🔍
Bouton_Accueil

Mercure
Porte-serpent

👁

Épithètes
Porte-caducée
Pied-ailé
Au grand cœur
Très-utile
L’ami des Hommes
Qui aime le gain
Héraut des dieux
Interprète universel
Notaire du soleil
Courrier de Jupiter
Le très-utile
Ami des Hommes
L’éloquent
Qui fait gagner
Bienheureux ouvrier
Le robuste
Le ferme
Le puissant à faire bien et mal
Aux talons ailés
Intermédiaire du ciel et de l’enfer
Très-fécond par les deux sexes
A l’esprit changeant
Qui préside aux dissensions
Tueur d’Argos
Le joyeux
Qui a un grand cœur
Le sage
Le raisonnable
L’arbitre des dieux
L’intermédiaire
Strophes liturgiques pour chaque station, Au Ciel de Mercure (Sohrawardi)

Je célèbre la liturgie en l’honneur du Dieu Lumière victoriale, le Fort, l’Éminent, Orient illuminateur, Dispensateur des vérités subtiles et des secrets abscons, archange seigneur de Mercure (’Otâred, Hermès) qui est sa théurgie. / Et je célèbre la liturgie du fidèle serviteur de Dieu Mercure, l’Éclatant, le Sachant, l’Éminent, l’intelligent, le Parfait, le Parlant, le Véridique, investi de la preuve, du regard perspicace, de la sagacité, de l’art de la discussion et de l’écriture, des secrets des connaissances et des calculs, ornement du ciel, auxiliaire très patient des astres. / Je glorifie sa personne lumineuse et son Âme vénérable. Je célèbre la liturgie de son haut et noble Temple.

Gustave Holts : Les Planètes, III. Mercure, le messager ailé, 1916. Int. United States Air Force Heritage of America Band

Données générales

Qualité Polarité Élément Orientation Domicile Exaltation Triplicités Joie Exil Chute Pérégrinité Orbe Révolution Apogée/Périgée Nœud boréal/austral Force gravitationnelle 🡓 Terre Amis Ennemis
Convertible
Dérivative
Féminin
Mixte
Convertible
Variable
🜃
Variable ♊︎ (🌞)
♍︎ (🌝)
♍︎ (15°) ♊︎ ♎︎ ♒︎ (🌝)FM
♉︎ ♍︎ ♑︎ (🌞)M
♊︎ ♎︎ ♒︎ (C)M
♍︎
IE
♐︎
♓︎
♓︎ (15°) ♋︎ ♌︎ ♐︎ 7-8° ~ 88 jours ♐︎ / ♊︎ 12°37’14” ♉︎ / ♏︎ 13°58’11” 6,6×10^17N

Substance Correspondances
Symbolisme Principes Qualités Défauts Entités Perceptions Anatomie Humaine Santé (Troubles de la) Animaux Végétaux Minéraux Ambiances Société

Graphisme

Caducée
Pétase


Héraldisme
Hermine
Vair


Nombre
5J
8JP


Note
SiJ
SolC


Période
Adolescence
Jeunesse


Ange
Raphaël


Jour
Mercredi


Tarot
Bateleur 👁


Géomancie
Albus
Conjunctio
Correspondance

Mouvement
Parole
Expression
Jeunesse
Flexibilité
Adaptation
Association
Communication
Échange
Imitation
Vol
Lien
Relation
Polyvalence
Protéiforme
Adaptabilité
Convertibilité
Intermédiaire
Raison
Compréhension
Intelligence
Interprétation
Mental
Praticité
Instruction
Éducation
Narration
Sciences
Technique
Sublimation
Universalité
Interprétation

Intelligence
Subtilité
Assimilation
Apprentissage
Adaptabilité
Autonomie
Ingéniosité
Souplesse
Sociabilité
Amabilité
Éloquence
Diplomate
Commerçant
Voyageur
Vivacité
Dextérité
Compétence
Artistique
Esthète
Gentillesse
Charité
Désordre

Précipitation
Instabilité
Irrégularité
Désinvolture
Oubli
Ruse
Fausseté
Hypocrisie
Malhonnêteté
Envie
Vol
Lucre
Escroquerie
Mensonge
Vantardise
Bavardage
Calomnie
Nervosité
Folie
Anansi
Anubis
Athéna
Calliope
Eshu
Ganesh
Hermès
Michel (Archange)
Nanabozo
Nasr Eddin Hodja
Óðinn
Ogmios
Raphaël
Ratatosk
Renart
Thot
Ulysse
Valkyries

Sens
Parole


Couleurs

Bleu
↳Azur 🌝
↳Fumé 🌞

Marron
↳Beige 🌝
↳Brun 🌝
↳Greige 🌝
Rosé 🌝
Gris
Multicolore 🌞


Forme
Sinueuses
Multipliées 🌞
Variées 🌞
Ordonnées 🌝
Précises 🌝


Appétence
Pénétrant 🌝
Mixte 🌞

Profil
Émotif-Inactif-Primaire
dit Nerveux
Cérébro-nerveux
Inémotif-Actif-Primaire
dit Sanguin


Psychologie
Synthèse
Personnalité
Psychisme


Fonctions
Respiratoire


Organes

Membres
↳Main gauche
↳Bouche
↳Bras
↳Mains
↳Cuisses
↳Jambes
↳Pieds
↳Doigts
↳Langue

Transfert
↳Hémisphère droit
↳Système nerveux cérébro-spinal
↳Nerfs
↳Poumons
↳Intestins
↳Rate
↳Ligaments
↳Cordes vocales

Nerveux
Agitation
Inquiétude
Insomnie
Surmenage
Troubles neuro-sensoriels
Ataxie locomotrice
Bipolarité
Paralysie


Pulmonaires
Rhume
Pleurésie
Bronchite
Pneumonie
Œdème pulmonaire
Phtisie


Psychosensoriel
Folie
Mythomanie
Cleptomanie
Paresse intestinale
Affections vocales
Surdité

Quadrupèdes
Cerf
Chat 🌞
Chien 🌝
Écureuil 🌝
Fourmi 🌝
Mulet
Perroquet 🌞
Renard 🌞
Singe 🌞


Aériens
Cigogne 🌝
Hirondelle 🌞
Perroquet 🌞
Pie 🌞


Aquatiques
Couleuvre 🌞
Exocet 🌞


Insectes
Abeilles 🌝
Fourmis 🌝
Papillon 🌞

Arbres

Parties
↳Écorce
↳Semence

Coudrier
Églantier
Noisetier
Olivier


Plantes
Acacia
Anis
Bette
Chèvrefeuille
Chicorée
Chiendent
Choux de milan
Endive
Garance
Genièvre
Germandrée
Guimauve
Jasmin 🌝
Lavande
Liseron
Marguerite
Matricaire
Marjolaine
Menthe
Mercuriale
Mélisse 🌞
Millefeuille
Millet
Oseille
Quintefeuille
Salsepareille
Sarriette
Scabieuse
Sceau de Salomon
Scutellaire
Sureau
Thé
Trèfle
Troëne
Valériane 🌝
Verveine 🌞

Pierres
Agate
Alexandrite 🌞
Aigue-marine 🌞
Ambre
Calcédoine 🌝
Cinabre
Cornaline 🌞
Émeraude 🌞
Grenat 🌞
Jaspe 🌝
Lapis-Lazuli 🌝
Marcassite
Opale 🌞
Saphir 🌝
Sardoine
Silex 🌝
Topaze
Turquoise 🌞


Métaux
Aluminium 🌝
Maillechort 🌝
Mercure 🌞

Alliages
Argent (D’)
Étain (D’)
Mercure (De)


Objets
Contrat 🌞
Argent (L’) 🌞
Livres 🌞
Encyclopédies 🌞
Journaux 🌞
Lettres 🌞
Moyens de communication 🌞
Véhicules 🌞
Presse 🌞
Abaque 🌝
Apothicaire 🌝
Pharmacie 🌝
Fiole 🌝

Parfums
Cinnamome
Cannelle
Genièvre
Mastic
Oliban
Quintefeuille
Poudre d’agate
Storax


Lieux
Affairés
Surprenants
Mouvementés
Élevés
Orageux

Venteux
↳Collines

Connaissance 🌞
Commerces 🌞
Communication 🌞
Transport 🌞
Fertiles 🌝
Propres 🌝
Chimiques 🌝
Industriels 🌝
Mécaniques 🌝
Laborieux 🌝
Prolétaires 🌝

Personnes
Rusés
Adroits

Prompts
↳Messagers
↳Agents
↳Voyageur

Jeunes
Dispersés 🌞
Mobiles 🌞
Instables 🌞
Touche-à-tout 🌞
Instruites 🌞
Sceptique 🌞
Amusants 🌞
Bons 🌝
Résignés 🌝
Critiques 🌝
Purs 🌝
Subalternes 🌝
Corvéables 🌝


Proches

Entourage
↳Amis d’enfance
↳Frères
↳Sœurs
↳Cousins
↳Enfants

Relations (En)
↳Condisciples
↳Collègues
↳Confrères
↳Collaborateurs
↳Serviteurs
↳Voisinage


Disciplines
Poésie 🌞
Éloquence 🌞
Belles-lettres 🌞
Comédie 🌞
Négociation 🌞
Diplomatie 🌞
Linguistique 🌞
Enseignement 🌞
Commérage 🌞
Danse
Imitation
Parodie
Médecine 🌝
Mathématiques 🌝
Diététique 🌝
Hygiène 🌝
Zoologie 🌝

Interprétation

Mercure ne s’éloigne guère de plus de trente degrés du Soleil. Il le suit ou le précède dans sa ronde éternelle et forme autour de la Terre, dans ses circonvolutions, une rosace à 21 côtés. Aussi son mouvement est-il parfois rétrograde par rapport à notre planète. […] Mercure doit être cherché dans Hermès, inventeur de la lyre, qui dota de la voix Pandora, la première femme créée par Dionysos-Apollon. […] Tout ceci compose un personnage singulier qui possède : L’agilité du corps et de l’esprit, l’astuce, l’ingéniosité, la rapidité, le sens de la direction, le don d’expression, l’harmonie innée par la faculté des nombres, leur perception, l’art de comprendre vite et de faire comprendre, donc l’éloquence et le professorat, la prêtrise même par les rites de la mort et la connaissance des problèmes d’outre-tombe, la possibilité de rendre immortel, la pratique de la magie d’où dépendait la médecine, le besoin de se déplacer pour des buts précis. Ces particularités appartiennent à Mercure avec aisance, légèreté, finesse, malice.

Astrologie scientifique (L’) (pp.52-54), Privat, 1935.

I. Symbolique

Intermédiaire aérien et plastique entre l’esprit et le monde extérieur, auxiliaire du moi permettant la conscientisation du lien existant entre lui-même et le non-moi par l’entremise de l’interaction, , touche-à-tout universel au caractère changeant, est l’orateur adroit, le vif et l’habile. Il use de son verbe et de sa main pour débrouiller la confusion, diviser les notions, tordre par les extrêmes le bien et le mal puis établir des rapports nouveaux et ainsi enrichir les possibilités, donner naissance à de nouvelles idées.

↳ Il permet ainsi à la complexité et à la richesse de s’accroître en faisant émerger plus de subtilité. Et pour cela, dernier né constitué de reflets illusoires et premier né représentant l’essence fondamentale des choses, est le mystérieux manifesté, le milieu ambiant unificateur des diverses influences s’interférant entre elles. Distinct de tout mais participant à tout, il est solution indifférenciée et dissolvante ainsi que constituant interne de toute chose.

► Plus rapide des planètes tournant autour du soleil dont elle est très proche et conséquemment rarement visible à l’œil nu, il étends avec célérité les principes d’intellectualisation et de socialisation. Traducteur des pensées en actes, il est le fils soli-lunaire, l’occulte carrefour des pensées et de la matière réglementée par les panneaux de la raison et de la logique permettant à la multiplicité d’exister dans l’unicité.

↳ En somme, grand abstracteur d’or, voleur du feu, permet à l’homme de s’élever au dessus de l’animalité par la prise de recul et la mise en relation des éléments. Tel le caducée, il chute dans la division instable du savoir, de la maîtrise et de la compréhension pour ensuite s’élever naturellement, comme guidé, nouvellement unifié dans une synthèse subtilisatrice, libératrice et spirituelle.

II. Psychisme

a. Mental

► Le mercurien est doué d’un mental subtil et étendu, concret et positiviste et ayant pour objectif de s’enrichir par l’étude et l’expérience. stimule les facultés mentales objectives tels la raison, l’analyse et le jugement ainsi que l’esprit critique permettant ainsi l’exercice de la pensée et la faculté d’apprentissage. Il rend le sujet avide de toute connaissance et doué pour l’acquérir, capable d’universaliser les concepts par le biais d’organisations synoptiques dont il sait tirer de merveilleuses adaptations.

↳ Ces dispositions le rendent ouvert à la mobilité et aux changements, aux voyages qui élargissent les horizons, suscite la nouveauté et la curiosité. Disposant d’une capacité puissante à relier images et notions et brillant dialecticien, le mercurien est ainsi propre à assimiler les langages nouveaux au sens propre comme figuré ainsi qu’a formuler, définir et adapter, puis finalement enseigner.

↪ Ingénieux, retors et adroit il est alors capable de transversalité. Il donne la belle part aux manifestations concrètes, aux expérimentations matérielles, au sens pratique et utilitaire. Débrouillard, souple et rusé, il est tout à fait capable d’autosuggestion et de produire tout une ossature logique autour d’une idée ou d’une opinion.

↳ Il saura donc contourner tous les obstacles, évitant généralement les solutions extrêmes plutôt que de les affronter de front. Il trouvera ainsi la solution la plus ingénieuse pour résoudre les problématiques et ainsi s’économiser des empêchements et retards embarrassants.

Pouvant se distinguer dans n’importe quel domaine intellectuel, doué d’une compréhension fulgurante, il est particulièrement innovateur dans ceux impliquant une forte composante de communication comme le commerce et la publicité, le journalisme et la presse en général. Doué pour la rédaction, il sait en effet formuler les idées grâce à sa vaste culture et susciter le débat de manière éloquente avec une élocution précise.

↪ Emporté par un mouvement perpétuel alimenté par une envie de propager, de disperser ses pensées, touche-à-tout plus que polymathe, il est instable, variable et dispose d’une volonté qui l’est tout autant : mélange d’ardeur et d’indolence et somme toute, plus habile qu’intense.

↳ C’est ainsi dans l’influence qu’il peut avoir sur autrui par la manière de formuler son discours qu’il a le plus de succès. Aussi, préférant le concret, le changement et l’utilitarisme, technicien et affairiste dans l’âme, la spiritualité du mercurien est faible : ses aspirations qui sont d’une manière générale changeantes, se dispersent rapidement une fois qu’il en a analysé le contenu et compris le fonctionnement.

on constatera un mauvais usage de cette intelligence et une flexibilité débordant jusqu’au dérangement des facultés mentales. Le sujet par trop superficiel, papillonne futilement et bricole avec dissipation. Il change d’opinion selon les circonstances et n’assume aucune responsabilité : velléitaire, c’est un raté qui ne réussit ni n’approfondit rien, un filou pour qui rien n’est sacré sinon son propre divertissement. Pis, dénué de créativité, opportuniste et voleur, il singe, imite et plagie. Puis enfin, bavard, capricieux, médisant et menteur il est aussi superficiel dans son étendue qu’il est fallacieux dans son encyclopédisme démagogue.

b. Sentiments

► Ainsi rétracté dans sa propre pensée, mouvement qui lui permet de prendre un certain recul, la sensibilité du sujet, bien que forte, est lucide : il s’observe avec ironie, s’efforçant de dominer ses sentiments et ses sensations. Alors, médiocrement sentimental, il n’est que peu prompt à l’emportement passionnel ou sensuel; quoique, de nature capricieuse et nuancée, il est disposé aux affections superficielles et fugaces, multiples et éclectiques, hésitantes et inégales puis finalement instables. Son avidité organique peut devenir envahissante lorsqu’elle est frustrée alors qu’elle se révèle fugace lorsqu’elle est satisfaite.

↪ Toujours jeune et jamais blasé, parfois naïf et inconscient, il pèche par excès de gentillesse. Il aime gambader, folâtrer et s’amuser, ne conçoit ses sentiments que dans l’instant et la précipitation. Il a ainsi une propension au célibat et à la galanterie papillonne. En conséquence il se lie plus aisément d’amitié que d’amour. Il est charment, flirteur voir trompeur, séduisant par son esprit et ses paroles, se plaisant à initier. Il ne se lie définitivement que contraint par des configurations matérielles et raisonnables d’ordre pratique, souvent avec un sujet plus jeune.

↪ Fin limier sachant dépister les trahisons, doué d’une inspiration intuitive, il laisse l’environnement l’imprimer pour mieux en manipuler le contenu. Doté d’une excellente observation qu’il met au service d’une capacité mimétique, il sait interpréter les sentiments et les pensées des autres et les reformuler, les remettre en ordre et les articuler avec les situations.

, cette tendance se tord et s’accentue et son manque de scrupules naturel emporte son empathie : il devient un escroc et un effronté coquin, un manipulateur plein de duplicité. Charlatan de l’amour et menteur, il est prodigue en promesses qu’il oublie aussi vite qu’il les formule. C’est un mascarille adepte de la galéjade et de la pitrerie.

c. Actions

1. Socialement

► Le sujet sait s’adapter avec aisance aux circonstances et aux milieux. Disposant d’une parole facile et d’une maîtrise de la communication, aimant raconter des histoires de manière grandiloquente et approximative, il est le diplomate ou le fauteur de trouble à la répartie piquante. Disposant d’un bon bagout général il sait en conséquence apaiser ou provoquer les débat, semer la zizanie sans lui-même s’être commis dans le délicat échange.

↪ Il apprécie faire circuler les idées, manipuler et colporter des notions équivoques et provocatrices, alimentant les esprits, raison pour laquelle il se sent à l’aise parmi les milieux culturels et ceux de l’information. Subtil, entraînant, jeune de caractère, d’intentions aimables et plein de compliments flatteurs, il manie la mondanité amoureuse et sait se faire beaucoup d’amis. Il parvient aisément à se faire apprécier voir à se rendre indispensable, surtout dans des catégories sociales supérieures à la sienne.

, le sujet se soucie peu de la morale, usant de son verbe empoisonné pour tromper et persuader. Il n’attaque alors jamais directement ses adversaires, préférant employer l’intrigue, la calomnie et le vol.

2. Professionnellement

► Le mercurien est instruit, il assimile aisément et sait donner un tour pratique a ce qu’il entreprend. Il peut ainsi tirer parti de situations variées et doué d’un bon sens psychologique, il sait ménager ses collègues, anticiper les réactions et n’hésite pas à conseiller lorsqu’il le juge à propos. Il a pour ainsi dire prise sur tout.

↳ Ainsi, homme des situations difficiles et inextricables où le tact et l’ingéniosité sont indispensables, il se distingue dans les travaux intellectuels et littéraires, les rôles de représentation ou le commerce ainsi que dans la publicité, activités dans lesquelles il peut se plonger avec concentration. Cette concentration, il peut la porter jusqu’à pouvoir ignorer la fatigue et la faim sous l’effet euphorisant d’un système nerveux puissant et endurant.

↳ Les mercuriens font ainsi naturellement les bons auteurs ou conférenciers, orateurs, avocats, propagandistes et prédicateurs. Il font aussi encore, d’excellents serviteurs, coursiers, intermédiaires, agents et délégués en tout genre.

► Agile, actif, prompt et bondissant voir agité, gesticulant et toujours presse, le mercurien ne peut rester en place, appréciant partir régulièrement en déplacement. Flexible, ses finances sont assez stables, et intelligent, son esprit lui permet de réaliser d’excellents gains d’autant que la chance est de son coté. Ses revenus sont pourtant discontinus à cause de sa nature changeante et de son manque d’endurance, de sa curiosité et de sa facilité d’adaptation, entraînant un manque de persistance et lui faisant entreprendre trop de choses à la fois : dispersant ses efforts, il touche tout mais n’agrippe rien.

↪ Même si en cas de problème, il sait retomber sur ses pieds, ses nombreuses tribulations l’amènent à surmener prématurément son organisme. Aussi, sachant bien être agréable et utile, il peut s’élever rapidement en occupant divers postes, mais comme il manque de focalisation, il est peu doué dans le rôle de gestionnaire et éprouve des difficultés à atteindre des places dirigeantes. Il se contentera plaisamment d’être le rouage joker d’un plan complexe, l’agent discret, précis et décisif d’une importante entreprise, l’électron-libre encyclopédique que sont certains médecins, journalistes et ingénieurs.

Carrières possibles du mercurien en fonction de l’influence planétaire secondaire

Soleil Lune Mercure Mars Vénus Jupiter Saturne

Anticipateur
Commerçant
Spéculateur
Courtier
Détective

Lettres
Journaliste
Écrivain
Littérateur
Éditeur
Imprimeur
Libraire

Savant
Chimiste
Médecin

Ingénieur
Stéganographes
Statisticien
Géomètre
Métreur

Communication
Publicité
Commercial
Diplomate
Conférencier
Instituteur


Transports
Chauffeur
Mécanicien

Commis
Commissionnaire
Livreur
Facteur
Intermédiaire

Bureau
Dactylographe
Secrétaire

III. Apparence

Tête Corps
Traits Pilosité Front Yeux Nez Bouche Menton Forme Peau Main Écriture Attitude

Forme
Ronde
Triangulaire
Ovale
En facettes
l. Forte
Agréable


Expression
Expressive
Malicieuse
Éloquente
Juvénile
Diabolique
Inquiète
Souriante
Amusée
Hilare
Maligne

Couleur
Blond foncé
Châtain


Cheveux
Frisés
Souples
Onduleux

Implantation
↳Surélevée


Sourcils
Minces
Longs
Courts
Droits
Circonflexes
p. Fournis

Arcades
p. proéminentes

Forme
Large
Mince
Haut
Convexe
Finement bosselée


Arcades
l. Prédominantes


Oreilles
Petites
Détachées

Forme
Petits
Bridés


Couleur
Gris
Bruns


Regard
Intelligent
Vif
Mobile
Perçant
Pétillant
Moqueur

Forme
Petite
Pointue
Mince
Longue
l. Busquée
Effrontée


Base
Étroite
Pointue

Lèvres
Minces
Moyennes
Rieuses
Fines
Ironiques

Extrémités
↳Flexibles


Dents
Petites


Voix
Grêle
Faible
Insinueuse
Élevée


Diction
Aisée
Agréable
Persuasive
A-propos
Vive
Nette
Claire
Fluide
Volubile

Pommettes
l. Saillantes


Menton
Fin
Petit
Mince
Pointu

Extrémité (Forme)
↳Bille

Apparence
Déliée
Affinée
Sinueuse
Mince
Fluette
Grêle
Juvénile
Souple
Gracile
Agile
Fine
Éphébique
Androgyne


Stature
Moyenne
Petite

Texture
Fine
Déliée
Sinueuse
Plate
Creuse
Osseuse
Musculaire


Teint
Pâle
Grisâtre
Mielleuse
Bistré
Changeant

Forme
Longue
Agréable


Paume
Étroite du bas

Longueur
↳Des doigts


Doigts
Étroits du haut


Monts

Mercure
↳Renflé
↳Saillant

Auriculaire
Long


Pouce
Long
Mince

Forme
Agréable
Lisible
Inégale


Trait
Fin
Net


Corps
Haut plus que large


Finales
Montantes


T
Barres variables

Impression
Alerte
Affairée
Amusée
Décalée
Originale
Impatiente


Gestes
Vifs
Nombreux
Adroits
Rapides


Démarche
Légère
Pétillante

IV. Indicateur astrologique

a. Généralités

signifie les études pratiques touchant la philosophie, les mathématiques, le droit, les lettres; il préside aux écrits (messages) et aux Nombres, à la divination, à ce qui relie les hommes, professeurs et orateurs, écrivains, ainsi que les ambassades, les idées, les traités, de même que leur suite, le commerce et les marchandises, la navigation, les routes et chemins; les chefs de mission, les maîtres à enseigner, les négociants; enfin les artisans les plus adroits et ingénieux lui sont conférés. (Privat).

► Augmente ou affaiblit les influences des signes selon sa configuration astrale. Mime en outre les caractéristiques des signes qu’il visite, ce qui influe également sur la nature de l’influence qu’il y délivre. De même, il mime les planètes qu’il croise. En effet, comme écrit De Villon : On sait que Mercure prend la nature de la planète avec laquelle il est en la plus proche, ou du signe qu’il occupe.

↪ Aussi, fort dépendant des aspects qu’il trace avec les autres planètes afin de pouvoir communiquer son contenu. S’il est dépourvu d’aspect, il demeure stérile. Et puisqu’en sus, les mauvais aspects ne font pas disparaître les facultés qu’il confère et indiquent seulement des faiblesses ou des exagérations, mieux vaut avoir concernant cette planète, des mauvais aspects que pas d’aspects du tout.

► Faible dans les six premiers signes et fort dans les six derniers.

► Spécialement fort lorsqu’il est situé en fin de IX ou de XII, en début de X ou en début de I.

b. Prévisionnel

► Renseigne sur les relations avec l’entourage, en particulier les personnes plus jeunes que le sujet, la famille proche comme les frères et sœurs ainsi que les collaborateurs et les collègues.

► Permet ainsi de définir la nature et le type d’études qui conviennent le mieux au sujet ainsi que la quantité et la qualité des échanges intellectuels.

► Indique les dispositions en matière de sciences appliquées, de commerce (et les pertes ainsi que les dettes) ou dans toute activité impliquant l’altérité. Renseigne en ce sens sur les craintes.

► En indique le domaine concret vers lequel tendent nos écrits et nos réalisations, renseigne en outre sur les voyages, déplacements et les relations au voisinage. Parait donner des indications sur les maladies.

c. Physiologique

Lorsque Mercure est oriental, il fait les hommes couleur de miel, d’une grandeur moyenne, d’une convenable proportion des membres, ayant les yeux petits, la chevelure médiocrement frisée, le tempérament plus chaud. Occidental, il les rend olivâtres, menus de corps ayant les membres déliés, les yeux creux et luisants, les pieds petits, d’une couleur quelque peu rouge, et le tempérament plus sec.

Tétrabible, III ( Du tempérament et de la constitution physique), Ptolémée, II.

Quand il est oriental, fortement chaud ; Un peu pâle ; De teint ni trop noir ni assez blanc, mais tirant un peu sur le jaune ; De taille moyenne et de bonne complexion ; Avec de longues jambes ; De chevelure peu abondante mais longue ; Avec de petits yeux ; Quand il est occidental, Humide, mais tendant néanmoins au sec ; Maigre, Pâle ; De teint tirant sur le noir avec un mélange de jaune et d’un peu de rougeur; Aveo un visage de chèvre ; Avec un front haut et étroit ; Avec des yeux enfoncés ; Avec des pupilles comme celles des chèvres et tirant sur le rouge ; Avec un grand nez ; Avec des lèvres minces ; Avec une barbe longue mais rare ; Avec une voix faible. Parmi les humeurs, Mercure commande à la mélancholie à cause de sa parenté avec Saturne. […] Il agit naturellement sur les fonctions de la respiration et d’imagination. […] Dans la vie humaine il commande à l’enfance depuis 4 ans jusqu’à 14.

Des deux mondes, I ( De Astrologia), Fludd, 1617—1624.

Mercure suivant la moitié de ses vingt ans, gouverne les dix années suivantes de l’âge enfantin, dans lequel espace il forme et façonne la partie raisonnable en telle sorte que les semences des disciplines y sont répandues, que les inclinations des mœurs et des études sont reconnues et les esprits réveillés par la doctrine, par l’accoutumance et par les premiers exercices.

Tétrabible, IV ( De la division des temps), Ptolémée, II.

Influence principalement les poumons, mais aussi l’intestin et les troubles nerveux et mentaux. Principaux troubles : rhumes, pleurésie, pneumonie, congestion pulmonaire phtisie. Dans un autre domaine : malaises intestinaux, dépressions nerveuses, déséquilibre mental, etc.

Dictionnaire astrologique (p. 394), Gouchon, 1935.

Mercure, par frénésies, aliénation d’esprit rêveries mélancoliques, mal caduc, toux, difficultés de respirer et maladies qui naissent d’une sécheresse immodérée.

Tétrabible, IV ( Du genre de mort), Ptolémée, II.

Si VI est par les infortunes ou en combustion (à moins de 8° 1/2 du ) on aura un défaut de parole ; si , ainsi , au lieu d’être dans la VI, domine la XII, l’imperfection se portera sur les oreilles. (De Rigiis)

:

♈︎ : Maux de tête nerveux, vertiges, névralgies faciales, insomnies, fièvres cérébrales, mémoire défectueuse.

♉︎ : Enrouement, bégaiement, irritation de la gorge, enflure du cou.

♊︎ : Bronchite, pleurésie, asthme, mal de mer, douleurs dans les épaules.

♋︎ : Indigestions nerveuses, gaz, flatulences, angoisses.

♌︎ : Palpitations de cœur, mélancolie.

♍︎ : Flatulences, coliques ; débilité nerveuse par sa maîtrise sur les Gémeaux et poitrine faible.

♎︎ : Troubles dans les reins donnant inconstance urinaire, lumbago.

♏︎ : Pour une femme, règles irrégulières ; pour les deux sexes douleurs dans la vessie et les parties génitales ; par réflexion enrouement et bégaiement.

♐︎ : Douleurs dans les hanches et les cuisses, sciatiques ; par réflexion troubles pulmonaires et toux opiniâtre.

♑︎ : Rhumatisme dans les genoux, goutte et, par réflexion, indigestions nerveuses.

♒︎ : Élancements et douleurs bizarres allant des jambes à tout le corps, varices sèches; par réflexion, palpitations et névralgies cardiaques.

♓︎ : Crampes dans les pieds, fourmillements; par le carré de Mercure aux Gémeaux, dont il a la maîtrise, affection des poumons, très fragiles, inquiétude, facile lassitude.

Astrologie scientifique (L’) (1, pp.), Privat, 1935.

d. Psychologique

► Incline à l’inconstance.

► Indique la force nerveuse et la vivacité, la façon de penser, les aspects et les qualités de notre intelligence.

● Avec : ou dans un signe tropique (♋︎ ou ♑︎), annoncent de grandes capacités intellectuelles, et, plus précisément : ♊︎ ou ♍︎ donnera honneur et profit dans les sciences, la littérature ou l’enseignement. (Cardan)
● Avec : D’abord, Ptolémée nous dit naturellement que si, dans le ciel de nativité, et se trouvent bien disposés et en bon aspect, il y aura accord entre l’entendement, c’est-à-dire l’intelligence et la sensibilité. Plus spécifiquement, accorde une grande facilité pour apprendre les langues étrangères (Cardan) et même en réception et Δ donne un excellent jugement, une puissante logique, une heureuse dialectique (De Rigiis). reçu par dans sa Maison (♋︎) ou son Exaltation (♉︎) promet une merveilleuse vivacité d’esprit. ajoute encore Abenragel. Il nous avertit cependant : et mal disposés et en des signes inconjoints ou séparés disent discorde entre la raison et les sens. Si est le plus fort, en signe commandant et de longue ascension, la faible en signe obéissant et de courte ascension, on n’aura pas de peine à refouler les appétits charnels; si est mieux disposée et vigoureuse, on les subira.
● Avec : Accroît la sensibilité. étant occidental et se trouvant dans le ♉︎ fait les esprits propres aux sciences mathématiques. Si ne s’y trouve pas, son absence rend alourdi et hébété. Si elle est dans les ♊︎, l’aimable planète les désire encore plus séduisants, habiles et subtils nous confie Junctin de Florence.
● Avec : Avive le sens critique jusqu’à la contestation. Hermès précise que Mercure étant dans les de (♈︎ et ♏︎) reçoit la nature de et, s’il est en aspect avec lui dans une angulaire, on aimera la chasse et le jeu de dés; si la n’est pas angulaire on sera belliqueux et soldat.
● Avec : Accroît l’esprit d’organisation.
● Avec : Accroît la rigueur intellectuelle. Cardan écrit d’ailleurs que dans un domicile de (♑︎ ou ♒︎) rend le jugement excellent et s’il se trouve en Δ, ou réception avec on sera considéré pour sa haute intelligence. Cependant ♓︎ angulaire ou , tandis que est dans un angle, en proie à qui la , rendent extravagant : l’intelligence ainsi qu’une glace brisée réfléchissant mille images différentes.
● Avec Asc : Asc on sera éloquent et enclin aux sciences (Ptolémée) plus encore selon Cardan : Asc ou dignifié dans la I, donne une admirable imagination et une grande facilité d’élocution ; ou fait les orateurs; ou les grands philosophes et les théologiens, avec les grands médecins et les mathématiciens célèbres.

Un point important, souvent négligé, est la position de Mercure par rapport au Soleil. Lorsque Mercure est dans le même signe à un degré moindre que celui qui est occupé par le Soleil, il se lève avant le Soleil et pousse pour ainsi dire, les rayons de l’astre du jour en avant. Mais lorsqu’il est placé dans le même signe à un degré plus élevé que le Soleil ou dans le signe suivant, il se lève alors après l’astre du jour qui l’éclipse, pour ainsi dire. Aussi, lorsque Mercure, planète du mental, de la logique et de la raison se lève avant le Soleil, il donne une intelligence plus fine, plus vive que lorsqu’il le suit.

Le Message des astres (p.161), Heindel, 1913.

► Indique la méthode d’appréhension des connaissances ainsi que des obstacles et la vitesse d’assimilation des informations reçues. il fait un esprit excellent, studieux et capable de toute science, comprenant tout, déduisant, inventant, fin, prudent, subtil, accomplissant tout avec dextérité, poète, géomètre, mathématicien, musicien, apprenant sans maître, admirable en discours, s’accommodant de toutes sortes de temps et de personnes, bon imitateur, aimant le commerce des idées, capable d’animer le trafic comme de s’intéresser aux marchandises ou de se passionner pour les arts nous indique Cardan. Il ajoute que solitaire et placé sous la terre (I, II, III, IV, V et VI) aide l’esprit pour l’intelligence des arts; au-dessus de l’horizon il flatte l’éloquence. Il fait encore, au-dessous de l’horizon, les personnes pensives et se plaisant à rêvasser toutes seules.

↪ Mais si manque, faibles capacités analytiques, incapacité à mettre en valeur son travail par la communication. Il rend instable, malicieux, dupeur, perfide, menteur, larron ; principalement s’il est avec , dans les signes des infortunes et affligé par elles, il donne dissimulation, traîtrise, abonde en méchants conseils, ne rêve que plaies et bosses, a la répartie acide, s’ingère partout, en se mêlant de toutes choses, pour trafiquer des secrets; pernicieux, faussaire, il peut aller jusqu’à l’infâmie nous met en garde Junctin de Florence. Sous les rayons du ( 12°) il incite à s’adonner à des pensées obscures, cachées et inutiles, luisant libre, sans être épuisé par le foyer solaire, il fait embrasser ce qui est utile et d’usage courant dit Cardan. Gaurico nous dit aussi que grandement affligé par le et , fait les fous surtout dans ♉︎, ♓︎ et ♏︎. Al-Mansûr écrit encore ex. que ou donne un esprit vif, mais aussi morose qu’insatisfait. Connaissances limitées par la proximité. Absence de sens pratique. Maladresse, difficultés d’élocution. D’ailleurs Si l’on VI, on changera de religion. (Abenragel)

À ce propos : Tardif et , il ralentit l’attention, oblige à peser chaque mot pour le comprendre et rend hésitant. (De Villon), retient l’intelligence. Aussi, dans un thème où est , faut-il examiner à quel moment il déflue. Si, en effet, il reprend son cours au 12e jour, par exemple, à 12 ans on constatera un éveil, une faculté d’apprendre qui stupéfieront maîtres, parents et camarades. […] sera tourmenté, en calculant, par la pensée de ne pas oublier les retenues; de même il ne sacrifiera pas un argument, d’où la difficulté à faire de la synthèse. ne devrait pas s’adonner au commerce, car il accepte qu’on lui doive et perd ainsi de l’argent. (Hermès)

e. Influences en maître de l’ascendant ou gouvernant l’horoscope

► Le mercurien ayant un fort est de type prométhéen, c’est le type le plus proche du Gémeaux, sa dualité est horizontale et il a tendance à la synthèse et à la volatilité. Le mercurien ayant un faible est de type épiméthéen, c’est le type le plus proche du Vierge, sa dualité est verticale et il a tendance au contrôle et à la fixation. Par ailleurs, le type le plus puissant de mercurien qui équilibre les deux profils pour faire émerger la qualité substantifique et reversée de sa nature est le plus rare de tous. Il dispose d’une pénétration et une persévérance accusée, d’une capacité à s’élever à l’abstraction pure ce qui en fait un véritable polytechnicien, un guide, au sens spirituel du terme.

Mercure, significateur du sujet et bien disposé, accorde l’intelligence, la vivacité de la pensée, une intuition remarquable, l’amour de l’étude des lettres et des sciences, l’habileté politique. L’homme né sous Mercure favorable sera éloquent, de bon jugement, perspicace et rusé au besoin. Il deviendra orateur, grand professeur, explorateur, littérateur, peintre, géomètre, sculpteur, médecin, astronome, chimiste, philosophe et alchimiste.

Mal disposé, Mercure convertira en mal toutes ces bonnes déterminations et le sujet deviendra rusé, fripon, hâbleur, ambitieux, fanfaron, prétentieux, sournois, ignorant, vantard, enclin au vol et au mensonge. Les Mercuriens sont petits et bien faits, leur figure est longue et agréable. Le teint est pâle, les cheveux sont châtains et frisés; la tête est petite et mobile. Le front est bombé, les sourcils longs et arqués; le nez est droit et long, les lèvres fines et entr’ouvertes. La barbe est rare et noire; les bras comme les mains sont longs.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.114), Julevno, 1912.

Lorsque Mercure, planète de la raison, de l’expression et de l’adresse, bien aspectée, est le gouverneur du thème, il donne un esprit vif, subtil, aussi avide de science qu’il absorbe aisément, qu’un homme altéré est avide d’eau, un esprit qui semble résoudre sans effort les problèmes les plus inextricables. Mercure ainsi placé indique capacité dans toutes les branches d’activité mentale, science, littérature, avec des dons remarquables comme orateur ; il signifie une aptitude extraordinaire à se mettre à tout et à réussir en tout, il donne l’amour des voyages et assure le succès comme représentant ou voyageur de commerce.

Lorsque Mercure dissonant, menteur, déshonnête et maladroit est le gouverneur du thème, les personnes sous son influence sont soit totalement aliénées, de sorte que pour leur propre bien on est obligé de les mettre dans une maison de santé, soit tellement rusées qu’elles parviennent à dissimuler leur défectuosité mentale et s’acharnent sur la société ce sont les voleurs, pickpockets, faussaires, criminels, etc. Ces gens sont notoirement menteurs et préfèrent induire les autres en erreur plutôt que de dire la vérité, même s’ils n’en tirent aucun avantage ; ils sont ou bien stupides, ou bien si astucieux qu’ils semblent être poussés par une force irrésistible à tromper les gens sans méfiance ; habiles trafiquants ou extorqueurs, indignes de confiance, déshonnêtes en tout, névrosés et pervertis, ils sont la gale de la société ; bavards invétérés, toujours prêts à critiquer, à diffamer, à flétrir la réputation d’autrui, ils sont un véritable danger pour la société.

Le Message des astres (pp.165,167), Heindel, 1913.

Éthique : Haute inspiration intuitive : universalisation des concepts ; subordination au point de vue de l’humanité entière de ceux des collectifs partiels.

Intellect : Organisation cérébrale incomparablement douée pour s’adapter à tous les ordres possibles de connaissance et percevoir leurs rapports. L’intelligence mercurienne s’assimile aisément et exactement une multiplicité indéfinie de notions différentes, les classe synoptiquement et en tire les plus ingénieuses adaptations. Son jugement subtil et rapide se base sur un sens comparatif toujours en éveil et sur un critère expérimental inspiré avec rectitude. La volonté, persistante dans l’ensemble de son activité, procède par alternatives d’ardeur et d’indolence ; elle fléchit puis revient à ta charge. Elle se montre plus habile qu’intense pour mener à bien les réalisations et influencer les gens. La mémoire, étendue comme celle des lunaires possède, de plus, l’à-propos. la souplesse, la spontanéité. En un mot, l’intelligence mercurienne se caractérise par : subtilité et étendue. La science expérimentale, la médecine, l’organisation technique, commerciale, industrielle, l’invention, les affaires, conviennent aux mercuriens qui sont qualifiés pour l’une ou l’autre de ces professions selon leur signature secondaire.

Émotivité ; Sensibilité ; Subconscience : L’impressionnabilité, très réceptive, enregistre les nuances les plus fines, les plus délicates, les plus diverses ; son étendue rend apte à une immense pluralité de conceptions. L’état d’âme des mercuriens subit avec souplesse l’influence des milieux et des personnes, s’analyse continuellement et se modifie par la résultante de cette incessante analyse. Ceci implique une remarquable sociabilité. Les dons innés d’observation et de mémoire facilitent l’imitation, la diplomatie, l’esprit de répartie, le maniement aisé du verbe. Nul ne sait comme le mercurien adapter à l’opinion qu’il soutient, un raisonnement d’allure parfaitement logique : il sent, avant de l’avoir combiné, ce qu’il faut dire pour persuader. Aussi, quand la partie médiane prédomine dans le ternaire facial doit-on s’attendre à des facultés plus brillantes que profondes, à l’adresse plutôt qu’au savoir. En tout, le mercurien se montre inégal, tour à tour assidu et inactif, dépensier et économe, expansif et renfermé, enthousiaste et indifférent. Les sentiments des mercuriens, conçus trop rapidement, demeurent sous la dépendance des impressions du moment : ils manquent de constance et même de consistance. D’une manière générale, l’influence de Mercure prédispose au goût de la famille et à l’amour des enfants, sans préjudice du besoin de contact avec l’extérieur, le monde, la foule.

Instincts : La signature mercurienne du tiers inférieur de la face signifie une constitution délicate, mais douée d’un système nerveux résistant : elle indique l’adresse, l’agilité, une adaptation aisée aux climats, aux conditions d’existence, un perpétuel besoin de mouvement, d’animation, d’activité. Les appétits peu intenses, revêtent un cachet de dilettantisme comparatif; ils sont enclins à chercher toujours de nouvelles sensations.

Les Marques révélatrices du caractère et du destin (pp. 88-90), Jagot, 1922.

Modulations

Mercure ayant seul le gouvernement de l’esprit dans les lieux estimés, fait les hommes intelligents, avisés, dociles, s’informant de beaucoup de choses, subtils à inventer, faisant plusieurs expériences, raisonnant sur tout, conjecturant bien, recherchant la nature des choses, ingénieux, imitateurs, bienfaisants, calculateurs spéculatifs, mathématiciens, adonnés à divers mystères, ne faisant point d’entreprises vaines. Au contraire, en lieux abjects, il les fait rusés, précipités, oublieux, ayant de prompts élans, légers, muables changeant d’avis, vains, désireux de nuire, sots, faciles à s’abuser; menteurs, négligeant les différences des choses et des personnes; instables, infidèles, pleins de fraudes, injustes, enfin architectes de conseils périlleux et entreprenant des méchancetés hardiment et témérairement.

Tétrabible, III ( Des qualités de l’âme), Ptolémée, II.

I. Mercure en Signes

Bélier

Rend la personne vive, impulsive, emportée, adonnée aux disputes et à la contradiction. Si Mercure reçoit un aspect de Mars, il incline alors au mensonge ou à l’exagération, à la colère et à la volubilité ; si Mercure est en configuration avec la Lune ou avec Saturne, il indique la prudence avec une propension à la cleptomanie. Configuré avec Uranus, Mercure donne l’amour des voyages, des inventions, des nouveautés ; avec Jupiter, il fait les leaders, les tribuns et accorde les emplois publics.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.147), Julevno, 1912.

Rend la personne adonnée aux disputes et à la contradiction. Il donne la répartie et une tendance à l’exagération, mais pas nécessairement à dessein. Si Mercure est bien aspecté, le natif a l’esprit large ; il est tolérant, d’un caractère studieux, habile à saisir les idées et les situations ; soigné de sa personne et ordonné. Lorsque Mercure est mal aspecté dans le Bélier, le natif saute tête baissée sur l’obstacle. Manquant de pondération, doté d’un esprit irrésolu, dépourvu de tout sens de responsabilité, on ne peut compter sur lui en quoi que ce soit.

: Donne tendance aux fièvres cérébrales, aux migraines, vertiges, névralgies et, par action réflexe dans la Balance, à des troubles nerveux des reins et au lumbago.

Le Message des astres (pp.98,219), Heindel, 1913.

Le Bélier apportera à Mercure une nervosité encore plus grande; elle ne permet pas toujours au consultant d’agir avec la pondération qui serait nécessaire. Admettant très difficilement la contradiction, il manque de souplesse pour entreprendre des affaires commerciales, c’est la position des révoltés, de ceux qui n’ont pas des idées comme les autres et qui, toujours, ont tendance à faire partie des minorités. Bien influencée, cette position est profitable aux écrivains, aux avocats ; avec un mauvais aspect de la Lune, elle incite au mensonge. Cette lame, ici, indique des tendances à l’onanisme dans la jeunesse. Le natif possède toutefois, avec de bons aspects, une belle intelligence, un esprit de ruse ou tout au moins un savoir-faire qui lui permettra de se sortir des mauvais pas, ceux-ci pouvant être nombreux car beaucoup d’antipathies l’entoureront. Dans le 10 du Bélier, Mercure entraîne la possibilité de nombreux voyages souvent difficultueux, cependant un bon aspect du Soleil doit les rendre favorables, et souvent ce sera au moment où les choses iront le plus mal que le consultant obtiendra satisfaction. Mercure, dans le 20 du Bélier, donne de grands risques au sujet de la situation, de plus, c’est souvent une marque de dépression nerveuse consécutive à un destin difficile à surmonter. C’est encore la possibilité de fièvre typhoïde dans la jeunesse ou de troubles nerveux.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.76), Muchery, 1927.

Santé : Forte tendance aux névralgies, surtout à la suite de surmenage cérébral, vertiges. Peut aggraver les autres indices de troubles cérébraux.

Caractère : Grande curiosité et activité intellectuelle, idées personnelles, sens critique, vivacité dans la parole et aptitude à la polémique : le sujet aurait tendance à jouer le rôle de chef d’école et ne craint pas les contradicteurs. Si Mercure est très affligé, tendance au «bluff», à la contradiction systématique, même au mensonge.

Destin : Semble favoriser les études et les découvertes ainsi que les emplois se rattachant à la métallurgie, à la médecine, et au droit. Peut favoriser les inventions et les explorations. Si Mercure est affligé échec dû à des conceptions insuffisamment étudiées. Se méfier de l’impatience.

Dictionnaire astrologique (p.428), Gouchon, 1935.

Correspond à l’Intuitif extraverti (Jung) ayant un flair aigu pour tout ce qui est en germe et promet pour l’avenir, pour la recherche des vérités nouvelles (Descartes, Einstein, Vinci), ou à l’Intuitif introverti à l’affût de ses images et visions, de sa vérité intérieure (H. Poincaré, Goya, Van Gogh). Esprit inventif, improvisateur, innovateur, combatif ou partisan (Gambetta, Maurras, Thiers, Zola). On peut y inclure Napoléon III.

Traité pratique d’astrologie (p.146), Barbault, 1961.

Vous confère une intelligence très vive, un esprit créateur aux conceptions spontanées. Vous envisagez toujours la réalisation immédiate de vos idées. Vous ne comprenez pas les gens qui hésitent et qui temporisent, alors que vous même vous ne savez pas attendre. L’activité de votre esprit est constante. Vous avez une tendance à l’exagération et prenez parfois trop facilement avantage de la promptitude de vos réparties. Il est difficile d’avoir raison avec vous dans une discussion car vous avez toujours le dernier mot. Vous avez une rapidité et une grande sûreté de coup d’œil, une grande célérité d’exécution manuelle. Vous avez des dispositions pour le dessin, pour les arts graphiques.

: Vous rend certes très intelligent mais vous avez une forte tendance à abuser quelque peu de vos dons d’esprit. Vous vous emballez et vous exagérez, tandis que le besoin d’avoir raison à tout prix vous incline à déguiser la vérité, à vous disputer, voire même à vous laisser aller à des écarts de langage ou à des gestes trop prompts. En somme, vous êtes assez querelleur. Votre impulsivité mentale est telle que la mesure et la prévoyance vous sont inconnues. A certains points de vue, vous faites figure de "tête chaude" ou de "cerveau brûlé". Vous êtes prédisposé aux maux de tête d’origine nerveuse aux accès de fièvre cérébrale, aux névralgies faciales ainsi qu’à l’inflammation du nerf optique.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.207-208), Antarès, 1975.

Taureau

Fait le sujet avenant, agréable, ami du beau sexe et des plaisirs ; il fait aimer les beaux-arts, la musique, donne un bon raisonnement, la persévérance, l’obstination même, un bon jugement, mais peu d’énergie ou d’ambition, si Jupiter n’intervient pas par un bon aspect. Configuré dans ce signe avec Vénus, Mercure indique folles liaisons ; configuré avec Mars, Saturne ou Uranus, il signifie prodigalité, fortune compromise avec les femmes avant ou après le mariage. En bon aspect avec Jupiter ou Neptune, Mercure, placé dans le Taureau, fera réussir le sujet par l’entremise des femmes ou de personnes en haute situation.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.147), Julevno, 1912.

Donne un esprit qui prend son temps pour réfléchir, mais une fois qu’il est arrivé à une décision, il est presque aussi difficile de le faire changer que de modifier la loi des Mèdes et des Perses. Cependant, le jugement du natif est digne de confiance, car il est toujours basé sur la réflexion et la raison. Le natif croit dans l’ancien adage : « Le silence est d’or » et l’observe. II fait un bon conseiller auquel on peut, en toute sécurité, confier un secret. Pourtant le natif est loin de vivre retiré et a, au contraire, un naturel aimable et sociable. Il aime à plaisanter et à s’amuser ; il a du penchant pour la musique, les arts, la littérature pour autant que Mercure soit bien aspecté. Mais s’il est dissonant, le sujet est buté, obstiné, dissimulé et cupide.

: Donne tendance au bégaiement, à la surdité, à l’enrouement et, par action réflexe dans le Scorpion, aux affections nerveuses des organes génito-urinaires.

Le Message des astres (p.98,219), Heindel, 1913.

Mercure, dans le Taureau, influence heureusement le sujet qu’il fait avenant et auquel cette lame donne un heureux caractère ; bien vu de son entourage, il a des chances de mariage heureux, tout au moins pécuniairement. Cette position donne de nombreux succès en amour, elle est la marque d’égoïsme manifeste, le sujet recherchant surtout sa satisfaction personnelle avant celle du conjoint. Cette position est favorable aux arts, mais ceux-ci rapporteront, car le natif ne fait rien pour rien et si c’est un artiste, il entend que l’Art lui fournisse des réalisations matérielles et il préfère, de beaucoup, l’argent présentement à une glorification après la mort. Dans ce signe, cette lame donne la possibilité de gagner beaucoup d’argent et avec facilité. Dans le 10 du Taureau, Mercure apporte de nombreuses jalousies qui viennent de la faute du consultant ; souvent des difficultés se présenteront et il y a des chances d’arrêt dans l’ascension. Cette position dénote aussi un changement complet de situation ou de métier à un certain moment de l’existence. Dans le 20 du Taureau, à moins de très bons aspects, il y a de l’instabilité dans la vie, c’est encore une marque de voyages entrepris sans préparation et qui coûtent; cette position, en Maison VII, cause des tourments ou des chagrins au point de vue matrimonial.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.77), Muchery, 1927.

Santé : Les maux de gorge ont tendance à se compliquer de malaises pulmonaires. Enrouement, irritation de la gorge.

Caractère : Paraît restreindre quelque peu l’envergure intellectuelle mais développer considérablement le sens pratique. Indice de sociabilité, de politesse et de diplomatie. Développe les aptitudes artistiques. Dilettantisme sensuel. Grande stabilité des idées.

Destin : Bonne position pour la réussite financière. Tendance à mélanger les affaires d’amour avec les intérêts matériels et à tirer parti des liaisons ou unions pour améliorer la situation. C’est une position particulièrement propice pour le commerce des produits de première nécessité. Parfois elle permet de réussir dans la musique, le chant ou le théâtre et en général le sujet sait utiliser pratiquement ses dons intellectuels.

Dictionnaire astrologique (pp.428-429), Gouchon, 1935.

Esprit concret, réaliste et pratique, ayant du bon sens et du jugement; intelligence « qui palpe », pense avec les mains et s’affirme dans la résonance de l’objet traité. Assimile lentement mais retient la leçon des choses. Perception utilitaire de l’usager (Balzac, Courbet, Metternich, Turgot).

Traité pratique d’astrologie (p.146), Barbault, 1961.

Constitue un signe de bon sens, indique chez vous un esprit calme et pondéré aux conceptions pratiques et quelque peu terre-à-terre mais empreint quand même de goûts artistiques. Vous éprouvez parfois des difficultés à assimiler certaines idées, mais ce que vous apprenez s’incruste profondément en votre mémoire. Les notions acquises le sont lentement mais demeurent car vos idées sont stables. Vous ne vous emballez jamais pour prendre une décision, mais lorsque celle-ci est prise, généralement après mûre réflexion, elle est sans appel. Vos conceptions sont saines, simples, parfois même empreintes d’une certaine naïveté. Vous ne parlez pas d’abondance, mais toujours à bon escient, avec sagesse et profondeur. Vous avez le sens de la mesure, du calcul, des proportions exactes, vous aimez la précision. Vous serez apprécié par votre entourage, car l’on se rendra compte que vous êtes une personne de bon conseil et sur laquelle on peut compter. Vous êtes particulièrement doué pour établir des comptes et en général pour toute gestion financière.

: Indique chez vous des idées préconçues, une tendance à l’intolérance et à l’esprit sectaire. Vous êtes très obstiné et il est excessivement difficile de vous faire changer d’opinion, car vous niez l’évidence même. Vous devez tâcher d’acquérir plus de souplesse d’esprit et lutter contre cette tendance à vouloir tout classer dans des cadres rigides. Vous avez des habitudes bien établies, dont vous ne voulez pas vous départir, même lorsqu’il s’agit de votre intérêt. Vous lisez et apprenez lentement et vous vous exprimez de même. Vous êtes prédisposé aux défauts de prononciation, aux accès fréquents d’enrouement. Vous faites généralement un mauvais diplomate et vous ne devriez jamais vous mêler de questions financières.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.208-209), Antarès, 1975.

Gémeaux (Domicile 🌞)

Rend le sujet ingénieux, sympathique, très intelligent, bon- orateur, habile avocat, bon mathématicien et promet succès dans les sciences ou dans la littérature ; Mercure, en configuration avec Mars, accorde l’imagination, avec tendance à l’exagération, un caractère quelque peu violent mais généreux ; avec Jupiter, il fait aimer le jeu et les spéculations, réussir dans les affaires dans lesquelles lè sujet éprouvera des pertes par suite de sa générosité ; avec Saturne ou Uranus, Mercure cause l’excentricité et l’amour des sciences occultes; avec Neptune, il fait le goût des voyages et surtout des excursions maritimes.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.147), Julevno, 1912.

Donne l’amour des déplacements et des voyages. La personne est toujours prête à s’intéresser à quelque nouveauté, ou à se rendre dans quelque autre endroit par amour du changement : en somme, tout ce qui est nouveau l’attire. Mais en même temps si Mercure est bien fortifié, le natif gagnera beaucoup à cet état de vivacité mentale, car il est clairvoyant et pénétrant dans ses jugements, et dès qu’il a pu se rendre compte d’une chose, il l’apprécie à sa valeur sans être influencé par des idées préconçues ou des opinions établies. Ceux qui ont Mercure dans les Gémeaux sont, par conséquent, d’habiles hommes d’affaires, et leur faculté de juger sainement des choses en fait de judicieux hommes de loi. Ils réussissent également bien comme voyageurs de commerce.

: Donne tendance à l’arthritisme dans la tête, les bras, les épaules ; aux bronchites, aux pleurésies, à l’asthme, à l’asphyxie, et, par action réflexe dans le Sagittaire, à des douleurs nerveuses dans les hanches.

Le Message des astres (pp.98,219), Heindel, 1913.

C’est une position très heureuse au point de vue intellectuel, Mercure se trouvant ici dans son domicile et se montrant très puissant, il donne de gros avantages en rapport avec la Maison dans laquelle il se trouve ; si la place occupée est la Maison X, c’est une preuve de succès et de réussite dans la vie. Le sujet est naturellement sympathique, il saura se créer de nombreuses amitiés et cela, suivant l’aspect que Mercure recevra des bénéfiques et la place qu’il occupera dans les Maisons, lui servira. Dans le 10 des Gémeaux, cette position est très favorable encore à l’intelligence, toutefois le tempérament est un peu débile; il y a, en outre, des possibilités de se tourmenter inutilement, de se créer des ennuis imaginaires; le sujet est trop sensitif, souvent émotif, il ressent des choses que les autres ne sentent pas et il en souffrira. Son intuition très grande lui permet de prévoir longtemps à l’avance et de pressentir les événements. L’esprit est studieux; le sujet, suivant l’éducation reçue (étudier pour cela la Maison III), sera quelqu’un dans l’existence. Dans le 20 des Gémeaux, Mercure est encore très bien placé, il permet de réussir dans l’existence par son savoir-faire, l’ensemble bon et sentimental s’apparente à l’esprit de Jupiter, un bon aspect de Mars permettra une ascension rapide.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.77-78), Muchery, 1927.

Santé : Semble accentuer les risques de troubles nerveux et pulmonaires, même s’il n’est pas sérieusement affligé. Possibilité de douleurs ou de blessures aux bras et aux mains.

Caractère : Excellente combinaison au point de vue intellectuel, conférant au sujet les dons très variés du signe notamment : souplesse, vivacité d esprit, compréhension, etc. (voir description du signe des Gémeaux). Se méfier des hésitations.

Destin : Une des positions les plus propices pour toute carrière se rapportant aux écrits, ou encore au commerce ou aux voyages. Souvent deux changements importants d’orientation au cours de la vie. Risque d’échec par dispersion des efforts.

Dictionnaire astrologique (p.429), Gouchon, 1935.

Intelligence Primaire, vive, mobile, alerte, souple, ayant du savoir-faire, une habileté d’avocat, le sens de l’actualité. Parfois, esprit léger, espiègle, insolent et spirituel, à la Figaro; verve, causeur, comédien, critique (Céline, Courteline, Dufy, Drumont, Marat, Robespierre, Rivarol).

Traité pratique d’astrologie (p.146), Barbault, 1961.

Constitue l’indice d’une intelligence très souple, d’une faculté très grande de compréhension, d’assimilation et d’adaptation. Vous êtes apte à étudier tous les sujets avec une étonnante facilité, c’est ce qui fait votre grande érudition. Vous êtes toujours avide de savoir et puisez vos renseignements à toutes les sources. Vous avez aussi la faculté de vous exprimer aisément aussi bien oralement que par écrit. Vous lisez beaucoup mais vous écrivez également d’abondance. Votre érudition et votre éloquence vous font apprécier par votre entourage car, avec vous, la conversation ne languit jamais. Vous êtes nerveux, actif, incapable de rester longtemps immobile, aimant les voyages et vous déplaçant beaucoup. Tous les emplois ou professions intellectuelles dans lesquelles vous pourrez mettre à profit vos dons littéraires ou oratoires vous conviennent. De même que vous réussirez dans les postes d’intermédiaire, la publicité ou la représentation.

: Indique chez vous beaucoup d’intelligence mais ces facultés mentales sont souvent mal employées parce que vous êtes trop nerveux, instable, changeant et diffus. Vous vous occupez de trop de choses à la fois, vous manquez de concentration, d’unité vers le but. Vous êtes trop "touche-à-tout", vous "bricolez" au lieu de poursuivre un but bien défini et de vous attacher à une œuvre de longue haleine. Vous avez la parole facile, beaucoup trop d’ailleurs, car vous parlez souvent pour ne rien dire ou alors d’en dire bien plus que vous ne le voudriez et de dévoiler des secrets. Vous promettez trop facilement tout en sachant très bien que vous ne saurez pas tenir ces promesses. Cela vous fera du tort, car vous finirez par ne plus être pris au sérieux. Il faudra apprendre à dominer vos nerfs, à vous concentrer, à rester calme, à vous taire et à ne pas gesticuler. Vous êtes plus ou moins sujet aux affections nerveuses ainsi qu’à celles touchant les voies respiratoires.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.209), Antarès, 1975.

Cancer (Pérégrinité)

Fait la personne discrète, loyale, bonne, d’un esprit flexible et facile à influencer, très mobile et religieux. L’aspect de Vénus à Mercure, dans ce signe zodiacal, annonce que le sujet se mariera jeune ; celui de Mars rend le caractère vif, avec des accès de rêverie ; les aspects de Jupiter accordent l’habileté dans les affaires; ceux de Saturne et d’Uranus annoncent de nombreux voyages, tels que missions, expéditions en pays étrangers, quelquefois peu favorables au sujet.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.148), Julevno, 1912.

Donne une intelligence claire, une bonne mémoire et une merveilleuse faculté d’adaptation. Les personnes qui ont Mercure ainsi placé sont aptes à remplir n’importe quel office, à occuper n’importe quel emploi, et elles s’adaptent facilement aux idées et aux opinions des autres. Elles aiment les louanges et la flatterie, c’est pourquoi elles évitent soigneusement tout ce qui pourrait leur faire perdre la bonne opinion des autres.

: Donne tendance à l’indigestion nerveuse, aux mucosités, à la flatulence et à l’ivrognerie.

Le Message des astres (pp.98,219), Heindel, 1913.

Dans le Cancer, Mercure ne donne pas toujours la fidélité en amour, il fait l’esprit volage, primesautier et changeant; il est pour l’ensemble de la vie en bonne position, entraînant avec lui le savoir-faire et la chance. C’est une des marques les plus probantes de longs voyages, surtout dans la maison IX, dans la IIIe il donne de nombreux déplacements mais de courte durée. Cette position est également très heureuse pour les entreprises commerciales, surtout dans la Maison II. A moins d’un bon aspect de Vénus, elle éloigne du mariage, le natif vivra longtemps avec sa Mère, et suivant la longévité de cette dernière, peut ne pas se marier ou se marier très tard. Cette situation de Mercure donne fréquemment une maîtresse mariée plus âgée que soi ou, pour une femme, un amant plus jeune qu’elle. Si Vénus est dignifîée dans le thème, et qu’elle envoie un aspect bénéfique sur le Maître de la VIIe, Mercure dans le Cancer fait que le sujet se marie jeune ou épouse un conjoint plus jeune que lui. Dans le 10 du Cancer, Mercure donne de gros risques en voyage, des possibilités d’accident de locomotion, surtout si Mars envoie un mauvais aspect; c’est une marque de dissentiments en rapport avec la Maison où se trouve le Cancer : en III, avec l’entourage, en IV, dans l’intérieur ou avec le Père, en V, avec les enfants, en VI, avec la santé (risque de maladie), en VII, avec la femme, en VIII, au sujet d’héritage ou avec les grands-parents, en IX, des dissentiments avec soi-même, en X, avec la Mère, en XI, avec les associés, en XII, avec la justice, en I, c’est un défaut de conformation, en II des difficultés avec les créanciers, les débiteurs ou les clients. Dans le 20 du Cancer, Mercure donne des possibilités de réussir par son intelligence, la logique est très grande, le sujet sait ce qu’il veut et le montrera dans les cas difficiles, ce qui lui sera d’un grand appui, son savoir-faire lui permettra de se sortir des mauvaises passes. Cette position en Maison II est très favorable au commerce d’objets ou de matières exotiques ou étrangères, particulièrement si le maître de la IXe jette un bon aspect et est dignifié.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.78-79), Muchery, 1927.

Santé : Provoque souvent des troubles digestifs d’origine nerveuse et en particulier des crampes d’estomac.

Caractère : Bonne indication au point de vue intellectuel parce qu’il y a collaboration harmonieuse entre le raisonnement et l’imagination. Accroît la sensibilité, la suggestibilité et la mémoire : rend le sujet bon, discret et avenant, mais un peu capricieux. Si les aspects sont très mauvais : mélancolie ou découragement passager, et esprit trop superficiel.

Destin : Position tendant à provoquer des voyages et des changements de résidence. Succès dans tout commerce de liquide ou toute gestion immobilière. Fin de vie souvent studieuse, les conseils du natif sont souvent recherchés par son entourage. Si très affligé désaccord avec frères et vie familiale troublée par les voisins.

Dictionnaire astrologique (p.429), Gouchon, 1935.

Mémoire, imagination et intuition sont les données maîtresses d’une intelligence sensorielle qui peut se complaire dans le fantasque, la songerie brumeuse, ou qui peut donner « l’esprit de finesse » qui mûrit intérieurement en couvant les idées. La pensée gagne en chaleur et se trouve entraînée par de grands sentiments; intelligence apologétique, justificatrice, contemplative ou subjective (Corot, Pascal, Proust, Rembrandt, Schumann). Il est délicat de juger dans le cas de Louis XI et de Charles VIII, lequel semble cependant avoir bien été toujours gagné à des idées venant du cœur, de ses rêves profonds.

Traité pratique d’astrologie (pp.146-147), Barbault, 1961.

Vous confère une imagination fertile ainsi qu’une excellente mémoire. Votre intelligence et votre facilité de compréhension procède autant du mental que de votre grande sensibilité qui vous rend réceptif et intuitif. Vous cherchez à acquérir de l’expérience par tous les moyens, et vous savez tirer profit de toutes les particularités intéressantes des divers milieux que vous fréquentez. Vous vous adaptez très facilement aux habitudes et à la mentalité de votre entourage; vous êtes d’ailleurs très sociable et soucieux de faire bonne impression. Vous semblez vous intéresser à l’histoire, à la tradition, au folklore. Vous aimez les récits historiques, les biographies, les compte-rendus de voyages et les reportages. Votre esprit s’intéresse davantage au passé qu’au présent; quant à l’avenir il vous inquiète toujours plus ou moins.

: Vous rend incapable d’exprimer des idées ou opinions vraiment personnelles, car vous êtes trop influencé par celles de votre entourage. C’est ce qui fait de vous un être capricieux, changeant, incapable de prendre une décision ferme et de s’y maintenir. Vous semblez également voir les choses un peu trop selon vos émotions, vos sentiments, ce qui vous fait perdre le sens des réalités. Vous ne vous concentrez pas suffisamment sur les opportunités présentes, car vous ressassez trop le passé en entretenant de vains regrets. Vous vous occupez également trop de ce qu’ont fait les autres "avant vous". Vous devrez réprimer une tendance "à la bougeotte" sinon vous vous fixerez difficilement en un lieu défini. Vous êtes prédisposé aux dérangements nerveux de l’estomac.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.209-210), Antarès, 1975.

Lion (Pérégrinité)

Indique un caractère ambitieux, déterminé, hardi, entreprenant, entêté, mais noble et confiant, incapable de mauvaises actions, à moins que Saturne ou Mars ne maléficient Mercure, et souvent présomptueux En bonne configuration avec Vénus, Mercure dans ce signe donne le goût et une grande aptitude pour la musique et les arts et fait les orateurs ; en configuration avec Mars, il fait la vivacité du caractère et l’humeur querelleuse ; avec Jupiter, il décèle les aptitudes à diriger les hommes et les affaires ; avec Saturne ou Uranus, il rend le sujet impérieux, hautain, avare et mesquin, dissimulé et porté à mal faire ; en bon aspect avec Neptune, Mercure indique l’amour des sciences et des inventions utiles.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.148), Julevno, 1912.

Donne un noble idéal, des aspirations élevées ; une intelligence vive, positive, persévérante, qui dédaigne de s’abaisser à des actes vils ou mesquins et méprise toute équivoque. Le natif est brusque, emporté, dit franchement ce qu’il pense ; mais il est bon et sympathique. Les personnes qui ont Mercure bien fortifié dans le Lion ont d’excellentes facultés d’organisation et font des dirigeants capables. Elles aiment les enfants, sont passionnées pour les plaisirs. Lorsque Mercure est mal aspecté dans le Lion, il rend volage et inconstant dans les affections, malchanceux au jeu et dans les spéculations ; il donne une nature basse et sensuelle.

: Donne tendance aux douleurs dorsales, évanouissements et palpitations cardiaques.

Le Message des astres (pp.98,219), Heindel, 1913.

Dans ce signe, Mercure donne de très belles relations et, si la Maison IX est bien disposée, peut faire du natif un ambassadeur, un diplomate ou simplement un grand homme d’affaires, et ceci vaut bien cela. Le caractère est ambitieux et déterminé, l’influence est très bonne, le sujet est ’bien doué, il est noble, confiant et bon, les aptitudes pour les arts sont très grandes, il peut y avoir, si l’éducation l’indique, réussite de ce côté. Cette position accorde aussi le succès dans le commerce ou les industries de luxe; les dons d’élocution du natif sont certains et il doit réussir, si les aspects des bénéfiques le permettent, dans n’importe quelle branche. En Maison V et dans le Lion, Mercure en fera un directeur de théâtre ou de lieux de plaisirs, un grand artiste, un musicien. Dans le 10 du Lion, Mercure donne, si le signe occupe la Maison X, un orateur ou un bavard suivant les aspects, une bonne mémoire, un esprit curieux qui cherche à s’instruire, n’appartenant généralement pas à un chef, mais à un bon et fidèle employé qui saura rendre de multiples services à celui qui l’emploie, sous réserves que ce dernier lui laisse de l’initiative. Dans le 20 du Lion, Mercure cause mille et une petites difficultés qui troublent l’existence, en rapport avec la Maison occupée par le signe, dans la Maison VI, ce sont souvent des troubles d’intestins et un risque de s’empoisonner si Mars jette un mauvais regard, c’est encore, surtout en IIe Maison, la position des inventeurs malheureux ou des incompris.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.79-80), Muchery, 1927.

Santé : Les troubles du sympathique ont une répercussion particulièrement sensible sur le cœur et provoquent : arythmie, tachycardie, etc.

Caractère : Peut accroître les aptitudes artistiques, l’éloquence et conférer des idées synthétiques de grande envergure. Persévérance dans les travaux de l’esprit. Générosité, enthousiasme, franchise, stabilité des sentiments et des opinions. Amour des enfants (bien que cette position préjuge plutôt une progéniture restreinte).

Destin : Favorise la réussite dans toute organisation ou exploitation de salles de spectacles, de lieux de plaisir. C’est aussi un bon indice pour toute carrière artistique, Mercure au Lion incite également au jeu (surtout en utilisant des martingales) et aux spéculations et s il est affligé il provoque habituellement de grosses pertes. Sur le plan politique ou social cette position favorise les rôles de chefs et confère des aptitudes pour diriger, pour gouverner. Bonne position pour un financier.

Dictionnaire astrologique (pp.429-430), Gouchon, 1935.

Intelligence soudée à la volonté et aux besoins vitaux; s’incarnant dans la matière vivante de l’individu, elle éclaire et prolonge son action sans métaphysique ni subtilités dialectiques. Esprit lucide, logique, qui a besoin de mieux connaître pour mieux jouir; visions larges et vue perçante («le coup d’œil ») pour agir en pleine clarté et transformer en conscience sa plus large expérience de vie (Barrés, Cavour, David, Ford, Mussolini, Poincaré, Rubens). N’est-ce pas le cas d’un Mazarin et d’un Napoléon? (le Mercure de Charles IX est dissonant).

Traité pratique d’astrologie (p.147), Barbault, 1961.

Vous confère des idées larges et synthétiques ainsi qu’un sens poussé de l’organisation. Vous vous exprimez avec une grande franchise et avec emphase ne cachant jamais rien de vos intentions. Vous êtes ambitieux en pensée, rond en affaires, jamais mesquin. Vous tenez loyalement vos promesses et, de ce fait, vous êtes considéré comme une personne sur laquelle on peut compter. Vous vous intéressez à l’éducation, aux jeux, aux divertissements. Dans vos relations vous employez un langage direct, sans beaucoup de diplomatie ni de détours. Éventuellement, lorsqu’il le faut, vous savez "mettre les pieds dans le plat".

: Indique chez vous des idées trop ambitieuses ainsi qu’une certaine tendance à la vantardise. Vous parlez avec trop d’emphase et avec l’intention d’attirer sur vous l’attention. Vous semblez également assez imbu de vos idées et dans votre attitude on remarque quelque chose de théâtral. Vous promettez beaucoup en essayant d’en imposer aux autres, mais vous tenez bien moins. Cette façon de faire s’applique aussi bien au domaine de vos relations sentimentales qu’à d’autres car vous êtes assez inconstant. Il faudra vous surveiller pour éviter de "gaffer" en société; ne soyez pas trop rude ni trop direct en paroles, car il est souvent nécessaire d’user de diplomatie. Vous pourrez également commettre certaines erreurs coûteuses en matière de spéculations. Vous êtes prédisposé aux troubles nerveux du cœur.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.210-211), Antarès, 1975.

Vierge (Domicile 🌝, Exaltation, Joie)

Accorde une grande intelligence et une nature supérieure, le goût de la littérature, de la poésie, des sciences mathématiques et autres ; il donne aussi une mémoire admirable, l’imagination et l’éloquence soit comme orateur, professeur ou comme écrivain, le pouvoir de la persuasion, l’aptitude à l’étude des langues ou l’habileté nécessaire pour conduire une grande entreprise. En bon aspect avec Vénus, il révèle un grand talent pour la musique elles beaux-arts ; avec Mars, il indique la vivacité d’esprit, la critique, l’ironie : avec Jupiter, il fait les tribuns, les hommes politiques, les hommes d’état et de finance ; avec Saturne ou Uranus, il montre les occultistes, les sensitifs ou sujets hypnotiques quelque peu fourbes, les demi-savants ; avec Neptune, il indique les hommes de sciences et d’études.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.148), Julevno, 1912.

Est au sommet de sa puissance, car c’est là qu’il est exalté. Par conséquent s’il y est bien aspecté, il donne à la personne une intelligence claire, logique ; un esprit scientifique, de l’éloquence et la facilité de s’exprimer en plusieurs langues ; une judicieuse et vaste perspective de la vie ; ses conclusions sont généralement pratiques et au point, parce que le Mercure de la Vierge, comme celui du Taureau, regarde avant de sauter. Du reste, cette caractéristique de Mercure est applicable à un certain degré à tous les signes de terre. Mercure mal aspecté dans la Vierge rend le natif irritable, emporté, égoïste, trouvant toujours à redire à tout. Les personnes avec Mercure dans la Vierge font des diététiciens et des pharmaciens excellents ; elles sont aussi douées d’une dextérité peu commune.

: Donne tendance à la flatulence, aux coliques, à l’essoufflement et à la débilité nerveuse.

Le Message des astres (pp.98-99,219), Heindel, 1913.

Dans son domicile, Mercure se trouve ici très favorable aux choses mentales; il rend idéaliste, donne un esprit parfois trop analytique qui fait prendre aux moindres détails de l’existence une importance ridicule, l’esprit est ergoteur surtout lorsque Mars envoie un aspect, l’intelligence n’en demeure pas moins supérieure mais ce n’est pas celle qui produira, se complaisant dans des choses philosophiques, occultes ou religieuses qui ne donnent aucune réalisation matérielle, ce qui fait que la situation du natif ne sera pas brillante, il pourra être très considéré, avoir des honneurs mais ne sera jamais riche. C’est une bonne position pour le savant, le professeur, mais pas pour le banquier ou le gros commerçant, à moins que d’autres positions et de bons aspects n’indiquent le contraire, dans quel cas, ce banquier ou ce commerçant deviendra une puissance. Dans le 10 de la Vierge, Mercure cause de nombreux retards pour percer, il fait le savant ou l’inventeur auquel l’on reconnaît de grands mérites mais qu’aucun capitaliste n’aide; ce peut être aussi des projets servant aux autres, une trop grande confiance et un manque de sens pratique. Dans le 20 de la Vierge, Mercure, recevant de bons aspects, peut permettre de réussir par aide féminine, la nature supérieure du natif pouvant plaire à une femme riche qui deviendra sa femme ou qui, tout au moins, lui donnera les facilités matérielles nécessaires à sa réussite et à la réalisation de ses belles pensées, mais pour cela il faut que Vénus et la Lune soient dignifiées dans le thème et que Saturne ou Uranus ne blesse pas Mercure.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.80), Muchery, 1927.

Santé : Augmente les tendances maladives de la Vierge (voir ce signe).

Caractère : Cette position, surtout si Mercure est bien disposé, est la meilleure au point de vue raisonnement, clarté et logique. Il y a parfois de l’éloquence et toujours une certaine facilité d’élocution. Dons linguistiques. Sens pratique très accusé. Serviabilité, mais sensibilité et sensualité plutôt restreintes.

Destin : Combinaison convenant tout spécialement aux emplois de bureau, aux collaborations scientifiques et au commerce de détail. D’autre part elle favorise à la fois la réussite dans les postes subalternes ou bien dans la direction d’entreprises comportant du personnel mais ce dernier cas est beaucoup plus rare. Par contre ce n’est pas un indice très propice pour l’élévation, pour la grande notoriété, car même si le natif réalise de grands progrès il reste presque toujours sous la direction de quelqu’un (personne, société ou parti, etc.). Chez les astrologues Mercure semble plus fréquent en Vierge (et en Verseau) que dans les autres signes, par ex. Mallet, Boreham, sir Chr. Heydon, John Heydon, Parker, Däath.

Dictionnaire astrologique (p.430), Gouchon, 1935.

Intelligence curieuse mais critique et sceptique, s’appuyant sur la raison, le contrôle de l’observation, l’examen analytique des faits et surtout des détails. Esprit logique, rationnel, qui peut avoir des œillères; aptitude à l’érudition, à la spécialisation comme à l’encyclopédie, sinon affirmation d’une solide organisation du travail dans un esprit d’utilité et d’efficacité (Buffon, Locke, Maeterlinck). Il est aisé d’y ranger Louis XIII et Richelieu, Louis XIV et Colbert, parfaits organisateurs et administrateurs du char de l’Etat.

Traité pratique d’astrologie (p.147), Barbault, 1961.

Fait de vous une personne éminemment raisonnable, très intelligente, logique, capable de discernement et possédant un solide sens pratique ainsi que beaucoup d’ingéniosité. Vous avez une tendance à disséquer, analyser et classer toutes choses. Vous êtes débrouillard, sachant "mettre la main à tout", très adroit. Vous vous intéressez d’une manière ou d’une autre à la mécanique, à la chimie, à l’industrie, à la technique. Vos idées sont modestes, simples, vous n’essayez pas de vous imposer à l’attention d’autrui. Vous êtes intéressé par votre travail que vous accomplissez le mieux possible, vous n’êtes pas du tout ambitieux. Votre bonne activité dérive d’une très grande force nerveuse.

: contribue à vous donner un esprit critique, mais parfois trop pointilleux et assez maniaque. Vous vous irritez facilement au sujet des questions de détail, ce qui vous rend nerveux. Vos idées manquent d’envergure et vous auriez avantage à cultiver l’audace et l’ambition, des idées plus larges, moins égoïstes, moins "terre-à-terre" et moins mesquines. Vous vous plaignez parfois de votre malchance mais vous ne faites pas grand chose pour remédier à votre destin. Vous avez l’horizon d’une fourmi; essayez donc de vous élever, de cultiver un idéal, de vous arracher à une existence trop matérielle. Votre nervosité et votre inquiétude tendent à miner votre état de santé et à vous amener notamment des dérangements dans l’assimilation et des troubles intestinaux.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.211), Antarès, 1975.

Balance

Dénote une personne honnête, juste, sensible, très apte aux travaux de précision, aux sciences mathématiques, aux inventions, à l’esprit large, aimant l’étude et la musique. Un bon aspect de Vénus accroît le talent musical du sujet et le rend très sympathique, amoureux et le fait se marier jeune. Configuré avec Mars dans ce signe zodiacal, Mercure accorde des aptitudes pour la mécanique et les inventions, une grande pénétration d’esprit et fait les médecins, les chirurgiens et les avocats. En familiarité avec Jupiter. Mercure donne le goût des spéculations d’argent, du jeu, des coups de bourse, tout en faisant la personne libérale et extravagante. En bon aspect avec Saturne ou Uranus, Mercure rend le sujet religieux, penseur, scientifique, philosophe, et produit les grands prédicateurs, professeurs ou prêtres; avec Neptune, il cause de nombreux voyages et élève le sujet à quelque haute situation.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.148-149), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, donne des idées larges, un mental bien équilibré, l’amour de l’art et de la musique et une grande facilité d’expression. Il présage le succès comme orateur, parfois aussi comme chanteur. Lorsque Mercure est dissonant dans la Balance, il indique des ennuis provenant de procès intentés par des associés ou par un conjoint infidèle.

: Donne tendance à la rétention d’urine, aux douleurs de reins, au lumbago et, par son action réflexe dans le Bélier, au vertige, aux migraines et aux affections des yeux.

Le Message des astres (p.99,219), Heindel, 1913.

La position de Mercure dans la Balance donne de grosses possibilités de procès ou de dissentiments avec des hommes de loi; si Mercure est dignifié et qu’il reçoive de bons aspects, il procurera des gains par procès; en mauvaise posture, il occasionnera des pertes, des ennuis et des chicanes surtout en Maison XII. Recevant de bons aspects, Mercure sera, ici, l’indication de l’amour des enfants, d’associations profitables, de contrats avantageux, d’achats de titres devant rapporter un bénéfice pécuniaire intéressant. Cette position est également bénéfique pour celui qui s’occupe de politique, elle donne une ascension rapide, de la popularité. Dans une mauvaise position, Mercure, en mauvais aspect avec les maléfiques, cause des déboires en rapport avec la Maison qu’occupe le signe. Dans le 10 de la Balance, Mercure est très heureux pour l’esprit, il est une marque certaine d’intelligence et souvent de réussite pour peu que les aspects ne soient pas mauvais; très favorable à l’étude, cette position doit inciter, en Maison IX, à étudier les langues étrangères qui seront utiles à la situation du natif. Dans le 20 de la Balance, Mercure donne une belle situation; toutefois cette place n’est guère heureuse pour les enfants, causant de grands soucis à leur sujet et, si Mars vient à jeter un mauvais aspect dans la Ve Maison, le 20 de la Balance l’occupant, on peut augurer un risque de perte prématurée de la progéniture.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.80-81), Muchery, 1927.

Santé : Tendance à l’incontinence d’urine, mais Mercure dans ce signe ne semble pas être la cause de maladies graves.

Caractère : Accroît considérablement la diplomatie, le bon goût et le sens de l’équilibre. Position excellente pour un musicien, pour un littérateur ou poète et non défavorable à l’esprit inventif et aux mathématiques. Honnêteté, sensibilité, gaîté. Dans l’ensemble caractère très sympathique.

Destin : C’est souvent un facteur de mariage précoce avec un conjoint plus jeune. Réussite possible dans toute carrière intellectuelle ou artistique et presque toujours le rôle du mariage et des associations est important tant pour l’évolution intellectuelle que pour la réussite matérielle. Si Mercure est très affligé : risque de procès avec parents ou voisins : infidélité du conjoint ou malhonnêteté des associés.

Dictionnaire astrologique (p.430), Gouchon, 1935.

Ouverture de l’esprit capable « d’entendre les deux sons de cloche » quand deux points de vue s’affrontent ; aptitude à comparer, soupeser, estimer et disposition tolérante. Intelligence humaine plus près de la vie que des dogmes et du fanatisme, qui sait « arrondir les angles » et qui est apte à s’ouvrir aux choses sensibles, harmonieuses ou esthétiques (Erasme Guizot, Lamartine, Verdi). Si François Ier et Henri III furent des monarques esthètes, Louis-Philippe a surtout été, assez longtemps, un roi modéré et tolérant.

Traité pratique d’astrologie (p.147), Barbault, 1961.

Vous donne des conceptions artistiques, esthétiques et raffinées, un jugement sain et impartial, une façon d’envisager les choses avec calme, pesant toujours bien le "pour" et le " contre". Cette combinaison vous permet aussi de vous exprimer avec beaucoup de délicatesse, de vous faire apprécier en société grâce à votre éloquence subtile et votre élocution harmonieuse. En un mot, vous êtes un charmeur. Vous savez vous montrer très habile pour obtenir des accords, pour vous assurer des collaborations bénévoles. Le sens de l’équité, de l’équilibre, de la justice est fortement développé en vous. Vous avez aussi le coup d’œil subtil qui qualifie l’expert en matière de beauté, d’art, d’esthétique, Vous aimez évoluer dans les milieux cultivés. Mariage ou association avec une personne intelligente.

: Vous rend incapable malgré votre bonne intelligence, de prendre la vie au sérieux. Vous êtes léger, inconséquent et inconstant, sachant difficilement choisir votre voie, prendre une décision nette. Vous vous emballez pour certaines "marottes", que vous laissez tomber peu de temps après pour entamer d’autres poursuites aussi vides de sens que les précédentes et toujours sans obtenir de résultat tangible. Vous risquez des procès avec vos associés à cause de votre inhabilité à gérer vos affaires ou à cause de la non-observation de certaines clauses de votre contrat. Il est possible que vous fassiez un mariage de convenance ou même d’intérêt, mais votre union sera très imparfaite par suite de divergences d’idées. Lorsque vous êtes en conflit, vous vous défendez mal, vous ne réagissez pas avec suffisamment d’énergie et c’est pourquoi vous aurez peu de chance d’obtenir gain de cause. Vous êtes prédisposé aux troubles nerveux dans les reins, aux accès de lumbago.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.211-212), Antarès, 1975.

Scorpion

Donne une nature froide et insouciante, mais un caractère studieux et ingénieux, très soigneux de ses intérêts, quelque peu enclin à la débauche. Le sujet aime la joyeuse compagnie et la gaîté, choisit mal ses amis et rencontrera beaucoup de déboires dans la vie. Mercure, configuré dans ce signe avec Vénus, cause les mauvaises liaisons, la débauche, le goût de la littérature dépravée et ordurière. En bon aspect avec Mars, il fait les inventeurs, les mécaniciens, les médecins,les pharmaciens ; avec Jupiter, il rend le sujet généreux à l’excès et prodigue d’un argent qu’il gagne facilement ; avec Saturne et Uranus, il annonce succès dans les études scientifiques, mais fait le caractère trompeur, sournois, rusé ; avec Neptune, il donne le goût de la chimie, de la botanique et de l’histoire naturelle.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.149), Julevno, 1912.

Donne un esprit subtil, des aspirations ardentes, une intelligence vive, une langue acérée, capable de mordants sarcasmes qui piquent comme le dard du Scorpion. Le natif est opiniâtre, entêté, il est difficile de pouvoir s’accorder avec lui. Cependant, ces sujets sont pleins de ressources, indomptables et capables de vaincre tous les obstacles qu’on peut leur opposer. Ils sont attirés vers les choses occultes comme l’aiguille vers l’aimant. Lorsque Mercure est mal aspecté, ils sont susceptibles d’avoir des désappointements dans tout ce qu’ils entreprennent ; sceptiques et railleurs, ils avancent toujours un avis contraire à celui des autres.

: Donne tendance à des douleurs dans la vessie et les organes génitaux, à l’irrégularité des menstrues, et, par action réflexe dans le Taureau, au bégaiement, à l’enrouement et à la surdité.

Le Message des astres (p.99,219), Heindel, 1913.

Dans le Scorpion, Mercure donne souvent des relations dangereuses avec des gens violents, des dissentiments très graves en rapport avec la signification de la Maison. Un mauvais aspect de Vénus sera une cause d’adultère ou de tromperie amoureuse avec risque de séparation. Le caractère du natif est peu patient, tout en restant rusé lorsqu’il le faut, l’influence Marsienne se fait sentir comme dans le Bélier mais avec moins de droiture, plus de diplomatie, ce qui permettra de mieux réussir dans la vie. Cette lame dans le Scorpion est peu favorable à la santé, dans la VIe Maison elle cause des risques de maux d’intestins ou de l’appareil génital. Dans le 10 du Scorpion la santé est meilleure, il y a même la possibilité de vivre vieux si les luminaires sont en bonne posture. Mercure dans le 20 du Scorpion est préjudiciable à la fortune du sujet, ses mauvaises fréquentations ou ses fréquentations obligées peuvent lui nuire, il y a de graves risques de vol et même de mort violente si le 20 du Scorpion se trouve en VIIIe Maison.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.81-82), Muchery, 1927.

Santé : Légère prédisposition aux accidents au cours de voyage. Surexcitation ou apathie génésique.

Caractère : L’intelligence est très vive et la parole particulièrement prompte et souvent caustique. Parfois brusquerie et indépendance de sorte qu il est assez difficile de s’entendre avec le sujet. Attraction pour les sciences occultes, pour la médecine. Grande discrétion, parfois même méfiance. Si Mercure est très affligé la moralité est douteuse et il peut y avoir un penchant aux mauvaises fréquentations, au vol ou à la débauche, ou plus simplement : ruses et mensonges.

Destin : C’est une bonne position pour un médecin, un pharmacien, un avocat ou encore pour tout emploi se rattachant à la mécanique. Le sens pratique ne fait pas défaut, le sujet est assez vif, de sorte que la réussite est fréquente, bien que la chance soit très faible. En cas d’afflictions graves la situation peut être compromise par les actes répréhensibles que le sujet doit expier. Plus souvent c’est simplement l’esprit de contradiction qui fait échouer. Dans certains cas fin accidentelle, parfois au cours d’un voyage.

Dictionnaire astrologique (pp.430-431), Gouchon, 1935.

Intelligence faustienne, curieuse et inquiète, portée à fouiller, sonder, scruter en profondeur pour lever des énigmes, découvrir des secrets, révéler des mystères. Esprit perspicace, pénétrant, caustique, attiré par l’occulte, la métaphysique, l’étrange, le bizarre. Fait surtout un psychologue doué de flair, un fin limier, un critique avisé ou un sadique mental, foncièrement irrationnel ou sceptique (Boileau, Gide, Gœbbels, Malraux, Maritain, Picasso, Rimbaud, Jean Rostand, Schiller, Signac, Valéry). Cette position chez Charles X est camouflée par les aspects de l’astre.

Traité pratique d’astrologie (pp.1477-148), Barbault, 1961.

Vous confère une intelligence pénétrante et très perspicace; Vous êtes rusé, chercheur, investigateur, capables d’une très forte concentration de pensée. Vous avez une aptitude particulière pour détecter, résoudre les énigmes et les mystères. Votre esprit est d’une malice déroutante et plein de ressources étonnantes. Votre tournure d’esprit est aussi positive et scientifique et ne se laisse rebuter par aucune difficulté. Vous avez une confiance illimitée en votre propre jugement et vous défendez vos opinions avec un grand acharnement. Vous avez une tendance naturelle à contrôler, à "transformer" à rénover. Quoique réaliste, vous laissez attirer par l’occulte et surtout par la perspective de vous rendre maître des forces et des secrets de la Nature.

: Vous confère beaucoup de ruse et de malice mais aussi un esprit excessivement critique, caustique et même querelleur. Vous êtes souvent blessant et cynique dans vos propos. Vous vous posez, esprit "fort" et vous êtes naturellement hostile et sceptique à toute nouvelle proposition qui vous est faite. Votre intelligence est souvent employée au détriment d’autrui. Il semble aussi que votre mental se concentre trop volontiers sur des sujets scabreux, surtout sur des questions sexuelles. Manquant d’éloquence, vous exprimez avec difficulté et sans aucune délicatesse. Évitez la brusquerie et le manque de forme qui choquent vos interlocuteur. Il faudra également vous apprendre à être moins soupçonneux vis-à-vis d’autrui et aussi à être plus discret, à ne pas vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Vous ressentirez parfois des contractions nerveuses dans des organes génitaux.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.212-213), Antarès, 1975.

Sagittaire (Exil, Pérégrinité)

Dénote un tempérament passionné,un caractère ambitieux, cherchant à dominer ceux qui l’approchent ; la personne est sage, juste, bonne, sans grande énergie, aimant la contemplation de la nature, les animaux, les enfants, les plaisirs, les excursions, tout en adorant son intérieur et son foyer domestique. Vénus, configurée avec Mercure dans ce signe, indique un talent particulier pour la musique, dont le sujet saura tirer profit si Vénus se trouve bien placée dans l’horoscope. Mercure se trouvant en bon aspect avec Mars fait aimer le jeu et les spéculations ainsi que les inventions et tout ce qui a rapport à la mécanique ; il donne aussi le goût des choses militaires. En familiarité avec Jupiter, il indique succès politiques, emploi élevant le sujet au-dessus des autres ; avec Saturne, Uranus ou bien Neptune, il dénote aptitudes pour les études scientifiques, la chimie, la photographie, l’hypnotisme et les sciences occultes en général.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, (pp.149-150), Julevno, 1912.

Est une des plus fortes positions de cette planète et, si elle est bien aspectée, doue la personne d’un esprit excessivement noble à tendance religieuse et philosophique, qui méprise les entraves conventionnelles partout où elles mettent obstacle à la liberté de la pensée et de la parole, sans cependant s’égarer dans les voies contraires aux règles, communément acceptées, du savoir-vivre et des bonnes mœurs. Le sujet se confine toujours dans les limites de la loi et de l’ordre, ce qui fait que les personnes qui ont Mercure dans cette position sont fort respectées de la société. Mercure dans le Sagittaire donne le goût des voyages, dans le but d’admirer les beautés de la nature et de connaître les coutumes des peuples étrangers. Il donne également l’amour des bêtes, d’animaux familiers. Lorsque Mercure est dissonant, il porte au mépris de la loi, à la mauvaise foi, au sophisme, à la fourberie.

: Donne tendance aux douleurs dans les hanches et les cuisses et, par action réflexe dans les Gémeaux, à la toux, à l’asthme et à la pleurésie.

Le Message des astres (pp.99,219-220), Heindel, 1913.

Cette position est favorable à l’ascension du consultant qui a de réelles possibilités de réussite dans une carrière administrative et est doué pour être un bon administrateur, si la Maison III le permet, il peut réussir dans la diplomatie ou la carrière consulaire. Mercure dans le Sagittaire est également bien placé pour favoriser le commerce avec l’étranger ou avec des étrangers et la vente de produits étrangers. La fortune viendra, assez difficilement, par le travail, la chance n’y aidant guère (quoique dans un domicile de Jupiter, les étoiles fixes du Sagittaire sont peu favorables à Mercure; de plus, ce signe ne doit pas être considéré comme influencé par une chance heureuse car il ne nous faut pas oublier que le Nœud Ascendant de la Lune s’y trouve en chute). Le 10 du Sagittaire est meilleur, il peut, avec de la prudence, donner des satisfactions de fortune; la réflexion est ici très utile, il est nécessaire de bien réfléchir avant d’agir, car des à-coups sont possibles et en rapport avec le domaine de la Maison occupée par le signe. Dans le 20 du Sagittaire, Mercure se montre un sujet prudent et clairvoyant, ayant une grande hésitation, tenant à garder ce qu’il a, et le pouvant, mais pour cela il ne devra jamais se départir de sa prudence car la moindre distraction le ferait sombrer pour peu que Mars, Uranus ou Saturne envoie un mauvais aspect.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.82), Muchery, 1927.

Santé : Tendance à la sciatique.

Caractère : Bien que Mercure soit en exil dans le Sagittaire il ne semble pas mal disposé dans ce signe et présage des tendances religieuses et philosophiques, une grande indépendance d’esprit et des aptitudes organisatrices assez marquantes. Le goût des voyages est très prononcé. C’est aussi un indice de sagesse, de justice, de bonté et d’optimisme. Le sujet apprécie la nature, les excursions et les animaux domestiques. Si les afflictions sont graves : fourberie et hypocrisie (surtout en matière de religion).

Destin : Succès dans les commerces d’importation ou d’exportation. Les longs voyages, les séjours en pays étrangers sont fréquents et habituellement favorables. Le sujet est aidé par une certaine chance et sa réussite est accrue par ses dons d’organisation et d’administration. C’est une position qui peut convenir aux carrières les plus diverses, assez favorable aux succès sociaux ou politiques. En cas d’afflictions graves ennuis ou même accidents au cours de voyages.

Dictionnaire astrologique (p.431), Gouchon, 1935.

Esprit voyageur, porté vers les grands espaces et horizons lointains (Bougainville, Alain Gerbault, Guynemer, Kipling, Lesseps, Mermoz), les langues étrangères ou les contacts avec l’étranger (Zamenhof), sinon cherchant à s’ouvrir à des connaissances supérieures ou à des idées générales, souvent avec une nature indépendante et philosophique (Bayle, Beethoven, Chénier, Engels, Kipling). C’est Louis XVIII dans sa jeunesse, chimiste (la chimie était la grande nouveauté scientifique de son temps), libre-penseur, « encyclopédiste ».

Traité pratique d’astrologie (p.148), Barbault, 1961.

Vous donne des idées optimistes, toujours pleines d’espoir, une façon d’envisager la vie à un point de vue philosophique et moral. Malgré certaines tendances religieuses, vous n’êtes pas du tout sectaire; au contraire, vous êtes très large d’idées, très libre dans l’expression de vos opinions. Vous respectez les lois pour vous-même, tout en laissant entière liberté aux autres. Vous avez une intelligence capable d’entreprendre de hautes études, surtout en ce qui concerne le droit, la philosophie. La géographie, l’étude de la faune et de la flore, les missions et explorations vous passionnent. Vous avez l’âme d’un grand voyageur et vous serez toujours attiré vers les pays lointains. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de voyager souvent à l’étranger. Il est même possible qu’une partie de votre éducation se soit faite en dehors des frontières de votre pays natal. Vous avez une aptitude particulière pour la narration, pour conter des anecdotes.

: Vous donne un esprit aventureux, joueur, risque-tout, peu discipliné et rebelle. Vous êtes également insouciant, remettant toujours au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même. Vous avez également une disposition errante; vous escomptez toujours de la chance par un changement de milieu. Vous aimez un peu trop le jeu ainsi que les entreprises risquées dans lesquelles vous arrivez à contourner les lois. Vous devrez freiner votre habitude de parier sur tout et à propos de tout. Conformez-vous aussi aux règlements et aux lois des pays où vous vous trouvez temporairement, sinon vous auriez des difficultés avec les autorités à l’étranger. Vous êtes prédisposé aux inflammations du nerf sciatique.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.213), Antarès, 1975.

Capricorne

Accorde au sujet un esprit malin, pénétrant, mordant, ironique et méchant, actif, toujours méditant quelque malice. Il accorde en même temps au sujet de grands moyens pour l’étude des sciences et de la littérature, de la philosophie et de l’occultisme. Mercure recevant dans le Capricorne, un bon aspect de Vénus, dénote affections changeantes, amitiés passagères ; en aspect avec Mars, il indique un esprit vif, enclin à la querelle et à la contradiction ; en bon aspect avec Jupiter, il présage habileté dans les affaires, amour de l’or, égoïsme ; avec Saturne, il dénote une nature nerveuse, mélancolique, intuitive et souvent hypocrite; en bonne configuration avec Uranus ou Neptune, il présage amour des sciences, mais invariablement misère et pauvreté.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.150), Julevno, 1912.

Donne un esprit critique et pénétrant, quelque peu soupçonneux, méditatif, diplomatique. Ces sujets font de merveilleux espions et agents de la police secrète, sachant dépister un secret de la manière la plus ingénieuse. Ils ont aussi la persistance des Saturniens provenant du Capricorne, de sorte qu’ils n’abandonnent jamais une piste, tant que leur but n’est pas atteint. Cette position donne l’amour de la science, en particulier de la chimie. Ils sont très attirés vers l’occultisme. Ils sont pratiques et économes ; ils tiennent à ce qu’ils ont, et sont ainsi bien pourvus pour les mauvais jours. Lorsque Mercure est maléficié dans le Capricorne, la personne est avare, cruelle, dure, méchante, vindicative et rancunière.

: Donne tendance aux rhumatismes, spécialement dans les genoux, aux douleurs dorsales, aux maladies de peau, à la mélancolie ; par action réflexe dans le Cancer, à l’indigestion nerveuse et à la flatulence.

Le Message des astres (p.99,220), Heindel, 1913.

Position peu favorable à Mercure dans ce domicile de Saturne, — la jeunesse ne va pas de pair avec la vieillesse, — et si Saturne se trouve en mauvais aspect avec Mercure, c’est toujours une indication de troubles graves en rapport avec la Maison qu’occupe le signe. En dehors des Maisons angulaires, cette position est très défavorable à la santé du natif chez qui elle entraîne des troubles nerveux. Le sujet est pourtant très doué ou plus exactement a une grande facilité pour l’étude de tout ce qui est abstrait, ce qui, ne donnant jamais un esprit réalisateur, fait la situation matérielle souvent compromise. Dans le 10 du Capricorne, la chance est encore plus mauvaise pour les affaires régulières, mais, la ruse étant plus grande, le sujet peut obtenir un résultat matériel dans des choses troubles; si Mercure reçoit des aspects heureux des bénéfiques, c’est l’assurance de la réussite, mais le natif vivra dans la solitude. Dans le 20 du Capricorne, la position est meilleure en tant que santé et le sujet peut vivre très vieux; ce n’est pas une position favorable au mariage, mais celle de l’être solitaire vivant loin des siens, ayant peu de relations ou des relations qui ne l’aiment pas.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.82-83), Muchery, 1927.

Santé : Accroît les risques de malaises consécutifs aux refroidissements. Probablement : goutte.

Caractère : Esprit sérieux, réfléchi, pénétrant et patient. Apte à la poursuite de recherches minutieuses, à l’étude des mathématiques de la philosophie et en général de toute science exigeant de la minutie. Le sens pratique est développé. La sensibilité est plutôt faible et l égoïsme assez fréquent. Si Mercure est mal disposé, il y a de la méfiance, de la ruse, de la rancune et probablement une tendance à la jalousie pouvant inciter le sujet à l’espionnage et à la médisance. Parfois : mélancolie.

Destin : L’ambition est souvent considérable et le sujet réussit à s’élever lentement et progressivement, grâce à son savoir-faire et surtout à sa constance. Cette position favorise particulièrement les agronomes, les agriculteurs, les mineurs et les architectes. La chance est plutôt faible et le succès tardif. La réussite financière est assurée par le sens de l’économie mais si Mercure est très affligé cette tendance peut se transformer en avarice.

Dictionnaire astrologique (pp.431-432), Gouchon, 1935.

Intelligence secondaire qui prend ses distances, à la recherche d’une altitude de l’esprit en vue d’une connaissance de l’essentiel des choses. Cela peut donner l’esprit de géométrie du savant ou du philosophe (Kepler, Montesquieu), la pensée profonde de l’architecte, du créateur à la recherche des structures abstraites (Cézanne), le raisonnement froid et dépouillé du légiste, du juriste, ou la vision surplombante du politique gagné à des objectifs à longue portée (Adénauer, Disraeli, Gladstone, Talleyrand, Wilson). On peut sans mal y associer le juriste du Traité de Brétigny, Charles V, ainsi que le génie politique de Henri IV.

Traité pratique d’astrologie (p.148), Barbault, 1961.

Vous rend réservé et avare de paroles, car vous êtes surtout un penseur. Vous savez tellement vous concentrer sur un sujet que vous vous isolez mentalement du monde,. Vous êtes précis, concis, minutieux, prudent et très consciencieux, Vous ne vous engagez pas à la légère, mais une fois votre décision prise, vous prenez sur vous les responsabilités. Votre mode de penser est méthodique, systématique . Vous êtes apte aux travaux de patience, aux oeuvres de longue haleine, aux mesures et aux calculs. L’on peut se fier à votre jugement comme à votre parole car vous êtes sérieux et digne de confiance. Vous êtes sobre de gestes, quelque peu bref et assez distant quoique toujours correct et très poli.

: Tend à vous faire envisager les choses à un point de vue strictement matérialiste et utilitaire mais aussi très froidement et d’une façon égoïste. Votre devise serait: "en affaires, pas de sentiment". Vous êtes donc assez dur, voire même parfois cassant. Tous vos actes, bons ou mauvais, le sont avec préméditation. Mais vous nourrissez parfois de sombres projets. Vous êtes rancunier et êtes capable de vous venger en attendant patiemment votre heure, car pour vous le temps ne compte pas. Vous savez préparer minutieusement vos plans dans l’ombre, sans éveiller les soupçons. Vous êtes plus ou moins prédisposé aux dépressions nerveuses, voire la neurasthénie, aux idées noires.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.214), Antarès, 1975.

Verseau

Indique en général le goût pour les études scientifiques, les mathématiques ; il donne au sujet l’amour de l’étude, un bon raisonnement, la faculté d’observation et de comparaison, le goût de la solitude et le fait rechercher la société des personnes âgées. Se trouvant en bonne configuration avec Vénus, Mercure fait aimer les beautés de la nature, les arts, il donne une imagination vive, un cœur sensible ; en bon aspect avec Mars il indique un jugement droit, un raisonnement solide, le goût des inventions et des travaux mécaniques ; avec Jupiter il révèle l’entêtement, la recherche des dignités et des honneurs, le goût des spéculations. En configuration avec Saturne, il décèle un caractère sensible, prudent, soupçonneux, quelque peu dissimulé ; avec Uranus ou Neptune, il montre des idées originales, un novateur, un inventeur malheureux.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.150), Julevno, 1912.

Donne les qualités uraniennes d’originalité, d’indépendance, et un amour indomptable de la liberté d’esprit. Les personnes ayant Mercure dans cette position sont capables de répudier toutes conventions mondaines, et de vivre en accord avec leurs plus hautes conceptions idéales. Elles ne se soucient souvent guère de suivre la mode et s’habillent tout à fait selon leur goût. Elles se font les partisanes d’idées sociales d’un millier d’années en avance sur le degré actuel de développement : par exemple, la théorie des âmes-sœurs et des affinités, ce qui, de nos jours, cause tant de troubles, car ses promoteurs ne sont pas assez avancés spirituellement pour faire abstraction de la sexualité et vivre la vraie vie d’amour uranien, entièrement spirituel. Ce qui précède s’applique surtout à Mercure en aspect à Uranus, et les personnes décrites ici sont le produit extrême de Mercure dans le Verseau. Tous ceux qui ont cette configuration sont très intellectuels ; ils ont un idéal élevé, de nobles aspirations, l’amour de la science populaire et des mathématiques. Ils sont généralement attirés vers les sciences occultes, spécialement vers l’astrologie, car ils ont un véritable talent pour déchiffrer un thème astrologique. Ils sont bienveillants, sociables, aiment à s’entourer d’amis et attirent nombre de gens intellectuels dans le cercle de leurs connaissances. Lorsque Mercure est dissonant, il rend la personne déloyale, prête à accabler ses amis, à les critiquer, à en médire.

: Donne tendance aux douleurs aiguës, lancinantes par tout le corps, aux varices, aux altérations du sang et, par action réflexe dans le Lion, aux palpitations et à l’angine de poitrine.

Le Message des astres (pp.99-100,220), Heindel, 1913.

Dans le Verseau, Mercure cause des satisfactions très grandes au point de vue de l’amitié, les amis seront érudits et l’on se plaira en leur compagnie, du reste ils rechercheront la présence du natif dont l’esprit synthétique saura les captiver. Dans ce signe, Mercure sera encore une marque de fidélité, d’affection et de bonté; cette lame sera ici favorable aux associations ainsi qu’à la mère et aux enfants. Dans le 10 du Verseau, Mercure donne plus de duplicité, moins de bonté mais, par ailleurs, plus de savoir-faire, ce qui est favorable au mariage riche, que le consultant devra rechercher, et qui, se produisant assez tard, par la suite peut causer des désagréments conjugaux. Dans le 20 du Verseau, Mercure est encore bienfaisant aux choses de l’esprit, spécifiant un homme de goût, amoureux de tout ce qui est beau et bon; le commerce d’antiquité est tout indiqué, le natif peut y réussir.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.83), Muchery, 1927.

Santé : Douleurs et crampes aux mollets ou chevilles, mais cette position ne semble pas très importante au point de vue santé.

Caractère : Sur le plan intellectuel c’est probablement la meilleure position zodiacale de Mercure, car elle confère à la fois une grande originalité, des dons d’invention et des aptitudes pour la littérature, la poésie, le cinéma et le théâtre dramatique. Le sujet ne manque pas de sociabilité ni de bienveillance et il est facilement attiré par les théories nouvelles, ainsi que par l’astrologie et les sciences occultes. Mercure au Verseau semble également prédisposer aux affections platoniques. Les relations amicales exercent une grande influence (bonne ou mauvaise selon les aspects) sur l’évolution intellectuelle.

Destin : En dehors des collaborations scientifiques et des carrières intellectuelles, cette position assure souvent le succès dans la mécanique, l’électricité ou l’aviation. Bonne position pour un inventeur et également pour l’étude de l’astrologie (Morin, Choisnard, Picard, Villon, Carter, Sibly). Si Mercure est très affligé : échec par suite de conceptions trop excentriques ou trop vagues. Quelquefois défection ou trahison d’amis.

Dictionnaire astrologique (p.432), Gouchon, 1935.

Intelligence prométhéenne, inventive, progressiste, réformiste, révolutionnaire ou utopique, acquise aux idées d’avant-garde, à l’affût de tout ce qui peut émanciper l’homme, le libérer de ses entraves et l’ouvrir à de nouveaux horizons; sinon ouverte à une sagesse (Bacon, Beaumarchais, Breton, Comte, Gassendi, Mendeleief, Stendhal, Voltaire, Jules Verne). Inhibé par une conjonction de Saturne, le Mercure de Charles VII ne présente pas un exemple parlant, bien que sur la fin de son règne, il contribua à la naissance de l’artillerie (Mars-Sagittaire).

Traité pratique d’astrologie (p.148), Barbault, 1961.

Constitue la marque d’un esprit ingénieux, ami du progrès, s’intéressant aux problèmes d’avant-garde et à toute technique nouvelle, aux inventions modernes, à l’électricité, à la radio, à l’aviation, ainsi qu’à tout ce qui concerne les ondes, les rayons, les radiations, l’optique. Vos opinions sont indépendantes et vos conceptions sont très originales mais plutôt humanitaires et idéalistes. Le sens créateur est développé en vous et vous ne vous bornez pas uniquement aux théories, mais abordez également le champ de l’expérimentation. Vous êtes très sympathique et très intéressant dans votre conversation, étant donné que vous êtes peu banal et que vous savez intéresser votre auditoire par des sujets inédits. C’est ainsi que vous vous ferez beaucoup d’amis dans le monde intellectuel.

: Vous ne pensez pas comme tout le monde et même vos idées sont en contradiction avec ce qui est communément admis. Par principe, vous prenez le contre-pied des opinions que l’on vous soumet. Vous penchez souvent en faveur des idées révolutionnaires et radicalement réformatrices. Vous démolissez facilement mais ne proposez rien en remplacement. Vous êtes aussi très nerveux, assez excentrique avec de petites manies et des gestes très particuliers. Vous devez éviter de vous montrer trop obstiné ou trop intransigeant, car vous risquez de cette façon des ruptures d’amitié. Vous êtes plus ou moins prédisposé aux troubles nerveux spasmodiques, aux crises, aux mouvements nerveux inconscients ou automatiques, à des élancements ou douleurs vives de caractère nerveux (surtout dans les jambes).

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.214-215), Antarès, 1975.

Poissons (Chute, Exil)

Rend la personne tranquille, amie des plaisirs, sans énergie ; bien que possédant une intelligence remarquable et de nombreuses capacités, le sujet ébauchera une foule de projets chimériques et ridicules, il aimera les voyages, surtout ceux par eau, et changera d’emploi ou de profession. Mercure placé dans ce signe, en bon aspect avec Vénus, indique le goût delà bonne chère, des mets sucrés et des liqueurs fines ; il dénote aussi l’amour de la musique pour laquelle le sujet possédera parfois un réel talent. En configuration avec Mars, dans ce signe, Mercure décèle un caractère vif, effronté, insolent, se brouillant facilement avec ses amis et n’oubliant jamais une offense reçue ; avec Jupiter, Mercure dénote chez le sujet une grande aptitude à s’enrichir dans les affaires et à dominer les gens qui l’approchent ; avec Saturne, il dénote un esprit critique, chagrin, acariâtre, ne supportant point la contradiction, renfermé, soupçonneux, mais sensible. Les aspects d’Uranus et Neptune à Mercure présagent, dans ce signe zodiacal, le goût des voyages et des déplacements, et font le sujet religieux, intuitif, ambitieux et entreprenant.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, (pp.150-151), Julevno, 1912.

Signe occulte d’eau, doue le sujet d’une certaine faculté psychique qui n’est pas tant intuition qu’imagination. Il s’imagine ou croit qu’une chose doit être ainsi et, fait saisissant, le plus souvent, il en est ainsi ; mais cette faculté est dangereuse, car elle entraîne vers la médiumnité si Mercure est dissonant ou si Neptune, octave supérieure de Mercure, se trouve dans la douzième maison. Si Mercure est affecté par Saturne, dans les Poissons, il rend la personne sujette à la mélancolie, constamment inquiète, acariâtre ; mais généralement les personnes qui ont Mercure dans les Poissons sont de caractère aimable et bienveillant. C’est aussi une bonne indication de succès comme pharmacien, diététicien ou hygiéniste.

: Donne tendance à la goutte et aux crampes dans les pieds ou à une grande sensibilité des pieds, et, par action réflexe dans la Vierge, à une faiblesse, une lassitude générales, à l’inquiétude et quelquefois à la tuberculose, à la surdité.

Le Message des astres (p.100,220), Heindel, 1913.

Cette position est peu fameuse au sujet de la fidélité conjugale, elle est une marque d’adultère ou de tromperie amoureuse venant généralement du natif. Ce sont aussi des paroles prononcées contre le consultant, des racontars qui lui nuiront et pourront à un certain moment compromettre sérieusement sa situation, surtout dans le domaine affectif. Dans le 10 des Poissons, cette lame donne beaucoup de relations mais peu d’amitié durable, les amis sont de passage comme les désirs et les idées, souvent le caprice — la vie gâte généralement le natif avec Mercure dans ce décan — est le maître de la destinée du consultant. Dans le 20 des Poissons, la position est très favorable, le mérite est très grand, Mercure y étant la marque d’intelligence qui oblige à réussir. Le commerce d’exportation sera profitable.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.84), Muchery, 1927.

Santé : Semble favoriser les troubles intestinaux et pulmonaires, ainsi que les troubles mentaux.

Caractère : La logique, le raisonnement et la compréhension sont plutôt faibles, mais l’intuition et la sensibilité peuvent les remplacer dans une certaine mesure, de sorte que le sujet est plutôt apte aux travaux d’imagination, aux réalisations artistiques qu’aux recherches scientifiques. Le sujet est doux, conciliant, très serviable et facilement influencé par son entourage. Si Mercure est très affligé, il peut en résulter un esprit inquiet et surtout indécis. La crainte des envoûtements et maléfices se manifeste parfois lorsque Mercure se trouve dans ce signe et mal aspecté par Neptune ou Uranus.

Destin : Ce n’est pas l’indice d’une réussite facile ni d’une grande élévation, mais plutôt celui d’une vie discrète, même effacée. C’est une position qui est cependant favorable pour les infirmiers, médecins, hygiénistes, chimistes ainsi que pour les commerces de liquides et la navigation. On considère également Mercure dans les Poissons comme étant une excellente position pour les occultistes, les clairvoyants et les mediums. Si Mercure est très affligé, risque d’emprisonnement ou de longs séjours dans des maisons de santé ou, plus ordinairement le sujet doit toute sa vie se tenir en garde contre la médisance et la calomnie. Pour un homme politique cela indiquerait des campagnes de presse particulièrement insidieuses (Briand par ex.).

Dictionnaire astrologique (pp.432-433), Gouchon, 1935.

Doit passer du stade inférieur d’une vue confuse au stade supérieur d’une vision révélatrice. Dans le premier cas, l’esprit irrationnel est brouillon, évaporé, enclin aux illusions, chimères et mirages; dans le second, l’intelligence est intuitive, médiumnique, capable de clairvoyance; l’imagination, magicienne, visionnaire ou démiurgique, s’ouvre à une conscience universelle ou à une vérité cosmique (Briand, Bernanos, Copernic, Darwin, Flammarion, Galilée, Hugo, Mallarmé, Montaigne, Schopenhauer, Stanislas de Guaita). On a tout lieu de croire que Henri II en était au stade inférieur.

Traité pratique d’astrologie (p.148), Barbault, 1961.

Constitue un facteur d’inspiration et d’intuition. Vous avez la faculté de saisir le sens inné des choses par une sorte d’instinct, par des "antennes" psychiques. Vous savez que certaines choses sont vraies sans que votre raisonnement intervienne. Vous êtes donc très compréhensif mais sans effort mental. Cette combinaison astrale facilitera le développement de facultés psychiques, de dons spéciaux de l’esprit; en somme, vous êtes quelque peu médium. Généralement vos idées sont empreintes de bienveillance. Vous n’aimez pas vous imposer et préférez œuvrer en toute tranquillité dans un certain isolement. Pour bien travailler, vous avez besoin d’être seul et dans un lieu calme, propice à l’inspiration, à proximité de la mer, d’un lac, de préférence d’une eau calme. Mentalement, vous êtes très réceptif, c’est-à-dire que vous vous imprégnez sans vous en rendre compte de la mentalité du milieu où vous vous trouvez, De même, vous avez souvent l’impression de posséder des notions qu’il vous semble ne jamais avoir apprises.

: Rend parfois votre mental trop impressionnable, trop vivement affecté par ce qui se déroule dans votre ambiance, ce qui vous fait accepter trop facilement les suggestions d’autrui sous quelque forme que ce soit. La lecture de certains livres peut vous impressionner fortement, et, comme vous êtes facilement inquiet et craintif de nature, cela crée en vous des obsessions insupportables. A la longue, celles-ci risquent de provoquer un déséquilibre nerveux et de vous conduire à la neurasthénie ou à l’assujettissement total aux volontés d’un être plus fort. Il faudra donc que vous cultiviez la volonté, l’esprit logique et rationnel si vous voulez trouver la confiance en vous-même. Gardez-vous de la superstition et de la crédulité excessive. Ne recherchez pas les sensations fortes et abstenez-vous d’occultisme.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.215), Antarès, 1975.

II. Mercure en Maisons

Maison I (Joie)

Accorde toujours une grande vivacité et une grande pénétration d’esprit, une bonne mémoire à moins qu’il soit affligé. Il faut faire attention à la triplicité ainsi qu’au signe où il est placé. Les signes de feu dénotent l’imagination, font l’esprit plus vif, plus déterminé, apte aux mathématiques, à l’architecture. Le Bélier ajoute un peu de versatilité au caractère, le Lion le rend plus opiniâtre. Les signes d’air indiquent la pensée, l’intelligence et, avec le signe de la Vierge, ils sont dénommés signes scientifiques. Ils accordent au sujet une grande intuition, une grande facilité pour l’étude des lettres ou des beaux-arts ; ils le rendront bon professeur ou orateur habile. Les signes de terre signifient instincts matériels, rudesse. Mercure y produit l’entêtement, la ruse, l’habileté diplomatique, surtout dans le Capricorne. Dans les signes d’eau qui marquent la sentimentalité, il confère l’imagination, la rêverie, la sensibilité, l’indolence, l’instabilité d’esprit, et produit des érudits plutôt que des savants. Dans le signe du Scorpion, il fait les médecins et les chimistes, les mécaniciens habiles, les constructeurs d’appareils. Les signes cardinaux donnent l’activité, l’énergie, l’ambition, l’esprit d’indépendance, la méditation, l’invention. Les signes fixes indiquent persévérance, détermination, volonté. Les signes communs dénotent l’inconstance, la versatilité, l’imitation, l’esprit superficiel. Il faut encore tenir compte des aspects jetés sur Mercure par les planètes : Uranus ajoute l’originalité, l’amour des sciences occultes ; Saturne, la profondeur de pensée; Jupiter, la droiture dans le jugement; Mars, l’énergie ou les talents militaires; Vénus, le goût des beaux-arts, de la musique, de la parure ; le Soleil, l’ambition, le désir de la gloire et des honneurs.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.120-121), Julevno, 1912.

Donne à la personne un esprit vif et tranchant, en accord avec la nature du signe ascendant et les aspects qu’il reçoit des autres planètes. Les signes de feu et les signes d’air ont, sous ce rapport, la plus forte influence. Dans le Bélier ou dans le Lion, il est plus impulsif que lorsqu’il se lève dans le Sagittaire ; mais les meilleurs signes sont les Gémeaux, la Balance et le Verseau. Lorsque Mercure se lève dans un signe d’eau, tel que le Cancer ou les Poissons, l’intellect est somnolent, mais s’il se lève dans le Scorpion où il est embrasé par l’énergie martienne du gouverneur de ce signe et armé du dard empoisonné du Scorpion, il a une influence à peu près semblable à celle de Mars, quoique un peu moins prononcée.

Le Message des astres (p.95), Heindel, 1913.

Mercure, dans la Maison I, accorde au natif de nombreuses qualités morales, de la vivacité, de la pénétration d’esprit, une bonne mémoire, un caractère assez tâtillon s’attachant aux détails, cette position donne la possibilité de réussir dans les petites affaires plus que dans les grandes, c’est-à-dire que l’on a plus de chance d’obtenir satisfaction dans plusieurs petites entreprises que dans une seule qui soit grande. Pour un commerçant, le détail lui réussira mieux que le gros. Dans cette Maison, Mercure accorde un esprit pratique qui voit les choses exactement comme elles sont, qui juge tout à sa valeur, qui ramène les choses et les gens à la réalités c’est l’équilibre et l’harmonie du cerveau à moins de mauvais aspects.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.70), Muchery, 1927.

Donne un esprit vif, subtil, adroit et ingénieux. Cette position fortifie toutes les facultés intellectuelles. Le né jouit d’une élocution facile et aime parler en public.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Coefficient de retrait de l’instinct et de cérébralisation qui facilite l’adaptation à l’existence; facteur d’intelligence. Particularités mercuriennes d’autant plus prononcées que l’astre est près de l’AS. On devient ce qu’on se pense. Charles V.

Traité pratique d’astrologie (p.168), Barbault, 1961.

Vous êtes vif, alerte, prompt, adroit, doué d’une bonne intelligence, primesautier, éloquent, apte à vous exprimer par la parole et par la plume. Vous avez la passion de l’étude et vous vous intéressez à toutes choses. Vous paraissez plus jeune que votre âge. Vous vous assimilez facilement les connaissances et vous adaptez à toutes les circonstances. Vous possédez le sens des affaires et déployez de l’habileté dans ce domaine. Vous êtes apte aux occupations intellectuelles et commerciales; la littérature vous intéresse. Vous restez difficilement en place tellement vous êtes nerveux; vous vous déplacez et voyagez sans cesse. Votre rôle principal dans l’existence semble être un trait d’union, un intermédiaire, un lien entre les hommes.

: Vous êtes intelligent, mais très stable, nerveux, agité, bavard, diffus dans vos activités, vous intéressant à trop de choses à la fois. Si vous êtes débrouillard, vous êtes également rusé, discret, n’hésitant pas à travestir la vérité et agissant sans scrupules où vos intérêts sont en jeu. Apprenez à être personnel, moins superficiel, à ne pas vous borner à imiter les autres ou à les plagier. Bien des occasions de réussite seront manquées par votre indécision ou parce que vous aurez éparpillé vos énergies au lieu de vous spécialiser.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.283), Antarès, 1975.

Maison II

Il annonce succès dans les études, dans la littérature, les beaux-arts, les sciences ou dans le théâtre, d’après la signification des maisons qu’il régit dans le thème et les aspects, qu’il reçoit.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Annonce des gains provenant d’occupations mercuriennes, spécialement si la personne est employée par quelqu’un d’autre, car cela mettra en évidence ses capacités gouvernées par Mercure comme agent, messager, vendeur, écrivain, etc.

Le Message des astres (p.95), Heindel, 1913.

C’est une position heureuse pour les transactions en général et la vente de choses mobilières en particulier ; il octroie dans cette Maison un flair pour tout ce qui touche les opérations financières et permet, par son propre mérite, son intelligence, sa ruse ou son doigté, d’acquérir de nombreux biens mobiliers. Avec une bonne influence de Vénus, il sera l’indication d’un mariage d’argent avec une personne d’une condition élevée que l’on aura captivée par son savoir-faire, plus que par amour, aussi le mariage, sous ces auspices, ne répond pas toujours à ce que l’on en attendait, et Mercure, en IIe Maison, recevant un quadrat de Mars et de Vénus, sera la marque d’union double, de séparation ou d’adultère.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.70), Muchery, 1927.

Favorise les gains dans les écrits, librairies, etc. La pensée est parfois trop absorbée par les questions financières.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Donne l’intelligence des affaires, le sens des transactions, opérations commerciales et combinaisons financières. Constitue, au positif, un facteur d’adaptation à sa condition matérielle, et, au négatif, une tendance à la dispersion et à l’instabilité financière.

Traité pratique d’astrologie (pp.168-169), Barbault, 1961.

Votre intelligence sera centrée sur les moyens de faire fortune, et vous déploierez dans ce domaine toute votre habileté. Vous avez une compétence particulière pour les opérations commerciales, financières et boursières; toutefois vos rentrées d’argent ne seront pas constantes; elles dépendront de la fluctuation des marchés. Vous réussirez financièrement par les écrits et occupations nécessitant de multiples démarches et déplacements. Il est possible que vos gains dépendent de plusieurs sources simultanément. Vous pourrez accroître votre fortune en faisant fructifier votre avoir dans des affaires de détail. Il est possible que vous ayez des frères fortunés. Vous consacrez pas mal d’argent à vos voyages et à l’achat de livres.

: Les affaires, le commerce, les combinaisons boursières ne rapporteront pas les gains que vous escomptiez; vous serez obligé de vous contenter de petits profits provenant de sources diverses. Soyez prudent lorsque vous traitez des affaires avec des intermédiaires car ceux-ci pourraient être peu scrupuleux, risques de vols, d’indélicatesse. Faites attention aux distractions, aux oublis, erreurs de compte qui pourraient vous être financièrement préjudiciables. Vos voyages et déplacements se révéleront onéreux. Risques de conflits d’intérêts avec des frères ou des voisins.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.283-284), Antarès, 1975.

Maison III

Mercure, en raison du sextile que cette maison forme avec l’Ascendant, augmente chez le sujet la pénétration, la sagacité, la perspicacité et le goût de l ’étude des lettres et des sciences, à moins qu’il ne s’y trouve placé dans les Poissons qui rendent l’esprit moins logique et superficiel. Mercure dans cette maison indique aussi de nombreux voyages de courte durée; de même en 4e maison.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Bien aspecté, a une merveilleuse influence sur les qualités du natif. Il lui donne un mental pondéré et optimiste, enclin à l’étude et aux travaux de recherche, et une grande facilité d’élocution. Il lui assure le succès dans de courts voyages, et rend harmonieuses les relations entre frères et sœurs. Lorsque Mercure est mal aspecté en troisième maison, le natif est sujet aux soucis, au pessimisme ; il aura des désagréments avec ses frères et sœurs et éprouvera des désappointements pendant les courts voyages qu’il pourra faire.

Le Message des astres (p.95), Heindel, 1913.

Dans cette Maison, il est favorable aux choses touchant l’éducation du consultant ; cette lame lui permet de s’adapter aux circonstances bonnes ou mauvaises de l’existence, elle donne une grande assimilation et sera une preuve d’intelligence et encore de savoir-faire. Elle donne le goût pour les sciences en général, pour la littérature (plus pour les romans d’observation que pour les romans d’imagination), elle fait davantage aimer l’harmonie, en musique, que la mélodie. Très favorable aux frères et sœurs lorsqu’il est en bonne influence, Mercure fait que l’on est généralement le plus jeune ou le plus vieux de ses frères, mais que l’on ne se trouve jamais entre eux par rapport à l’âge. Mercure est aussi favorable aux nombreux déplacements rapides, il fait aimer l’auto, l’aviation, la course à pied, la danse.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.71), Muchery, 1927.

C’est l’une des meilleures positions pour le mental. Les petits voyages seront nombreux et profitables.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Développe l’esprit fraternel et confraternel; adaptation facile à un entourage que l’on élargit ; les frères et sœurs tendent à occuper une certaine place dans l’existence. Education et études facilitées; curiosité et souplesse d’esprit, facilité d’expression; sens des contacts; goût des relations et déplacements. On sait l’importance des relations complexes que Henri III a eues avec sa sœur Marguerite de Navarre et son frère Charles IX Quant à Louis XVIII, on sait la place qu’occupèrent dans sa vie la littérature, la conversation, la lecture et la correspondance.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vous avez un esprit studieux et êtes susceptible d’acquérir une solide instruction, des connaissances étendues dans tous les domaines, Vous aimez les belles lettres et lisez beaucoup. Vous écrivez et vous exprimez avec aisance. Vous aurez de nombreux correspondants. Vous êtes appelé à vous déplacer fréquemment, surtout pour affaires. Vous pourriez éventuellement vous intéresser aux écrits et à la publicité. Vous êtes avide de nouvelles et cherchez à vous enrichir en puisant à de nombreuses sources de renseignements. Vous avez des aptitudes particulières pour exposer vos idées, pour discuter certains problèmes; vous raisonnez facilement. Les petits voyages seront instructifs et enrichiront votre expérience par les contacts que vous aurez avec des personnes cultivées.

: Échecs possibles dans vos études par mauvaise assimilation des connaissances, par des interruptions dans l’instruction par des changements fréquents de milieux scolaires, par manque d’attention ou de concentration, par un esprit diffus. Votre formation intellectuelle est défectueuse parce que vous avez étudiez sans méthode et que vous avez voulu apprendre trop de choses à la fois. Manque de logique dans le raisonnement, instabilité dans vos idées, esprit critique sans être constructif. Ennuis par vos écrits, déboires dans des publications éventuelles; méfiez-vous des indiscrétions, ne parlez et ne discutez pas à tout propos sans être sûr de ce que vous avancez car vous serez souvent mal informé. Tracas et tribulations diverses au cours de voyages ou déplacements. Soucis au sujet de frères ou discussions avec ceux-ci ou avec des voisins.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.284), Antarès, 1975.

Maison IV

Il porte à l’étude et à la lecture, et bien dignifié, il présage gain et succès, vers la fin de la vie, dans tout ce qui concerne la littérature et l’industrie ou par l’exercice d’une profession libérale.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Donne l’instabilité au foyer. Il signifie l’homme errant, sans intérieur, changeant sans cesse de lieu, à moins qu’un bon aspect de Saturne n’intervienne pour le fixer quelque part. C’est néanmoins une bonne position pour les personnes qui ont une occupation d’ordre mercurien requérant une résidence temporaire, telle que celle de bibliothécaire, journaliste, rédacteur, employé dans une imprimerie, maison de commission, agence ou autre établissement du même genre. Si Mercure est mal aspecté par Saturne, des perturbations domestiques causeront beaucoup de soucis au natif.

Le Message des astres (pp.95-96), Heindel, 1913.

Cette lame apporte dans cette Maison, lorsqu’elle est dignifiée, un intérieur gai, agréable, jeune, beaucoup d’argent liquide, une bonne entente avec la famille du conjoint. Si l’influence est mauvaise, ce sont, au contraire, de nombreuses discussions, une preuve d’avarice, une mauvaise entente avec ses voisins pour des prétextes futiles. Très favorable aux choses de l’esprit, Mercure, dans le Fond du Ciel, incite à s’occuper de sciences occultes, de mathématiques. Il est la position de celui qui observe, qui sait se taire, mais qui saura agir avec une décision et une précision incroyables pour le mieux de ses intérêts. La position de Mercure dans cette Maison n’est pas très forte, mais elle favorisera toutefois ceux qui font des transactions sur des immeubles ou des terrains. C’est encore un manque de fixité dans son intérieur, c’est celui de l’officier ou du fonctionnaire qui change continuellement son lieu de résidence.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.71), Muchery, 1927.

Favorise les instructeurs à tous les degrés. Succès intellectuels vers la fin de sa vie. Également de nombreux changements de résidence.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Relations familiales sous le signe de la compréhension ou de l’intérêt. Adaptation au milieu natal et bonnes relations (sauf dissonances) parentales. Tendance aux déménagements et changements de domicile, aux transactions de biens fonciers. Louis XIII tolérant et compréhensif avec sa famille.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vous êtes avantagé par une hérédité intellectuelle; votre vie auprès de vos parents a eu une grande importance sur la formation de vos idées. Il est possible que vous soyez né de parents jeunes et qui vous donneront l’impression de rester toujours jeunes. Votre père, en particulier, est un homme habile, intelligent, érudit. Vous changerez fréquemment de résidence pour vos affaires; en tout cas, vous n’êtes pas casanier et lorsque vous n’avez pas l’occasion de vous déplacer, vous vous arrangez pour recevoir de nombreuses visites. Il est probable que vous conserverez votre lucidité mentale jusqu’au bout de votre vie; vous resterez longtemps jeune et alerte. Vous vous occuperez peut-être de l’achat et de la vente de biens fonciers et immobiliers. Votre avenir est quelque peu incertain; vous devriez faire preuve de prévoyance afin d’assurer la tranquillité de vos vieux jours surtout en matière de résidence.

: Vos parents vous ont doté d’une hérédité intelligente mais nerveuse. Possibilité de nombreuses discussions au foyer paternel. Vous conserverez difficilement vos biens fonciers et immobiliers; les circonstances pourraient vous forcer à les vendre avec perte. Vous ne vous fixerez pas longtemps en un lieu déterminé, vos affaires vous interdiront une vie casanière. Les années ultimes de votre vie ne seront pas exemptes de soucis.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.284-285), Antarès, 1975.

Maison V

Il fait aimer le jeu et les plaisirs et pronostique profits ou pertes par spéculation, selon ses bonnes ou mauvaises qualités. Placé dans cette maison, en signes stériles, il refuse au sujet toute postérité, ou bien s’y trouvant dans les signes féconds, il fait les enfants difformes ou faibles d’intelligence ou bien il annonce beaucoup d’ennuis causés à leur sujet.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Concentre le mental sur l’enseignement, les amusements, les flirts et les enfants. Si Mercure a de bons aspects à Saturne et à Jupiter, il donne de la profondeur à l’intelligence, assure le succès dans les entreprises ayant rapport à l’instruction, les publications, les amusements publics. De bons aspects de Mars ou de Vénus donnent des succès en amour, mais des aspects adverses de ces planètes rendent le sujet cruel, inconstant dans ses affections : porté à s’inquiéter dans les questions concernant ses enfants ; superficiel comme enseignant. Un bon aspect venant du Soleil, conjonction ou parallèle, est un excellent indice de succès dans une position gouvernementale ou dans un emploi pédagogique.

Le Message des astres (p.96), Heindel, 1913.

Il se trouve en Maison V très favorable aux spéculations financières s’il ne reçoit pas un mauvais aspect de Mars ou de Saturne. Dans cette Maison qui est celle des plaisirs, il rend ceux-ci plus intellectuels que sensuels, il permet de réussir dans les plaisirs de l’esprit, théâtres, concerts, marchands de tableaux, surtout si Vénus ou le Soleil se trouve dignifié. Il est généralement peu favorable aux enfants, il ne donne pas une progéniture nombreuse, ou il cause des tracas et des ennuis au sujet de sa descendance. Cette position de Mercure est favorable au célibat, elle donne de nombreuses amourettes et peu de fidélité en amour.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.72), Muchery, 1927.

Est contraire à la progéniture. Il raffine les plaisirs, les rend plus mentaux que sensuels. Favorise les occupations se rattachant aux spectacles artistiques et aux amusements.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Goût des jeux, surtout à tendance intellectuelle, sinon des opérations boursières ou des petites spéculations. Tendance au flirt, sinon aux liaisons intellectualisées ou empreintes de camaraderie. Avec les enfants, rapports compréhensifs, plus intellectuels qu’affectifs. François Ier.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vos relations sentimentales s’orienteront vers les personnes jeunes et intelligentes. En amour, vous accorderez plus d’importance aux rapports intellectuels qu’à la passion. Vous ne vous accommoderez pas de relations avec des personnes peu intelligentes. Correspondance amoureuse intéressante. Vous recherchez les plaisirs qui offrent un intérêt éducatif. Vous vous intéressez à l’enseignement et à l’éducation de jeunes. Vous aimez les excursions, les voyages d’agrément et tous les divertissements qui s’obtiennent par les déplacements et par de nombreuses relations; celles-ci permettent d’enrichir votre expérience. Vous vous intéressez aux sports non violents qui nécessitent de la présence d’esprit, de l’adresse, de la finesse et de la promptitude des gestes, surtout le tennis; les sports pédestres, le cyclisme vous attirent également; quant aux sports violents, vous vous contentez d’y assister en spectateur et en critique. Vous pouvez vous montrer compétent dans les combinaisons de jeux basés sur le calcul des probabilités; de même vous pouvez avoir des connaissances en matière d’affaires de placements et de bourse. Toutefois, ne vous attendez qu’à des gains modestes dans ces domaines.

: Dans vos relations sentimentales, vous vous montrez peu empressé, léger, badin, inconstant et ne manifestez aucune intention sérieuse de vous fixer ou de vous engager. Ces relations seront gâtées par des discussions et des désaccords. Vous serez déçu par la fréquentation de personnes trop jeunes et indécises. Les rapports sentimentaux manqueront de sincérité et de profondeur. L’éducation de vos enfants ne donnera pas les résultats escomptés. Risques de mécompte dans les placements et les spéculations par des opérations entreprises à mauvais escient et par des renseignements inexacts.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.285-286), Antarès, 1975.

Maison VI

Il présage maladies des bronches ou des poumons, s’il s’y trouve dans les Poissons, le Sagittaire ou la Vierge; ou maladies nerveuses ou mentales, voyages pour la santé, et indique que le sujet sera plus heureux comme serviteur que comme patron. Mercure dans cette maison prédit aussi ennuis et troubles produits par les employés ou les petits animaux domestiques.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Rend la mentalité du sujet trop active pour son propre bien, car il sera extrêmement ambitieux et, de ce fait, susceptible de se surmener au détriment de sa santé ; aussi la faiblesse de son système nerveux, par suite du surmenage, se manifestera probablement par un désordre des fonctions digestives dans la région gouvernée par la Vierge, sixième signe, c’est-à-dire les intestins. Le natif est ultra-sensible à la condition physique et mentale de ceux qui l’entourent, et beaucoup d’ennuis et de désagréments dérivent de son commerce avec ses domestiques ou ses subordonnés, ce qui affecte sa santé. Il aime l’étude de l’hygiène, de la diététique, et il réussit à merveille dans la pratique de la chimie alimentaire, surtout si Mercure est bien aspecté. Les aspects adverses de Saturne à Mercure en sixième maison font du sujet un invalide chronique à esprit mélancolique. Les aspects de Mars et d’Uranus sont des sources fréquentes de suicide, dû à l’entretien de pensées morbides sur l’état de la santé.

Le Message des astres (p.96), Heindel, 1913.

Comme toutes les planètes qui se trouvent dans cette VIe Maison, Mercure ne sera pas favorable à la santé et donnera des troubles du système nerveux, de l’intestin, parfois des bronches. Il oblige aussi à se déplacer pour sa santé. Toutefois, bien dignifié, il sera dans cette Maison favorable aux serviteurs ou aux subalternes qui seront fidèles à leur maître. Avec une mauvaise influence, c’est souvent petit vol causé par des employés. Cette position ne fait généralement pas un bon patron, il y a un manque d’initiative (à moins de très bons aspects) et le sujet aura toujours plus de réussite en travaillant avec les autres ou pour les autres que pour soi-même.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.72), Muchery, 1927.

Le sujet réussit comme serviteur plutôt que maître, dans toute occupation auxiliaire de la pensée. Les employés du né seront à surveiller.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Facilité d’adaptation dans le travail; habileté à produire, aptitude au bricolage; goût des petites affaires variées et multiples. Sinon dispersion et instabilité dans le travail, ou prédisposition à la nervosité.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vous vous rendez utile dans des travaux intellectuels d’ordre subalterne, notamment par des travaux d’écriture ou de secrétariat; vous feriez un bon employé. Vous avez des aptitudes pour des occupations en rapport avec les entreprises d’hygiène, L’industrie chimique, comme aide-technicien ou préparateur, pour les analyses, le classement et les statistiques. Vous pourriez être infirmier, assistant de médecin, servir d’agent, d’intermédiaire ou de messager dans un service public, par exemple l’administration des Postes. Votre système nerveux est délicat. Prédisposition aux affections des bronches, des intestins. Vous serez éventuellement soigné par des médecins habiles et vous vous intéressez vous-même à l’art de guérir.

: Votre irritabilité nerveuse et votre esprit critique vous causeront des ennuis dans votre emploi. Vous vous tracassez inutilement pour des questions de détails. L’instabilité de votre état de santé est due en grande partie à la faiblesse de votre système nerveux. Si vous avez des subordonnés, ceux-ci seront rusés, indélicats, aptes à critiquer, à discuter vos ordres. Vous subirez des préjudices par vol de matériel. Un petit animal domestique pourrait vous être volé.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.286), Antarès, 1975.

Maison VII

Il indique voyages, mariage avec une personne née sous l’influence de cette planète ; querelles en ménage ou différends avec des gens appartenant à des professions placées sous la domination de Mercure. S’il est débilité, il signifie changement de position quand il se trouve seigneur de la maison 10.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.121), Julevno, 1912.

Bien aspecté, rend la personne populaire dans les cercles littéraires et scientifiques. C’est une bonne position pour les orateurs, les conférenciers et pour tous ceux qui suivent une carrière d’activité mercurienne de nature publique. Mais si Mercure est mal aspecté en septième maison, cette position apportera nombre de critiques hostiles de la part du public, capables d’impliquer la personne dans un procès fait en vue de se défendre contre des écrits diffamatoires ou, au contraire, pour avoir à répondre d’écrits injurieux contre d’autres personnes. Mercure bien aspecté en septième maison indique un mariage heureux avec un parent ou un employé ; mais si Mercure est maléficié, le natif ou son conjoint sera d’un caractère querelleur, aussi la vie conjugale sera le théâtre de disputes, de querelles constantes dues à des légèretés et à des infidélités commises.

Le Message des astres (p.95), Heindel, 1913.

Dans cette position, il fait que l’on épouse souvent un conjoint plus jeune que soi, ou d’aspect très jeune, petit généralement, fin, intelligent, causeur, brun de préférence, ayant des aptitudes commerciales, médicales ou oratoires. L’influence n’est pas très bonne pour le mariage, il y a des querelles, des discussions, souvent un procès final qui entraîne avec lui la séparation des conjoints.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.72-73), Muchery, 1927.

Mariage probable avec une personne Mercurienne, ou un cousin, ou un employé. Favorise les orateurs et les associations conclues dans un but intellectuel.

Dictionnaire astrologique (p.383), Gouchon, 1935.

Parmi les diverses possibilités de la combinaison, il se présente : mariage jeune ou avec un partenaire jeune (d’âge ou d’esprit); mariage de raison ou d’intérêt plutôt que d’amour; adaptation, compréhension, échanges intellectuels ou souplesse dans les relations conjugales. Prédisposition aux associations, collaborations, contrats et relations d’affaires. Instabilité dans ces domaines en cas de dissonance.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vos dons d’esprit seront appréciés par la société mondaine qui vous écoutera avec plaisir. Intérêt accordé à vos écrits. Vous recevrez de nombreuses propositions d’affaires et aurez l’occasion de conclure des accords intéressants, de signer des contrats. Vous pourriez vous associer à un partenaire intelligent et habile; peut-être avec l’un de vos frères ou de vos cousins. Vous fréquenterez les milieux des affaires mais aussi les milieux littéraires et scientifiques. Possibilité de mariage de raison ou de convenance avec une personne plus jeune que vous, mais très intellectuelle, peut-être même avec un cousin ou une cousine. En certaines circonstances, vous serez appelé à servir de trait d’union, de négociateur ou d’arbitre dans des différends, conflits ou simplement pour faciliter les accords entre partis.

: Vos adversaires ou rivaux entameront des polémiques malveillantes contre vous, verbalement ou par écrit. Vous risquez des ennuis par procès à la suite de l’inobservation de certains accords; soyez prudent lorsque vous engagez votre parole, ou lorsque vous passez des contrats. Vos ennemis seront habiles et vous combattront par la ruse. Vos associations vous causeront des soucis, car vous aurez des partenaires retors et peu scrupuleux. Votre mariage, basé uniquement sur la raison ou l’intérêt, sera un fiasco; votre conjoint se montrera trop intellectuel, instable, cherchant à toujours avoir le dernier mot. Risques de nombreuses discussions et malentendus, N’essayez pas de servir de médiateur dans un conflit, car vous ne ferez qu’envenimer les choses et serez vous-même pris à partie.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.286-287), Antarès, 1975.

Maison VIII

Bien disposé il assure l’aisance ou la fortune par le mariage, mort de frère, sœur ou parent, ou mort en voyage. Mercure dans cette maison rend aussi le caractère triste et rêveur, un peu poète et curieux des sciences occultes, gains par écrits ou par la parole.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.121-122), Julevno, 1912.

Lorsqu’il est bien aspecté, assure des gains par des moyens littéraires, scientifiques ou autres occupations du domaine de Mercure, pourvu que ce soit seulement à titre d’associé. Cette position indique aussi un legs et le succès financier du mariage. Mais si Mercure est maléficié, sa position en huitième maison présage des soucis financiers amenés par le conjoint, et probablement une affaire litigieuse en raison d’un legs fait au natif.

Le Message des astres (p.95), Heindel, 1913.

Cette position est favorable au mariage, elle laisse surtout envisager un conjoint riche, plus âgé que soi dont, tout naturellement, l’on héritera. Avec une mauvaise influence, Mercure apporte du dissentiment, des paroles désagréables seront prononcées au sujet d’une mort, souvent même c’est une indication de détournement d’héritage. La mauvaise influence de Mercure dans cette Maison causera aussi des troubles nombreux dans la santé du consultant qu’il rend souvent mélancolique, triste. Il se peut, avec une mauvaise influence de la Lune, Mercure étant en VIIIe dans le Cancer, que le consultant ou l’un de ses enfants ait des troubles mentaux. Dignifié, Mercure donne des satisfactions dans les écrits et, pour un thème très élevé, il se trouve être significateur d’une consécration après la mort.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.73), Muchery, 1927.

Le caractère est plutôt triste, rêveur, poétique et porté vers le spiritualisme. Ce serait une bonne position pour un historien, un occultiste, un mystique.

Dictionnaire astrologique (p.384), Gouchon, 1935.

Menace possible pour la vie dans l’adolescence; peut concerner la disparition de personnes jeunes de l’entourage. Sens des affaires, des transactions et spéculations, ainsi que des opérations liées à la mort. Louis XI réglant l’occupation anglaise en faisant du commerce avec l’occupant.

Traité pratique d’astrologie (p.169), Barbault, 1961.

Vous vous intéressez aux problèmes psychiques et occultes tout particulièrement ceux qui concernent le sommeil et la mort. Vous êtes apte aux investigations profondes à la détection, aux travaux de surveillance, de contrôle, de transformation et de réparation. Vous vous occuperez d’écrits relatifs à des questions de successions, de partage, de taxes, pensions, assurances. Vous ferez un petit héritage ou bien vous bénéficierez d’un apport ou d’une donation quelconque. Vous toucherez certaines participations aux bénéfices dans une affaire. Votre conjoint pourrait tirer certains revenus d’un commerce et vous en profiterez indirectement. Vous aimez la lecture de romans policiers. Quelques déplacements auront pour but de récupérer des créances ou d’encaisser des sommes pour le compte de tiers.

: Votre esprit est souvent obsédé par des idées macabres, par la hantise de la mort et par des questions sexuelles. Vous avez parfois des sensations désagréables de menaces pesant sur vous; vous sentez surveillé et persécuté; vous avez aussi des présomptions et soupçons injustifiés. L’étude de l’occultisme et la lecture de romans policiers vous sont néfastes. Vous serez lésé dans les questions d’héritage, de succession, de partage, de pension, de participation aux bénéfices, d’apports de capitaux, d’assurances, etc… Des contestations à ce sujet sont possibles avec des frères ou des associés. Vous aurez des ennuis dans des affaires de fisc. Vous serez contraint à de multiples démarches, ou à adresser de nombreuses lettres de rappel pour le recouvrement de créances. Un de vos frères pourra mourir prématurément. Votre propre fin surviendrait au cours d’un voyage et en pleine lucidité d’esprit.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.287-288), Antarès, 1975.

Maison IX

Il donne l’esprit religieux, philosophique, scientifique, et en raison de son trigone à l’Ascendant, il augmente la puissance intuitive et intellectuelle du sujet, surtout s’il y occupe les signes d’air, ♊︎ ♎︎ ♒︎ ou la Vierge ; s’il s’y rencontre en signes mobiles, il donne l’inclination aux voyages et gains par emploi obligeant à voyager.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.122), Julevno, 1912.

Bien aspecté, inspire l’amour de la religion, de la science, des lettres, du droit. Il donne un esprit studieux, capable de scruter profondément les problèmes de la vie ; des tendances philosophiques et philanthropiques, le désir de voyager au loin si cela est nécessaire pour augmenter ses connaissances. Cette position donne la facilité d’écrire, et assure le succès en religion, philosophie, droit ou science. L’esprit est large, souple, adaptable : de ce fait, la personne est susceptible de changer plusieurs fois de point de vue sur les divers sujets qu’elle aura étudiés, mais toujours pour une bonne raison. Si Mercure est mal aspecté en neuvième maison, le natif est extrêmement instable d’esprit, changeant comme une girouette dans toutes ses entreprises et activités. Il ne restera jamais attaché assez longtemps à une chose pour l’éprouver ; de ce fait, il ira au-devant d’une série de désastres pendant toute sa vie. Il voyagera probablement d’un endroit à un autre à la poursuite du succès, mais il ne le rencontrera pas jusqu’à ce qu’il ait appris à concentrer toute son énergie sur un seul objectif. Cette position indique aussi une source féconde d’ennuis avec la loi ou affaires judiciaires.

Le Message des astres (pp.96-97), Heindel, 1913.

Très favorable aux choses de l’esprit dans cette Maison, Mercure dignifié indique une intelligence supérieure, des possibilités certaines de réussir dans toutes les branches que l’on suit, grâce au puissant cerveau du consultant. Celui-ci s’intéressera aux choses philosophiques ou religieuses. L’intuition est très grande, cette position en trine (120°) avec l’Ascendant est très favorable au natif qui prend des qualités de Mercure. Cette situation en IXe de Mercure cause des déplacements nombreux, de longue durée, c’est aussi une très bonne position pour celui qui lie commerce avec les étrangers, il donne une aptitude aux langues étrangères que le sujet devra étudier. Dans le tirage, il indiquera également le départ d’un ou des enfants à l’étranger où ils auront la facilité de faire fortune.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.73-74), Muchery, 1927.

Grande activité mentale ; des aptitudes pour les études religieuses, philosophiques et mystiques. Le né fera de longs voyages. C’est également une bonne position pour un intellectuel.

Dictionnaire astrologique (p.384), Gouchon, 1935.

En matière d’opinions et conceptions, sociales, religieuses, tendance à la tolérance et au scepticisme, sinon prosélytisme, éclectisme, ou alors variation « girouette » des idées. Sens des problèmes supérieurs. Goût des voyages. Napoléon qui avait peu appris mais avait des idées sur tout.

Traité pratique d’astrologie (pp.169-170), Barbault, 1961.

Votre formation intellectuelle vous permet de vous lancer dans de hautes études et d’acquérir une très grande érudition. La clarté de vos conceptions vous permettra de les exprimer avec aisance, soit par des cours et conférences soit par la publication d’ouvrages spécialisés. Vous serez tenté d’entrer dans le professorat; d’autre part, vous avez des dispositions particulières pour certaines missions de propagande. Vos conceptions sont rationnelles et scientifiques; chez vous, la science se place au-dessus de la foi. Les grands voyages et l’étranger vous attirent et vous effectuerez de nombreux déplacements qui enrichiront vos connaissances. Éventuellement, vous aurez une correspondance importante avec l’étranger et vous vous occuperez de commerce international ou avec les colonies, d’affaires d’importation et d’exportation. Dans ce domaine, vous serviriez plutôt d’agent, d’intermédiaire, de correspondant. Si vous avez des frères, ceux-ci pourraient s’expatrier. Vous serez tenté de faire des études commerciales supérieures et d’étudier le droit. Vous êtes d’ailleurs assez habile et éloquent dans la défense d’une cause.

: Vos opinions ne sont pas nettement établies, car vous hésitez entre une foule de théories contradictoires; aussi les exprimez-vous avec ambigu‹té. Vos conceptions sont rationalistes et manquent de largesse, d’envergure. Vous vous faites parfois des idées erronées sur le droit et sur la légalité. Vos déplacements à l’étranger comporteront des déceptions, surtout en ce qui concerne la possibilité d’obtenir certains accords, de passer des contrats d’affaires. Si vous vous exprimez publiquement dans des causeries ou conférences, ou si vous publiez des brochures de propagande, vos idées seront controversées.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.288), Antarès, 1975.

Maison X

Il fait les littérateurs, les professeurs, les secrétaires, les avocats, d’après la nature du signe où il se trouve. Mal dignifié, comme dans le Sagittaire, il fait les charlatans, les avocassiers, les. pseudo-savants.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.122), Julevno, 1912.

Bien aspecté, indique faculté d’adaptation et sagacité, rendant capable de parer à toutes les éventualités. Cette position fait les conférenciers, les publicistes, les écrivains distingués. C’est une position également favorable au succès en occultisme. Si Mercure est placé dans un signe d’air, son pouvoir d’expression en est de beaucoup rehaussé. Il arrive souvent que des personnes ayant cette position aient plusieurs occupations ; mais, en général, elles réussissent mieux en sous-ordre.

Le Message des astres (p.97), Heindel, 1913.

Dans cette maison, Mercure laisse voir un consultant ayant une carrière intellectuelle ou commerciale et indique d’orienter les enfants dans une voie semblable si la Maison V est en bon aspect avec la Xe. Cette position est aussi favorable aux relations qui sont nombreuses et intellectuelles, ainsi qu’à la situation, car elle permet de gagner de l’argent par son mérite personnel. Si la planète est en mauvais aspect, c’est souvent un signe d’impuissance, le consultant entreprend trop de choses et il ne pourra pas les mener à bonne fin, sa mobilité d’esprit est trop grande. C’est cette position qui, donnant de grosses possibilités d’invention, fait, lorsque Mercure est débile, que l’on se trouve en présence de celui qui invente, mais ne trouve aucun bénéfice de son travail, cela profite aux autres.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.74), Muchery, 1927.

Succès en littérature, beaucoup de talents originaux. Le sujet fait un excellent orateur, ambassadeur, diplomate. Des gains dans toutes les occupations de Mercure. Favorable également du commerce.

Dictionnaire astrologique (p.384), Gouchon, 1935.

Réussite sociale par les qualités mercuriennes : intelligence, savoir-faire, souplesse, aisance, sens des contacts ou des échanges… ou échec consécutif aux défauts mercuriens : dispersion, instabilité, esprit de combine. Souvent profession itinérante ou mobilité de la situation; aptitude à faire plusieurs choses et à mener de front diverses entreprises. La part qu’a occupée la vie de l’esprit dans le règne de Louis XIV semble être en rapport avec cette position.

Traité pratique d’astrologie (p.170), Barbault, 1961.

Vous réussirez socialement par des occupations intellectuelles, littéraires, scientifiques et commerciales dans lesquelles vous ferez preuve d’habileté, de souplesse et d’adaptabilité aux circonstances. Les ressources de votre intelligence vous permettront d’avoir plusieurs occupations simultanées. En tous cas, vous serez actif et vous surmonterez les difficultés. Les nombreuses relations que vous entretiendrez, soit par contact personnel, soit par correspondance, vous y aideront grandement. Les circonstances de votre profession vous amèneront à vous déplacer beaucoup. Vous serez rarement tenté de travailler seul, mais vous rechercherez des collaborateurs et des associations. Il vous sera difficile malgré votre compétence de vous rendre entièrement indépendant d’autrui. Le cas échéant, vous jouerez le rôle intermédiaire ou vous deviendrez l’assistant, le bras droit, le secrétaire ou délégué d’une personnalité plus puissante. Si vous avez des frères, ceux-ci occuperont des situations importantes.

: Votre situation sociale sera instable parce que vous vous occuperez de trop de choses à la fois. Vous manquez d’unité vers le but, de spécialisation, de persévérance, de méthode, d’habileté. Vous "bricolez" et vous récoltez des échecs par votre maladresse. Vous êtes hésitant, inquiet, manquant de dynamisme, vous décourageant facilement et craignant de prendre des responsabilités. C’est ainsi que vous paraîtrez malchanceux et que vous resterez confiné dans des activités subalternes ou de faible envergure. Vos échecs et le rapport insuffisant de vos entreprises vous forceront à changer souvent d’occupation. Évitez de tomber dans des combinaisons d’affaires trop habiles et peu scrupuleuses.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.289), Antarès, 1975.

Maison XI

Il accorde pour amis ou bienfaiteurs des gens de sciences, de lettres ou de commerce, selon la signification du signe zodiacal de la maison ; affligé par Mars, calomnies.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.122), Julevno, 1912.

Donne un grand nombre de connaissances parmi les gens de lettres, de science ou adonnés à quelque occupation mercurienne ; cependant, aucune ne sera assez stable pour que le natif puisse compter sur elles, à moins que Mercure ne soit très bien aspecté. Cette position donne une tendance à la critique et au scepticisme. Elle aiguise néanmoins l’intelligence et donne une grande facilité d’élocution.

Le Message des astres (p.97), Heindel, 1913.

Mercure apporte ici encore de nombreuses relations, les amis ou les associés sont intelligents, travailleurs et actifs. Le sujet est intéressé, il sait compter et réussit toujours par son propre mérite. Maison très favorable aux enfants qui seront eux aussi très intelligents et qui, à un certain moment, seront les associés du père. Peu favorable aux amours, cette position rend volage mais ne détruit pas l’intérieur, le consultant sort beaucoup, aime les bals, la danse ou les spectacles. En mauvais aspect, surtout avec Mars, Mercure apporte le dissentiment avec les associés, des discussions, des paroles méchantes, des heurts avec ses enfants, et ceci toujours par intérêt.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.74), Muchery, 1927.

Beaucoup d’amitiés parmi les hommes de science, les écrivains, etc. Les amis sont en général plus jeunes que le né.

Dictionnaire astrologique (p.384), Gouchon, 1935.

Disposition à éprouver l’amitié comme une camaraderie, un dialogue de l’esprit, un jeu ou un échange intéressé. Milieu amical souvent varié, jeune, mobile; fréquemment, les amis passent et ne s’arrêtent pas. Influence possible, heureuse ou malheureuse, de conseillers amicaux.

Traité pratique d’astrologie (p.170), Barbault, 1961.

Vous êtes appelé à nouer des relations d’amitié avec des personnes intellectuelles avec lesquelles vous aurez plaisir à échanger vos idées. Vos amis, masculins et féminins, sont généralement plus jeunes que vous, alertes, primesautiers, intéressants par leur conversation. Éventuellement vous établirez avec eux des échanges intéressants de correspondance. Certaines de ces relations pourront vous donner d’utiles suggestions pour réalisation de vos projets ou pour vos affaires. Vous avez la spécialité d’élaborer des plans ingénieux, des projets de voyage, mais vous manquez de persévérance pour les mener à bien par vous-même. Vos amitiés, quoique nombreuses, seront quelque peu superficielles, en ce sens qu’elles ne comporteront aucune sorte d’affection, mais de pures affinités mentales ; il n’y a donc pas de motif d’attachement réel, Certaines de ces relations seront nouées au cours de voyages.

: Vos amis décevront par leur manque de sincérité, leur nature superficielle, leur indiscrétion. Vous aurez tort de leur faire part de vos espoirs; leurs tentatives de vous aider seront intéressées et malhabiles. L’échec de vos projets vous tracassera beaucoup. Vous en serez d’ailleurs responsable car vous les aurez assez mal combinés. Des difficultés entraveront vos projets de voyage.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.289-290), Antarès, 1975.

Maison XII

Mal dispose ou placé dans les mauvais signes du Taureau, du Capricorne ou du Scorpion, il annonce persécution, beaucoup d’ennemis cachés et de basse extraction. Bien dignifié dans cette maison, il présage succès, facilité d’élocution et fortifie l’esprit, à cause de son semi-sextile avec l’Ascendant et de son élévation orientale. Mal disposé, il indique aptitudes dépensées sans succès, procès, voyages défavorables.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.122), Julevno, 1912.

Bien aspecté, donne un mental particulièrement apte à des recherches secrètes, mystérieuses et occultes. Ceci sera spécialement le cas si Mercure est situé entre le Soleil et le M.C., c’est-à-dire si Mercure se lève avant le Soleil, car, dans ce sens, la lumière de l’esprit semble rayonner et donne à la personne une intelligence claire et vive. C’est aussi une bonne position pour des investigations policières, recherches scientifiques ou occultes. Des chimistes de grande habileté ont cet aspect dans leur thème, car le propre de ces personnes est d’analyser dans leurs moindres détails des choses qui paraîtraient insignifiantes à d’autres. Lorsque Mercure est mal aspecté en douzième maison, surtout par Saturne ou par Mars, ou qu’il est en combustion, ou encore qu’il se lève après le Soleil, il y a danger que le mental s’obscurcisse et que la folie en résulte. On doit aussi remarquer que la dissonance varie suivant la nature de la planète en aspect avec Mercure ; si c’est Mars ou Uranus, le sujet pourra être extrêmement violent ; si c’est Saturne, il deviendra mélancolique ; mais quel que soit le cas, si Mercure est mal aspecté en douzième maison, quelque forme de limitation restreindra l’intelligence, car cette maison indique la restriction, la contrainte. La surdité est aussi le résultat de cette position de Mercure lorsqu’il est gravement maléficié par Saturne.

Le Message des astres (p.97), Heindel, 1913.

Cette Maison toujours mauvaise, puisque c’est l’Enfer du Zodiaque, ne peut guère être favorable à Mercure, surtout dans le Taureau, le Scorpion ou le Capricorne, où il cause des déboires en rapport avec le signe. Dignifié, il pourra permettre, grâce à sa position proche de l’Orient et à sa mobilité, d’affirmer certains présages heureux de son domaine, éloquence, gains commerciaux, intelligence, argent. Il faut toutefois qu’il soit très puissant dans le thème et qu’il ne reçoive pas de mauvais aspects des maléfiques, car il serait ainsi une preuve d’impuissance, toute chose entreprise dans l’existence manquerait au moment même où l’on se croirait assuré du succès. En mauvaise influence, il est encore défavorable à l’enfant qu’il ne peut élever que dans une situation bizarre ou étrange. Avec un mauvais aspect de Vénus, il sera peu favorable à l’affection et causera des perturbations sensuelles ayant un effet désastreux sur le cerveau.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.75), Muchery, 1927.

Le mental se gaspille et se perd dans les petits détails. Il peut y avoir de bonnes aptitudes mentales, mais le sujet n’aura pas l’occasion de s’en servir.

Dictionnaire astrologique (p.384), Gouchon, 1935.

Adolescence maladive ou malheureuse. Inimitiés pouvant venir de frères et sœurs, de collègues, de proches. Les épreuves peuvent venir d’affairistes, de la malhonnêteté, de la fausseté, du mensonge, du vol; mais elles passent vite et l’on s’adapte aux coups du sort. Les intrigues et cabales de Louis XII encore duc d’Orléans. Louis XV et les inimitiés du Parlement, des salons, des encyclopédistes, des intellectuels et d’une nuée de publications plus ou moins calomnieuses.

Traité pratique d’astrologie (p.170), Barbault, 1961.

Vous manifestez une grande curiosité pour tout ce qui est caché, mystérieux, occulte et vous avez des dispositions spéciales pour les recherches. Vous aimez les travaux de laboratoires, les études entreprises dans le calme et la solitude.Vous êtes discret, vous confiant peu facilement ; vous savez vous-même garder un secret. Vous vous exprimez avec circonspection, évitant d’être direct et de vous compromettre. Tendance naturelle chez vous aux inquiétudes, aux appréhensions, à vous méfier de votre entourage, à suspecter les intentions des autres. Vous évitez de vous faire remarquer, vous marchez en silence, vous vous taisez, vous avez la manie de tout cacher. Si vous voyagez, vous ne révélerez pas votre destination et vous éviterez d’aller dans des lieux trop fréquentés.

: Évitez les études occultes car elles pourraient vous donner des obsessions mentales et détraquer votre système nerveux. Vous aurez des ennuis, des ennemis secrets qui vous nuiront par des calomnies. Vous serez tenté de vous occuper de commerce clandestin, fraude, expédients, mais ces activités vous amèneront des ennuis. Vos voisins ou vos frères vous nuiront en sous-main. Vous êtes trop rusé pour servir une bonne cause ; votre intelligence est mal employée. Certains de vos déplacements ressembleront à une fuite, peut-être vers un lieu d’isolement ou d’exil ; il pourrait vous arriver de vous égarer, de vous perdre dans un endroit désert, où il vous serait difficile de vous orienter.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.290), Antarès, 1975.

III. Mercure en aspects

Soleil
ou : Sagesse, science, érudition, habileté pour les affaires. L’esprit est néanmoins superficiel et peu enclin aux études sérieuses et profondes : le sujet verra plutôt les détails que le fond des choses. Ces significations s’appliquent surtout à la 10e la 3e, 9e et 10e maison, et donneront à la personne le goût de la littérature, l’inclination à la poésie. Dans le signe mystérieux du Scorpion, ces aspects feront du sujet un médecin, un chimiste, un occultiste. Remarque : Mercure ne s’éloignant jamais du Soleil de plus de 28e ne peut, par conséquent, être avec lui qu’en conjonction ou en parallèle de déclinaison.

Significateurs :

: Lorsque le Soleil se trouve significateur avec Mercure dignifié, le sujet aura beaucoup d’esprit, de savoir et d’ingénuité, peu de jugement, et sa fortune sera changeante ; il réussira dans les affaires, néanmoins. Mercure étant signiQcateur, les présages seront les mêmes, mais la fortune du sujet sera plus heureuse, à la condition que le Soleil ne soit point maléficié.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.206,229), Julevno, 1912.
: Ce sont les deux seuls aspects qui existent entre ces deux astres. Ils sont favorables à la mémoire et au mental si Mercure n’est pas à moins de trois degrés du Soleil, car il serait « en combustion », et ses bonnes qualités seraient brûlées par les rayons du Soleil. Il est très bon d’avoir Mercure avant le Soleil à la naissance, car il est le porte-lumière qui tient le flambeau de la raison devant l’esprit, lequel est symbolisé dans le thème par le Soleil. Quand il se lève après le Soleil, la mentalité n’est pas aussi vive, à moins que d’autres bons aspects ne la favorisent.

Le Message des astres (p.80), Heindel, 1913.

Le Soleil ne forme qu’une conjonction avec Mercure, qui ne s’en éloigne jamais plus de 28°. Cette position est favorable au mental si elle se produit à moins de 4° et vient influencer heureusement le commerce et les emplois de Mercure.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.220), Muchery, 1927.
ou : 1. Psychologie. La conjonction supérieure rend l’intelligence active et donne le goût de l’étude, la possibilité de s’instruire soi-même; c’est aussi le don des langues et le raisonnement synthétique. La conjonction inférieure doit provoquer un affaiblissement général des facultés, un esprit diffus et incapable d’une réalisation sérieuse. C’est probablement dans la conjonction inférieure qu’intervient la théorie des anciens sur la « combustion ». C’est probablement dans ce cas qu’il est préférable, au point de vue intellectuel, que Mercure soit hors des rayons du Soleil (d’après Raphaël). De même dans le premier cas il y a souvent de l’ambition, le sujet se plaît en société où il se distingue par son habileté et son aisance. Dans le second cas (conjonction inférieure) le né est vaniteux, bavard trop versatile et superficiel.
2. Destin. La réussite dans la vie, si elle est indiquée d’autre part, est rapide, le né se fait rapidement une situation enviable, mais il y a cependant une tendance aux flottements, aux oscillations, c’est un succès émaillé de fréquents changements. Les occupations se rattachent aux relations sociales, aux situations libérales, commerce, barreau, journalisme, etc., c’est le bon côté de l’aspect. Dans la conjonction inférieure, ou bien si Mercure est très faible, le né risque de végéter dans une position subalterne, dans une carrière sans avenir. Il est en quelque sorte noyé dans la vie sociale et se dépense pour autrui sans profit pour lui-même (employé, serviteur, ou le savant qui se sacrifie au bien public).
3. Note. Les seuls aspects possibles entre ces deux astres sont la conjonction et le parallèle de déclinaison. Étant donné la faible élongation maximum de Mercure (28°) il faut prendre la conjonction dans un orbe restreint (moins de 5°) pour qu’elle présente une signification nette; le parallèle se produit généralement près des solstices et souvent en même temps que la conjonction. Il faudrait certainement ici faire une distinction entre la conjonction supérieure (quand Mercure est direct et plus éloigné de la terre que le Soleil) et la conjonction inférieure (quand ils est rétrograde et plus près de la terre que le Soleil), mais nous n’avons pas trouvé sur ce sujet des documents précis. Il est permis de supposer que la conjonction supérieure agit plus favorablement en raison de l’éloignement de Mercure (voir la raison au mot Apogée) et de sa marche directe. La première, au point de vue physique, doit accroître l’acuité visuelle, contribuer à l’équilibre général du système nerveux, etc., tandis que la seconde (conjonction inférieure) doit menacer la vue, spécialement le nerf optique et diminuer les facultés d’adaptation de l’œil.
Dictionnaire astrologique (pp.54-55), Gouchon, 1935.

: Le Soleil, on le sait, ne peut former qu’une conjonction ou une demi-sextile avec Mercure. Ils avivent l’intelligence et la finesse, l’adaptabilité, l’éloquence, le don d’écrire, de persuader, de mettre en relations. Si Mercure est trop proche du Soleil, à moins de 10°, il est brûlé, ce qui rend impulsif, vibrant, empêchant la liaison entre l’intelligence et l’expression, trop hâtive, et Mercure ne reprend toute ses facultés que s’il est cazimi à moins de 17 minutes de l’astre flamboyant. Il faut aussi considérer, comme le faisaient les Anciens, si sa conjonction avec le Soleil est inférieure ou supérieure. S’il passe au-dessus du chef de notre système, il est éclipsé et subit une véritable occultation, d’où une lourdeur de l’esprit, peu communicatif, renfermé et s’exprimant avec gêne, une certaine timidité. Si Mercure passe au-dessous du Soleil, au contraire il fait tache sur le Soleil et l’intelligence en subira une atteinte. Depuis 1937 les éphémérides du Dr Williamson indiquent pour Mercure et Vénus si la conjonction est inférieure ou supérieure.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.411), Privat, 1935.
: N’existe que la conjonction du fait que ces deux astres ne s’éloignent pas de plus de 28°. Ce genre d’aspect ne frappe pas l’attention; il représente dans un thème le pôle des valeurs rationnelles, conscientes, intellectuelles, spirituelles, le centre des intérêts les plus élaborés de la personnalité.

Traité pratique d’astrologie (p.197), Barbault, 1961.
: Constitue un excellent indice du point de vue intellectuel. Votre intelligence est très bonne, votre mental est clair et lucide. Vous devez toutefois vous garder de jugements trop absolus et aussi, parfois, de certains emballements Vous avez généralement des vues synthétiques et; vous avez même des facultés organisatrices, mais il faudra vous efforcer de rester objectif. Votre nervosité est également à surveiller. Cet aspect favorise le succès dans vos études et dans vos écrits. Vos voyages seront fructueux, et vos démarches généralement couronnées de succès. Si vous avez un ou même plusieurs frères ceux-ci pourront vous protéger et vous aider en raison des situations importantes qu’ils pourront occuper.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.190), Antarès, 1975.

Lune
ou : Indique un esprit vif, adroit, doué de pénétration et de sagacité, surtout dans les signes d’air ainsi qu’une grande facilité pour l’étude des langues vivantes. Mercure en mauvais aspect avec la Lune, rend le caractère changeant, fantasque, turbulent et un peu prétentieux, tout en conservant à l’aspect les qualités précédemment déterminées par les bonnes configurations de ces deux planètes.

Significateurs :

: Mercure se trouvant significateur et la Lune étant bien disposée, la personne possédera un esprit fin, un bon jugement et beaucoup d’invention ; elle aimera les voyages et les changements en toutes choses. Si la Lune se trouve significateur avec Mercure dignifié, les dispositions du sujet seront également bonnes, il aimera les arts, les sciences, les mathématiques et les voyages, mais sera d’humeur changeante. Mercure mal disposé amoindrira les qualités et les aptitudes précédentes.

Δ ou ou ou ou ± : Mercure étant significateur annonce une personne ingénieuse, intelligente, douée de bonnes qualités et de pénétration, mais versatile et manquant de résolution, enclin à la dissimulation bien que d’extérieur agréable, parfois songeuse avec une teinte de mélancolie. La Lune mal disposée fait la personne peu sincère. Lorsque la Lune devient significateur, elle désigne une personne plus subtile et plus rusée, égoïste, renfermée et triste mais très habile dans les lettres, les arts et les sciences, et qui peut réussir comme orateur, avocat ou professeur. Mal dignifiée, la Lune rend le sujet moins heureux, moins digne de confiance ; il a plus d’artifice et moins d’habileté.

ou ou ou : Mercure étant significateur annonce une nature intuitive, mobile, fantasque, orgueilleuse, arrogante, ignorante, constamment changeant d’idées et d’occupations, n’arrivant à rien faire de bien, surtout quand Mercure est placé en signe mobile. Si la Lune se trouve significateur, le sujet sera capricieux, grossier en paroles et en propos» doué de peu de moyens. Il ne faudra point oublier, en jugeant de ces aspects de Mercure avec la Lune, d’examiner quels autres aspects la Lune et Mercure peuvent recevoir, qui modifieraient ainsi leur influence. Car Mercure ou la Lune se trouvant en carré mutuel ou en opposition et recevant le trigone de Jupiter, le présage serait moins mauvais et indiquerait que la personne sans être plus estimable, serait néanmoins douée de plus d’honnêteté et de meilleurs sentiments.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.207,230,237,243), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Donne un esprit réceptif et une bonne mémoire, facultés assez rares, et c’est pourquoi ces aspects, le sextile et le trigone en particulier, sont des indices de succès dans la vie, spécialement dans une occupation Mercurienne, telle que littérature, travail de bureau, voyages. Les personnes qui ont ces configurations sont, en générai, très loquaces, surtout si la conjonction ou le trigone sont dans un signe de la voix ou dans des signes d’air, car alors le pouvoir de s’exprimer atteint un degré superlatif, et elles deviennent des linguistes ou de bons orateurs. Cependant, à moins que ces configurations de Mercure et de la Lune ne soient fortifiées par une bonne influence, on ne peut se fier à ces personnes, à cause de leurs tendance à changer d’avis à tout instant et de la manière la plus inattendue. Elles sont enclines à voir toujours le beau côté de la vie ; elles aiment les plaisirs, et particulièrement les voyages.

ou : Donne une mémoire médiocre, une mentalité instable, indécise, avec tendance à s’inquiéter de tout et de rien, et une prédisposition aux maladies cérébrales et nerveuses. Ces caractéristiques font que la personne n’est point aimée et est, comme l’on dit « de mauvais augure ».

Le Message des astres (p.100), Heindel, 1913.

: Très favorable aux choses de l’esprit; il y a la réussite dans toutes les choses intellectuelles, la réussite n’étant pas toujours matérielle car l’esprit est changeant. Favorable également aux déplacements.

: Apporte des troubles pécuniaires très graves, peut donner la faillite, causer des troubles de l’esprit par une surexcitation trop grande; le natif sera très intelligent mais il n’aura pas la possibilité d’analyser ses pensées qui seront trop nombreuses et tumultueuses.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.219), Muchery, 1927.

: 1. Santé. La chylification est rapide et abondante, et en général l’élaboration des aliments digestibles s’effectue aisément ; les maux d’estomac sont rares.
2. Psychologie. L’intelligence est vive et se distingue par une imagination féconde, par une grande facilité d’assimilation et une remarquable docilité de la mémoire dans la reproduction des souvenirs ; le caractère est enjoué et le sujet est très sociable.
3. Destin. La destinée est heureuse et chanceuse, bien qu’assez diverse ; l’activité s’exerce plutôt dans le domaine commercial que dans le domaine intellectuel. La réussite est précoce.

: 1. Santé. Suractivité lymphatique, les échanges nutritifs, aussi bien ceux qui résultent de la respiration que ceux qui dérivent de l’alimentation, s’effectuent à un rythme accéléré.
2. Psychologie. L’esprit est actif et très compréhensif, il est curieux et avide de toutes connaissances, mais peu stable et par suite assez superficiel ; le sujet a de l’éloquence et des dons pour l’étude des langues et rédige avec facilité, de sorte que le trigone Lune-Mercure prédomine chez les philosophes, écrivains, etc.
3. Destin. La vie est assez favorisée, sans être très brillante ; suivant la force respective de Mercure et de la Lune, il y a plus ou moins d’indépendance dans la situation, plus ou moins de facilité, et d’intérêt dans les occupations. L’agilité et l’adresse qu’indiquent ces aspects peuvent s’appliquer soit à des travaux manuels d’utilité immédiate, soit à des œuvres artistiques ; ces aspects correspondent à une gamme très vaste de destinées.

: 1. Santé. Étroitesse de la cage thoracique, d’où respiration insuffisante, irrégulière, saccadée ; le terrain est préparé aux affections pulmonaires en général ; maux d’estomac d’origine nerveuse.
2. Psychologie. Le sujet a beaucoup d’esprit, mais il l’emploie à tort ou sans utilité pour des choses frivoles ; cela peut aussi dénoter de l’immoralité, une conscience élastique, la capacité de tirer avantage d’autrui par une ingéniosité sans scrupules. Quelquefois imagination maladive, créatrice de mensonges, de fictions : en résumé, mythomanie.
3. Destin. La destinée est irrégulière, le sujet est peu aimé et perd rapidement la confiance et l’estime de son entourage après de brillants succès de début ; il ne sait pas organiser sa vie et se voit confiné dans des emplois subalternes. Peu de sens pratique.

Dictionnaire astrologique (pp.60-61), Gouchon, 1935.

Les aspects de la Lune et de Mercure sont essentiels pour les dispositions de l’intelligence, car ils règnent sur ce que la philosophie appelait autrefois les facultés.

: Donnent mémoire, finesse, sensibilité, expression claire par l’accord entre l’imagination et la compréhension, parole bien conduite, adaptabilité, d’où rapidité de conception, aptitudes pour les langues étrangères, besoin de se déplacer dans les idées et désirs d’ailleurs.

: Font l’esprit superficiel et instable, ne parvenant pas à fixer ses pensées, trop nombreuses, accourant en tumulte, parlant pour ne rien dire, ayant une mémoire en forme de passoire, s’inquiétant pour un rien et s’adaptant mal aux circonstances, étant facilement déroutés ; des embarras financiers pouvant amener jusqu’à la faillite.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.414), Privat, 1935.

Association de primarité.

: Excellent facteur affectif et intellectuel liant le sensible au mental; mobilité, vivacité, adaptabilité, souplesse, jeunesse faite d’enfance et d’adolescence; intelligence sensible, ouverture d’esprit, éclectisme, perméabilité affective, rapidité de rythme (François Ier et Charles X avec leur brio et leurs dons divers).

: Facteur par excellence d’instabilité, de futilité, de légèreté, de bavardage, de superficialité, de versatilité; tête de linotte, girouette, vagabondage de l’esprit et de la sensibilité; enfantillage, infantilisme (Louis XV sous son aspect frivole).

Traité pratique d’astrologie (p.199), Barbault, 1961.

: Indique chez vous une grande facilité de compréhension, un esprit souple aux idées claires et qui s’exprime aisément, parfois même d’abondance, par la parole et les écrits. Vous êtes apte à vous assimiler une foule de connaissances étant d’ailleurs favorisé par une mémoire fidèle. Vous ne manquez pas d’imagination. Votre formule mentale vous confère le don des langues. Vous êtes appelé à voyager beaucoup, à vous faire apprécier dans les milieux intellectuels, à fréquenter beaucoup de monde, surtout pendant vos nombreux déplacements.

: Vous rend certes intelligent, mais instable, diffus et extrêmement changeant. Le calme, la fermeté, la concentration sont pour vous choses impossibles. Il faut que vous soyez constamment en mouvement, en agitation perpétuelle. Vous devez vous garder d’une fâcheuse tendance à parler à tort et à travers, à bavarder, à vous répandre en propos inutiles. Vous êtes un peu semblable à une girouette, car vous n’avez pas de volonté ni d’opinion personnelle ; vous donnerez toujours raison au dernier interlocuteur. Vous devez aussi vous garder contre l’indiscrétion. Vous vous ferez du tort par l’impression que vous donnerez à autrui qu’on ne peut se fier à vous ni compter sur vous. Ceci n’est pas toujours votre faute car, très distrait, vous avez en outre très peu de mémoire. Votre nature changeante contrariera beaucoup votre réussite. Vous êtes appelé à mener une vie instable et errante. Vous tâterez un peu de tous les domaines, mais sans succès marquant.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.202), Antarès, 1975.

Vénus

ou ou : Accorde au sujet l’imagination, la gaieté de caractère, le goût des beaux-arts et des sciences d’agrément. Dans l’Ascendant, la 3e ou 4e et la 10e maison, ces configurations heureuses font du sujet un poète, un musicien, un professeur d’art ou un acteur ; elles sont favorables dans toutes les maisons de l’horoscope.

Remarque. Ces deux planètes ne sont jamais distantes l’une de l’autre de plus de 76° et, par conséquent, ne peuvent former entre elles que la conjonction, le parallèle, le semi-sextile ou le semi-carré et le sextile, aspects bénéfiques.

Significateurs :

: Lorsque Vénus est significateur et Mercure dignifié, cet aspect planétaire fait le sujet très beau, ingénieux, spirituel, éloquent et agréable. Il sera artiste, musicien, poète, peintre ou littérateur et favorisé du beau sexe. Si Mercure est mal dignifié, la disposition du sujet sera la même à peu de choses près. Lorsque Mercure devient significateur et que Vénus est dignifiée, cette influence donne à la personne l’élégance, la beauté, la sagesse, la bonté du cœur, la compassion, la modestie. Mais Venus étant déprimée, le sujet, bien que doué de beauté et de bonnes qualités, compromettra sa vie et sa position par suite de l’abus des plaisirs.

Δ ou ou ou ou ± : Vénus étant significateur dénonce un esprit vif, ingénieux, une personne de bonne nature, possédant la finesse et l’éloquence, le savoir, une grande aptitude pour la musique, les arts, les sciences, les belles-lettres. Mercure étant significateur indique un homme courtois, aimable, sage, prudent, juste, instruit, bon, élégant dans sa personne et dans ses manières. Vénus mal dignifiée rend le sujet moins accompli et légèrement viveur et prodigue, et Mercure mal disposé présage plus de vices que de vertus et plus de folie que de sagesse.

ou ou ou : Lorsque Vénus est significateur, elle accorde au sujet le goût de la musique, de la danse et du chant. Quand Mercure se trouve significateur, il rend la personne indulgente, serviable, obligeante et folle de musique.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, (p.206,229-230,236-237,243), Julevno, 1912.

ou ou : Ces aspects tendent à rendre le natif gai, sociable, d’un bon naturel, à lui faire aimer la compagnie. Ils donnent aussi des dispositions pour la musique et la poésie, spécialement s’ils sont à l’ascendant. C’est une indication générale de succès comme voyageur de commerce, car ces personnes sont douces, affables, persuasives.

Note : Vénus et Mercure ne sont jamais à plus de 76 degrés de distance l’un de l’autre, ils ne peuvent donc former que des conjonctions, des parallèles ou des sextiles, mais point de trigones, de carrés ou d’oppositions.

Le Message des astres (p.91), Heindel, 1913.

:

Ces deux planètes ne sont jamais éloignées l’une de l’autre de plus de 78°, aussi les aspects qui nous intéressent ne peuvent être que bons. Ils viennent indiquer une bonne nature, le goût de tout ce qui est beau, l’amour de la forme, de la musique, des arts, des plaisirs, de l’argent et la possibilité d’obtenir tout ce que l’on désire si ces deux planètes ne sont pas. blessées par les maléfiques.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.222), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Tempérament sanguin-nerveux, quelquefois mal équilibré, surtout chez les femmes lorsque Vénus est faible par signe (puberté plutôt précoce, règles et ménopause pénibles).
2. Psychologie. Caractère gai et enjoué, généralement enclin à considérer la vie sous un angle heureux ; un peu superficiel, recherchant les plaisirs et très sociable. Les études sont parfois gênées par des préoccupations amoureuses trop précoces.
3. Destin. Assez différent chez les hommes et chez les femmes : pour les premiers, forte influence (habituellement favorable) d’un entourage féminin, d’abord sur l’éducation, ensuite sur les progrès dans le monde. Pour les secondes, existence plutôt effacée et terne, obligation de travailler pour subsister, de tenir un petit commerce, par exemple.

: 1. Santé. Chez les hommes ce peut être l’indice de désordres nerveux dus à une sexualité excessive (quelquefois anormale et plutôt cérébrale qu’effectivement mise en œuvre) ; un épuisement prématuré, de l’impuissance, est à craindre. Chez les femmes les perturbations concernant les organes intimes se manifestent par une nervosité excessive. Cet aspect semble jouer un rôle dans quelques cas d’hystérie.
2. Psychologie. Beaucoup de sensibilité et de raffinement presque maladif ; chez les sujets peu évolués : grande irritabilité à fond d’émotivité aiguë ; naturel plutôt craintif et paresseux, redoutant les contraintes et fuyant les responsabilités. Moralité médiocre.
3. Destin. Les rapports sociaux sont ordinairement compliqués par le manque de netteté, de franchise et de fermeté du sujet. La situation demeure subalterne ou ambiguë, douteuse, mal définie. Cet aspect doit avoir une grande influence sur ces petits commerces plus ou moins discrets ou clandestins en rapport avec les affaires d amour, les maisons de rendez-vous, etc. Chez la femme, cet aspect indique parfois que les questions d’intérêt se mêlent à la vie affective ; il semble y avoir une certaine « virilité », mais souvent de la maladresse dans les initiatives.

: 1. Santé. Plus favorable que la conjonction au point de vue physiologique, dénote une hérédité saine et des propensions à la longévité, surtout si la vie est assez active (dans le cas contraire, un peu d’embonpoint, des menaces de goutte sont la conséquence d’une nourriture trop recherchée).
2. Psychologie. Personnalité sympathique et ouverte, adroite, fine optimiste, à la fois artiste et pratique. Chez l’homme cet aspect implique néanmoins un peu de mollesse et une volonté flottante et influençable. Probablement un des meilleurs aspects pour la musique et la poésie.
3. Destin. La carrière est rapide et souvent brillante dans des domaines d’ailleurs très divers, étant donné la multiplicité des aptitudes. Les arts, le théâtre, les commerces de luxe sont les occupations les plus profitables. Semble conférer un don spécial pour le courtage, la représentation.

Dictionnaire astrologique (pp.65-66), Gouchon, 1935.

: Caractère gai, sociable, affable, plaisant, avec les bons aspects, amours de la musique et de la poésie, de l’élégance dans les arts et les plaisirs, don de persuasion, l’esprit sachant trouver le chemin du cœur.

: Légèreté, papillonnage, car on promet plus qu’on ne tient.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.417), Privat, 1935.

Esprit sensuel.

: La conjonction surtout et le sextil donnent une intelligence sensualiste, esthétique ou artistique, qui tend à s’épanouir dans une nature vivante, jeune, enjouée, souple, ayant du goût, de l’adresse, de la sensibilité (Louis XII et Napoléon III).

Traité pratique d’astrologie (pp.201-202), Barbault, 1961.

Vous rend gai, spirituel affable, sociable. Vous êtes un agréable causeur, ayant un grand pouvoir de persuasion qui dépend surtout de votre sympathie. Vous avez des pensées délicates et vous aimez la musique, la poésie. Vous êtes heureux parce que vous avez une nature qui vous fait voir la vie en rose. Vous ferez de nombreux voyages de plaisir au cours desquels vous ferez des rencontres agréables. Vous aimez la compagnie de personnes jeunes, gaies, qui vous accordent facilement leurs faveurs. Vous écrivez très gentiment; aussi votre correspondance amoureuse sera-t-elle volumineuse. Vous vous entendez bien avec vos frères et sœurs ainsi qu’avec votre voisinage. En amour, vous êtes gentil mais quelque peu léger, inconstant. Vous aimez joindre l’utile à l’agréable. Vous aurez eu des relations précoces et votre jeunesse constituera toujours, par comparaison, la meilleure époque de votre vie.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.216), Antarès, 1975.

Mars

ou ou : Rend l’imagination vive, l’esprit sarcastique, enclin à la colère, à la fourberie et au mensonge. Le sujet possédera un bon jugement, une grande habileté pour les métiers manuels, une adresse merveilleuse; danger en voyage.

: Confère au sujet une intelligence vive, une grande pénétration, un jugement sûr et prompt, un esprit déductif; il en fera un mathématicien, un ingénieur ou un chimiste.

Significateurs :

: Lorsque Mercure est dignifié et Mars significateur, la personne aura beaucoup de vivacité d’esprit et de pénétration, aimera la mécanique, les mathématiques, la critique littéraire ; possédera beaucoup d’imagination et de présence d’esprit. Elle pourra réussir dans l’armée, la marine et y acquérir une réputation de bravoure. Si Mercure est mal disposé, le sujet sera mal doué, méchant, déloyal et hâbleur. Lorsque Mercure devient significateur, avec Mars dignifié, la personne possédera beaucoup de courage, d’intelligence et de présence d’esprit. Si Mars se trouve maléficié, le sujet sera trompeur, peu scrupuleux, imposteur et larron.

Δ ou ou ou ou ± : Mars se trouvant significateur présage une grande intelligence, une vivacité d’esprit extraordinaire, la pénétration, le savoir ; le sujet est toutefois rusé, violent et extrêmement contraint. Mercure étant-mal disposé, le caractère sera plus rusé, superficiel, enclin à l’ostentation et au manque de principes. Mercure étant significateur, la personne sera courageuse, ingénieuse, habile dans les sciences mathématiques, ayant beaucoup de volonté et d’estime d’elle-même et de confiance dans les autres. Mars mal dispose rendra le caractère téméraire, entêté, porté au jeu et aux grandes excursions.

ou ou ou : Mars étant significateur désigne un sujet vulgaire, médisant, sans principes, généralement vagabond et malheureux. La Lune étant significateur, la personne sera malicieuse, trompeuse, irascible, passionnée, orgueilleuse, méchante par accès de mauvaise humeur ; pourra voyager en pays étrangers où elle aura à redouter les épidémies, les peines et les blessures.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.204,228,235-236,242), Julevno, 1912.

Δ ou : Donne un esprit vif, ingénieux et plein de ressources. Il rend le sujet prêt à accepter avec enthousiasme tout ce qui éveille son intérêt et le gratifie du don de faire partager aux autres son enthousiasme et ses vues. Ce sera un travailleur infatigable pour toute cause qui attire sa sympathie, mais non un illuminé, car il ne s’intéresse qu’aux choses concrètes. Les personnes qui ont ces aspects aiment les discussions, la controverse ; elles possèdent un fonds inépuisable d’esprit et de bonne humeur, uni quelquefois à une pointe d’ironie qui atteint droit son but, mais est toujours sans malice et sans méchanceté. Elles ont une remarquable dextérité qui leur permet de faire tout ce qu’elles veulent de leurs mains, vite et bien, de façon vraiment étonnante. Elles ne font rien lentement ou à demi, et emploient toute leur énergie à faire, et à bien faire, tout ce qu’elles entreprennent. C’est pourquoi ces aspects donnent le succès dans presque toutes les voies, mais surtout en littérature et en mécanique.

ou : Assure la même énergie, le même enthousiasme, la même dextérité que donnent les bons aspects précédents mais ces facultés sont employées dans un but destructeur, pour une bonne ou mauvaise fin suivant le signe, la position dans la maison, et les autres aspects. Par exemple, si la configuration a lieu dans un signe où l’une ou l’autre des planètes, sinon les deux, sont puissantes et bien situées, comme Mars dans le Bélier ou dans le Capricorne, ou bien Mercure dans les Gémeaux ou dans la Vierge, ou encore si les planètes sont fortifiées par de bons aspects du Soleil, de Vénus ou de Jupiter, Mars en conjonction ou en parallèle à Mercure agira de la façon indiquée dans le paragraphe précédent pour le trigone ou le sextile. Mais si Mars et Mercure sont dans un signe d’eau (le Cancer, le Scorpion ou les Poissons) ou si l’une ou l’autre des planètes, ou les deux sont aspectées par Saturne, Uranus ou Neptune, la conjonction ou le parallèle de Mars et de Mercure donnera les mêmes tendances maléfiques que le carré ou l’opposition décrits dans le paragraphe suivant.

ou : Donne au sujet un esprit vif, pénétrant, alerte, impulsif, irritable, emporté, qui décide et agit sans réfléchir, ce qui lui amène, aussi bien qu’aux autres, une foule de désagréments et fait de lui un dangereux associé. La sincérité n’est pas son fort ; incapable de jamais dire la vérité, il lui est aussi naturel d’exagérer ou de colorer les faits que de respirer. Il est virulent dans ses colères ; sa langue est plus venimeuse que la morsure d’un serpent, aussi est-il redouté ou même haï et évité de tous ceux qui ont le malheur d’être dans son entourage. Véritable brute, il doit dominer et détruire partout où il se trouve ; il ne permet à rien de lui faire obstacle. La force et la calomnie sont ses armes. Il est égoïste au superlatif, fanfaron et vain. Ces tendances peuvent, naturellement, être modifiées par d’autres bonnes configurations, mais si elles ne le sont pas, les personnes affectées de ces aspects représentent un sérieux danger pour la société. Si Mars ou Mercure sont placés l’un ou l’autre en sixième ou douzième maison, ou dans quelque autre position qui fait que le mauvais aspect influe sur la santé, il y a indication probable de prostration nerveuse, de fièvre cérébrale ou d’aliénation mentale.

Le Message des astres (p.102), Heindel, 1913.

: Donne une grande activité intellectuelle, de la vivacité, de la ruse, des réparties promptes, de l’entrain, une réussite dans les travaux demandant de l’activité et de l’initiative.

: Sera la cause de querelles, de discussions nombreuses avec les frères et sœurs, d’un risque d’accident dans un voyage. La conjonction de Mars et de Mercure est mauvaise.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.222), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Ces aspects assurent une bonne coordination des réflexes nerveux ; l’innervation des mains est remarquable.
2. Psychologie. Dénote un esprit positif, original, subtil, entreprenant et très actif ; le sujet peut être rusé et caustique, mais sans méchanceté ; il est zélé et enthousiaste avec une pointe d’exagération.
3. Destin. La destinée est favorable ; ce sont habituellement des « self-made men » qui s’imposent rapidement par leur talent, leur habileté manuelle ou leur agilité intellectuelle ; ces aspects inclinent aux sciences mécaniques et physiques, ils peuvent faire des médecins, des chirurgiens, des sculpteurs. Voyages nombreux.

ou : 1. Santé. La santé est en général vigoureuse, bien qu’il y ait tendance à gaspiller la force nerveuse, mais le corps, et surtout la tête peuvent subir des accidents provoqués par la témérité, et les imprudences du sujet.
2. Psychologie. L’esprit léger, étourdi ou bien surexcité, agressif, méchant ; le sujet aime se quereller, il calomnie, il est bavard et menteur ; cependant la conjonction peut accorder, dans certains cas, un esprit vif, éveillé et curieux.
3. Destin. La destinée est mouvementée du fait qu’il y a peu de continuité et d’application dans les occupations ; la conjonction peut pourtant produire de remarquables explorateurs ou des militaires ; les voyages sont généralement nombreux mais ils comportent des risques d’accidents.

Dictionnaire astrologique (pp.66-67), Gouchon, 1935.

: Vivacité, riposte, finesse, entrain, initiative : adresse, sens du dessin, plans cohérents, nets, combinés comme de belles machines.

: Irréflexion et turbulence, esprit irascible; tendance à l’exagération et au mensonge, aux écarts de langage, peut-être aux duperies et au vol avec de méchants instincts; égoïsme; querelles entre les frères; accidents en voyage.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.417), Privat, 1935.

Esprit agressif.

: Intelligence pénétrante, aiguë, critique, combative, militante, mordante, passionnée; fait les polémistes, pamphlétaires, caricaturistes, critiques et les militants.

: Esprit de révolte, plus ou moins caustique, retors, chicanier, irrespectueux ou maladroit, pouvant se plaire dans les intrigues, les cabales, la médisance, la calomnie (Louis XII, du temps où il était duc d’Orléans, s’y est quelque peu complu; Louis XIV entraîné plus ou moins malgré lui dans les guerres).

Traité pratique d’astrologie (pp.202), Barbault, 1961.

: Vous donne une grande vivacité mentale qui vous rend capable de décisions rapides, et de non moins promptes exécutions. Vous êtes vif et adroit dans vos actes; grande dextérité manuelle et aptitude au maniement d’instruments, au dessin et aux arts graphiques. Vous avez la répartie spontanée et incisive. En toutes choses, vous vous montrez alerte et énergique, combatif. Vous avez en vous un besoin constant d’action, de mouvement, d’initiative et vous êtes toujours pressé. Vous aimez la vitesse lorsque vous vous déplacez. Vos voyages se font souvent pour des motifs d’urgence. Vous réussissez souvent dans vos démarches, parce que vous savez convaincre par la force de vos arguments. Vous êtes avantagé par un système nerveux puissant, et par d’excellents réflexes.

: Vous donne un mental vif mais très excitable. Vous avez toujours les nerfs à fleur de peau, ce qui vous rend impulsif, très irascible, enclin à la dispute. Vous êtes certes intelligent mais trop agité, ne prenant jamais la peine de réfléchir avant d’agir ou de parler. Ceci vous mène parfois à des écarts regrettables de langage, à des actes de violence, à des imprudences qui vous coûtent cher. Avec l’âge vous vous assagirez mais vous avez dû être turbulent dans l’enfance. Vous devez lutter contre une tendance à exagérer, à discuter sans motifs, à travestir la vérité dans le seul but d’avoir raison. Vos gestes impulsifs pourront être la cause de quelque accident, surtout dans le maniement d’instruments tranchants et pointus. Vous devez aussi vous méfier de la vitesse, de la précipitation dans vos déplacements, car vous êtes prédisposé aux blessures et brûlures aux bras et aux mains. Vous vous entendez difficilement avec vos frères ou vos voisins. En affaires, vous réussirez difficilement car des rivalités, des luttes acharnées vous opposeront à vos concurrents.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.216-217), Antarès, 1975.

Jupiter

ou ou : Rend le sujet franc, généreux, doué d’une vive pénétration d’esprit, et d’un solide jugement. Ces aspects présageront succès dans la littérature, les beaux-arts ou les sciences, dans la 2e, 3e ou 9e maison; ils indiqueront dans la 7e ou la 10e maison un emploi ou une fonction publique, artistique, scientifique ou littéraire.

: Produira un caractère tout à fuit opposé au précédent et dénotera insuccès dans les études et les carrières indiquées ci-dessus.

Significateurs :

: Jupiter étant significateur et Mercure bien disposé, le sujet sera sage,vertueux et religieux, sera éloquent, capable et instruit, pourra devenir un grand prédicateur. Mercure n’étant point dignifié, le sujet sera moins bien doué mais grave et sévère. Si Mercure se trouve significateur et Jupiter, bien dignifié, la personne sera bonne, aimable, agréable, capable et sympathique ; elle pourra être protégée par des personnes puissantes ou riches et sera favorisée de la fortune. Mais Jupiter se trouvant déprimé, ces présages, seront beaucoup amoindris.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Jupiter se trouve significateur, il accorde d’excellentes aptitudes, un profond jugement et un grand savoir, l’éloquence et un goût parfait. Jupiter mal dignifié, diminuera l’éclat de toutes ces belle qualités. Lorsque Mercure est significateur, le sujet possédera un raisonnement solide, une science profonde, un esprit doué de généreuses dispositions et se conciliera les faveurs de la fortune. Mercure étant mal dignifié, tous ces heureux présages se trouveront amoindris.

ou ou ou : Jupiter se trouvant significateur annonce ennuis, disputes, perplexités, vexations, procès et par conséquent vie tourmentée. Mercure étant significateur indique existence agitée par ennuis et conflits, jugement faible, idées peu justes, impressions fausses, querelles religieuses.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.203,226,234,241), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Est un des plus heureux présages possibles, car il donne un caractère gai ou optimiste, avec la faculté de toujours voir le beau côté des choses et de ne pas se laisser abattre aux heures de l’adversité. L’esprit est large, souple, apte à raisonner d’une façon juste, et à former un jugement sûr, après mûre délibération. Ces personnes ne prennent jamais de décision hâtivement ; elles demandent du temps pour réfléchir, mais la conclusion, une fois atteinte, est irrévocable. Le sujet a du succès dans la littérature ou dans la magistrature, et il est respecté pour son honnêteté et sa sincérité. Ces aspects sont particulièrement favorables aux personnes qui voyagent, soit pour leurs affaires, soit pour leur plaisir, car elles recueillent à la fois profit et agrément de leur vie nomade ; ils assurent santé, fortune, sagesse au-dessus de la moyenne, et l’affection de tous, à cause des vibrations vitales qui irradient de leur personne.

ou : donne un caractère instable, irrésolu, si bien que le sujet ne peut se décider à prendre parti lorsque plusieurs perspectives s’offrent à lui. Ses hésitations, son absence de jugement lui font souvent manquer des occasions qui se présentent. Les personnes qui ont ces aspects sont menacées de scandale et de médisances de la part d’associés perfides ; elles ne devraient pas voyager, car cela leur attirerait des ennuis et des pertes ; être extrêmement prudentes en signant des contrats relatifs à des livraisons promises pour une époque déterminée, car elles seront probablement incapables de remplir leurs engagements.

Le Message des astres (pp.101-102), Heindel, 1913.

: Apporte un jugement solide, souvent des idées matérialistes, l’amour de la vérité en tout. Position favorable pour les fonctionnaires, vie calme, rangée et longue.

: Donnent trop de précipitation, parfois de la méchanceté ou de l’envie, un mariage troublé par des querelles avec la famille du conjoint.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.222), Muchery, 1927.

ou : 1. Santé. Favorise et développe considérablement la croissance et les fonctions végétatives dans l’adolescence ; le système nerveux est solide, bien équilibré.
2. Psychologie. Accorde un jugement juste et rapide, une grande faculté de synthèse et de vulgarisation, de l’intuition et une grande force morale, en même temps qu’un sens pratique très précieux.
3. Destin. Si Mercure l’emporte en puissance, et suivant les signes, on peut espérer de fructueux succès littéraires ; si Jupiter prédomine, la situation est plutôt commerciale ou administrative ; de toute façon, la vie est large et facile, généralement heureuse ; c’est un des meilleurs aspects pour l’argent.

: 1. Santé. Menace de troubles de la circulation sanguine : irrégulière ou trop peu active.
2. Psychologie. L esprit est très superficiel, sujet à de nombreuses erreurs d’appréciation, sceptique, plaisantin, sans fond solide ; le caractère est bonhomme et mou, essentiellement versatile, sans volonté ; indique beaucoup de naïveté et peu d’opinions bien arrêtées.
3. Destin. La destinée est le reflet du caractère, la vie est déréglée, inconsistante, sans relief ; elle peut être celle d’un employé de bureau subalterne qui se sent prisonnier de son travail et esclave dans son foyer.

Dictionnaire astrologique (pp.66-67), Gouchon, 1935.

: Bon jugement, amour de la vérité, d’où honnêteté, succès en affaires légales car on possède le sens du droit qu’on exprime avec éloquence, existence longue et rangée, facilités en voyage.

: Conceptions un peu vacillantes, clair-obscures, jugement faux, ennuis avec la justice (d’autant que l’on sera tenté de s’adresser à un mauvais avocat, irréfléchi, qui emporte l’hostilité des magistrats) ; difficultés pour faire face à ses engagements; inconvénients en voyage : attention aux contrôleurs et douaniers ; querelles avec la famille de la femme, le père surtout (la famille de l’époux et le beau-père en thème féminin).

Astrologie scientifique (L’) (2, p.418), Privat, 1935.

Esprit social.

: Intelligence apte à l’organisation, à l’exploitation, aux échanges, contacts et affaires; esprit libéral, souple, habile, sachant tirer le meilleur parti des choses (Louis XI qui régla ses principales affaires avec du commerce; Louis XVIII, artisan de la Restauration par ses qualités de négociateur, d’arbitre, de médiateur et de libéral).

: Esprit enclin à la négligence, à l’insouciance, au désordre, à la légèreté ou enclin à « jeter de la poudre aux yeux » (Louis XII, alors duc d’Orléans, menant une vie dissipée; Henri IV avec son dégoût de l’administration; Louis-Philippe victime de son optimisme).

Traité pratique d’astrologie (p.202), Barbault, 1961.

: Vous confère un excellent jugement, de la sagesse et beaucoup d’optimisme, un esprit de bienveillance et de droiture, de la sincérité et de l’honnêteté. Vos paroles sont bien intentionnées et pleines de bon sens. Vous avez des aptitudes pour les études de droit, de religion et de philosophie. Vous êtes attiré par l’Étranger ; vous avez d’ailleurs certaines chances de vous y rendre et d’y prospérer. Si vous vouliez essayer votre chance dans le domaine des affaires, vous réussiriez dans le commerce de gros, d’exportation et importation. Vous entretiendrez d’excellents rapports avec l’Étranger et aurez à ce sujet une volumineuse correspondance. Au cours de vos voyages et démarches, vous entrerez en rapport avec des personnages très importants, des philanthropes et des savants.

: Donne une disposition mentale qui vous fait surestimer l’importance de toutes choses. Vous commettrez ainsi de grosses erreurs de jugements. Cette configuration vous pousse à vous engager très loin dans vos affaires, à promettre beaucoup sans que vous ayez la certitude de pouvoir tenir vos engagements. Vous risquez des ennuis par procès commerciaux, litiges, dus à l’inobservation des clauses d’un contrat. Abstenez-vous d’emprunter ou de prêter votre argent ; ces questions ne peuvent vous occasionner que des soucis. Méfiez-vous des conventions écrites ; prenez conseil avant de vous engager. Ne vous lancez pas dans des entreprises au-dessus de vos possibilités ou dans des études au-dessus de vos capacités mentales. Le jeu, le risque, les spéculations sont à éviter, car vous finirez par perdre en fin de compte, même si vous avez des gains momentanés.

L’art de l’interprétation en astrologie (p.217), Antarès, 1975.

Saturne

: Donne un caractère prudent, persévérant, méditatif et un bon jugement: il fera le sujet habile dans les sciences, les lettres ou les mathématiques d’après les maisons ou les signes que ces deux planètes occuperont.

ou ou : Fait le sujet malin, trompeur, menteur, peu honnête et souvent ivrogne. Placé dans la IIIe ou IXe maison, il indique amour des sciences et des lettre, mais avec peu de succès dans ces études. L’opposition et les quadrats de ces planètes causent toujours une difficulté ou bien un défaut dans l’élocution ou la parole.

Significateurs :

: Saturne étant significateur et Mercure dignifié, cet aspect planétaire indique un esprit subtil et adroit, enclin à la recherche et à l’étude; une personne grave, agréable, mais un peu fière et pédante, à l’élocution facile. Mercure se trouvant significateur et affligé, le sujet aura un défaut de prononciation, sera indolent, soupçonneux, avare, bavard, entêté, peu intelligent et ignorant. Lorsque Mercure est significateur avec Saturne bien disposé, la personne est timide, réservée, lente en action et en parole, d’un caractère froid, renfermé,prudent, pesant toute chose. Elle pourra, à force de parcimonie, s’amasser une petite fortune et, à force de travail et d’étude, acquérir un lot de connaissances utiles. Saturne se trouvant déprimé, le sujet sera envieux, mauvais, vindicatif, méchant, intraitable, déshonnête, et pourra être poursuivi pour des écrits ou des libelles méchants.

Δ ou ou ou ou ± : Lorsque Saturne est significateur, il accorde le goût de l’étude, un esprit subtil et ingénieux, avec plus de recherche que d’habileté, un caractère grave, inquisiteur, songeur. Mais Mercure devenant significateur, le caractère sera craintif, prudent, fantastique, mécontent et adonné à l’étude des sciences. Saturne étant mal dignifié, le sujet réussira peu dans ses études.

ou ou ou : Saturne étant significateur indique un caractère fourbe, menteur, méditant toujours quelque ruse envers autrui. Mercure se trouvant significateur, le sujet sera doué de mauvaises dispositions, enclin au vol et particulièrement envieux.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.200-201,224,240), Julevno, 1912.

ou : Ajoute la profondeur de jugement et le don de prévision aux autres bonnes qualités résultant du sextile et du trigone pourvu que Mercure soit bien aspecté d’autre part, mais pas dans une aussi pleine mesure cependant. Du moins la personne ne semble pas aussi apte à leur donner corps ; par conséquent, elle ne rencontrera pas le même succès que présagent les bons aspects ; elle souffrira d’une tendance à la mélancolie indiquée par le carré ou l’opposition, surtout si cet aspect se rencontre dans un signe commun ou dans le Capricorne. Dans les Gémeaux, ces aspects nuisent beaucoup à l’habileté et le natif est sujet à laisser tout échapper de ses mains ; ils donnent aussi une timidité embarrassée et, si Mercure est dissonant, les caractéristiques résultant du carré ou de l’opposition sont presque inévitables.

Δ ou : Agit comme un frein sur le changeant mental et lui donne un sérieux, une pénétration et un pouvoir de concentration qui sont d’une valeur inestimable dans la vie. Ces aspects indiquent une prudence, une profondeur de raisonnement qui assurent le succès, quelle que soit la carrière que poursuit la personne. La patience et la persévérance qu’elle emploiera empêcheront tout échec accidentel de venir compromettre le succès final : sa prévoyance et sa diplomatie finiront par la rendre invincible. C’est pourquoi de tels sujets ne tardent pas à se distinguer dans quelque affaire d’importance concernant une société secrète, l’Église, ou même la politique ou le gouvernement. Ils sont recherchés pour de hauts emplois dans de grandes entreprises qui ont besoin d’une main ferme à la direction. Cependant, ils ne brillent pas en public, parce qu’ils sont très réservés. effacés, modestes dans leurs gestes et dans leurs manières. De plus, ils sont rigoureusement honnêtes, justes, et font par conséquent, les meilleurs juges possibles.

ou : Indique que la personne sera sujette à des ennuis et des délais, durant toute sa vie. Elle sera entravée de toutes parts par la médisance d’ennemis cachés, ce qui la rendra de plus en plus amère et sarcastique, d’où il résultera que tous l’éviteront autant que possible. Cette condition la poussera à une vie de recluse consacrée à ressasser ses infortunes, et en fera la proie d’une mélancolie des plus pitoyables. Ces aspects rendent aussi astucieux et fourbe ; ils apportent le même désir d’étudier les sciences occultes que les bons aspects, mais avec cette notable différence que les bons aspects de Saturne et de Mercure inclinent à l’étude de l’occultisme dans un but altruiste, tandis que les mauvais aspects poussent à cette étude pour un gain ou un pouvoir personnel.

Le Message des astres (p.101), Heindel, 1913.

Accorde beaucoup d’ordre et de méthode, de la gravité, de la prudence, un esprit analytique permettant de réussir dans les œuvres d’érudition, peut faire du sujet un bon professeur, un notaire, donne de la fidélité et de la droiture.

ou : apporte de la jalousie, un manque de confiance en soi et envers autrui, un esprit malicieux, voyant le mal partout, cause de nombreuses querelles d’idées avec son entourage, donne des faux amis, l’impopularité et est peu favorable aux enfants ou aux parents plus jeunes que soi.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (pp.222-223), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Favorise les métabolismes ; régularité de la circulation sanguine, et développement corporel bien mesuré.
2. Psychologie. Le sujet est sérieux, grave, sobre, méthodique, il a le sens du commandement et de la responsabilité, la maîtrise de lui-même, la logique et la concentration, l’exactitude d’esprit, la fermeté de caractère. C’est un des meilleurs aspects pour l’intellect.
3. Destin. La situation, par les qualités réelles du sujet, devient rapidement importante et indépendante ; cela peut indiquer une haute charge administrative.

ou : 1. Santé. Cela signifie généralement un ralentissement de tout ou partie de l’activité organique : menace d’artério-sclérose, d’atrophie ou de paralysie des membres, surdité, défaut ou difficulté de la parole.
2. Psychologie. La moralité est habituellement faible, d’où une disposition au mensonge et aux délits de toutes sortes. L’intelligence est rapide et pratique, mais superficielle, souvent pervertie ; elle manque de fond, et toutes les qualités d’intériorisation de Saturne se situent ici sur le plan psychologique : mélancolie, rancune, paresse, tromperie, etc. La sociabilité fait défaut. Cet aspect est fréquent chez les criminels.
3. Destin. La vie est difficile, restreinte, sans intérêt personnel et sans utilité sociale ; le sujet est souvent un parasite, quand il n’est pas nuisible ; il occupe très souvent une situation inférieure (domestique, etc.) ; il est souvent méprisé.

Dictionnaire astrologique (p.67), Gouchon, 1935.

: Ordre et méthode; esprit sérieux, profond, prudent, diplomate; honnêteté et sang-froid; raisonnement logique; réserve dans les propos, aptitudes pour occuper une poste de confiance.

ou : Esprit malicieux à qui le mal saute aux yeux, amer, soupçonneux, vétilleux, jaloux, mélancolique; disent propos vifs avec l’entourage, peu d’endurance avec les enfants ou les parents plus jeunes; préviennent qu’on est en retard ou inopportun dans l’existence.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.418), Privat, 1935.

Association de valeurs cérébrales de Terre.

: Intelligence secondaire, se donnant du recul, s’engageant en profondeur et portée vers l’abstraction; esprit de rigueur, de géométrie, de mathématique ou de philosophie, sinon de moraliste (Henri III, cultivé, studieux, penseur; Louis XV, esprit lucide qui pressentit le triomphe de ce qu’il appela « la tourbe républicaine » et tenta, sur ses vieux jours, de restaurer la monarchie ébranlée dans ses fondements).

: Peut donner un défaut de prononciation ou d’expression (Louis XIII et Robespierre bègues) des inhibitions ou un retard intellectuel; contribue à donner de l’égoïsme, de la sécheresse de cœur, un esprit pointilleux, soupçonneux, routinier, « réactionnaire », sectaire, sceptique ou fanatique (élément de psychose chez Charles VI; retard intellectuel assez prolongé chez Charles VII; manque de diplomatie et de souplesse d’esprit chez Charles IX). Dans certains cas, grande avidité de l’esprit, profitable.

Traité pratique d’astrologie (pp.202-203), Barbault, 1961.

: Vous donne la faculté d’envisager les choses avec calme et sang-froid. Cette configuration est la marque d’un esprit sérieux et pondéré. Vous êtes un penseur capable de concentration, de raisonnement logique, de suite dans les idées, de pensées profondes. Vous ne parlez que lorsque c’est utile et même vos gestes sont rares et précis. Votre formule psychologique est apte aux calculs, à toutes les occupations nécessitant de la présence d’esprit, de l’attention, de la minutie, de l’ordre et de la méthode. Votre décision est peut-être lente parce que vous aimez préparer minutieusement vos actions, mais vous êtes aussi persévérant. Pour vous, le temps ne compte pas. Vous inspirez la confiance et l’estime parce que vous êtes un homme de parole et que l’on peut se fier à votre jugement parfaitement objectif.

: Vous fait souvent envisager tes choses à un point de vue pessimiste, vous donne des accès de doute et de mélancolie, vous rend sujet à des états de dépression nerveuse voisins de la neurasthénie. Vous semblez également maladroit dans vos gestes. Vous serez malchanceux en affaires et surtout en commerce ; vous aurez des ennuis par vos écrits et serez en butte à des vexations d’ordre administratif. Vos voyages et déplacements ne seront pas heureux ; vous n’y trouverez qu’empêchements, retards, circonstances déprimantes et même risques accidentels. Du point de vue de la santé, outre !a faiblesse des nerfs, vous êtes prédisposé aux affections pulmonaires ainsi qu’aux rhumatismes dans les bras, les mains et les épaules. Une chute entraînant la fracture d’un bras est possible. Mésentente avec un frère aîné ou avec des personnes plus âgées que vous.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.218), Antarès, 1975.

Uranus

ou ou Δ ou : Donne au sujet l’amour des études scientifiques et des inventions, un esprit didactique et un jugement profond avec des goûts et des idées originales. Le sujet rencontrera beaucoup de succès dans ses études et ses recherches. Ces configurations de Mercure avec Uranus se produisant dans les 1ère, 3 et 9e maisons surtout, sont très puissantes et font généralement les astrologues, les savants en occultisme, les ingénieurs, les électriciens.

: Ils donnent au sujet un esprit rusé, malicieux, sarcastique, tourné au mal, employant ses connaissances scientifiques à inventer de meurtriers engins.

Significateurs :

: Cette configuration s’effectuant dans le milieu du Ciel ou dans l’Ascendant, spécialement dans les signés des Gémeaux, de la Vierge ou du Verseau, donne le goût des sciences occultes, de l’Astrologie en particulier, et le sujet deviendra un maître dans l’exercice et l’enseignement de ces sciences. Cette conjonction ayant lieu dans les signes du Bélier, du Cancer, du Scorpion ou du Capricorne, indique que le sujet s’adonnera à des études et des inventions frivoles telles que la recherche du mouvement perpétuel ou à des combinaisons de jeu ou de paris au sujet de courses. Si Mercure se trouve significateur et placé dans les signes mobiles du Bélier, du Cancer, de la Balance ou du Capricorne, il désignera une personne changeante, nomade, jamais satisfaite et qui probablement, fera de longs voyages en- pays étrangers. Mais placé dans les Gémeaux, la Vierge, la Balance ou le Verseau, Mercure joint à Uranus, fera du sujet un grand chercheur et un profond érudit dans les sciences occultes, et le rendra exposé à de nombreux accidents même mortels ainsi qu’à la mauvaise fortune due à son imprévoyance.

Δ ou ou ou ou ± : Ces familiarités stellaires donnent un esprit ingénieux, studieux et chercheur, grand observateur de la nature humaine avec un talent remarquable pour l’étude des sciences. Mercure et Uranus se trouvant placés dans les signes d’air, donnent au sujet l’originalité d’idées, une forte culture intellectuelle et en font un excellent éducateur.

ou ou ou : Ces aspects présagent un bon jugement, une imagination excentrique, beaucoup d’intelligence et d’intuition, surtout quand les planètes sont dans les signes cardinaux ou dans les angles ; placées dans les signes d’eau, elles rendent le sujet moins bien doué, plus sceptique, manquant de pénétration et de jugement, méditant toujours quelque projet excentrique, quelque utopie.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, pp.198,221,231-232,239), Julevno, 1912.

Δ ou : confère un esprit original, indépendant, excentrique, rebelle au joug de la mode, de la tradition ou des conventions. Une personne avec cet aspect est intrépide dans ses efforts de se frayer un chemin en parfaite liberté. C’est donc là le signe des pionniers de la pensée et de l’invention, l’indice du génie. Les idées et les idéaux sont extrêmement élevés, tournés vers le progrès, et de très haute inspiration, même trop, selon l’opinion des esprits qui prennent les actions de telles personnes pour des divagations ou des aberrations d’un esprit malade. Néanmoins, elles ont beaucoup d’amis, à cause de leur naturel aimable et sympathique. Ces aspects sont favorables aux travaux littéraires ou scientifiques, aux inventions, surtout celles qui ont rapport avec l’air ou l’électricité.

ou : Si Mercure est dissonant, la conjonction ou le parallèle doivent être considérés comme maléfiques ; mais si, au contraire, Mercure est bien aspecté, l’indication donnée pour le sextile et le trigone sera applicable.

ou : Indique le déséquilibré ou l’anarchiste aux idées outrées concernant la destruction de l’édifice social ou les réformes à y apporter. Leur marotte est d’avancer leurs opinions en public, mais ils ne font qu’extravaguer, et leur langage est généralement aussi brutal que les mesures qu’ils préconisent. Quels que soient les talents qu’ils puissent posséder, ils leur assignent des objectifs impraticables, si bien qu’ils doivent les abandonner bien vite.

Le Message des astres (pp.102-103), Heindel, 1913.

: Donne de belles qualités mentales, de l’originalité, des propos curieux et permet de réussir dans la littérature scientifique.

: Les qualités d’esprit restent les mêmes mais les possibilité matérielles sont très faibles et ne favorisent pas l’ascension.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.223), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Le « tonus » du système nerveux semble bien équilibré et très élevé et l’activité fonctionnelle est accrue. Les réactions du psychisme sur l’état organique sont particulièrement intenses.
2. Psychologie. L’originalité dans les conceptions est un trait marquant de cet aspect qui dénote aussi une grande curiosité et activité intellectuelles. Aspect qui semble fréquent chez les hommes de génie. La volonté manque cependant de persévérance et, en dépit de facultés remarquables, la personnalité reste parfois indécise, sans puissance sans efficacité.
3. Destin. La carrière est très inégale en valeur, selon les autres configurations du thème : on trouve aussi bien sous cet aspect des utopistes, des politiciens manqués, des chercheurs méconnus, de simples collectionneurs que d’excellents ingénieurs, des inventeurs exceptionnellement doués et des novateurs dans tous les domaines de la science.

: 1. Santé. Les aspects mineurs ont assez peu d’influence, mais le carré ou l’opposition peuvent provoquer des désordres du sympathique retentissant fréquemment sur la nutrition, la digestion, la circulation.
2. Psychologie. Le caractère est difficile, acariâtre, avec des sautes d’humeur, quelquefois de la misanthropie, une tendance aux idées de persécution ; l’attitude est bizarre, un peu fantasque dans les cas extrêmes. L’imagination est très développée, tombant éventuellement dans la mythomanie. Penchant pour les idées révolutionnaires. Dans l’ensemble la valeur du mental reste très grande mais le sujet éprouve encore plus de difficultés qu’avec les bons aspects pour se faire apprécier, pour « faire son chemin ».
3. Destin. Les occupations ne procurent guère de profits stables, les initiatives sont souvent trop extraordinaires et mal calculées. La situation est instable, les revenus fréquemment en mauvaise posture. Le sujet se fait des ennemis en raison de la brutalité de son langage.

Dictionnaire astrologique (pp.67-68), Gouchon, 1935.

: Originalité s’exprimant avec esprit, finesse, intelligence, espièglerie, trouvailles d’arguments et de style, avec amitiés et appuis dans la jeunesse, les parents moins âgés que soi ; goût pour la littérature scientifique et tout ce qui est créateur, spontané, hardi.

(la conjonction est bonne car Mercure et Uranus ont même nature) : Nature critique, férue de contradiction, d’idées changeantes, ayant même du désordre dans l’esprit, d’où : excentricité, projets révolutionnaires et mal coordonnés, manquant d’efficience.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.418), Privat, 1935.

: Intelligence inventive, originale, novatrice, tournée vers les connaissances nouvelles, la psychologie, la technique, les sujets hétérodoxes ou d’avant-garde; disposition d’esprit prométhéenne.

: Même disposition d’esprit mais qui tourne à l’aventure, sinon qui se ferme aux idées nouvelles; raideur d’esprit, systématisation (Louis XVI désemparé devant la nécessité de la rénovation monarchiste).

Traité pratique d’astrologie (p.203), Barbault, 1961.

: Vous confère des pensées originales, un esprit intuitif et inventif, passionné pour le progrès et pour toutes les idées d’avant-garde. Vous vous plairez dans l’étude de sujets nouveaux ou de branches spéciales, de sciences peu connues. Vous êtes très intéressant dans votre façon de parler et d’écrire parce que vous n’êtes jamais banal. Vous vous intéressez à l’électricité, aux ondes, aux vibrations, au rythme, à la radio, à l’aviation. Vos amitiés se recruteront parmi les personnes intellectuelles. Votre système nerveux est sensible et hypertendu mais parfaitement contrôlé. Vous aurez la possibilité de voyager en avion, de faire des découvertes intéressantes au cours de vos déplacements. Vous parviendrez ainsi à vous procurer des livres rares et excessivement précieux par leur documentation spéciale.

: Vous donne un système nerveux hypertendu qui vous rend très excitable et vous fait parfois perdre le contrôle de vos mouvements. Vous gesticulez beaucoup et vous êtes parfois sujet à des tics nerveux, à des mouvements musculaires automatiques, à des crises spasmodiques. Vos idées sont parfois excentriques. Vous avez l’esprit critique et destructif, toujours enclin à contredire les opinions d’autrui, à battre en brèche les théories établies, à partir en guerre contre tout ce qui est « officiel ». En somme, vous êtes un révolutionnaire, mais rarement dans un sens constructif. Vos plans et projets comportent de tels risques qu’ils sont impraticables. Vous devez aussi vous garder d’une certaine brusquerie de langage. Dans vos voyages et déplacements, vous aurez des tribulations et des aventures extraordinaires qui tourneront souvent à votre désavantage.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.218-219), Antarès, 1975.

Neptune

: Dénote un goût de l’étude, de la lecture d’ouvrages d’imagination et de sentiment, ou traitant de psychisme et de sciences occultes ; aptitude spéciale pour la psychométrie, la double vue.

: Esprit peu pratique, enclin à tromperie ou mensonge.

Nouveau traité d’astrologie pratique (1, p.194), Julevno, 1912.

ou ou Δ ou : Donne au natif un esprit particulièrement adapté à l’art occulte, spécialement si la conjonction a lieu en troisième ou en neuvième maison, ou si le trigone est dans les signes d’eau du Cancer ou des Poissons. Ces personnes sont appelées à réussir dans les sciences occultes et y déploient des facultés supranormales. Elles sont spécialement bonnes comme guérisseurs par le magnétisme.

ou : Donne un esprit dérangé, sujet au manque de mémoire, à l’indolence, à la rêvasserie. Il donne un désir inquiet d’atteindre à la célébrité, avec une incapacité de s’adapter à quoi que ce soit. Les personnes qui ont ces aspects sont capables de fraude, de supercherie et de calomnie ; elles sont aussi portées au suicide.

Le Message des astres (p.103), Heindel, 1913.

: Donnent de l’intuition, l’amour du changement, aussi sont-ils très favorables aux déplacements. Position favorable également à l’étude des sciences occultes.

: Donnera un être peu capable de se défendre dans l’existence, apportant de la mollesse, de l’hésitation, de la crainte, de la rêverie, un manque de volonté qui fait rester inerte dans la place que l’on occupe.

Traité d’Astromancie. Le Tarot astrologique (p.223), Muchery, 1927.

: 1. Santé. Peu de particularités notables à cet égard, mais probablement une meilleure élasticité du réseau vasculaire et, par suite, une circulation plus active.
2. Psychologie. La mobilité, la fluidité de l’esprit sont frappantes ; aptitudes linguistiques et intuition très originale. Quelquefois des facultés supranormales. Excellent indice pour l’étude de l’occultisme et probablement aussi pour la pratique du magnétisme curatif.
3. Destin. Ne semble avoir de l’importance que si le sujet embrasse une carrière intellectuelle. Aspect propice en général. Quelques déplacements sur eau au cours de la vie. Le sens pratique est souvent faible, de sorte que cet aspect ne semble pas constituer un indice de prospérité financière.

: 1. Santé. Les aspects puissants (carré, opposition) paraissent incliner à la tuberculose, à une sorte de lymphatisme qui apparaît à la fin de la croissance, prolongée tardivement.
2. Psychologie. Le jugement est peu sûr, il se fonde sur des impressions parfois fausses plus que sur un véritable raisonnement. Beaucoup de confusion et une certaine incapacité à fixer l’attention. Incline également à l’occultisme mais peut provoquer trop d’emballements, voire trop de fanatisme. Dans les cas graves, ces aspects peuvent aussi faciliter le déséquilibre mental. Idées extravagantes.
3. Destin. Le choix d’une profession est toujours difficile et le hasard veut souvent que l’on s’arrête à un genre d’activité ne correspondant nullement aux, capacités, ou, tout au moins, les goûts pèsent davantage sur la décision qu’une saine appréciation des aptitudes réelles.

Dictionnaire astrologique (pp.68-69), Gouchon, 1935.

ou : Système nerveux excellent, donc accord entre la pensée et l’intuition, amour du changement, pensées alertes, élevées, inspirées; intelligence des choses mystérieuses, magnétisme.

: Contribuent à mollesse, hésitation, rêverie, défaut de volonté; ils font tromper et se tromper; ils insinuent, parfois, l’idée de suicide.

Astrologie scientifique (L’) (2, pp.418-419), Privat, 1935.

: Intelligence sensitive, perceptive, subtile, intuitive, médiumnique ; inspiration.

: Esprit confus, brouillon, utopique, chimérique, sinon enclin à la duperie.

Traité pratique d’astrologie (p.203), Barbault, 1961.

: Tend à vous donner des idées idéalistes, à renforcer votre imagination, à faciliter l’inspiration, à vous donner des conceptions élevées. En somme, vous faites preuve d’une mentalité évoluée et spiritualiste. Vous êtes très attiré par l’occulte, par tout ce qui est mystérieux et d’ordre métaphysique. Vous êtes intuitif et doué de facultés supranormales qu’il vous est possible de développer. Vous vous intéressez à des sujets peu communs et avez parfois des éclairs de génie. Vous êtes attiré par l’eau, les liquides, la mer. Vous avez des chances de faire d’intéressants voyages en bateau. Vous pourriez aussi vous occuper de commerce dans les liquides, les huiles et les produits artificiels. Vous pouvez également réussir dans la publicité et la propagande.

: Rend votre esprit assez confus, vous donne des conceptions chaotiques et de sens peu pratique. Vous vous illusionnez facilement et versez dans l’utopie. Vous êtes assez superstitieux et influençable. Vous avez des moments d’étourderie, de distraction et d’oubli très fréquents qui vous font commettre des erreurs regrettables. Vous vous illusionnez au point de finir par ajouter foi à des choses que vous savez inexactes ; c’est ainsi que vous induisez également les autres en erreur. Il est difficile de bien vous connaître. Vous devez être très prudent dans vos engagements avec des tiers car vous pourriez vous laisser entraîner dans des combinaisons fallacieuses, dans des affaires de commerce illicite. Si vous vous occupez de sciences, évitez de verser dans le charlatanisme. Il vous arrivera, dans le cours de votre existence de vous égarer en voyage, de perdre des écrits ou documents, de recevoir des lettres anonymes. Méfiez-vous dans vos rapports avec des intermédiaires. Du point de vue de la santé, nous vous conseillons d’éviter les soucis et le surmenage mental ; vous êtes de plus quelque peu disposé aux troubles pulmonaires asthmatiques.

L’art de l’interprétation en astrologie (pp.219-220), Antarès, 1975.

Pluton
: Complication mentales, goût des intrigues souterraines, besoin d’étonner.

Dictionnaire astrologique (p. 482), Gouchon, 1935.

(et la conjonction est très heureuse) : Donnent de l’harmonie entre les idées et les désirs, le sens des valeurs et cela dans tous les"ordres, l’interprétation des énigmes, des songes en s’adressant à la science du passé et à la déduction intelligente.

: Caractérisent un cerveau fermé aux questions qui ne sont pas purement pratiques, méconnaissant la primauté du spirituel, ils apportent une disgrâce dans les questions d’argent.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.419), Privat, 1935.

: Esprit curieux, inquiet, chercheur, inquisiteur, pénétrant, critique, allant au fond des choses; intelligence faustienne.

: Esprit tourmenté, plus ou moins malsain, compliqué, désordonné, révolté ou destructeur.

Traité pratique d’astrologie (p.203), Barbault, 1961.

Ascendant

: Donne un esprit vif, curieux, de grandes facilités d’assimilation, du goût pour l’étude des langues de l’adresse manuelle et des talents divers notamment pour tout ce qui touche aux écrits et au commerce. Bonne entente avec les frères, les voisins et les collègues. Attrait pour les voyages. Doué pour toute mission diplomatique.

: Indique également une intelligence ouverte mais plus lente et d’un développement tardif, éducation souvent négligée ou contrariée par les exigences de la destinée. Le sujet ne parvient pas à tirer parti de ses dons intellectuels. Prédispose à tous les troubles d’origine nerveuse et aussi aux maladies des voies respiratoires ; entente très médiocre avec l’entourage et avec les enfants. Ne semble pas indiquer une moralité très bonne.

Dictionnaire astrologique (p.79), Gouchon, 1935.

: Excellent système nerveux, activité, disposition alerte, intelligence, rapidité à concevoir, décider, exprimer, goût des relations, des études, des voyages en pensée ou en action, bonne influence des frères.

: Nerfs fragiles d’où caractère pointu, bronches faibles, singularité dans l’esprit; agitation, bavardage, relations décousues, essais disparates, mauvaise influence des frères.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.417), Privat, 1935.

Milieu du Ciel

: Activité intelligente et souple, octroie parfois des occupations littéraires ou journalistiques, souvent des emplois de bureau, une situation dans la représentation, dans les chemins de fer ou entreprises de transport, dans le commerce de détail. Les frères, cousins rendent souvent service au consultant.

: Mésentente avec collègues, employés ou entourage familial, souvent une occupation bureaucratique sans grand avenir ; la réussite est compromise par une souplesse insuffisante ou par des idées qui manquent d’envergure. Malgré de bonnes aptitudes foncières ne permet pas au sujet de réussir comme il le mériterait.

Dictionnaire astrologique (pp.76-77), Gouchon, 1935.

: Succès social, par des travaux d’intelligence ; l’agilité de l’esprit, les voyages, les relations et les frères y contribuent.

: Échecs, instabilité dans la réussite, voyages et écrits peu profitables, bricolages.

Astrologie scientifique (L’) (2, p.419), Privat, 1935.





Version: 2.0
Maj : 24/05/2024