateurs ; peut causer la mort du père.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.128-129), Julevno, 1912.

Bien aspecté, est un des meilleurs présages de succès dans la vie, car il dorme une nature ambitieuse et enthousiaste, avec un fonds inépuisable d’énergie, si bien que quels que soient les obstacles placés sur son chemin, la personne les surmontera. Cet aspect pronostique les capacités de dirigeants. Ces personnes réussissent mieux dans les occupations martiennes où le feu, le fer, les outils tranchants doivent être employés avec habileté, comme celles de machiniste, de mécanicien, de tailleur, de chirurgien, etc. Lorsque Mars est mal aspecté en dixième maison, il dorme la même énergie, la même ambition que les bons aspects, mais la personne manquera de discernement ; elle voudra se surpasser, et, de ce fait, suscitera autour d’elle des inimitiés qui provoqueront sa chute et amèneront la perte de sa réputation, d’où sa vie sera remplie d’oppositions, de luttes, d’infortunes jusqu’à ce qu’elle ait appris à se maîtriser, à tenir compte des droits d’autrui, à abandonner son attitude autocrate et à se corriger de son égocentrisme. Cette position rend aussi sujet aux accidents et à la médisance.

Le Message des astres (p.135), Heindel, 1913.

La puissance de cette lame au Milieu du Ciel est considérable si elle est dignifiée; elle favorise les entreprises les plus hasardeuses et permet de les mener à bonne fin, cette position peut être celle du grand homme politique, du Dictateur, elle fait triompher de ses ennemis et des embûches de toutes sortes. Souvent des mauvais moments se présenteront, des luttes nombreuses seront le lot du natif, mais il saura se défendre et, si l’ensemble du thème est bon, par la lutte il aura le pouvoir et l’autorité; cette position s’accorde mal avec un poste secondaire, aussi le consultant sera-t-il un mauvais soldat, un employé qui ne saura se plier aux ordres d’un patron, à moins qu’on ne lui laisse une grande initiative. Cette place, qu’occupe Mars dignifié, donne des succès auprès des femmes, mais peut causer des ennuis venant de la Mère. Il y aura mort prématurée du Père si Saturne se trouve en IVe Maison, ce qui peut donner aussi une mort relativement jeune pour le consultant. Mars en Maison X rend toujours violent et volontaire. Si les aspects et la position de Mars sont mauvais, cette lame, ici, peut causer les pires catastrophes depuis la prison jusqu’à la mort accidentelle.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.91), Muchery, 1927.

Ennui dans la famille. Un ambitieux qui cherchera à s’élever coûte que coûte et, en cas de réussite, danger de discrédit, scandale et fin violente.

Dictionnaire astrologique (p.385), Gouchon, 1935.

Association de l’agressivité et de la carrière ou de la vie sociale. Peut donner une profession marsienne, une réussite acquise par la force du poignet, des rivalités professionnelles, une réputation discutée, critiquée, une position sociale qui ressemble à un combat, une situation critique, non exempte de revers… Napoléon passant son règne à se battre sur tous les champs d’Europe, et Louis XVIII engageant la lutte contre la Révolution et reconquérant laborieusement le royaume.

Traité pratique d’astrologie (p.175), Barbault, 1961.

Vous êtes appelé à entrer dans une carrière active comportant de nombreuses initiatives, des actions énergiques, des décisions rapides, des constructions et transformations constantes. Vous êtes apte aux entreprises industrielles, aux travaux d’ingénieur, aux occupations exigeant du courage, du cran, de la combativité, de la rapidité d’exécution, l’emploi d’instruments, de machines, du fer, du feu et des armes. Votre succès social sera assuré par votre volonté de vaincre les obstacles, de réduire les antagonismes, d’obliger les circonstances à vous être favorable, car vous êtes un lutteur et serez connu et apprécié comme tel. Votre carrière sera féconde en réalisations, comportera de grands changements qui seront autant de phases de progrès, mais elle pourra également être mouvementée. Les obstacles et les difficultés, loin de vous décourager, vous stimuleront.

: Votre carrière sera parsemée de luttes, de conflits, d’épisodes mouvementés et souvent dangereux. Vous emploierez mal votre énergie, usant de moyens extrêmes et arbitraires pour arriver à vos fins; ce qui ne manquera pas de vous attirer des critiques et des marques d’hostilité. Vous aurez la réputation d’un homme violent, égoïste et serez plus craint que respecté. Vos échecs viendront du fait que vous aurez dépassé la mesure afin de vous créer une place au soleil. La loi des compensations se chargera de vous ramener au sens des justes proportions et de l’équité.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.303-304), Antarès, 1975.

Maison XI

Indique de faux amis ou des amis dangereux, des pertes de biens ou d’argent, mort d’enfants, impopularité.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.129), Julevno, 1912.

Fait les dirigeants de cercles sociaux, enthousiastes dans la poursuite des plaisirs, et attirant de nombreux amis, recrutés parmi les personnes d’allure martiale et athlétique. Cet aspect donne de l’énergie et de l’ardeur pour réaliser les désirs, les espoirs et les aspirations. Mais si Mars est mal aspecté en onzième maison, ces natifs seront susceptibles, extrêmement irritables envers leurs amis et, en conséquence, impopulaires et sujets à se faire tort à eux-mêmes par leur ardent désir de réaliser leurs ambitions.

Le Message des astres (p.135), Heindel, 1913.

C’est généralement une mauvaise position, elle annonce de nombreuses querelles, des batailles même, avec les amis ou l’entourage, c’est la discorde entre les enfants et les parents, elle causera leur mort si Saturne est en Maison V, bien entendu tout ceci avec des mauvais regards. Dignifié, Mars donnera la puissance et fera un chef plus craint qu’aimé, mais il faut que le Soleil, Vénus ou Jupiter soient en bons aspects. Cette lame, ambitieuse, atteindra ainsi le haut but qu’elle a visé, mais pas toujours sans créer de la peine autour d’elle.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.91), Muchery, 1927.

Désagrément venant d’amis ou de relations. Les amitiés égareront le natif et lui feront du tort. Nombreuses discussions et ruptures.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

L’amitié est un transport spontané, souvent impulsif, de sentiments généreux, francs et démonstratifs, qui n’exclut pas les emballements irraisonnés, les pressions tyranniques, les débordements passionnés ou les rivalités dans l’émulation. L’amitié est un sport ambivalent qui conduit, en dissonance, aux disputes amicales, aux ruptures violentes, aux engouements de courte durée. Charles IX communiant dans l’amitié à travers sa passion de la chasse.

Traité pratique d’astrologie (p.175), Barbault, 1961.

Vos espoirs sont ardents, enthousiastes, vos plans audacieux et vous déployez toute votre énergie pour les réaliser, mais vous ne savez pas attendre. Il vous faut exécuter immédiatement les nombreux projets que vous avez conçus et trop souvent tout cela n’est que feu de paille. Vous manquez de persévérance et n’achevez pas ce que vous avez entrepris, passant brusquement d’une idée à l’autre. Vous aurez de nombreux amis, masculins pour la plupart. Ces amis, d’un naturel actif, énergique, entreprenant, vous inciteront à l’action et vous aideront dans la réalisation de vos plans. Ce pourrait être des chirurgiens, des sportifs, des militaires ou des industriels.

: Tendance à la formation de projets impulsifs dont la réalisation dépasse le cadre de vos possibilités; vos espoirs sont ardents mais manquent de constance. Vos amis sont énergiques à l’excès, turbulents, exigeants, violents, querelleurs, dominateurs; ils s’immisceront dans vos affaires et vous aurez à ce sujet de violentes querelles. Ces amis tendront à vous entraîner dans des entreprises imprudentes. Vous allez au devant d’échecs certains si vous ne leur résistez pas.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.304-305), Antarès, 1975.

Maison XII

Procure au sujet beaucoup d’ennemis secrets et malicieux,des procès,des accusations, des désagréments avec les inférieurs, scandales, perle de réputation, des accidents causés par de grands animaux, des blessures aux pieds ou aux mains, danger d’empoisonnement. Mars, dans cette maison, blessé des mauvais aspects de Saturne ou d’Uranus, provoque les accusations criminelles ou capitales avec les longues détentions ; mort dans un hôpital, un lieu de refuge ou de retraite.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.129), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est en bon aspect, peut apporter au sujet le bénéfice de toutes les choses signifiées par cette maison : hôpitaux, prisons, institutions de bienfaisance, qu’il soit employé comme gardien, chirurgien, administrateur, d’une propriété ou comme agent de la police secrète. Avec Mars mal aspecté en douzième maison, la personne est susceptible d’éprouver des chagrins, ennuis et vicissitudes pendant toute sa vie. Elle encourra l’inimitié de son entourage, pourra être enfermée en prison ou dans un asile d’aliénés. Si le Cancer ou les Poissons se trouvent sur la pointe de la douzième maison, Mars conduira à l’ivrognerie ou à la dissipation. Si c’est le Scorpion qui se trouve sur la pointe, la vitalité sera sapée par l’abus des plaisirs des sens ou par l’onanisme. Dans les deux cas, Mars mal aspecté en douzième maison fait un déclassé, à moins que d’autres aspects dans le thème ne rachètent celui-ci.

Le Message des astres (p.135), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, Mars laisse voir une certaine naïveté qui se rapproche souvent de la bêtise, cette position donne donc de grandes difficultés et des luttes dans l’existence, il y a scandale, adultère si Vénus se trouve maléficiée en Maison VII. Si c’est Mercure qui occupe la Maison VII, ce sont des embarras avec la justice pouvant conduire le natif en prison, si la Lune est maléficiée, en Maison IX, ce dernier peut finir ses jours dans une maison d’aliénés. Dans l’enfer du Zodiaque, Mars ne peut donner rien de bon et le moins mauvais sera un risque d’accident ou une possibilité opératoire. De très bons aspects de Jupiter, de Vénus ou du Soleil, peuvent faciliter le triomphe des luttes qui seront nombreuses et continuelles mais sans lesquelles le consultant trouverait la vie plate et sans but.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.92), Muchery, 1927.

Manque de franchise. Ennemis secrets, calomnies, scandales, danger d’emprisonnement, perte de réputation. Maladies martiales.

Dictionnaire astrologique (p.386), Gouchon, 1935.

Les épreuves surgissent lors des réalisations de l’existence. Le sujet risque de connaître l’adversité, les inimitiés cachées ou dangereuses, l’hostilité du sort. Danger accidentel ou opératoire. Charles VI dans ses chevauchées furieuses contre ses ennemis imaginaires, jusqu’à l’épuisement intérieur. Louis XII luttant, avant son règne, contre ses ennemis et, après, s’enlisant dans le guêpier italien. Louis XV essuyant la lame du couteau de Damiens. Louis-Philippe, objet des attentats de Fieschi, d’Alibaud, Meunier, Darmès et Lecomte.

Traité pratique d’astrologie (p.175), Barbault, 1961.

Votre liberté d’action est plus ou moins restreinte, en ce sens que vos activités ne s’exercent pas au grand jour mais dans l’isolement. Vous vous occuperez de travaux de laboratoire dangereux qui ne peuvent se faire qu’à l’écart du monde, ou encore de chirurgie dans un hôpital; de missions secrètes et périlleuses telles que l’espionnage, dépistages de crimes (police secrète ou détective), surveillance des prisonniers, etc… Méfiez-vous des risques d’embûches de la part d’ennemis secrets, des dangers de contagion de certains virus. AFFLIGE. Certaines activités secrètes ou clandestines vous porteront malheur, surtout à cause de trahisons, ou par la violence d’ennemis cachés, par des embûches qui vous mèneront vers quelque imprudence fatale. Risques d’accidents par expériences de laboratoire; soyez prudent dans le maniement de forces inconnues. Gardez-vous de vous laisser gagner par un état d’exaltation qui vous prive du contrôle de vos actes; ceci constituerait en effet un danger pour votre entourage et même pour votre propre sécurité. Un acte regrettable de ce genre pourrait vous valoir une perte momentanée de liberté. Les maladies infectieuses ou inflammatoires prendront chez vous un développement grave, au point de nécessiter l’isolement. Vous n’êtes pas à l’abri d’accidents ni d’interventions chirurgicales. Un séjour en clinique est plus que probable.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.305), Antarès, 1975.

III. Mars en aspects

Soleil
ou ou : Avec le Soleil présagent une grande tendance aux accidents et à la mort violente, perte ou blessure de l’œil droit, perte ou dissipation de fortune ou de patrimoine et courte vie au père du sujet. La conjonction du Soleil et de Mars donne aussi une grande témérité, qui rend le sujet imprudent et entêté, le fait s’exposer aux dangers, spéculer sans prudence. Cette configuration accorde une solide constitution, mais cause les fièvres et les inflammations, des accidents. L’opposition est le plus maléfique de tous les mauvais aspects entre ces deux planètes, qui pervertissent toutes les significations des maisons de l’horoscope. Les mauvaises familiarités de Mars avec le Soleil, se passant dans l’Ascendant, dans la 2e ou 9e maison, influent aussi sur le caractère qu’elles rendent violent, intrépide, détermine, mais pourtant généreux ; elles accordent une santé robuste et l’inclination à l’ivrognerie. Dans les nativités féminines ces aspects sont d’influence malheureuse, en dénotant un mauvais mariage, un mari brutal et vicieux. Le Soleil blessé par les rayons de Mars, de Saturne ou d’Uranus, indique la mort subite du mari ; troubles en mariage et en amour, perte de popularité. Uranus, en mauvais aspect au Soleil, montre beaucoup de difficultés et de désappointements, surtout si l’un des deux est en 1ère, 2e ou 10e maison. En horoscope féminin, c’est séparation ou divorce.

Significateurs :

: Mars étant significateur fait le caractère orgueilleux, arrogant, audacieux,vantard,et l’esprit impulsif. Le sujet est apte au métier militaire dans lequel il réussira ; il éprouvera de fréquents accidents par le feu, la foudre, l’électricité ou fièvre pernicieuse. Il saura se gagner la protection de gens puissants qui pourront ensuite causer sa perte. Le Soleil étant significateur et Mars bien disposé, le sujet sera brave, violent, intrépide ; occupera un haut emploi dans l’armée ou la marine et mourra à la suite de blessure ou de chute, de fièvre contagieuse ou dans un incendie. Mars se trouvant mal dignifié fait le sujet cruel, emporté et capable d’accomplir un meurtre ou un assassinat.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Mars est significateur il indique un homme dévoué, bon, ingénieux en qui Ton peut avoir confiance, qui se fera aimer des gens au pouvoir, capable de succès à la guerre et destiné à une haute fortune militaire. Le Soleil devenant significateur, confère au sujet l’énergie, la force de caractère, une haute intelligence, la bravoure, le courage, les talents solides qui font réussir. Les gens possédant ces aspects planétaires dans leur horoscope, s’élèvent toujours au-dessus de la sphère de leur naissance. Mars étant mal placé, le sujet sera moins noble et moins heureux, et le Soleil se trouvant mal disposé, les qualités et le succès annoncés dans la nativité seront également atténués.

ou ou ou : Mars étant significateur indique une personne emportée, violente, brave, ambitieuse, peu favorisée de la fortune ; cet aspect fait les héros sur un champ de bataille. Le Soleil étant significateur fait le sujet violent, colère, agressif, prodigue de son bien, toujours en lutte et contrarié dans ses projets, enclin aux fièvres et aux accidents ; il peut devenir un voleur, un cambrioleur ou un meurtrier.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.203-204,227,235,242), Julevno, 1912.
ou ou Δ ou : La conjonction donne tendance à la fièvre, surtout si elle a lieu dans le Bélier, signe qui gouverne la tête. Il est cependant curieux de constater que les personnes ayant cette configuration paraissent aussi plus capables que d’autres de supporter un très haut degré de température, et surmonter impunément une sévère attaque qui, pour d’autres, serait fatale. A cette exception près, ces aspects produisent tous une surabondance d’énergie vitale qui assure aux sujets qui les possèdent la plus radieuse santé pendant toute leur vie : ils fortifient la constitution, et rendent capable de venir à bout des tâches les plus ardues. Ils donnent, en outre, un courage indomptable et la force de faire face aux plus grandes difficultés. Un plan à suivre leur étant donné, on peut être sûr qu’ils triompheront sûrement de tous les obstacles physiques, car ils ont des facultés à la fois constructives et exécutives et, de plus, une volonté invincible qui se refuse à reconnaître la défaite. Le caractère est franc et ouvert, mais souvent bourru et brusque, ils sont trop intensément absorbés par le but à atteindre pour perdre leur temps en politesse et en courtoisie, et c’est sans vergogne qu’ils écartent les conventions, ce qui fait qu’ils sont peu appréciés des gens délicats. Ce sont surtout des êtres d’action, pionniers dans l’œuvre mondiale, et sans leur esprit entreprenant et leur énergie, le monde progresserait beaucoup plus lentement. Les aspects entre le Soleil et Mars sont absolument nécessaires pour donner de la saveur à la vie; des aspects adverses sont même meilleurs qu’aucun aspect, car lorsque ces astres sont sans aspects, le sujet est généralement indolent, nonchalant et n’aboutit jamais à rien, quelque bénéfique que puisse être son thème astrologique sous d’autres rapports.

ou : Ces aspects donnent aussi une surabondance d’énergie, l’aptitude à la direction des affaires, mais celles-ci sont tournées vers des buts diaboliques et destructeurs. Le courage implanté par les bons aspects devient une folle témérité; le sujet a des façons bruyantes, arrogantes, fanfaronnes et est prêt à se battre pour un oui ou pour un non. Il est toujours en rébellion contre l’autorité établie et disposé à se révolter à la moindre occasion. Son tempérament est extrêmement violent, cependant il ne garde pas rancune. En somme il est partout détesté, tant par ses chefs que par ses camarades; il est toujours dans l’embarras, et, agitateur et meneur, il ne reste jamais longtemps dans aucune position. Ces aspects prédisposent aussi aux accidents dans lesquels le sujet peut être estropié; ils exposent aux blessures par armes à feu, aux coups de couteau, aux brûlures et aux fièvres, inflammations, ulcères et éruptions.

Le Message des astres (pp.83-84), Heindel, 1913.

Donne une très bonne santé, de la vitalité, du courage, de la confiance en soi qui rend parfois téméraire et fait entreprendre des choses pour lesquelles l’on ne semblait pas fait, ce qui ne les empêche pas de réussir; octroie une personnalité qui fait du natif un chef, l’activité physique et mentale étant très grandes.

ou : Donne les mêmes qualités physiques et morales mais avec moins d’harmonie, plus de précipitation, moins de prudence, moins de réflexion, plus de combativité et de despotisme, ce qui fait que la chute, après une ascension très élevée, sera brutale. Il est peu favorable aux parents mâles, fils, père ou mari. Souvent cet aspect laisse envisager une maladie de cœur et peu de chance dans la vie domestique.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.221), Muchery, 1927.
ou : La conjonction tient ici le milieu entre un bon et un mauvais aspect.
1. Santé. C’est l’extrême limite normale de la vigueur musculaire et de la vitalité physique; malgré la très considérable dépense d’énergie d’un tel organisme, sa résistance à l’usure et à l’épuisement est pourtant remarquable. Les particularités sont une activité sexuelle très grande et parfois l’hypertension artérielle. Légère prédisposition aux brûlures et accidents de la vue.
2. Psychologie. Esprit de décision, sens politique, aptitude au commandement; vanité, despotisme.
3. Destin. Cet aspect fait les chefs d’entreprises, parfois de gouvernement; la réussite est assurée, mais s’obtient avec beaucoup de luttes et au milieu de grandes difficultés; la situation est élevée et stable, malgré la constante vigilance que nécessite son maintien.

: 1. Santé. La puissance corporelle est largement augmentée, l’activité physique est considérable, spécialement, l’activité sexuelle, qui ne s’exerce pas, ici, dans un sens de génération; de désir semble, ici, une forme de l’idée d’accaparement et de prédominance.
2. Psychologie. Grande confiance en soi, esprit d’entreprise, énergie et volonté, ardeur, altruisme, sentiment profond des responsabilités, courage et magnanimité, enthousiasme, héroïsme, patriotisme.
3. Destin. L’audace et l’énergie poussent le sujet dans la vie; il arrive rapidement à des positions élevées et prépondérantes « à la force du poignet », il est estimé pour ses qualités et craint plutôt qu’aimé; des changements importants se produisent dans la situation à cause de ses impulsions fougueuses; cet aspect est un facteur d’élévation.

: 1. Santé. : La vigueur physique est toujours remarquable, mais la résistance est bien moindre, et l’usure rapide; il y a une propension aux maux de tête, palpitations, aux blessures et surtout aux brûlures, la vie est écourtée.
2. Psychologie. Le sujet est très impulsif, irritable, querelleur; il a trop d’indépendance pour supporter aucun frein; son énergie et son ardeur au travail existent toujours, mais il manque absolument de persévérance. Il est intrépide, mais téméraire et manque de réflexion. Il est beaucoup trop impulsif; il manque de contrôle sur lui-même.
3. Destin. La vie est dans l’ensemble désordonnée; le sujet inspire peu de confiance, parce qu’il manque de fond, de solidité; son activité est de la précipitation. Il se crée par son caractère coléreux des conflits, non seulement dans le milieu de ses occupations, mais aussi dans sa famille; cela peut indiquer des difficultés avec le père, ou un accident quelconque pour celui-ci, souvent sa mort prématurée. La progéniture est peu nombreuse. La fin du sujet peut être violente (Il s’agit d’une déduction inspirée par l’analogie. Dans la réalité les MA touchant le Soleil ne paraissent jouer aucun rôle particulier).

Dictionnaire astrologique (pp.56-57), Gouchon, 1935.

: Santé vigoureuse, force musculaire et tentation d’en faire parade, générosité, courage, décision, audace pouvant être téméraire, initiative, franchise, sens du commandement, et de la direction, besoin d’activité, de mouvement, de déplacement, besoin de se dépenser, donc sports, conduite de la vie avec énergie et volonté;

: Danger pour l’œil droit, risque de mort pour le père et, en thème féminin, pour le mari; on attribuera ces effets à Mars endommageant le Soleil car les rapports du Soleil et de Mars par la indiquent puissante musculature et virilité, mais difficulté à poursuivre des efforts durables par épuisement des réserves de résistance.

: Les autres mauvais aspects peuvent attribuer tendances aux fièvres, brûlures, blessures et danger de mort violente, gaspillage d’énergie, impulsion pouvant aller à la brutalité et à la destruction ; le tempérament est rude, despotique et irréfléchi et l’on éprouve heurts et dommages avec les parents mâles : père, époux ou fils ; le destin est agité, orageux, plein de luttes, il attire bagarres et oppositions.

Astrologie scientifique (L’) (2, pp.411-412), Privat, 1935.

Apport du Chaud dans ses possibilités et ses excès.

: Aspect de virilité, d’instinct de lutte, de conquête, d’affirmation positive; l’être tend à assumer son agressivité, à la socialiser en vue d’un résultat constructif; il met sa violence au service d’une création ou d’une passion (Charles IX et sa , passion de la chasse; Louis XIII à la tête de son armée et gagnant la plupart de ses guerres; Louis XVIII s’engageant dans la conquête de son pays et gagnant ce combat).

: Équivalent du « complexe de castration » freudien ou du complexe d’infériorité d’Adler. Agressivité (Mars) polarisée par l’autorité (Soleil), souvent par suite d’une influence paternelle autoritaire, tyrannique ou hostile, et déplacée ultérieurement sous l’aspect d’une révolte contre les autorités : éducateurs, supérieurs, chef, mari… Deux cas se présentent : ou le sujet renonce à sa force par peur de celle-ci et il se soumet, il subit, il renonce au combat, consentant à être battu; ou il aventure sa force en se mesurant à plus fort que soi et en subissant l’échec d’une domination. Aspect d’impulsivité, d’imprudence, d’excès, de risque d’amputation, d’opération, d’accident (Louis XV qui, au bout de la guerre de sept ans, dût signer le Traité de Paris qui démembra l’Empire colonial français de ses possessions d’Amérique et d’Asie; Robespierre, principal artisan de l’exécution de Louis XVI et mort lui-même sur l’échafaud).

Traité pratique d’astrologie (pp.196-197), Barbault, 1961.

: Tend à renforcer votre énergie et votre courage ainsi que votre confiance en vous-même. Cette influence ne vous donne pas seulement de la décision mais augmente encore votre vigueur physique vous fait mettre de l’ardeur dans tous vos actes, vous imprime le besoin constant d’action et de mouvement. Si votre existence risque d’être mouvementée, elle sera en tout cas très active, fertile en réalisations sans qu’il soit certain que vous mènerez toutes vos initiatives à bonne fin.

: Indique chez vous un excès de force et d’énergie, qui nécessiterait un contrôle constant sur vous-même. Vous avez une tendance à abuser de votre force ou de votre volonté; vous êtes trop irascible et cédez trop facilement aux excès et à la violence. Il est certain que vous êtes plein de courage, mais vous êtes parfois imprudent, téméraire et trop impulsif. En somme, votre énergie ne se trouve pas canalisée dans des buts constructifs. Les dispositions précédentes vous prédisposent aux conflits et leurs conséquences aux rixes et accidents, aux violences de toutes sortes. Les maux physiques que vous pourrez contracter seront surtout d’ordre inflammatoire. Vous ferez l’expérience d’hémorragies, peut-être aussi d’interventions chirurgicales. En destinée, vous aurez des insuccès par suite de conflits avec l’autorité; votre vie risque d’être assez agitée. Vous semblez convenir pour les occupations dangereuses; loin de vous effrayer, les risques, les dangers vous attirent.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.190-191), Antarès, 1975.

Lune

ou ou : Fait le caractère turbulent, entêté, irascible, indiscret, enclin à la luxure, dépensier, désordonné et médisant. Ces aspects peuvent causer une mort violente, particulièrement quand Mars est placé dans la partie supérieure du thème, soit par accident, soit par le fer ou le feu, soit par chute, blessure ou ruine d’édifice, soit par apoplexie. En horoscope masculin ces mêmes familiarités annoncent un mariage peu heureux, beaucoup d’ennuis et d’embarras en ménage ou causé par les femmes. En horoscope féminin, elles ont une influence fâcheuse sur la santé ainsi que sur la fortune. […] Mars en mauvais aspect avec la Lune, produit aussi les affections de la vue.

: Il rend le sujet bon, patient, prévoyant et capable d’acquérir une honnête aisance par lui-même. De plus il présage pour les femmes une excellente santé et fait le caractère prudent et sérieux. Ces bons aspects produisent toujours d’heureux présages selon la nature des maisons où les planètes se trouvent ;

En 1ère maison : Succès dans la vie ;

2e : Gains ou richesse procurés au sujet par sa propre industrie ;

3e : Voyages probables ; gains par un emploi ayant rapport avec les belles-lettres ou l’étude ;

4e : Vieillesse aisée et paisible ;

5e : Succès dans les spéculations ;

6e : Santé robuste, fortune par le placement d’employés ou le commerce des petits animaux domestiques ;

7e : Aisance par mariage, par association commerciale ou par emploi public ;

8e : Bien-être par mariage ou successions ;

9e : Fortune par les lettres ou les sciences, ou voyages heureux à l’étranger ;

10e : Profession lucrative, métier rémunérateur ;

11e : Réussite par projets accomplis ou par amis utiles et fidèles ;

12e : Succès et bonheur dans la vie.

Significateurs :

:

Δ ou ou ou ou ± :

ou ou ou :

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.204-205), Julevno, 1912.

ou : Ces aspects peuvent être bons ou mauvais, selon le sexe du sujet et le département de la vie à considérer. Ils fortifient la santé et la vitalité, spécialement dans la nativité d’une femme. Dans celle d’un homme, ils indiquent un mariage avec une femme robuste et tyrannique. Le caractère du sujet sera très impulsif, surtout si l’influence provient d’un des signes communs, ou bien de la troisième ou neuvième maison. Cet aspect donne aussi un assez mauvais caractère, quoique pas aussi détestable que dans le cas du carré ou de l’opposition. Si Mars est en conjonction ou en parallèle à la Lune dans le Scorpion, il indique dépravation sexuelle, surtout si Vénus occupe aussi le Scorpion. La nature est inquiète et agitée, car en elle se combinent les deux éléments feu et eau. Dans les signes d’eau, la personne sera portée à boire.

Δ ou : Donne une étonnante vitalité et un organisme vigoureux, si bien que le sujet est capable de vaincre toutes les tendances à la maladie qui sont régies par ces aspects. Chez lui, le pouvoir d’endurance est à son maximum, si bien qu’il peut résister à des labeurs sous le poids desquels beaucoup succomberaient. Ces aspects donnent en outre une nature résolue, courageuse, énergique et ambitieuse, pleine de ressources et éminemment constructive. Ils rendent la personne vive, mais non précipitée dans ses décisions. En conséquence, elle obtient la confiance et l’estime de son entourage et gagne beaucoup d’argent ; mais étant de nature extrêmement libérale et généreuse, elle ne thésaurise pas et dépense presque aussi vite qu’elle gagne.

ou : Donne un caractère très emporté avec une tendance à parler ou à agir d’une manière impulsive, ce qui vaudra chagrins et ennuis au natif. Ceux qui ont ces aspects dans leur thème se rebellent contre tout ordre, règlement ou mesure tendant à entraver leurs désirs ou la satisfaction de leurs appétits, de quelque nature qu’ils soient. Par contre, s’ils jouissent d’une certaine autorité, ils sont très impérieux et très exigeants envers leurs subalternes dont ils requièrent une obéissance immédiate : ils n’hésitent pas à les contraindre par force, lorsqu’ils pensent pouvoir le faire sans trop de danger pour eux-mêmes. Ils se livrent parfois à des extrémités désespérées pour satisfaire leur ressentiment et, ayant un esprit assez mal équilibré, ils sont téméraires dans leurs tentatives et en viennent à des choses auxquelles une personne d’esprit sain ne penserait jamais. Par suite de ces malheureuses caractéristiques, ils se font beaucoup d’ennemis et causent bien du chagrin à leur entourage, surtout aux membres de leur famille qui doivent les supporter. Si ces aspects se produisent dans des signes d’eau, surtout avec Mars ou la Lune dans les Poissons, la personne sera en outre un ivrogne invétéré. Au point de vue de la santé, ces aspects donnent une tendance à la fièvre et aux accidents ; aux troubles du côté des organes génitaux, amenant des opérations généralement inutiles. La personne est extrêmement prodigue et incorrigiblement menteuse.

Le Message des astres (pp.110-111), Heindel, 1913.

: Apporte des qualités de combativité qui permettent de réussir, la chance de la Lune venant aider. Il y a une ascension continuelle dans l’existence par son propre mérite et des coups heureux du sort.

: Vient donner de l’activité dans l’imagination, pas toujours très bonne, de la Lune, elle fait réaliser ce que l’on a rêvé, aussi le résultat n’est-il pas toujours satisfaisant! Cette position augmente les passions, incite à la violence, donne de l’ambition irréalisable et peut faire commettre des actes répréhensibles par paresse ou par passion. La conjonction de Mars et de la Lune est mauvaise.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.219), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Prédispose aux fièvres ou aux accidents violents ; la mort peut être prématurée ; les dépenses d’énergie sont considérables en raison d’une activité turbulente, et par suite la santé présente des trous, des périodes de profondes dépressions aussi bien physiques que morales.
2. Psychologie. Tempérament volontaire et d’une impulsivité très instinctive ; souvent téméraire, irréfléchi, têtu ; le jugement n’est pas toujours pondéré ni très fin.
3. Destin. La vie reflète les irrégularité, les extrêmes du caractère ; elle est habituellement ardente, très active, mais sans but mûrement proposé et constamment poursuivi. Des voyages sont probables.

: 1. Santé. Toutes les fonctions d’élaboration sont très rapides ; la nutrition est généralement trop prompte ; et la mastication incomplète, par exemple, peut entraîner des maux d’estomac. Les réflexes nerveux sont soudains, instantanés, et échappent au contrôle volontaire.
2. Psychologie. Courage et esprit de décision et d’entreprise. Ambition, désir de réussite, d’aventures ; le sujet poursuit très énergiquement la réalisation de ses projets. Sa valeur personnelle, sa capacité de travail sont grandes.
3. Destin. La destinée comporte presque certainement la réussite, mais non sans luttes et sans à-coups ; le succès peut avoir été précédé de nombreux essais malheureux. Il y a beaucoup de hardiesse et d’entrain dans la prise de contact et le maintien des relations avec autrui. Ces aspects peuvent inciter à pratiquer la chirurgie (statistique) ; en tout cas, la situation est assez indépendante.

: 1. Santé. Provoque des troubles de digestion, des acidités ; en général, la résistance physique est très amoindrie et le terrain est prêt pour toutes sortes de maladies cela peut aussi indiquer que le sujet devra être opéré.
2. Psychologie. Caractère désagréable, revêche, peu sociable, soit d’une insupportable présomption, soit d’une timidité maladive. Le sujet ne peut se soumettre aux ordres et aux exigences d’autrui, il se rebelle et rompt violemment. D’autre part, en raison de l’abondance et de la variété de ses désirs et de ses appétits, c’est un éternel insatisfait et par suite un aigri.
3. Destin. La situation sociale, généralement acquise après un dur labeur, est ici constamment menacée et particulièrement instable : procès, calomnies, pertes d’argent sont à craindre. La position familiale n’est pas plus favorable, c’est la mésentente, la séparation ou bien des deuils parmi les parents ; le mariage est peu heureux, il y a danger de divorce (statistique).

Dictionnaire astrologique (p.62), Gouchon, 1935.

: Vigueur, activité, combativité, ambition et courage, don de répartie, capacités constructives, imagination et volonté allant de pair, de l’allant dans le travail, rapidement et bien exécuté.

ou : La conjonction est pernicieuse pour la chasteté des femmes et leur cause des menstruations douloureuses. Les mauvais aspects assurent, pour les deux sexes, des périls par l’Elément Eau, d’où abcès et tumeurs, du surmenage, de la passion et de l’emportement causant des colères soudaines, des actions impulsives, de la prodigalité, des querelles de famille et des accidents.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.415), Privat, 1935.

Association de valeurs instinctives et de primarité.

: Chez la femme, composante d’affirmation active des qualités féminines; fait la femme volontaire, capable d’assumer des rôles difficiles. Aspirations affectives impérieuses, besoins et penchants accusés.

: Pour la femme, composante de « complexe de virilité »; refus de sa condition féminine venant souvent d’un conflit profond avec la mère ; tendance à se révolter, à refuser la soumission à l’homme, à le « châtrer »; attitude revendicative de protestation, mais possibilité de sublimation intellectuelle. Pour l’homme, agressivité (Mars) dans les relations avec la mère (Lune) et par suite avec la femme; hostilité envers elle ou venant d’elle. Passions tumultueuses, déchaînements instinctifs, haine; caractère impulsif, irritable, violent (Charles VII déclaré « soi-disant dauphin » par sa mère Isabeau de Bavière qui le renia et le dépouilla du royaume en traitant avec Henri V d’Angleterre pour conclure l’ignominieux Traité de Troyes. Louis XI, alors Dauphin, adonné à sa violence instinctive et ennemi d’Agnès Sorel. Louis XII emprisonné à Bourges par Anne de Beaujeu, sa belle-sœur, et soumis à Anne de Bretagne, son épouse. François Ier victime de sa primarité et blessé par les femmes. Anne d’Autriche, mère acariâtre qui écarta Louis XIII de l’exercice du pouvoir).

Traité pratique d’astrologie (pp.199-200), Barbault, 1961.

: Donne beaucoup d’ardeur à votre imagination, vous incite à l’activité et à la réalisation spontanée de vos désirs. Vous avez en vous un besoin constant de vous dépenser, de mettre vos capacités à profit. Vous aimez toute action rapide et expéditive. Il vous serait impossible de rester inactif. Ces bonnes qualités vous prédisposent à mener une vie constructive. Votre vigueur et l’ardeur de votre tempérament seront fortement appréciées par autrui.

: Vous rend impulsif et très irritable en raison de votre grande susceptibilité. Vous suivez trop facilement les impulsions de vos instincts. Vous procédez en tout avec une trop grande hâte; vous contrôlez mal vos énergies. De plus, pas de continuité dans l’action: celle-ci est généralement mal ordonnée et manque presque toujours de préparation, Vous êtes prodigue et dépensier. Votre caractère vous prédispose à des querelles avec votre entourage; des conflits familiaux sont également à craindre. Il faudra vous garder d’excès dans la boisson comme dans la nourriture. Du point de vue pathologique, vous êtes sujet aux maladies inflammatoires ainsi qu’aux maux d’estomac résultant d’un excès d’acidité.
Note : en nativité féminine. Cette dissonance vous prédispose aussi à des dérangements périodiques très douloureux, à de copieuses hémorragies, à des dangers dans l’accouchement ainsi qu’à des interventions chirurgicales (ablations d’organes). Évitez le surmenage.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.203-204), Antarès, 1975.

Mercure

ou ou : Rend l’imagination vive, l’esprit sarcastique, enclin à la colère, à la fourberie et au mensonge. Le sujet possédera un bon jugement, une grande habileté pour les métiers manuels, une adresse merveilleuse; danger en voyage.

: Confère au sujet une intelligence vive, une grande pénétration, un jugement sûr et prompt, un esprit déductif; il en fera un mathématicien, un ingénieur ou un chimiste.

Significateurs :

: Lorsque Mercure est dignifié et Mars significateur, la personne aura beaucoup de vivacité d’esprit et de pénétration, aimera la mécanique, les mathématiques, la critique littéraire ; possédera beaucoup d’imagination et de présence d’esprit. Elle pourra réussir dans l’armée, la marine et y acquérir une réputation de bravoure. Si Mercure est mal disposé, le sujet sera mal doué, méchant, déloyal et hâbleur. Lorsque Mercure devient significateur, avec Mars dignifié, la personne possédera beaucoup de courage, d’intelligence et de présence d’esprit. Si Mars se trouve maléficié, le sujet sera trompeur, peu scrupuleux, imposteur et larron.

Δ ou ou ou ou ± : Mars se trouvant significateur présage une grande intelligence, une vivacité d’esprit extraordinaire, la pénétration, le savoir ; le sujet est toutefois rusé, violent et extrêmement contraint. Mercure étant-mal disposé, le caractère sera plus rusé, superficiel, enclin à l’ostentation et au manque de principes. Mercure étant significateur, la personne sera courageuse, ingénieuse, habile dans les sciences mathématiques, ayant beaucoup de volonté et d’estime d’elle-même et de confiance dans les autres. Mars mal dispose rendra le caractère téméraire, entêté, porté au jeu et aux grandes excursions.

ou ou ou : Mars étant significateur désigne un sujet vulgaire, médisant, sans principes, généralement vagabond et malheureux. La Lune étant significateur, la personne sera malicieuse, trompeuse, irascible, passionnée, orgueilleuse, méchante par accès de mauvaise humeur ; pourra voyager en pays étrangers où elle aura à redouter les épidémies, les peines et les blessures.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.204,228,235-236,242), Julevno, 1912.

Δ ou : Donne un esprit vif, ingénieux et plein de ressources. Il rend le sujet prêt à accepter avec enthousiasme tout ce qui éveille son intérêt et le gratifie du don de faire partager aux autres son enthousiasme et ses vues. Ce sera un travailleur infatigable pour toute cause qui attire sa sympathie, mais non un illuminé, car il ne s’intéresse qu’aux choses concrètes. Les personnes qui ont ces aspects aiment les discussions, la controverse ; elles possèdent un fonds inépuisable d’esprit et de bonne humeur, uni quelquefois à une pointe d’ironie qui atteint droit son but, mais est toujours sans malice et sans méchanceté. Elles ont une remarquable dextérité qui leur permet de faire tout ce qu’elles veulent de leurs mains, vite et bien, de façon vraiment étonnante. Elles ne font rien lentement ou à demi, et emploient toute leur énergie à faire, et à bien faire, tout ce qu’elles entreprennent. C’est pourquoi ces aspects donnent le succès dans presque toutes les voies, mais surtout en littérature et en mécanique.

ou : Assure la même énergie, le même enthousiasme, la même dextérité que donnent les bons aspects précédents mais ces facultés sont employées dans un but destructeur, pour une bonne ou mauvaise fin suivant le signe, la position dans la maison, et les autres aspects. Par exemple, si la configuration a lieu dans un signe où l’une ou l’autre des planètes, sinon les deux, sont puissantes et bien situées, comme Mars dans le Bélier ou dans le Capricorne, ou bien Mercure dans les Gémeaux ou dans la Vierge, ou encore si les planètes sont fortifiées par de bons aspects du Soleil, de Vénus ou de Jupiter, Mars en conjonction ou en parallèle à Mercure agira de la façon indiquée dans le paragraphe précédent pour le trigone ou le sextile. Mais si Mars et Mercure sont dans un signe d’eau (le Cancer, le Scorpion ou les Poissons) ou si l’une ou l’autre des planètes, ou les deux sont aspectées par Saturne, Uranus ou Neptune, la conjonction ou le parallèle de Mars et de Mercure donnera les mêmes tendances maléfiques que le carré ou l’opposition décrits dans le paragraphe suivant.

ou : Donne au sujet un esprit vif, pénétrant, alerte, impulsif, irritable, emporté, qui décide et agit sans réfléchir, ce qui lui amène, aussi bien qu’aux autres, une foule de désagréments et fait de lui un dangereux associé. La sincérité n’est pas son fort ; incapable de jamais dire la vérité, il lui est aussi naturel d’exagérer ou de colorer les faits que de respirer. Il est virulent dans ses colères ; sa langue est plus venimeuse que la morsure d’un serpent, aussi est-il redouté ou même haï et évité de tous ceux qui ont le malheur d’être dans son entourage. Véritable brute, il doit dominer et détruire partout où il se trouve ; il ne permet à rien de lui faire obstacle. La force et la calomnie sont ses armes. Il est égoïste au superlatif, fanfaron et vain. Ces tendances peuvent, naturellement, être modifiées par d’autres bonnes configurations, mais si elles ne le sont pas, les personnes affectées de ces aspects représentent un sérieux danger pour la société. Si Mars ou Mercure sont placés l’un ou l’autre en sixième ou douzième maison, ou dans quelque autre position qui fait que le mauvais aspect influe sur la santé, il y a indication probable de prostration nerveuse, de fièvre cérébrale ou d’aliénation mentale.

Le Message des astres (p.102), Heindel, 1913.

: Donne une grande activité intellectuelle, de la vivacité, de la ruse, des réparties promptes, de l’entrain, une réussite dans les travaux demandant de l’activité et de l’initiative.

: Sera la cause de querelles, de discussions nombreuses avec les frères et sœurs, d’un risque d’accident dans un voyage. La conjonction de Mars et de Mercure est mauvaise.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.222), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Ces aspects assurent une bonne coordination des réflexes nerveux ; l’innervation des mains est remarquable.
2. Psychologie. Dénote un esprit positif, original, subtil, entreprenant et très actif ; le sujet peut être rusé et caustique, mais sans méchanceté ; il est zélé et enthousiaste avec une pointe d’exagération.
3. Destin. La destinée est favorable ; ce sont habituellement des « self-made men » qui s’imposent rapidement par leur talent, leur habileté manuelle ou leur agilité intellectuelle ; ces aspects inclinent aux sciences mécaniques et physiques, ils peuvent faire des médecins, des chirurgiens, des sculpteurs. Voyages nombreux.

ou : 1. Santé. La santé est en général vigoureuse, bien qu’il y ait tendance à gaspiller la force nerveuse, mais le corps, et surtout la tête peuvent subir des accidents provoqués par la témérité, et les imprudences du sujet.
2. Psychologie. L’esprit léger, étourdi ou bien surexcité, agressif, méchant ; le sujet aime se quereller, il calomnie, il est bavard et menteur ; cependant la conjonction peut accorder, dans certains cas, un esprit vif, éveillé et curieux.
3. Destin. La destinée est mouvementée du fait qu’il y a peu de continuité et d’application dans les occupations ; la conjonction peut pourtant produire de remarquables explorateurs ou des militaires ; les voyages sont généralement nombreux mais ils comportent des risques d’accidents.

Dictionnaire astrologique (pp.66-67), Gouchon, 1935.

: Vivacité, riposte, finesse, entrain, initiative : adresse, sens du dessin, plans cohérents, nets, combinés comme de belles machines.

: Irréflexion et turbulence, esprit irascible; tendance à l’exagération et au mensonge, aux écarts de langage, peut-être aux duperies et au vol avec de méchants instincts; égoïsme; querelles entre les frères; accidents en voyage.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.417), Privat, 1935.

Esprit agressif.

: Intelligence pénétrante, aiguë, critique, combative, militante, mordante, passionnée; fait les polémistes, pamphlétaires, caricaturistes, critiques et les militants.

: Esprit de révolte, plus ou moins caustique, retors, chicanier, irrespectueux ou maladroit, pouvant se plaire dans les intrigues, les cabales, la médisance, la calomnie (Louis XII, du temps où il était duc d’Orléans, s’y est quelque peu complu; Louis XIV entraîné plus ou moins malgré lui dans les guerres).

Traité pratique d’astrologie (p.202), Barbault, 1961.

: Vous donne une grande vivacité mentale qui vous rend capable de décisions rapides, et de non moins promptes exécutions. Vous êtes vif et adroit dans vos actes; grande dextérité manuelle et aptitude au maniement d’instruments, au dessin et aux arts graphiques. Vous avez la répartie spontanée et incisive. En toutes choses, vous vous montrez alerte et énergique, combatif. Vous avez en vous un besoin constant d’action, de mouvement, d’initiative et vous êtes toujours pressé. Vous aimez la vitesse lorsque vous vous déplacez. Vos voyages se font souvent pour des motifs d’urgence. Vous réussissez souvent dans vos démarches, parce que vous savez convaincre par la force de vos arguments. Vous êtes avantagé par un système nerveux puissant, et par d’excellents réflexes.

: Vous donne un mental vif mais très excitable. Vous avez toujours les nerfs à fleur de peau, ce qui vous rend impulsif, très irascible, enclin à la dispute. Vous êtes certes intelligent mais trop agité, ne prenant jamais la peine de réfléchir avant d’agir ou de parler. Ceci vous mène parfois à des écarts regrettables de langage, à des actes de violence, à des imprudences qui vous coûtent cher. Avec l’âge vous vous assagirez mais vous avez dû être turbulent dans l’enfance. Vous devez lutter contre une tendance à exagérer, à discuter sans motifs, à travestir la vérité dans le seul but d’avoir raison. Vos gestes impulsifs pourront être la cause de quelque accident, surtout dans le maniement d’instruments tranchants et pointus. Vous devez aussi vous méfier de la vitesse, de la précipitation dans vos déplacements, car vous êtes prédisposé aux blessures et brûlures aux bras et aux mains. Vous vous entendez difficilement avec vos frères ou vos voisins. En affaires, vous réussirez difficilement car des rivalités, des luttes acharnées vous opposeront à vos concurrents.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.216-217), Antarès, 1975.

Vénus

ou : Produit dans les nativités, la débauche, l’ivrognerie, l’adultère, la dissipation de la fortune. Ces configurations sont très funestes dans les 1re, 2e, 3e, 7e, 4e et 10e maisons.

Significateurs :

: Lorsque Mars est significateur il indique un caractère bon, indulgent, aimable, sans rancune ; le sujet est très épris des femmes et modérément fortuné. Mais Vénus se trouvant déprimée, le sujet sera prodigue et peu scrupuleux dans le choix de ses amis. Venus se trouvant significateur avec Mars dignifié; la personne sera querelleuse, orgueilleuse et très portée à l’amour, et en même temps honnête, téméraire et tapageuse. Mars étant déprimé, le sujet sera débauché, coureur de tavernes et de maisons louches où il dissipera la fortune qu’il pourra posséder.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Mars est significateur, il indique que le sujet recherchera les plaisirs, la société des femmes, les amourettes et sera joueur, débauché,imprévoyant, dépensier. Vénus se trouvant mal dignifiée, ces mauvaises qualités seront encore plus prononcées et plus nuisibles. Vénus étant au contraire fortifiée, le sujet sera moins faible de caractère, généreusement disposé, moins enclin aux préjugés, plus actif et plus fortuné. Mars étant dignifié augmentera la vivacité de l’esprit. Lorsque Vénus est significateur, elle indique une personne vaine, orgueilleuse, vive, vindicative, artificieuse, irritable et aimant les aventures. Mars et Vénus se trouvant mal dignifiés feront le sujet luxurieux et de mœurs faciles.

ou ou ou : Mars étant significateur désigne une personne prodigue, malicieuse, débauchée, portée à la vantardise, au jeu, à l’ivrognerie. Vénus devenant significateur indique également une personne méchante, trompeuse, vile, inconstante, livrée à la débauche.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.204,227,235), Julevno, 1912.

ou : Cette position n’agit pas toujours de la même manière, et elle peut être classée parmi les bonnes ou les mauvaises configurations suivant les circonstances ou la nature des choses. Par exemple, Mars en conjonction avec Vénus rend la personne moins brusque, moins autoritaire, plus polie, plus bienveillante : en ce sens, l’aspect est plutôt bon ; mais comme la conjonction renforce la nature passionnelle, spécialement si elle a lieu dans le Scorpion et en douzième maison, elle conduit à l’onanisme et, dans ces cas, est vraiment mauvaise.

Δ ou : Donne au natif un tempérament ambitieux et aventureux, amoureux et extrêmement démonstratif, passionné pour les sports et les plaisirs. Cette position lui donne une grande énergie et le sens des affaires : il a de grands moyens de gagner de l’argent, mais il gaspille à tort et à travers, car il a, avant tout, l’amour du faste et de l’ostentation. Il dépense sans compter, ce qui le rend très populaire parmi ses amis. Possédant un tempérament amoureux, comme il a été dit plus haut, il se marie ou très tôt ou très hâtivement.

ou : Donne un tempérament très voluptueux et très sensuel, capable de se livrer aux pires excès pour satisfaire des passions qui ruineront la vitalité, la santé et la constitution, faisant de la personne une misérable épave sur l’océan de la vie. Ces personnes sont en général trop généreuses, spécialement envers le sexe opposé, très prodigues, et dépensent plus que leurs moyens ne le leur permettent, aussi, quoiqu’elles gagnent beaucoup d’argent, elles ont le plus souvent des difficultés financières et, à ce sujet, sont souvent appelées en justice. Si Mars ou Vénus sont dans le Cancer, le Scorpion ou les Poissons, il y a une telle tendance à une existence dissipée, dissolue, assoiffée de vils plaisirs que, si elle n’est pas réfrénée, elle entraînera l’être humain au-dessous du niveau des animaux.

Le Message des astres (pp.92-93), Heindel, 1913.

Vénus donne de l’amour, de la passion, est favorable au mariage précoce, apporte l’aisance dans l’union et des satisfactions d’amour-propre.

: Cause souvent la jalousie, l’adultère, des troubles sentimentaux ou passionnels, des amitiés perdues, de faux amis.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.223), Muchery, 1927.

: 1. Santé. La santé est préservée par le parfait fonctionnement de l’appareil urinaire, et par des sudations abondantes ; les instincts sexuels sont très éveillés ; chez une femme, c’est un bon indice de fécondité.
2. Psychologie. Ces aspects indiquent de la sensualité, mais aussi des facultés artistiques ; le sujet est expansif, aimant, sympathique, confiant, assez insouciant et généreux.
3. Destin. Le sujet choisit une branche d’activité qui lui plaît et où le travail ne lui est pas pénible ; son labeur est largement récompensé ; la vie comporte encore des succès sociaux et mondains, mariage heureux et associations profitables.

ou : 1. Santé. Il y a danger de maladies vénériennes et rénales ; très souvent fatigues et troubles sanguins par suite de l’abus des plaisirs ; dans certains cas, la conjonction est moins défavorable et peut indiquer une continence relative, ou bien la transposition des désirs sensuels en des appétits plus matériels et moins dangereux : satisfaction de la table, par exemple.
2. Psychologie. Le sujet est peu capable de maîtriser ses penchants ; il a le goût du luxe, il s’adonne aux joies les plus grossières ; cela peut aussi signifier une certaine perversité des instincts sexuels ; les impulsions sexuelles risquent de provoquer des scandales et compromettent presque toujours l’harmonie conjugale ; la conjonction peut n’indiquer que des déceptions sentimentales.
3. Destin. Le sujet recherche beaucoup les succès sociaux, mais il est grandement gêné par la malchance ; ses affaires d’amour sont éphémères ou provoquent fréquemment des désastres financiers, le mariage et les associations lui sont défavorables et l’entraînent à des procès. Pour les hommes, danger de veuvage. Le sujet est généralement mou, et, supportant mal les injustices et les échecs, il glisse, dans certains cas, sur la pente de la déchéance.

Dictionnaire astrologique (p.69), Gouchon, 1935.

: Tempérament amoureux, démonstratif et se dépensant volontiers ; accord entre les désirs et les sens, rêves d’aventures sensuelles, préférence pour les sensations saines et normales ; énergie morale ; prodigalité, possibilité de mariage précoce ou rapidement conclu.

ou : Désirs charnels, la volupté et la sensualité l’emportant sur le cœur ; entraînements passionnels ; faiblesse morale, difficultés à résister à ses passions qui causent des troubles ; difficultés financières dues aux relations amoureuses; souvent adultère; faux amis et amitiés perdues. La conjonction est mauvaise en faisant délirer les désirs.

Astrologie scientifique (L’) (2, pp.419-420), Privat, 1935.

: Renforcement respectif des deux pôles de l’amour : la tendresse et le désir, sentiment idéal et passion chamelle formant un tout relié. Constitue donc une constellation spécifique de la nature amoureuse et contribue à donner d’intenses élans amoureux. (Précisément, à l’exception de Henri IV et Louis XIV, les rois les plus dominés par l’amour présentent cet aspect : Charles VII, Charles VIII, François Ier et Louis XV).

: Facteur de dissociation de l’élan tendre et de l’attrait physique, le sujet tendant à aimer sans désirer et à désirer sans aimer. Constitue sinon une disposition ambivalente dans laquelle l’être éprouve des sentiments contraires, d’attraction et de répulsion, de « sympathie antipathique doublée d’antipathie sympathique », voire à l’extrême d’amour et de haine, vis-à-vis de la même personne, et cela simultanément ou successivement.

Traité pratique d’astrologie (p.203), Barbault, 1961.

: Vous rend ardent dans vos affections, Vous êtes généreux, exubérant et démonstratif en amour. Votre tempérament est sensuel; pourtant vous ne dépassez pas les bornes de la décence car vous ne recherchez que les émotions saines et naturelles. Vous êtes fortement attiré vers le sexe opposé et il est à présumer que vos relations sentimentales ont été précoces et à conclusion rapide. Vous manifestez un goût intense de vivre et mettez beaucoup d’idéal dans vos actes. Vous gagnerez facilement de l’argent, mais votre générosité vous poussera à la dépense.

Constitue une note de passion, de sensualité assez accusée d’où il résulte une certaine faiblesse morale, qui vous handicape dans la lutte contre les désirs et les tentations. Vous êtes disposé aux amours passionnés mais à tendance dramatique. Vous devrez vous méfier des excès sexuels, des accès de jalousie et des querelles qui en sont la conséquence. De toute façon, vous éprouverez des difficultés dans vos rapports avec le sexe opposé, ceux-ci vous entraîneront aussi dans des dépenses qui mettront votre budget en péril. Il sera utile de prendre des précautions en vue d’éviter les maladies vénériennes.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.226), Antarès, 1975.

Jupiter

: Signifie générosité, honneurs, crédit, emplois importants, haute fonction publique; il promet aussi, étant ainsi disposé, heureuse fortune, beau mariage, réussite dans les entreprises^ et cela, en raison des maisons du thème que ces deux planètes occuperont.

ou ou : annonce une générosité excessive, prodigalité, dissipation du patrimoine. Le sujet sera indiscret, autoritaire et souvent ingrat envers ses amis ; il perdra beaucoup d’argent au jeu ou en mauvaises spéculations, pourra courir le danger d’être blessé ou de périr par le feu ou par explosion. Ces aspects tombant sur la 5e maison causeront la mort des enfants.

Remarque : Les bons aspects de Mars à Jupiter ne causent jamais une grande richesse. Si ces configurations frappent les maisons 1, 3 ou 9, elles influenceront le caractère et rendront le sujet courtois, bon, généreux et obligeant tout le monde. Jupiter en mauvais aspect à Mars dénote extravagance, indiscrétion, maladie de foie, désordre fonctionnelle, fièvre.

Significateurs :

: Jupiter, étant significateur, avec Mars bien disposé, rend la personne emportée, vive, fière, magnanime, entreprenante, audacieuse, présomptueuse, d’un caractère guerrier. Mars étant mal dignifié, le sujet sera intolérant, sans principes, enclin à la dissipation. Lorsque Mars devient significateur et que Jupiter est bien disposé, la personne est juste, honnête, pieuse, pouvant réussir dans la religion ou la magistrature. Mais Jupiter mal dignifié rend le sujet sans foi, sans cœur et sans conscience.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Jupiter est significateur il donne le caractère militaire et l’esprit d’aventure, fait le sujet bon soldat, chimiste habile ou célèbre médecin ; il accorde la franchise, la noblesse de sentiment, l’ambition et la générosité. Mars n’étant pas dignifié, ces qualités heureuses se trouveront diminuées. Lorsque Mars est significateur, le sujet sera noble, généreux, ambitieux, jovial, honorable, audacieux et courageux, un homme de valeur et vertueux.

ou ou ou : Jupiter étant significateur dénote une personne ambitieuse, querelleuse, résolue, violente, d’un mauvais naturel et sujette à mourir de fièvres pernicieuses. Mars se trouvant significateur, indique l’orgueil, l’ingratitude, l’audace, l’opiniâtreté, l’incrédulité, le dédain, une nature arrogante.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.202,225,241), Julevno, 1912.

ou : fortifie la constitution et, de même que les bons aspects, augmente la vitalité. Il indique aussi que la personne est capable de gagner beaucoup d’argent et d’en user libéralement, généreusement ; mais les défauts sont les mêmes que ceux conférés par les mauvais aspects : la personne est dissipée, fanfaronne, menteuse, fourbe, impulsive dans ses jugements, et l’on ne peut compter sur elle. Si la conjonction a lieu dans un signe d’eau, spécialement dans celui des Poissons, le sujet sera probablement adonné à la boisson, quoique cela ne soit pas aussi certain qu’avec le carré ou l’opposition.

Δ ou : La nature de Jupiter est conservatrice et digne ; alliée au feu de Mars, elle donne l’enthousiasme et la faculté d’éveiller chez les autres les mêmes sentiments. Cette position dénote une nature noble, sincère, honnête et sans détours ; elle est favorable aux opérations financières, car Mars et Jupiter en bon aspect donnent la faculté de gagner de l’argent et en favorisent l’accumulation. Jupiter est assez prudent sous le rapport des dépenses ; Mars un peu trop libéral ; mais quand un bon aspect allie les tendances jupitériennes aux martiennes, il en résulte une nature idéalement généreuse, ni trop prodigue, ni trop économe. Cet aspect accorde à la fois ingéniosité et habileté d’exécution, avec l’aptitude nécessaire pour mener toute entreprise à bien. Il assure popularité et succès, donne le goût des sports de plein air et celui des voyages. Mars gouverne l’hémoglobine du sang, important facteur de la santé et de la vitalité ; c’est pourquoi les bons aspects de Mars et de Jupiter augmentent les globules rouges du sang, si bien que les personnes qui ont cet aspect jouissent d’une santé florissante, d’une vitalité abondante et d’une grande endurance.

ou : Signifie un joueur invétéré et, si l’une des planètes est dans un signe d’eau, surtout les Poissons, il sera enclin à boire. Cette position donne un caractère astucieux, une nature déshonnête, agissant toujours impulsivement. Sous le rapport de la santé, le sujet souffrira principalement de maladies du sang et du foie ; sa circulation sera lente et, le sang étant riche, il y aura danger d’apoplexie.

Le Message des astres (p.129), Heindel, 1913.

: Laissent prévoir des honneurs qui seront en rapport avec les Maisons occupées par ces deux planètes; donnent encore de la générosité, du crédit, des emplois importants dans l’administration, souvent dans l’armée.

: Est tout d’impulsivité très grande ainsi que de parti-pris, est préjudiciable à la santé, apportant des fièvres et des pertes graves de vitalité à la suite d’excès.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.224), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Ces aspects signifient une croissance rapide ; le sujet possède avant l’âge habituel la vigueur musculaire, la résistance organique et, en général, toutes les caractéristiques de l’adulte. Aspect très heureux pour les sportifs, les athlètes.
2. Psychologie. Cela dénote du courage, de la franchise, de la générosité, de l’enthousiasme, de l’altruisme et la capacité de se dévouer pour ses idées ou ses amis.
3. Destin. La réussite est facile à cause de la chance et de l’aptitude combative inhérentes à cet aspect ; vers l’âge mûr, le sujet atteint une position sociale élevée dans une administration d’état, la magistrature ou l’armée.

ou : 1. Santé. Menace de fièvres et d’inflammations du sang ; l’activité fonctionnelle est trop grande, surtout dans le cas de la conjonction, et il y a danger de congestion et d’apoplexie.
2. Psychologie. Le sujet est extravagant et manque de jugement rassis; il est emporté, coléreux, présomptueux et insupportable, despotique, intolérant ; ses opinions sont exagérées comme sa manière de les exprimer.
3. Destin. Le sujet est souvent empêché dans l’exécution de ses décisions il manque d’autorité, de considération dans son entourage ; il abîme beaucoup ses affaires par sa légèreté d’esprit, dépenses inconsidérées fortes pertes d’argent dans les spéculations aventureuses ; il y a enfin une néfaste tendance au jeu. Il manque sa vie sur un coup de tête parfois…

Dictionnaire astrologique (pp.71-72), Gouchon, 1935.

: Décision, équité, droiture, certitude, enthousiasme constructif, attrait pour les sports, la vie en plein air, la chasse, succès en affaires, chance en argent, bonne vitalité, sang riche aux globules rouges vigoureux; hauts emplois dans l’administration et l’armée où l’on peut conquérir des dignités; fierté de posséder du crédit; besoin d’honneur.

: Douloureuse et rend le sang trop bouillonnant, d’où colères tempétueuses, risque d’attaque et de fin par apoplexie, surtout dans le Bélier représentant la tête. Les troubles circulatoires ne sauraient être évités. Trop de Feu et qui a besoin, pour être amorti, de l’influence d’un signe d’Eau.

: Nature tapageuse cherchant les bagarres et les sujets de conflit, adorant le bruit, le tumulte, faisant le diable à quatre avec délices et s’imposant de manière agressive. Le jugement est impulsif, donc irréfléchi, donc imprudent. On tente de forcer la chance et, étant joueur, seule une forte éducation empêchera de tricher. On est voué à l’artériosclérose, à l’hypertension, au sang crasseux, aux indigestions facilitées ; d’où perte de vitalité à la suite d’excès, tendance fiévreuse.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.423), Privat, 1935.

Association de tendances chaudes et primaires.

: Courage et générosité, pression et ampleur, fermeté et expansion; indice de vitalité, de force qui incite à réaliser de grandes entreprises, à donner sa pleine mesure dans des réalisations (surtout matérielles) d’envergure. Facteur colérique du caractère (Louis XIII réalisant avec Richelieu une grande œuvre).

: Défauts du caractère colérique : impulsivité, emportement, précipitation, autoritarisme, témérité (Louis XII dans sa jeunesse, Henri II).

Traité pratique d’astrologie (p.205), Barbault, 1961.

: Est l’indice d’une nature exubérante, enthousiaste et « entraînante ». Votre absolue confiance en vous-même vous donne de l’audace et une activité débordante. Votre caractère se distingue par une grande franchise. Votre puissante vitalité se manifeste par un dynamisme optimiste qui force le succès. Vous mettez beaucoup d’idéal et un peu de panache dans vos actions. Vous êtes appelé à faire des gains importants mais avec un écoulement constant des valeurs et remplacement immédiat. Vous êtes dépensier mais vous récupérez au fur et à mesure.

: Vous rend impétueux, imprudent dans l’action, apte à exagérer et à surévaluer les moyens dont vous disposez. Vous manifestez en tout un manque de mesure. Vous êtes incapable de vous occuper de quelque chose discrètement; il faut que vous fassiez du bruit et que tout le monde se rende compte que vous êtes là. Vous avez un tempérament aventureux et joueur. Vous gagnerez parfois par quelque coup de chance passager, mais vous aurez davantage de fortes pertes. Vous êtes dépensier vous aurez des ennuis par l’excès de risque ou par des actions impétueuses. Vous êtes prédisposé à des troubles circulatoires par excès de tension, à l’apoplexie, à des attaques (coup de sang). Au cours de votre existence, vous aurez plus d’un procès et serez souvent en conflit avec l’autorité.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.237), Antarès, 1975.

Saturne

: Fait le sujet ferme de caractère, prudent, persévérant, courageux : il le rend excellent soldat, lui procure des distinctions et le fera survivre à ses frères ; il indique aussi : vie publique, ambition, protections.

ou ou ou ou : Très pernicieux au sujet qu’il rend violent, déshonnête, quelquefois même meurtrier et qu’il menace de prison, principalement dans les maisons Ière, IIIe, IXe et Xe. Si Saturne est oriental, il produit des contusions, des meurtrissures, des blessures et des chutes mortelles ; brouille avec le père ou les supérieurs, discrédit, mort publique.

: Est aussi mauvaise ; elle menace le sujet de maladies violentes, blessure par ruine d’édifice, d’asphyxie par eau ou par gaz délétères.

Significateurs :

: Saturne étant significateur et conjoint à Mars dignifié, indique une personne irascible, turbulente, querelleuse et souvent cruelle, qui peut réussir dans le métier militaire et tomber ensuite en disgrâce par suite de sa cruauté. Si Mars se trouve mal dignifié, le sujet sera méchant, trompeur, vindicatif, se laissera entraîner dans quelque mauvaise affaire et pourra finir ses jours en prison. Quand Mars devient significateur et que Saturne est dignifié, le sujet sera moins irascible, moins cruel et moins vindicatif : sa carrière sera assez tourmentée, il cherchera à duper les autres ; pourra parfois gagner la protection et les faveurs de personnes plus âgées mais ne saura point les conserver, puis mourra dans la misère. Si Saturne se trouve affligé, le sujet sera d’un caractère méchant, peu honnête, lâche et hypocrite.

Δ ou ou ou ou ± : Saturne significateur rend le sujet prudent avec fermeté et un certain courage, qui triomphe de sa timidité naturelle ; il fait le cœur généreux mais irritable et vindicatif. Mars devenant significateur rend la personne prudente, délibérée, résolue, persévérante avec un caractère martial et une volonté de fer.

ou ou ou : Saturne étant significateur, la personne se montre méchante, cruelle, trompeuse, malicieuse, orgueilleuse et ingrate. Ces dispositions sont encore pires quand Mars et Saturne ainsi placés en mauvais aspects affligent la Lune ou Mercure ; elles font les meurtriers, causent une existence malheureuse et la mort violente. Mars étant significateur, le sujet possède, d’aussi déplorables qualités, est plus turbulent, souvent mélancolique, rageur et vindicatif ; il échappe difficilement aux injures, aux coups et aux accidents et finit souvent sa vie par le suicide.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.199,223,232,240), Julevno, 1912.

Δ ou : Donne une nature énergique, déterminée, capable d’une action intense et soutenue grâce à laquelle la personne obtiendra des résultats extraordinaires. La facilité d’exécution, la vigueur de l’endurance sont remarquables, et lui permettent d’accomplir ce qui serait impossible à beaucoup d’autres. En raison de ces facultés, ces personnes s’élèvent toujours à de hauts emplois ; elles sont très estimées à cause de leurs capacités, mais rarement aimées, ces aspects rendant le caractère cruel et dur. Ils donnent un physique résistant et, en général, une bonne santé.

ou ou ou : Ce sont là de bien mauvais aspects, indiquant une nature égoïste, violente, rude et cruelle ; un caractère irritable, vindicatif, déshonnête et perfide, sans scrupules, sujet à l’opprobre public et à l’emprisonnement. Il y a aussi indication d’accidents graves et de mort violente. Si l’une des planètes est essentiellement dignifiée ou exaltée, l’influence malfaisante en sera encore aggravée. On doit aussi se rappeler que de tels graves défauts ne proviennent pas d’un seul aspect, et que si les autres configurations du thème sont bonnes, les indices précédents ne seront applicables que dans une faible mesure.

Le Message des astres (p.120), Heindel, 1913.

: Accordent de la prudence et de la persévérance, rendent le courage de Mars raisonné et agissant pour la bonne cause, permettent de vivre vieux et bien portant.

: Apportent des perturbations très graves dans l’existence au moment où ils se produisent, ils signifient un risque de blessure grave, d’emprisonnement, de perte de fortune, de veuvage. La conjonction de Mars et d’une autre planète est toujours mauvaise.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.224-225), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Donne beaucoup de résistance physique, une musculature bien proportionnée par rapport au système osseux, et capable de fournir des efforts prolongés ; une parfaite coordination des mouvements.
2. Psychologie. Indique du courage, de l’ambition, de l’esprit de décision, la confiance en soi et une volonté ferme, persistante. Maîtrise de soi.
3. Destin. Grâce à ses aptitudes au commandement, il peut accéder facilement à la vie publique ou à la carrière militaire ; ses fortes qualités l’imposent dans la société ; quelques échelons plus bas, ce peut être un boucher, un mécanicien, un dentiste, (ou toute profession exigeant un excellent contrôle des nerfs et peu de sensiblerie).

ou : 1. Santé. Indique des tendances de sénescence précoce par suite d’un manque d’expansion ; la maladie caractéristique semble être l’artériosclérose ; la conjonction est très pernicieuse, elle provoque souvent des accidents, notamment rupture des os.
2. Psychologie. L’énergie se retourne contre l’individu même : tendance au suicide ; le sujet est égoïste, méchant, rusé, malhonnête, sournois. On trouve souvent cet aspect chez les criminels. Cela peut aussi marquer beaucoup de concentration et de restrictions volontaires (se priver volontairement d’un bien-être quelconque) ; quelquefois des instincts de masochisme (surtout la conjonction).
3. Destin. La vie est toujours pénible, douloureuse, mais avec parfois des satisfactions intérieures dans la poursuite d’un idéal (conjonction) ; plus souvent le sujet est un dévoyé, malchanceux ou perverti ; il y a danger de condamnations graves, de mort subite, des menaces de toutes sortes ; ces aspects sont des plus mauvais aussi bien pour la santé que pour le caractère et la destinée et on les trouve souvent chez les malfaiteurs dangereux.

Dictionnaire astrologique (p.72), Gouchon, 1935.

: Détermination réfléchie, action intense, soutenue, infatigable, ordre et méthode, force et habileté dans l’exécution des projets, prudence et persévérance, esprit sérieux allant au fond des idées, contrôle sur soi-même, mais dureté, insensibilité, à moins que Vénus n’apporte son sourire, vie longue en bonne santé.

: Destructrice et affecte la Maison où elle se trouve ; en IIe Maison, elle apportera la ruine, en IIIe elle tuera les frères, si nombreux soient-ils, etc.

: Apportent égoïsme, dureté, brutalité, caractère vindicatif, risques de blessure grave, de perte de fortune, prédisposition aux accidents et à la mort violente ; dans un thème féminin elle prévient d’un veuvage, Mars étant ici le mari; les dissonances annoncent également disgrâce et qui sera répétée en signe double.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.423), Privat, 1935.

Valeurs antinomiques.

: Associe à l’énergie la réflexion, à la force le sang-froid; permet de faire face à des situations difficiles, d’aborder les sujets dramatiques de la vie, de prendre de lourdes responsabilités, d’être présent en face de l’épreuve.

: Associe l’agressivité à l’avidité, les ressources destructrices aux calculs égoïstes; d’où des penchants plus ou moins immoraux ou du « mauvais » caractère. Plus souvent, détermine un conflit entre l’impulsion et l’inhibition, entre une tendance maniaque et une tendance mélancolique, ou entre un désir et un renoncement, une force et une faiblesse. Aspect destructeur (Charles VIII, ce passionné de force physique à demi-infirme; Henri II, ce violent velléitaire; Charles IX, agité et abattu; Louis XIII, plus ou moins refoulé; Louis XVIII échouant dans son désir de conquérir le royaume par les armes).

Traité pratique d’astrologie (pp.205-206), Barbault, 1961.

: Dénote de fortes capacités de travail. Vous avez un caractère fort et déterminé et êtes capable d’action intense et soutenue. Vous combinez la force, la méthode, l’endurance, la précision dans l’exécution. Vous exercez un parfait contrôle sur vous même et sur vos énergies. Votre volonté inflexible ressentie durement par votre entourage. Pourtant, vous êtes respecté, car l’on sait que l’on peut compter sur vous. Vous êtes doué d’une habileté constructive et d’un sens pratique qui se révèle dans tous vos actes. Du point de vue physique, vous manifestez une forte endurance à la fatigue.

: C’est le signe d’un caractère dur, violent et égoïste. Vous devez lutter contre les accès de mauvaise humeur qui vous rendent désagréable pour votre entourage. Vous auriez avantage à être plus souple, moins vindicatif. Cet aspect vous présage une existence heurtée au cours de laquelle vous devrez parfois lutter durement contre les infortunes. Si vous réussissez dans la vie, ce sera a à la force du poignet », après avoir vaincu un à un tous les obstacles. C’est pourquoi vos activités risqueront d’être pénibles. Vous devrez être prudent dans vos actes, car vous risquez des accidents de nature sérieuse (fractures, blessures laissant des cicatrices).

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.237-238), Antarès, 1975.

Uranus

: Fait le sujet courageux, confiant en soi-même et audacieux.

ou : Indique dans la maison :

1ère : Caractère méchant, turbulent, querelleur, batailleur et sanguinaire.

2e : Mauvaises spéculations.

3e : Dangers en voyage.

4e : Perte d’héritages ou de propriétés.

5e : Spéculations hasardeuses, mort d’enfants.

6e : Préjudiciable à la santé.

7e : Mauvais ménage, séparation, mauvaises associations.

8e : Procès ruineux pour héritage, dangers pour la vie du sujet.

9e : Accidents en voyage.

10e : Perte de crédit ou de position.

11e : Ennuis, embarras causés par les amis.

12e : Danger de blessures ou d’emprisonnement.

Significateurs :

: Cette conjonction, se rencontrant dans le Signe du Bélier, rend le sujet emporté, malicieux et cruel ; il pourra à un moment de sa vie se rendre criminel et être puni de prison ou de mort. Uranus conjoint à Mars dans tout autre signe du Zodiaque, fait la personne entêtée, volontaire et vindicative, surtout en étant placé dans l’Ascendant, la 10e ou la 7e maison. Tout en accordant au sujet beaucoup de moyens et de capacité. Uranus ainsi configuré le fait entreprenant et l’expose aux accidents et à la mauvaise fortune. Si Mars est significateur, il fait aimer les inventions et les recherches mécaniques, les constructions métalliques ou la confection d’armes à feu et d’instruments divers en acier, comme explosifs, moteurs d’aéroplanes.

Δ ou ou ou ou ± : Cette configuration rend le sujet subtil, très ingénieux, d’un esprit vif et pénétrant, se plaisant aux vastes constructions d’édifices ou de machines, aux inventions mécaniques, spécialement aux inventions d’engins de guerre et de destruction.

ou ou ou : Ces configurations rendent le sujet impulsif, hardi, osé, ambitieux, très apte à l’étude de l’occulte, de la chimie, des applications de l’électricité ; le caractère se montre parfois haineux et cruel et fait que le sujet s’applique à créer des engins nouveaux de destruction. Ces particularités se produisent surtout lorsque ces planètes occupent la 1re, la 3e ou la 9e maison, les signes cardinaux ou les signes fixes.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.196,220,231,238), Julevno, 1912.

Δ ou : donne une nature énergique et ambitieuse, un esprit original, ingénieux, alerte, intuitif, fertile en ressources, capable de lutter contre les plus grandes difficultés, dans les circonstances les plus critiques ; un esprit inventif qui rencontre un plein succès. L’électricité, l’aviation, les voies encore inexplorées les attirent particulièrement, car ces aspects sont une des marques du pionnier de l’Ere du Verseau où la science et l’invention atteindront des sommets auxquels, à l’heure actuelle nous ne pouvons même pas songer. Mais ces créateurs de rêves sont aussi pratiques, énergiques, entreprenants à un degré suffisant pour réaliser leurs rêves ; ils ont une vision large, une nature noble qui les élève au-dessus des mesquines distinctions de race, de croyance ; ils reconnaissent dans tout être humain l’étincelle divine qui est la base de la fraternité universelle ; ils ne sont peut-être pas exactement religieux dans le sens traditionnel du mot, mais leurs idées sont vraiment cosmiques ; c’est pourquoi ils sont souvent pris pour des visionnaires par ceux qui ne les comprennent pas.

ou ou ou : Donne un caractère instable, excentrique, un tempérament violent et de la pire nature ; une singulière aversion pour la plus légère restriction. Il rend la personne entêtée, fermement déterminée à aller de l’avant dans toute voie d’action qu’elle a arrêtée, quoi qu’il puisse en résulter. Elle n’écoutera ni conseils ni supplications, mais suivra son chemin au mépris de tout le monde. Ceux qui ont ces aspects deviennent souvent des anarchistes de la pire espèce, car ils ne s’arrêtent même pas devant l’effusion de sang, si d’autres aspects renforcent ces tendances. Ils sont froids, durs, cruels, sans une étincelle d’amour sincère au cœur, bien qu’ils puissent être embrasés d’une passion de la plus dévorante intensité. Ceci est particulièrement le cas lorsque Mars est en carré à Uranus et que l’une ou l’autre planète est placée dans le Taureau ou dans le Scorpion. Dans un thème féminin, Mars en carré à Uranus conduit généralement à la séduction, quel que soit l’endroit où cet aspect est placé, mais si c’est dans le Taureau ou dans le Scorpion, il est presque impossible d’y échapper. Les autres caractéristiques de ces planètes ainsi aspectées agissent suivant les signes dans lesquels elles sont placées, si bien que leur position dans le Taureau ou dans le Scorpion agit sur le sexe, gouverné par ces signes. Lorsqu’une de ces planètes se trouve dans le Scorpion, et que le natif a adopté la profession de chirurgien, il deviendra très cruel, impitoyable même, prêt à opérer pour le seul plaisir de causer de la souffrance. Pour satisfaire cette passion, il se livrera probablement à la vivisection et s’ingéniera à torturer ses victimes. Avec Mars ou Uranus dans le Scorpion ou dans les Poissons, la personne sera fourbe et rusée, sachant bien cacher son jeu en public. Dans le Bélier, le natif sera un écervelé ; dans les Gémeaux et la Vierge, l’esprit sera extrêmement vif, mais seulement à chercher comment tromper les autres ; dans le Sagittaire, cet aspect rendra la personne très matérialiste, athée ou fanatique contre la religion établie ou la société. Ainsi, ces planètes combinent leur nature avec chacun des signes.

Le Message des astres (pp.139-140), Heindel, 1913.

: Donnent une grande activité cérébrale, des possibilités de réussir dans une politique ou une religion nouvelle, plus simplement encore de faire prendre corps à une invention.

: Causent de graves perturbations dans la famille et dans le mariage, lorsque Mars se trouve en Maison XII ou Uranus en Maison VI, c’est un risque de prison ou de maladie grave dans un hôpital.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.225), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Il y a danger de maladies résultant d’une trop grande nervosité ; également menaces d’accident, spécialement à la tête (ou d’opérations).
2. Psychologie. Promet des talents intellectuels remarquables, dont le sujet sait tirer parti en vue d’applications, car le sens pratique est très développé en même temps que beaucoup d’originalité. L’esprit est très ouvert à tout, mais sait faire un choix et diriger son activité.
3. Destin. La situation permet d’utiliser les aptitudes techniques et mécaniques du sujet ; il se crée rapidement une position indépendante par sa volonté, son audace raisonnée et ses dons peu communs ; il peut être aussi un soldat ou un chirurgien.

ou : 1. Santé. Le manque de contrôle du sujet sur lui-même et ses instincts peuvent compromettre sa santé ; il y a danger d accidents soudains, de mort prématurée ou subite.
2. Psychologie. L’intelligence manque souvent d’équilibre, l’esprit est incapable d assembler deux images pour en faire une idée; c’est un extravagant, un étourdi, une tête légère ou, pire, ce peut être un idiot, capable d’ailleurs de violences et même de cruauté.
3. Destin. La destinée ne comporte en général aucune situation stable; le sujet dédaignant d’ailleurs l’équilibre, l’ordre, la régularité, le travail. C est un aspect nettement hostile pour les satisfactions matérielles, il est plus clément pour les succès d’ordre intellectuel. Dans des cas exceptionnels, cela peut indiquer un révolutionnaire (surtout la conjonction), mais ce sera plutôt un anarchiste, et, toutes choses égales, plutôt un destructeur qu’un bâtisseur.

Dictionnaire astrologique (pp.72-73), Gouchon, 1935.

: Activité cérébrale, recherche des effets et des causes, équilibre nerveux, aptitude pour les inventions pratiques, attraits pour l’électricité et l’aviation, intérêt pour tout ce qui est nouveau et goût des réformes sociales, besoin d’action impulsive mais réfléchie.

: Donne un tempérament de dictateur avec un dynamisme explosif ; elle attire les coups de foudre et peut en rendre victime.

: Combinent un caractère excentrique et violent rebelle, destructif et qui préfère les moyens violents. En thème féminin, ils signalent un risque de viol. Ils créent un déséquilibre nerveux, une exaspération des sens, une attirance vers les perversités cruelles.

Astrologie scientifique (L’) (2, pp.423-424), Privat, 1935.

: Activité nerveuse, survoltée, paroxystique, apte à donner des coups de butoir, à renverser soudainement des obstacles, à briser des résistances dans l’éclair d’une intervention brusquée; dynamisme organisé, rationalisé (Napoléon et sa stratégie).

: Dynamisme brutal, accidentel, tyrannique, convulsif, explosif, destructeur.

Traité pratique d’astrologie (p.206), Barbault, 1961.

D’esprit large, ingénieux, avide de progrès, vous êtes plein de hardiesse et d’initiative. Vous vous enthousiasmez pour toutes les découvertes techniques que vous brûlez d’envie d’expérimenter vous-même. Le progrès, toutes les innovations, toutes les réformes vous intéressent et en général toute activité qui nécessite des initiatives audacieuses et même aventureuses vous séduit. Tout ce qui concerne l’électricité, les ondes, les moyens de propulsion modernes: automobile, aviation, les moteurs à explosion et à réaction, vous attire. Votre existence sera pleine d’imprévus, d’évolutions rapides et soudaines. Vous devez oser et saisir l’occasion quand elle se présente.

: Tend à vous rendre très impulsif, brusque et excentrique dans vos actes, indépendant et même rebelle à toute contrainte, déterminé à « faire votre tête » envers et contre tous. Vous êtes une nature révolutionnaire, militante, n’hésitant pas à employer des moyens « racidaux » pour atteindre vos buts. Vos activités se font par à-coups, d’une façon brusque et intense mais irrégulière. Vous aurez de fréquents conflits avec vos amis et vous serez parfois impliqué dans des rixes ou émeutes. Votre audace téméraire ainsi que votre hâte impulsive et fébrile pourront parfois vous mener à la catastrophe. Vos initiatives peuvent être à la merci d’imprévus soudains; des tuiles brutales peuvent déranger tous vos plans. Méfiez-vous des engins mécaniques, de l’auto, de l’avion, de l’électricité, de la foudre et des explosions.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.238-239), Antarès, 1975.

Neptune

: Énergie, activité sans réflexion ni jugement.

: Irritabilité nerveuse, grands ennuis selon la signification des maisons de l’horoscope.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.194), Julevno, 1912.

Δ ou : Intensifie la nature émotive du sujet, et lui donne le goût de l’étude et de la pratique de l’occultisme et du mysticisme. Souvent, lorsque les autres aspects du thème concourent en ce sens, l’énergie martienne dirigée vers les sujets psychiques indiqués par Neptune aide considérablement la personne à atteindre son but, à pénétrer de façon consciente dans les mondes invisibles.

ou ou ou : Ces aspects donnent une nature grossière et sensuelle, impulsive et irascible, batailleuse et outrancière en paroles et en actes. Le sujet, qui ne se refuse rien, est incapable de se dominer, dans quelque direction que le mènent ses passions. Cet aspect lui donne un esprit fanatique qui pourra s’exprimer soit en religion, soit en athéisme. Si les circonstances s’y prêtent, il pourra devenir victime d’esprits désincarnés qui l’obséderont ou se serviront de lui comme médium. Ces aspects donnent aussi une tendance à s’insurger contre les lois, à participer à des plans ou à des complots anarchistes.

Le Message des astres (p.140), Heindel, 1913.

: Donnent une grande impulsivité, des réactions brutales, de la spontanéité, de la générosité. Nombreux déplacements.

: Viennent signifier la même chose mais ajoutent des risques de voyages dangereux, d’union scandaleuse et de blessure au sujet d’adultère.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.225), Muchery, 1927.
: 1. Santé. Les effets sont peu connus, probablement un grand développement des nerfs sensitifs.
2. Psychologie. Le sujet est très émotif, assez romanesque ; les facultés artistiques sont développées, spécialement le sens musical et poétique ; le sujet est généreux et s’efforce en toutes choses de progresser, de dépasser sa condition initiale.
3. Destin. La destinée est originale, extraordinaire parfois, toujours mouvementée ; elle est marquée pourtant par des succès pratiques sur le plan intellectuel ; l’activité peut s’exercer favorablement dans le domaine de l’expression, de l’exécution artistique, mais il ne semble pas y avoir assez d’envolée pour une création de valeur.

ou : 1. Santé. Danger d’empoisonnement du sang ou de maladies inconnues, sans cause déterminée, et provoquant affaiblissement général de l’organisme ; au pire : troubles mentaux, folies furieuses.
2. Psychologie. Il y a trop de fantaisie et une imagination déréglée ; le sujet est irritable, constamment insatisfait de lui-même et d’autrui, de caractère essentiellement instable, lunatique ; dans certains cas, il peut devenir un homme dangereux ou un intoxiqué par les stupéfiants ; son orgueil stérile empêche le sujet de produire, de crainte d’être critiqué.
3. Destin. Le sujet peut difficilement s’appliquer à une autre occupation que celle que lui suggère son caprice du moment ; aussi, sauf dans certains cas de génie, d’ailleurs déséquilibrés de quelque côté, la vie est-elle inutile, parasitaire, marquée d’ailleurs d’incidents violents et de phases critiques. Le sujet vit souvent isolé, et c’est fort sage, étant donné qu’il ne peut attendre de ses fréquentations que trahison et déception.

Dictionnaire astrologique (p.73), Gouchon, 1935.

: Font une nature exaltée et impulsive, ayant besoin de réaliser immédiatement ses rêves, avec une impatience fascinatrice, rendant l’idéal pratique en ouvrant les portes de l’impossible, d’où une élection pour l’occultisme, les rapports cachés entre l’homme et la vaste nature. Ils accordent d’étranges sympathies avec l’amour de l’extraordinaire, ce qui ne saurait nuire à un écrivain ou à un artiste.Ils font aimer l’eau et les voyages sur l’eau qui magnifient les songes. Ils font foisonner d’idées.

: Heureuse, bien qu’elle amollisse les nerfs en leur enlevant de l’endurance, les féminisant en quelque sorte. Cependant elle prédispose aux noyades.

: Suffisance, indulgence pour soi et ses actes, envie, fanatisme, sensualité pouvant aller jusqu’à la dépravation, mépris de la loi, danger par l’eau, tendance à l’alcoolisme, goût des stupéfiants, duplicité souvent curieuse; on risque de recevoir, dans l’eau ou par l’eau, une dangereuse blessure ; si la Lune est également en mauvais aspects, tendance à l’hydropisie.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.424), Privat, 1935.

: Dynamisme prenant appui sur une foi, un élan révolutionnaire, une action de masse, un idéal collectif (Napoléon).

: Dynamisme anarchique, confinant au désordre, ou usant de moyens frauduleux, scandaleux, immoraux…

Traité pratique d’astrologie (p.206), Barbault, 1961.

: C’est le signe d’une grande exaltation. Votre idéal guide tous vos actes et vous suivez aveuglément vos inspirations. Vous êtes de ceux qui savent lutter et se sacrifier pour une noble cause. Dans le courant de votre existence, vous aurez des activités très spéciales et spectaculaires. Vous aurez l’occasion de voyager en mer. Vos occupations pourront avoir un rapport avec la mer, les liquides, les boissons, huiles, pétroles et tous produits synthétiques et de remplacement. Vous avez un attrait prononcé pour le tabac et vous ne dédaignez pas l’alcool.

: Révèle une forte dose de sensualité, une exaltation parfois morbide des sentiments. Le fanatisme peut vous pousser à des impulsions dangereuses, surtout si vous vous laissez aller à votre penchant pour les drogues et la boisson. Choisissez vos relations, car vous pourriez devenir la victime de milieux interlopes et même criminels. Vous êtes à la merci de vengeances, de violences commises dans l’ombre, de guet-apens, de « règlements de compte » insidieux, de traîtrises fatales. Vous aurez des ennuis et des complications qui feront « tache d’huile ». Méfiez-vous de l’onde traîtresse, des voyages par eau; soyez prudent lorsque vous aller vous baigner. Apprenez à travailler d’une façon méthodique, moins anarchique et moins empirique, l’activité « bohème » ne menant jamais à rien de bon.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.238-239), Antarès, 1975.

Pluton
: « Jusqu’au-boutisme » dans la lutte, surestimation des possibilités, risques d’auto-destruction.

Dictionnaire astrologique (p. 482), Gouchon, 1935.

Ces astres sont de même nature, étant tous deux ministres de la mort.

: Leurs bons aspects signalent philosophie concrète, intelligence des richesses, chance en spéculation, surtout avec un bon Jupiter conscience droite, force et courage, sens de la justice immanente.

: Excellente et donne le goût des problèmes divins, des songes prophétiques, un attrait souvent obscur pour la théologie.

: Préviennent de recherches abstraites, de confusion dans les pensées, de méconnaissance de la Nécessité à laquelle les dieux eux-mêmes sont subordonnés, d’où esprit chimérique, tendances spéculatives qui aboutiront au désastre, apitoiement sur soi-même et découragement facile, conscience qui ruse et se satisfait à bon compte.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.424-425), Privat, 1935.

: Noyau d’agressivité pure susceptible de conduire à une renaissance, une régénération.

: Agressivité destructive ou auto-destructive.

Traité pratique d’astrologie (p.206), Barbault, 1961.

Ascendant

: Augmente l’énergie, la virilité, accorde de la franchise et de puissantes aptitudes réalisatrices (activité surtout), mais le sujet est un peu superficiel et toujours trop pressé. Le système musculaire présente de la résistance. Facilite le succès dans toutes les situations où le sujet peut mettre en action son dynamisme, son esprit d’initiative. Apte à surmonter les difficultés.

: Indice d’impulsion, d’irritabilité, de violence et de brutalité. Quelquefois de la froide méchanceté et même des tendances criminelles dans un thème très maléfique par ailleurs. Plus ordinairement de la maladresse physique et morale, des efforts ma organisés et un travail trop pénible qui peut user prématurément. Tendance aux blessures (surtout au visage) et possibilité de maladies graves (avec très fortes fièvres) ou d’opération. Ne favorise guère la longévité, le sujet étant souvent très insouciant, très imprudent dans tous les domaines.

Dictionnaire astrologique (p.79), Gouchon, 1935.

: Santé vigoureuse, énergie, activité, force musculaire.

: Coups de tête, imprudences, querelles et violences, dangers d’accidents.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.422), Privat, 1935.

Milieu du Ciel

Fait les guerriers célèbres, les grands capitaines et les grands navigateurs.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.127), Julevno, 1912.

: Des initiatives hardies inspirées par la combativité assurent la réussite, surtout dans les carrières indépendantes plus que dans les postes subalternes, mais parfois il y a une excessive promptitude de décision. Favorable pour les entreprises martiennes (métaux, carrière militaire, chirurgie, etc.).

: Manque de patience et de soin dans le travail, risque de conflit avec les patrons ou supérieurs et, partant, divers changements brusques qui peuvent briser la carrière et contraindre le sujet à « refaire sa vie » plusieurs fois. En thème féminin la sécurité peut être compromise par quelque deuil (père ou mari) très prématuré, très pénible. Gros efforts à fournir pour des résultats très médiocres.

Dictionnaire astrologique (p.77), Gouchon, 1935.

: Profession active et besoin d’activité, succès dus à l’énergie et à l’esprit de décision, ascension rapide, goût pour ce qui est militaire, besoin de discipline.

: Échecs, critiques, discrédit, luttes et oppositions, besoin de forcer la chance, qui n’admet pas d’être subordonnée et se rebelle.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.425), Privat, 1935.





Version: 2.0
Maj : 07/06/2024